JUIN 2015- Dans le Feu de l’Amour / Les Canas Magistrales/ Ma Ananda Moyi / Le Feu Vibral

Ma Ananda Moyi # 1
JUIN 2015- Dans le Feu de l’Amour
Les Canas Magistrales


 MA ANANDA MOYI

Le Feu Vibral

 

Je suis Ma Ananda Moyi. Frères et sœurs dans la chair, faisons un instant de communion et de silence avant que je ne m’exprime sur le Feu Vibral.

… Silence…

Bien aimés frères et sœurs, permettez-moi d’abord de vous rappeler que voilà de nombreuses années je m’étais exprimée sur le retournement de l’âme et la différence qu’il pouvait exister quand l’âme est tournée vers la matière et quand l’âme est tournée vers l’Esprit. J’avais exprimé aussi un certain nombre d’éléments concernant le Feu et la différence entre l’énergie vitale et l’énergie Vibrale. Permettez-moi aujourd’hui de compléter cela. Je voudrais vous entretenir des actions produites en ce moment par le Feu Vibral.

Pour cela, il convient de retenir qu’au sein de toutes les traditions et de toutes les origines des frères et sœurs ayant vécu ce processus, il est une constante. C’est la description d’un feu dévorant, d’un feu d’Amour qui consume sans brûler et qui éteint tout ce qui n’est pas l’Amour et attire de manière irrésistible vers l’Absolu, l’Infinie Présence et l’Amour indicible que l’on nomme le Christ, Krishna ou la Source. Le Feu Vibral transmute totalement les structures illusoires de l’ego et les structures énergétiques sur lesquelles s’appuient le corps physique et le corps en manifestation au sein de ce monde.

Alors cela fut décrit d’innombrables façons, comme un transport vers les domaines de Dieu, comme une Béatitude Infinie faisant que ce corps n’a plus aucune consistance, ou alors une consistance encore plus intense mais cela ne changeant en rien le Feu qui se déroule à l’intérieur de la conscience mais aussi au cœur des cellules, au cœur du Cœur. Le Feu Vibral est un feu d’Amour inextinguible qui appelle toujours plus d’Amour, toujours plus de Lumière, toujours plus ce sentiment de se consumer et d’être élevé là où n’existe nulle question, là où tout est réponse et tout est évidence.

Ainsi est l’action du Feu Vibral dans sa phase ultime, non plus seulement le Feu Vibral de l’âme retournée qui vient mettre fin au feu vital, aux pulsions de l’ego, aux peurs de l’ego, mais qui vient littéralement consumer cet ego afin qu’il ne soit plus le maître à bord mais bien que l’Intelligence de la Lumière et ses représentants soient actifs en vous, car c’est aussi ce que vous êtes.

Aujourd’hui le Feu Vibral se manifeste en vous par l’activation importante des Portes stellaires situées sur votre corps mais aussi au niveau de vos Étoiles de votre tête. Je ne reviendrai pas là-dessus car cela a été abondamment décrit et commenté. Je tiens simplement à vous dire qu’aujourd’hui les particules adamantines diffusées sur la terre, diffusées depuis le noyau intraterrestre dorénavant, ont atteint un seuil. Ce seuil est celui de la révélation qui vient brûler l’ensemble des voiles qui vous privaient de la vérité, non plus seulement au niveau individuel mais bien plus à l’échelon de l’ensemble de cette planète et de ce système solaire.

Il existe bien sûr différents éléments physiques mêlés à ce Feu du ciel, à ce baptême au sein de l’Esprit Saint vous amenant à recouvrer la vue éternelle et le vécu de votre Éternité, mettant fin à l’illusion sous quelque forme que ce soit et entraînant la disparition de cette dimension nommée 3ème dimension.

Alors bien sûr ce Feu, pour celui dont le cœur est prêt à entendre le chant de l’Amour, est une consumation à nulle autre pareille, un Amour continuellement renouvelé se manifestant certainement pour l’instant déjà au niveau de votre corps sous forme de coups d’aiguilles, de douleurs survenant de manière impromptue et fugace en différents endroits de votre corps. Cela s’accompagne aussi par le sentiment, et vous le vivez, comme je l’ai vécu en mon temps d’incarnation, un sentiment de densité ou de légèreté mais s’entraînant à faire disparaître en quelque sorte la conscience. Il n’y a pas de néant sauf pour l’ego, il y a le Feu de l’Amour, il y a cette chaleur qui ne brûle pas et qui pourtant consume tout ce qui n’est pas la Vérité. Cela s’appelle la Béatitude, cela s’appelle la Demeure de Paix Suprême et c’est cela qui vous mènera à vivre ce qui fut nommé les trois jours ou la stase.

Ainsi le Feu Vibral est un feu qui vient mettre fin à l’illusion par la grâce de l’Amour et la vérité de la Lumière, ne s’embarrassant d’aucune considération existant au sein d’un cadre social, moral ou affectif de quiconque au sein de cette terre. Ainsi donc le Feu Vibral se déploie pour l’instant à travers les quelques rayonnements reçus du Soleil Central, du Soleil ou de l’ensemble de la Confédération Intergalactique qui s’est ajoutée depuis la libération de la terre de ses rayonnements de Feu venant du noyau cristallin de la terre, faisant chanter la terre et résonnant en vos oreilles du chant de la Liberté et de l’espoir de l’Éternité.

Réjouissez-vous car cela se vit en ce moment. La préparation fut parfois rude et intense mais toujours guidée par la soif d’Amour, la soif de Vérité et la soif de votre être profond. Aujourd’hui cela se concrétise et cela se traduit en votre corps, en votre âme si elle existe encore mais aussi au sein de votre conscience, comme un feu irrésistible brûlant tout sur son passage qui n’est pas de l’Amour, effaçant les blessures, transcendant la mémoire de la personne, vous faisant retrouver la mémoire de l’Éternité avec plus ou moins d’acuité, comme vous le vivez déjà par la révélation de vos lignées, par la perception des Triangles élémentaires, par la perception de nos Présences à vos côtés ou en votre cœur.

Cela, vous l’avez vécu par expérience, cela va devenir de plus en plus, je dirais, votre réalité quotidienne, transcendantale et lumineuse. Mais pour cela il faut accepter de laisser brûler par le Feu de l’Amour et par le Feu Vibral, tout ce qui n’est pas éternel, tout ce qui ne concerne en rien la vérité de l’Éternité et la vérité de l’Amour. Il n’y a pas d’autre condition que cette reddition sans aucune condition de votre nature illusoire et éphémère à son Éternité et à sa Vérité que vous êtes.

Ainsi donc le temps des attachements est résolu et révolu. Le temps des craintes sera lui aussi absorbé par le Feu Vibral de l’Amour impactant votre corps et aussi votre conscience, vous donnant à vivre cette approche de l’indicible, de la Vérité nue et sans voile, ce qui est au-delà de la Lumière, ce qui est l’Absolu et la A-conscience. Chacun d’entre vous vivra, qu’il le veuille ou pas, ce Feu Vibral. Celui-ci sera en adéquation avec vos espoirs, vos espérances et votre état de conscience ou sera en opposition parce qu’en vous existent encore des attachements, existent encore des craintes, existent encore des doutes. Toutefois, ces doutes s’éteindront, même s’il en reste, au fur et à mesure de l’installation de ce Feu Vibral, vous faisant vous consumer d’Amour et oublier tout ce qui n’est pas cet Amour.

Ainsi se trouve la Grâce, ainsi se trouve l’établissement de la Paix au sein de la Demeure Suprême qui aboutira en un temps bref à votre état de stase tel qu’il a été défini et prophétisé depuis des temps très anciens. Rappelez-vous que dans tout cela seul est important l’Amour, seul est important le feu perçu et la consumation de ce qui doit se consumer. Le reste n’est que résistance, le reste n’est que peur et le reste n’a rien à voir avec la Joie de l’Éternité.

Ainsi le Feu Vibral vient vous inviter à la Joie, celle qui ne connaît ni répit et qui ne peut que grandir en compagnie du Christ, de Krishna ou de Kali ou de tout autre image présente au sein de votre conscience. Vous franchirez alors les quelques portes que vous n’avez pas osé franchir ou pour lesquelles vous n’avez pas osé maintenir une distance trop importante entre ce que vous êtes et la réalité de ce monde. Tout cela va s’effacer petit à petit, tout ce qui semblait jusqu’à présent vital et indispensable ne sera plus concerné par l’état de votre cœur, par l’état de ce que vous êtes au sein de ce monde.

Ainsi donc il n’y a pas de préparation plus importante que de laisser tomber les dernières barrières, les derniers doutes, les dernières hésitations, pour plonger de plain-pied et à pleins bras au cœur de l’Amour, au cœur du Feu Vibral, afin que celui-ci, par son Intelligence, vous place éternellement dans la Joie suprême de ce que vous êtes, et non plus dans ce que vous croyez être ou avez projeté au sein de ce monde ou même réalisé au sein de ce monde.

La Libération et la Liberté sont notre état naturel. Certains d’entre vous l’ont vécu et d’autres pas encore mais cela n’a plus aucune importance. Car celui dont l’âme est prête, même s’il n’a pas eu au sein de sa vie d’éléments déterminants, c’est-à-dire si son âme est déjà tournée vers l’Esprit même s’il n’y a en lui aucune capacité ni aucun vécu particulier, vivra d’un seul coup d’un seul la révélation de la consumation d’Amour. Ainsi donc chacun sur cette terre parmi vous tous, frères et sœurs incarnés, vivrez la juste rétribution de votre conscience au sein de ce monde, de vos croyances résiduelles ou de votre Amour tel que vous avez osé le manifester et non pas seulement le paraître au sein de votre vie.

Bien sûr, nous ne vous avons jamais caché, les unes et les autres ainsi que les Anciens et les Archanges, que cela passait par un certain nombre d’évènements déjà bien présents à la surface de cette terre mais qui ne sont, en définitive, que le résultat de l’établissement de l’Éternité et de la disparition de l’illusion et de l’enfermement, non plus seulement pour ceux d’entre vous qui l’avez vécu mais pour l’ensemble de l’humanité. Car nul ne pourra se soustraire au Feu Vibral, où qu’il soit situé à la surface de cette terre, dans les entrailles de la terre comme dans les cieux comme dans tout ce système solaire.

Ce qui se révèle et ce qui vient n’est que l’Amour le plus pur et l’expression de la Source originelle de l’Amour s’appuyant sur l’Absolu, sur les quatre Cavaliers, vous donnant à vivre ce qui est à vivre dans l’équilibre le plus juste pour vous, dans ce qui nécessaire et équitable pour vous, en ce que vous croyez être ou en ce que vous êtes vraiment. Cela se déroule maintenant. Comme vous le sentez, les contacts entre les dimensions sont donc de plus en plus faciles dès l’instant où vous quittez les attributs de l’éphémère afin de laisser éclore et manifester les attributs éternels de votre splendeur.

Ainsi je vous invite à laisser œuvrer le Feu Vibral, quoi qu’il révèle, quoi qu’il consume, quoi qu’il fasse apparaître au sein de vos vies et de votre conscience, quelle que soit la nature de ce qui se manifeste, retenez surtout que là se trouve l’Amour et nulle part ailleurs. Et il n’y a pas de meilleure place que la vôtre, dans les situations que vous vivez, dans les circonstances que vous vivez, pour vivre ce moment privilégié de la révélation de la totalité de l’Esprit Saint pour l’ensemble de l’humanité.

Alors bien sûr, vous le savez qu’il y aura à ce moment-là la notion de choc de l’humanité, non plus au niveau individuel mais bien plus au niveau collectif. C’est là que votre présence aimante sera la plus indispensable, non pas pour la terre mais pour ceux qui feront partie de votre environnement. Car à ce moment-là nul ne pourra mettre en doute ce que vous avez dit, ce que vous avez vécu et ce que vous manifestez aujourd’hui. Il n’y aura plus de temps pour les doutes, simplement parce qu’il n’y aura plus de voiles et que chacun verra, qu’il le veuille ou non, ce qu’il est, ce qui est l’autre, ce qui est la terre, ce qui est les autres dimensions, ce qui est les démons et ce que sont les anges.

Tout cela vous apparaîtra, et de votre réaction résultera ou pas une modification de votre agencement de conscience, vous donnant à vivre la phase succédant à la période des trois jours qui n’est autre que l’accomplissement de l’ensemble des prophéties données sur cette terre depuis des temps immémoriaux.

Rappelez-vous que dans tout cela seul l’Amour est votre sauf-conduit parce que cela est votre nature. Rappelez-vous aussi que le Feu de l’Amour ne s’embarrasse d’aucune considération appartenant à l’éphémère, ce avec quoi vous avez dû jongler les uns et les autres en fonction de vos responsabilités, de vos poids et de vos libertés sera dissout là aussi, vous donnant une marge de manœuvre bien plus importante que ce que vous espériez ou vous auriez pu penser possible jusqu’à présent. Plus aucun masque ne pourra être porté, plus rien ne pourra être caché, la Vérité vous apparaîtra de plus en plus nue dans le Feu de l’Amour, dans le Feu de la Vérité, dans ce Feu Vibral.

Le Feu Vibral consume mais n’entraîne aucune souffrance. Cette consumation est une ivresse dans le sens le plus noble, c’est-à-dire la béatitude absolue de la Demeure de Paix Suprême où rien ne peut plus venir modifier ce qui s’établit à ce moment-là. Il n’y aura alors plus aucun moyen de retourner en arrière ou de faire à nouveau demi-tour. Ainsi chacun se figera réellement dans ce qu’il est, et non pas dans ses doutes ou en ce qu’il a hésité.

Ceci permettra de vivre durant une période ultérieure à ces trois jours, ce qui fut nommé les 132 jours, vous donnant à maîtriser et à œuvrer au sein de cette terre en sublimation, lors de son passage concret et physique de la 3ème à la 5ème dimension. Bien sûr, vous serez prévenus puisque les voiles auront disparu. Cela vous apparaîtra clairement à la fois dans le ciel, à la fois dans les yeux les uns des autres mais aussi dans le chant de la terre et du ciel, dans le comportement des animaux et des végétaux qui ne correspondra à rien de ce que vous avez connu jusqu’à présent. Cela, vous l’accueillerez en béatitude et avec amour, avec la certitude inébranlable non plus de votre personne mais de la réalité du déploiement de la Lumière maintenant évident et de plus en plus manifeste.

Tout ce qui s’opposera à cette Lumière, d’une façon ou d’une autre, se verra contraint soit à se rendre à la Lumière dans le sacrifice du Soi, soit à œuvrer pour résister à la Lumière. Mais nul ne peut résister à la Vérité, nul ne pourra résister à la Lumière, même ceux qui s’y opposent. Alors à ce moment-là le Feu Vibral pourra prendre l’aspect d’un feu vital, d’éléments se manifestant sous forme de colère, d’aveuglement, bref tous les signes de la folie pour ceux qui ne sont pas ancrés dans leur Éternité. Ceci n’est pas ni une punition ni une rétribution mais la seule façon qu’a le Feu Vibral de venir à bout du feu vital existant dès qu’il existe la moindre prédation, la moindre peur.

Ainsi cette consumation pourra avoir, par certains côtés, des aspects douloureux pour certains d’entre vous, et cet aspect douloureux s’accompagnera dans le même temps de l’accès à la Vérité du cœur, vous mettant en balance l’aspect souffrance et l’aspect béatitude. Il vous deviendra alors de plus en plus évident de choisir entre la douleur et la béatitude afin de vivre de manière bien plus calme et bien plus juste le Feu de l’Amour, le Feu Vibral de la Vérité.

En cela, nombre d’entre vous avez été préparés intérieurement, avez vécu déjà des états de conscience correspondant à l’approche de l’Amour total et l’Amour dans sa nudité. Certains d’entre vous s’y sont établis, d’autres ont hésité. Aujourd’hui, ne parlons plus d’expériences mais de concrétisation et de manifestation, au sein de votre illusion, de la totalité de l’Amour. Les particules adamantines ne vous apparaîtront pas seulement en certains lieux ou en certains moments, et deviendra un phénomène plus constant se traduisant par une blancheur inhabituelle, que cela soit des astres, que cela soit des étoiles, que cela soit de la lune mais aussi sur cette terre.

Vous vous apercevrez que nombre de frères et sœurs seront couverts comme d’une pellicule, blanche ou dorée, correspondant à l’accumulation des particules adamantines et donnant un corps brillant au sein de cette chair. La consumation se produit comme ça. Le Feu de l’Amour entraîne une chair inextinguible, mais vécue je vous le rappelle sans souffrance mais dans la plus grande des béatitudes. Le Feu Vibral est donc l’agent de la béatitude. Il vient mettre fin aux illusions, il vient mettre fin à l’âme si cela est souhaitable, cela vient transmuter ce qu’il peut rester encore comme résistances ou réticences à l’intérieur de vos structures.

Mais rappelez-vous que l’Amour, quelles que soit les apparences, quel que soit ce qui se produit, est la seule réalité. En ces temps-là vous ne pourrez vous appuyer que sur l’Amour, celui qui émane de votre cœur, celui qui émane de votre Présence, rien d’autre ne sera nécessaire que cela. Car c’est à partir de cela, à partir de ce Cœur et de cet Amour, à partir de ce Feu Vibral que l’ensemble des décisions vous concernant seront prises par l’Intelligence de la Lumière quant à votre positionnement, quant à votre évocation ou quant à votre terminaison de ce cycle humain.

Quoi qu’il en soit, la seule façon de préparer cela est de le vivre déjà dans son intégralité, par la Grâce du Christ, par la Grâce de l’Esprit du Soleil et par la Grâce du Chœur des Anges, vous donnant à vivre l’état de Grâce total, celui qui ne s’embarrasse d’aucune considération quelconque concernant la personne que vous êtes au sein de ce monde. Cela se produit d’ores et déjà maintenant, par petites touches pour certains d’entre vous, dans les moments où vous disparaissez, même si vous n’en ramenez aucun souvenir excepté le fait de vous sentir parfaitement bien.

La consumation par le Feu Vibral se traduit aussi, comme vous l’avez déjà constaté par petites touches, par une modification fondamentale de vos intérêts, de vos besoins, quels qu’ils soient. Il y a effectivement de nombreux repositionnements qui se produisent afin de vous ajuster au plus proche de la Vérité que vous avez à vivre, vous faisant parfois et vous amenant parfois à résoudre certaines choses où il y avait des compromis ou des compromissions. Nul ne pourra tricher avec la Vérité car nul n’aura envie de tricher avec la Vérité. Ce qui était la norme au sein de ce monde deviendra anormal et sera vu. Ce qui deviendra normal, c’est ce en quoi l’humanité n’a plus cru, ce en quoi l’humanité s’est éloignée, non pas par sa faute mais bien plus du fait même de l’enfermement.

Ainsi donc, ne voyez ni rétribution ni récompense, voyez simplement l’établissement de la Grâce avec la plus grande des facilités ou alors avec quelques facilités. Mais l’Intelligence de la Lumière est de plus en plus intense et de plus en plus évidente. Elle vous donnera donc à vivre des moments d’Amour, des bouffées d’Amour que vous ne pourrez confondre avec rien d’autre, fussent-elles le plus beau des amours existant entre deux êtres ou entre une mère et son enfant. À ce moment-là vous éprouverez dans chaque cellule de votre corps le Feu de l’Amour, le Feu de la Vérité, l’action du Feu Vibral, l’action de la Lumière dépouillée de tous ses artifices et de tous ses voiles.

Cela se produit déjà maintenant mais cela n’est rien par rapport à ce qui se produira dans les jours, les semaines qui doivent s’écouler durant cet été. Vous êtes donc invité à implorer, sans demander, la Grâce de la Lumière, l’Intelligence de la Lumière, dans chaque parcelle et chaque partie de votre vie afin d’ores et déjà de vous acclimater à la béatitude et à la félicité éternelles. Là se trouve la Vérité. En affermissant cette Vérité, toutes les autres vérités dites « relatives » disparaîtront de vos champs de conscience comme s’ils n’avaient jamais existé. Tout ce à quoi vous tenez vous sera montré dans les liens et les attachements. Dès l’instant où vous avez œuvré avec le Cœur, que cela soit par les mots, par le regard ou par les actions, cela aussi vous sera montré de manière fort clair, sans aucune discussion possible, sans aucune interrogation possible.

Ainsi est l’action du Feu Vibral, activant dorénavant l’ensemble de vos Portes, l’ensemble de votre véhicule d’Êtreté mais aussi l’ensemble de votre conscience élargie ou Supraconscience, vous donnant accès à des choses que vous n’aurez même pas soupçonnées auparavant et qui pourtant ne représentent rien, encore une fois, par rapport au Feu de l’Amour, à cette consumation qui se produira parallèlement à cela.

Le Feu d’Amour appelle le Feu de l’Amour. L’Amour appelle toujours plus d’Amour. L’Amour est un état qui transcende tous les autres états. Le Feu Vibral est l’Intelligence de la Lumière en action au sein des structures éphémères de vos corps. Cela comprenez-le mais surtout vivez-le, car il n’y a qu’en le vivant que vous pouvez saisir la portée de cette consumation et la grâce de cette consumation.

L’Amour est un Feu dévorant qui ne laisse place pour rien d’autre car il est ce qui sous-tend l’ensemble des mondes, car il est ce qui sous-tend l’ensemble des consciences en quelque dimension que ce soit. Quel que soit le devenir de ce corps, cela n’aura pour vous, à ces moments-là, plus aucune importance. Cela n’est pas une démission mais bien une réelle transcendance de l’illusion vers la Vérité, vous dépouillant à la fois de vos enveloppes subtiles éphémères, de votre corps causal, de votre âme peut-être, pour rejoindre les sphères éternelles de la Source, de l’Absolu, de vos origines stellaires.

Ainsi donc, sur cette terre, de multiples frères et sœurs vivront des éléments qui, dans un premier temps, pourront vous apparaître diamétralement opposés. L’un souffrira, l’autre sera en béatitude. Mais chaque souffrance conduit de la même façon à la béatitude, c’est ce qu’il est nécessaire de brûler afin de dépouiller et de retirer tout ce qui n’a pas lieu d’être en présence du Christ et en présence de la Lumière.

Bien sûr, le Feu Vibral touchera aussi l’ensemble des structures de la terre sous un aspect certes plus condensé et plus concret que ce que vous vivrez encore au sein de vos structures éphémères. Car il en est de même pour les structures éphémères, bâties sous les règles et les lois de l’éphémère et qui n’apportent rien à l’Éternité. Ainsi en est-il de l’ensemble de vos organisations, ainsi en est-il de l’ensemble de vos gouvernants et de ceux qui vous asservissaient jusqu’à présent en vous parlant le langage de la liberté, de l’égalité, de la fraternité et qui pourtant représentent exactement l’inverse des valeurs de l’Amour, de l’amour de la Liberté, de la liberté de l’Amour, de la fraternité de l’Amour et de l’amour de la fraternité, mais aussi de l’égalité de l’Amour n’ayant rien à voir avec l’égalité au sein d’un monde où ne peut exister aucune égalité.

Chaque conscience, chaque forme, chaque être, a exactement à sa disposition la même quantité, le même lot d’Amour et le même Feu d’Amour. Il ne peut en être autrement d’un bout à l’autre des dimensions, d’un bout à l’autre des dimensions et des systèmes créés, quelle que soit leur dimension, excepté bien sûr, et vous le savez, par les systèmes solaires qui ont été enfermés jusqu’à présent.

Alors oui, je vous l’annonce en tant qu’Étoile AL : le Feu de l’Esprit, le Feu Vibral se déploie dorénavant de manière extensive sur la terre et non plus par petites touches, mais aussi dans l’ensemble de vos structures éphémères, vous donnant à traverser soit des résistances soit des allégements, mais dans un cas comme dans l’autre la finalité en est la consumation d’Amour. Ne perdez jamais cela de vue, ne perdez jamais cela de votre intelligence. Allez au-delà des apparences, immergez-vous de plus en plus profondément dans ce Feu de l’Amour car c’est en lui que se trouve la régénération, car c’est en lui que se trouvent la beauté, la bonté et la bienveillance. Il n’y a pas d’autre alternative, il y a une seule solution, il y a une seule possibilité, celle d’être libéré, il n’y en a pas d’autre.

Bien sûr, et ainsi que je l’ai dit, la liberté en ce monde, telle qu’elle est proclamée et déclamée, n’a rien à voir avec la Liberté de la Conscience. La liberté du corps, la liberté des pensées, la liberté des lois, d’établir des lois, est du ressort de l’humain, mais la Liberté de l’Amour n’a rien à voir avec l’organisation sociale et ce monde. Cela vous l’avez vécu par petites touches, il est temps maintenant de vous tenir debout, d’oser être, d’oser réellement laisser apparaître ce qui doit apparaître de votre cœur, de votre regard et de vos mains.

Ainsi, dépouillé de tout jugement, dans le Feu de l’Amour et le Feu Vibral, vous serez aidé de manière considérable, non pas seulement par nos Présences, non pas seulement par votre Présence mais réellement par ce que nous avons nommé l’Intelligence de la Lumière, car la Lumière se conforme exactement à votre conscience, exactement dorénavant à vos pensées, exactement maintenant à vos manifestations au sein de ce monde comme au sein de l’Éternité. Il n’y a plus moyen d’éviter, de retarder, de reporter, il n’y a plus moyen d’attendre, il y a juste le temps de vivre la vérité du Feu Vibral et de se laisser emporter par la Grâce de l’Amour, là où est notre Éternité.

Ne rien opposer, ne rien rechercher, ne rien justifier, ne rien projeter. Juste être là, installé dans le Chœur des Anges, l’Esprit du Soleil, accompagné de Christ et de l’ensemble des Archanges, de l’ensemble des Étoiles et de l’ensemble des Anciens, vous donnant à vivre au sein de cette ronde que rien de tout cela n’est séparé de vous et que tout cela, en définitive, n’est porteur que de la même vérité de l’Amour et que seul le regard séparé et isolé avait manifesté et créé à l’extérieur de vous, car tout est en vous. Nous vous l’avons tous dit, les uns et les autres, en quelque siècle que nous ayons vécu : la seule réalité ne peut être qu’en vous. Elle ne peut pas être visible au niveau des sens tels que vous les connaissez. Elle ne peut pas être calculée par les lois de ce monde. Elle ne peut être qu’Évidence, se découvrant et se nourrissant d’elle-même dans un Feu d’Amour et un brasier qui ne connaît nulle limite, dans la Joie, dans le déploiement, comme dans l’Absolu.

… Silence…

Le Feu Vibral, par la Lumière agissante de l’Amour, vous donnera à voir aussi beaucoup d’éléments appartenant non pas à l’éphémère mais à l’Éternité en ce qui concerne ce qu’est l’Amour, non pas dans les projections mais dans la réalité du vécu, vous donnera aussi à voir ce qui n’a pas pu être résolu jusqu’à présent et qui devra s’alléger et s’apaiser avant l’Appel de Marie.

Tout cela se produit durant cette période de cet été, tout cela se produit en ce moment. Il y a, à chaque minute et à chaque souffle de votre vie dorénavant, d’une manière ou d’une autre, un appel de la Lumière. Cet appel de la Lumière incessant se transformera petit à petit en ce brasier d’Amour, en cette consumation qui viendra éteindre toute plainte, toute récrimination, toute question, toute interrogation, mais aussi toute illusion. Il n’y aura de certitude ailleurs que dans ce Feu qui vous consumera et qui vous consume déjà. Le reste ne pourra s’opposer ni même expliquer quoi que ce soit dans l’intensité de votre vécu, vous établissant au sein de la Demeure de Paix Suprême.

Les peuples des autres dimensions vous apparaîtront à vos yeux de chair bien avant que ceux-ci ne se ferment sur la réalité de ce monde. De nombreux frères des étoiles, de nombreux peuples présents à la surface de votre terre et qui vous étaient inconnus vous apparaîtront. Le Feu de l’Amour les consumera ou les attira à vous dès l’instant où il y aura résonance. Alors ne vous étonnez pas des contacts qui commencent à s’établir entre vous et les peuples des éléments. Ne vous étonnez pas de converser, que cela soit avec Marie, avec le Christ, avec Mikaël ou avec toute autre entité. Vous ne craignez rien car l’intensité de l’éclairage du Feu Vibral de l’Amour ne pourra laisser aucun doute sur une possible falsification ou une identité fausse, car celui qui s’exprimera en vous, à votre oreille comme dans votre cœur, ne pourra dire que la vérité. Ainsi vous le reconnaîtrez à ce Feu Vibral, vous vous reconnaîtrez de la même façon.

… Silence…

Au commencement était le Verbe. Le Verbe s’est fait chair. Le Verbe s’écrit en lettres de Feu, sculptant la Vie depuis le plan des Quatre Vivants.

L’âme, si elle existe encore en vous, ne peut être remplie que de bonheur, ou d’effroi si toutefois elle refuse la dimension de l’Esprit. Quoi qu’il en soit le Feu Vibral apportera une révolution intérieure, quels que soient vos choix, quelles que soient vos décisions, car à ce niveau aussi vous êtes entièrement libre de devenir ce que vous êtes ou de demeurer dans l’illusion du paraître. Il n’y aura pas d’autre échelle de jugement que votre propre mesure d’Amour envers vous-même et envers la Vérité.

… Silence…

Rappelez-vous aussi que dans les moments où la Lumière vous appellera, que dans les moments où le Feu Vibral vous interpellera, il convient de faire le Silence, de plus en plus, afin de recueillir et d’accueillir les Présences et cette Intelligence, afin de mettre à nu le cœur, afin de laisser œuvrer votre Merkabah Interdimensionnelle, afin de commencer à assembler la Merkabah Interdimensionnelle collective que vous vivrez sans les rechercher par ce que je nommerais une affinité vibratoire naturelle issue à la fois de vos lignées, de vos origines stellaires mais aussi de ce qu’il vous reste à accomplir à la surface de ce monde en ces temps.

Rappelez-vous aussi enfin que cela se passe tout de suite et instantanément, mettant fin à l’illusion du temps aussi, dès l’instant où l’Intelligence de la Lumière et le Feu Vibral œuvrent en vous, dans l’intimité de vos cellules, dans l’intimité de votre conscience. Là aussi, se trouve l’humilité et la grandeur de ce que vous êtes.

Rappelez-vous aussi qu’en vous, le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil sont là. Ils sont vous comme vous êtes eux. Vous pouvez vous appuyer sur eux car ils ont l’intelligence nécessaire d’ordonner, d’agencer votre liberté afin de ne plus être piégé en aucune manière par les voiles illusoires de ce monde. Le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil qui participent, bien sûr, à ce que je vous donne aujourd’hui, bien au-delà de mes simples mots, bien au-delà de notre Présence commune.

… Silence…

Rappelez-vous aussi que le Silence est nécessaire afin de laisser s’installer sans faille ni retard le Feu de l’Amour, le Feu Vibral qui consume.

… Silence…

Je suis Ma Ananda Moyi. En union avec le Chœur des Anges, en union avec l’Esprit du Soleil, permettez-moi de vous apporter le Feu Vibral.

… Silence…

Et n’oubliez jamais que je réside en chacun de vos cœurs, comme chacun de vous réside en moi, car il n’y a qu’une seule Demeure, en vérité, quelles que soient les Demeures du Père ; même si elles sont nombreuses, elles ne sont que l’expression de la joie de la Vie, de la joie de la Vérité.

… Silence…

À bientôt.

Source: http://www.lecollectifdelun.com

Partagé par : http://www.etresenevolution.com