ABBA en DIRECT – 15 juillet 2018 + TEXTE + PDF

 

LECTURE AUDIO (MP3)

Transmis par : Jean-Luc Ayoun


Téléchargement (Download) : Audio MP3


Téléchargement  PDF : https://1drv.ms/b/s!ArMMktmeedF5g1jEdZlO-lEmE9rn


 

ABBA

Eh bien, ABBA salue chacun de vous depuis l’espace sacré de votre cœur.

… Silence…

J’interviens en ce jour de votre mi-juillet qui est aussi la mienne. Comme cela avait été annoncé et énoncé que cela soit par BIDI et par moi-même et vu le mouvement de l’Amour tel qu’il s’est déployé et rassemblé, vous donnera à vivre en d’innombrables circonstances et occasions une intensité toujours nouvelle et plus grande de l’Amour et de la Joie. Je viens donc en ce soir vous proposer de répondre par les mots et par le silence à vos questionnements concernant l’Amour Nu et bien évidemment le processus de la Résurrection qui devient de plus en plus évident, même pour ceux qui n’en vivent rien. Le simple fait d’entendre et de lire, ce que vivent d’innombrables frères et sœurs sur la planète, permet à tout un chacun de manière de plus en plus simple, dès l’instant où il dit Oui à l’Amour , de le vivre au-delà de toute personne, de toute histoire ou de tout conditionnement. La liberté de l’Amour est de plus en plus apparente, de plus en plus palpable. Comme je l’ai déjà énoncé, personne ne pourra rester en arrière face à l’Évidence de la Résurrection, à l’Évidence de la Joie et à l’Évidence de l’Amour, quelles qu’en soient les formes, quelle qu’en soit l’intensité, quelles qu’en soient les apparences, il y a une Unique Vérité qui se déploie en ce moment même de manière de plus en plus extensive et intensive pour l’ensemble du collectif humain.

Alors bien aimé, si tu veux bien commencer à énoncer la première question.

Première question de notre sœur Marie : Après s’être absorbé les uns les autres, après ce grand déploiement de l’Amour Nu sur terre, confirmes-tu que nous avons aussi à réabsorber tout les mondes ? Tu disais, il y a deux semaines, que la fonction de nos frères galactiques était d’être « mangé » par nous, dans ce cas, seule l’intention est-elle nécessaire ou bien laissons-nous faire l’Intelligence de la Lumière et ce déploiement d’Amour qui nous ramènera tous, tout le monde confondu à la véritable Liberté éternelle.

Bien aimée, l’Intelligence de la Lumière agit bien évidemment de plus en plus d’elle-même, mais aussi et surtout, au travers de chacun qui a dit Oui à l’Amour, Oui à la Vérité et à l’Évidence. Chaque jour, d’innombrables frères et sœurs redécouvrent ce qu’ils ont toujours été et qui était encore voilé. Comme je l’ai dit, c’est sur cette terre que l’ensemble de la Création est réabsorbée. N’y voyez pas là un processus simplement temporel ou spatial, car il se résout et se réalise avant tout en le cœur de chacun donnant à vivre cette vérité, cette paix, cette sérénité ou cette joie, marqueurs de l’Amour qui devient de plus en plus spontané mettant en avant alors, le fonctionnement intelligent de la Conscience Christique à laquelle chacun de nous est relié et y résonne en toute liberté. Effectivement, il n’y a plus que l’intention, mais cette intention n’a plus besoin simplement comme cela a été dit, d’absorber, de manger, car la réciprocité devient permanente, de l’un à l’autre et de l’autre l’un il n’y a pas de différence, que cela soit par les mots, que cela soit par le regard, que cela soit par l’intention, le mécanisme de réabsorption réalise ici même une unité réelle au sein de ce monde permettant effectivement ce processus de réabsorption. Il y a donc réellement et concrètement un double ou un triple mouvement qui s’étend à l’infini de chacun à chacun, de groupe à groupe, de pays à pays, de conscience à conscience, de regard à regard, d’intention à intention. Le simple fait de porter la Conscience sur un récit ou un témoignage de Résurrection ou sur un vécu, permet de faire résonner la Conscience au-delà de tout personnage et de toute apparence, sur l’Évidence de la Vérité qui est là. Cela va devenir de plus en plus évident, de plus en plus permanent, de plus en plus intense. Et pour ceux d’entre vous qui n’en vivent rien encore apparemment, je vous le dis, soyez patient. Chaque jour, vous offre d’innombrables opportunités, de vivre exactement la même Résurrection, la même Conscience, le même Absolu. Les différences apparentes selon le chemin et le destin et la vie de chacun tendent à s’estomper de plus en plus devant la nudité de la Vérité de l’Amour encore une fois quelles qu’en soient l’expression ou la manifestation sur l’écran de ce monde, l’important est ce qui est vécu et qui demeure et qui jamais ne passe. Alors bien évidemment il existe encore en nombre de vous, des oscillations et des fluctuations qui sont normales et logiques. Il faut effectivement laisser la Lumière vous ajuster à la Vérité que vous êtes, à l’Expansion de la Conscience et à sa contraction dans le même temps. Parmi vous, certains voient, certains voyagent et d’autres ne vivent rien que l’instant présent dans la simplicité la plus nue ; cela ne fait aucune différence, car chacun emprunte exactement ce qu’il doit vivre pour finaliser ce qui est à finaliser en lui. L’important n’est pas l’individu, mais dorénavant le collectif qui est de plus en plus relié à cette Conscience Christique, à cette Intelligence de la Lumière.

Le mécanisme de démultiplication à l’infini du processus de réabsorption ou de « manger » l’Essence ou d’accueil si vous préférez, quels que soient les mots ils n’ont pas d’importance, c’est simplement l’attention portée vers celui que l’on aime simplement, non plus à l’extérieur de soi, mais en soi qui réalise la véritable unité se propageant de proche en proche et délivrant l’information de l’Unité collective correspondant au Paradis blanc. Ce processus se déroule à la fois naturellement dorénavant, mais nécessite bien sûr de chacun une attention permanente tournée vers la Lumière répondant aux appels ou aux injonctions de la Lumière, répondant à l’Évidence, même au détriment dorénavant des fonctions liées à ce monde. Nombre d’entre vous d’ailleurs, peuvent expérimenter les difficultés à mener un quotidien, mais l’intensité de la joie et de la paix qui est là, ne peut laisser indifférent quiconque.

Alors je dirais qu’en cette deuxième quinzaine du mois de juillet qui s’ouvre devant nous, il y a simplement à rester centré dans cet état de légèreté et de paix ou de joie et d’évidence, accompagné avec accueil sans restriction ce qui peut vous traverser, s’éveiller en vous, se réveiller, se révéler, car dès l’instant où vous dites Oui à chaque occasion, à chaque instant, alors il vous reste juste à vivre l’Évidence, quoique dise la personne, quoique dise l’histoire, quoique dise votre vie, car comme cela a été dit, à ce moment-là, vous devenez de plus en plus la Vie et il y a de moins en moins d’espace pour votre vie, car c’est la Vie qui vous vit et qui vous anime à ce moment-là non plus depuis le point de vue du personnage, mais depuis la Loi de Grâce, depuis l’Évidence de la Danse, depuis l’Évidence du Silence, comme de chaque regard, chaque attention, chaque intention portée envers quiconque. Ainsi donc, Oui, il y a en quelque sorte une automatisation du processus, de l’absorption de l’un à l’autre et de l’autre à l’un de manière réciproque et simultanée s’étendant à chaque heure de plus en plus à l’infini de ce monde et permettant d’approcher de manière de plus en plus visible, de l’événement collectif, celui-ci bien évidemment est imminent et le sera chaque jour un peu plus au fur et à mesure que la Joie grandira en vous ou apparaîtra en vous quelles que soient les circonstances de ce monde, plus vous sentirez l’imminence, quelques soient vos moyens de mesure, quelques soient vos moyens objectifs de savoir ce qui se passe à la surface de ce monde ou intérieurement, vous constatez les uns et les autres, pour ceux qui le vivent déjà que cela devient de plus en plus prenant et de plus en plus libérant.

Alors il y a effectivement conjonction de l’Intelligence de la Lumière et aussi progression à nul autre pareil, de la Conscience unifiée et de son chant ultime qui ramènera le moment venu, l’ensemble des consciences humaines de la terre ainsi que de la Création à vivre l’Ineffable.

… Silence…

Peux-tu poursuivre ?

Question : d’un autre frère Michel Angelo – question n° 1
Le Un est dans l’Unité. Le zéro est-ce le néant ou est-ce le Tout ? Et est-ce que le Tout rejoint l’Unité ? Merci.

Bien aimé, il ne s’agit pas d’un concept ni d’une réflexion. Comme je viens de l’exprimer dans les derniers mots de la question précédente, dès l’instant où l’Unité en voie d’être collective est réalisée de façon plus intensive et évidente, la seule résultante en est bien évidemment pas cette fusion d’Amour Nu, l’Absolu, ce qui est antérieur à toute création et accompagne toute création, pour la personne cela s’appelle le néant, pour la Vérité de l’Amour, c’est la source et le support de l’Amour, là où tout effectivement ne peut être distancié ni différencié, mais où l’Amour se suffit à lui-même, n’ayant besoin d’aucune forme d’expression, ni d’aucun monde, ni d’aucun décor, ni même d’une forme. La suite logique du un est donc le zéro. L’extension et l’expansion de la Conscience vécues par nombre de frères et sœurs s’accompagnent dans le même temps d’une forme de rétraction du temps et de l’espace aboutissant comme cela fut nommé au Cœur du Cœur, à l’ici et Maintenant, à l’instant présent où se rejoint l’Éternel et l’Éphémère et le vécu de l’Éternité.

Du point de vue de l’Amour, le Zéro n’est pas le vide ou le néant, il est le Tout et le Rien ainsi que l’ensemble de ce qui se trouve entre le Rien et le Tout et entre le Tout et le Rien, c’est-à-dire l’ensemble des univers et des multivers ainsi que l’ensemble des dimensions. C’est cette résolution là qui de manière collective crée l’Ascension et la Liberté de chacun. Le moment de l’Événement permettra de sidérer de manière collective, la Conscience en l’Amour juste, en l’Amour Nu permettant de faire résonner chaque Conscience et je dirais plutôt dorénavant chaque fragment de cette Conscience Une afin, au-delà de tout miroir, de toute histoire comme de tout scénario, vivre l’unique Vérité, chose que nombre d’entre vous vivent d’ores et déjà, mais qui se réunira à l’ensemble du collectif au moment le plus opportun.

… Silence…

Peux-tu poursuivre

Question : comment interprète-t-on l’Amour Nu ?

Bien aimé, l’Amour Nu ne peut pas ni être interprété, ni extrapolé, ni même défini même si quelques définitions ont été données comme pour la Conscience, cela restent des concepts. Or comme je l’ai dit et je le répète encore ce soir de manière encore plus évidente, vous ne pouvez que le vivre. Mais tant que vous mettez au-devant de vous, le besoin de comprendre ou l’idée même de le rechercher alors cela ne peut pas être là. C’est en ce sens que la notion d’accueil, de « manger » ou de réabsorber l’essence des uns et des autres, a créé et je le redis maintenant, cette dynamique particulière où l’Intelligence de la Lumière, la Conscience Christique, se déploie effectivement naturellement et est amplifiée par chacun qui y résonne et s’y relie dans la liberté totale du Oui.

Tu ne peux donc, aujourd’hui, te satisfaire d’une interprétation ou d’une compréhension et j’irais même plus loin, quand tu le vivras, il ne pourra plus exister en toi le moindre questionnement sur la teneur ou la nature de ce qui est vécu, car vous serez de plus en plus immergé dans la béatitude de Cela, indépendamment de toute circonstance, de tout pré requis, de toute connaissance antérieure, vous n’avez besoin de rien et cela va devenir de plus en plus vrai. Tout ce qui appartient à la connaissance du passé ou aux connaissances dites ésotériques, tout ce qui appartient au monde de la dualité, représentera de moins en moins d’obstacles ou d’éléments pouvant vous figer, la spontanéité de l’Amour vous ravira en différentes occasions, en différents moments. Le mécanisme qui a été lancé et qui est comme je l’ai dit automatisé maintenant, des réabsorptions des essences se démultiplie à l’infini spontanément et ne passe plus nécessairement par le fait de « manger » au sein du Cœur, mais un simple mot, un simple regard, une simple intention le réalise avec le même bonheur et surtout avec une efficacité qui sera de plus en plus patente et de plus en plus flagrante.

Pour nombre d’entre nous, cela va devenir de plus en plus la seule Évidence, le seul objectif et la seule Vérité. C’est comme cela que l’Événement collectif se rapproche dorénavant chaque heure et conduit tout naturellement l’humanité, quels qu’en soient les soubresauts, à se rappeler de manière collective cette fois-ci, que tout est UN réellement et concrètement.

Ainsi chaque jour qui passe permet de gagner d’innombrables consciences à la Vérité de l’Amour. Comme j’ai eu l’occasion de le dire et de le répéter, de toute façon il n’y a pas d’autre vérité, il n’y a pas d’autre alternative, il n’y a pas d’autre histoire ou devenir qui tienne. Je ne vous demande pas là non plus de me croire ni de l’accepter, mais certainement de le vérifier par vous-même. Ayez simplement une attention d’accueil, de « manger », peu importe les mots que vous employez, les voiles ont été ôtés, car dès l’instant où votre attention se porte de quelque manière que ce soit sur un frère ou une sœur où qu’il soit à la surface de cette planète ou dans les cieux, instantanément il y a résonance et il y a reliance et cela va devenir la aussi de plus en plus évident chaque jour venant vous conforter dans la Conscience Christique et en la réalité de ce que vous êtes au-delà de toute apparence, comme de tout monde. Le plan donc se déploie avec l’intelligence la plus fine et la plus parfaite et chaque délai qui est accordé avant l’Événement permet à chacun de s’accorder au plus fin et au plus juste de la Vérité que cela soit en certains moments privilégiés intérieurs comme au décours de tout événement de la vie éphémère, l’Intelligence de la Lumière agit de plus en plus.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Question : Toujours à propos de l’Amour Nu, cet Amour est-il l’ascension de notre échange avec l’âme du monde ?

Bien aimé, cela a été expliqué à d’innombrables reprises, l’Âme n’est pas la Conscience. L’Âme est un médium entre le Corps et l’Esprit et au-delà de l’Esprit il y a encore la Vérité celle qui ne dépend que d’un seul Esprit. Alors je vois bien au travers de ton questionnement que tu cherches à te situer dans le processus en cours. Cela est normal et cela est logique, mais je vous rappelle qu’il n’y a qu’un seul moyen de mesurer ou d’apprécier votre Résurrection. Cela ne tient pas tant en l’intensité des processus vibratoires antérieurs vécus, mais simplement au ressenti réel et vrai et ineffable quel que soit son intensité que la Paix et l’Amour sont là et que dès l’instant où on les accueille de quelque manière que ce soit, ils ne demandent qu’à s’installer et à prendre toutes les primautés et ce mécanisme-là qui est à l’œuvre dorénavant pour chacun au-delà même des perceptions, au-delà des expériences et au-delà de toute vibration. Le changement est tel que pour nombre d’entre vous, même en les voyant et en les reconnaissant, vous n’en saisissez pas encore toute la portée et toute l’efficacité. Et c’est durant cette deuxième quinzaine de juillet que cela va vous percuter avec de plus en plus d’évidence et de plus en plus de légèreté et que vous constaterez toujours en nombre plus grand autour de vous, de partout, la réalité de l’Intelligence de l’Amour et de la Lumière changeant littéralement les résonances et les relations et les interactions entre les Êtres de la Conscience humaine.

En fait, tout ce qui se présente à vous comme pensée, comme rencontre, comme intention, comme idée, comme émotion, comme action, comme vécu, va être dorénavant porteur de plus en plus de cet État de Grâce, de Joie, de Légèreté et d’Amour. Et plus vous dites Oui et plus vous constaterez que vous aurez besoin de faire de moins en moins d’efforts pour retrouver cela parce que cela redevient naturel et que vous n’avez pas d’autre moyen ni d’autre omission que de vivre cela avec toujours plus d’intensité et toujours plus d’évidence. N’oubliez pas non plus que vous agissez par le regard, par le sourire, par les mots, peu importe, et je dirais presque même maintenant avec la même intensité, car dès l’instant où votre regard se tourne sur une situation, sur un être aimé, ou quel que soit la conscience qui se présente à vous, fusse-t-elle animale, de la nature ou d’un autre plan, cela ne fait pas de différence, cela est présent en vous de la même façon. Et à travers cette reconnaissance et cette évidence, tout devient plus facile quel que soit l’état du corps, quel que soit l’état du monde là où vous êtes.

Le principe de l’accueil et de l’acceptation va devenir de plus en plus salutaire je dirais et de plus en plus acceptable, parce que l’Intelligence de la Lumière et de l’Amour vous fournit toujours quelles que soient les apparences, la meilleure solution afin d’éclaircir toujours plus ce que vous êtes au-delà de toute apparence, de toute habitude ou de toute projection.

… Silence…

Peux-tu continuer?

Question : le déploiement, repliement est il les oscillations dans l’échange que nous apportions à l’Âme du monde et si c’est le cas, il manque une phrase parce que déploiement repliement et redéploiement ?

Bien aimé, il n’est pas nécessaire de redéployer quoi que ce soit, car tout a déjà été déployé et donc tout se replie. La dynamique de la Vie, la dynamique de l’Amour, s’expand effectivement à l’infini. Mais comme tu le sais, au-delà de ce monde il n’y a ni temps, ni espace, ni même dimension, car tout se produit je dirais dans le même temps et dans l’instant présent, cela a été nommé l’ultra temporalité, mais il n’y a pas de distance et il n’y a pas de temps à décompter et si cette prise de conscience qui est un retour à l’origine de la Conscience qui réalise cela au niveau collectif. Alors, là aussi ne te soucie pas d’autre chose que l’Amour, d’autre chose que la Paix, car tout le reste est pris en compte et en charge par l’Intelligence de la Lumière. Cette Intelligence de la Lumière est une intelligence collective qui se déploie dorénavant à toute vitesse par la réunification des champs de consciences fragmentées où tous ceux qui réalisent leur Unité, en eux comme les uns avec les autres fournissent un modèle parfait de ce qu’est la Lumière et l’Amour à laquelle chacun est dorénavant relié. Les mouvements d’amplification pour ceux qui les mesurent ne peuvent montrer aucune solution autre que la Vérité de l’Amour, que la Vérité de cette Joie, là où il n’y a pas autre chose qui soit nécessaire ou indispensable.

C’est donc en quelque sorte, le bain collectif de la Conscience humaine en réunification qui crée l’unique solution du temps et de l’espace. Comme je l’ai dit aussi et je le répète, il n’y a aucune autre alternative que d’assister à cela et de le vivre. Il n’y a pas d’autre impératif, ni d’autre but, que de découvrir la Vérité qui n’a jamais disparu. Tout le reste devient annexe et s’éloigne. Si ce n’est déjà constaté dans votre vie, vous allez le constater avec de plus en plus de force et d’évidence. Nul ne pourra s’opposer à l’Intelligence de la Lumière en aucune manière, ni même l’éviter ou s’y soustraire, parce que dorénavant et je le dis et je le redis et je le redirai, chaque regard, chaque geste et chaque pensée est désormais recouverte de la Légèreté de l’Amour et de l’Intelligence de la Lumière et c’est cela qui résout tout, quoique vous en pensiez, quoique vous en disiez cela n’y changera point, parce que cela ne peut être autrement. Ainsi est l’Amour, ainsi est la Vérité.

Alors que votre emplacement aujourd’hui, soit celui de celui qui souffre en son corps ou qui ne vit rien ou de celui qui vit tout, la finalité en est exactement la même et c’est pour chacun de vous exactement ce qui est juste et utile pour vous. Acceptez cela et il n’y aura plus de distance et il n’y aura plus de séparation. En fait de votre capacité à dire Oui à l’inconnu, à la Vie, à la Vérité, à l’Amour en dépit de tout le reste, c’est de cette capacité-là que découle le vécu de l’Amour et de la Joie et de rien d’autre. Plus vous êtes spontané et plus vous êtes humble et plus tout cela se révèle au grand jour mettant fin à toute tergiversation, à toute erreur et à tout questionnement. À un certain degré de l’Amour, dans sa totalité, si je peux l’exprimer ainsi, il n’y a besoin ni de formes, ni de mondes, ni de passé, ni de futur, ni de visions, ni de vibrations. Nombre d’Étoiles vous l’ont expliqué au travers de leur vécu et vous êtes aujourd’hui de plus en plus nombreux à pouvoir le vivre, il vous suffit là aussi de dire Oui et rien d’autre.

Rappelez-vous je le répète encore une fois, il faut d’abord le vivre et vous verrez qu’à un moment donné, même la compréhension en devient superflue et inutile, car elle vous éloigne de cette Vérité. On aura alors plus besoin ni de mots, ni d’intentions, mais simplement d’être là et tout le reste se fera de lui-même, partout. Jusqu’au moment de l’Évènement, vous serez de plus en plus nombreux à le vivre, à en témoigner et à le diffuser, parce que là aussi je l’ai dit, dès l’instant où vous vous reconnaissez au-delà de toute forme en ABBA, et donc au-delà de tout archétype et de toute histoire, alors il n’y a plus d’histoire et il n’y a plus de scénario, il y a cet Amour Nu qui vous permet librement de continuer toutes les histoires jusqu’au moment collectif, que cela soit les occupations de votre vie, que cela soit vos voyages, vos expériences, peu importe, qu’à chaque minute qui passe ne fait que vous rapprocher toujours plus de l’Ineffable, de l’Amour Nu. La grande différence par rapport à ce qui a toujours été dit et toujours écrit et vécu, c’est qu’aujourd’hui ce mouvement et cette réalité n’est plus limité à quelques êtres ou à quelques groupes, mais est proposé à l’ensemble des univers et des multivers de façon totalement libre, sans qu’il n’y ait plus aucun obstacle.

Alors soyez de plus en plus disponible et de plus en plus présent à vous-même, de plus en plus attentif avec objectivité sur ce qui se déploie et se vit.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Question : dernière question de ce frère
Si nous vibrons la vibration du Père, de toi ABBA, sommes-nous Dieu sans connotation religieuse ? Je te remercie.

Bien aimé, cela je l’ai dit. Bidi l’a dit bien avant moi. Il disait souvent que la seule différence entre ses auditeurs et lui-même c’est que lui, il savait qu’il était Dieu. Bien évidemment tu sais que ce mot « Dieu » a été taché. C’est pour cela que la notion de Père ou d’ ABBA empêche toute référence à un archétype quel qu’il soit, ou à un scénario ou une histoire quelle qu’elle soit. Alors oui, comme je l’ai dit, chacun d’entre nous est ABBA. La seule distance vient de l’apparence, du scénario, de l’histoire, de la forme, mais tout cela ne fait que passer ; ABBA étant antérieur à la Création, tu ne passeras jamais parce que tu es ABBA. Le Serment et la Promesse qui a été vécu par anticipation depuis quelques mois, sera bien évidemment collectif au moment de l’Événement. Mais rappelez-vous que c’est votre Présence qui permet d’amortir le choc de cette révélation ultime qui bien évidemment ne peut s’accompagner ni d’aucune histoire, ni d’aucun monde, ni d’aucune illusion, de quoi que ce soit qui ne fasse que passer parce que l’Amour ne passe jamais. Alors au-delà de ta série de questions, je t’invite à vivre spontanément ce qui est donné quel qu’en soit l’intensité, qu’elle soit si petite qu’il te semble ne pas la remarquer ou alors intense, l’un comme l’autre ne fait pas de différence dès l’instant où cette notion d’accueil permet dorénavant la réalisation du sacrifice de la personne et de sa résurrection avec de plus en plus de facilité.

Je dirais même qu’aujourd’hui le simple fait de lire ou d’échanger avec de simples frères et sœurs qui vivent ce processus permet déjà de ranimer en toi cet Amour même si aujourd’hui tu n’en as pas encore conscience, dès l’instant où un regard est posé sur toi, dès l’instant où une Essence est réabsorbée, alors oui nécessairement, il y a réveil même s’il te semble être toujours loin de cela, ta progression est certaine. Et il ne tient qu’à toi de dire encore plus Oui et d’accueillir encore plus. Il n’y a rien besoin de comprendre pour cela. Il n’y a pas besoin de scénario, d’histoire ou de pré requis, quel qu’il soit, il y a juste effectivement à être spontané et vrai. Et d’ailleurs dans les manifestations de la Joie que vous vivez les uns et les autres, il y en a qui sont plus silencieuses et d’autres plus exubérantes, mais en définitive, cela ne fait pas non plus de différence, parce que la résultante en sera toujours la même.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Une autre question de notre sœur Isabelle
Bonsoir ABBA et toute ma gratitude. Alors que la Joie et l’Amour Nus sont de plus en plus présents, et que nous sommes invités à « déguster » ou « manger » l’Essence de chacun, je me suis vue depuis une dizaine de jours laisser remonter des colères et me mettre à ranger ma maison de fond en comble observant le film du passé et jetant avec effort un maximum de choses au passage. Je me suis éloignée de la Joie naissante et ne me suis pas rendue disponible au festin comme je le voulais même si j’y pensais et essayais, persuadée que je devais d’abord me débarrasser de cette tâche et incapable de faire autrement. Encore une cabriole de la personne, j’imagine. Voilà, je finis aujourd’hui et je ressens une grande paix et de la joie au moment précis où j’écris ce message ayant l’impression d’être disponible. Cependant je crains d’être dans un fonctionnement qui tout en effleurant la Joie la repousse toujours au lendemain ajoutant pour cela une tâche qui fait obstacle comme si la Joie se méritait. Comment stopper le processus et me lancer dans la vraie Vie ?

Bien aimée, la façon dont tu présentes les choses te montre à l’évidence que tu vois cela clairement, alors ne t’inquiètes aucunement, car l’Intelligence de la Lumière comme je l’ai dit et je te le redis aussi va progressivement et durablement te montrer cela avec plus d’intensité et par là même te permettre de ne plus surseoir à la Joie et tu t’apercevras alors qu’il n’y a pas de tâche qui puisse bloquer la Joie. Si l’Éternité prend la place de l’éphémère tant que l’éphémère est encore là, celui-ci est magnifié et transcendé, alors à ce moment-là, tu verras d’une humeur égale et d’une joie égale qu’il n’y a aucune tâche qui puisse te priver de l’Amour et de la Liberté et que au-delà de l’alibi visant peut être à parer encore peut être des réticences liées à la peur de l’inconnu même si cela est vécu par instant qui peuvent te détourner de façon temporaire de ce vécu intégral.

Pour chacun de vous, l’Intelligence de la Lumière est active et il n’y a de différence en personne même si vous ne le voyez pas derrière tout ce que vous ne voyez pas, il y a l’Évidence de la Vérité. Et cela est la même chose pour chacun toutes les circonstances de vos vies sans aucune exception, fussent-elles les plus heureuses ou les plus surprenantes, ne font pas de différence quant à l’issue qui est la révélation de l’Amour et du Christ en vous de cette Joie et cet Amour. Et même si encore aujourd’hui, il te semble être gêné par des tâches ou par quelque autre événement, concernant le corps ou l’éphémère, ils ne sont là que pour t’assurer d’être la Vérité, en quelque apparence que ce soit et en quelque défi que ce soit. Et bientôt tu découvriras, qu’il n’existe effectivement aucune tâche qui puisse t’empêcher d’être en joie, mais que simplement cette Joie, comme je l’ai dit aussi, prend de plus en plus de place et d’importance et tu prendras de plus en plus de plaisir à t’immerger dans cette béatitude faisant alors que plus aucune tâche ne pourra être accomplie, mais à ce moment-là, tu ne seras pas la seule, car cela concernera la totalité de l’humanité. Et vous constaterez d’ailleurs, autour de vous à ce moment-là, que vous avez tous ou de façon de plus en plus extensive, ces moments d’absence à vous-même, d’absence au monde, mais de présence à l’Éternité en totalité. Et qui peut rivaliser avec cela, que peut-il nous être donné que le don de vous-même qui vous revient celui de la Vérité Nue et de l’Amour Nu qui n’a besoin d’aucune circonstance et qui surtout ne peut être amputé par quelque tâche que ce soit ou quelque état que ce soit au sein de l’éphémère. C’est comme ça que la majesté de l’Amour se répand de façon de plus en plus intense et aussi de plus en plus appelante.

Alors ne laisse émerger aucune culpabilité, parce que ce que tu as déjà vu ne doit s’accompagner d’aucune culpabilité, mais juste effectivement, de la compréhension directe par expérience de ce qu’il te semble être et qui pourtant ne fait que te rapprocher toujours plus inexorablement de la Paix et de l’Amour que tu es, au-delà de toute tâche comme de toute apparence.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Nous avons là un témoignage d’une sœur
Bonjour Abba, j’ai absorbé ton Essence dans une danse d’une douceur infinie et j’ai retrouvé le Père, la Source Une qui tant de fois a conversé avec moi. Des mots, il ne reste rien, mais c’est inscrit à jamais dans mes cellules, mon ADN, ma substance atomique. On ne peut oublier cet Amour que tout le monde recherche, qui balaye tous les obstacles et qui nous remplit entièrement. Mon Père, nul besoin de mots, ta Conscience devient mienne et alors tout s’éclaire, tout devient Evidence dans cet instant, rien ne reste sans réponse, même si j’oublie tout, la vibration atomique reste. J’emploie des mots hors de la portée de ma personne, mais il faut bien trouver des mots pour raconter l’inénarrable. J’ai vu des choses assez extraordinaires sans en comprendre vraiment le sens, le pourquoi du comment et pourquoi moi. Je laisse faire avec une Foi et une Confiance totales, mais quand je reviens, ma personne aimerait bien avoir un décodeur pour tout comprendre. Dans un grand rire, grâce éternelle ABBA. Brigitte, la messagère intemporelle.

Bien aimée, ainsi que tu te présentes toi-même, ce qui est vu, perçu et voyagé n’est pas ailleurs qu’au centre de ton cœur et n’a pas besoin de poser de mots. Comme tu le dis si bien, l’important est l’effet que cela produit sur ta présence, sur l’Amour et sur ton personnage lui-même au sein de cette histoire. Tout le reste n’est que fariboles et je te rappelle que cela se passe hors du temps et de l’espace et que pour nombre d’entre vous il vous est donné encore de percevoir, de vivre et de narrer comme tu le dis, l’inénarrable et pourtant comme tu le dis un besoin vital d’être partagé, non pas pour démontrer quoi que ce soit de supérieur, mais effectivement pour partager dans le sens le plus noble du terme. Et je te rappelle que tu n’as pas besoin de compréhension parce que tu le vis et le vivras de plus en plus aussi, tu le dis cela s’inscrit en toi, au-delà de toute mémoire et que le plus important n’est pas de ramener l’histoire ou la forme, mais de ramener cet atome toujours plus resplendissant, ce joyau d’Amour, cet Amour Nu et quelques soient les expériences. Il n’y a pas à impliquer de se poser la question « pourquoi moi » parce que toi si tu es ABBA, tu es tout autant chaque conscience et les formes empruntées et les dimensions empruntées ne t’appartiennent pas en propre. Cela concerne, comme tu le dis, ton niveau subatomique et ce qui est présent aujourd’hui en toi. Mais ne cherche pas à comprendre, accepte là aussi avec de plus en plus d’intensité et d’évidence et tu constateras alors là aussi, avec facilité qu’il n’y a plus de place pour autre chose que l’Amour et que c’est cela le plus important. Quels que soient les voyages, quelles que soient les images, quels que soient les mondes, ils ne font que passer et toi, tu ne passes pas et c’est cela qui est fondamental.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Une autre sœur.
Actuellement, je ne suis plus vraiment fonctionnelle pour les choses éphémères. Ma mémoire disparait de tout repère spatio-temporel. Même prévoir une heure à l’avance ne peut plus se faire, tout semble être absorbé, aspiré en mon Centre, en mon Essence, impression de disparition, de dissolution. De l’intérieur, l’Évidence prend place et ramène tout l’éphémère vers l’extérieur et je ressens l’évidence de l’extérieur qui s’infuse vers l’intérieur exactement la même chose. Ce qui est éphémère est pris comme dans un étau. En tout cas, c’est ce qui se vit actuellement concrètement en mon cœur depuis un certain temps. Mais en ces jours, cela se manifeste en accéléré comme si l’espace temps se repliait sur lui-même. Bien que mon cœur me souffle de me laisser traverser par cela, cette pression actuelle intense qui fait vivre cet aspect de perte de tout repère spatio-temporel me fait vous poser la question : Ça va durer longtemps ?

Bien aimée, avant que tu termines la question, Oui, cela va durer jusqu’à l’Événement. Peux-tu finir la question.

Bien que nous soyons libres en nos cœurs, concrètement, nous ne le sommes pas dans la forme, à ce jour en tout cas.

Bien aimée, tu ne seras jamais libre dans aucune forme fusse-t-elle de ce monde comme d’une autre forme d’un autre monde. La véritable Liberté, il n’y en a qu’une, elle ne s’accommode d’aucune forme comme d’aucun monde. Alors oui, vu le processus de réabsorption des mondes, qui se déroule en ce moment sur la terre par votre Résurrection, il n’y a aucune raison que cela s’allège, car la présence de l’Amour va se s’intensifier de plus en plus et c’est à cela que l’Évènement collectif vous conduit de manière inexorable avant même qu’il se révèle au collectif. Ce qui veut dire que dorénavant, chaque jour et chaque semaine si vous en avez l’occasion, vous verrez pour chacun de là où vous êtes aujourd’hui, une progression à nulle autre pareille où les choses seront effectivement remises à leur place, ce qui passe ne fait que passer, ce qui est éternel demeure toujours et l’Amour est ça. Alors, oui, il n’y a pas de place pour autre chose et il y en aura de moins en moins, cela n’est pas un prix à payer, mais cela fait partie de la normalité de l’Amour et cela se passe au niveau collectif et effectivement, viendra un moment où plus grand-chose ne pourra être réalisable au sein de ce monde. Mais à ce moment-là, le collectif sera touché en son ensemble et ne vous laissera aucun doute quant au vécu de la stase qui se présente. C’est cet état d’Amour d’Ineffable où plus rien d’autre ne peut représenter quoi que ce soit. Il n’y a pas d’alternative et cela va devenir de plus en plus apparent et de plus en plus joyeux. L’éphémère s’éloigne dorénavant, de plus en plus, et va s’éloigner de plus en plus. Que vous le vouliez ou non, qu’il vous semble encore aujourd’hui trop présent ou pas assez présent, ne changera rien à l’Ineffable et cet Ineffable est présent de partout et il vous presse quelque part. Il vous presse au sein de ce monde. L’Éternité prend tout l’espace et tous les temps et vous ne pouvez vous y soustraire. C’est là où le principe de l’accueil, de l’acceptation, prime en quelque sorte sur tout le reste parce que plus vous acceptez ce qui vous semble encore peut être inconnu, plus cela se révèle, plus cela s’actualise, plus cela se déploie et se replie dans le même temps vous conduisant au Grand Silence, à la Grande Absence, par anticipation, là où il ne peut plus exister le moindre doute et le moindre questionnement. Et en vous approchant de cela, tout ce qui appartient à ce qui passe, ne peut plus rien représenter. Alors oui, la mémoire s’en va, le corps peut lâcher, il peut vous sembler être moins disponible pour les tâches, quelles qu’elles soient, cela est la stricte vérité. Mais plus vous acceptez, plus je dirais vous mènerez de front pour l’instant, l’Éternité et l’éphémère, mais cet éphémère s’éloigne de plus en plus, vous ne pouvez que le constater et dès que vous l’acceptez là aussi, alors il ne peut exister la moindre inquiétude, ni la moindre interrogation. Là aussi il faut le vivre plutôt que de le comprendre, car quand cela est vécu, alors vous n’avez plus besoin de comprendre, vous savez que c’est la Vérité parce que vous le vivez.

… Silence…

Peux-tu poursuivre

Je termine la question de cette sœur, donc.
À ce jour, en tout cas, mon corps ne se mouve pas comme l’Esprit bien qu’il transmute depuis quelques années, mais c’est loin d’être la réalité de tous. Sommes-nous véritablement libres tant qu’il y a un individu qui ne s’est pas reconnu en tant qu’Essence, qu’Amour ? Merci. Lucille

Bien aimée, ta seule liberté est intérieure. Il ne peut y avoir de liberté, comme je l’ai dit, au sein de quelque forme que ce soit, car il y a toujours une limitation à cette forme, il y a toujours un cadre de manifestation, même si la Liberté au-delà des mondes carbonés, est réelle, elle est une liberté de passage, d’expériences du monde ou des univers. Mais la Vérité, elle n’a jamais bougé, elle ne bougera jamais et la découvrant et la vivant, alors tu auras aussi de moins en moins besoin de bouger ou de déplacer rejoignant par là, les témoignages de certaines Étoiles concernant le mécanisme de l’Extase et de l’Intase, car quand l’Amour est là, il n’y a aucune forme qui puisse tenir. Il en est de même pour cette forme corporelle, carbonée, que nous habitons tous encore pour l’instant. À un moment donné, il disparaîtra de lui-même dans le Paradis Blanc mettant fin à la forme et non pas à la Vie. C’est cela que vous êtes en train d’installer collectivement et de façon de plus en plus palpable. Tout le reste se fait de lui-même là aussi, le défi étant, non pas d’avoir peur, même si l’inconnu peut encore laisser quelques appréhensions, il devient de plus en plus connu. Mais là aussi d’accepter de ne pas diriger et de laisser être ce qui n’a jamais bougé et qui a toujours été là. Il n’y a pas de place pour le personnage, il n’y a pas de place pour le monde quand l’intensité de l’Amour est réelle. Alors pour finir de répondre à ta question, oui, tant qu’il y a une forme, il n’y a pas de Liberté. La liberté de l’Esprit ne peut se concevoir dans quelconque forme de quelque monde que ce soit. Et je te rappelle que quand tu es ABBA, tu es non seulement tous les fragments, tous les mondes, tous les univers, mais tout cela est dans le même temps, le même espace, cet espace sacré de ton cœur. Alors ne voyez pas la dé-création, même si je l’ai dit et le redis encore comme un arrêt total et brutal, pour la conscience oui. La conscience n’a plus besoin de se reconnaître en quelque forme ou univers que ce soit, ni en quelque origine ou lignée, mais se reconnaître en l’Amour et le reste n’a plus d’importance. Donc oui, la vraie Liberté ne peut être que pour l’instant, intérieure. Le corps appartient à ce monde et à ses règles de fonctionnement. Il en est de même dans chaque monde, même au sein des mondes dits libres, mais ces mondes libres ne sont pas la Liberté, ils sont le champ d’expériences de la Conscience totalement libre lui, mais ce champ d’expérience totalement libre n’est pas l’ultime Liberté. L’ultime Liberté qui vous est apportée, offerte et vécue et sera actualisée en totalité lors de l’événement collectif, vous met en cela. La Liberté ne s’accommode en définitive, d’aucune forme, d’aucun monde, elle est jouissance permanente de l’Amour et état de Joie à nul autre pareil. Alors il y a effectivement peut être, pour nombre d’entre vous et il y en aura de plus en plus en nombre, une espèce d’adéquation et de résolution entre l’éphémère et l’Éternel qui pour chacun de vous, vous place exactement au meilleur endroit et dans les meilleures circonstances pour vivre l’Événement. Je ne vous demande pas de me croire ou de l’accepter, mais d’essayer d’accueillir cela et de vérifier par vous-même alors ce qui se déroule même en votre éphémère. Vous n’avez pas besoin de connaissances pour cela, c’est le jeu de votre conscience et de votre mental pour chacun, c’est le jeu de votre positionnement. C’est au travers de ces jeux que la vraie Liberté est vécue et ceux qui la vivent n’ont pas besoin ni de corps, ni de forme, ni d’histoire, ni d’ailleurs. Mais chacun doit traverser, je l’ai dit aussi, ses couches d’interférence, ses ultimes habitudes, ses ultimes croyances, les ultimes oripeaux de l’illusion qui doivent être brûlés par le Feu de la Vérité et cela se produit en ce moment. Alors oui, il y a une adéquation, une adaptation qui là aussi, je vous le rappelle, se fait d’elle-même dès l’instant où vous accueillez.

Accueillir ayant aujourd’hui le même sens que penser, que manger, que déguster, parce qu’il y a résonance d’Essence à Essence qui traverse toutes les couches de l’illusion depuis la forme de ce monde comme toute forme en tout monde et qui vous met dans cette nudité dans la relation l’un dans l’autre ou l’un et l’autre sont le même, le même ABBA.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Question de Mirela
Bonsoir ABBA, bonsoir nous tous Je veux demander si les étourdissements, déséquilibres et vertiges vont disparaître après le Grand Évènement ? Merci beaucoup

Bien aimée, les symptômes que tu décris peuvent bien évidemment faire partie du processus de la Résurrection. Il ne m’appartient pas de savoir si dans ton cas cela est médical ou pas, mais bien évidemment ces symptômes sont très largement représentés en cette période où bien évidemment il n’y a pas uniquement l’Amour , la Lumière et l’Éternité, mais aussi les réajustements qui se produisent sur la planète au niveau des éléments, des différents rayonnements reçus par la Terre aussi et émis par la Terre. Il n’y a aucune raison que ceci s’atténue ou disparaisse bien au contraire, parce que plus l’intensité des évènements élémentaires à la surface de cette planète comme au niveau des cieux bien évidemment s’intensifie de plus en plus, alors ne te pose pas la question d’après l’Évènement, car à ce moment-là beaucoup de choses auront changé et seront différentes. Mais là aussi et même dans le cas de ces symptômes dits physiques, là aussi il y a ce principe d’acceptation, qui ne veut pas dire se résigner ou subir, mais traverser cela. Parce que traverser cela aussi te donne à voir l’Éternité de manière plus aisée et plus évidente.
… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Question : Est-il possible de manger plusieurs fois l’essence d’une personne, je pense, par exemple aux personnes de notre entourage dans le quotidien à chaque fois que la colère se déclenche, à chaque fois que l’on réagit. Je suis membre d’un groupe sur Facebook qui se nomme ‘ le Christ revient, il dit sa Vérité’. Depuis que j’ai rejoint ta communauté, je me suis éloignée de ce groupe bien que sa mission soit louable, car j’ai compris que les commentaires successifs sur les ‘Lettres du Christ’ ne sont plus d’aucune utilité, en tout cas en ce qui me concerne. Faute d’expliquer à ce groupe que maintenant nous sommes arrivés à la résurrection finale, j’aimerais accueillir dans mon cœur l’Étincelle Divine de ce groupe pendant ces trois soirs, mais je ne connais pas les noms de tous les membres. Peux-tu m’éclairer s’il te plait ? Merci. 

Bien-Aimée, la meilleure des explications n’est pas dans les mots, mais dans ce que tu Es. Alors parfois bien sûr il y a besoin de mots, il y a effectivement besoin d’explication, mais il est beaucoup plus important d’être toi-même ; et tu peux effectivement dorénavant, par l’intention portée, réabsorber l’Essence d’un groupe même sans en connaître les identités. Il avait été insisté depuis deux semaines sur la notion d’humains, afin d’impulser en quelque sorte la démultiplication. Aujourd’hui vous êtes par ailleurs nombreux, je pense à le faire, vous pouvez réabsorber d’innombrables fois la même Essence, car il n’y a pas d’effet soustractif, mais bien démultipliant, et à chaque fois que vous reprenez un frère ou une sœur, même si c’est plusieurs fois par jour ou tous les jours, vous allez par réciprocité démultiplier, pas uniquement dans celui qui est absorbé et celui qui absorbe, mais de partout le même mécanisme. Et vous allez déployer encore plus la Vérité de l’Amour ; il n’y a aucune limite dans le nombre dorénavant, il n’y a aucune limite dans le fait de réabsorber l’Essence de la même personne plusieurs fois par jour. Mais rappelez-vous aussi que j’ai dit aussi que c’est dans vos regards, dans vos mots, dans vos poignées de main et dans vos activités quelles qu’elles soient que l’Amour s’immisce et même malgré vous, que vous le vouliez ou pas, et c’est cela que vous allez constater si ce n’est déjà fait, que le déploiement de l’Amour et de l’Intelligence de la Lumière s’accompagne de la magnificence de l’état de Grâce et de l’Action de Grâce, et cela concourt à la légèreté, quel que soit la dureté de ce qui se déroule sur l’écran du monde ou de votre vie, et c’est comme cela que la densité de l’Amour prend le pas réellement et concrètement sur la densité de ce monde. 
Alors ne te pose plus de questions, tu peux effectivement réabsorber une Essence d’innombrables fois, comme accueillir une autre Essence croisée dans la rue d’un enfant, d’un animal, d’un peuple de la nature, des peuples galactiques aussi, puisque vous réabsorbez tout cela, mais ne voyez pas là-dedans une quelconque prédation, il y a simplement réciprocité, résonance de l’un à l’autre et de l’un dans l’autre. Et ceci permet d’éviter toute idée ou toute projection sur l’amour mis selon les règles de ce monde, c’est donc bien un mécanisme qui tourne maintenant en roue libre et qui ne peut que effectivement se déployer le plus rapidement de lui-même et que vous accompagnez par votre Présence, par votre regard, par votre intention, par votre prévenance aussi et votre bienveillance ; tout le reste se fait effectivement de plus en plus automatiquement et naturellement et cela sera de plus en plus souvent le cas dès que vous en aurez accepté et vu les mécanismes à l’œuvre, et cela n’a pas besoin d’explication ni de mots, cela se vit avec de plus en plus d’intensité, et cela est amplement suffisant pour toi comme pour tous ceux auxquels tu penses ; alors il n’est pas question pour autant de rentrer dans un processus que vous pourriez qualifier de boulimique puisque je l’ai dit ce processus de réabsorption de l’Essence est simplement la résonance et la réciprocité de l’un à l’autre qui se fait naturellement même par le regard et par les mots maintenant, et vous pourrez ressentir la même chose, ce parfum délicat, ce sourire intérieur, parce que ce qui dominera à ce moment-là c’est la relation d’Amour, mais non pas une relation d’amour projeté de l’un à l’autre, mais vécu dans l’un et dans l’autre dans le même temps et dans le même espace, dans le cœur sacré de chacun sans nulle différence. En définitive il n’y en a pas un qui mange et l’autre qui est mangé, mais la réciprocité est installée, et c’est cela qui déploie l’Amour. Ne vous perdez pas dans les concepts ou dans les mots, maintenez simplement cet état d’Etre, cette disponibilité et tout deviendra de plus en plus évident, sans effort et sans question. Et cela va s’amplifier je le redis, à chaque jour et à chaque heure pour chacun jusqu’à l’Évènement qui est à votre porte et à la nôtre. 

… Silence…

Bien aimée, peux- tu poursuivre.

Question : Bonjour cher Abba. À ce jour, lorsque et si la Joie est présente, c’est de façon trop fugace. Je sais qu’il se passe beaucoup de choses à l’intérieur grâce aux symptômes corporels et aux diverses vibrations et autre. Mais tout m’est encore caché, je ne me rappelle de rien. Quant à la paix, elle aussi très fugace, elle me semble bien loin. S’il te plaît, secoue ce qui doit l’être, n’hésite pas. Merci de tout mon cœur. Post-scriptum : anecdote d’aujourd’hui : Après une petite sieste je me lève, me mets debout, et en voulant faire un pas, bing ! La chute ! Mon pied droit était devenu insensible comme si je n’avais plus de pied. Et quand j’ai voulu avancer, il n’a pas répondu et donc, pof! Par terre ! Surprise, surprise ! Merci. Sara 

Bien Aimé, ce que tu décris au niveau de ton pied est un phénomène de stase ; nombre d’entre vous le vivez, les segments de votre corps ne répondent plus à un moment donné ; il ne s’agit pas là de bleus de l’âme ou d’anomalie primaire ou de quelles que blessures que ce soient, mais le processus bien réel de la disparition totale au sein du Paradis Blanc, et vous allez voir des parties de votre corps disparaître de votre vue ou ne plus répondre à votre commande volontaire. Mais dès que vous vivrez à ce moment-là non plus l’interrogation, mais la Joie de votre Présence, alors à ce moment-là vous acquiescerez. Cela ne sera plus perçu comme un handicap quel qu’il soit, mais vous rirez aux éclats de la Vérité qui est là tout simplement. Alors bien sûr comme je l’ai dit, dans le processus qui se déroule, il y en a encore qui doivent se contenter de la foi, mais là aussi cette foi grandit et vous rapproche de plus en plus du vécu réel de l’Amour. Rappelez-vous que vous êtes exactement à la très bonne place. Et s’il te semble être parfois en retard ou ne pas être dans la constance de l’Amour, alors tu n’as pas ni à te juger ni à considérer un quelconque retard, mais simplement accueillir cela, car chacun le vit à son rythme dans le rythme de la Terre. Vous n’avez pas d’autre possibilité, vous ne pouvez accélérer ni ralentir ce qui se produit, mais dès l’instant où vous acceptez que l’Intelligence de la Lumière fera toujours les choses avec plus de perfection que ce que vous ne pouvez faire par vous-même, alors que pouvez-vous décider d’autre que de ne plus résister, que ne plus chercher, que de ne plus demander et que tout simplement accueillir ; que cela soit dans la foi qui ne vit rien, et même cette foi qui ne vit rien vous conduit inexorablement à cela, vous ne pouvez pas l’ignorer parce que vous le vivez et le vivrez. 
… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Question : Bonjour, qu’appelez-vous manger l’Essence ?

Merci beaucoup Dominique


Bien Aimé, manger l’Essence c’est simplement réaliser l’unité en Soi, en définitive, et vu le déploiement et repliement de cela, c’est installer l’unité, c’est se reconnaître en l’autre, afin que l’autre réellement et concrètement devienne soi, parce qu’il est en soi comme l’ensemble de la Création est en toi, la Terre est le champ d’expérience de cela et de vérification de cela. La distance est une illusion comme le temps, l’espace aussi, de même que la forme, de même que le rêve d’individualité, il n’y a que l’Amour, et c’est cela qui s’installe, je ne vous l’ai jamais caché, de même que tous les Anciens, Etoiles et Archanges qui se sont exprimés en leur temps n’ont fait que vous faire converger vers cela. Il n’y a plus à se raconter d’histoire, il y a juste à être là, présent totalement, et tout le reste se fait de lui-même réellement et concrètement, et de façon de plus en plus claire qu’il y a encore un mois ou deux mois, il vous appartient de le vérifier aussi chacun, et rappelez-vous que l’Amour veut toute la place et se mettra toujours au-devant de votre personne et de votre personnage comme de vos désirs parce que l’Amour comble tout ce qui vous semble être manquant ou absent, et cela vous détourne de ce qui pouvait apparaître comme un manque et vous comble de Grâce et d’Evidence, et si vous acceptez cela, que peut-il être encore nécessaire, que peut-il être encore cherché ou demandé ? L’Amour est offert à profusion à chacun, il n’y a aucune différence, il n’y a aucun karma qui tienne, aucune condition préalable, aucun âge, simplement cela dépend de votre disponibilité, de votre sens de l’accueil et de votre innocence, celle de l’enfant. Aujourd’hui plus que jamais, vous n’avez besoin de rien d’autre, aujourd’hui plus que jamais, tous les scénarios et histoires spirituels d’avenir, de dimension et d’autre, ne représentent plus rien en regard de l’Amour parce que l’Amour est Nu et que toutes ces histoires que vous avez vécues, qui vous ont été narrées, que vous avez parcourues, n’ont en définitive qu’une seule utilité, c’est de vous amener précisément là où vous êtes. N’y voyez ni erreur, ni avantage, mais simplement le jeu de la Vie et le jeu de la Vérité. 

… Silence…

Peux- tu poursuivre.

Bonjour, je suis une femme en recherche d’éveil, J’ai eu différents enseignements, mais je suis perdue, étouffée par les émotions présentes et passées. Merci pour votre aide.

Bien aimée, aujourd’hui plus que jamais là aussi, suivre un enseignement quel qu’il soit, ne te permet pas d’être toi-même encore moins qu’auparavant parce qu’il n’y a aucun enseignement à suivre si ce n’est celui de l’instant présent et de la conscience pure ; tout le reste aujourd’hui ne fait que te retarder et t’éloigner, parce que l’Amour est là et la Lumière est là, il n’est plus temps de se perdre dans quelque enseignement que ce soit, de quelque nature que ce soit, parce que l’expérience directe de l’Amour et de la Conscience est possible et met fin à tout enseignement tout simplement. L’enseignement concerne la personne, il concerne ce monde et ses lois alors il est normal que tu puisses te sentir perdue dans quelque enseignement que ce soit parce qu’aujourd’hui, il devient limitant et excluant de la Joie et de l’Amour. Il te faut accepter que l’Amour n’a pas besoin ni d’enseignement, ni d’orientation, il y a juste à accueillir et acquiescer et à accepter et à vivre cela, alors tu ne seras plus perdue. C’est l’enseignement qui aujourd’hui te perd. La Vérité n’a pas besoin d’enseignements, elle n’a pas besoin de croyances, elle a juste besoin d’être éprouvée et vécue et pour cela il n’y a pas de circonstances préalables ni d’enseignements qui tiennent. Alors si tu veux réellement être libre, malgré la présence de la forme, alors lâche tout cela et rend toi en ton cœur qui n’a besoin de rien d’autre si tu veux te trouver et te retrouver.

… Silence…

L’intensité de la bénédiction d’ ABBA va se démultiplier maintenant au travers des questions et des réponses. Le Feu liquide de l’Amour et sa douceur se renforce en chacun. Cela ne vient pas de mon action, mais cela vient de votre accueil d’ ABBA, tout simplement vous prouvant par là même que cette notion d’accueil et d’acceptation est bien plus importante que ce que je peux dire ou ce que vous pouvez demander et cela se produit maintenant. Et là aussi, cela ne s’arrêtera plus, cela progressera chaque jour même s’il y a bien sûr des fluctuations pour chacun. Alors dans cet État-là, nous pouvons poursuivre.

… Silence…

Nous t’écoutons.

Bonjour, lorsque je mange l’Essence d’une personne, je n’ai pas de problèmes digestifs, mais des douleurs dans la tête, au niveau frontal, à l’arrière du crâne et toutes les dents. Mon cœur accueille toutes ces Essences et je passe au travers, pourtant je ne vis pas cette Joie, cet Amour Nu. J’ai toujours ressenti beaucoup et là presque rien sauf ces douleurs. Que peux-tu me dire à ce sujet. Merci.

Bien aimé, l’absorption de l’Essence, l’accueil de l’autre peut s’accompagner de signes très subtils comme un parfum très léger ou encore une coloration. Cela avait été dit aussi dans certains cas il peut y avoir débordement du cœur, qui est transitoire. Ce que vous mangez n’est pas mangé par la bouche ni par le ventre, c’est une réabsorption de la résonnance de l’un, de l’Essence de chacun et cela se passe dans le cœur. Alors bien sûr, il y a là aussi des problèmes d’ajustement et rééquilibrage qui peuvent donner des divers symptômes, mais qui ne durent jamais. L’important n’est pas la sensation, l’important n’est plus la perception de l’individu, ou même de l’essence, mais la réalité de ce qui se fait indépendamment de toute perception. L’important je dirais aujourd’hui, même si vous n’en vivez rien encore, ni n’en percevez rien, c’est de porter cet Amour en vous à chacun et d’absorber chacun en vous non pas pour le manger, le dévorer, le déguster, mais bien pour le rendre à lui-même parce que en le reconnaissant en vous que vous le rendez libre et que vous vous rendez libre. Le reste ne fait que passer, mais la Liberté elle, ne passera jamais. Alors ne t’inquiète pas de ressentir telle essence ou telle essence, mais au-delà de l’expérience et du moment vécu dans cet accueil, cette dégustation ou ce manger et au-delà de tes effets secondaires transitoires, au niveau de la tête, il convient simplement de regarder après comment tu te sens.

Il vous faut dépasser aussi l’expérience de l’absorption de l’Essence ou de l’accueil, de l’absorption de l’autre. Au-delà de tout vécu et de toute perception, il y a surtout les résultats et les résultats, c’est toujours plus de liberté, toujours plus de joie même si elle n’est pas manifestée, toujours plus de sérénité, et surtout, la manifestation de cet Amour au travers de la Conscience Christique sur l’ensemble de l’humanité de la terre et des univers. C’est cela qui est le plus important. N’en faites jamais une affaire personnelle de positionnement par rapport à l’autre, par rapport à soi-même ou à quiconque.

Vous accomplissez et nous accomplissons tous ensemble une œuvre collective et alchimique. Cela est la grande différence en ce temps précieux de la terre qui est illusoire, bien sûr, mais qui permet au temps de rejoindre l’espace et à l’espace de rejoindre le temps. De là résultent la Joie, la Liberté et l’Évidence. Alors, quel que soit votre emplacement d’aujourd’hui, progressez dans cette acceptation. Ne mettez pas vos perceptions, vos vibrations et même vos vécus en avant même s’il est important de témoigner et de dire ; mais l’important c’est la résultante et la résultante elle n’est plus au niveau individuel, elle concerne le collectif ; vous le voyez au niveau des éléments, vous le voyez au niveau de la terre et du ciel, et tout cela se dirige avec de plus en plus d’intensité vers l’événement collectif. Tout le reste n’est que relatif et le deviendra de plus en plus. L’aspect collectif prime effectivement sur tout aspect individuel et nous sommes très nombreux à le vivre, même si cela passe par des moyens virtuels, il y a le moyen au travers du virtuel de toucher le cœur de l’autre bien plus directement que dans les circonstances de l’histoire personnelle et la magie elle est là. Il n’y a rien d’occulte dans cette magie, c’est l’Amour qui prend tout l’espace, c’est l’Amour qui prend toutes les relations et toutes les communications.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Un témoignage
Bonjour, il me vient l’envie de partager ceci avec vous. Nous sommes ici le témoin de personnes dont parfois la joie est exubérante, mais la Joie originelle traverse la personne et est colorée par celle-ci. Nous ne les prenons peut-être pas tous avec des Youpi Tralala, elle peut aussi être feutrée, réservée, presque timide et cependant présente. C’est ce que je vis et ressens. Qu’en pensez-vous ? Avec vous en le cœur du cœur. Marie

Bien aimée, ainsi que je l’ai dit, ma réponse sera courte. Oui, bien évidemment la Joie, cette joie sans objet peut avoir différentes expressions et manifestations depuis la simple sérénité jusqu’à l’exubérance. L’important n’est pas la manifestation de cette joie, dorénavant, mais sa diffusion, c’est ce que je viens de dire juste précédemment. Le processus collectif prend le pas sur tout processus individuel. Il y a une Conscience et celle-ci se réveille, elle se réunifie, et concerne l’ensemble de l’humanité et l’ensemble des univers. Alors oui, chacun à travers son histoire et ce personnage qui est là ce corps de chair qui est encore présent peut donner de multiples apparences à la Joie, de multiples apparences aussi à l’Amour, mais fondamentalement c’est le même. Mais comme l’histoire et le personnage disparait de plus en plus, il y a là aussi convergence et unicité de l’Amour et de la Lumière et cela est une œuvre collective de plus en plus et c’est bien là le plus essentiel. Ce que je veux dire aussi par là, c’est que la différence de perception de vécus, d’expériences, de visions, en définitive ne fait nulle différence, car tout converge vers le même point et dorénavant de manière collective de plus en plus chaque jour là aussi. Alors à partir de là, toute notion d’individualité trouvera de moins en moins d’espace d’expression et de manifestation. Cet aspect collectif par « manger » absorber l’Essence ou accueillir qui crée la démultiplication, à la fois le déploiement et le repliement. Tout cela se passe au cœur du cœur et au-delà de toute vision comme de toute expérience, seule la résultante va prendre toute la place. C’est cela l’évidence de l’Amour qui traverse toute personne, toute histoire comme tout monde, c’est la seule Vérité, vous le savez et vous le vivez, même si individuellement, il vous en semble encore en être éloigné. La progression collective est telle que vous ne pourrez pas l’ignorer bien longtemps. Alors, soyez patient, soyez dans cette foi inébranlable surtout si vous n’en vivez rien encore, parce que vous allez le vivre et de manière encore de plus en plus rapprochée justement par cette notion collective de Conscience Christique que vous avez déployée.

On peut dire donc que tout va se dévoiler avec de plus en plus d’amplitude et d’intensité à tous les niveaux, ne laissant que peu de répit et de repos, mais il y aura une légèreté nouvelle et une liberté nouvelle à chaque jour et à chaque acceptation que vous réalisez. La manifestation de l’Amour, de la Joie va devenir de plus en plus clair pour ceux qui le vivent comme pour ceux qui ne le vivent pas. C’est-à-dire que vous ne pourrez pas l’ignorer si vous ne le vivez pas et le simple fait de le voir et même de vous sentir parfois dépité de ne pas le vivre, ne peut que vous en rapprocher. Et c’est exactement ainsi que cela se passe. Il ne peut en être autrement.

… Silence…

Bien aimée, peux-tu poursuivre

Pourquoi ABBA a-t-il besoin d’un média pour transmettre des messages aux gens ? Pourquoi ABBA ne transmet-il pas ses messages directement aux personnes ?

Bien aimé, même si tu regardes le Christ au sein de l’histoire, si cela n’avait pas été écrit et même transformé, malgré tout, le message se serait perdu. Qui est capable aujourd’hui, excepté tous ceux qui ont accueilli ABBA, qui se sont découvert ABBA. Qui est capable d’entendre ABBA, s’il ne fait avant le silence de sa personne, de son histoire, de sa vie, de ses mondes et de ses projections. La diffusion d’ABBA n’a pas besoin d’ABBA dès l’instant où l’un de vous devient ce qu’il est réellement au-delà de l’illusion, de la forme, c’est-à-dire ABBA, cet Absolu ultime. Alors il est le relais d’ABBA, il est lui-même ABBA. ABBA s’exprime au travers des circonstances de la vie, de chacune de vos vies puisqu’il est présent en chacun de vous, même si vous ne l’avez pas reconnu. Et l’effet de démultiplication est bien plus important aujourd’hui qu’au temps du Christ, à l’époque il a fallu en terme lumière, un certain temps pour que le message soit connu et très peu de temps pour le transformer, malheureusement. La démultiplication qui est offerte aujourd’hui tient à la fois et justement de vos moyens de communication modernes qui assurent une propagation du chant de la Liberté beaucoup plus évidente. La propagation que vous avez obtenue et le déploiement de la Vérité est dorénavant de loin supérieur à tout ce qui a pu exister en ce monde parce que justement ces moyens dits modernes, tout autant illusoires qu’ils soient, ont permis aussi de mener à bien la découverte, votre découverte. L’Evénement collectif quelle qu’ en soit la teneur, lui, sera un message de l’Amour en même temps pour chacun où qu’il soit sur la planète. Il ne peut pas y avoir de meilleure synchronicité ; mais dans le brouhaha du monde, dans le brouhaha des croyances et des illusions, il ne peut y avoir d’accord, en aucune manière et donc ABBA ne peut être entendu que par des mécanismes collectifs, mais aussi que vous réalisez les uns dans les autres, c’est cela qui démultiplie. Ce n’est pas ABBA lui-même qui a besoin d’être grandi de partout, mais c’est chacun de vous qui a besoin de se retrouver en chacun et de partout et c’est vous qui le faites.

Vous n’avez pas besoin de suivre ni ABBA ni qui que ce soit, puisque justement cela vous est offert aujourd’hui, à l’intérieur de vous ; il n’y a aucun préalable, aucune condition et chaque jour cela est de plus en plus vrai. Alors vous n’avez pas besoin ni d ’ABBA ni de ses mots, mais vous avez besoin de l’Intelligence de la Lumière et de la Conscience Christique ; et c’est celle-là qui est active. ABBA ne fait que vous proposer ce qui est au-delà des archétypes dans lesquels vous pouvez vous reconnaître avec aisance sans être arrêté par quelque dieu ou quelque histoire que ce soit ; mais nous n’allons pas revenir là-dessus, c’est ce qui a été réalisé durant le mois de mai et de juin. La matrice binaire a été remplacée par la matrice christique ; cela a été énoncé clairement, vous en voyez les résultats aujourd’hui et ce qui est important ce n’est pas ABBA qui parle, mais ce qui est important c’est que chacun de vous accueille l’humanité tout entière. Tout le reste découle de là.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Bonjour ABBA, j’absorbe, j’accueille, mais je ne ressens pas la Joie. Cela est peut-être dû au fait que je ressens très très fort les vibrations. Bidi nous a dit de ne pas porter attention sur les vibrations, car cela serait un frein à la Joie. Les vibrations sont tellement puissantes que je n’arrive pas à en détourner mon attention. Au fur et à mesure du processus d’absorption, elles vont crescendo. Comment faire ? Merci ABBA

Bien aimé, il n’y a rien à faire, le processus vibratoire est l’inter passage entre l’éphémère et l’éternel. Il traduit bien évidement une montée vibratoire et une expansion de ta Conscience même si tu ne ressens pas les Essences absorbées, l’efficacité est bien réelle ne serait-ce que par le processus vibratoire. Alors n’en cherche pas un quelconque avantage personnel, car je te l’ai dit à travers toutes les réponses précédentes, le processus est collectif dorénavant ; et ce que vous ne vivez pas vous, un frère le vivra et vous le vivrez à votre tour.

N’en faites pas une affaire personnelle, que cela soit sans vibration, sans perception, que cela soit dans la vibration, dans la Joie Nue, cela ne fait aucune différence et ne faites d’ailleurs aucune différence entre celui qui absorbe et qui ne vit rien et celui qui vibre, celui qui ressent et celui qui voit, parce que l’effet au-delà de votre vécu intime et personnel, va bien plus loin et correspond au collectif et c’est cela qui est le plus important. Alors ne vous poser plus la question de savoir si vous vibrez, si vous sentez ou si vous le vivez ou pas, faites-le même si vous n’en vivez rien cela se fait de toute façon par la Conscience Christique. Vous n’avez pas à vous poser de question même de ressenti ou d’efficacité parce que l’efficacité est totalement réelle sur le monde au niveau collectif et c’est ça le plus important ; parce que tout cet effet collectif vous reviendra bien sûr. Alors même s’il n’y a pas de Joie au sens Nue, s’il y a seulement ce processus vibratoire qui prend la poitrine ou tout le corps, il y a efficacité et la résultante en sera nécessairement la Joie.

Mais en ce moment et au travers de ce que je viens de dire, le plus important est en quelque sorte d’alimenter le collectif bien plus que tout le reste et vous recevrez en retour, même si cela est décalé. N’envisagez ni aucune différence, ni aucune supériorité, ni infériorité, mais simplement des moments différents et plus adaptés à chacun, rien de plus et rien de moins. Et à partir de là, bientôt, très bientôt, nous vivrons cela tous ensemble, de manière collective, indépendamment de tout rendez-vous, indépendamment de toute réunion et à ce moment-là, la Conscience Une collective se lèvera et s’élèvera ensemble précipitant l’événement ; vous êtes à l’orée de cela parce que vous êtes de plus en plus nombreux à être en résonnance, en absorption, ou à « manger » ou « être mangé », peu importe les mots que vous employez, mais la résonnance et la réciprocité se fait de plus en plus jour, seul cela doit vous intéresser et non pas de savoir si vous vivez la Joie ou pourquoi vous ne vivez rien pour l’instant. Parce que même si vous ne vivez rien, vous œuvrez pour le collectif, soyez-en assuré et vous en toucherez bientôt les bénéfices. Ce que je veux dire par là dit autrement, ne cessez plus jamais d’accueillir, quels que soient vos regards, quelles que soient vos pensées, là aussi, comme disait le Commandeur, mettez l’Amour devant non pas en projection, mais à l’intérieur de vous. Soyez doux avec vous-même, soyez doux avec chacun, parce que l’Amour est douceur et qu’il est de plus en plus collectif et j’entends collectif non pas la multitude, mais l’Unité qui se retrouve et se revit.

En la période qui s’ouvre, en cette deuxième quinzaine de juillet, il vous appartient de vous donner des rendez-vous quand vous le souhaitez, mais aussi il vous appartient en dehors de tout rendez-vous, dans chaque attitude, chaque regard, chaque acte, chaque réflexion ou chaque pensée de votre vie, de mettre ce principe de réciprocité, de résonnance, d’absorption, appelez-le comme vous voulez, au-devant de tout, car il est au-devant de tout et cela va vous apparaître de plus en plus nettement.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Bonjour ABBA, j’ai toujours des difficultés avec l’idée de « manger » l’autre, peut-être parce que cela me rappelle une forme de prédation à laquelle bien sûr j’ai certainement participé. Je préfère l’idée d’accueillir l’Essence de l’autre en mon cœur que je ressens alors comme une coupe qui reçoit. Il n’y a donc pas d’acte de volonté, simplement celui d’accueillir. Quand je rencontre physiquement une personne, le sourire et le regard sont comme une invitation qui laisse toute liberté à celui ou celle que je croise. Je constate d’ailleurs que ce terme de « manger l’autre » choque un certain nombre de frères et sœurs et je les comprends. Qu’en pensez-vous ?

Bien aimé, l’ensemble de ce que j’ai dit, ce soir, répond à ta question. Cette notion de résonnance et de réciprocité, d’accueil de l’autre, accueillir l’autre, c’est aussi le manger, car celui que tu manges, tu le libères et l’important c’est cet accueil les uns dans les autres. Encore une fois, ne soyez pas figé par les mots, quels qu’ils soient, car ce que vous constatez, c’est ce qui se déroule qui est bien plus important que de définir le concept préalable. C’est cette notion d’accueil, effectivement comme tu le dis, cet accueil qui peut aussi bien se traduire par le silence, par le regard, par les mots, que par un témoignage ou par le fait de réabsorber l’Essence de l’autre, peu importe, car tout cela se résume en une seule chose : l’Amour est partout et devient de plus en plus présent et c’est cela qui est le plus important.

Alors, emploie le mot que tu veux, mais l’important c’est, comme tu le dis, ce regard d’Amour, cette intention d’Amour qui prend le pas sur tout le reste. C’est à cela que tu mesures le déploiement de l’Amour en toi et non pas par les mots. Et cela vous êtes de plus en plus nombreux à le constater.

Alors à partir d’aujourd’hui, quel que soit ce que vous voyez, ce que vous vibrez, quel que soit l’absence de toute perception, ne cherchez pas l’efficacité au travers de votre individu, mais voyez l’efficacité au travers du collectif ; la façon dont cela progresse et vous réunit et vous réunifie, les conséquences bien sûr, comme vous les avez déclenchées vous-même sur les éléments au mois de mai et de juin, car plus vous mettez l’Amour devant dans toutes les circonstances de votre vie, plus le feu de l’Amour va tout consumer ce qui n’est pas vrai, avec évidence là aussi, sans effort. Ce qui est important c’est bien donc le résultat et ce résultat au niveau collectif et non pas individuel, car là aussi, vous allez comprendre qu’en l’Amour vous ne pouvez penser que collectif et ce collectif n’est pas une multiplicité, il a une résonnance multiple aboutissant à la même unité. Tout le reste vous paraîtra dans quelques jours, bien plus accessoire et bien plus futile que ce vous croyez encore aujourd’hui.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Bonjour ABBA, voilà depuis quelques jours je ris et je pleure sans aucune raison. As-tu quelque chose à me dire ? De tout cœur.

Bien aimée, continue à rire et à pleurer sans raison. Ainsi est l’Amour, il n’a pas besoin de raison ni pour te faire rire ni pour te faire pleurer. Dans l’un comme dans l’autre cas, il y a déploiement et repliement, il y a oscillation non pas entre le Un et le multiple, mais d’ores et déjà entre le Un et le Zéro. Cette légèreté de l’Amour est effectivement cette alternance parfois de rires et de larmes. Certaines situations et certains états peuvent même vous sembler saugrenus, mais cela ne fait pas de différence non plus. Je le répète encore une fois, les résultats sur l’ensemble de la conscience humaine, sur l’ensemble du collectif humain est bien plus important que vos visions ou vos vécus, vos vibrations ou que vos absences de perception. Cela va vous apparaître de plus en plus distinctement et là est l’important maintenant.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Bonjour ABBA, j’aimerais savoir puisque la réincarnation n’existe plus, qui sont les âmes de ces bébés qui naissent tous les jours et à quoi ça rime toutes ces naissances puisque c’est la fin. Ne faudrait-il pas mieux qu’il n’y en ait plus ? Je vous remercie de votre réponse.

Bien aimé, cela a été expliqué durant de nombreuses années. En ce qui concerne le karma, bien qu’il n’existe plus, n’est pas tout à fait la vérité, il existe pour celui qui se considère comme une personne et qui se croit inscrit sous la Loi de dualité d’action-réaction. La réincarnation, le karma n’existent plus dès l’instant où il n’y a plus personne, où il n’y a que l’Amour et l’État de Grâce.

Quelle est la deuxième partie de la question concernant quoi ?

Je répète la question. J’aimerais savoir puisque la réincarnation n’existe plus, qui sont les âmes de ces bébés qui naissent tous les jours et à quoi ça rime toutes ces naissances puisque c’est la fin.

Comme cela a été dit aussi, vous êtes innombrables à vouloir assister au travers de la chair au spectacle de l’Amour. Alors il y en aura de plus en plus jusqu’à l’ultime moment. Cela rime simplement à éprouver la Joie de la Liberté et la Joie de la Vérité au travers d’une forme périssable qui ne fait que passer, cela est d’un grand intérêt. C’est aussi de permettre à d’innombrables consciences d’expérimenter la différence entre ce corps périssable où la liberté est réduite de manière extrême et de vivre la liberté totale tout en ayant vécu au préalable, même si cela est un petit enfant, la liberté relative de ce corps et comme tu le sais, la terre est le théâtre de la résolution de la Création et de la Dé-création. Alors bien évidemment, l’ensemble des consciences n’ayant pas de forme se précipitent depuis d’innombrables univers et multivers afin de vivre avec vous, au travers de la chair, la Liberté.

… Silence…

Peux-tu poursuivre.

Nous sommes arrivés au terme de la session. Nous vous remercions, merci à tous.

Alors bien-aimés, je rends grâce pour votre accueil, que cela soit en direct ou en différé, cela ne fait pas de différence. J’aimerais simplement terminer par ces mots :

L’Amour n’est rien de ce que vous pouvez imaginer ou vous représenter, de connaissable en ce monde. L’Amour est rires et joie et larmes ; il est légèreté, il est évidence et il est de plus en plus collectif et Un. C’est cela qui est majeur aujourd’hui et c’est cet aspect collectif et unitaire, même au sein et au travers de votre forme qui est l’œuvre la plus aboutie de la Création. Retrouver malgré la forme, malgré les différences, malgré les croyances et les habitudes, malgré les origines multiples, le même et unique Amour se révèle sans faire aucune différence. Là est la majesté de l’Amour, cette Évidence qui grandit en chacun. N’oubliez pas de poursuivre avec amplitude, que vous le nommiez accueil, absorption ou « manger », rappelez-vous que ce qui est important c’est la résonnance et la réciprocité qui se démultiplient à l’infini. Alors, employez les mots que vous voulez, mettez toujours l’Amour devant et au-dedans en chaque circonstance, tout le reste se déroule automatiquement de lui-même avec de plus en plus de majesté que vous pourrez constater aussi bien au niveau collectif que pour vous-même.

Voilà ce qu’ABBA avait à échanger avec vous. Il y a une période qui s’ouvre aujourd’hui qui va être très intense dans le vécu de l’Amour, dans le vécu des évènements de la terre aussi, mais n’ayez crainte, car quelle que soit l’amplitude qui sera vécue, l’amplitude d’Amour sera toujours plus vaste que l’amplitude de la scène de théâtre. Alors ne faites plus de différence, quels que soient vos perceptions, vos vécus ou vos absences de vécus ou de perceptions, parce que je le rappelle, et cela sera mes mots de la fin, l’aspect collectif de l’Amour et unitaire prend le pas sur toute individualité. Il n’y a personne de supérieur, il n’y a personne d’inférieur, il y a toujours le même Amour.

Chacun de vous est ABBA, ABBA est en chacun de vous, comme l’ensemble de la Création est présente en chacun de nous sans différence et sans distance. Et c’est cela que nous mettons à jour chaque jour un peu plus.

Alors, permettez à ABBA en chacun de vous de bénir tout autre en cet instant comme en tout instant.

Bénédictions d ’ABBA

ABBA vous remercie de votre présence, de votre écoute et de votre accueil, mais rappelez-vous aussi que cet accueil se réalise entre chacun de nous, même si nous ne nous connaissons pas au travers de la forme, il n’y a plus de différence là non plus. Alors ABBA va maintenant faire le silence.

Je reviendrai m’exprimer à chaque quinzaine ou en fonction des déploiements de l’Amour. ABBA rend grâce à chacun, ABBA est présent en chacun en la même Grâce et avec la même constance.

ABBA vous salue depuis le Cœur du Cœur.

 

Source:http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com

Une réflexion au sujet de « ABBA en DIRECT – 15 juillet 2018 + TEXTE + PDF »

  1. Ping : RENCONTRES DE JUILLET 2018 / TEXTES ET PDF DISPONIBLES | ÊTRES EN ÉVOLUTION

Les commentaires sont fermés.