RENCONTRES JUILLET 2018 / Satsang 2 – BIDI 1 (le direct) et BIDI 2

RENCONTRES JUILLET 2018

 

Satsang 2 (1 juillet 2018)

LECTURE AUDIO (MP3)

Téléchargement (Download) : Audio MP3  Texte PDF

 

Bien, qui lance les débats, les questions ?
 
…Brouhaha…
 
Moi j’avais une question de détail mais tu n’es pas obligé de…
 
 Vas-y, vas-y, vas-y.
 
C’est, autrefois OMA nous parlait du sang de la Terre plutôt du genre pétrole tu vois, quand il y avait eu la faille, et puis là on est plutôt dans un sang de la Terre lave.
 
C’est très simple, on est passé du sang noir au sang rouge, c’est-à-dire de l’Adam non véritable, à l’Adam Kadmon, ce qu’on appelle l’homme rouge, donc le sang bien évidemment sur cette Terre pour l’instant était pollué, donc c’était le sang noir, mais maintenant on est passé au sang rouge.
 
Mais ce n’est pas passé au sang blanc encore ?
 
Hein ?
 
Ce n’est pas passé au sang blanc.
 
…Brouhaha…
 
Elle est blanche et verte, elle est passée par le vert pour les Péridots, et maintenant comme c’est le basalte qui a fondu, effectivement quand ça refroidit c’est blanc.
 
Ben oui on est dans le sang blanc.
 
Je vous rappelle que ça s’appelle, ça avait été expliqué par Jophiel en 2008, c’est ce qu’on appelle l’œuvre au noir, l’œuvre au rouge, l’œuvre au blanc. Hein ?
 
C’est les alchimistes ça ?
 
Oui. Alors une remarque aussi importante, parmi tous ceux qui ont aux mois de mai et juin œuvrés à casser tous les archétypes sur Terre, il y en a depuis 2-3 jours qui se retrouvent à vivre des scénarios de monde futur, des scénarios de nouvelles dimensions, donc ils sont emportés par le rêve hein. Ces frères et ces sœurs qui vivent ça se sont fait leurrés par le rêve qu’on a cassé ici, et là ils voient des extraterrestres qui arrivent avec d’autres rêves.
 
Oh là là !
Avec des choses qui ne collent pas vraiment parce que par exemple dans l’enseignement on savait à l’époque, quand on ne savait pas qu’il y avait de finalisation sur cette Terre, on parlait d’une nouvelle race racine, de la race bleue, ce qu’on appelle la 6ème, et ces extraterrestres qui se mélangent les pinceaux ils parlent de 7ème race racine, donc ils sont complètement aussi dans un temps illusoire. Rappelez-vous que la conscience est un piège, et tant que vous ne l’avez pas vu, même si vous avez participé à tout ce que nous avons fait en mai et juin, et bien vous allez continuer à rêver, vous ne serez pas réveillés hein ; moi je suis parfaitement conscient… Oui ?
 
Non, ils ont coupé net.
 
Ah oui mais il y en a qui sont pas coupés hein.
 
Depuis la dernière fois c’est : bouche cousue, je ne vois plus rien, je n’entends plus rien.
 
Exact, il est important parce que bon les gens qui ont eu cette capacité, tous les frères et les sœurs qui ont eu cette capacité à accompagner tout ce qu’on a fait sur la Terre, maintenant certains sont prisonniers eux-mêmes de leurs propres visions et hélas c’est gênant, parce qu’on joue le jeu de la conscience, moi je l’ai joué à la perfection avec tous les morceaux de musique et tout, mais je n’étais pas dupe que ce n’était qu’un rêve dans le rêve qui permettait de casser le rêve, mais il y en a apparemment ils n’ont pas compris, donc ils sont emmenés par la conscience dans des rêves inconsidérés qui ne sont que des voies sans issues bien sûr. Donc le rêveur doit arrêter de rêver par tous les moyens, rappelez-vous je disais que le rêve devient le réel, mais je n’ai jamais dit que le rêve était la finalité, donc il faut arrêter de rêver, d’autant plus que maintenant les rêves, même ceux que vous vivez, les rêves tous cons que vous vivez la nuit, vous voyez bien les impacts qu’ils ont sur votre corps, sur votre santé et sur votre vie, puisque les rêves sont devenus le réel, mais le rêve réel est aussi une illusion comme n’importe quel rêve. Tant que vous êtes prisonniers de la conscience maintenant vous n’êtes pas libres, quelques soient les visions même si elles ont été à profusion en mai et juin, si vous n’êtes pas capable de voir que c’est une illusion, vous êtes piégés par votre propre rêve, et il y en a plusieurs qui sont emmenés là-dedans. Moi je n’ai jamais été dupe, tout ce que j’ai fait en mai et juin qui était dans ce plan réel comme dans les autres dimensions, bien évidemment ça permettait de casser le rêve jusqu’au moment où on est tombé sur les archétypes, mais si les rêveurs qui ont aidé à casser ce rêve se mettent eux-mêmes à rêver d’autres trucs, ça tourne en boucle, ça fait des redirectoris dans tous les sens et vous allez vous trouver confrontés à des gros, gros, gros, gros, gros problèmes, pas au niveau du rêve puisqu’il est réel, mais au niveau de ce véhicule.
 
Donc vous allez vous retrouver par exemple à rêver que la nuit vous faites des efforts physiques et le lendemain vous avez mal au dos, ben c’est normal si vous n’êtes pas capables d’arrêter le rêve, tous les rêves ; le rêveur s’il ne sait pas qu’il rêve, si le Je Absolu n’a pas identifié la conscience comme un poids, vous êtes piégés totalement, ce qui veut dire que… ça veut dire quoi, parce que quand on parle de dé-création, on a bien dit que c’était la finalité dans cette dimension la plus dense qui touchait toutes les autres dimensions puisque nous sommes les seuls à avoir tous les univers en nous dans cette dimension la plus dense, bien évidemment, donc comment voulez-vous résoudre l’équation de la conscience si vous êtes soumis à la conscience quelle qu’elle soit, même la Supraconscience, vous ne pouvez pas être dans l’Amour Nu, vous êtes dans la conscience et vous continuez à voyager, à créer des chimères, à créer des symboles, des archétypes, à vivre des expériences permanentes, mais vous ne trouverez jamais, jamais, jamais la paix, ni ce que vous êtes en vérité. Ne confondez pas les rêveurs qui ont accepté de rêver pour casser les rêves de ceux qui rêvaient ici dans ce monde soi-disant réel, mais le rêveur n’est pas la vérité, la conscience n’est pas la vérité.
 
Vivre l’Amour Nu c’est-à-dire cet état de paix totale, profonde où il n’y a aucun questionnement ne peut pas se faire via la conscience, la conscience a été utile pendant une période qui a duré un peu plus de 2 mois, qui a permis de casser les archétypes et tous les rêves illusoires de ce monde, mais ne remplacez pas les rêves illusoires de ce monde par un rêve dimensionnel, il faut être capable quand même de voir qui rêve, quoi que vous viviez, donc si vous n’identifiez pas le rêveur en vous, vous avez le droit de rêver tout le temps mais il faut être conscient que ce n’est qu’un rêve, sans ça qu’est-ce qui va se passer ? Et ben au moment de l’évènement quel qu’il soit, évènement qui a déjà commencé pour beaucoup d’ailleurs, parce que bon, les questions que tu as posées hier, quand tu parlais de cette notion de ligne temporelle, le Temps 0, bien sûr il y en a plein qui l’ont franchi, et si tu franchis le Temps 0 et que tu te retournes après, même les rêves les plus intenses et qui ont eu une action sur le réel, quand par exemple on allait sur les volcans pour les casser, de même que pour beaucoup je leur ai dit « Attention, ne soyez pas le costume que vous empruntez, sans ça vous allez vous retrouver à être Krishna, à être la baleine, à être un aigle, et vous allez rester piégés là-dedans », moi je n’ai jamais été dupe hein, c’est-à-dire que quels que soient les costumes que j’ai empruntés, même les plus efficace au niveau des soins, bien évidemment que je savais que c’était un rêve, j’y ai jamais, jamais, jamais attaché la moindre importance, et on se retrouve maintenant avec d’innombrables frères et sœurs qui aimaient bien rêver, qui continuent le rêve et qui sont soumis à ce rêve où on leur propose : une nouvelle Terre, des nouvelles dimensions, mais ça c’est du pipeau intégral, il ne faut pas être leurré par le jeu que vous jouez, sans ça ben vous êtes piégés par le jeu. Alors rappelez-vous quand tu disais cette question de lignes temporelles, de Temps 0 et de lignes qui se séparent, ce n’est pas parce qu’il y a dé-création totale, c’est-à-dire qu’on est arrivé à la fin des grands cycles, des …
 
…Inaudible, téléphone sonne…
 
Il y a un mode avion là qui n’a pas été mis.
 
Il faut mettre en mode avion oui.
 
Désolée, je croyais l’avoir mis.
 
En plus il sait qu’on est en Satsang, c’est Jacques. Donc si vous voulez, soyez bien lucides, c’est-à-dire quand vous rêvez ou quand vous vivez même des archétypes les plus fabuleux avec des expériences extraordinaires, soyez bien lucides que ce n’est qu’un rêve, ne prenez pas ça pour le réel, sans ça vous êtes entraînés dans un rêve, même multidimensionnel et vous ne pouvez pas vous installer dans la demeure de paix suprême et demeurer dans l’Absolu, c’est-à-dire vous n’avez pas vu le Je qui lui n’a jamais bougé, vous continuez à bouger avec les rêves qui se présentent. Or, même dans l’Absolu, rappelez-vous ce que je disais il y a déjà quelques années, qui restera toujours comme ça, c’est-à-dire qu’il y a un point de conscience qui s’éteint, qui voit tous les possibles sur une sphère qui est autour de vous et toutes les dimensions, mais si vous vous baladez dans les dimensions, même les plus éthérées, même les plus tangibles pour vous au niveau de l’expérience, ben vous allez être piégés, au moment 0, à tourner en boucle dans le rêve, l’Amour ne se trouve dans aucun rêve, même dans la multi-dimensionnalité, même si c’est effectivement extatique de se balader en Elohim, en aigle, en baleine, en ce que vous voulez, ou en Krishna, ou en n’importe quel dieu, n’importe quel archétype, attention ce n’est pas vrai, donc ne soyez pas piégés par quelque vision, ou quelque expérience que ce soit, sans ça qu’est-ce que vous allez constater ? C’est que le rappel au réel, au vrai réel, au-delà des dimensions, va vous frapper dans le corps, là ce n’est pas une punition, ni un mauvais emplacement, c’est simplement que vous n’avez pas arrêté de rêver. Oui ?
 
Justement si tu ne rêves pas, que tu débranches tout, que tu ne saches plus le sens à rien, que tu es au Point 0, à quoi ça sert de rester dans ce sac de viande ?
 
Et ben d’attendre les autres qui rêvent encore on l’a toujours dit.
 
Ah bon !
 
Oui.
 
Et ben dis donc je vais attendre un moment hein !
 
Mais non tu ne vas pas attendre un moment, mais effectivement s’il y a des gens… rappelez-vous que le poids à l’heure actuelle n’est plus ce qu’on appelle : les guignols, les Illuminatis, les Archontes et tout ça, le piège le plus total c’est les rêveurs eux-mêmes, ce n’est même pas ceux qui projettent le New-Age, une nouvelle Terre et tout, c’est ceux qui ont ouvert les couronnes, qui ont vécu les voyages en multi-dimensionnalité et qui se retrouvent piégés par ce rêve qu’ils ont eux-mêmes contribué à casser dans ce monde, et il y en a une ribambelle comme ça maintenant. Donc être en Amour Nu n’a plus rien à voir avec quelque conscience que ce soit, il y a bien été dit déjà le mois dernier et le mois d’avant que la Conscience Nue était une étape, c’était la superposition de l’ensemble des Consciences possibles, mais que derrière la conscience il y a l’Amour, l’Amour n’a pas besoin de conscience, n’a pas besoin de forme, n’a pas besoin de dimension, n’a besoin de rien.  Tous les êtres que ce soit Bidi, que ce soit aujourd’hui Christiane Singer, que ce soit Eric Baret qui est mort, que ce soit Jeff Foster et tout ça, sans ça ça veut dire qu’ils ont tous faux ces gens-là, rendez-vous compte.
 
Rêvez oui pour casser le rêve, mais rêver pour s’inscrire dans un nouveau rêve montre que la conscience ne s’est pas vue en tant que conscience, c’est-à-dire que le Je Absolu qui n’a jamais bougé n’a pas été vécu, et à ce moment-là tant que vous n’avez pas vécu cet espèce de silence total même de la conscience, vous êtes dorénavant emmenés par vos rêveries, mais le problème c’est que ces rêves qui sont devenus le réel pour nous ici, ben si vous allez rêver par exemple que vous avez mal au dos, et bien vous allez vous relever avec un mal de dos, si vous vous battez la nuit contre vous-même ou que vous vivez des rêves chimériques, vous allez le payer le lendemain. Les rêves ont servi dans une époque donnée, durant l’anomalie primaire à casser tous les rêves de ce monde, les archétypes de ce monde, mais n’allez pas être soumis au rêve quel qu’il soit, la paix elle n’est pas là-dedans, vous ne la trouverez jamais, la seule paix définitive et le seul Amour véritable ne s’accompagne ni de forme, ni de conscience, et la conscience comme le disait Nisargadatta est un poids terrible, parce que la conscience a besoin de s’auto-créer et de se manifester en permanence quelles que soient les dimensions, mais vous n’êtes pas la conscience, l’Amour n’a que faire de la conscience, maintenant comme le rêve s’achève et quand j’ai parlé de dé-création et que tout se solutionnait dans ce monde, c’est-à-dire que la boucle est bouclée, donc quand on parle de dé-création, c’est qu’il n’y a plus de possibilité de créer quelque chose de nouveau, mais tous les autres rêves de tous les rêveurs de tous les temps, de tous les univers, de tous les multivers vous pourrez les emprunter de la même façon, mais ils n’ont pas plus de réalité que la nôtre, et dès l’instant où vous vivez, alors moi je l’avais vécu avant, donc c’est peut-être plus facile, mais dès l’instant où vous vivez cette absolue félicité, cette extase inouïe, même en étant présents dans la conscience ordinaire, les rêves ils ne vous perturbent plus, sans ça si vous rêvez à ce moment-là, vous êtes piégés. Oui ?
 
Je croyais que j’ai vu une main se lever. On peut fermer la porte au fond, je suis à contre-jour, je ne vois même plus les visages là.
 
Tu dis l’Amour n’a que faire de la conscience, est-ce qu’il n’existe pas une conscience d’Amour ?
 
Non, impossible, dès qu’il y a conscience il y a forme et il y a manifestation. Elisa d’ailleurs dans le témoignage qu’on n’a pas encore passé, elle le décrit parfaitement. Toute forme, pas uniquement humaine, un objet est doué de conscience, ça il faut le voir, même un objet inanimé a une conscience, le simple fait de le regarder le rend réel, ça en physique quantique c’est parfaitement connu, donc l’observateur n’est pas le réel, quelle que soit l’intensité de ce qui est observé, qui est-ce qui observe ? Donc on tourne toujours en boucle et on a toujours les mêmes choses, on a cassé tous les rêves de ce monde, on est encore là, et pendant qu’on est encore là et bien il y en a qui continuent à se laisser emporter par ces rêves, sans rien casser cette fois-ci, parce qu’on leur propose des nouveaux mondes, une nouvelle race racine, des nouveaux univers, et c’est fini, vous êtes piégés, vous êtes embarqués, vous n’avez pas été capables de voir ce qui est antérieur au rêve, et à ce moment-là comment voulez-vous vivre la paix, vivre l’Amour et vivre la vérité qui est au-delà de tout rêve, de toute forme, de toute conscience, c’est impossible. Donc le rêve a été nécessaire et on est beaucoup à l’avoir accompagné pour casser justement au sein de ce monde tous les miroirs, ce qui a été fait ; mais si remettez des miroirs et empruntez des costumes et des mondes, et ben vous allez avoir des soucis au moment de votre Temps 0, en sachant que de toute façon le Serment et la Promesse pour beaucoup est vécu mais apparemment ça n’a pas suffi, parce que même si ces visions ou ces rêves vous les refusez, dès que vous les voyez, ça veut dire que vous y êtes. Oui ?
 
Ben tu as dit que tu allais fermer le livre et dissoudre toute l’histoire.
 
Oui.
 
Ben qu’est-ce que tu attends ?
 
…Rires collectifs…
 
Qu’est-ce que j’attends qui ?
 
Ben pour dissoudre tout ça.
 
Mais attends, mais je n’ai aucun pouvoir de dissoudre le rêve de quiconque, je ne peux que proposer, que ce soit par l’Eclair, la Rose, tous les trucs que j’ai utilisés ou en Conscience Nue ou en Amour Nu, je ne peux que proposer l’absence de miroir, c’est-à-dire faire se reconnaître l’autre au-delà de la forme et au-delà de la conscience, mais si la conscience a la moindre velléité, et d’ailleurs c’est le résultat qu’on observe, si la conscience n’a pas été vue en tant qu’objet ou élément qui passe, ben tu es piégée par toutes les images qui se présentent, c’est aussi simple que ça, ce qui ne vous prive pas d’aller rêver, ou ce qui ne vous prive pas de communiquer avec un dragon, avec un aigle, de rentrer dans le corps d’un aigle, physique, ou d’un Elohim que tu as été réellement, mais tout ça c’est du pipeau. N’oubliez pas que la conscience n’est là que pour vous entraîner dans l’image et dans le rêve, l’Amour n’est dans rien de connu, ni dans aucune image, même la plus exaltante qui soit. Ouais ?
 
…Rires…
 
A Roissy…
 
Hein ?
 
A Roissy, cette fois-ci encore j’ai eu les lyriens ; je ne les ai pas vu mais ils étaient très très forts parce qu’ils me disaient qu’il y avait une chape de peur dans cet aéroport qui était très importante, et ils me disaient, il faut que tu dégages de l’Amour, alors-là je suis devenue vraiment le brasier hein bon, mais la prochaine je leur dis « Allez vous faire voir ailleurs, vous êtes du rêve ».
 
Ah non.
 
Ah bon !
 
Le brasier d’Amour est tout à fait réel, il est différent de contacter un peuple dit extraterrestre d’où qu’il vienne, par exemple en 2013 il y avait les Arcturiens, c’était sympa, ils m’ont flashé, et après je me suis retrouvé toutes les nuits à conduire leur vaisseau, puis au bout de 2-3 jours je leur ai dit « Mais c’est quoi ce délire, je n’ai pas à apprendre à conduire quoi que ce soit, je n’ai pas besoin de vaisseau, je n’ai pas besoin de participer à un autre rêve», et d’ailleurs dès que tu rentres dans un rêve, ce qui se passe, c’est que tu perds le fil de ce que tu es, c’est-à-dire que tu n’es plus capable de voir que tu rêves, or s’il y a un rêveur et que tu es dans le rêve, qui rêve ? C’est pareil, qui parle ?
 
Mais attends, moi j’étais un brasier d’Amour, les conséquences c’est que je transpirais parce que j’avais chaud hein, et puis les lyriens ils n’existent pas, c’est du rêve.
 
Mais ils existent dans leur propre rêve…
 
Ben oui mais moi…
 
… mais tous ces rêves ils sont en toi.
 
Ben oui mais alors…
 
Ils ne sont pas ailleurs…
 
Je vais continuer à leur…
 
… Yaldebaoth est en toi au même titre que toute la Confédération Intergalactique est en toi, et tant que ça ça n’a pas été vu, tu en fais une projection extérieure et un objet extérieur.
 
Donc c’est moi qui projette…
 
Complètement !
 
Donc c’est moi qui rêve…
 
Exactement
 
… et qui transpire.
 
Exact.
 
…Rires collectifs…
 
Il y a Jean-Claude qui veut te parler depuis un moment.
 
Oh ben je ne sais pas si c’est une question valable. Peut-on dire qu’il y a 3 états de Lumière : la Lumière dense concentrée, la Lumière agitée, nous on utilise la Lumière agitée et la Lumière Noire ? Les scientifiques disent qu’il y a plus de 90 % de Lumière noire dans l’univers.
 
Oui la Lumière noire c’est l’Absolu, ce n’est pas le vide, et tant que tu n’as pas… pas seulement vu d’écran noir comme ça a été dit, mais tant que ta conscience n’a pas été plongée au cœur de cette Lumière noire, là où il n’y a plus de repère, plus de forme, plus de conscience, mais comment veux-tu vivre l’Amour ?
 
On peut jouer, je peux jouer encore avec la Lumière à satiété ?
 
Mais tu peux jouer, mais il ne faut pas en être dupe.
 
Ah ben oui ! D’accord, oui.
 
Tu peux jouer avec ce que tu veux, moi je peux te canaliser les elfes en Corse, qui tu veux, les dragons, n’importe quel peuple de n’importe où, mais je sais que c’est un rêve, c’est réel en nous, ça fait partie de notre rêve, on est le… pas le dépotoir, mais on est le réceptacle sur cette Terre de tous les univers et de tous les multivers, ça a été expliqué le mois dernier je crois, et vécu, donc c’est nous qui achevons le rêve, donc les autres ils peuvent dire ce qu’ils veulent, les Archanges qui vont venir te voir, te dire « Allez, il faut aller sur ton origine stellaire », « Oh ben vient faire un tour avec nous en vaisseau », mais attendez, ça c’est la conscience, or tant que vous n’avez pas identifié la A-Conscience, vous êtes encore dans la conscience, c’est aussi simple que ça, que ce soit dans le cauchemar de ce monde, dans l’illusion de ce corps ou dans l’illusion de n’importe quelle dimension qui est en toi.
 
Si tu expérimentes justement la A-Conscience, quel est l’intérêt qui te raccroche encore à ce sac de viande, tu n’as pas envie de revenir dans ce sac de viande.
 
Oui, quand tu reviens maintenant et que tu touches vraiment l’Absolu et non pas les plans intermédiaires, quand tu reviens tu rentres dans un cadavre, c’est clair net et précis. Hein ?
 
Mais qu’est-ce qui t’oblige à revenir dans ce cadavre ?
 
Mais tous les autres rêveurs, puisqu’on est les uns dans les autres, le rêve d’individualité n’existe pas, à partir du moment où même dans le fait de manger, de dire « Je te vois, tu me vois », « Je suis toi, tu es moi », « Ehieh Asher Ehier » ça veut dire quoi, ça veut dire que la fragmentation de la conscience, de la conscience Une parce qu’il n’y a qu’une conscience a été fragmentée à l’infini dans les dimensions, dans les mondes, dans le mauvais rêve, le mauvais trip de ceci, mais attend tout l’enseignement de Bidi, de son vivant, en 2012 et toutes ces années a été pour faire coller le rêve collectif de la Terre, à travers les Archanges, à travers la Confédération Intergalactique qui sont en nous, c’est ça qui doit être, 8  pas effacé, parce que ça va demeurer tel que c’est…
 
Et ben il faut arrêter de rêver hein.
 
… Ben c’est bien ce que je dis.
 
…Rires collectifs et brouhaha…
 
Un truc qui me tracasse quelques fois, une fois que tout sera contracté en un point 0, est-ce qu’il n’y a pas de risque qu’il y en ait un qui recommence ?
 
Non c’est impossible.
 
C’est sûr ?
 
…Rires collectifs…
 
C’est impossible puisque tous les rêves possibles ont été rêvés, avec un point dimensionnel qui est le plus dense qui était ce qu’on appelle la 3D, qui a été enfermée, etc… mais qui est la Terre ; tous les rêveurs sont là en nous.
 
Donc on ne reverra pas ça ?
 
Ben non, c’est ce que dit Rûmî, c’est ce que disent tous les grands mystiques qui ont vécu cet état-là, ils ne peuvent pas dire autre chose, mais le problème c’est que même en étant conscient comme tu dis que tout ça n’est qu’un rêve, une plaisanterie, quelque chose qui passe et donc qui n’est pas éternel, qu’est-ce qui va se passer si tu n’as pas réabsorbé tous les univers, c’est-à-dire tous les autres en toi…
 
Ils peuvent encore rêver.
 
Ah ben ils vont continuer à rêver, mais le point de basculement si tu veux, ce n’est pas de s’occuper maintenant uniquement des autres humains même si vous continuez à les manger, à les absorber, à les brûler, enfin tu le dis comme tu veux puisque c’est un effet résolutoire de ce rêve-ci, et comme c’est le point d’achèvement cette dimension, si le rêve ici est résolu, tous les autres rêves sont…
 
Tous les autres disparaissent.
 
Oui, oui, et le rêve c’est une boucle, c’est-à-dire que toi quand tu deviens cet Absolu que tu as toujours été, qui n’a jamais bougé, qui n’a jamais participé à quelque monde que ce soit, Abba comme on a dit, et ben le rêve, tu peux emprunter, rappelez-vous le temps et l’espace n’existent pas, donc si le temps et l’espace n’existent pas pour celui qui est réellement dans cet Amour sans forme, sans objet, sans condition et sans conscience qui est le seul Amour possible, ben il n’y a plus aucune envie de rêver, la synchronicité si tu veux de l’arrêt du rêve est fondamentale, non pas pour empêcher les gens de rêver, mais pour bien comprendre que quel que soit le rêve, il n’est qu’un rêve, comme un enfant qui joue, il sait qu’il joue, c’est exactement la même chose, or si tu n’es pas, si tu n’as pas vu quand tu dis « Je te vois » bon, c’est quand tu dis « Je te vois » ça veut dire que soit tu es venue en l’autre, soit il est venu en toi, donc tu sais qu’il n’y a pas de différence, donc déjà le rêve d’individualité est une chimère, mais le rêve dimensionnel ou d’évolution ou d’expérience n’existe pas plus, le problème c’est qu’à l’époque, comme Nisargadatta ben il y avait Tout ou Rien, mais il n’y avait pas toutes les strates intermédiaires, d’ailleurs quand quelqu’un venait le voir, lui demandait « Moi je suis en contact avec Maharshi », il lui disait « Mais laisse tomber tout ça, va au-delà ». Nous on a eu besoin, les uns comme les autres, quand je dis nous je m’inclus dedans, de faire un rêve commun qui a permis de sortir de tous les conditionnements, qu’ils soient des religions et des croyances au sens large, ce n’est pas pour le remplacer dans une croyance dans les autres dimensions.
 
Après, une fois… il faut d’abord voir qu’il n’y a rien à voir, c’est-à-dire vivre ce Je qui n’a jamais bougé, qui est antérieur à la création, qui demeure même quand les univers sont détruits, puisque l’univers est un rêve et les multivers la même chose, le seul contentement c’est cette éternité là, mais néanmoins quand tu es dans cet état-là, une fois qu’on est plus piégés dans ce rêve-là, tout ça se déroule dans le même temps, dans le même espace, c’est la conscience qui te fait croire qu’il y a une séparation, quand la conscience par exemple, quand on voyage dans les dimensions, je vous l’avais expliqué déjà en 2009-2010, quand vous voyagez même avec un Archange vous sentez le saut dimensionnel entre chaque dimension et vous déployez à chaque fois un nouvel univers, mais tout ça se passe en vous, il n’y a pas d’ailleurs, or tant que vous n’avez pas identifié ce jeu et que vous n’avez pas accepté que tous les rêveurs, toutes les dimensions ; acceptez ça veut dire quoi ? Le voir, ce n’est pas une décision intellectuelle, ni un concept, c’est la seule réalité, et là qu’est-ce qui se passe depuis donc la date du 13-14 juin, donc ça fait quand même maintenant 2-3 semaines, vous avez des gens qui ont participé à la dissolution de ces archétypes, à différents titres on était quand même très très nombreux, mais qui à nouveau se laissent séduire par le rêve de la conscience, or dans le rêve de la conscience l’Amour qui est même exprimé et manifesté ne peut pas être entier.
 
En définitive tu ne décides de rien, parce que j’ai envie d’arrêter tout, de débrancher tout, d’être Rien et je suis toujours là.
 
Oui, mais tu peux être Rien au travers de ce corps, il n’y a pas d’ailleurs où fuir, il n’y a pas d’ailleurs, tu veux quel ailleurs ? Une autre forme ?
 
Rien, ils disent…
 
Manges-toi comme dit Christiane.
 
Oui.
 
Manges-toi, manges-toi !
 
Je me suis mangée, je me suis mangée.
 
Encore plus.
 
Mais elle n’était pas à son goût.
 
En tout cas une chose est certaine, sur ce plan là illusoire, tant que l’évènement ne sera pas visible au sens sensible, qu’il n’y aura pas eu ce fameux choc cette fois-ci collectif et non plus individuel, parce qu’il y en a des millions hein qui vivent des chocs individuels en ce moment, mais bien évidemment on ne peut pas clôturer ce rêve-là, mais n’allez pas remplacer ce rêve-là par un autre rêve. Ce qui n’empêche pas dans la phase de résolution finale du rêve, c’est-à-dire dire que après la 3D il n’y a plus rien, ça ne t’empêche pas d’aller sur ton origine stellaire, mais tu n’es jamais dupe, toute la différence elle est là, or comment tu sais que tu es dupe ou pas, c’est très simple, quand tu es dans cette éternité tu es immuable, c’est-à-dire même tu peux avoir un rhume, une colère comme n’importe quel humain, mais jamais, jamais, jamais, tu ne peux être emmené par ces rêves, quels qu’ils soient ; ça n’empêche pas de rêver, mais il faut être lucide sur le rêve qui est devenu réel, or il n’y a aucun réel, dans l’Absolu il n’y a aucun réel, il y a un noyau et encore c’est un mauvais terme parce que quand je parle de noyau, même dans l’image que je vous ai donnée vous avez un point central qui est l’Ultime Présence, l’Infinie Présence et tous les mondes autour, mais même ça ça n’existe pas, regardez, relisez Eben Alexander qui a eu son cerveau grillé, son néocortex, l’Amour n’a pas besoin de formes, d’images, de concepts, ni d’expériences, sans ça tout l’Advaïta Védanta ne veut plus rien dire, et tous les gens qui ont vécu cet Absolu avec cette émanation totale alors ils se sont plantés, on ne peut pas se planter, le seul endroit où on est sûr de ne pas se planter c’est là, c’est quand il n’y a plus rien, pas dans les rêves même de 18ème, 21ème, 24ème dimensions, on a cassé tous les archétypes et dont les plus importants bien évidemment, en tout cas en occident, étaient le Christ et Marie, parce que l’image qu’on se fait d’une Marie avec son Manteau Bleu, bien sûr que le Manteau Bleu il est réel, mais dès que vous personnifiez un rôle ou une fonction, vous êtes piégés, par le rôle et la fonction que vous attribuez à ce que vous voyez.
 
Oh ben ça je sais, je sais.
 
Oui mais il y en a qui ne le savent pas. Oui ?
 
Oui tu as dit ça t’empêche pas d’aller sur ton origine stellaire, si tout est dissous. Si tout est dissous on ne peut pas y aller ?
 
Mais vous ne comprenez pas, quand je dis que c’est dissous c’est que le rêve s’arrête, mais rien ne se perd, rien ne se crée, ce qui a été rêvé est accessible à toutes consciences à tous moments.
 
Ce qui a été rêvé.
 
A la conscience ?
 
Mais ça devrait disparaître quand on ne rêve plus.
 
Mais comment veux-tu faire disparaître, ce qui disparaît c’est le rêve, c’est l’impulsion au rêve, l’impulsion dimensionnelle, quand on dit que le rêve disparaît, il faut être étroit d’esprit pour penser qu’il n’y a plus aucun rêve, même la dé-création n’est pas une fin puisqu’il n’y a jamais eu de début, comment est-ce qu’il pourrait y avoir une fin à quelque chose qui n’a jamais débuté. Donc là vous êtes devant un hiatus énorme, c’est-à-dire… ou un paradoxe, ce n’est même plus un paradoxe ni un hiatus c’est-à-dire…
 
Pour être paradoxe oui.
On ne peut pas quand on est Absolu, réellement et concrètement, qu’on s’est vu avant la création et même après la dé-création, que tu n’as jamais bougé. Si un rêve ou une dimension ou un Archange, ou un archétype même pas de ce monde mais d’ailleurs te séduit, ça veut dire que tu n’as pas arrêté de rêver, et dans ce fameux Néant de l’ego ou cette Lumière noire, appelle ça comme tu veux, encore une fois là on n’est pas dans les concepts, ça ne t’empêche pas de continuer à agir dans ce rêve, mais tu sais que tu n’es ni le rêve, ni le rêveur.
 
Mais si tu n’as plus envie d’agir ?
 
Hein ?
 
Si tu n’as plus envie d’agir, ni plus rien, qu’est-ce que tu fais encore là ?
 
Mais tu le fais parce que tu fais… tous les autres ils rêvent en toi.
 
Et toi tu ne rêves pas ?
 
Croire que tu vas toi arrêter de rêver tant qu’il y a un rêveur n’est pas possible, il n’y a pas de rêve d’individualité puisque tout, absolument tout est en chacun de nous, on est le miroitement à l’infini de la vérité, et chacun se croit la vérité, or au niveau de la forme quelle qu’elle soit il ne peut pas y avoir de vérité, il n’y a que des choses qui passent, des expériences qui passent : des expériences d’Amour, des expériences malheureuses, des expériences dimensionnelles qui sont certes passionnantes hein,  aller se balader dans les dimensions c’est génial, mais une fois que tu as vécu la vérité, tu ne peux plus être soumis à ça, donc les rêveurs qui continuent à rêver n’ont pas vécu la vérité.
 
Bon mais ça revient à dire donc ce que je disais hier, c’est-à-dire tant qu’il restera un rêveur ce n’est pas fini, donc ça veut dire que le moment collectif c’est après toutes les libérations individuelles.
 
Tu ne peux pas avoir de libération individuelle sur les 3 milliards ½ ou 4 milliards d’humains qu’il y a sur Terre, c’est impossible, tu n’auras jamais, jamais intérieurement…
 
Je veux bien…
 
Même Abba, moi j’ai régi le temps à un moment donné pour casser le rêve à travers la musique, les chansons, les films, tout ça mais c’était pour casser le rêve de ce monde, de croire ce monde réel avec ses archétypes, avec ses symboles, qui ne sont rien d’autre que des diaboles, symbole et diabole c’est la même chose, ça te renvoie à un miroitement, ça te renvoie à une image.
 
Oui mais donc il y a des gens, il y a des rêveurs donc qui croiront pouvoir continuer à rêver mais qui ne rêveront plus.
 
Non, la prise de conscience empruntera ce qui sera vu, c’est-à-dire des lignes de jeu, voilà on a un plateau de jeu, si tu es à la roulette il y a 36 numéros, il n’y a pas le numéro 37, et tu joues à ce que tu veux, mais tu sais que c’est un jeu, mais tant que tu n’as pas vu et bien tu es prisonnier du numéro quelle que soit la dimension.
 
Non mais s’il faut attendre que tout le monde l’ai vu alors c’est infini.
 
Il n’y a pas à attendre tout le monde, parce que ce qui décide encore une fois ce n’est pas l’individu, ce n’est même pas Abba, ni un moi ni un autre Abba ni un collectif d’individus ; le collectif d’individus a été utile pour casser le rêve de ce monde, mais on n’a jamais touché aux rêves des autres mondes puisque les autres mondes sont aussi enfermés en nous ; c’est ça, on ne peut pas se le représenter, on ne peut que le vivre, parce qu’il n’y a aucun mots pour coller à ça, je peux te parler de miroitement, je peux te dire que les uns sont dans les autres en totalité, mais on ne va pas passer notre temps à manger toute la planète et tous les rêves, il y a un moment donné où, et là ce n’est pas fonction d’un nombre, ni d’une quantité, ni d’une qualité, c’est fonction d’un évènement et on le sait tous, d’un évènement X ou Y : appel de Marie, Nibiru avec ses ailes, peu importe, ou un hiver volcanique, ou une guerre, mais peu importe, quel que soit le déclencheur, à un moment donné qui est maintenant, c’est-à-dire, ça peut, ça aurait déjà dû être il y a un mois, ça peut être demain, mais je ne vois pas comment ce monde, sur le plan purement on va dire anthropique, c’est-à-dire de la réalité physique de ce monde, peut aller au-delà de la limite, et la limite elle est franchie, elle est totalement franchie ; on a cassé tous les miroirs, il n’y a plus de miroirs. Alors qu’est-ce qui se passe maintenant, les autres… une fois qu’on n’a plus de miroirs, il y a les autres dimensions qui arrivent : coucou c’est nous ! Tiens, on va créer une autre race racine, mais c’est quoi, ça ne veut rien dire, ça n’existe pas, c’est des trames temporelles qui sont sans issues.
 
Est-ce qu’on pourrait dire par exemple, que ça c’est comme le plateau de la balance quoi, quand les rêveurs ne sont pas nombreux, enfin ou sont plus nombreux et quand les autres vont se réveiller, ça va hop déclencher la … (incompréhensible).
 
Tout à fait mais même Bidi par exemple, même les gens qui ont témoigné aujourd’hui de cet Absolu parce qu’ils le vivent réellement, d’ailleurs ça se voit à travers les mots, quand vous voyez Christiane Singer, c’est évident dans ce qu’elle écrivait, dans ce qu’elle l’a vécu, que c’était vrai. Et vous avez des tas de gens que je connais d’ailleurs très bien depuis de nombreuses dizaines d’années qui racontent des mensonges même en étant tout Amour, parce qu’ils vous parlent encore d’images, d’autres mondes où tout est lumineux, mais tout ça, ça n’existe pas, ça existe pour la conscience, donc ça veut dire que quelque part, le rêveur est encore identifié à sa conscience. Maintenant, chacun sera libre de rêver même après la dé-création, simplement après le moment collectif, nul ne pourra ignorer qu’il s’agit d’un rêve. Là c’est inéluctable, il ne peut plus y avoir de retour en arrière puisqu’il n’y a plus d’archétypes sur lesquels s’appuyer, donc il n’y a plus aucune nourriture au sein de ce monde, d’ailleurs on le voit, c’est ce qui se passe partout sur Terre, mais il y a encore de la nourriture dans les autres dimensions parce que c’est nous qui devons les manger, nous sommes en bout de chaîne alimentaire.
 
Alors pour l’instant on mangeait nos terriens, mais on mange maintenant les siriens ?
 
…Brouhaha…
 
Là ça ne se fait pas selon un processus linéaire, ça ne se fait pas selon un processus spatial, ça ne se fait pas selon la dimension, ça se fera dans ce fameux Temps 0 collectif, et heureusement qu’on n’a pas besoin d’attendre que tout le monde touche son moment 0 individuel.
 
Sinon c’est infini.
 
…Brouhaha…
 
Et ce qui maintenant réalise, non, non, non, non, maintenant ce qui réalise la dissolution du rêve non plus individuel mais collectif, et là je ne parle pas de ce monde, mais de tous les mondes, c’est de votre capacité simplement, comme ça a été dit pendant des années, à demeurer tranquilles et en silence, ne dépendre ni d’une forme, ni d’une conscience ni d’une vision. Tant que vous ne vivez pas ça, ben vous êtes incomplets, même si vous avez des états d’extase, même si vous avez été ceci ou pensez aller vers cela, comment voulez-vous être dans cette immuabilité, dans cet état de A-Conscience, si vous nourrissez depuis le Je que vous n’avez pas vu le rêve, et le simple fait de le voir le nourrit. Le meilleur emplacement aujourd’hui, c’est celui effectivement du Témoin Magnifié ou de l’Observateur Ultime ou l’Ultime Présence, peu importe les mots que vous employez, c’est l’endroit qui n’est pas un endroit, le temps qui n’est pas un temps, c’est-à-dire un état qui n’est pas non plus un état, où vous êtes dans cette immuabilité et où il ne peut exister aucune incomplétude, et vous le voyez très bien, à ce moment-là il n’y a plus besoin d’image, il n’y a plus besoin de scénario, il n’y a plus besoin de corps, d’ailleurs ce corps vous ne le sentez plus dès que vous vous allongez, il commence à vibrer de partout, vous avez non pas des bracelets mais des chapes de plomb qui prennent tout le corps, c’est remplacé par la respiration du Cœur.

Avant il y avait effectivement toutes ces franges d’interférences, tout ce qui a été cassé au niveau des archétypes et les dimensions, mais ne restez pas là, moi j’ai parcouru mais lucidement toutes ces dimensions, mais à aucun moment je n’ai été dupe de tout ça, simplement c’est la chose qui s’est présentée sur l’écran de la conscience qu’il fallait jouer, mais ne sur-jouez pas, surtout ceux qui ont la puissance d’Abba qui se sont reconnus en Abba, si eux ils se mettent à rêver à nouveau, là effectivement ça va créer, non pas pour moi, non pas pour la Terre, mais pour eux, des sacrés dégâts, quand je dis des sacrés dégâts, bien évidemment ça concerne l’illusion de ce monde, mais comment voulez-vous arrêter de rêver tant que vous n’avez pas vu, non pas le rêveur, on l’a tous vu, mais qui rêve ? Qui est le rêveur si ce n’est la conscience, donc tant que quelque part il vous reste une once de conscience, ben bien évidemment vous ne serez jamais certains, il y aura toujours une question, il y aura toujours des oscillations, il y aura toujours des souffrances, et il y aura toujours le non-vécu, le non-vécu n’est pas vivre des expériences, c’est avoir identifié la Source de la conscience ; ben je ne sais pas, Bidi, Nisargadatta, ils l’ont répété, et répété, et répété pendant des années hein, et vous n’avez pas d’autre issue, maintenant une fois que vous l’avez vu ben allez, continuez à rêver et à vous amuser, mais vous l’avez vu, mais si vous ne l’avez pas vu et vécu, ben vous risquez d’être emmenés dans des scénarios improbables, qui ne peuvent plus retarder quoi que ce soit heureusement, parce que vous vous imaginez bien que tous ceux qui se sont reconnus en…, en Abba, commençaient à rêver à ce que leur propose les extraterrestres et autres, heureusement comme je l’ai dit fin mai je crois, non à la fin de l’anomalie primaire hein, les 40 jours, juste avant j’ai bien dit que je remettais la baguette du chef d’orchestre, chacun est son chef d’orchestre, moi je ne contrôle plus rien, et j’agis même si j’agis encore en certains… certaines occasions on va dire dans la Terre, je sais pertinemment que c’est de l’amusement. On n’a plus besoin de donner de l’énergie, de l’information ou de la conscience à tout ça, sans ça comment la conscience s’arrête ? Or le meilleur emplacement à l’heure actuelle c’est vivez la vie telle qu’elle vous est donnée, demeurez simples et tranquilles, si vous avez des visions et si vous avez quelque chose à faire au travers ces visions, faites-le, mais ne soyez pas dupes, vous voyez, c’est ça qui est fondamental, c’est de ne pas être emporté, parce que c’est vraiment le mot qui correspond, de ne pas être emporté par quelque image que ce soit, enfin je ne vous renvoie pas à Sri Aurobindo en deux mille je ne sais pas combien sur la notion d’image et des visions, il n’y a qu’une seule vision, il n’y a rien à voir, tout ce qui est vu sont des strates intermédiaires, même les expériences les plus fabuleuses qui ont été vécues en mai ou en juin et Dieu sait qu’elles ont été intenses n’étaient qu’un rêve. Oui ?
 
Et comment tu fais pour les soins alors ?
 
Mais parce que je me promène où je veux et quand je… quand j’arrive…
 
Ça fait partie du rêve aussi ?
 
Bien sûr, mais quand j’arrive dans cette conscience du Je Absolu qui n’a jamais été créé, qui n’a jamais disparu, mais ça éclate les structures de l’autre, et c’est pour ça d’ailleurs que Bidi m’avait dit de ne plus rentrer dans les détails de l’analyse même du Corps d’Eternité ou de l’histoire personnelle ou de la légende personnelle parce que effectivement c’est une perte de temps, si on était dans un scénario linéaire et qu’on avait 20-30 ans, j’aurais effectivement continué parce que c’est passionnant et c’est surtout efficace à 100 %, mais aujourd’hui je me fous de l’efficacité à 100 %, ce qui est important c’est l’Amour, l’Amour il guérit ou il tue peu importe je m’en fous, l’important c’est qu’il y ait l’Amour. Et d’ailleurs il y en a de plus en plus qui dégagent hein au niveau des accidents…, ça avait été dit aussi, au niveau des accidents vasculaires cérébraux, au niveau des infarctus, vous allez en voir de plus en plus.
 
Chouette !
 
…Rires collectifs…
 
Et c’est ce qui se passe, regardez autour de vous.
 
C’est une idée fixe, tu es dans ton rêve toi !
 
Hein ?
 
Elle est dans son rêve de vouloir partir.
 
Tu ne peux pas mettre fin au rêve, parce que si tu mets fin au rêve par un acte conscient au sein de la personne ou même au sein du Je antérieur à toutes consciences, tu es en réaction, ça c’est le piège des Archontes, dès que tu agis, tu es en réaction, or nous on a été obligé de se servir des archétypes pour casser tous les archétypes, c’était aussi une réaction, et c’est ce que j’ai passé mon temps en mai ou juin à dire à tous ces frères qui avaient des choses incroyables à vivre, attention ne soyez pas dupes, ce ne sont que des costumes, des habits que vous mettez : l’habit de Thor, l’habit d’Odin, l’habit de Mikaël, l’habit de Marie, ce ne sont que des habits, ça n’a aucune substance par rapport à l’Amour ; l’Amour ne peut pas connaître la forme, dès qu’il y a forme il y a extériorisation, projection dans le sens psychologique et réel du terme, même si cette projection correspond à des mondes qui sont libres, dans l’Amour il n’y a pas besoin de mondes, il n’y a pas besoin de ciel, il n’y a pas besoin de Terre, il n’y a pas besoin d’orbes, il n’y a pas besoin de conscience, il n’y a pas besoin de le prouver à qui que ce soit, ici oui parce que c’est comme ça qu’on casse le rêve, mais pas dans la vérité, donc cette lucidité de ce qui est antérieur à la conscience doit être vraiment vu, vécu, intégré, afin d’être magnifié, sans ça qu’est-ce qui va se passer, et bien vous allez agir même dans les soins et dans l’absorption des autres à travers votre propre rêve, or je le vois bien maintenant, je vous l’ai dit, je peux changer l’ADN de n’importe qui, à volonté, mais je ne le ferai pas, je le fais quand vraiment il y a quelque chose qui est important pour l’Amour, pas pour la personne, pas pour la personne, sans ça qu’est-ce que je fais, j’entretiens et je nourris le rêve de la personne, surtout en agissant sur ces niveaux que j’appelle subatomiques, c’est-à-dire sur des niveaux où il n’y a plus aucune dimension, où il n’y a plus aucune forme, où il n’y a plus aucun désir, où il n’y a plus aucune volonté ; je libère simplement ce Je antérieur à la création, le libérant en moi, je le libère en l’autre, et là c’est l’explosion, après que son corps devienne ça ou ça, ça n’a aucune espèce d’importance parce que ce n’est pas moi qui décide en tant que conscience, c’est l’Amour, la façon que… et ça a été dit sans arrêt dont l’autre a accueilli cet Amour, qui lui est offert, sans miroir, directement, mais je ne suis pas responsable de la façon dont chacun l’accueille ou le comprend, et c’est ça qui est le plus important, ce n’est pas d’avoir 100 % de succès ou guérir tout le monde, je ne suis pas du tout dans cet optique, dans cette dynamique.
 
C’est… l’optique c’est comme l’a dit Bidi et on s’est engueulé suffisamment là-dessus au mois d’avril et début mai, c’était de comprendre qu’il n’y avait pas à connaître le subtil, l’énergie, la structure du Corps d’Eternité pour agir, il suffisait simplement d’être en Conscience Nue Amour en l’autre, que l’autre vienne en moi parce qu’il est réellement moi ou que j’aille en l’autre, en fait il n’y a aucun déplacement, je vous l’ai expliqué, quand je fais des soins je pouvais m’amuser à imaginer que j’allais, d’ailleurs je décrivais l’environnement aux gens, je leur décrivais tout ce qu’il y avait chez eux, même en pleine nuit, donc ce qui prouve bien que je n’étais pas dans un corps astral, mais j’étais dans une Conscience Nue ; alors parfois je m’amusais dans un corps, il y en a qui me voyaient sous telle forme, telle forme, mais ça c’est des amusements, c’est les amusements de la forme, mais maîtriser la forme, c’est conscientiser réellement que vous n’êtes pas la conscience, c’est-à-dire laisser le sacrifice se vivre jusqu’au bout, tant que vous n’avez pas tout donné, et je ne parle pas de donner sa chemise, ses vêtements, son argent, c’est se donner en tant qu’âme, vous ne pouvez pas être libres, même si effectivement il y a moins de souffrance, il y a plus d’expériences et de légèreté ; la liberté totale même si le Serment et la Promesse sont réalisés chez beaucoup, ne sera possible qu’effectivement, que lors du moment collectif, mais ce moment collectif n’est pas inscrit dans une date donnée, il résulte de la symphonie qui est jouée par l’ensemble, mais pas la symphonie des extraterrestres, eux ils sont déjà tout autour de la Terre, bon bien évidemment ils apparaissent de plus en plus, mais pour être mangés dans le rêve.
 
Alors on pourrait aller beaucoup plus loin, au niveau cosmogonique on pourrait parler d’Orion, on pourrait parler de Bételgeuse, on pourrait parler des Néphilims, mais on ne va pas revenir dans l’histoire, on a suffisamment à s’occuper dans ce monde avec ce rêve qui est devenu réel, avec notre corps quand il pose des problèmes ou avec notre vie de tous les jours, or la tranquillité, c’est-à-dire être capables d’être dans ce même brasier d’Amour, dans ce même état d’Amour doit être spontané, il ne doit plus s’occuper de fermer les yeux, de méditer, de sentir les vibrations, c’est un état permanent, ce qui ne vous empêche pas d’être en colère hein, ce qui ne vous empêche pas d’attraper un rhume ou de vouloir taper sur quelqu’un. Croire qu’il y a une simultanéité si vous voulez… ou à ce moment-là vous rentrez dans le décor, vous allez porter une robe orange, vous allez vous mettre des guirlandes autour du cou, vous allez vous faire adorer et vous êtes tombés dans le piège, et d’ailleurs il n’y en a pas… il n’y en a pas beaucoup je vous l’ai dit parmi tous les gens que je ne connais pas qui voudraient avoir une dévotion envers Abba, mais je les envoie chier tout de suite, il n’y a personne à adorer, nom de dieu il n’y a personne à aimer d’autre que d’être cette vérité qui est antérieure à toute création, après votre vie ben elle va se dérouler, tu ne peux pas mettre fin à ta vie par toi-même, sans ça ça s’appelle une réaction, donc tu t’inscris dans la dualité, tu es obligée d’absorber le monde, d’absorber toutes tes douleurs et je vous l’ai déjà expliqué à de nombreuses reprises, c’était vécu par de nombreux frères qui avaient été libérés de la personne, quand vous avez une souffrance elle ne vous fait plus souffrir, c’est d’ailleurs le danger je l’ai expliqué par rapport à certaines anomalies même biologiques, puis comme tu n’as pas de douleur, comme Bidi quand il avait son cancer de la gorge, jusqu’aux derniers instants il a parlé, parce qu’il n’était pas assujetti à ce corps, ni à aucune conscience mais tant que vous êtes assujettis ou identifiés à quelque conscience que ce soit, vous n’êtes pas totalement libres, ce n’est pas possible, par contre dès que vous l’avez vu après, vous avez toute la liberté pour emprunter tous les costumes que vous voulez, mais ça n’a aucune utilité comme tu le dis, plus maintenant, parce que tout le travail qui devait être fait sur Terre au niveau de la résolution des archétypes a été fait.
 
Or bien évidemment il y a des rémanences hein, vous avez encore des gens qui sont dans les religions, donc qui attendent encore le Sauveur, des gens encore qui attendent Marie pour les sauver, Marie elle lance un appel, elle ne vient pas vous sauver, vous êtes sauvés dès que vous avez le Manteau Bleu de Marie sur vous, vous n’avez pas besoin de quoi que ce soit d’autre, ce sont des béquilles, le problème c’est qu’aujourd’hui ces béquilles ne vous apporteront rien, rien du tout, ça a apporté pour beaucoup dans la période du rêve des 40 jours parce que je ne pouvais pas faire le travail seul bien évidemment, même avec la meilleure… la plus grande des puissances c’était impossible, mais encore une fois il faut quand même que tous les rêveurs acceptent que tout ça ce n’est que quelque chose qui passe ; quand je dis tous les rêveurs, je parle surtout des rêveurs qui ont eu accès aux archétypes, mais néanmoins encore une fois, c’est sur ce plan de la Terre, je ne parle même pas de votre conscience individuelle mais la conscience de Gaïa elle-même, c’est-à-dire la résultante de ce qu’on appelle la noosphère qui crée ce bain, d’ailleurs on l’a montré puisqu’à chaque fois, toutes les 3 semaines précédentes, à chaque fois qu’il y avait un rendez-vous de Brasier quelle que soit l’heure, la résonance Schumann on l’a explosé, maintenant c’est fini, on arrête de jouer sur la résonance Schumann et d’ailleurs hier soir pendant le Brasier, la résonance Schumann elle n’a pas bougé et elle ne bougera plus, ça ne sert à rien.
 
Le seul emplacement maintenant efficace c’est ce qui est antérieur à toute forme, c’est-à-dire de demeurer le plus souvent possible, selon vos possibilités, selon ce que la vie vous autorise, dans cet état d’accueil comme ça a été répété hier par Abba, dans cet accueil total de tout, mais accueillir ne veut pas dire participer, ce qui est vu doit être mangé de la même façon, absolument tout, alors la meilleure façon de manger aujourd’hui ce n’est surtout pas de projeter dans l’autre, mais c’est vraiment ce mouvement d’accueil de l’autre, inconditionnel, mais ça vous n’avez pas besoin d’être en état expansé de conscience, au contraire c’est une contraction, c’est la respiration du Cœur, mais cette respiration du Cœur si vous êtes vraiment honnêtes avec vous-mêmes elle doit être présente 24 h/24, vous n’avez pas besoin de fermer les yeux, de vous allonger pour le vivre, sans ça il y a encore une séparation, sans ça il y a encore une barrière, une distance, or c’est extrêmement facile, pour ça ne nourrissez aucune conscience, ça ne veut pas dire s’enfermer dans un coin et attendre la fin des temps ou vouloir se mettre une balle dans la tête, ça veut dire être pleinement vivant quoi qu’il se produise, parce que vous n’êtes pas ce qui est vécu, aussi bien dans ce monde que sur n’importe quel écran, mais tout ça ça a été expliqué par ??? 52.05, ça a été expliqué par tant d’entités, ne soyez pas emportés par quelques visions que ce soit même si c’est magnifique, et d’ailleurs quand les visions disparaissent soit vous êtes tristes parce qu’il n’y a plus rien à manger, soit vous êtes dans la plénitude parce que vous avez déjà tout mangé et si vous avez tout mangé ben vous vivez la Vie, mais en vous dans votre vie il n’y a aucune question quoi qu’il se produise, et à ce moment-là raison de plus, vous êtes même je dirais plus souvent en colère, comme le Christ quand il chassait les marchands du temple, parce que vous, vous vivez ce qui est au-delà de la conscience et quand vous voyez quelqu’un, ou un frère ou une sœur qui joue encore les archétypes sans avoir vu qu’il n’était pas cet archétype, ça met effectivement en colère… ça met effectivement en colère.
 
Donc ça c’est une réalité, il n’y en a qu’une, tout le reste ne fait que passer, regardez d’ailleurs, même les expériences de Brasier d’Amour à certains rendez-vous, ce sont des moments, ce sont des instants, mais est-ce que dans votre vie quotidienne de tous les jours à chaque minute vous êtes dans le même état ? C’est le but. Donc tant qu’il n’y en aura pas au moins un, quand je dis un je ne sais même pas combien, mais tant qu’il n’y en aura pas quelques-uns ou quelques milliers qui seront stabilisés dans cette Infinie Présence, dans cette béatitude permanente, un peu comme Ma Ananda Moyi, c’est-à-dire à être complètement immergé dans cette vacuité, comment voulez-vous que le rêve s’arrête ? Donc c’est un encouragement à ce que chacun qui en a l’opportunité hein, il n’est pas question de quitter femme, enfants, profession et autre, mais selon, puisqu’on est tous dans les meilleures circonstances qui soient… trouvez ou donnez-vous le temps de rester dans cette vacuité et dorénavant de refuser aussi tous les scénarios qui vous sont proposés, vous avez juste à les digérer, pas à les accompagner dans le délire, et plus vous allez manger toutes ces images, toutes ces expériences, tous ces états intermédiaires ; bon au début il risque d’y avoir une petite indigestion au niveau du plexus et de la Porte Od, après vous allez constater que tout est libre dans le Cœur, mais tant que vous croyez être une personne, tant que vous croyez être un personnage, tant que vous croyez aux dimensions, tant que vous croyez à quoi que ce soit, vous ne pouvez pas être libres, pas totalement, il n’y a pas d’autre alternative, et vous voyez d’ailleurs même à travers, certains disent enseignants de l’Advaïta Védanta, il y a des dérives de plus en plus conséquentes hein, quand j’entends par exemple que certains vendent leurs photos de pieds, c’est à hurler de rire.
 
Vendent quoi ? Vendent quoi ?
 
Leurs photos du pied.
 
Il y a des gens qui vendent des photos de pieds, ils prennent leurs pieds en photo et ils vendent leurs photos de pieds, qui c’est qui veut acheter ma photo de pieds ?
 
…Rires…
 
Non mais si je vous fais ça vous vous sauvez tout de suite, enfin j’espère.
 
Ça sert à quoi ?
 
Ben demandez à ceux qui y sont allés.
 
Ça sert à quoi ?
 
Qu’est-ce que c’est que ça ?
 
Mais c’est du pipeau intégral.
 
Mais pour eux, ça sert à quoi pour eux ?
 
Ah ben il faut adorer le pied.
 
…Rires collectifs et brouhaha…
 
Mais non, mais je ne plaisante pas, le piège de l’orgueil spirituel il sera présent jusqu’au bout du rêve, et n’importe qui est susceptible d’y tomber, il y en a même qui ont cru que j’y étais tombé quand j’ai commencé à accompagner les rêves, moi je ne suis jamais tombé dans les pièges, toute ma vie ça a été comme ça, je peux jouer avec n’importe quoi, je peux même me tromper, mais je ne suis jamais emmené, je ne suis jamais emmené dans, dans… je ne peux pas dévier d’un pouce même dans les rêves que je vis et que j’ai accompagnés, je ne peux pas être emmené, ben oui mais il y en a qui vendent leurs pieds, je ne sais pas, vous voulez… je peux vous vendre mes fesses.
 
…Rires collectifs…
 
Et pareil quand je faisais des soins, regardez en tant que médecin, je me suis dit ça y est, je vais créer un agenda, je vais recréer un truc, je vais faire des soins, je vais faire… j’ai commencé à faire des plannings et j’ai vu que je passais toutes mes journées au lit, et puis après j’ai compris que même ça ne pouvait pas être un échange, ça ne pouvait être qu’un don, parce que dès qu’il y a une transaction derrière, même modeste, même un euro symbolique, ça ne peut pas être un don, c’est aussi simple que ça, et pendant ce temps-là il y en a qui vendent leurs pieds.
 
…Rires collectifs…
 
Oh ils ne me dérangent pas.
 
Hein ?
 
Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, s’ils trouvent des acquéreurs.
 
Ah oui ça c’est sûr.
 
Il y a toujours des gogos pour…
 
Ben oui, ils entretiennent le rêve.
 
Ben voilà.
 
Ils entretiennent le rêve, ils entretiennent ce qu’on appelle le commerce.
 
C’est tellement gros qu’on voit bien que c’est un rêve.
 
Pas forcément.
 
Ben pour ceux qui le vivent je ne suis pas certain hein.
 
S-il y a des clients.
 
Ben on s’est tous fait avoir, moi il y a 30 ans j’ai bien acheté les saris d’Amma hein, une fortune, ils coûtaient plus cher qu’une photo d’ailleurs. Mais tout ça, c’est, c’est, c’est, c’est, c’est, c’est… il faut vraiment ne pas voir la vérité, ne pas vivre la vérité pour tomber là-dedans, et pour celui qui propose ça, je vous laisse imaginer ce que ça veut dire, quelle que soit l’énergie qui est présente autour de ce personnage, c’est simplement quelqu’un qui a compris une loi essentielle dans ce monde, moi j’ai eu la chance de la comprendre très tôt, quand je suis passé dans une émission de télé qui s’appelait « Mystères » à l’époque, c’était en différé, où j’ai regardé au moment où les gens regardaient ; vous aviez à ce jour-là 14 millions de personnes qui regardaient, et là vous avez tous les regards des gens qui vous nourrissent, c’est le principe des stars, c’est le principe des stars, ça marche au niveau de ce monde comme au niveau spirituel, et celui qui a compris ça, ben soit il s’en sert, soit il le rejette, moi je l’ai toujours rejeté, toujours, toujours, toujours, toujours, et ça ne peut pas être autrement sans ça vous tombez dans quoi, même que ce soit un chanteur, vous créez un égrégore de gens qui vous regardent et qui vous alimentent, c’est ce que fait Mooji, c’est ce que font tous ces gens-là, c’est du décor, même si ils ont vécu des états, même si ils ont accédé, même si ils manipulent des énergies colossales, et Dieu sait qu’Amma en 90, quand je l’ai rencontrée, je l’ai sentie arriver à 3 kilomètres hein, donc c’était pas du pipeau ses auras, c’est la vérité, et bien même ça c’est du pipeau, c’est du vent, c’est quelque chose qui vous éloigne de la vérité, qui vous éloigne de ce que vous êtes et qui vous entraîne dans un rêve, certes plus agréable que le cauchemar de ce monde, mais ce n’est qu’un rêve. Donc j’ai eu la chance de ne jamais être dupe de ce jeu-là, c’est comme… même en étant trompé au début, il m’arrive de jouer avec des choses effectivement qui peuvent être dangereuses mais jamais j’ai été emporté par ce genre de choses. Oui ?
 
Mais alors quand tu as fait le Satsang en direct, est-ce qu’il y avait le même effet ?
 
Je ne t’ai pas entendu là.
 
Quand tu as fait le Satsang en direct, est-ce qu’il y a eu le même effet ?
 
C’est-à-dire ?
 
Ben de sentir les énergies des gens.
 
De te sentir nourri par ceux qui…
 
Pas du tout, puisque c’est moi qui nourris les autres, attendez j’ai inversé le mouvement.
 
Non mais c’est une question hein.
 
…Rires collectifs…
 
Moi je n’ai pas besoin… Attends, je n’ai besoin d’être nourri par personne, les choses sont claires, je fais tout ça avec plaisir parce que ça me plaît, mais je ne suis pas dupe, d’ailleurs où est-ce que vous avez vu un égrégore autour de moi, est-ce que vous avez vu mon portrait partout affiché avec des guirlandes ? Attendez, faut arrêter quoi.
 
…Rires collectifs…
 
Et d’ailleurs c’est bien pour ça, à part l’ostéo-vibral parce que là j’avais besoin de montrer, là ça concernait la personne, mais je n’ai pas besoin qu’on voie ma tronche, ce qui est le plus important c’est le Verbe, c’est ce qui émane au-delà de la forme et donc si vous donnez une image à voir, à adorer, que vous portez en plus une tenue orange, ou un chapeau sur la tête, ou un décor avec des photos partout, ou vous vous mettez sur un piédestal pour recevoir les gens, vous êtes dans l’erreur, vous êtes dans le piège, il y en a eu combien comme ça qui se sont fait avoir, même avec des adorations de Mères Divines, même en France hein, il y en a qui sont allés pendant quelque temps, ben ça n’a pas pardonné hein, il est vite parti ce monsieur, vous ne pouvez pas tricher avec ça ou alors vous le faites lucidement, mais croyez-moi et croyez en mon expérience, tous ces gens qui se présentent, pas comme des gourous mais comme des Maîtres, ils savent très bien ce qu’ils font, quoi qu’ils disent.
 
C’est vrai !
 
Ils le savent pertinemment, c’est-à-dire qu’ils dévient l’énergie, ils jouent sur les énergies lucifériennes, ils jouent sur la prédation, parce qu’ils savent que quand ils sont regardés et aimés, ils se gonflent, ils manipulent l’énergie, et même à pouvoir faire des miracles, moi je n’ai jamais cherché à manipuler quoi que ce soit ou qui que ce soit, je suis bien trop, comment dire, j’ai bien trop vécu cette notion d’Absolu pour être emmené au-delà d’une certaine limite, et la limite c’est quand je suis en direct, c’est ce qui passe à travers moi qui nourrit, mais je n’ai pas à être nourri moi ; je ne cherche aucune nourriture d’aucun être humain, ce qui ne veut pas dire que je ne suis pas dans la relation, mais que je vois à travers cette relation. D’ailleurs la différence elle est essentielle hein, regardez ces, ces… ce que j’appelle ces gourous de pacotille, ils enflent aussi de plus en plus, vous n’avez pas vu ? Moi c’est l’inverse, je maigris de plus en plus.
 
…Rires collectifs…
 
Enfin je ne sais pas c’est évident !
 
Oui mais c’est récent que tu maigris.
 
Oui c’est récent.
 
…Gros rires collectifs…
 
Je te rappelle que j’ai vécu la vraie libération en 2012 comme tout le monde, en mars 2012 et qu’il a fallu quand même 2-3 ans pour digérer ça, et après le processus a démarré, le processus s’est accéléré, s’est amplifié, parce que la…
 
Non mais tu es pardonné, ne t’inquiète pas.
 
Hein ?
 
…Rires collectifs…
 
Merci Abba, merci Abba ! Donc ne soyez pas dupe de n’importe qui, vous n’avez besoin de personne, ni de moi, ni de l’autre, il y a un moment donné où il faut être seul, c’est-à-dire sans image, sans rêve, sans rien ; moi je ne me suis pas perdu sur Facebook, je m’en suis servi comme relais de démultiplication, c’est tout. Une fois que le site là, le nouveau site sera fonctionnel totalement, mais je n’irai plus sur Facebook, j’y vais parce que j’ai plein de messages Messenger de gens qui me demandent des soins que je n’ai jamais vu, et que je me suis engagé à les faire, quand je dis que je me suis engagé, ce n’est pas ma personne qui s’est engagée, ça ne peut pas être autrement ; je n’y peux rien, ce n’est pas pour me valoriser ni pour me glorifier et surtout pas pour m’enrichir hein, puisqu’il… c’est, c’est… il m’a été interdit… et j’ai compris, ce n’est pas moi qui me l’étais interdit, c’est… Bidi m’a engueulé, mais après j’ai compris, tant que vous êtes dans un échange quel qu’il soit, vous ne pouvez pas vous donner, parce que vous mettez à travers la relation et l’échange déjà une distance, c’est ce que j’ai expliqué par « Aimez-vous les uns les autres » mais « Aimez-vous les uns dans les autres », parce que s’il y a l’un et il y a l’autre, vous êtes encore dans la dualité, inexorable, vous êtes piégés par l’apparence et par la forme, or le véritable Amour n’est pas un Amour projeté, même si on peut s’en servir en étant lucide pour réaliser toutes choses, mais tout est toujours pareil, qu’est-ce que vous nourrissez ? Qu’est-ce que vous alimentez ? Il n’y a pas 2 alternatives hein, soit vous donnez votre vie aux autres, soit vous prenez, il n’y a pas d’autre possibilité, et ça on le voit alors là de façon magistrale maintenant dans l’Advaïta Védanta avec tous ces Maîtres qui fleurissent à gauche à droite hein, où il y avait aussi celui qui se prenait pour Dieu le Père là, on a aussi vu ça à … là, le mec là : lui était Dieu et il y avait la déesse à côté, ils trônaient sur un siège en or, et puis tous les gens devaient adorer, avoir sa photo devant eux quoi ; mais attendez, mais vous ne vous rendez pas compte du ridicule, c’est comme si je vous demandais de mettre une image de moi chez vous, mais il faut être malade, il faut vraiment être malade dans tous les sens du terme. La libération, ce qu’on appelle la libération hein, ne peut se faire que seul à seul.
 
Ben du coup tu n’as pas besoin, même sur Résurrection.live, tu n’as pas besoin de faire de vidéos, tu fais juste audio c’est tout.
 
Oui bien sûr, c’est ce que je fais d’ailleurs, je ne mets pas d’images sauf quand il y a un truc qui concerne la personne, par exemple si je fais un truc d’ostéo-vibral, il faut bien qu’on voit les gestes et autres, par contre dans ce qui est canalisations, Satsang ou surtout Abba, ils n’ont pas à voir ma gueule, que je la montre comme ce matin en  faisant une petite vidéo de 30 secondes c’est marrant, mais au moment important et qui n’est pas marrant, là vous n’avez pas besoin d’images, et si ça ne tenait qu’à moi, et bien je vous brancherais tous en direct et je ne parlerais même plus, on reste une heure en silence, ensemble, il n’y a plus besoin de mots.
 
Ah ben ça ça serait bien.
 
Mais les mots même si c’est le Verbe, va servir à justement élaguer, va élaguer tout ce qu’il y a autour de la personne, toutes les projections, toutes les boursouflures au niveau des différentes auras qui empêchent la personne d’être elle-même. Donc ça fait quand même une grande différence, vous voyez d’ailleurs que toutes les religions, bon à part l’Islam, se sont tous emparés des images : le Christ sur la croix, Marie qui vient sauver les âmes, mais c’est quoi ça, je peux vous dire que là où je suis ça n’existe pas, c’est des chimères autant que ce monde, et tant que vous n’avez pas vu toutes les chimères : que ce soit la réincarnation, le passé, le futur, tant que vous n’avez pas identifié, vous n’avez pas besoin de toutes les voir, mais savoir réellement et concrètement que c’est du pipeau, vous ne pouvez pas être libres. Moi ce que je suis, que ce corps soit là ou que la conscience ne soit pas là ne changera rien, ce qui ne veut pas dire que je suis ni supérieur, ni inférieur, ni un Maître, je suis simplement au-delà de toute expérience et de toute forme, mais bien évidemment que je suis encore dans une forme, je ne suis pas dupe, il faut que ce corps mange, il faut que ce corps satisfasse ce qu’il y a à satisfaire, obéir aux obligations dites légales de cette illusion, mais je ne suis pas dupe.
 
Et c’est pour ça que tu parles d’images tu vois qui sont, d’images un peu louches etc… et c’est pour ça que maintenant je réfléchissais à ce ciel qui se crève, et d’un seul coup il y a cette immense image tu vois des vaisseaux, tu vois c’est la plus grande image qu’on n’aura jamais vue pour le coup elle ferait quatre pistes irradiantes, tu me diras c’est peut-être la seule image tu vois…
 
Parce que le choc collectif ne peut se réaliser qu’à travers l’image et pas… là on a détruit le rêve en détruisant les archétypes de ce monde, mais au niveau comme tu dis du Temps 0 collectif, il faut qu’il y ait une image forte, l’image forte ce n’est pas moi parce que moi je n’ai pas d’image, ce n’est pas des gens qui se réunissent dans le Brasier d’Amour comme on fait même si c’est utile, c’est un évènement qui est… une image, qui est vue que tu l’acceptes ou pas pour tout le monde.
 
Oui mais il y a un archétype dans un film de cette image, c’est dans « Le jour le plus long », le débarquement, d’un seul coup on voit tous les vaisseaux et d’un coup…
 
C’est ça, c’est exactement comme ça que ça va se produire.
 
… Et j’ai toujours pleuré en voyant ça, parce que tu as une sorte de révélation en sublime tu vois de… mais du sauveur en l’occurrence.
 
Ben là c’est ça, non, non peu importe…
 
C’est les alliés qui sont les sauveurs.
 
Oui, oui, bien sûr !
 
Ben c’est plutôt nous leurs sauveurs en l’occurrence.
 
Oui mais ça c’est ce qu’on découvre maintenant.
 
C’est ce qu’on découvre maintenant et ils sont piégés parce qu’ils sont tous maintenant autour de nous sur la Terre dans le système solaire, et l’ensemble des univers est présent dans notre réalité d’image autour de nous, comme en nous. Donc l’image collective est importante, alors que cette image collective prenne l’allure d’un holocauste nucléaire, prenne l’allure des volcans qui se réveillent partout, de l’appel de Marie ou des vaisseaux qui apparaissent simultanément partout dans le ciel comme ça sera le cas ne fait aucune différence, ce qui est important c’est la notion de choc, c’est-à-dire l’irruption d’une image certes est transitoire : l’apparition des vaisseaux, l’appel de Marie, les trompettes, Nibiru, mais qui vient collectivement casser le rêve. Aucun Abba, mais aucun groupe de la Terre, même si on était des millions et des dizaines de millions ne pourrait casser le rêve de l’autre, il faut que ce soit une image collective, or l’image collective elle ne peut pas être liée à l’archétype, parce que vous savez très bien que même si le Christ revenait aujourd’hui, il y en a des millions qui vont vous dire c’est Satan, d’autres qui vont vous dire c’est Bluebeam, d’autres qui vont vous dire qu’ils n’en ont rien à foutre, parce qu’eux ne sont pas concernés par le Christ, comment est-ce qu’on réunit tout le monde dans le même instant collectif, pas en accumulant comme on le fait, même si c’est important, les gens qui se découvrent, mais en donnant à voir la même image à tout le monde, pour sidérer la conscience et les inscrire dans le même temps, il n’y a pas d’autre possibilité que ce qui avait été expliqué en long, en large et en travers par Sri Aurobindo à l’époque sur le choc de l’humanité, et ça passe par une image, ça ne passe pas par les médias ou par Facebook hein, ça passe par une image commune ou un vécu commun.
 
Là je t’asticote une dernière fois, l’autre solution c’est d’attendre que chacun soit libéré, tout seul, même si ça prend 3 000 ans.
 
Et bien tu peux attendre.
 
Et ben c’est pas grave.
 
3 000 ans tu rêves !
 
…Brouhaha…
 
Mais ce n’est pas ce que je souhaite, moi je voudrais que ce soit dans 3 heures, c’est pour ça que je prévois le pire parce que…
 
…Rires collectifs et brouhaha…
 
Non mais revenons un peu réalistes, il n’y a pas un moyen de pousser Hercobulus un peu là pour que ça arrive plus vite.
 
Mais c’est ce qu’on a fait là, c’est ce qu’on a fait, on a achevé le temps et pourtant vous le constatez, et d’ailleurs je l’ai constaté après la fin des 40 jours, j’étais très patient pendant 40 jours à continuer à rêver avec tout le monde, mais qu’est-ce qui s’est passé, les 40 jours ont terminé, il n’y a plus d’anomalie primaire, il n’y a plus rien, tout est prêt, vous le voyez même au niveau entropique de la Terre, les volcans d’abord … , les séismes…
 
Mais ce n’est pas ça, ce n’était pas ce que je voulais dire, parce que puisqu’il faut une image et ben descend Hercobulus pour qu’on la voit.
 
Ben l’image elle est en train d’arriver, c’est soit Nibiru, soit… l’image elle est là, d’ailleurs c’est désespérant, rappelez-vous, je vous disais Nibiru va être visible pendant 7 jours, 7 nuits, putain Nibiru ça fait 2 mois qu’on la voit maintenant, mais elle n’a pas déployé les ailes, ok, bon ; mais elle va les déployer quand ces putains d’ailes ?
 
Ben t’as qu’à l’aider.
 
Hein ?
 
T’as qu’à lui tirer ses ailes.
 
Attends, je suis allé dans Nibiru, j’ai passé plusieurs heures dedans ça va, ça n’a rien déployé du tout, par contre moi ça m’a fait fondre de je ne sais combien de kilos instantanément.
 
Ah c’est bien !
 
Ah c’est bien pour les cures d’amaigrissement.
 
…Rires collectifs…
 
Ah si, je peux vous vendre des régimes amaigrissants instantanés, je vous emmène sur Nibiru.
 
…Rires collectifs…
 
Tu vends la photo Nibiru et puis voilà c’est l’histoire …
 
Bon ben je vais y aller.
 
Non, non mais la seule façon de casser le rêve sur ce plan là puisqu’on est l’aboutissement du rêve, c’est vraiment de donner une image commune, et une image commune que personne ne peut réfuter en disant ben c’est le Christ je m’en fous si tu es musulman, si t’es chrétien on va dire Al-Mahdî est là, les musulmans vont être comme ça, mais il n’y aura rien de plus, ce n’est pas une image qui peut être acceptée, la seule image qui est acceptée, ben déjà les volcans vous le voyez très bien, on est dans un processus maintenant scientifique d’extinction globale de l’humanité qui est acté et qui est en cours déjà depuis de nombreuses années, mais est-ce que vous croyez que ça a arrêté les humains, vous voyez même les humains ils voient un ovni, ils baissent la tête pour ne pas le voir.
 
Ben oui !
 
…Brouhaha…
 
Donc ce n’est pas la solution.
 
Non la solution c’est même pas qu’ils apparaissent, parce que même s’il y avait tous les vaisseaux comme je l’ai vu depuis plus de 15 ans, tous les vaisseaux qui apparaissent en même temps autour la Terre, on ne voit même plus le ciel, il y en a encore qui trouveraient le moyen d’aller travailler et de ne pas regarder en l’air.
 
…Brouhaha…
 
Donc la seule image ou la seule fréquence on va dire si ce n’est pas une image, c’est soit : un l’Appel de Marie ou les Trompettes, soit Nibiru, sans ça il n’y a pas de sidération, sans ça comme tu dis, et c’est bien pour ça que maintenant le nombre de « libérés » entre guillemets est largement suffisant, on n’a pas à convaincre, même si on réabsorbe toujours et qu’il y en a de plus en plus qui se réveillent, maintenant il faut demeurer dans le silence et la facilité, c’est-à-dire de ne plus interagir dans aucun rêve et de demeurer dans cet état d’Amour sans objet et sans forme qui est le plus facile, mais pour ça il ne faut plus qu’il y ait d’image, pour ça il ne faut plus qu’il y ait de rêve, il ne faut plus qu’il y ait d’action, au sens où on l’a mené durant les 40 jours.
 
Et qu’est-ce qu’elle attend Marie pour faire son appel ?
 
Mais Marie ne peut pas faire l’Appel tant que tout le monde n’est pas prêt mais pas individuellement, pareil, « l’Appel » entre guillemets dit de Marie, et encore une fois ça a été dit, ça peut être : soit l’Appel de Marie, soit les Trompettes, soit les vaisseaux, soit la guerre nucléaire, soit Nibiru ; vu ce que je perçois pour moi, le truc le plus certain c’est bien évidemment Nibiru, c’est-à-dire quand ça sera au zénith, vous verrez une boule au-dessus de votre tête, avec les ailes déployées, donc avec des rayonnements, où là vous allez dire tiens c’est bizarre ça sent le cramé, mais ça sent réellement le cramé, ce n’est pas uniquement le rayonnement solaire, c’est les rayonnements galactiques qui sont je vous le rappelle des rayonnements gamma, or les rayonnements gamma font très, très mauvais ménage avec la chair hein.

Oui, mais alors pourquoi il n’arrive pas Nibiru ?
 
Mais elle est arrivée, elle n’est pas déployée.
 
Alors pourquoi elle ne se déploie pas ?
 
Ben je pense que plus, je le répète, tout ça est un tempo qui est joué… c’est un orchestre qui joue, un peu une fanfare qui joue dans tous les sens, et il y a un évènement qui peut être amplifié, non plus en cassant les archétypes c’est fait, mais en demeurant dans cet état d’extase permanente où il n’y a plus besoin ni de vision, ni de support, ni de corps pour ceux qui ont cette opportunité ou cette chance, parce que tout le monde ne va pas se retrouver en Samadhi comme Ma Ananda Moyi à ne plus bouger pendant des années hein, mais simplement on ne peut, que surtout pas attendre, parce que si tu crées de l’attente en te disant c’est quand ? Tu le retardes d’autant, donc on ne peut que accueillir, il n’y a pas de meilleure posture, et cette notion d’accueil et de sacrifice dont on a reparlé hier avec Abba, c’est toujours la même chose, accueillir veut bien dire accueillir, c’est-à-dire manger si tu préfères ce terme-là, ou voir « Je te vois, tu me vois », « Je suis toi, tu es moi », comme j’ai passé 2 mois à le démontrer et à le faire vivre aux gens en le… parce que dès qu’ils l’ont vécu ils ont compris, mais encore une fois l’évènement nous surprendra tous, parce qu’il n’y a personne sur cette Terre : ni Abba, ni Marie et encore moins les archétypes qui peut le déclencher, et ça, ça avait été expliqué, c’est l’intelligence de la Lumière, simplement depuis décembre Nibiru est devant le soleil, on le voit de plus en plus, mais je n’ai pas vu les ailes encore ; or le vrai passage de Nibiru c’est le déploiement des ailes, alors d’Isis, donc l’appel de Marie, puisqu’Isis c’est Marie, donc tout se passera en même temps.
 
Maintenant attention à ne pas exprimer ni d’impatience ni de patience, parce que quand vous êtes dans l’impatience ou même dans la patience vous vous situez dans le temps, dans la linéarité du temps, or on sait très bien, pour ceux qui le vivent, que le temps n’a aucune incidence, que l’espace n’a aucune incidence quand on est dans la vérité. Donc demeurons le plus souvent possible dans la vérité, dans la nudité et pas dans la conscience, ah c’est très bien, bon, il y en a qui l’ont vécu, il y en a qui ne l’ont pas vécu : la conscience, la supraconscience, l’inconscience, le sommeil, le rêve, turiya, la Conscience Nue qui est la résultante de toutes les consciences, mais il a toujours été dit que derrière ça il y avait quoi ? Il y avait l’Amour Nu, qui ne dépend d’aucune forme, qui est le seul véritable Amour qui ne peut pas passer, et je ne parle même pas ici de cet Amour qui dépend d’une relation quelle qu’elle soit, même avec le Christ hein, et Dieu sait qu’il y en a qui ont fusionné avec le Christ, ils en portaient les stigmates, et les stigmates eux sont réels dans cette illusion, mais est-ce qu’un stigmatisé quel qu’il soit, même les plus grands d’entre eux a réussi à changer quoi que ce soit sur cette Terre ? Rien, nada, nada de chez nada, alors bien sûr on les prie maintenant : soit le Padre Pio, Saint-François, enfin les plus… Marthe Robin enfin, tous les plus grands stigmatisés de la Terre, mais en faisant ça vous maintenez l’illusion, de croire qu’il y a quelque chose d’extérieur à vous qui va vous guérir, qui va vous aider ; moi quand je viens je ne dis jamais aux gens « C’est moi qui t’ai guéri, je te propose simplement ce que tu es, c’est-à-dire l’Amour», il n’y a même plus d’enrobage, il n’y a même plus de décor, il n’y a même plus de description, je peux difficilement trouver ou mettre en œuvre quelque chose de plus direct, mais encore une fois on ne peut que… non pas espérer parce que ça ne veut rien dire non plus, non pas attendre ou être impatients, mais simplement demeurer de plus en plus dans ce silence, dans cette tranquillité, dans cette évidence qui dorénavant n’a plus besoin ni d’image, ni de rêve.
 
Alors bien sûr qu’il y a peut-être encore des rêves à casser, mais les nôtres, pas collectifs, les archétypes ils sont partis, il ne reste que les habitudes ça a été redit ça aussi hier par Abba hein, l’habitude de fonctionner avec Marie, avec Bouddha, avec qui vous voulez, l’habitude de concevoir une relation extérieure, d’ailleurs c’est ce qu’on fait tous quand on a un problème qu’on ne sait pas résoudre, on va voir un thérapeute, un médecin ou quelqu’un qui va nous aider, si on ne sait pas réparer une voiture vaut mieux aller voir un mécano, on est d’accord, mais ce dont nous parlons là n’a rien à voir avec une réparation, une restauration, c’est un reset total, et il n’y a plus de disque dur en plus pour imprimer quoi que ce soit. Donc à partir de ce moment-là qu’est-ce que vous voulez faire, à part et excepté être le plus tranquille possible, mais surtout pas jouer la gloriole « Regardez-moi ! Je suis libéré… je suis ascensionné ou je suis un Maître », quand vous tombez là-dedans vous vous êtes piégés, vous vous piégez vous-même, ce n’est pas pour rien qu’on a eu tant d’enseignements sur la tranquillité, sur l’humilité, sur la simplicité, ce n’est pas parce que les Portes se sont ouvertes et que les voiles ont été déchirés, qu’on a accès à d’autres chose et en particulier à ses archétypes ou aux autres rêves qu’on doit être dupes, nous sommes antérieurs à la conscience et en plus il n’y a qu’une conscience, donc tant que vous croyez être une personne qui va améliorer quoi que ce soit ou réparer quoi que ce soit, aujourd’hui plus que jamais, vous n’aurez aucune issue, c’est très simple.
 
Alors bien sûr il y a eu les anomalies qui ont été liées à la résolution de l’anomalie primaire, on en a parlé suffisamment : la blessure du féminin sacré, tous ces éléments qui ont été vécus et développés, ça y est ils sont cassés, on a cassé tous les miroirs, donc à ce moment-là il ne reste plus que quoi pour trouver la A-Conscience qui a toujours été là, ben ne plus jouer le jeu de la conscience, ça ne veut pas dire mettre fin à ses jours ou mettre fin à ce qui se présente, ça veut dire réellement et concrètement l’absorber, le digérer… le Brasier d’Amour si tu veux c’est réabsorber, c’est ce qu’on fait les uns et les autres, que ce soit à Roissy, même si c’est dit par quelque chose qui est en toi ; la question de savoir si c’est vrai ou faux ou si c’est illusoire ou réel ne veut rien dire, parce que si tu es totalement immergé dans l’instant, tu es dans l’instant donc cela se produit, donc à partir du moment où on t’a dit « Brûle » à Roissy parce qu’il y a une chape de peur, tu as dû le constater, ça s’est fait tout seul, tu n’as pas eu besoin de te poser dans un coin, te mettre à genoux, de prier ou de revêtir je ne sais pas quoi pour le faire, ça s’est fait dans l’instant.
 
Absolument.
 
Et c’est exactement la même chose quand je vous parle des soins en ultra-temporalité, quelqu’un me demande un soin, alors jusqu’à présent je pensais que je pouvais le programmer pour telle heure, tel jour, dans le passé ou dans le futur et ça marche, mais non il suffit simplement que je l’ai lu pour que ça soit fait, c’est ce que je vous ai dit hier, il y a des gens maintenant ils pensent Abba, mais ils ne pensent pas à Jean-Luc Ayoun, on en a rien à foutre de Jean-Luc Ayoun, ils mettent Abba dans leur poignet, le poignet est guéri, ceux-là ils ont tout compris, et ça se passe hors du temps, donc il n’y a même plus besoin d’intention, le simple fait par exemple de dire une demande, celle-ci est actée, je peux même pas dire, même si je me dis « Ça va être fait à 23 heures » ou je le dis à la personne pour qu’elle soit consciente au moment où ça se produit, mais c’est acté dans l’instant où c’est demandé, et ce n’est pas moi qui décide de dire oui ou de dire non, puisque je dis tout le temps oui, et ce n’est pas moi qui décide de l’efficacité, c’est ce que disait le Christ hein « Qui m’a touché ? » quand la femme est guérie de ses anomalies. C’est l’heure ?
 
Je touche… non, non.
Tu m’as touché.
 
Et Jean-Luc, quand on envoie de l’Amour à un arbre pour le soigner, on est dans le rêve ?
 
Oui complètement.
 
Complètement, mais on peut continuer à le faire si on…
 
Oui, mais à condition de le savoir.
 
Voilà.
 
Voilà. Dès l’instant où tu as repéré que tu étais antérieure à la conscience, parce que c’est réellement vécu dans la conscience elle-même, qui te montre que la conscience est un rêve et un poids, à ce moment-là, il n’y a plus aucun problème, mais tu n’as pas besoin de projeter cet Amour puisque tu es autant l’arbre ; rappelez-vous, la Matrice Christique ce n’est pas uniquement le Cœur, la vibration, le Feu du Cœur, ça a été répondu hier, c’est aussi la pensée, et la pensée est beaucoup plus rapide que la vibration, la pensée est beaucoup plus rapide que l’énergie.
 
Oh oui et puis comme on l’a en nous là.
 
Et bien voilà, donc l’arbre il est aussi en toi, donc dès que tu ne mets plus de distance, c’est-à-dire que tu ne te sers pas d’une projection d’Amour, bien évidemment que c’est efficace, on le voit bien quand on aime quelqu’un on peut le guérir, mais ça reste une projection, c’est le mouvement inverse de réabsorber… manger l’autre en soi, c’est un acte réel, ce n’est pas une idée ; aujourd’hui, la pensée est suivie de l’action, parce que c’est le principe de la Matrice Christique, ça a été expliqué en long, en large et en travers, donc à partir de ce moment-là, tu n’as pas besoin de projeter l’Amour, il suffit de voir que l’arbre est en toi, comme un Archange est en toi, comme le Christ est en toi, comme Marie est en toi, comme l’univers entier est en toi.
 
Oui, mais tu peux aussi aller vers l’arbre.
 
Oui, aussi bien sûr !
 
Et le tenir dans tes bras, voilà.
 
Oui, oui, oui, oui, oui.
 
A part quand il y a des frelons, mais enfin…
 
Maintenant je dirais même : que tu te serves d’un pendule, que tu te serves de l’énergie, que tu te serves du vibral, si la pensée est cohérente avant, tout sera efficace.
 
D’accord.
 
Mais il faut que ta pensée soit en ordre, c’est-à-dire que la pensée libre n’est pas une pensée qui ramène à soi, donc dès qu’il y a une question, c’est que tu ramènes à « Soi », et ce dans tous les actes de la vie. C’est l’heure, c’est l’heure, allez on arrête, à table !

 


BIDI 1 (le direct 1.7.2018) ( texte et pdf à venir)

Téléchargement (Download) : Audio MP3

————————————————————————————————

BIDI 2   ( texte et pdf à venir)

Téléchargement (Download) : Audio MP3

Source des liens : http://www.lestransformations.wordpress.com

Une réflexion au sujet de « RENCONTRES JUILLET 2018 / Satsang 2 – BIDI 1 (le direct) et BIDI 2 »

  1. Ping : RENCONTRES DE JUILLET 2018 / TEXTES ET PDF DISPONIBLES | ÊTRES EN ÉVOLUTION

Les commentaires sont fermés.