JUIN 2015 – Dans le Feu de l’Amour / O.M. AÏVANHOV / 3 de 5 / Questions-Réponses

JUIN 2015 – Dans le Feu de l’Amour

3 – O.M. AÏVANHOV

Questions-Réponses

 

Eh bien chers amis, me revoici. Avant toute chose, nous allons rester en silence quelques minutes, afin de s’imprégner de ce Silence. Ensuite, j’écouterai simplement les questions qui peuvent naître en vous aujourd’hui, à travers ce que vous avez entendu et ce que vous avez vécu.

… Silence…

Eh bien j’écoute maintenant vos questions, parce que bien sûr ce ne sont pas nécessairement vos questions personnelles mais elles peuvent concerner, je pense, avec ce qui se déroule sur terre, énormément de frères et de sœurs. Alors j’écoute vos questionnements. Tout ce qui touche au Feu.

Question : Hildegarde a dit : quand on demande de l’aide, il suffit d’être simplement en Présence. Cela signifie-t-il qu’il faut refuser les aides matérielles qui se présenteraient ?

Y a aucune implication logique dans ce genre de question. Je suis pas sûr, même, d’avoir vraiment compris ce qui est dit. À partir du moment où vous êtes dans votre Présence, toute aide, notion de demande, devient superflue. Mais il n’a jamais été dit qu’il fallait refuser, justement, ce que la providence ou la Lumière, ou vos frères, vos sœurs vous apportent. Je n’ai pas bien saisi alors, peut-être ?

Je parlais de demander de l’aide non pour soi mais pour quelqu’un qui en aurait besoin.

Alors on reprend depuis le début, ça veut dire quoi parce que là je comprends encore moins. Il a été dit par Hildegarde de Bingen que jusqu’à présent, il fallait au minimum une attention et une intention et que dorénavant, avec les Feux qui se déploient, vous avez juste à être présent et l’Intelligence de la Lumière agira. Ce n’est plus vous, en aucune manière, qui demandez ou qui agissez. Vous pouvez bien sûr continuer à le faire mais je comprends pas bien avec le fait d’accepter ou refuser quoi que ce soit.

J’ai compris maintenant.

Alors c’est parfait. Moi j’ai toujours rien compris, mais c’est pas grave.

Question : ne serions-nous pas déjà en 6ème dimension, du moins dans certains endroits?

Ce que je veux répondre par-là, c’est qu’effectivement voilà quelques mois je vous avais dit que la Lumière Adamantine se déposait préférentiellement là où se trouvaient les élémentaux mais aussi certaines structures. Je ne vais pas revenir dessus ni vous les donner. Les Cercles de Feu par exemple, mais pas seulement. Vous avez par exemple des endroits où sont présents des frères et des sœurs libérés déjà. Là, y a pas besoin nécessairement d’être plusieurs mais effectivement un être libéré devient à lui seul un vortex de Lumière, non pas pour lui, non pas pour manifester quelque chose mais simplement pour servir de relais. Mais ce relais n’a pas besoin que vous demandiez pour agir; ça, ça complète finalement ce que j’ai compris dans la question d’avant.

Là tu poses la question par rapport à des lieux, mais bien sûr qu’il y a des lieux, je dirais, un peu plus favorisés. Ils sont un peu plus favorisés par la Lumière, indépendamment même je dirais de toute intention humaine ou de toute présence humaine. D’abord, vous avez les vortex et les dépôts de particules Adamantines qui se sont manifestés et répandus près de tout ce qui est lié aux éléments naturels, c’est-à-dire aux peuples des éléments, par exemple les elfes, par exemple les ondines, par exemple les sylphes ou les gnomes. Ça c’est une chose.

Mais vous avez aussi des lieux qui sont prédisposés, indépendamment de la présence de ses habitants, à être en quelque sorte les premiers à manifester cette qualité vibratoire, c’est-à-dire cette conscience particulière où quand vous pénétrez dans ce lieu ou dans cette atmosphère, vous ressentez non pas de l’énergie, non pas seulement le cœur ou une structure vibrale qui s’active mais réellement un état de paix, voire d’irréalité dans ce lieu, parce que ce lieu effectivement, ou cet endroit ou cette personne est en train de passer dans la dimension supérieure et existera d’une certaine manière dans d’autres dimensions.

Donc, il est tout-à-fait normal que vous éprouviez ce sentiment de paix, voire d’irréalité par rapport au réel de ce monde, pouvant se manifester lors des rencontres de frères ou de sœurs, dans certains endroits, et je crois d’ailleurs que vous allez expérimenter cela dans pas longtemps, dans des lieux qui sont préparés pour cela par la présence des elfes, n’est-ce pas ?

Tout cela, vous allez vous en rendre compte par vous-même, très prochainement, dans l’expérience ici mais aussi dans des multiples expériences que les frères et les sœurs vont vivre. Vous allez vous apercevoir que par exemple un simple arbre, qui n’est pas un arbre maître, devient chargé de cette Paix. Bien évidemment si vous passez dans la forêt, vous allez être touché par la grâce de la Paix qui émane de cet espace ou d’une personne ou d’un végétal. Donc ça, ça va être de plus en plus courant.

Vous allez aussi voir que vous allez prendre par exemple plaisir à rencontrer telle personne, tel frère, telle sœur, et que vous vous poserez là simplement, en Silence, en Présence. Y aura plus besoin de bavardages, y aura plus besoin de parler de spiritualité, y aura plus besoin de parler du tout. Vous serez là, dans cette paix, dans cette félicité. Quand cela se produit avec un frère ou une sœur, quand cela se produit avec un endroit que vous allez chercher ou que vous trouvez spontanément, remerciez bien sûr, parce que vous êtes dans la Grâce d’une dimension qui n’est pas encore installée partout. C’est la superposition, dans ces endroits ou dans certaines personnes, totale et en concordance, de l’Éternel et de l’éphémère.

Donc oui, bien sûr, vous allez vous apercevoir qu’il existe des frères et des sœurs, des animaux, des arbres, des situations, des espaces particuliers qui sont déjà dans cette paix. Alors cela vous pourrez le voir peut-être aussi de plus en plus sous forme d’images en ultra-temporalité, qui n’ont rien à voir avec des images astrales mais qui vous donneront par exemple, je sais pas moi, vous imaginez : « J’aimerais bien trouver à côté d’où je suis un espace de paix comme ça, qui est déjà dans une autre dimension ».

Demandez-le simplement comme une intention et vous verrez la réponse que vous aurez, et vous vous apercevrez d’ailleurs que ces endroits ne sont pas si rares que ça, parce qu’ils ne dépendent pas d’une histoire passée, ils ne dépendent pas seulement maintenant de l’installation des peuples élémentaires en ces endroits, ils ne dépendent pas non plus de la présence harmonieuse des éléments mais simplement, ce sont des lieux où à la fois la Lumière Adamantine s’est déposée mais en même temps la Lumière Adamantine du noyau cristallin les a rejoints.

C’est l’équilibre entre le ciel et la terre. C’est les deux polarités de la Lumière Vibrale, dans le Feu Vibral et dans l’Éther de la terre qui remonte, et qui vous alignent dans le cœur. Vous alignant dans le Cœur, ça vous met dans la vacuité et dans la capacité à vivre la Libération, bien plus que par la vibration. Parce que la Libération est liée à l’Absolu et l’Absolu n’est pas lié seulement à la vibration parce que cela concerne la A-conscience.

Si vous saisissez cela, il vous devient accessible que certains lieux, certaines personnes, sans le désirer, sans le vouloir, de par ce qui émane spontanément de cet endroit ou de cette personne, ou de ce frère ou de cet animal, va vous mettre par résonance dans le même état. Et d’ailleurs ça fait partie de ce que vous a dit Hildegarde de Bingen par rapport à cette notion de répulsion. Quand vous aurez expérimenté ces lieux, ces personnes, de manière suffisamment convaincante pour vous, vous verrez que vous ne pourrez plus supporter tout ce qui est faux, et de moins en moins.

Alors bien sûr, ça peut poser certains problèmes pour ceux qui sont, je dirais, dans des environnements très terre à terre et très fermés. Mais même ça, à un moment donné, vous verrez que si vous arrivez à, vous, vous mettre dans ce Silence, dans le Chœur des Anges, dans l’Esprit du Soleil, sans rien demander, le lieu ne pourra plus rester tel qu’il est, non pas parce que vous êtes magicien, non pas parce que vous voulez transformer les choses et faire du spectacle, mais parce que cela est dans la nature des choses et dans la nature de la conscience. Et tout ça, bien sûr, c’est lié au Feu qui se déploie maintenant et de manière totale sur la terre.

Question : inversement, y a-t-il des lieux à éviter comme les châteaux Cathares ?

Alors là cher ami, je pense que tu as bien plus de chance de vivre ce que je nommerais des états de conscience qui sont directement liés à la nature et non pas dans des lieux historiques. Les seuls lieux historiques valides, c’est ceux qui ont échappé à la falsification ou aux conflits, c’est-à-dire par exemple les Cercles de Feu des Anciens (à condition de les connaître) mais surtout des lieux où il n’y a pas eu justement ces histoires de confrontation entre l’ombre et la Lumière. Ça ne veut pas dire que ces lieux sont négatifs, ça ne veut pas dire que ces lieux sont altérés, ça veut dire simplement que il y aura beaucoup plus de facilité au sein de la nature, et je dirais même au sein des milieux plutôt complètement fermés mais qui ne connaissent pas la dualité du combat, de l’opposition bien/mal comme ça a eu lieu par exemple, comme tu l’as dit, dans les châteaux Cathares ou dans certains lieux religieux.

Je crois que Mikaël a été très clair, et d’autres aussi avant lui, sur ces notions de religion ou de lieux religieux. Il faut passer par la suppression totale, pas par la volonté mais par la Lumière, de tout ce qui est lié, je dirais, aux mécanismes de prédation sous une forme ou sous une autre. Et jusqu’à preuve du contraire, puisque tu as pris l’exemple, par exemple, des châteaux Cathares, mais c’est valable aussi en tout lieu où il y a eu à la fois la Lumière et à la fois le combat de l’ombre contre cette Lumière, puisque c’est pas des lieux qui sont neutres.

Moi je te parle de lieux qui sont naturels ou de lieux qui n’ont pas été inversés ou qui n’ont pas été en lutte. Et vous avez plus de chance de trouver ça avec un arbre, avec un animal sauvage que vous allez rencontrer, avec un papillon, plutôt qu’avec des lieux comme ça. Ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas possible (puisque c’est vous qui êtes important) mais ce n’est pas la peine de vous diriger vers des choses qui sont chargées de mémoires, que ces mémoires soient positives ou que ces mémoires soient négatives. C’est pas du tout la même chose.

Question : l’Archange Mikaël a dit qu’il remettait l’Épée de Vérité à certains d’entre nous. Qu’entend-il par là ?

L’Épée de Vérité, c’est le Verbe créateur. C’est le Verbe opérateur de création. C’est à la fois le Verbe prononcé par les mots mais le Verbe du Silence, celui que vous vivez depuis le début de cet après-midi avec certains intervenants, à des moments précis. C’est le Chœur des Anges, c’est l’Esprit du soleil qui, je vous le rappelle, ne sont pas limités à une forme, même la plus magnifique qui soit.

C’est-à-dire que l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges ne représentent aucune matrice, même une matrice de Liberté comme le Christ. C’est le chant de la Vie, et ça, vous avez plus de chance de trouver ça dans les lieux où s’est en quelque sorte ensemencée la Lumière, soit les particules Adamantines qui se sont déposées, soit des lignes de moindre résistance de ce qui émerge du noyau cristallin de la terre et ça, ça n’a pas besoin d’histoire humaine. Et ceci, je vous le rappelle, que vous-même pouvez être cela, en vous.

Donc, tant que tu crois qu’il faut aller le chercher à l’extérieur, bien sûr que c’est utile de rencontrer ces lieux mais j’ai bien parlé de rencontrer ces lieux de manière tout-à-fait naturelle, c’est-à-dire par exemple tu descends dans ta rue, tu croises un papillon, mais pas de décider d’aller sur tel lieu parce qu’il y a eu une histoire ou parce que on t’a dit que là tu vas trouver quelque chose, puisque c’est en toi.

Attention de ne pas dévier encore sur un principe de dualité vous faisant rechercher quelque chose d’exceptionnel. L’exceptionnel, il est dans le papillon qui va venir se poser sur ton doigt, il est pas sur les châteaux Cathares. Il est pas non plus sur le Golgotha. Il est pas non plus dans un lieu où l’homme a mis sa mémoire, son histoire puisque ces vibrations-là, ce Feu Vibral échappe à toute notion d’histoire au sein de ce monde et n’est tributaire d’aucune histoire. Donc, je dirais que c’est beaucoup plus facile à trouver au sein de la nature qu’au sein des édifices quels qu’ils soient.

Question : par rapport à l’Épée de Mikael, il a dit que certains d’entre nous vont la recevoir.

Ne vous attendez pas à avoir une épée dans la main comme des gamins, n’est-ce pas? L’Épée de Vérité de Mikaël, c’est l’Épée du Verbe créateur, comme j’ai dit. C’est ça, l’Épée de Vérité. C’est votre Verbe, c’est votre Présence, non pas au travers de ce que vous dites seulement mais bien sûr à travers votre paix, à travers ce qui émane de vous quand vous êtes sacrifié, quand vous êtes ressuscité. Mais ne comptez pas sur un lieu pour vous ressusciter. Vous ne pouvez compter que sur vous-même. Mais bien sûr vous pouvez stabiliser cela, comme je l’ai dit, près des elfes, près des rivières, dans les forêts, près des fleurs, près de certains animaux ou de certains insectes, de manière beaucoup plus évidente que sur le parvis du Vatican, par exemple.

… Silence…

Question : tous les humains qui ont une âme mais ne sont pas préparés, recevront-ils ce Feu avant les derniers jours ?

Vous le recevrez, ceux qui ne l’ont pas vécu, soit maintenant soit effectivement juste avant l’Appel de Marie, mais ça ne pourra plus être après car cela sera réalisé. Après, vous affronterez, ou pas, les conséquences de cette confrontation, non pas comme punition ou comme rétribution, comme ça a été dit, mais plutôt comme ce que vous avez à accomplir pour retrouver votre entière Liberté et peut-être à « subir » quand je dis à « accomplir ». Mais ce que vous subirez n’est rien par rapport à la Liberté.

… Silence…

Et vous voyez d’ailleurs au fur et à mesure de vos questions que on continue à vivre cet état de Paix qui s’installe. Et ce Feu Vibral, ce Feu qui dévore l’illusion, ce Feu insatiable qui consume tout ce qui n’est pas vrai et qui vous réjouit à l’extrême.

… Silence…

Question : quelle est la place de l’Esprit en ce monde ?

Actuellement ou à venir ? La place de l’Esprit en ce monde, elle est très limitée. La place de l’Esprit dans ce qui vient, c’est la totalité du monde. Y aura pas de demi-mesure. J’ai bien appelé ça, voilà fort longtemps, le grille planète, mais c’est aussi le grille conscience éphémère. C’est le grille tout, si tu préfères, de ce qui est faux. La place de l’Esprit, elle va devenir totale. Y aura pas de place pour autre chose que l’Esprit, ce qui est le cas dans tous les mondes libres, que vous demeuriez sur une terre ascensionnée, que vous passiez en intraterrestre, que vous passiez sur votre Origine Stellaire, que vous alliez dans telle dimension ou en telle autre, que vous préfériez être l’Absolu, peu importe, l’Esprit remplit tout. Y a qu’en ce monde que l’Esprit a été étouffé et altéré. Dans ce monde et dans d’autres, ça vous le savez qu’y avait d’autres systèmes falsifiés. Mais je ne comprends pas bien le sens de cette question, là aussi. Ça veut dire simplement qu’y a quelque chose derrière que j’ai peut-être pas compris ou que tu n’as pas voulu dire.

Question : les hommes qui se désincarnent peuvent-ils se réveiller s’ils ne l’ont pas fait avant ?

Et d’abord qu’est-ce qui se désincarne ?

Les âmes d’humains.

Je comprends pas comment une âme… si vous êtes une âme incarnée, c’est que vous êtes dans un corps physique.

Les personnes qui s’en vont maintenant ou qui sont parties il y peu de temps.

Oui, c’est le cas depuis plusieurs années déjà. Y en a qui sont sur les Cercles de Feu, y en a qui ont dit au revoir à l’enfermement, y en a qui se sont réincarnés pour profiter du spectacle et y en a d’autres qui sont en stase, parce qu’il faut attendre le moment collectif. Ils sont pas prêts d’être éveillés. Donc ils ne peuvent plus errer dans l’astral, ils ne peuvent plus être soumis aux forces Archontiques résiduelles ni être impactés par les égrégores des croyances existant au niveau astral qui, je vous le rappelle, sont en pleine phase de dislocation maintenant, c’est plus de dissolution. Vous voyez bien d’ailleurs que la matrice temporelle de ce monde craque de tous les côtés, au sens propre comme au sens figuré. Tout craque. Donc la question est laquelle ?

Ils ne vont pas être accueillis par les Archontes comme avant dans le monde astral?

Non, c’est déjà comme ça depuis les Noces Célestes, en partie. Maintenant c’est en totalité depuis que Shamballa a été ratiboisé, c’est-à-dire à la Toussaint 2010, avant la libération de la terre. Tout ce qu’il reste, c’est des serviteurs des Archontes ou des serviteurs dits de Lucifer mais qui savent pas que Lucifer a déjà retourné sa veste. Et il reste quelques forces Archontiques résiduelles et certains démons qui ont été précipités sur terre parce qu’ils ont pas pu regagner la Lumière, et eux aussi doivent passer les fameux 132 jours, pour se rendre compte un peu de ce que c’est.

Mais bien sûr il y a un contingent important d’âmes humaines qui ont quitté leur corps, et surtout depuis à peu près 18 mois, qui soit se retrouvent sur les Cercles de Feu à vous attendre patiemment soit interviennent dans votre plan pour mettre aussi un peu d’ordre dans ce côté subtil qui n’est pas l’astral mais qui est, je dirais, les canevas ou les matrices, même si le terme n’est pas tout-à-fait exact, éthériques, c’est-à-dire la rémanence. C’est pas des entités mais c’est des programmes qui évoluent, des mini égrégores ou des maxi égrégores qui évoluent en roue libre, si vous préférez. Et ceux qui ont accepté, qui sont désincarnés, certains ont accepté de faire le ménage. Mais ceux-là vont devenir de moins en moins importants au fur et à mesure que les forces de la Confédération Intergalactique pénètrent de plus en plus votre dimension.

Question : les moments de stase que nous vivons sont-ils là pour nous préparer ?

Les moments de stase que vous vivez sont des préparations à vivre la vraie stase, bien sûr. Il y a une espèce d’acclimatation, si je peux dire, à cet état particulier qui, je vous le rappelle, est à la frontière entre l’Infinie Présence, l’Ultime Présence et l’Absolu. C’est là où vous pouvez avoir la vision panoramique, non seulement de tout monde mais de tous les mondes et de tous les possibles de la conscience. C’est pas un espace ou un lieu, c’est un état de la conscience, si vous préférez, qui est préalable à votre devenir, si je peux m’exprimer ainsi.

Question : que vont devenir ceux qui sont dans l’intra-terre ?

Mais qui est dans l’intra-terre ? Je vous rappelle quand même que Ramatan et tous les gardiens de l’intra-terre n’avaient plus aucune raison de rester en intra-terre dès que le noyau cristallin de la terre a été libéré. L’intra-terre attend ses nouveaux occupants, on va dire. Bien sûr, ça vous permet de vérifier aussi que certains petits malins font parler ceux qui sont plus là.

Donc il n’y a plus personne en intra-terre ?

Non, l’espace est prêt pour vous, pour certains d’entre vous. Je dirais que ça vous concerne pas de ce côté-ci de l’Occident mais plutôt de l’autre côté, c’est-à-dire plutôt en Amérique Latine et en Amérique du Nord. Y a très très peu d’entrées intra-terrestres réelles de ce côté-ci de l’Europe. La plupart sont concentrées de l’autre côté, aussi bien sur la côte Pacifique que la côte Atlantique de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud.

Question : depuis l’intervention de Mikaël, je ressens une forte chaleur au niveau du chakra du cœur.

Ça sent le brûlé ou pas ? Tant que ça ne sent pas le brûlé et que ça ne fume pas, aucun danger. Mais c’est tout-à-fait normal. Il me semble que c’est ce qu’a fait Mikaël. Il me semble que nous parlons du Feu et que nous allons vivre le Feu… enfin vous allez vivre et nous allons vivre à vos côtés de plus en plus ce Feu. Ça a bien été appelé le Feu du cœur, il me semble. Ça vous permettra de vérifier la différence, si je peux dire, et éviter les confusions entre le feu vital qui est de l’énergie qui circule et le Feu du Cœur qui n’est pas une circulation d’énergie, qui est un état de ta conscience.

Question : comment cela va-t-il se passer pour les jeunes qui n’arrivent pas à s’adapter à ce monde, prennent des substances comme du cannabis ou sont en fuite de la réalité ?

Non, ils sont en fuite du réel de ce monde mais ils ne sont pas en fuite de la vie. Il faut savoir quand même que parmi tous ces jeunes qui sont quand même des êtres qui se sont incarnés depuis que l’Esprit Saint, je parle de la tranche d’âge qui a au maximum 30 ans aujourd’hui, c’est pas uniquement les tout jeunes. Quelles que soient les épreuves, quelle que soit, comme tu dis, la fuite du réel à travers des produits que vous nommez stupéfiants ou des enthéogènes, mais ces êtres-là sont certainement beaucoup moins rouillés que toi pour accueillir la Lumière.

Quand Il dit qu’il faut être ici présent, ici et maintenant, il faut être dans le réel de l’illusion de ce monde mais Il n’a jamais dit qu’il faut accepter tout ce que dit ce monde. Vous allez vous en apercevoir, ça a été développé par Hildegarde de Bingen puisqu’elle vous a dit que vous ne pourrez plus faire de compromissions et de compromis avec ce qui est faux, dans toutes vos affaires, que ce soit avec le banquier, que ce soit avec le mari, que ce soit avec la femme, que ce soit avec les enfants. Non pas par rapport à votre point de vue de personne et vos intérêts mais par rapport à la Vérité.

Et il y a dans la jeune génération des êtres qui peuvent apparaître, je dirais, comme complètement déracinés, mais ces jeunes-là, il faut penser quand même que peut-être si ils utilisent ces produits, c’est pas pour fuir la réalité, c’est pour fuir les circonstances de ce monde, parce qu’ils s’y sentent enfermés. Alors vous, vous avez été formatés avec des énergies différentes, la prédation n’était pas aussi intense qu’aujourd’hui. Un semblant de liberté existait, ce qui n’existe plus du tout sur quelque pays que ce soit.

Donc ne te pose pas de questions par rapport à ces jeunes et leurs produits stupéfiants parce que y en a qui vont avoir des surprises, et c’est pas nécessairement ce que vous observez ou jugez avec le regard de cette dimension, par exemple par rapport aux stupéfiants. Mais vous avez des gens qui sont en rejet de ce monde mais ils sont pas en rejet de la vie, bien au contraire. Ils cherchent la vraie Vie et ils savent très bien qu’y a aucune vraie Vie possible en s’insérant dans ce cadre matriciel qui est en train de mourir. Pourquoi voudrais-tu qu’ils s’insèrent dans un modèle sociétal qui ne leur correspond pas ? Ils ne refusent pas la Vie, ils refusent ses mécanismes de prédation, c’est pas du tout la même chose. Il y a des êtres très évolués là-dedans.

Question : il y a pourtant beaucoup de ces jeunes qui n’y arrivent pas et qui se suicident.

C’est aussi une forme de libération. À partir de l’instant où vous adoptez le point de vue de l’Absolu, et ces jeunes qui ne sont pas prêts à assumer, y a plus de karma. Ceux qui se suicident maintenant, croyez-vous que le suicide va entraîner une punition ? Mais pour la punition, il fallait qu’il y ait les Archontes qui vous trompent et qui vous disent : « Regarde ce que tu as fait, tu as sacrifié ton corps, tu vas revenir ». Mais ça, ça n’existe plus. Ces jeunes et ces personnes sont déjà sortis de l’illusion de ce monde, dans ses mécanismes de fonctionnement, non pas de la vie.

Ils attentent pas à leur vie, puisqu’ils sont immortels, ils attentent simplement et ils veulent en finir avec cette illusion. Il n’y a aucune culpabilité ni aucun jugement à avoir envers cela. Ça, c’est les croyances qui vous ont été inculquées par les Archontes et par certains enseignants spirituels qui vous ont fait culpabiliser par rapport à ces notions-là, c’est tout. Puisque ce monde est une illusion. Dans la question que tu formules, tu trahis toi-même ton adhésion à ce monde et aux lois de ce monde.

Les jeunes ne sont pas dupes, surtout ceux qui ont moins de trente ans et plus particulièrement les tout jeunes, qui, on va dire qui sont dans l’âge ingrat de l’adolescence. Bien évidemment qu’ils refusent ce monde. Comment est-ce que quelqu’un qui est suffisamment éveillé, à quelque âge que ce soit, peut accepter de cautionner le fonctionnement de ce monde ? C’est normal, la jeunesse c’est la révolte, c’est la révolution, c’est l’absence de compromission mais c’est pas une fuite de la réalité.

Ce qui ne veut pas dire qu’il faille se suicider, bien sûr, mais il faut se positionner autrement, parce que ce que tu exprimes montre simplement que tu es encore soumis au karma de ce monde en pensant cela. Je vous rappelle quand même que nos frères Arcturiens s’en donnent à cœur joie avec les Archontes, ils se passent au fil de l’épée toute la journée, ils s’amusent comme des fous. Y a aucun mal là-dedans. C’est les circonstances de ce monde qui vous font dire : c’est mal. Tout dépend du point de vue.

Question : mon fils s’est suicidé à 20 ans, il ne comprenait pas ce monde et ne s’y adaptait pas.

Mais il avait bien raison. Pourquoi veux-tu forcer quelqu’un, fût-il ton fils, à s’accorder avec l’illusion ? Au nom de quoi ? Parce que tu étais sa mère ? Ça prouve simplement un attachement. L’attachement appartient à ce monde. Une âme est libre. Et s’il n’y a plus d’âme, alors là y a plus de relation même possible par rapport à des notions de paternité ou de maternité. Le problème, c’est toi, c’est pas lui. Est-ce que tu comprends cela ? C’est celui qui dit qui est. Mais y a aucune punition même si ce suicide est survenu, je dirais, avant les Noces Célestes et avant la Libération de la terre. Alors qu’est ce qui s’est passé à ce moment-là ? Soit il s’est réincarné, ce qui était le plus logique, soit il était en stase mais entre 2006 et 2009 il y a eu des exceptions, bien sûr.

Parce que vous avez par exemple des jeunes qui ne supportaient pas ce monde, qui se sont suicidés, sans même parler de stupéfiants ou quoi que ce soit. Et qu’est-ce qu’il s’est passé ? Ces jeunes avaient un tel refus non pas de la vie mais de ce cadre normatif de ce monde, une fois qu’ils se sont suicidés, ils se sont échappés. Ils n’ont même pas pu être arrêtés par les Archontes. Ils n’ont pas cru non plus à ces seigneurs soi-disant de lumière qui venaient leur dire qu’il faut retourner sur terre. Ils étaient suffisamment autonomes et libres pour savoir ce qu’ils faisaient.

Alors ce que tu envisages effectivement avec la peine de la mère, pour lui c’est une grande liberté. Ton fils n’est ton fils que le temps d’une vie. Je te rappelle toujours que celui qui a été ton fils dans cette vie (ou pour un père; c’est pas toujours les deux), c’est nécessairement quelqu’un que tu as tué dans une vie passée. Donc ça relativise le karma, tu vois.

Mais le Feu de l’Esprit va balayer tout ça. Toutes les notions d’enfants, de parents, n’existent pas dans les autres dimensions. Il va falloir vous déconditionner de ces habitudes d’attachement et d’appartenance, ou de filiation. C’est les circonstances de ce monde qui ont fait cela. J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer, voilà sept ans maintenant, un certain nombre de choses sur ces lois-là de karma, de parler comment se passait, je dirais, la génération d’un corps dans les mondes unifiés, même carbonés. Ça n’a rien à voir avec ce qui se vit ici. Je te renvois à cela parce que j’ai été explicite, et de manière très longue, durant une certaine période, surtout quand nous parlions de l’abandon à la Lumière avec l’Archange Anaël et surtout durant les Noces Célestes.

On peut dire que la filiation au sein de ce monde ne représente que la forme la plus aboutie de la prédation. C’est dur à encaisser pour celles qui se considèrent comme mère (ou comme père) mais c’est exactement cela.

Question : il n’y avait jamais de relation d’amour ?

Mais bien sûr que si, il y a une relation d’amour, mais un amour qui peut être juste mais qui restera toujours conditionné par cette relation karmique particulière. Et justement celui qui a été tué, comme je l’avais dit, accepte de revenir dans le ventre (ou dans le milieu, si c’est le père qui est responsable de sa mort), donc le karma ne fonctionne pas dans le sens que vous croyez. Mais le karma est une illusion totale de ce monde, créé de toutes pièces par les Archontes. Alors, vous voyez la sagesse bouddhiste, là, elle peut aller se rhabiller.

Ne croyez en rien, et surtout pas en ce karma. Bien sûr qu’il y a une rétribution en ce monde, parce que c’est les lois de ce monde, mais ça n’a aucune réalité, ça fait partie de l’illusion, des chimères de ce monde, des poids qu’il va falloir améliorer vie après vie. Même moi je l’ai cru, de mon vivant, malgré ma rencontre avec le Soleil. Le poids des habitudes, le poids des croyances, le poids de la notion de maternité, de paternité, d’hérédité.

Le Christ vous l’a quand même dit. Rappelez-vous de ce qu’il a dit au moment de son agonie. Il a dit à Marie qui était sa mère : « Mère, voici ton fils » en lui montrant Jean, et il a dit à Jean : « Voici ta mère ». Il a démontré par là que les liens spirituels, la liberté spirituelle étaient complètement à l’opposé de la filiation au sens humain, avec le besoin de se pérenniser à travers un enfant, à travers de l’argent, à travers une pérennité ou à travers un karma. Ça c’est l’ego et rien d’autre. Et tous ceux qui prônent cela dans les enseignements ne sont que sous l’influence que de l’ego et des Archontes. Rien de plus, rien de moins.

Il va falloir vous habituer à la vérité toute crue et toute nue, maintenant. Là est le Feu Vibral, là est le Feu de la Vérité. Il n’est pas dans la complaisance ou dans l’explication de vos karmas, de vos enfants, de vos parents. L’Autonomie et la Liberté ne reconnaît rien de tout cela comme vrai.

… Silence…

Question : on dit que dans cette vie, on est le résultat de toutes nos vies passées.

Au sein de l’enfermement, oui bien sûr.

Ça n’a rien à voir avec le karma ?

Mais non, c’est la résultante simplement de vos incarnations et des lois de ce monde, mais le karma n’existe pas pour celui qui est libre. Donc tant que tu crois ou adhères au karma, tu ne seras jamais libre. Et c’est un argument facile, de croire que tout ce qui vous arrive n’est que la conséquence d’une erreur passée. Tout ce qui arrive est la conséquence de l’enfermement (et non pas du karma), en priorité; le karma découle de l’enfermement. Rien de plus Luciférien, je dirais, au sens illuminati, de croire que vous êtes dépendant des actions et des actions que vous avez menées en ce monde. Bien sûr qu’aujourd’hui ce qui se passe au niveau de l’éphémère, c’est sa dissolution. Or la meilleure façon de dissoudre l’éphémère, c’est le Feu de l’Esprit, c’est tout ce que vous avez vécu au niveau Vibral durant ces années mais c’est surtout d’accepter et d’accueillir même la transcendance de l’action/réaction.

Ça veut dire ne pas y croire mais ça veut dire aussi le traverser. Mais pas pour y adhérer mais simplement pour le traverser. Maintenant libre à toi de croire au karma ou de te croire soumise à un karma, mais tant que tu te crois toi-même soumise à un karma, tu ne seras jamais libre. Parce que tu te mets d’office sous la loi d’action/réaction qui n’a rien à voir, je vous le rappelle, avec la loi d’Action de Grâce. L’Action de Grâce n’a rien à faire du karma. C’est un conditionnement, c’est un enfermement de plus. Dans les mondes libres, le karma, mais ça fait rire, c’est même l’objet de plaisanterie, je dirais.

Je crois qu’on va arrêter. Je vous transmets toutes mes bénédictions, rappelez-vous que je reviendrai quand même vous faire un petit coucou dans quelques jours, à moins qu’il y ait de la place qui se libère mais je crois pas. Alors je vous transmets tout mon Amour et aussi tout le Feu de l’Amour. Dans le Feu de l’Amour, voilà dans quoi vous rentrez.

Je vous embrasse et je vous serre sur mon cœur, et je vous dis à bientôt.

Source: http://www.lecollectifdelun.com

Partagé par : http://www.etresenevolution.com