LA RÉSURRECTION / SRI AUROBINDO – mai 2016

NB : cette canalisation est tirée d’un ensemble de canalisations qui accompagneront notre résurrection en ce mois de mai.

LA RÉSURRECTION

Mai 2016

SRI AUROBINDO

 

 

Je suis Sri Aurobindo. Sœurs et frères incarnés, installons-nous tout d’abord, si vous le voulez bien, dans le Silence préalable de la conscience de la Résurrection.

… Silence…

Je viens à vous, accompagné de l’Esprit du Soleil et du Chœur des Anges, en le Cœur de l’Un. Mes mots n’auront pas besoin d’être nombreux, il s’agit surtout, pour chacun de vous, de s’installer dans ce Silence, et au travers de la communion de nos cœurs, de laisser s’installer ce qui est à votre porte.


Les prémices de votre Résurrection sont effectivement là. Dans votre Présence, dans votre Absence et dans votre Silence se dissipent les ultimes voiles de l’enfermement. Dorénavant la Lumière et son Intelligence touchent et pénètrent chaque parcelle de votre conscience et de votre corps, réalisant la jonction de Porte à Porte, d’Étoile à Étoile, de la vérité de la Lumière et du principe même de votre Résurrection.

Ma présence n’est donc pas destinée à vous donner des éclaircissements supplémentaires ou complémentaires, mais bien plus de vous permettre, où que vous soyez, de laisser émerger, de laisser fleurir la conjonction du Masculin Sacré et du Féminin Sacré, vous donnant la possibilité de manifestation de plus en plus précise de l’Androgynat Primordial couplé au Verbe Créateur, tous deux en résonance avec ce qui était lié et nommé le 11ème corps et le 12ème corps.

La jonction et la coordination de l’Androgyne Primordial et du Verbe Créateur finalisent l’allumage de votre Merkabah interdimensionnelle, de votre véhicule ascensionnel, et ce, de manière de plus en plus extensive et de plus en plus visible, tel que cela vous a été décrit par Ma Ananda Moyi.

Il existe un certain nombre d’éléments préalables, si je peux dire, à la manifestation de votre Résurrection, avant même l’Appel de Marie et avant même le moment collectif de la Libération de la Terre, au niveau de vos consciences.

En l’espace de mes Silences, par la Grâce de la Lumière, de l’Esprit du Soleil et du Chœur des Anges, ceci se déploie à l’instant même, vous donnant un aperçu ou la totalité de ce vécu.

Il y a plus de six ans, j’avais évoqué longuement la fusion des Éthers et l’Œuvre au Bleu. Aujourd’hui, ainsi que cela vous a été expliqué par des Anciens, cette alchimie touche à son terme, révélant votre corps de gloire et votre immortalité, mettant fin, de manière irrémédiable, à toute souffrance, à toute séparation ainsi qu’à toute mort.

Le simple fait de porter votre regard et votre attention sur les emplacements respectifs du 11ème corps et du 12ème corps – situés, je vous le rappelle, dans leur point d’émergence, au niveau de la lèvre supérieure et au-dessus de la boule du nez – vous donne à vivre cette Résurrection. Ainsi donc, en cet instant comme en tout instant, il vous est possible, au-delà des symptômes et des signes donnés par notre sœur Ma Ananda, de faciliter l’installation de ce qui a été décrit.

La fusion du 11ème corps et 12ème corps peut donner un certain nombre de sensations sur votre visage, sur lesquels il n’est pas utile de s’attarder car rien ne remplace votre vécu et l’évidence de ce vécu. Au-delà des signes et des symptômes décrits par Ma Ananda, se produit un mécanisme repérable, pour ceux qui en vivent les vibrations, au niveau de la Couronne de la tête. La Couronne, constituée par la jonction des douze Étoiles, va se déplacer et s’élever en direction de la petite Couronne de la tête. L’Intelligence de la Lumière – au moment le plus opportun pour chacun de vous, et au plus tard au moment de l’Appel de Marie – vous élève, non pas pour vous retirer de votre corps mais pour l’ouvrir à ses nouvelles bandes de fréquence, à ses nouvelles manifestations.

Dans le silence, dans le souffle de votre respiration apaisée, s’élève la Couronne radiante de la tête.

… Silence…

En cette perception-là se vit et peut se vivre l’ensemble des éléments communiqués par Ma.

… Silence…

C’est en cet ajustement final entre l’éphémère et l’Éternel que se produiront les signes précédant l’Appel de Marie ainsi que l’Appel de Marie. Cette nouvelle ouverture, si je peux dire, est ce qui vous débarrassera de manière définitive, si ce n’est déjà fait, de l’illusion de la personne, de l’illusion de ce monde et de l’illusion de toute histoire, concrétisant le retour à l’Éternité et, surtout et avant tout, le retour à la Liberté. Non plus seulement intérieure, comme cela fut le cas pour les Libérés Vivants, mais de manière intégrale et totale.

Dans cette densité nouvelle, car il s’agit bien d’une densité, la densité de la Lumière remplace la densité du corps.

C’est en cet état-là et en cette conscience-là que vous ressuscitez. Comme a pu le dire notre Commandeur, le papillon est né. Il sèche ses ailes et prépare son envol, créant ce qui a été nommé l’accouchement et la délivrance, vous donnant à vivre la réalité de votre Éternité, la réalité de l’Amour, ne supportant aucune condition de ce monde ni aucune limitation de ce monde, vous faisant vivre que c’est dans votre humanité et dans votre humilité, le fait que vous ne soyez pas de ce monde mais sur ce monde. C’est aussi ainsi que vous sortez de manière définitive de toute dualité et du dualisme inexorable de ce monde enfermé. C’est en cela que vous trouverez la force de parcourir ce qu’il vous reste à parcourir jusqu’à l’échéance de cette dimension.

Quel que soit le type de manifestations impromptues déjà survenues ou devant survenir dans ce qui est à vivre, c’est là où se situent l’ultime Passage et le Retournement final, le réajustement et le réalignement de la conscience et de cette sphère terrestre avec la Lumière de la Source, et avec le plan de manifestation créé voilà fort longtemps par certaines entités créatrices de mondes.

L’appel à cette Résurrection se fait de plus en plus pressant en chacun de vous comme en toutes les structures de ce monde et de cette société. Il n’est plus maintenant question de choix, excepté dans les ultimes Grâces Mariales, mais bien plus de concrétisation et de manifestation de chacune de vos vérités propres.

… Silence…

En le silence de l’Instant Présent, cela se déroule en vous.

Cette élévation vibratoire et cette élévation de la Couronne de la tête est un mécanisme pré-ascensionnel, vous donnant en quelque sorte par anticipation la certitude inébranlable, par le vécu, de ce que vous êtes.

En ce qui est à vivre, il y a juste le Silence. Même si des formes peuvent apparaître, et des couleurs, comme cela a été expliqué, dès l’instant où vous rentrez comme maintenant en votre alignement au Cœur du Cœur, alors il ne reste plus que la certitude et l’Évidence de ce que vous êtes, sans que cela ne souffre la moindre interrogation, le moindre questionnement. En cet état intérieur, votre personne se dilue, les mécanismes de fonctionnement de la personne s’assagissent et s’éteignent d’eux-mêmes, remplacés par la vacuité de la plénitude qui n’est pas de ce monde. Cela est le sens de mon intervention ici même, comme pour chacun de vous qui écoutera et entendra cela.

… Silence…

Le chant de l’Esprit retentit peut-être en vos cordes célestes, en le Canal Marial, en vos cellules, mais quelle que soit la manifestation ou l’absence de manifestation, cela ne gêne en rien l’émergence de ce qui se passe.

Le mouvement est donc bien un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur, conjoint au même mouvement de l’intérieur vers l’extérieur, abolissant ainsi, comme cela a été expliqué, la dernière séparation et les dernières souffrances.

Le cœur-organe, le Cœur Vibral et le cœur énergétique participent aussi à cette levée des dernières séparations.

… Silence…

Si vous percevez les vibrations, quelle qu’en soit l’intensité, votre conscience demeure claire. Elle dépasse l’identification à la vibration – puisque la conscience est vibration – et permet d’être en quelque sorte en l’antichambre de l’Ultime.

L’Ultime Présence est un point d’équilibre au Cœur du Cœur. La Résurrection a déjà oublié les étapes antérieures, vous révélant alors de manière lucide qu’il n’y a jamais eu d’étapes antérieures, si ce n’est au sein de la personne, au sein d’une histoire temporaire liée à l’enfermement et aux différents cycles passés, pour certains d’entre vous, au cours de ces périodes.

La Demeure de Paix Suprême vous conduit naturellement à votre Résurrection.

Jusqu’à présent et de plus en plus régulièrement, vous pouvez bénéficier de notre apport, de notre communion, pour vivre votre dissolution et votre disparition, et en revenir au sein de la personne gorgé de Lumière et rassasié. Mais pour nombre d’entre vous jusqu’à présent, cela ne se maintenait pas de façon permanente parce que le moment n’était pas venu. Or le moment est arrivé de ne plus être freiné ou retenu par quelque circonstance liée à ce monde. Si votre humilité, votre transparence le permettent, l’accès à cette stabilité vous est donné par vous-même. Il ne s’agit même plus d’un positionnement ou d’un point de vue de la conscience, mettant fin à l’espèce de dichotomie entre la personne et l’observateur, ainsi que le vécu de la Liberté, l’Absolu. C’est justement la disparition de ces barrières, de ces réticences, de ces ultimes voiles, qui permet la réunification totale de votre être, sur ce monde et à travers ce monde. Cela est bien plus important que toutes les révélations vécues et expérimentées jusqu’à présent. C’est le moment de votre sacrifice, le moment du don total à la Source, à ce que vous êtes.

En chacun de mes silences, en leur durée, cela se manifeste afin de s’établir et de demeurer, en vous.

… Silence…

C’est en cette Résurrection, au-delà de toutes les manifestations décrites par Ma et par d’autres, que vous vivez réellement la Libération, avant même la Libération collective, sans même avoir besoin de percevoir ce qui était nécessaire jusqu’à présent : l’Onde de Vie, le Canal Marial, les Couronnes radiantes. L’Éternité prend toute la place et ne laisse subsister, durant l’expérience, aucun véhicule, aucune forme et aucune identité, vous faisant vivre alors, de manière intégrale, l’Amour-Lumière inconditionné, amplifiant votre sagesse.

En ce vécu de l’instant, il n’y a plus de possibilité d’observer, de rationaliser, de croire ou de ne pas croire. Il n’y a que ça, qui prend tout l’espace, tous les temps et toutes vos formes.

… Silence…

En cet espace, il n’y a nul effort de quelque structure éphémère que ce soit, il y a bien sûr l’État de Grâce, et en même temps, densité et légèreté, car l’un n’est pas différent de l’autre en votre Éternité.

… Silence…

Le son peut encore vous guider, la vibration de la Couronne elle aussi, mais même ces éléments vous semblent lointains, vous semblent ne pas concerner ce qui est là.

Même mes mots, mon identité et ma Présence vous semblent insignifiants en regard de ce qui se vit.

… Silence…

Le silence remplit l’immensité.

… Silence…

Le souffle lui-même devient de plus en plus lointain. Le schéma corporel semble se diluer.

… Silence…

Les repères habituels de la position de votre corps et de votre conscience s’éloignent eux aussi.

… Silence…

Mes paroles vous semblent sortir aussi bien de vous-même que de moi, que de partout.

Plus rien ne peut être localisé ni même fixé. Les repères habituels en ce monde, de temps et d’espace, se fusionnent et s’éloignent.

… Silence…

Toute idée, pensée ou vécu de la personne s’éloignent aussi.

… Silence…

Et là, aucun sentiment, aucune idée, aucune perception. Juste ça.

… Silence…

Tout est à la fois, et dans le même temps, lointain et proche. La distance elle-même s’abolit.

… Silence…

La conscience elle-même n’est plus tenue ni retenue par quelque élément que ce soit.

… Silence…

Là où tu es, tu ne peux plus définir ni nommer. Il y a juste ça.

… Silence…

Aucune pensée, aucune idée ne peut apparaître et émerger.

L’Amour-Lumière occupe tout.

… Silence…

Une Paix inconnue se fait connaître.

… Silence…

Et là, certainement, tu te reconnais, en partie ou en totalité.

… Silence…

Plus aucun autre mot n’est utile, ni même souhaitable.

… Silence…

Demeure comme cela, tant qu’il n’y a personne.

… Silence…

Je suis Sri Aurobindo et je bénis cela. En les circonstances que tu souhaiteras, tu pourras t’installer à volonté en cela.

… Silence…

Ainsi est l’Amour, sans objet et sans sujet, indifférencié à toute cause et à tout résultat.

… Silence…

Je te salue, toi qui a vécu cela, en totalité ou en partie. Ta couronne de gloire se replace en ta personne, en ce corps vivant, éphémère comme Éternel.

… Silence…

Prends tout ton temps et tout l’espace que l’Intelligence de la Lumière juge nécessaire. Dorénavant tu n’as besoin ni de nous, ni de toi, ni de personne, te reconnaissant et le vivant.

Je salue ton Essence, je salue la Source, je te salue où que tu sois, et je me tais maintenant.

… Silence…

 

Source: https://lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com