Rencontre Octobre 2016 / (11) ÉRIANE, Reine des Elfes du village d’Éridan + PDF FINAL

(español – texto) | Blog español : Link

Téléchargement PDF : ERIANE (Reine des Elfes) – OCTOBRE 2016

RENCONTRE OCTOBRE 2016


(11)  ÉRIANE

Reine des Elfes du village d’Éridan

Je suis Ériane, Reine des elfes du village d’Éridan.

Je viens à vous en ce jour de nouvelle lune. Comme vous le savez peut-être, nous organisons, à chaque nouvelle lune, une cérémonie. Cette cérémonie est une cérémonie d’offrandes, aussi bien à l’Eau qu’aux Éléments, et aussi un moyen pour nous, comme pour vous d’ailleurs, de nous rejoindre en esprit ou en chair à nos vortex, à l’orée de nos villages.

Je viens simplement vous dévoiler, en quelque sorte, que les nouvelles lunes de cette révolution solaire, jusqu’à ce que vous nommez le mois de décembre inclus, sont des nouvelles lunes particulières qui ont pour vous une opportunité de vous purifier encore et toujours plus, de vous rendre plus clairs, d’éliminer peut-être ce qu’il reste en vous d’obscurité, de zones d’ombre. Les trois dernières lunes de cette révolution solaire visent à vous apporter des éléments substantiels quant à votre libération.

Je crois que voilà quelque temps, le Commandeur des Anciens vous avait stipulé que cette période était importante parmi toutes. Bien sûr cela se reproduit à chaque révolution solaire mais cette révolution solaire, que vous nommez année 2016, est extrêmement importante dans ce que nous avons à permettre, pour certains d’entre vous, quant à votre élévation dans les domaines de l’Éternité.

Vous êtes toujours plus nombreux à nous percevoir de différentes manières, de différentes façons, même en dehors de ces lunes. Tout cela résulte, vous le savez, bien sûr, de la disparition des voiles qui vous séparaient de la Vérité, par l’action de la Lumière. Nos villages sont pour vous, à leur orée, des havres de paix où vous pouvez venir vous laver de ce qui peut vous sembler être souillé au sein de ce monde, de tout ce qui peut subsister, en votre conscience comme en votre corps, d’éléments non lumineux ou non encore suffisamment lumineux.

Ainsi donc, je vous invite, où que vous soyez, à nous évoquer spécialement dans ces nouvelles lunes qu’il vous reste et qu’il nous reste jusqu’à la fin de cette révolution solaire. Vous y trouverez aussi bien un apaisement qu’une amélioration, qu’une guérison, en votre corps, en votre Esprit, à quelque niveau que ce soit. Vous bénéficierez en ces moments-là des influx, je dirais, maximal, de la Lumière Vibrale au sein de nos vortex, dans nos peuples, dans nos villages. Je vous invite donc, même, si vous demeurez dans des espaces clos comme des villes, de vous relier par la pensée, par le cœur, à notre Présence, à nos villages, à ce qui se déroule en ces occasions. Nous sommes amenés, pour nombre d’entre nous, à vous rencontrer de plus en plus aisément, même en votre cœur, même si vous n’avez pas l’opportunité de vous déplacer physiquement.

Notre rôle, notre fonction si je peux dire, pour vous, se dévoile peut-être de plus en plus. Rappelez-vous que ce qui est important, ce n’est pas de discourir, de nous voir, même si certains d’entre vous commencent à nous apercevoir, mais bien plus de nous ressentir, de nous ressentir, je dirais, mutuellement, mettant fin à une séparation fort ancienne, comme vous le savez. Aujourd’hui, nos portes vous sont grandes ouvertes, les portes de nos villages, les portes de nos cœurs.

Ainsi je ne peux que vous inviter, où que vous soyez, à la sérénité et à la paix, en ces jours de nouvelle lune, au recueillement. Au-delà même de toute demande, l’intervention de la Lumière sera pour vous plus directe, plus efficace, plus consciente, plus apaisante. Ces occasions seront peut-être, pour certains d’entre vous, l’occasion de voir et de percevoir tout ce qui était caché, occulté par les lois de l’enfermement qui était le vôtre.

Je vous invite aussi, si vous avez l’opportunité de vous déplacer, à recueillir l’eau proche de nous. Cette eau qui est chargée, à ce moment-là, par nos cérémonies mais par l’influence même du rayonnement cosmique, des vertus les plus essentielles à votre harmonie, à votre équilibre et à votre élévation que vous nommez, je crois, Ascension.

J’aimerais aussi vous délivrer ce que j’avais déjà évoqué de manière parcellaire pour certains d’entre vous, voilà quelque temps, concernant l’utilité de certaines feuilles d’arbres. Alors je sais bien sûr que la saison ne s’y prête pas totalement. Mais si vous avez l’opportunité de recueillir l’eau à proximité de nos villages, je dirais même une eau de source, même sans nos villages, en les jours qui suivent la nouvelle lune, dès que celle-ci est actée dans le ciel et dans les deux jours qui suivent, vous pouvez utiliser cette eau. Elle sera porteuse d’information-Lumière comme nulle autre eau ne peut le faire, indépendamment même, je dois dire, de nos cérémonies mensuelles.

Ce que je voudrais ajouter, c’est que cette eau, quand elle est appliquée sur la feuille d’un arbre, de certains arbres, a des vertus particulières selon l’arbre. Alors je vais donc passer en revue quelques arbres essentiels, même si bien sûr la saison des feuillages dits caducs touche à sa fin. Les arbres, vous le savez, vous le voyez, perdent leurs feuilles comme chaque année, mais celles-ci peuvent encore vous servir si elles sont dynamisées par cette eau particulière de la nouvelle lune. Alors bien sûr, il n’est pas question de passer en revue tous les arbres feuillus existants, mais simplement vous donner les arbres les plus importants, en fonction de leur effet, de leur fonction, quand est appliqué cette feuille sur votre corps, à condition d’y avoir déposé un peu de l’eau de la nouvelle lune. Voici les arbres principaux et leur fonction au niveau de leurs feuilles appliquées sur votre corps de chair.

Nous allons commencer bien évidemment par les chênes :
– Le chêne commun restaure en vous la solidité, la droiture.
– Le chêne vert a la particularité de vous apporter, si vous en manquez, plus de feu vital et Vibral en même temps, de restaurer votre vitalité.
– Le chêne-liège, quant à lui, va permettre surtout de vous rendre, en quelque sorte, invincibles, non pas invincibles par l’ego mais invincibles par la puissance de la Lumière qui vous recouvre alors d’une douceur et d’une puissance, venant mettre fin à ce qui peut vous heurter, venant, comme vous le pensez peut-être, de l’extérieur de vous.

Quelle que soit la saison, que cela soit au printemps, que cela soit l’été, que cela soit comme maintenant en plein automne, cela ne fait pas de différence. Alors il existe bien sûr d’autres arbres.

– Le noyer par exemple, est un arbre qui peut, par ses feuilles et notre eau, améliorer tout ce qui se situe dans votre tête, aussi bien au niveau de vos pensées que même de votre cerveau, dans ses fonctions qui peuvent être déficientes.

– Le bouleau, qui est déjà traditionnellement utilisé dans la civilisation humaine depuis fort longtemps permet, comme vous le savez, de détoxifier, d’épurer. Il en est de même quand de l’eau est déposée sur cette feuille et que cette feuille est posée sur vous. L’endroit, bien sûr, est fonction de l’action. S’il s’agit d’une action plus subtile concernant votre conscience, alors il suffira de placer cette feuille sur votre cœur. S’il s’agit de restaurer quelque chose au niveau de votre tête, la feuille imbibée de l’eau de la nouvelle lune sera posée au sommet de votre tête. Le bouleau revivifie. La feuille de bouleau peut être utile en cas d’inflammation localisée aussi, en quelque endroit de votre corps.

– Je vous parlerais encore de la feuille de figuier qui, elle, va vous permettre de vous relier à l’Intraterre, au noyau cristallin et à votre origine stellaire.

– L’érable vous permet, quant à lui, au niveau de sa feuille, d’alléger vos peines quelles qu’elles soient. Quand il y a difficulté à lâcher, quand il y a difficulté à faire le deuil de quelque chose, de quelqu’un, d’une situation, quand vous vous sentez pesants et lourds.

– Le hêtre, enfin, est de la même nature que le chêne, avec toutefois une différence notable. Le hêtre vous permet, dans votre terminologie, de superposer plus facilement l’éphémère et l’Éternel, et de résoudre parfois les antagonismes existant entre la conscience qui vous anime en ce corps et la conscience éternelle que vous nommez, je crois, Supramental.

Je ne vous donne bien sûr que les feuilles d’arbres qui correspondent aux fonctions qui peuvent être utiles pour vous dans cette période – si cruciale pour votre élévation.

Il existe un autre arbre dont j’aimerais vous parler, qui est l’acacia.
– L’acacia, au niveau de sa feuille si légère, vous permet d’être doux envers vous-mêmes, de vous pardonner à vous-mêmes. Dès qu’une situation existe et nécessite un pardon quel qu’il soit, de la douceur, alors mettez quelques gouttes d’eau sur cette feuille et placez-la sur votre cœur.

Il n’est pas question bien sûr, ce soir, de dévoiler toutes les utilités des feuilles d’arbres, mais simplement, encore une fois, de vous spécifier celles qui peuvent vous être utiles en ces moments, en cette période. Comme vous le savez, l’eau de la nouvelle lune, au sein de nos villages, est consacrée et bénie à la fécondité, au Féminin Sacré, à ses vertus, qu’elles soient au niveau du corps comme au niveau de votre conscience. Là aussi cette eau, indépendamment de toute feuille de végétal, peut être bue, peut être appliquée où que ce soit sur le corps. Elle peut être bien sûr ingérée, bue, elle peut vous servir de multiples façons.

Vous avez aussi le loisir de la multiplier, simplement en choisissant une eau de source faiblement minéralisée dans laquelle vous allez verser très peu de l’eau des elfes, si je peux dire, pour retrouver les mêmes vertus au sein de cette eau. Ce qui sera mis en mouvement alors, dans votre corps et dans votre énergie, dans votre conscience, sera assimilable à ce que peuvent faire par exemple les gnomes quand vous allez les voir, à ce que peut faire le Feu de l’Esprit, le Feu Igné, le Feu du Soleil : une régénération, une restauration.

Il en est de même aussi pour ce que vous nommez les produits de la terre, les minéraux, les cristaux. Les cristaux peuvent aussi être trempés ou imbibés à leur surface par l’eau de la nouvelle lune. Cela fera bien plus que nettoyer ces minéraux, mais les mettra en résonance directement avec leur mémoire du Feu. Vous le savez, tous les cristaux de la terre sont passés par l’épreuve du feu et portent en eux la mémoire de ce Feu originel. Quand il vous semblera manquer de Feu, manquer d’allant, prenez un cristal quel qu’il soit, et mouillez-le avec notre eau, vous en constaterez très vite les effets. Les effets habituels que vous connaissez peut-être de certains minéraux, mais qui seront décuplés. Je vous invite simplement à en faire l’expérience et à vous rendre compte par vous-mêmes de ce qu’il se produit.

Ceci bien sûr est destiné à la période présente, mais aussi, je dirais, au moment futur, quand il n’y aura plus d’accès sur cette terre à vos moyens technologiques, à vos moyens et vos circuits habituels de traitements. Gardez cela dans un coin avec vous car peut-être que vous en aurez besoin après ces nouvelles lunes. Cela vous sera d’une grande utilité. Essayez.

Je reviendrai à la prochaine nouvelle lune afin, je l’espère, de pouvoir répondre à vos interrogations concernant aussi bien vos troubles que d’autres arbres. Je vous ai donné spécifiquement ces quelques arbres parce qu’ils sont communs et qu’ils ont les vertus, je dirais, cardinales. J’aurais pu aussi vous donner, par exemple, l’arbre qui correspond à chacune des Étoiles ou potentiels spirituels dont nous sommes tous porteurs. Cela sera fait en un temps ultérieur, s’il y a des questions par rapport à cela.

Comme toujours, je vous laisse vivre cela, expérimenter cela par vous-mêmes, et vous rendre compte par vous-mêmes de ce qu’il se produit alors.

Nous, peuple des elfes, vous dévoilerons autant que faire se peut nombre de nos pratiques, de nos coutumes, qui vous sont désormais applicables de la même façon. Vous découvrirez ainsi la vraie médecine, celle qui n’a que faire des extractions de substances chimiques mais qui prend l’entièreté de la puissance offerte par la mère nature. Vous le savez pertinemment, l’arbre est l’intermédiaire parfait entre le ciel et la terre. Ses racines sont en terre, ses feuilles se nourrissent de la Lumière. L’arbre ne bouge pas, il est droit, il oxygène la planète, vous donne de l’air, vous donne son écorce, vous donne sa solidité. Il en est de même dans une utilisation intérieure et non plus extérieure.

Je dévoilerai tout ça bien sûr dans quatre semaines, à l’occasion de la nouvelle lune, ou à un autre moment si vous n’êtes pas parmi nous. Et je vous dévoilerai, après cette nouvelle lune prochaine, les éléments essentiels pour la fin de votre année, qui vous permettront réellement d’être prêts.

Voilà l’aide que voulaient vous apporter les elfes, en cette période qui, je crois, est souvent nommée par les Archanges le Face-à-Face ultime, le Face-à-Face individuel, avant le Face-à-Face collectif et ultime. Soyez assurés de notre présence, soyez assurés de notre service, soyez assurés de notre dévouement, soyez assurés de notre amour commun et réciproque.

Si cela intéresse certains d’entre vous, et si nous en avons le temps à ma prochaine venue, je dirais que cela ne vous servira pas nécessairement mais peut-être satisfera une certaine forme de curiosité de connaître nos modes de vie, nos coutumes, notre façon de procéder, quelles sont nos occupations, si toutefois il y a des questionnements par rapport à cela. En attendant, je ne peux que vous souhaiter une pleine et entière nouvelle lune, une nuit de régénération, de résurrection.

Au nom de l’ensemble du peuple d’Éridan, je vous transmets le salut des elfes, je vous transmets nos bénédictions et notre amour.

Je vous remercie de votre écoute, je vous remercie de votre lecture. Et même si vous ne connaissez pas nos noms, où que nous soyons de par le monde, aujourd’hui, même en pleine ville, malgré tous les polluants qui s’y trouvent, nous pouvons venir vous parler, intérieurement dans votre cœur. Cela aussi est très nouveau. Jusqu’à présent, vous le savez, les elfes restent avec un instinct grégaire très fort, nous aimons rester chez nous. Certains de nos elfes aiment voyager, alors on les appelle les elfes voyageurs, qui se déplacent de village en village. Ils sont très peu nombreux car ils doivent suivre, vous le savez, les lignes qui relient nos villages, les lignes elfiques. Mais aujourd’hui, à partir de cette nouvelle lune, nous auront beaucoup plus d’aisance même pour nous éloigner de ces lignes elfiques, afin de vous rejoindre dans votre cœur, directement, si toutefois vous en éprouvez le besoin, l’utilité. Si vous avez besoin de notre aide, de notre présence, de communier avec nous, alors vous trouverez toujours un elfe prêt à vous rendre visite. Même si vous ne nous voyez pas, vous nous sentirez, et surtout, vous en constaterez les effets.

Nous saluons l’ensemble du peuple de la Terre. Beaucoup de surprises vont se manifester pour nombre d’entre vous qui n’avez pas encore accès de façon pleine et entière à nos échanges, parce que les temps sont venus d’abolir toutes les frontières et toutes les distances, entre les peuples de la nature et le peuple de la Terre, vous humains.

J’arrêterai là ce que j’avais à dire. Je vous souhaite de très bonnes rencontres avec nous, où qu’elles se situent, à l’orée de nos villages mais aussi dans votre cœur. Nous avons tant de communions, si je peux dire, en retard, nous avons tellement de choses à échanger par le cœur.

Je suis Eriane, et j’honore votre Présence.

… Silence…

Je vous dis donc à très vite, au nom du peuple des elfes. À chacun de vous, je vous bénis, et accueille avec respect votre bénédiction.

… Silence…

Je me retire maintenant et vous dis, à beaucoup d’entre vous, à très vite et au revoir.

… Silence…

Mon mari vient de me dire que j’ai oublié de vous parler d’un arbre, j’en suis désolée. Il s’agit du hêtre rouge.

– Si vous avez la chance d’avoir dans votre environnement un hêtre rouge, alors cueillez-en, de ses feuilles, parce qu’elles vous permettront, avec notre eau ou sans notre eau d’ailleurs, pour ce hêtre particulier, de vivre l’Esprit avec plus de facilité.

Cette fois-ci, je me retire.

LIEN POUR PDF FINAL RENCONTRE OCTOBRE 2016 :(pour télécharger cliquez sur « download as free member »

 

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com