Entretiens de Décembre 2016 / O.M. AÏVANHOV – Q/R 3

ENTRETIENS DE DÉCEMBRE 2016

Blog (español) : Link

Téléchargement PDF : OMA – Q-R – PARTIE 3 – DÉCEMBRE 2016


O. M. AÏVANHOV

Questions/Réponses 3

 

Eh bien chers amis je suis extrêmement réjoui de passer un moment plus long qu’hier avec vous pour répondre à vos questions, les plus savantes comme les plus farfelues, n’est-ce pas ? Alors je vous écoute, mais j’hésiterai pas à distribuer des heures de colle, hein. Je vous apporte toutes mes bénédictions, d’ailleurs je suis pas venu seul, vous allez le sentir, il y a plusieurs Présences qui m’accompagnent pour me soutenir dans la difficile tâche de vous faire entendre la Lumière.

Question : est-il juste que le son de l’Esprit est à gauche et celui de l’âme à droite? Il a été récemment dit l’inverse ?

Mais c’est pas tout à fait ça. L’Antakarana, qui est devenu le canal de Lumière, ce qui était nommé avant « les cordes célestes », quand vous activez l’Esprit Saint, l’âme réagit. Ce que vous entendez à gauche, c’est le son de l’âme. Après, vous pouvez entendre le son de l’Esprit à droite, mais si vous entendez une voix, si vous l’entendez à l’extérieur à droite, ça ne peut être qu’un désincarné. Si vous l’entendez à gauche, c’est un être de Lumière, n’est-ce pas ? Alors ensuite le son de l’âme et le son de l’Esprit, puisque les chakras qui sont liés à l’âme et à l’Esprit, si vous préférez les Portes AL et Unité, y a une alchimie qui s’est faite aussi à ce niveau-là, donc vous pouvez entendre le son de l’âme, mais quand l’âme est dissoute, c’est remplacé par le son de l’Esprit, n’est-ce pas, et celui-ci est perçu de manière indistincte aussi bien à gauche qu’à droite. C’est-à-dire le Nada, qui est le son de l’âme lors de la première ouverture de la réception de l’Esprit Saint, n’est pas le même son que vous avez quand vous avez vécu l’Onde de Vie.

Y a différentes tonalités et différents types de sons à gauche et à droite. Vous savez que le dernier stade, juste avant l’Esprit, c’est le Chœur des Anges n’est-ce pas, et celui-là il peut être entendu à gauche comme à droite comme au milieu, à l’intérieur de la tête je veux dire. Donc c’est pas une contradiction mais l’ampoule de la clairaudience, elle est présente des deux côtés, la corde céleste, l’Antakarana, aussi, mais quand cet Antakarana s’est transformé en Canal Marial par l’adjonction des particules adamantines et l’ouverture du cœur, ça peut être le son de l’Esprit comme le son de l’âme. Y a plus de différence entre la gauche et la droite, ce qui explique que beaucoup d’entre vous percevaient ce son des deux côtés, en alternance plus fort à gauche, plus fort à droite, et parfois des deux côtés. Tout dépend de l’énergie et de la conscience environnementale qui ne dépend pas de vous mais de différentes influences astronomiques, biophysiques, géophysiques et aussi collectives, si je peux dire.

Donc le vrai son de l’âme est entendu – qui est appelé le Nada – est lié à la perforation des gaines des 6ème et 7ème chakras, et il se manifeste à gauche. Au début, le son de l’Esprit, effectivement, était à droite. À ne pas confondre avec ce que vous entendez, qui ne sont pas les sons parce que même si ce son est latéralisé à gauche, en fait il n’est pas généré par l’oreille. Vous pouvez vous boucher les oreilles, vous entendrez le même son, n’est-ce pas ? Après, quand les cordes célestes ou les Antakaranas ont été tapissées de particules adamantines par l’ouverture du corps ou par les processus d’arrivée de la Lumière sur terre, y a plus de distinction entre la gauche et la droite. L’un comme l’autre peuvent être entendus des deux côtés.

Alors, question suivante.

Question : qu’est-ce que le Christ intérieur ?

Le Christ intérieur ? C’est l’état Christique Ki-Ris-Ti. Le Christ intérieur, c’est quand vous suivez ce que vous a dit le Christ dans son incarnation : il vous disait de l’imiter, non pas de le suivre mais de mettre vos pieds, vos pas dans ses pas. Donc le Christ intérieur n’est rien d’autre que l’état Christique, ou si vous préférez, l’ébauche du Christ intérieur, c’est ce qui a été nommé l’enfant intérieur, celui qui ne dépend pas des circonstances de votre personne, où s’exprime la spontanéité, la Liberté, la Joie. Donc le Christ intérieur n’est pas différent du Christ historique ou du Principe Christique qui, je vous le rappelle, renaît chaque année au plus profond de l’hiver, le 25 décembre. Peu importe que ça soit la date historique ou pas de la naissance de Jésus, ça n’a rien à voir.

Donc le Christ intérieur, c’est simplement la résonance qui se trouve en toi quand l’impulsion Métatronique et l’impulsion Mikaëlique, avec la fusion du Canal Marial, avec le cœur Vibral ou le Cœur Ascensionnel, donne naissance – par le passage de la Porte Étroite et par les rayonnements de la Source –, au Christ intérieur. C’est l’état Christique tout simplement. C’est pas différent du Christ.

Autre question.

Question : lors d’une rencontre avec l’Impersonnel, l’Étoile IM s’est activée fortement, puis la Porte Unité, et enfin la Porte Bien. Y a-t-il un éclairage à apporter sur ce trajet ?

Oui il y a une relation, et peut-être vous l’avez vécu mais je crois que nous en avions déjà parlé. Au fur et à mesure du temps, le Canal Marial qui était très latéral, au moment où il s’est rapproché, a activé bien sûr IM, même ça peut activer aussi Clarté mais aussi Unité, tout ce qui est lié à cette région de l’Air, n’est-ce pas ? Quand le Canal Marial se rapproche suffisamment de l’axe médian du corps, qu’est-ce qu’il va se passer ? Ça traduit d’abord qu’il y a une fusion avec le cœur et donc la possibilité de vivre le Cœur Ascensionnel, et donc le Feu Igné, mais y a effectivement une résonance qui se fait, de par le trajet qui se rapproche de l’axe médian, avec le Triangle de l’Air ou l’une de ses Étoiles, avec la Porte Unité et avec le cœur. C’est tout à fait logique.

… ce n’est pas la Porte mais l’Étoile Bien.

C’est toutes les Étoiles qui sont à gauche, y a pas de problème. Ça peut déborder bien sûr jusqu’à l’Étoile Attraction, mais le plus souvent c’est IM, Clarté ou Unité, parfois KI-RIS-TI aussi. Mais tout ça est lié à la proximité du Canal Marial qui s’est déplacé effectivement jusqu’à toucher votre joue et votre oreille, et donc entrer en résonance avec les trois, IM surtout, et la Porte Unité. Ça traduit aussi, de manière plus générale, indépendamment de cette mécanique vibratoire, effectivement que tout est fin prêt pour quitter le plancher des vaches.

On continue.

Question : pouvez-vous développer sur l’énorme vague d’énergie cosmique annoncée pour le 26 décembre ?

Le 26 décembre ? Pour moi c’est un peu avant, n’est-ce pas ? Mais cette vague galactique, cette vague cosmique, tout dépend de quoi elle est constituée ; ça dépend d’où elle vient. Vous avez des vagues cosmiques qui vous touchent de plus en plus facilement, même si y a pas d’émission d’une étoile particulière, tout simplement du fait des trous dans la magnétosphère et la ionosphère qui est de plus en plus trouée, comme vous le savez, quand Mikaël laboure le ciel continuellement ; il vous l’a dit, ça, déjà au mois de septembre. Mais vous avez aussi un mécanisme très précis au niveau du Soleil, le nôtre, celui de la Terre, qui s’ouvre, vous savez, et lui aussi sa couche isolante disparaît, et à ce moment-là vous n’avez plus de rayonnement solaire mais du vent solaire. Or ce vent solaire chasse le rayonnement habituel du Soleil, quand y a pas d’éjection de masse coronale, mais permet surtout aux rayonnements galactiques, cosmiques et extraterrestres de toucher la Terre.

Donc vous avez de plus en plus de rayonnements cosmiques. Y a eu plusieurs pics, bien sûr, de rayonnements cosmiques durant toutes ces années, qui ont correspondu à différentes manifestations soit du Soleil, soit des différentes étoiles. Le plus bel exemple, bien sûr, c’est ce qu’il s’est passé lors de la révélation et de l’incarnation des Clés Métatroniques au niveau des Cercles de Feu, mais de toute la Terre, lorsque l’étoile Bételgeuse, qui est l’étoile des géants, a émis sa première impulsion de rayonnements gamma de supernova, qui a conduit les Clés Métatroniques à se déverser sur toute la Terre.

De la même façon, vous vous doutez bien que les alignements qui vont se produire entre les différentes planètes de ce système solaire avec Hercobulus, avec le centre galactique dans le signe d’Ophiuchus, c’est-à-dire aux alentours de maintenant – ça a commencé mais ça sera à son maximum autour du solstice d’hiver, plutôt que le 26. Mais bien sûr y a d’autres types de rayonnements qui peuvent arriver, qui ne sont pas de ce système solaire ni d’Hercolubus mais de différentes étoiles qui agiront de manière synchrone dans le processus d’ascension réelle et concrète de la Terre dans sa nouvelle dimension.

Voilà ce que je peux en dire sans entrer dans des détails très compliqués. Mais bien sûr vous le savez, dès que… les mouvements lunaires sont très connus pour ça : la pleine lune, la nouvelle lune, à chaque fois des énergies différentes, mais vous avez aussi les équinoxes, les solstices, vous avez un certain nombre de fêtes dites religieuses qui sont calquées sur des fêtes païennes, bien sûr. Là je vous ai parlé du solstice d’hiver mais aussi du Principe Christique qui sera actualisé chez beaucoup de frères et de sœurs à partir du 25 et du 26 décembre effectivement. Mais peut-être qu’à ce moment-là vous aurez aussi cette vague galactique, qu’elle soit émise en continu comme c’est le cas, par le centre galactique, c’est-à-dire Alcyone, ou qu’elle soit émise par les différentes étoiles comme Bételgeuse ou d’autres qui vivent aussi des transformations particulières, si je peux dire.

Donc je peux pas vous en dire plus, si ce n’est que comme toute vague galactique, ça entraîne des réajustements (ou vagues solaires, d’ailleurs), ça entraîne des réajustements extrêmement importants, aussi bien de la croûte terrestre que de vos corps, que de votre conscience, où que vous soyez situés bien sûr.

Autre question.

Question : est-il utile aujourd’hui de vouloir aider une personne qui souffre et qui demande de l’aide mais résiste, en lui envoyant de la Lumière ?

Envoyer de la Lumière n’est pas un acte d’Amour, c’est un acte de projection et d’ego. Soit vous êtes Lumière et vous portez votre attention sur cette personne qui a demandé de l’aide, mais vous n’avez pas besoin de projeter, parce que d’où est-ce que vous projetez ? Sauf si vous avez le rayonnement du Divin qui est spontanément ouvert, c’est-à-dire le cœur Vibral ou le Cœur Ascensionnel, ou le Feu Igné, là y a aucun problème, dès que vous portez votre attention sur un frère ou une sœur, même sans volonté ou idée d’aider quoi que ce soit, la connexion, si je peux dire, elle s’établit. Donc il est toujours utile d’aider l’autre, surtout quand y a demande, mais pas nécessairement avec la projection de la Lumière mais plutôt avec ce que vous connaissez : le magnétisme, les énergies habituelles, vitales, de ce monde.

Ou alors vous pouvez demander aux dragons, aux gnomes, mais par vous-mêmes, à moins d’avoir atteint et vécu un degré de pureté et de simplicité tel que vous êtes capables de disparaître, ça sera toujours votre personne qui agira. Or la personne, elle doit agir avec les énergies de ce monde, quelles qu’elles soient, parce que dès qu’une personne veut agir avec la Lumière, y a un processus de transfert et de projection de Lumière et vous n’êtes pas sûrs que ce n’est pas mêlé de votre personnalité, si vous êtes encore inscrits dans la personne. Et ça peut être fâcheux durant cette période.

Le mieux, c’est de déléguer, c’est-à-dire de demander à la Lumière mais pas de projeter la Lumière qui émane de vous. Là c’est quand même très différent. Dans un cas, c’est une prière, dans l’autre cas c’est un acte magique, et cet acte magique ne dépend que de l’emplacement même de votre conscience. Parce qu’il y aura toujours, dans les mécanismes d’irradiation de la Lumière qui viennent de votre personne, ça sera toujours coloré par ce que vous êtes, sauf si vous avez disparu réellement et concrètement. Donc y a des risques.

Par contre si vous faites appel à la Lumière sans qu’elle vous traverse vous, l’action sera beaucoup plus directe et vous ne risquez pas d’interférences avec ce que vous êtes. Et ça vous a été dit plein de fois : le plus important aujourd’hui, où que vous soyez, quelles que soient vos activités, c’est d’être dans le cœur. Ça veut pas dire projeter quoi que ce soit, c’est, comme disent les Archanges ou les Étoiles, c’est la radiance de la Présence, n’est-ce pas, c’est le rayonnement spontané de la Lumière, mais ce n’est pas une personne qui décide d’envoyer la Lumière parce que là, ça a pas vraiment les mêmes effets. À moins d’être vraiment… d’avoir disparu et de vivre en permanence, quasiment, en l’Infinie Présence ou l’Ultime Présence. Sinon la Lumière sera toujours colorée par votre volonté personnelle.

De la même façon que les Étoiles, quand elles interviennent, elles interviennent avec leur radiance propre qui est liée à la fonction qu’elles ont mais qui n’est pas liée à leur histoire, bien sûr. Mais y a une coloration de l’énergie Vibrale ; vous le voyez à travers les voiles de Lumière, ils sont de différentes couleurs au niveau Vibral, ils sont pas toujours blancs. Moi je travaille toujours, et avec mes mains le plus souvent, avec la Lumière Blanche.

Mais si vous ne voyez pas la Lumière sur l’écran de votre conscience, si vous n’êtes pas dans ce Blanc immaculé, comment voulez-vous envoyer du Blanc ? Il vaut mieux avoir l’intention et prier la Lumière de faire ceci, ça n’a pas à vous traverser tant que vous n’êtes pas Lumière. C’est pas pareil, bien sûr, pour le magnétisme et tout ce qui est lié aux connaissances terrestres, hein, c’est profondément différent. Et faites appel aux intervenants, avec leurs spécificités. Vous savez que Maître Philippe agit magnétiquement, il agit sur la matière, vous savez que le maître chinois Li Shen, il agit par l’énergie électrique, par le Feu de l’Éther, par le Feu vibral, mais physiquement aussi, alors que d’autres sœurs Étoiles, par exemple, agissent plus directement sur la conscience, sans toucher au cœur… au corps pardon.

Autre question.

Question : les questions sur Osiris et le Christ m’ont touché par rapport à la notion de sacrifice…

Osiris ?

… Osiris et Horus…

Oui, que j’ai envoyé promener d’ailleurs.

… le Christ s’est sacrifié et Osiris a été démembré en treize parties.

Ouais. Cette personne, elle y était pour raconter ça, ou c’est ce qu’elle a lu ?

… quel que soit notre intérêt pour l’Histoire, pourquoi y a-t-il autant d’écrits sur la notion de sacrifice, quels que soient les peuples et les époques ?

Mais parce que si vous ne vous sacrifiez pas, vous n’êtes pas libres, c’est aussi simple que ça. Croire que vous allez mener votre petite personne au Royaume des cieux est une hérésie totale. Vous pouvez, bien sûr, et comme je l’ai fait durant cinquante années, améliorer la personne pour préparer ce qui se vit maintenant, mais j’ai jamais dit que c’était la finalité. J’ai parlé de chemin, j’ai parlé d’épurer la personne, c’était un travail de préparation, mais effectivement, si vous voulez arriver au but si je peux dire, qui n’est pas un but, vous devez vous sacrifier. Ça veut pas dire vous faire mal ou vous tuer, n’est-ce pas, mais c’est le sacrifice de la personne, c’est la crucifixion.

Tous les mystiques, et comme le dit cette personne, cette sœur, tous les grands mystiques partout, où qu’ils soient, sont passés par là. « Nul ne peut pénétrer le Royaume des cieux s’il ne redevient comme un enfant. », quelles que soient vos connaissances, quelle que soit votre gentillesse, votre charisme. Le Royaume des cieux n’a rien à voir avec la terre. Donc bien sûr, dans toutes les traditions et dans tous les mouvements vous allez retrouver cette transformation, ce sacrifice, plus ou moins conduit jusqu’au bout selon les écoles, bien sûr, les écoles d’enseignements.

Mais aujourd’hui je vous rappelle quand même que les circonstances de la terre ne sont pas historiques, en tout cas dans l’Histoire connue ; vous sortez de l’Histoire. Donc beaucoup de frères et de sœurs encore adorent se raconter des histoires à travers Horus, Osiris, Sumer, Babylone et la Lémurie, l’Atlantide, mais ça vous sert à rien tout ça. C’était bien quand j’étais encore incarné y a cinquante ans, ça faisait partie de la connaissance, mais qu’est-ce qui vous a été dit dans cette phase finale ? Avant même les Noces Célestes, vous vous rappelez pas ce que disait l’Archange Jophiel ? Que la connaissance est une stupidité. Elle vous sert à vivre dans ce monde mais elle ne vous donne jamais la clé de sortie de ce monde, c’est impossible. Le Christ l’a exprimé de tellement de façons.

Regardez Maître Philippe aussi, il vous avait parlé de l’humilité. Quand on lui demandait comment il pouvait faire autant de miracles, il disait simplement parce que c’était le plus petit d’entre tous après le Christ. Méditez là-dessus parce que c’est très important. Si votre cerveau est surchargé de connaissances, surtout si vous n’êtes pas libérés, vous allez adhérer à des histoires, c’est ce que je disais pendant que tu lisais la question. Osiris qui a été découpé en treize morceaux, ils sont où ces morceaux ? Qui est-ce qui a raconté ça ? C’est comme l’histoire de l’enfant sauvé des eaux ; y a pas que Moïse qu’a été sauvé des eaux. Si vous regardez, à Sumer aussi, si vous regardez en Atlantide, pour ceux qui sont capables d’y aller, effectivement ça s’est produit aussi. C’est des mythes, ça veut pas dire que c’est pas vrai mais que les mythes empruntent toujours les mêmes symboles et les mêmes faits.

Maintenant, l’histoire d’Osiris avec Isis et Seth, c’est vrai que certains peuples occidentaux sont très marqués par l’Égypte mais bon, à quoi ça vous sert sincèrement, pour être libres? Vous savez, vous n’avez plus vraiment beaucoup de temps pour tergiverser dans ces histoires de connaissances ésotériques, occultes, historiques, qui aujourd’hui ne vous sont d’aucun intérêt parce qu’elles vous éloignent de l’Ici et Maintenant. Et finalement ce sont des stratégies de l’ego pour éviter d’aller dedans, c’est-à-dire dans le Cœur, alors on se gargarise de connaissances spirituelles, ou autres, en espérant trouver et être la Lumière. Mais tout dépend encore une fois de votre liberté et de votre finalité.

Bien sûr on pourrait parler aussi, et je l’ai fait quelquefois, en employant des mots présents dans la Kabbale ; je l’ai fait de mon vivant aussi avec l’arbre des Sephiroth, bien sûr. Mais aujourd’hui allez à l’essentiel, tout est là. Pourquoi est-ce que vous avez besoin de vous raccrocher à la Kabbale, à Osiris, au Christ historique, etc. ? Ça ne sert à rien. C’est une perte de temps, et le temps est très très limité.

Allez, continuons.

Question : pourquoi les dragons se sont-ils présentés à certains d’entre nous bien avant leur intervention au niveau collectif ? Y a-t-il une raison particulière ?

Y a pas de raison particulière mais y a quand même des raisons très précises. Depuis que vous vivez ces contacts avec la nature, je vous ai dit que c’était lié à l’accumulation des particules adamantines qui ouvraient les portes maintenant sur le sol de la Terre, et donc ces peuples de la nature vous apparaissent et vous communiquez de plus en plus facilement. Mais cette communication individuelle, elle a toujours existé. Regardez, vous avez des pays où les elfes sont reconnus et respectés, et dans certains pays vous êtes tellement rassis de la tête et du cœur que vous pouvez pas envisager que ce soit possible, mais vous pouvez communiquer dorénavant avec n’importe quelle conscience sans aucune difficulté. Mais ce doit pas être de la curiosité. L’intérêt c’est d’ouvrir aussi en vous encore plus la vérité de votre Être, c’est-à-dire l’Infinie Présence.

Alors maintenant, bien sûr que certains d’entre vous ont été capables, avant ce moment collectif, d’entrer en résonance, en communication avec les différents peuples de la nature, mais ça, ça a toujours existé. Simplement, depuis que les particules adamantines se sont tellement massées sur terre, c’est devenu beaucoup plus aisé, même si vous n’aviez pas de prédispositions antérieures, si je peux dire. Donc tu dois certainement faire partie des êtres qui avaient une prédisposition intérieure à ce type de contact, tout simplement.

Mais si tu es… si ce frère ou cette sœur est honnête, il suffit qu’il se penche sur la qualité de ce contact tel qu’il était avant que le phénomène collectif, comme elle a dit, ait lieu, et maintenant. C’est profondément plus présent, profondément plus intime et plus physique, parce que les circonstances de la relation, comme vous-mêmes n’êtes plus enfermés, même si vous n’êtes pas libérés complètement… Je vous ai dit que ce qui se passe dans la ionosphère et la magnétosphère se passe aussi sur votre corps causal – s’il n’a pas été brûlé par la libération de l’âme –, donc le corps causal devient de plus en plus perméable, les karmas sont balayés pour vous permettre de vous installer en l’Éternité. Le karma, ça appartient au monde des Archontes, ça n’appartient pas à l’Amour.

Question suivante.

Question : peut-on appeler Mikaël pour le seul bonheur de sa présence ?

Bah oui, pourquoi ? Y a aucune objection. Vous savez que les intervenants… comme vous l’a dit et redit le Christ, il peut intervenir en des milliards d’endroits avec la même conscience, et parler à des milliards d’entités en disant à chacun quelque chose de différent sans aucune difficulté. Nous ne sommes pas… même si nous, les Anciens, nous sommes dans notre vaisseau, donc localisés à vos côtés, mais pour un être totalement libre, y a aucune frontière de distance, de temps, de dimension qui tienne. Donc oui, le Christ maintenant a la possibilité, tout comme Mikaël, de délivrer cent mille messages en même temps, différents pour chaque interlocuteur, qui auront tous, bien sûr, la même finalité, mais vous voyez, c’est pas un problème pour la conscience dès qu’elle n’est plus sujette et fixée dans un corps.

L’Archange Mikaël n’est pas fixé dans sa dimension d’élection, c’est-à-dire la 11ème ou la 18ème, ça dépend des périodes, mais ça n’a aucune importance aujourd’hui parce que votre champ de Lumière autour de vous, le Tor de Lumière, la Merkabah si vous préférez, le Lemniscate est tellement intense autour de vous qu’il permet de rentrer en contact avec tout. C’est pour ça aussi, comme j’ai dit hier, que vous verrez les petits démons, c’est le même processus. Et vous constatez d’ailleurs qu’y a pas besoin de faire des rituels compliqués : vous pensez à Mikaël, si votre champ est suffisamment expansé, il est instantanément présent dans le Canal Marial ou à côté de vous, même. Il est même plus obligé de passer par le Canal Marial.

Donc oui, tu peux appeler qui bon te semble. Et d’ailleurs il est en toi, donc il émerge de toi. C’est pour ça que maintenant vous avez, quand vous le sentez descendre… Avant vous sentiez descendre une entité de Lumière, pour ceux qui canalisaient, ou vous les voyiez du côté gauche, maintenant le Canal Marial est tellement proche que le Canal Marial se met en vibration et en feu sans que vous discerniez l’entité qui descend, comme avant, à l’intérieur du Canal Marial – l’entité elle sort du cœur maintenant.

Comme ça a été dit, tout est Un et tout se voit maintenant, de plus en plus. Donc bien sûr que tu peux appeler une Étoile, ça a été dit, tu peux appeler un Archange, tu peux appeler ce que tu veux puisqu’il est en toi déjà. Et la conscientisation de cette Présence intérieure se fait chez beaucoup de frères et de sœurs déjà depuis de nombreux mois.

Autre question.

Question : avec un frère, au-dessus du village des gnomes, nous avons senti une Présence de taille immense et j’ai vu un buisson ardent. Le lendemain, nous y sommes retournés à quatre. À l’endroit où j’avais vu le buisson ardent, nos chemins se sont séparés. Plus loin, je me suis mise en contact avec un immense être. C’était très doux et je ressentais une grande sécurité. Un rouge-gorge a tourné autour de moi et s’est posé. J’ai vu votre œil dans son œil et vous m’avez dit de redescendre. Suite à cela, il y a des questions…

Avant de poser les questions, ce que je ne comprends pas, c’est que ce frère ou cette sœur dit qu’ils sont retournés à quatre. Pourquoi les chemins se sont séparés ? J’ai rien compris par rapport à cela.

… on n’a pas continué ensemble.

D’accord.

… quelque chose m’emmenait plus loin sur le chemin.

D’accord.

… que pouvez-vous dire sur ce vécu ?

D’abord tout ce que vous rencontrez dans la nature n’est pas un peuple de la nature nécessairement. Y a pas que les dragons, y a pas que les elfes, les gnomes, les ondines, y a d’autres peuples de la nature, mais pourquoi est-ce qu’il y aurait pas des Archanges ou d’autres Présences aussi qui se baladent comme vous ? Ça a été dit, je crois, que les frères de la Confédération Intergalactique maintenant pouvaient vous approcher, ça a été expliqué. Donc pourquoi est-ce qu’y aurait pas par exemple, t’as parlé de buisson ardent, pourquoi est-ce qu’y aurait pas eu Métatron à côté ? Et la question, c’est laquelle ? Parce que la première partie et le deuxième jour on parle pas de la même chose, n’est-ce pas ? C’est ça le problème, le premier jour on me parle d’une présence immense et le deuxième jour on me parle d’un hêtre, un arbre.

… cette Présence était immense, plus haute que les arbres, je n’arrivais pas à lui donner un nom. J’ai peut-être parlé d’une présence à un moment et d’un être à un autre, mais c’est la même chose.

Oui je préfère, effectivement. Et donc tu lies cette Présence immense à l’arbre ?

… non.

Quel est le rapport avec l’arbre, je comprends toujours pas.

… elle était aussi grande que l’arbre mais ce n’était pas un arbre.

Ben c’est la question que je pose aussi.

… le rapport à l’arbre, c’est juste la taille : c’était plus grand qu’un arbre.

Chère sœur, je te rappelle que les dragons peuvent aller de quelques dizaines de centimètres, même plus petit, jusqu’à des dizaines de mètres, tu vois ? Donc je n’ai… pourquoi est-ce qu’on t’a demandé de descendre maintenant, que je t’ai demandé de descendre ? C’est certainement parce que tu n’avais pas à être dans ce lieu à ce moment-là, tout simplement. Peut-être que la première fois où tu as vécu ça, sans préjuger de la Présence, tu as senti que ça pouvait être quelque chose qui est tellement immense que tu as eu peur. Parce que tu sais, j’ai parlé hier des petits démons, mais y a des démons qui sont majeurs, qui peuvent être tout petits. Faut pas se laisser abuser, si je peux dire, par la taille, parce que la taille elle est mutable, dans les autres dimensions.

Vous savez très bien, par exemple on parlait de Mikaël. Mikaël dans la 18ème dimension ça n’a rien à voir avec le Mikaël tel qu’il se présente à vous – d’ailleurs il est là, faut le saluer, juste à droite, là. Si vous voulez, il fait deux mètres quarante… un Archange…, deux mètres quatre-vingt en 5ème dimension, mais en 18ème dimension, c’est la même conscience, elle fait dix-huit mille kilomètres d’envergure, et pourtant c’est la même conscience. Donc est-ce que ce n’est pas plutôt ta peur qui a figé quelque chose par l’immensité de la Présence ou la densité de la Présence, que c’était pas la peine de redéclencher des frayeurs ? Mais qui te dit que c’est un être de la nature ? Si y a buisson ardent, c’est nécessairement Métatron.

… je n’ai pas pensé à un être de la nature mais à une Présence Interdimensionnelle.

C’est-à-dire ?

… je n’ai pas mis de nom.

Oui donc nécessairement ta conscience, où que tu sois placée, a toujours besoin de nommer et d’identifier une forme. Dès l’instant où tu es surprise, y a frayeur, que tu le veuilles ou pas, or rencontrer la Lumière avec une Présence de ce type, je dis… bon, c’était Métatron mais bien évidemment tu peux pas aborder ça avec la peur, on peut pas comparer avec le temps de Moïse. Les énergies que vous portez tous, quel que soit où vous êtes, je vous rappelle qu’y a de la Lumière partout, même si vous la sentez pas, même si vous la vivez pas, c’est-à-dire que si y a une peur qui se crée dans cette atmosphère, ou une frayeur, ou une surprise, ça va rétracter les énergies.

… sur place, j’ai eu un sentiment de sécurité et de bien-être. Le doute est venu quand je me suis demandé pourquoi vous étiez venu me chercher ? C’est de là qu’est venue l’inquiétude.

Mais parce que même si y a pas de peur ou que tu sens une sécurité, je dirais qu’il faut être capable d’encaisser, si je peux dire, la fréquence et la Présence de Métatron. C’est pas anodin Métatron, vous le savez, vous l’avez vécu quand vous avez peut-être écouté Métatron qui s’exprimait ; c’est du costaud. Donc ça peut, même si tu es totalement libérée, ça peut créer des interférences qui ne sont pas souhaitables de vivre dans cette période.

… je n’y suis pas allée de mon propre chef mais j’ai senti qu’on m’attirait.

Oh ça, ça n’a aucune importance, que t’y sois allée par hasard ou attirée ça change rien à la finalité de la rencontre que t’as vécue, et qu’il fallait peut-être pas revivre.

… la joie et l’élan du cœur peuvent-ils nous rendre parfois trop téméraires ?

Non, y a pas vraiment de danger, y a pas vraiment de risque, mais vous risquez une overdose de Lumière, ça existe. Déjà le Feu Igné vous met en overdose ; pour ceux qui ont vécu le passage de certaines Portes, vous l’avez senti passer, n’est-ce pas ? Et attendez de voir que le Feu Igné allume de façon synchrone l’axe antérieur et l’axe postérieur au niveau du sacrum et du dos, vous m’en direz des nouvelles.

Donc c’est pas du tout un problème de négativité ou de risque mais simplement, effectivement, il vaut mieux respecter les choses plus normales pour vous en cette période, c’est-à-dire soit d’appeler les intervenants, soit de rencontrer les peuples de la nature, parce que ce sont des éléments qui vous aident à pénétrer définitivement dans le cœur. Donc tu vois, y a pas que… la surprise en elle-même fige, même si y a pas d’inquiétude ou qu’y a la sécurité. Tu as quand même dit, dans ta description, que c’était une Présence immense. Donc tu vois, y faut pas… si vous avez un signe comme ça, un rouge-gorge ou un sentiment que, quelle que soit la Présence, faut pas y aller, ça veut pas dire que c’est noir ou que c’est dangereux mais que simplement ce n’est pas adéquat à l’instant où ça se vit, c’est tout.

Vous avez par exemple des êtres, alors y a pas de terme exact, qui sont des êtres mixtes. On va pas dire hybrides parce que ça évoque des choses pas très agréables, mais des êtres mixtes. Je sais que une personne ou deux ont senti et vécu dans le village des elfes une rencontre qui n’est pas un elfe mais qui est un elfe-ange, c’est-à-dire un mélange d’elfe et Archange. Tout ça, ces espèces d’hybrides diriez-vous, c’est pas des hybrides à proprement parler, c’est des spécificités où, comme vous avez sur terre des mystiques qui ont tellement suivi le Christ, qui ont été stigmatisés, n’est-ce pas, c’est très connu ça. Et là vous avez par exemple un elfe qui a tellement adoré un Archange qu’il est devenu à moitié cet Archange, comme quelqu’un qui vit les stigmates sur la terre, du Christ. C’est exactement le même processus.

Donc c’est pas une mixité ou une hybridation par croisement génétique, c’est plus une résonance et une affinité vibratoire de Lumière qui fait qu’un être qui est issu de tel peuple peut vivre une transformation de cette sorte-là, comme les mystiques sur terre peuvent être stigmatisés. C’est la même chose, y a une telle identification à un être, une conscience, un principe, que ce principe s’incarne, quel que soit le niveau dimensionnel, et donne une allure d’un être moitié elfe, moitié Archange. Mais ce n’est pas un croisement, si vous voulez, hein, c’est différent. C’est pas des mariages avec des enfants qui sont mi-l’un mi-l’autre, ça n’a rien à voir, puisque ça se passe dans la Lumière sur des dimensions au-delà des mondes carbonés. C’est une identification qui crée une forme hybride entre l’elfe et l’Archange. Mais vous n’êtes, je vous l’ai dit hier, que au début de vos surprises.

Autre question.

Question : il avait été dit que cet elfe-Archange se présenterait peut-être ultérieurement…

Oui, ultérieurement. C’est certainement pas cet hiver parce que comme certains d’entre vous s’en sont aperçus lors des cérémonies elfiques de la nouvelle lune ou même en allant sur le lieu, y a une espèce d’énergie qui est beaucoup plus intériorisée, et les elfes sont en période d’intériorisation, ce que vous devriez être d’ailleurs tous en cette période.

Je donne une précision qui peut être importante pour certains d’entre vous : dans la période actuelle qui précède, donc qui est l’Avent, mais qui précède le solstice d’hiver et l’incarnation du Principe Christique, vous devez vous apercevoir, la plupart d’entre vous, que quand le soleil se couche, vos conditions physiologiques, thermiques, de conscience, sont différentes, parce que c’est la période idéale pour suivre les cycles du sommeil. Se réveiller avec lui et aller faire une sieste avec lui quand il se retire, parce que là vous bénéficierez d’un flux extraordinaire qui est lié à l’incarnation du Principe Christique.

Dans les temps reculés, avant donc la période que vous vivez, la plupart des grands maîtres de la terre – je parle pas des guignols, hein, je parle vraiment des grands maîtres qui sont liés toujours à l’Ordre des Melchisédech – utilisaient le solstice d’hiver et le Principe Christique du 25 décembre, même avant l’incarnation du Christ, pour cristalliser dans la matière la Lumière. C’est une période extrêmement importante à tous les niveaux, indépendamment même de ce qui va se dérouler, qui se déroule déjà depuis quelques semaines. Donc si vous avez la possibilité, au moment où le soleil se couche, et il se couche très tôt en cette période, dans l’hémisphère nord, si vous avez la possibilité de vous recueillir, de faire une sieste ou de dormir, vous verrez que vous allez vivre des choses incroyables, parce que c’est le mouvement de l’énergie vibrale et de l’énergie cyclique des saisons qui crée cela.

D’ailleurs y en a beaucoup parmi vous, si vous regardez, à partir de quatre heures et demie, cinq heures, parfois six heures, vous allez avoir froid ou avoir très chaud, vous allez avoir des modifications, comme envie de dormir, vous allez sentir des choses que vous sentez pas les autres heures, tout peut se produire. C’est parce que la Lumière à ce moment-là, à cette heure-là, dans cette période-là, se cristallise, et donc le Feu Igné a plus de chance de démarrer.

Ça aussi c’est un conseil que je vous donne, indépendamment de vos questions. Essayez, au moment où le soleil se couche, de vous mettre en alignement, en prière, en sommeil, peu importe, et vous verrez ce qui se passe.

Autre question.

Question : que pouvez-vous dire à mes trois compagnons sur le vécu précédent ?

Mais j’ai rien compris, l’histoire des compagnons. Je peux pas savoir puisque je comprends rien à ce qui s’est passé.

… les trois personnes qui m’ont accompagnée ne sont pas allés jusqu’au bout.

Oui, ça j’ai compris. Mais qu’est-ce que ça veut dire ils… qu’est-ce que tu veux dire par là? J’ai tout entendu mais je comprends rien.

… avez-vous un message pour eux ?

Mais pour quelle raison veux-tu que j’ai un message pour eux ? Et pourquoi tu me demandes ça à moi, ils m’ont rien demandé, eux. Je vais pas répondre à une question qui m’a pas été posée par la personne intéressée, quand même. Ça, c’est pas possible, c’est à eux qu’il faut demander. Qu’est-ce que tu veux interpréter par rapport au fait que les chemins… apparemment vous avez changé de chemin en cours. Eux n’ont pas posé de question à moi. C’est plutôt à toi de leur demander mais moi je ne veux pas et je ne peux pas répondre à quelque chose qui m’a pas été posé directement par ces frères et ces sœurs. Je vois pas ce qui te pose problème là-dedans. Et d’ailleurs je me demande même pourquoi cette question, qu’est-ce que ça traduit ? Est-ce que c’est un besoin de se rassurer sur quelque chose ou un besoin de quoi ? Je comprends pas. Si les principaux intéressés veulent poser une question, oui, mais s’ils n’ont pas de question, je n’y répondrai pas.

Question : en ce qui me concerne, on m’a mis à l’écart sur un autre lieu pour m’intérioriser et rester dans le silence, pour ressentir la Présence qui a bien répondu à cela, la présence d’Archontes, d’Arcturiens, pardon.

C’est pas tout à fait la même chose. Mais, mais, mais, mais, mais, j’ai pas fini, c’est pas du tout la même finalité mais l’énergie est tout à fait superposable. Les Arcturiens sont des guerriers, ils jouent à la guerre, comme les Dracos, comme les Archontes, mais leur finalité bien sûr n’est pas de vous enfermer, loin de là. Donc effectivement on peut sentir quelque chose qui est très vaste et très très puissant comme… j’ai dit, y avait Métatron, et les Arcturiens. Voilà, donc je pense que le frère t’a répondu, il avait besoin d’être seul pour sentir, c’est tout. Je comprends pas d’ailleurs pourquoi tu as pas demandé directement à lui.

… et ils m’ont permis de ressentir que ce lieu volcanique n’était pas totalement éteint.

Il n’est pas éteint, et d’ailleurs y a aucun volcan, même endormi, qui est vraiment éteint. Vous le verrez dans différents pays, hein. Dans les périodes de réajustements majeurs de la Terre comme il y en a déjà eu plusieurs, comme vous le savez, les volcans jouent un rôle important, et dans ces moments-là, c’est tous les volcans de la Terre qui rentrent en éruption, tous sans exception. Y a même des nouveaux volcans qui apparaissent à chaque fois. Et si vous regardez vos informations, vous verrez qu’il y a de la fumée qui sort du sol dans des endroits où il n’y a pas de volcans. Parce que la pression, l’impulsion de Lumière qui maintenant a touché terre depuis 2011 (la surface de la Terre), depuis le noyau cristallin, est devenue tellement intense avec la résonance créée par Nibiru que bien sûr, comme j’avais dit y a très longtemps, non seulement les volcans de la Ceinture de Feu du Pacifique sont tous en éruption ou éveillés mais aussi des nouveaux volcans apparaissent partout. C’est un processus qui est habituel dans les fins de cycles des systèmes enfermés.

Donc bien sûr y a une intense activité, non seulement du volcan mais aussi des Présences qui sont là. Métatron a une prédilection, on va dire, bien sûr pour les Cercles de Feu mais aussi pour les volcans et surtout, contrairement aux Arcturiens, surtout les volcans dits endormis – il vient y mettre le feu.

Et effectivement les Arcturiens ont une énergie, je termine là-dessus, qui est superposable, on va dire, en intensité et en immensité, à l’énergie des Archontes, mais l’effet n’est pas le même hein, heureusement. Voilà, donc on a la réponse d’une des personnes.

Question : je vais poursuivre : on est arrivés sur une plate-forme et j’ai senti des grilles temporelles qui se rejoignaient sur ce lieu. À ce moment-là il y a eu un son très fort venant du ciel qui m’a pénétrée dans le crâne et une forte pression au-dessus des yeux. Je me suis arrêtée là et plus tard j’ai glissé intérieurement comme dans la terre, ou un ruisseau, et je suis arrivée à un cristal bleu.

Oui, donc tu vois, chère sœur qui a posé la grande question, chacun avait quelque chose à vivre. Tu as été l’opportunité. Toi, tu voulais qu’ils te donnent confirmation ou infirmation, et faire vivre ce que tu avais vécu, mais eux ils avaient autre chose à vivre. Mais c’est toujours lié aux volcans et aux Présences Métatronique et Arcturiennes.

Question : je suis la quatrième personne. À la place du buisson ardent, j’ai perçu comme une base.

Mais y a une base extraterrestre. Je vous ai dit que les Arcturiens, ils descendaient toutes les nuits là-dedans.

Donc chacun avait un pôle d’intérêt qui était lié toujours à la même chose mais chacun avait à vivre quelque chose de différent, c’est tout. C’est pour ça que c’est mieux d’avoir les témoignages comme ça parce que sans ça vous rentrez dans des projections. De toute façon, c’est ce que j’aurais répondu, c’est-à-dire que chacun vit en fonction de ce qu’il a besoin de vivre, surtout dans des vortex, dans des bases ou quand y a des Présences comme ça, que ce soient les peuples de la nature ou les Arcturiens en l’occurrence ici. De la même façon qu’ici, y en a parmi vous qui vont plus souvent voir les ondines, d’autres les gnomes, etc., par affinité. Donc c’est très bien comme ça mais faut pas aller chercher plus loin, chacun avait quelque chose à vivre de différent, mais en rapport avec les mêmes Présences, mais pas au même endroit.

Allez, autre question.

Question : que pouvez-vous dire à ceux à qui il arriverait quelque chose de semblable ?

Alors là ils t’ont répondu, et je t’ai répondu aussi. Mais je vous ai dit hier, je crois, et plusieurs fois, que vous n’êtes pas au bout de vos surprises parce que j’ai parlé des démons, des entités de Lumière, des petits démons, mais vous allez même voir ce qu’on appelle les ondes, toutes les ondes. Vous allez voir les ondes de vos téléphones, les ondes des Wifi, vous allez les voir avec vos yeux. Ça risque d’être une sacrée surprise, hein. Parce qu’effectivement, si vous ne sentez pas par exemple la dangerosité du Wifi, c’est effectivement parce que soit vous n’êtes pas sensibles, soit vous le sentez mais ça vous fait rien, mais quand vous verrez ce que ça fait, cette espèce de toile d’araignée qui vient se poser sur vos cocons, même si vous n’avez aucun effet néfaste je crois que vous éteindrez le Wifi. Mais vous allez voir tout, les pensées, les émotions. Y a plus d’interfaces, y a plus d’amortissement avec la matière, donc tout ça va se dévoiler.

Vous allez voir ce qu’est un égrégore, vous allez voir ce qu’est une forme-pensée, vous allez voir vos propres émotions, vous allez voir… par exemple vous verrez, même sans la réponse du cœur, si une eau est potable ou pas, vous verrez de vos yeux ce qu’il y a et qu’avant vous appeliez perceptions, vibrations et autres. Vous allez les voir, sur vos cocons et sur tous les frères et sœurs. C’est ça que vous vivez avec la nature, c’est une acclimatation pour voir tout ce qu’il y a à voir et nous concevons parfaitement que ça risque de perturber un minimum certains frères et sœurs qui sont enfermés dans la matérialité. Y a pas de meilleure façon de vous dégoûter d’un monde enfermé, de voir la vérité et pas simplement de sentir que le Wifi c’est pas bon ou que c’est néfaste, mais de voir directement ce que ça fait.

Vous pourrez voir d’ailleurs, j’ai parlé hier des petits démons mais ceux-là ils sont… c’est comme un moustique, c’est rien du tout, mais si vous faites pas attention, à un moment vous verrez d’un coup par exemple quelque chose qui est sur le bas de votre jambe gauche, une petite entité sombre qui est en train de vous piquer. Elle pique votre robe éthérique pour se nourrir mais y a plus de danger. C’est comme les moustiques, à part s’ils transmettent des maladies, mais c’est quand même rare. Mais vous vivrez tout ça de manière accélérée, hein, du moins nous l’espérons autant que vous.

Autre question.

Question : pouvez-vous développer sur le nouménal qui succède au phénoménal?

Le phénoménal, c’est ce que vous voyez, le nouménal, c’est le principe qui permet la manifestation. C’est le monde des noumènes, c’est-à-dire c’est, dans la Kabbale, c’est ce qu’on appelle le monde des émanations, les plans les plus hauts, c’est à la fois les palais d’Assiah et c’est aussi ce qui vient de Binah, c’est-à-dire de l’Intelligence créatrice. Ça c’est le nouménal. Le nouménal, j’ai dit et je le redis aujourd’hui, mais je l’ai dit aussi dans la période où on m’a enfermé, vous savez, en prison, pour ces stupides bêtises. J’ai eu le temps de plonger dans le noir. Le noir, pour l’ego, c’est les entités, c’est la magie noire, c’est tout ce qui est sombre, tout ce qui est opposé à la Lumière. Mais d’où croyez-vous que vienne la Lumière ? Du noir, bien sûr. L’absence de Lumière, c’est pas l’ombre, faut pas confondre l’ombre et le noir. Toute Lumière provient du noir, c’est-à-dire de l’Absolu, de ce qui est antérieur à la Source. C’est notre demeure à tous, sans aucune exception, c’est là où nous sommes chez nous. Tout le reste, ce sont que des jeux que nous menons en toute liberté, sauf dans les mondes enfermés. Nous exportons, nous exprimons, avec le corps d’Êtreté, la Joie, et pour cela nous parcourons les mondes en toute liberté, nous parcourons les formes, nous parcourons toutes les consciences, quelles qu’elles soient, sans aucune exception.

Pourquoi je parlais de ça par rapport au noir ?

… par rapport au nouménal.

Ah, le nouménal, c’est le monde des principes. Là, y a pas de Lumière, y a pas de formes. Binah d’ailleurs, la troisième Sephiroth est noire, mais c’est pas l’ombre. L’ombre est définie comme l’absence de Lumière, mais le noir, c’est ce qui précède la Lumière. Bien sûr l’ego va tout faire pour assimiler le noir et l’ombre. Tous ceux qui étaient dans l’orgueil spirituel et qui vivaient le Soi, quand ils ont vu des libérés, ils ont crié au scandale. Eh oui, normal, c’était plus la Lumière Blanche qu’ils vivaient, c’était la source de la Lumière Blanche. Mais voyant ce noir, ils l’ont interprété comme de l’ombre et ils ont eu très peur.

Faut pas confondre l’ombre et le noir. Je parle pas d’une entité noire, là, je parle de ce qui n’a pas de forme, ni limite, ni forme, ni temps, ni espace, c’est-à-dire le Parabrahman ou l’Absolu. Toute Lumière provient de là, ça a été dit, et ceux qui sont libérés l’ont bien vu, et ceux qui sont à l’Infinie Présence, même s’ils ont peur, ils le voient, ça. L’ombre, le sombre (qui n’est pas éclairé), et le noir, ça n’a rien à voir. Par contre vous voyez bien, si vous voyez une entité ou un démon, c’est de l’ombre, d’accord, c’est pas le noir. Le noir total, pour l’ego, c’est le néant, pour l’orgueil spirituel, c’est le diable, et pour celui qui est libéré, c’est la Joie absolue. Y a pas d’entités dans le noir, ni bonnes ni mauvaises, il peut pas y avoir de manifestations de la conscience ni aucune forme.

Allez, on peut continuer.

Question : s’adressant à chacun de nous, l’Impersonnel a dit : « Toi, le premier vivant ». Que cela signifie-t-il ?

Ça renvoie simplement à la première émanation de l’Absolu, c’est-à-dire la première Flamme de vie. Le premier vivant et le dernier vivant, c’est le Christ aussi, « Je suis l’Alpha et l’Oméga ». Mais vous êtes aussi, tous, chacun, l’Alpha et l’Oméga, c’est-à-dire le premier vivant et le dernier vivant. C’est la mémoire de la Flamme éternelle de l’Esprit, c’est la mémoire de l’Absolu – qui n’est pas une mémoire –, qui se passe dès que vous êtes libérés, quelle que soit votre forme d’expression, votre monde d’origine ou votre corps de manifestation. C’est la même chose.

Autre question.

Question : il a souvent été dit que pour rayonner l’Amour, il n’y a rien à faire. Dans ce contexte, comment recevoir la phrase : « Veillez et priez ». Que signifie « Veillez » et que signifie « Priez » ?

Que signifie « Veillez et priez. » ? C’est une blague. « Priez » ça veut dire prier, mais la prière du cœur, « Veillez » ça veut dire être vigilants, attentifs et conscients. C’est pas le fait de veiller en ne dormant plus, c’est pas ça que ça veut dire. « Veillez et priez », ça veut dire qu’à chaque minute de votre vie, dorénavant, vous devez prendre conscience, si ce n’est fait, de ce qui est en train de se produire en vous et sur la Terre, que vous perceviez les énergies ou pas. Parce que ce « Veillez et priez » vous met tout simplement dans la meilleure disposition possible pour accueillir le Christ et la Lumière, l’Appel de Marie. C’est ça le sens de « Veillez et priez ». La première partie, avant « veillez et priez », c’était quoi, elle demandait quoi ?

… il a souvent été dit que pour rayonner l’Amour il n’y a rien à faire…

Non, pour être libéré, y a rien à faire ; pour rayonner l’Amour, il faut être libre, ou alors il faut être installé dans le Soi. Mais ce rayonnement se fait indépendamment de la personne. Vous décidez pas de rayonner ou de pas rayonner, ça c’est encore l’ego. D’ailleurs tous ceux qui ont assisté à mes entretiens quand j’étais incarné, ont tous décrit, même s’ils ne la voyaient pas, cette atmosphère particulière. Y a des fois je parlais, je fermais les yeux mais c’était pas moi qui parlais. Ça pouvait être mon maître Bença Deunov, ça pouvait être l’Archange Mikaël, mais à l’époque je pouvais pas parler de canalisation. Ce terme n’existait pas, ou tout juste créé aux États-Unis, et puis y avait tellement de canalisations qui étaient l’œuvre des forces opposées à la Lumière, hein, Ashtar Command, les maîtres ascensionnés et tout ça. C’est d’ailleurs à cause des maîtres ascensionnés que j’ai été en prison, hein, alors je veux pas régler de vieux comptes parce que c’est de l’histoire ancienne mais le soi-disant Sanat Kumara et Maha Choan de la Loge Noire, merci bien, hein. Heureusement qu’ils sont rédemptés, ceux-là. Je vais pas m’étaler là-dessus. Continuons.

Question : pouvez-vous parler du Lemniscate en tant qu’outil pour la conscience ?

C’est un outil pour la Merkabah interdimensionnelle qui vous permet de rejoindre, in fine, la conscience éphémère de l’ego à la Conscience terminale de votre liberté, c’est-à-dire le 13ème corps ou la Fontaine de Cristal, c’est tout. Le Lemniscate sacré, il ne sert qu’à ça. Les structures qui vous servent, au sein du corps d’Êtreté, même si c’est emprunté par le Feu Igné et par les circuits de la Merkabah interdimensionnelle, c’est des structures géométriques régulières. Le Tétrakihexaèdre, l’octaèdre, y en a d’autres aussi dans la tête mais ça n’a rien à voir avec un Lemniscate, qui est le symbole de l’infini entre autres. C’est ce qui vous permet de passer de l’Alpha à l’Oméga et de l’Oméga à l’Alpha au moment collectif du grille-planète. Il s’est mis en branle maintenant parce que le Merkabah interdimensionnelle de la Terre et la vôtre individuelle sont entrées en allumage. C’était ça la question ?

… pourriez-vous parler des propriétés du Lemniscate et de ses fonctions ?

Je viens de le dire.

… avez-vous des conseils à nous donner ?

Pas plus que ce que j’ai dit hier : les mouvements de la tête ; vous pouvez faire les mouvements de la tête que j’avais donnés. Vous avez aussi, si vous voulez faciliter – ça avait été donné, je sais plus par qui mais y a très longtemps –, vous avez des cristaux qui travaillent sur le 13ème corps ou la Fontaine de Cristal, avec l’émeraude, le quartz je sais pas quoi et une autre pierre, en triangle autour de la tête. Ça passe par les oreilles à droite, par les oreilles à gauche et au-dessus de la tête, y a une émeraude, je crois, y a un quartz fantôme et y a un autre cristal. C’est pas mon domaine ça, mais vous pouvez effectivement… Mais le Lemniscate, c’est tout ce que je peux en dire, c’est une structure intermédiaire. On va pas développer la constitution de la Merkabah quand même, à quoi ça vous sert puisqu’il faut le vivre, hein ? Ne cherchez pas à vous saisir de concepts intellectuels qui ne vous seront d’aucune utilité, d’aucune.

C’est différent des Portes et des Étoiles parce que nous avons dit que nous avions attiré votre attention sur ces points de focalisation de la Lumière. Là c’était important, et encore on vous a pas tout dit, bien sûr, ça nous aurait emmenés beaucoup trop loin, mais ce qui était utile, c’était de vous positionner par rapport à ce que vous viviez, mais vous surcharger la tête de « comment tourne le Lemniscate, à quel endroit il se retourne, quelle est sa couleur et tout », ne sert strictement à rien. C’est de la curiosité intellectuelle. Vivez-le et vous verrez, hein. Je suis plus ici pour nourrir… je peux expliquer les rêves parce que c’est quelque chose qui va vous aider, je peux répondre à des questions parce que ça va vous aider, mais je peux pas répondre à des questions stériles intellectuellement, c’est-à-dire qui nourrissent que le mental, c’est pas possible, ça.

Et le Lemniscate, ce que nous avons donné comme éléments est largement suffisant, mais comme pour le Tétrakihexaèdre du cœur. Pourquoi est-ce qu’on irait s’embêter à vous donner les fonctions de ces 24 triangles alors que vous le vivrez spontanément et intuitivement en tant que connaissance directe après l’Appel de Marie ? À quoi ça sert de vouloir se représenter ou de comprendre quelque chose ? Sur votre vécu, oui. Si quelqu’un me dit : « Je vis le Lemniscate et ça fait une douleur à tel endroit », là oui, j’explique, mais si c’est pour vous donner des structures du Lemniscate ou des compléments sur le corps d’Êtreté qui ne sont pas d’utilité pour votre vécu, y a aucune raison de les donner maintenant …hein.

C’est comme je disais hier par rapport aux petits démons ; nous n’allions pas vous en parler il y a deux ans ou dix ans. À quoi ça servait, à part quelques-uns d’entre vous qui les voyaient déjà à l’époque ? Mais il n’était pas question de vous induire dans des schémas pédagogiques qui n’étaient pas destinés à la finalité, c’est-à-dire votre liberté. Donc, je répondrai pas plus à cette question.

Question : c’est le rêve d’un frère : Je suis observateur dans une école avec de jeunes adultes. Ils font un bizutage : des élèves tiennent en l’air une jeune femme sur une civière et en même temps appuient fortement sur son corps afin de l’étouffer.

Et comment on peut tenir à bout de bras une civière et l’étouffer en même temps ? J’ai du mal à me représenter la scène, là ? Bon, peu importe. Disons qu’il y a des frères et sœurs qui étouffent cette femme qui est déjà sur une civière, c’est-à-dire qui est mal en point.

… tout à fait.

Ben, ils la libèrent plus vite.

… j’entends la voix féminine hurler de terreur. J’ouvre la porte d’une classe dans laquelle se trouvent une enseignante et uniquement des femmes. Elles ignorent mon appel à l’aide.

Appel à l’aide pour qui ?

… pour ces cris de femme ou la personne qui risque d’être étouffée.

Bon, continue.

… la civière est au sol. Il n’y a plus de corps et je comprends que la jeune femme est morte.

Elle a été libérée, c’est ce que je disais. C’était évident que c’était la conclusion du rêve. Et alors ?

… ses lunettes sont au sol. Étant le premier sur les lieux du crime, je pourrais être accusé de ce meurtre. Cela m’est égal car je prends sur moi la culpabilité des auteurs de cet acte en leur pardonnant. Je pense à Thérèse de Lisieux qui a pris la souffrance de nombreuses âmes. Je me sens en paix. Je me réveille.

L’école, c’est un lieu d’enseignement. Qu’est-ce qui se passe ? Tu es affolé parce que quelqu’un est mort. Tu parles de crime, tu vois pas le corps, tu vois juste les lunettes et la civière. Tu as transposé ça comme un crime et tu as pris une culpabilité, comme tu le dis. Mais dans ce rêve, c’est pas ça qui t’est montré. Il t’est montré tout simplement ta propre peur de la mort et l’interrogation par rapport à la mort, et la souffrance puisque tu as parlé de crime et d’asphyxie. Dans une autre salle, toi-même tu dis qu’il y a une femme qui crie, c’est toujours le souffle. Alors, ça veut dire pour cette sœur, je sais pas si elle est là…

… c’est un frère.

C’est un frère, pardon. Dans ce cas-là, ça veut dire que vraisemblablement tu vis dans ton rêve ce que tu vois, tu dis « en observateur », quelque chose d’extérieur. Mais l’école, c’est le lieu de l’enseignement, de l’éducation, de la vie, mais c’est des adultes qui sont là, tu l’as dit toi-même. Donc nécessairement c’est un autre type d’enseignement, et le fait que tu voies une sœur qu’on a assassinée, d’après tes dires, mais tu as pas le corps, y a juste la civière comme tu dis, et les lunettes, ça traduit ton interrogation sur certains enseignements qui ne font qu’illustrer ta peur de la mort. Et d’ailleurs, c’est une femme. Cette femme inconnue qui est sur la civière, qui est tenue à bout de bras, c’est ta part féminine qui s’exprime. Elle crie, elle meurt, elle disparaît.

Alors maintenant, je ne connais pas le contexte personnel de ce frère. Peut-être qu’y aurait d’autres éléments à donner mais là je m’arrêterai là. Il est mis face à sa transformation, à la mort, face à l’inconnu. Parce que si y a pas de corps, dans la vie courante, c’est pareil aussi il me semble, tant qu’on n’a pas trouvé le corps, la justice est très ennuyée. C’est quand même la preuve. Si y a pas de preuve, comment on fait ? Si y a pas de corps ?

Donc tu vois, c’est tout un symbolisme qui évoque les enseignements spirituels, les vécus, le Féminin Sacré, la peur de la mort, la peur de l’inconnu. Tout ça se développe dans ce rêve-là. Alors, c’est peut-être aussi beaucoup plus matériel et lié aux circonstances du moment, mais ça j’ai aucun moyen de le savoir, hein. Mais ça renvoie nécessairement à ce que je viens de dire, d’une façon ou d’une autre.

Autre question.

Question : récemment, j’ai ressenti comme une bille assez lourde qui tournait horizontalement dans le sens antihoraire au niveau de la Fontaine de Cristal. De plus, mon corps se balançait en suivant le mouvement de cette bille. Pouvez-vous m’éclairer ?

C’est-à-dire que ta conscience s’est transférée réellement dans la Fontaine de Cristal. Ce que tu vois en tant que bille est lié au mouvement extrêmement rapide sur lui-même de la Fontaine de Cristal, et effectivement ça tourne dans le sens antihoraire, et d’ailleurs c’est ce qui vous donne ce sentiment de basculement pour certains d’entre vous. Là, le fait de sentir et de voir cette bille, puisque c’est…, comment ça s’appelle, une vraie Merkabah, c’est-à-dire vous savez, les structures pyramidales emboîtées qui tournent à toute vitesse et qui donnent l’impression d’être une sphère, une bille comme tu as dit, qui est située à vingt ou trente centimètres au-dessus de la tête. Donc, ta conscience est passée dans le 13ème corps.

Ça te montre simplement qu’à ce niveau-là, quand tu vis cela, que ta libération est totale, même si tu es encore inscrit dans la personne. C’est d’ailleurs… quand le Feu Igné a rejoint le 13ème corps, le Feu Igné, on peut pas dire qu’il redescend parce qu’il peut monter, mais il se propage sur la ligne centrale, antérieure et postérieure, allumant les structures vibrales, surtout celle qui est au niveau du sacrum, c’est-à-dire l’octaèdre qui relie les deux points des Portes Précision et Profondeur avec les quatre Portes qui sont au niveau du sacrum. Et là, quand la conscience a rejoint la Fontaine de Cristal, vous le voyez, mais ça tourne tellement vite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, horizontalement effectivement, que ça vous donne l’impression d’une sphère, c’est tout.

Ça veut dire que ta conscience a rejoint le 13ème corps, et ça pourrait… si on veut faire un parallèle avec les Sephiroth, c’est très simple. Vous avez Kether et Chokhmah, qui sont sur les Étoiles, approximativement, Attraction-Répulsion, pardon Chokhmah et Binah, et vous avez Kether qui est en rapport avec le point central qu’on appelle comme par hasard ER ou centre du 7ème chakra, et le 13ème corps serait ce qu’on appelle l’Aïn Soph Aur, c’est-à-dire ce qui est au-delà de la Lumière, l’Absolu.

Surtout que là, ça a bien été dit, c’est pas un rêve, c’est pendant un alignement. C’est ça ?

… oui.

Oui, ça peut être que ça. J’ai rien d’autre à rajouter par rapport à cela.

Question : lors d’une promenade, j’ai clairement ressenti une sœur dans mon Canal Marial. Que pouvez-vous en dire ?

Ça, faudra demander à la sœur mais c’est quelque chose qui est extrêmement commun. Vous aviez déjà vécu, sans savoir à l’époque, dans les années 2010 et 2011, des processus de la conscience, hein, vous vous rappelez, délocalisation, communion, fusion, mais vous n’aviez pas la possibilité à l’époque, pour nombre d’entre vous… vous saviez qu’il y avait un contact la nuit, en méditation et autres mais là, ce que tu décris, c’est vraiment la sœur qui arrive dans le Canal Marial. Donc, vous conscientisez, comme je disais, vous sentez, et bientôt vous verrez, comme je l’ai dit, tout ce qui se déroule au niveau Vibral et Supramental. Ça veut dire que cette sœur elle a pensé à toi, ou qu’elle s’est adressé à toi, c’est tout. Maintenant vois avec elle pourquoi cette communion et sa venue dans ton Canal Marial s’est réellement produit. Si c’est uniquement le plaisir parce qu’elle pensait à toi, ou si y avait quelque chose d’autre. Mais ça, faut le demander à elle.

Question : lors de l’intervention de Mikaël, son épée s’est présentée au-dessus de ma tête et s’est plantée dans le point ER. Elle est restée ainsi pendant une demi-heure. Que pouvez-vous en dire ?

Rien de plus que ce qui a été dit déjà quand Mikaël vous a parlé de la transfixion du cœur par l’avant, j’en ai parlé aussi. Mais bien évidemment l’épée de Mikaël, quand elle arrive, il est pas dit qu’elle arrive dans… c’est uniquement le moment où elle touche le cœur. Elle peut passer par le Canal Marial, elle peut passer par le côté gauche (ça vous a été dit, je crois), mais elle peut aussi passer bien sûr par la tête si la Couronne radiante de la tête est très ouverte. D’ailleurs la petite Couronne et le point ER n’est que la correspondance du cœur, donc c’est la même chose. C’est la perforation, cette fois-ci de l’avant vers l’arrière du péricarde, avec la résonance au niveau du cerveau qui est de libérer l’enfermement du 7ème chakra, et du 6ème.

Question suivante.

Question : si une personne me fait part de ses problèmes, quand je suis seule, un dialogue s’installe entre mon être divin et elle, et je me vois tout lui expliquer. Je ne peux douter de ces messages, ils sont la voix de la vérité. Si ma personnalité prend le dessus dans le dialogue, à cause d’implications personnelles, la vérité s’altère. Je peux recevoir le message plusieurs fois mais je ne peux jamais le retransmettre, j’oublie ou je reste muette. Pourquoi ?

Mais c’est un problème de méthodologie tout bête. Écris ou enregistre au moment où ça se produit, parle, mais n’attends pas de voir la personne, parce que là, à ce moment-là il va se passer quoi ? Comme tu dis, tu oublies tout et tu perds tes moyens. Le dialogue s’exprime entre les deux êtres divins à l’intérieur de toi ; au moment où ça se vit et où tu vois tout, enregistre ou écris. C’est uniquement un problème de méthodologie, c’est tout, et de peur, peut-être, dans la relation humaine.

… pourquoi recevoir des messages de vérité que je ne peux retransmettre ?

J’ai tout répondu, là. Mais c’est extrêmement simple, c’est vraiment un problème de méthodologie. Il suffit soit de parler quand tu entends et que ça s’exprime, soit de l’écrire au moment où ça se produit, comme ça rien ne sera perdu ni transformé, et après tu le gardes. Si la personne souhaite l’éclairage, tu les donnes, si elle ne souhaite pas tu déchires ou tu effaces.

Question : je ne rêve plus depuis des années. Le fait de ne pas rêver correspond-il à quelque chose ?

Alors, ça peut correspondre à deux choses. Pour se rappeler du rêve, il faut se réveiller à un moment précis par rapport au sommeil paradoxal, le sommeil où y a les rêves et où se produisent des choses qui sont très concrètes pour le cerveau. Mais le Libéré vivant, par exemple, il peut rêver mais il n’a pas besoin de rêver, il n’a pas besoin d’éclairage, d’ailleurs son âme est dissoute. Donc, il a pas besoin de vivre des situations terrestres, ou alors c’est un éclairage particulier. Alors donc ça peut être les deux possibilités, soit tu es libéré et le rêve n’a plus aucune utilité, si ce n’est les rêves importants qui sont majeurs, mais y a pas besoin de rêver, ou alors le moment de ton réveil n’est pas propice au rappel du rêve. Mais globalement, je te rappelle qu’on dit que tout le monde rêve mais que tout le monde ne s’en souvient pas.

… en voyage à l’étranger, j’ai rêvé une ou deux fois et j’en étais toute surprise.

Vous savez que les rêves, indépendamment de votre état de conscience, peuvent être profondément différents selon la nature du pays et du sol où vous dormez. Vous avez des pays qui sont très connus pour ça, qui permettent de faire des rêves prophétiques. Il y a une île qui est très connue, c’est l’île de Bali, où beaucoup de créateurs d’ailleurs vont là-bas pour trouver l’inspiration dans leurs rêves et leurs nuits. Mais vous avez même dans un même pays, je parle même pas de l’orientation du lit, hein, bien sûr, et encore moins des problèmes ou pas géobiologiques, mais je parle simplement de la nature du sol, vous avez des sols qui favorisent les rêves et d’autres qui, au contraire, peuvent empêcher les rêves d’émerger de la conscience.

Donc, je sais pas où tu dors, je peux pas donner précisément ce que c’est, mais dans ce qui s’est passé, tu as rêvé quand tu es sorti de chez toi. Tu peux en conclure que c’est soit l’orientation du lit, soit la nature du sol, soit quelque chose de différent mais qui serait de toute façon beaucoup plus rare, comme par exemple le fait d’être en vacances, le fait d’être dans une atmosphère, si tu veux, de vie qui n’est pas la même, mais ça, je peux pas savoir. Mais évidemment tout le monde rêve mais les circonstances où vous vous rappelez plus ou moins bien de vos rêves dépendent évidemment de où se situe votre réveil par rapport au sommeil paradoxal.

D’ailleurs, le Libéré vivant, si vous reprenez ce qu’avait expliqué Bidi quand il parlait de la conscience Turiya, du sommeil, le sommeil sans rêve est l’Absolu ; ça veut dire qu’il y a plus d’âme, si c’est bien ça, hein, si c’est pas un problème de lieu, lit ou autre. Mais le Libéré n’a pas besoin de rêver, ou alors il fera des rêves juste au moment du réveil mais pas dans la nuit, ou alors il va faire un rêve qui va le réveiller parce qu’il est intense et qui signifie quelque chose, mais c’est très rare. Le rêve est le plus souvent lié à un éclairage de l’âme, mais en relation avec le corps de désir, c’est-à-dire vous allez voir ce que vous avez passé la journée précédente. Vous avez d’autres frères et sœurs qui rêvent de ce qui va leur arriver mais ça, ça concerne la personne. Celui qui est libéré n’a pas besoin de rêver, il disparaît et c’est tout.

Autre question.

Question : c’est un rêve : un ami m’invite à passer une nuit à la belle étoile sur une plage. On est une vingtaine de personnes, allongées comme des sardines côte à côte. Malgré le froid, nos corps sont enveloppés d’une douce chaleur comme dans un lit douillet. Nous admirons le ciel et les étoiles. Je demande à l’organisateur quand il nous a glissés dans un lit sans que l’on ne s’en aperçoive ? Il sourit et dit : « Quel lit ?» et me montre une table rectangulaire, recouverte d’une nappe blanche, vierge, entourée de chaises dorées recouvertes de velours rouge. Quelques personnes y sont déjà installées. Je me réveille.

J’ai pas compris le passage, c’est-à-dire que dans le rêve, elle passe de l’observation du ciel étoilé avec d’autres personnes et elle se retrouve après où ? J’ai pas compris, là.

… lorsqu’elle dort, à un moment donné…

J’ai bien compris, elle se réveille de la plage où elle s’était endormie mais elle est encore dans le rêve, j’ai compris, y a deux rêves, deux étapes dans le rêve.

On est passé de quelqu’un qui est invité à passer la nuit sur une plage au bord de l’eau, serrés comme des sardines à regarder le ciel et après, sans transition, elle se retrouve ailleurs, se demandant elle-même dans le rêve comment elle a pu passer de la plage à cette table dont les sièges sont en velours rouge et la nappe est toute blanche immaculée.

… il y a le lit avant. C’est au moment où elle se demande comment l’organisateur a pu placer le lit…

Le lit, il est où ? Sur la plage, dans une chambre ?

… sur la plage. Ils s’endorment sur la plage et comme elle ressent la chaleur d’un lit douillet, elle se demande qui a mis un lit. On lui répond en lui montrant la table et les chaises.

Je crois que là, c’est éminemment complexe. Ne connaissant pas ce que vit la personne en ce moment, y a beaucoup trop de choses et les interprétations pourraient être multiples et risqueraient de l’induire en erreur. Parce que là, y a beaucoup d’éléments symboliques, mais y a aussi des choses qui, je pense, se réfèrent à sa situation actuelle.

Voilà ce que je peux dire mais je peux pas rentrer dans l’explication parce que si c’est pas ça, et il peut y en avoir plusieurs. Y a la notion de plage, la notion de ciel, de changement de lieu, la table avec la nappe blanche et les sièges en velours rouge, tout ça c’est très symbolique mais y a aussi des éléments qui sont directement reliés à ce que vit cette personne sur le plan affectif en ce moment. Donc période de séparation ou d’interrogation par rapport à une histoire, donc je peux pas répondre, se mêlant aussi effectivement avec un côté lié à l’Esprit, à la spiritualité. Mais ne connaissant pas les circonstances du vécu de la personne, celui-là, je peux pas me risquer, je veux pas risquer de me tromper parce qu’il peut y avoir des explications qui seraient diamétralement opposées, mais ça dépend de l’emplacement de la personne. Donc, si elle le formule à un autre moment par rapport à sa propre situation, on verra.

Question : il y a une dernière question qui est également…

Qui est également quoi ?

… une suite au message du Christ : je me suis couché avec l’intention de veiller et prier. Dans un rêve, je suis dans le couloir d’une maison très sombre. Il donne sur une cour. En face, grimpe une tige avec des fleurs roses, elles scintillent et m’appellent : « Viens, viens, on a une plante pour toi »

Qui c’est qui dit ça ?

… c’est la tige avec les fleurs roses.

Donc la fleur parle.

… tout à fait. Je suis sur le palier, hésitante, puis je fais quelques pas et m’élève en chantant l’Ave Marie de Schubert. J’observe la scène en décrivant une grande spirale au-dessus de la cour, en chantant, et je porte un manteau bleu clair. Je me suis réveillée en tremblant et en sanglots. Peut-on veiller et prier en chantant l’Ave Marie dans sa pensée ?

C’est exactement ce qui s’est passé. Tu as un des effets, tu te mets au lit au moment de dormir en disant : « Je vais veiller et prier », et à ce moment-là t’est révélé quoi ? Tu sors de la maison, tu trouves une tige avec des fleurs roses – c’est vraisemblablement ce qui est appelé une rose trémière, qui monte vers le ciel, qui est pas comme la rose normale – et tu montes, toi aussi, dans la spirale avec le Manteau Bleu de Marie. Voilà le cadeau du Christ quand vous veillez et priez. On t’a montré ta propre ascension, et c’est normal qu’il y ait des sanglots.

J’en connais qui vont se mettre ce soir à veiller et prier. Voyez, le Christ dit ça depuis des milliers d’années, là il suffit qu’il y ait un frère ou une sœur qui vive ça et vous allez tous le faire. Mais c’est très bien, ça s’appelle l’enseignement par l’exemple et le vécu.

Tu m’as dit qu’il y avait plus de question, mais je pense que les frères et sœurs qui sont là vont prendre le relais.

Question : …ou on peut veiller et prier en attendant la pause.

C’est pas l’heure. Ah, c’est bientôt la pause. Alors, on va veiller et prier ensemble. C’est-à-dire que nous approchons du coucher du soleil ou pas ?

… oui.

Alors on va veiller et prier ensemble, vous allez voir.

On est bien d’accord, les Archanges ne bougent pas, ils font rien, et moi non plus, hein. D’accord. Donc vous vous mettez simplement dans le cœur, si vous ne sentez pas votre cœur, vous tapez dessus, vous mettez la main, voilà, vous mettez la conscience là. Et là, vous cherchez pas à savoir ce que ça veut dire. Vous dites en vous-mêmes : « Je veille et je prie », et c’est tout. Bon, bien sûr vous êtes pas allongés mais c’est pas grave, vous allez voir, on fait ça pendant les dix minutes avant qu’on fasse la pause-goûter.

… Silence…

Eh bien, chers frères et sœurs, on va peut-être arrêter avant que la combustion ne démarre, hein, n’est-ce-pas ? Je vous transmets rien du tout parce que je reviens tout de suite après la pause. Portez-vous bien, à tout de suite.

 

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com

* * * * *

 

 

Activation du 13ème corps ou Fontaine de Cristal

 

Ce corps est appelé, dans la tradition orientale, le Vajra et chez certains mystiques occidentaux, comme le Padre Pio, la Fontaine de Cristal.
Il représente aussi, dans les appellations plus modernes, le Véhicule Merkabah permettant de réaliser l’Ascension.

À réaliser lorsque les « nouveaux » corps sont tous Vibratoirement éveillés.

Cristaux :
1 diamant brut au-dessus de la tête.
1 émeraude sur le côté droit de la tête, à l’horizontale de l’oreille.
1 quartz fumé sur le côté gauche de la tête, à l’horizontale de l’oreille.

Séance : allongé, impérativement.