JUIN 2015 – Dans le Feu de l’Amour / L’Esprit du Soleil et le Choeur des Anges / Célébrons le temps du Banquet

DANS LE FEU DE L’AMOUR

L’ESPRIT DU SOLEIL ET LE CHŒUR DES ANGES

Célébrons le temps du Banquet

 

En l’Esprit du Soleil et en le Chœur des Anges, en vous et en nous, le chant de Vie, le chant de l’allégresse, la Paix du cœur. Communions et élevons, et célébrons le temps du Banquet.

… Silence…

En chaque cœur, la couronne de gloire élevée prépare la venue de Celui qui n’est jamais parti et qui pourtant doit être retrouvé au sein de la liberté de l’Êtreté, au sein de la liberté de la conscience. Là où rien ne peut venir faire ombre, là où rien ne peut venir opposer quoi que ce soit à la présence de la Lumière, à la vie de l’Amour et à la Présence.

Ainsi, « Ce qui vient » est Ce qui est là et a toujours été là. En fait vous vous rapprochez de ce qui fut nommé, voilà un temps, le temps du Retournement, le temps de l’Ultime temps, le temps où la Vérité vient s’étaler, se déployer et s’ancrer au sein de la nouvelle dimension, au sein de la Vie Éternelle. Là où n’existent nulle limite et nulle propension à voir autre chose que ce qui est, c’est-à-dire la beauté de la Vie et de toutes les créations chantant la symphonie des mondes, la symphonie des anges et l’allégresse de la manifestation de la Lumière.

Ainsi chacun de vous, petit-à-petit ou de manière brutale s’est distancié, sans refuser la réalité de ce monde, afin de voir la vérité de la Lumière et de ne plus être séduit par les jeux d’ombre et lumière, les jeux de privations et de satisfactions qui se sont manifestés au sein de l’illusion où tout n’a été que jeux de dupes et jeux d’escroquerie. Aujourd’hui cela se termine, dans la gloire du Christ et dans la gloire de la Vérité.

Entendez et sentez cela au sein de l’appel du cœur, au sein de l’ouverture aux dimensions invisibles au sein même de votre monde, vous donnant à voir, à percevoir et à vivre des rencontres à nulles autres pareilles. Ouvrez-vous à cette réalité car là est votre prochaine demeure. Même si celle-ci n’est pas celle que vous rencontrez, elle possède la même essence, la même vibration et la même liberté chantant le chant de l’allégresse et vous parant des Feux de l’Amour, en quelque vêtement, en quelque image et en quelque émanation que ce soit. Là est la Liberté, en vous et non pas ailleurs que en vous.

Et la seule façon pour vous de vivre cela, c’est de connaître votre cœur, de le reconnaître au sein de l’Amour, au sein de la Vérité et au sein de l’humilité. Par votre Présence, par votre quiétude, par votre paix, par votre rayonnement et par votre prestance, se déroule en vous l’offrande de la Vie, et l’offrande de la rencontre avec le Christ comme avec tout ce qui vous avait été caché au sein de l’illusion de ce monde.

Alors s’ouvre en vous toutes formes de communication. Alors s’ouvre en vous, si ce n’était pas déjà le cas, la certitude de l’avenir glorieux de l’Éternité, au sein de ce corps dans lequel vous êtes et au sein de ce monde sur lequel vous êtes.

Ainsi se déroule en vous le temps de la métamorphose, réelle et concrète, vous donnant à voir comme par miracle à la fois ce qui est ancien, à la fois ce qui se déploie, et à la fois ce qui sera, au moment où viendra l’Appel de celle qui a géré la création de ce monde.

Aimés de l’Un et enfants de l’Un, dans la grâce des Anges, accompagnés par les chants de louange des peuples de la nature, la lumière de l’été, celle du Feu du Ciel, se révèle en votre âme, se révèle en votre Esprit et se marque au fer rouge dans la beauté de votre chair, touchée par l’être, touchée par la Lumière vibrale, touchée par la remontée de l’Onde de Vie, touchée par le Canal Marial, touchée par l’Amour vécu entre frères et sœurs. Se révèlent de partout la même Vérité, la même beauté.

Bien sûr certains d’entre vous ne voient encore que les affres de la séparation, que la souffrance du monde, que la réalité bien triste de l’illusion de ce monde à travers sa falsification et à travers la prédation. Il ne tient qu’à vous, chers frères et sœurs qui ne vivez pas cela, dorénavant, de vous détourner de cela, et de vous retourner entièrement et en totalité, et en permanence, vers le Beau, vers le Vrai, vers la vérité de l’Amour, vers le Chœur des Anges, vers l’Esprit du Soleil et vers tout ce qui parle de la Vérité et de la simplicité.

Ainsi, petit-à-petit ou de manière brutale, ce monde se prépare à recevoir son effusion finale de Lumière, celle qui déverrouillera le dernier Sceau et qui permettra alors la révélation brutale et totale de la Vérité, de la majesté et de la puissance de l’Amour comme cause et fondement des mondes et comme de toute Création. Là où ne peut exister nulle action/réaction, nulle punition, nul karma. Là où tout est Vie, tout est Création et tout est Liberté. En ces espaces comme au sein de l’espace du repos infini, là où n’existe nulle différence en aucune forme de manifestation, en quelque dimension que ce soit.

Sur le trône du Parabrahman qui englobe les mondes et les dimensions en tous ses aspects et en toutes ses consciences, la Vérité sera Une pour vous où plus rien ne peut être séparé, même par les dimensions, même par les distances si encore celles-ci existent, ou même par la différence de forme ou encore d’expression de la Vie.

Ainsi est constituée la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, qui d’un bout à l’autre de l’échelle des dimensions et des créations veille à ce que la Liberté ne soit pas un vain mot et que plus jamais l’expérience archontique ne puisse altérer ce qui est immuable, ce qui est de l’ordre de l’Amour. Afin que le Chœur des Anges résonne et retentisse d’une extrémité à l’autre des créations menées depuis des temps immémoriaux, ne se comptant plus en temps mais se manifestant de manière simultanée au sein de toutes les sphères de la Création.

Ainsi l’Esprit du Soleil, au travers de la matrice Christique, vous donne à vivre et vous donne à voir l’Éternité du Christ, l’Éternité de la Vie, l’Éternité de l’invisible et surtout le dialogue du cœur qui en fait est une symbiose de forme de vie à forme de vie, ne se transformant jamais en la disparition des composantes mais représentant bien plus une sarabande et une danse sacrée, amenant toujours plus de conscience, toujours plus de Joie, toujours plus de ce qui est évident au sein de l’Intelligence de la Lumière.

Cela se passe en ce moment, et cela va se passer de plus en plus souvent, que cela soit dans vos nuits, que cela soit dans vos rêves, que cela soit dans vos moments au sein de la nature, que cela soit dans vos relations, vous donnant toujours plus à voir de choses et communiquer d’autres façons que ce qui était habituel, même au sein des potentiels spirituels développés récemment.

La Conscience se découvre vraiment, présente en toutes choses, en toutes sphères, en toutes formes de vie, en toute Intelligence de la Lumière, abolissant ainsi les séparations des dimensions, abolissant ainsi les séparations de l’individu par rapport à un autre individu, dans une communion à nulle autre pareille dont l’âme humaine ne peut même imaginer ou supposer les faits. Cela arrive maintenant, et restons quelques instants dans le Silence avant de poursuivre ce que nous avons à vous dire tous deux.

… Silence…

Ainsi se réalise l’ouverture du dernier Sceau, vous donnant à voir bien après le jugement dernier, comme un élément de certitude et de confort concernant la vérité de ce que nous vous avons dit, ici et ailleurs, concernant l’Être Éternel et la vérité de l’Amour sous quelque forme que ce soit. Bien évidemment ne pouvant jamais exister au sein de l’illusion de ce monde et qui pourtant se réalise et se révèle au sein même de l’illusion de ce monde et au sein même de l’éphémère.

Ainsi se déploie en vous la Couronne de gloire, les 12 Étoiles de diamant, les 12 Portes de la Vérité, la structure de la Conscience et la vérité de l’Absolu. Heureux les simples d’esprit qui dorénavant verront cela, par petites touches, par expériences, et qui apportera pourtant le sentiment d’un changement énorme où plus aucune preuve ne sera nécessaire quels que soient les événements de cette terre, quelle que soit la souffrance de ce monde.

Ainsi survient l’Ascension de ceux qui acceptent de vivre la simplicité et de vivre la vérité de leur cœur bien avant le moment collectif. Ceci correspond à la Grâce et la gloire la plus aboutie, accompagnant le Retour du Christ et l’Appel de Marie.

Alors, enfants de la Lumière Une, unissez-vous dans la Liberté, unissez-vous dans la simplicité, pour communier à la Lumière Une, non pas seulement pour approcher vos vies, vos pensées et vos affects, mais bien plus pour voir au-delà des apparences et communier au Saint des Saints, de Cœur à Cœur, là où est le Christ, là où est la vérité de la matrice de Vie Christique, Libre et blanche, virginale et immaculée, permettant tous les possibles et tous les impossibles. Vous donnant la vérité de l’Amour où que vous vous tourniez, où que vous vous déplaciez afin que jamais la musique des sphères ne puisse s’interrompre, ne puisse évoquer un moindre doute quant à l’établissement et la perpétuation de la vérité de l’Amour, en cette création comme en toute création.

Amenant certes la disparition de pans entiers de l’illusion mais ainsi sera la Terre Ascensionnée, invisible et cadavérique aux yeux de ceux qui ne la verront qu’avec les yeux de chair. Elle deviendra un paradis situé en 5ème dimension pour tous les êtres venant vivre la communion des Saints, la communion des races, la communion des Esprits, les communions de Conscience au-delà de toute séparation de dimensions, de formes ou d’origines.

Ainsi sera la Sacralité de cette Terre, directement retrouvant son nom, celui d’Urantia, celui de Gaïa celle qui jamais ne faillit mais qui pourtant fut altérée. Aujourd’hui la dimension de Sirius, la dimension des Mères ayant ensemencé ce monde se révèle à vous dans la virginité et la pureté de votre rencontre, au sein des éléments de la nature. Première étape à la révélation collective du choc frontal de l’humanité avec la Vérité.

Ainsi, soyez bénis, ainsi, soyez légers. Ainsi, quoi que vous en viviez, l’entièreté ou un aspect parcellaire, ceci est le don de la Grâce réalisé par votre effort et par votre abandon à la Vérité de l’Un. Soyez bénis et dans le Silence de mes mots restons et demeurons, avant que je ne continue.

… Silence …

Ainsi, le Chœur des Anges qui vous est dévoilé et accessible, que cela soit par le son ou par la Paix, par la présence ou encore par l’absence de toute chose, le Chœur des Anges vous amène à vivre la Vérité, indépendamment de toute demande, simplement en vous posant dans le temps de l’Être, dans le temps de l’Éternel Présent.

Ainsi, quand vous êtes là, il n’y a plus à demander, car la demande même est une distance avec la Vérité car vous maintenant au sein de l’illusion du temps et de son déroulement linéaire, vous amenant à projeter votre conscience et donc à sortir de votre Unité première, celle où le Chœur des Anges ne cesse jamais de chanter à votre cœur la louange de la Vie et la louange de votre Éternité.

Ainsi, si vous respectez cela, il vous sera loisible de percevoir et de ressentir. N’oubliez pas qu’il n’y a rien à demander, il y a simplement à penser et cela sera, parce que là est la co-création consciente. Elle n’a plus besoin de mettre de distance entre vous et une demande d’aide, elle n’a plus besoin d’imaginer une forme ou de prétendre connaître la forme de la conscience qui vient. Mais soyez certains qu’à ce moment-là vous bénéficiez de ce qui se déroule dans les plans de l’Unité où là il n’y a rien à chercher, où rien n’est nécessaire parce que tout est déjà présent, dès l’instant où cela émane de la conscience, sans effort, par la grâce de la Lumière, par l’Intelligence de la Lumière, par le Chœur des Anges et par l’Esprit du Soleil.

Ainsi s’établit en ce monde la co-création consciente de la 5ème dimension de la terre, ascensionnée et ressuscitée. Tout ce que vous vivez dorénavant, jusqu’à l’Appel de Marie, ne sera là que pour vous prouver l’intensité et la vérité de la Lumière, et la lourdeur de ce qui est périmé, de ce qui est altéré, en vous comme à l’extérieur de vous. Alors il vous sera de plus en plus facile, si vous ne vous détournez pas, de suivre les lignes de moindre résistance, les lignes de Joie, les lignes de Paix et aussi les lignes de contact avec les réalités qui vous étaient, jusqu’à présent au sein de ce monde, inconnues.

Tout cela fait partie du déploiement de la Lumière. Tout cela fait partie, très précisément, du processus de l’Ascension, vous donnant à travers ce que vous ont dit les intervenants en conscience, le long de ces années, à vérifier par vous-mêmes, la véracité de ce qui a été énoncé, la véracité de ce que vous vivez et bientôt, la véracité collective du choc de l’humanité dans son entièreté et dans sa majesté.

Alors œuvrons dans le Silence pour accueillir ce qui se déroule dans le Chœur des Anges, je reprendrai après le temps du Chœur des Anges.

… Silence…

Et ensemble là, Ici et Maintenant, et ensemble là, en lisant et en écoutant ce que nous disons, vivons ce que pour l’instant vous appelez des mots et des concepts et qui, par le Chœur des Anges, sont rendus intelligibles à votre conscience, par-delà tout sens et par-delà toute représentation. Ainsi est ce que vous nommez la 5ème dimension.

… Silence…

Recueillons le nectar de l’Amour de Vérité…

… Silence…

Ainsi est la vibration du monde des Elfes…

… Silence…

Ainsi est la vibration de l’Esprit du Soleil dans ses sphères de Liberté, lui qui anime l’Intelligence de la Lumière là où se trouve les matrices de création des Mondes Libres, en le noyau cristallin des planètes, en le noyau des soleils et dans les franges de création que Lord Métatron préfigure en chaque monde. Là, dans le Silence du Cœur…

… Silence…

Écoutez.
Ainsi, quand le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil apparaissent en ce genre de monde, là où vous êtes, ils inaugurent les chants du ciel et les chants de la terre, les annonçant eux-mêmes non pas extérieurement mais intérieurement à vous, signant l’élévation de votre cœur dans les domaines de Paix Suprême, dans les domaines de la Liberté.

… Silence …

Et ainsi, en chaque octave de la Liberté se vit la conscience de ce qui y est établi ou de ce qui y passe. Ainsi, est le chant des Élohim.

… Silence…

Et ainsi, d’octave en octave, apparaît le chant des Néphilim. Et le Chœur des Anges, au cœur de l’Intelligence de la Lumière, agence votre Conscience et votre Liberté.

Et ensuite vient le chœur des Agni Deva, ceux qui accompagnent les Hayot Ha Kodesh. Les Deva créateurs inspirant les matrices généticiennes à exprimer la Liberté.

Et d’octave en octave ainsi se dévoile la Liberté, vous donnant la Joie, où rien ne peut périmer, où rien ne peut s’arrêter.

… Silence…

Et ainsi, apparaît à votre Conscience le Chœur des Anges entourant le Christ et vous donnant accès au Silence de la pureté, celui du tout premier élan, celui de l’Infinie Présence. Écoutez et entendez…
Ainsi, vous serez rassasiés à jamais et n’aurez jamais plus soif car l’Eau de Vérité coulera en vous comme coulera en tout ce que vous verrez, toucherez et créerez.

… Silence…

Et dans la densité de l’Amour, l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges témoignent en vous de l’Amour.

… Silence…

Ensemble nous et toi, ensemble vous et nous, ensemble. L’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges saluent votre beauté et se retirent en le Silence de la plénitude de votre cœur, car là est aussi notre Temple.

À bientôt.

Source: http://www.lecollectifdelun.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com