ENTRETIENS de PENTECÔTE (mai 2015) 3ième partie de 3 – OMA – Questions/Réponses 2 de 4

Petite modification : les questions/Réponses par OMA -1- ont été déplacées à sa demande en 2e position. Donc les questions/Réponses par l’Esprit du Soleil sont mises en 1ère position

3ème partie  

2 de 4

2 – O.M. AÏVANHOV – Questions/Réponses 

Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Je me réjouis de trouver certains d’entre vous qui ont déjà écouté mes paroles. Permettez-moi tout d’abord de vous transmettre toutes mes bénédictions, tout mon Amour en ce mois de mai qui est déjà entamé, n’est-ce pas, et qui, je dirais, va vous amener à vivre des réjouissances, si je peux dire, diverses et variées un peu partout sur cette planète.

Voilà que nous allons échanger, il paraît que vous allez poser des questions. Il paraît aussi que j’ai que deux heures parce qu’après je dois laisser la place aussi à l’Esprit du Soleil. Je précise tout d’abord que nous allons accueillir ensemble, vous et moi, d’abord l’Esprit du Soleil avant d’écouter vos questions et de mettre l’ensemble des personnes qui sont ici, des frères et des sœurs, dans la même vibration, si je peux dire et la même conscience, et surtout la même écoute. En espérant que les questions que vous posez, et les réponses que nous ferons, vous aideront à vous ajuster en quelque sorte vous-mêmes avec ce qui se déroule en vous comme à l’extérieur de vous durant cette période. Alors tout d’abord, nous faisons un moment de silence pour accueillir, si je peux dire, l’Esprit du Soleil en chacun de nous.

… Silence…

Bien. Alors tous ensemble nous allons maintenant écouter d’abord les questions que vous avez. Je crois que y en a qui sont écrites d’abord et ensuite je répondrai. À la fin de cette question, s’il y a des questions qui émergent par rapport à cette réponse concernant cette première question, vous pouvez aussi intervenir avant qu’on passe à la deuxième question écrite.

Alors j’écoute mon scribe à côté.

Question : dans la journée, les phases de disparition interviennent souvent vers 11h ou 17h. Pourquoi ?

Alors cher ami, comme tu l’as remarqué, il y a effectivement des moments de disparition. Ces moments de disparition sont fonction, bien sûr, de beaucoup d’éléments. Ils sont à la fois fonction d’éléments astronomiques, à la fois fonction de ce qu’on avait appelé la noosphère de Gaïa, c’est-à-dire les restes de la structure mentale correspondant à l’ancien monde, si je peux dire aujourd’hui, qui ont une espèce de compétition entre la Vérité et l’illusion. De la même façon la terre elle-même, à travers son noyau cristallin, lance des impulsions particulières. Si vous avez été attentifs aussi, vous remarquez qu’il y a des moments où les sifflements d’oreille, le Chant de l’âme, le Chant de l’Esprit ont des tonalités différentes. Vous avez l’impression d’être piqués ou transpercés en divers endroits du corps. Et effectivement, il y a une intensification qui se produit tous les jours, et vous l’avez remarqué, à 17h, à partir de 17h. Parce que nous rentrons dans le dernier quartier du soleil.

Le soleil se lève, monte, arrive à son apogée et redescend. Nous pouvons, de la même façon que pour la lune, identifier quatre quartiers solaires dans la même journée et le dernier quartier solaire commence effectivement, depuis déjà un ou deux mois, approximativement autour de 17h, ce qui peut se traduire pour vous par une accentuation de vos perceptions, où que celles-ci soient situées dans votre corps ou dans votre conscience.

À 11h par contre, je pense que c’est quelque chose qui te correspond plus spécifiquement par rapport, je dirais, à la régulation des flux vitaux et vibraux qui vous parcourent dorénavant en totalité. Et selon la proportion de feu vital restant et l’intensité du Feu Vibral qui est fonction des circonstances, entre autres dont je viens de parler, il est évident qu’en vous se résument aussi un certain nombre d’éléments. Les manifestations, comme vous le vivez à la surface de votre corps comme à l’intérieur de votre conscience, se retrouvent bien sûr dans ce qui se passe au niveau de la surface terrestre, en particulier l’aération qui se fait de la terre, parce que la terre elle aussi elle a chaud, elle transpire et elle ouvre ses pores (pas seulement dans les volcans) pour évacuer en quelque sorte ce Feu Vibral qui coule à flot maintenant depuis le cosmos, depuis votre cœur et depuis la terre.

Donc bien sûr il y a des horaires, de même que j’avais parlé de ce mois de mai où il y a bien sûr beaucoup de choses non plus dans les manifestations, je dirais, incongrues comme je vous avais prévenu, mais directement, je dirais plutôt, dans les alignements ou les ajustements très fins de votre conscience, de votre emplacement, comme pour l’ensemble de la terre, toutes les consciences qui y sont présentes.

Donc bien sûr vous remarquez que dans ce dernier quartier solaire, donc à peu près 17 heures (même un tout petit peu plus tard dorénavant parce que la durée des jours a rallongé), vous allez observer une intensification de vos perceptions qui vous sont propres. Si c’est les picotements, vous allez en avoir plus, si c’est les sifflements d’oreille, vous allez en avoir plus, si vous sentez le cœur, vous allez le sentir encore plus fort, et plus précisément durant ces tranches horaires, c’est-à-dire de 17 heures au coucher du soleil et bien sûr ça continue, parfois même jusqu’au moment du coucher voire même dans la nuit.

Et le matin, vous retrouvez une énergie, je dirais, plus ou moins conventionnelle, habituelle, pour faire ce que vous avez à faire. Certains vont se trouver effectivement appelés littéralement par la Lumière à d’autres moments. Et vous savez qu’il faut, bien sûr, au moment où ça vous arrive, respecter un minimum cela. Parce que quoi que vous fassiez, je vous rappelle, dans ce Face-à-Face que vous vivez, à chaque minute se posera la question de votre Éternité et de votre éphémère au sein de ce corps, avec parfois de plus en plus d’acuité, de plus en plus d’éléments sensibles qui vont se produire dans votre conscience, qui vous interpellent bien sûr, et qui vous appellent aussi à voir autrement, à être plus vaste, plus grand et plus transparent.

Voilà pourquoi, effectivement, vous remarquez d’abord des accentuations des processus lors du dernier quartier du soleil de la journée, mais aussi la nuit, et pour d’autres à certains horaires qui ne semblent pas synchrones, je dirais, avec l’ensemble des frères et des sœurs, parce que là y a peut-être du travail qui se fait, de réajustement plus précis et plus fin par rapport à ces superpositions entre l’éphémère et l’Éternel. C’est ce que vous vivez précisément en ce moment. Vous l’avez peut-être remarqué, quels que soient les symptômes, les manifestations que vous présentez, celles-ci ont toutes les chances d’être modifiées et amplifiées durant cette période qui est la période de l’alignement majeur avec vous-même, avec l’Éternité, avec la Source, avec Marie, avec nous tous.

C’est le moment où vous découvrez peut-être l’unicité, je dirais pas l’Unité mais l’unicité du vivant, vous donnant à vivre des synchronicités ou des obstacles tout-à-fait surprenants par rapport à ce que vous avez l’habitude de vivre dans votre déroulement habituel mais aussi intérieur de la conscience au sein de ce monde. La question c’était ça, je crois, hein? Y a-t-il des questions par rapport à cela ou on continue ?

… …

Alors si personne se manifeste, tu peux lire la question suivante.

Question : quand je porte mon attention sur les Triangles de la Terre, de l’Air et de l’Eau, c’est toujours le Triangle du Feu qui se manifeste d’abord, voire la petite Couronne de la tête. Pourquoi ?

Je répondrais simplement, pourquoi pas ? Vous avez tous, comme en astrologie, vous êtes constitués bien sûr d’eau, de vide, de conscience, dans ce corps. Mais vous êtes constitués aussi des éléments. Vous savez qu’en astrologie, chaque position planétaire dans telle maison et dans tel signe donne précisément les pourcentages, quand vous regardez l’ensemble du ciel, de vos constituants élémentaires. Alors si vous avez plus de Feu, le Feu va se manifester de façon privilégiée. Mais aussi vous remarquez effectivement que le Triangle de Feu, pour certains d’entre vous (pas tous), est beaucoup plus actif que les autres. Pour d’autres ça va être la Terre, pour d’autres ça sera jamais le même. Parce que chacun d’entre vous avait, je dirais, un métabolisme de la Lumière, de réception, de digestion, d’encaissement même parfois de la Lumière vibrale au sein de cette structure éphémère.

Certains d’entre vous doivent porter, avant le Face-à-Face final et l’Appel de Marie, encore plus de Lumière et laisser passer encore plus de Lumière au travers d’eux. Parfois ça peut donner l’activité préférentielle d’un Triangle plutôt que d’un autre, ou en tout cas sa perception. Quant au niveau de vivre la pointe en haut ou en bas, vous remarquerez que cela ne concerne pas seulement le Triangle de Feu, mais aussi par exemple le Triangle de la Terre qui était pointe en bas et qui se retrouve pointe en haut. La pointe est plus ou moins mobile. La base est plus ou moins vibrante et plus ou moins extensible. Donc si vous voulez, chacun va présenter des mécanismes énergétiques, des mécanismes vibratoires qui vont être fonction de ce que ce frère ou cette sœur est capable de vivre, d’encaisser à ce moment-là.

Je vous rappelle aussi qu’il avait été dit que les Appelés seraient marqués au front, ils vivraient l’onction du Seigneur à travers l’arrivée du Christ, par Métatron derrière, par Mikaël devant et par Marie ou par les Étoiles ou par nous, Anciens. Vous allez constater que Christ va se manifester aussi de cette façon-là. Alors pas toujours avec des mots mais des moments, par exemple, où vous pouvez manifester d’un coup une disparition subite, un frissonnement qui vous prend de partout, qui vous secoue le corps ou encore le cœur qui se met à vibrer ou à chauffer, ou encore l’Onde de Vie qui se réactive, ou les pressions ou les sifflements dans les oreilles qui se modifient.

Tout ça traduit l’approche du Christ et l’approche de Marie et donc l’approche de votre Face-à-Face avec vous-même, avec l’Éternité. Et tout cela se produit, bien sûr, durant cette période. Et donc je dirais, et je redis, ce sont des ajustements fins, extrêmement précis, qui vont vous aider à vivre ce qui est à vivre et surtout, pour certains d’entre vous, vont faire apparaître, au sein même de la manifestation et de l’incarnation où vous êtes, des Présences spirituelles, des manifestations tout-à-fait inhabituelles au sein de ce monde falsifié, bien sûr.

Et donc vous commencez à toucher de plus en plus ce que nous, nous appelons le Merveilleux, même si pour certains d’entre vous ça fait ressurgir, je dirais, des peurs ou des frayeurs ou des interrogations. Parce que tout cela se déroule bien sûr en différents endroits de la conscience, en différents endroits du corps, en différents pays et tout ça s’alchimise, si vous voulez, en fonction des capacités d’assimilation de votre corps, de la noosphère de la terre, de Gaïa, mais aussi des groupes d’êtres humains constitués. Et vous remarquez d’ailleurs, si par exemple vous avez l’occasion de parler entre vous, vous demandez si vous connaissez vos lignées et vous verrez que certaines lignées sont plus vibrantes ou certaines origines stellaires sont plus vibrantes à certaines heures.

De la même façon que dans les médecines énergétiques, en médecine chinoise ou d’autres, vous avez des horaires de manifestation de la circulation d’énergie dans des méridiens, dans des chakras, etc., etc. Sauf que là, de la même façon, vous avez des manifestations du Feu Vibral, de la Lumière, de son Intelligence, qui va se manifester à vous et s’accompagner de diverses choses. Bien sûr, on ne peut pas passer en revue l’action de tous les Triangles ou de toutes les Portes au niveau du corps. L’important n’étant pas les explications mais bien sûr de vivre cela avec je dirais, le plus de disponibilité possible en fonction bien sûr de vos obligations ou de vos engagements, quels qu’ils soient. Mais cela va se faire, je dirais, de plus en plus fréquemment et avec de plus en plus de puissance. Mais c’est tout-à-fait logique, nous vous l’avions annoncé.

Donc bien sûr que vous pouvez expliquer pourquoi le Triangle du Feu est plus présent à travers les lignées, pourquoi il est plus fixe ou plus la pointe en haut que la pointe en bas. Ça veut pas dire que le retournement ne s’est pas fait, puisque si vous sentez les Triangles, quels qu’ils soient, de la tête ou l’une des Couronnes, vous avez vécu le retournement et vous en avez même vécu énormément je dirais, entre l’Éternel et l’éphémère. Vous dansez une espèce de danse où vous cherchez consciemment ou inconsciemment à vous ajuster vous-même avec la Vérité et non pas ce qui peut être dit ou vécu en ce monde. Mais ce que vous avez à manifester dorénavant en ce monde, quel que soit votre âge, quelle que soit votre situation affective, professionnelle, la Vie va vous mettre de plus en plus des éclaircissements. Ces éclaircissements, vous pouvez parfois les appeler des bâtons dans les roues pour vous empêcher d’avancer, mais peu importe. Ce qui se déroule n’est que la traduction de cette mise en condition si je peux dire, finale, avant le charivari de la terre et l’Appel de Marie.

Donc bien sûr on va pas développer toutes les fonctions parce que cela nous emmènerait à la fois très loin mais surtout que devant l’inéluctabilité de ce qui se déroule, cela ne sert plus à rien. C’est comme si vous expliquiez à un mourant que par exemple son cœur va s’arrêter de telle façon, que son cerveau va s’arrêter de telle façon, qu’il va avoir froid, qu’il va frissonner, bref tous les symptômes du départ. Mais cela, bien sûr, c’est à vous de le vivre, avec vos spécificités et surtout en laissant, je dirais, travailler ce qui travaille sans vous en mêler, sans bien sûr, au moment où ça se produit, je parle pas de maintenant justement mais je précise les conditions, je dirais, les plus favorables à ce que vous viviez totalement ce que vous avez à vivre.

N’oubliez pas aussi que dans la période de l’appel, conscient ou inconscient par rapport à votre assignation vibrale, il y a aussi des réajustements pouvant se traduire par des évènements qui font irruption dans votre vie, comme ça, sans que vous n’ayez rien demandé, agréables comme désagréables d’ailleurs. Et tout cela fait partie de l’Intelligence de la Lumière. Tout cela c’est le déroulement, je dirais, normal au sein de la Multidimensionnalité. Bien sûr vous êtes encore limité par ce corps, vous êtes encore limité par certaines croyances qui ne sont plus des égrégores mais je dirais des édifices mentaux auxquels tous vous avez, et nous avons, adhéré, et qui font partie à la fois de l’éducation mais de l’ambiance collective de la terre. Tout cela, vous avez à le traverser, à le voir et à le plus possible accueillir ce que la Vie vous offre, dans un sens comme dans l’autre.

Et plus vous serez comme cela, plus vous pourrez superposer le corps physique, les corps subtils et le corps d’Êtreté. Et donc vivre, je dirais, dans cette harmonie totale du Soi qui est définitivement établi au sein de l’Infinie Présence. Et qui se traduit par des mécanismes intérieurs, une capacité à voir les choses sans réfléchir, sans vous interroger, non pas tant pour vous-même par exemple, mais pour ce qui se déroule sur ce qui vous est donné à voir sur l’écran de votre conscience pour un frère, une sœur, une situation, un mari, une femme ou un enfant. Tout cela est en train d’apparaître, tout cela vous est délivré durant cette période afin que vous voyiez réellement les jeux qui se produisent au sein de la conscience.
Ah oui, faut respecter un temps d’intégration de l’Esprit du Soleil à chaque fois. Quelques secondes.

… Silence…

Je crois que nous pouvons écouter la question suivante.

Question : pour mettre Christ devant, il faut activer les quatre Cavaliers de la tête dans un certain ordre : Terre, Eau, Feu, Air. Peut-on les activer par la pensée ou y a-t-il une autre méthode très rapide ?

La seule façon de mettre Christ devant, c’est la plus rapide, c’est effacer la matrice falsifiée de votre corps et des structures qui sont en vie ici-même en ce monde, et laisser la matrice Christique prendre possession en totalité de vos structures éphémères afin de libérer votre conscience. C’est ce qui se produit déjà quand vous percevez de manière spontanée certaines Portes, certaines Étoiles, certains Triangles à certains horaires, comme nous venons de répondre.

Donc, la façon la plus rapide, ce n’est même pas de penser à Christ, c’est de devenir soi-même Christ en s’effaçant devant la majesté de l’Amour et de la matrice Christique de Liberté. Donc oui, c’est la façon la plus rapide. Mais avant d’arriver à ce « plus rapide », le mental ne peut pas comprendre. Donc y a que l’expérience de la vibration, l’expérience des relations que vous menez avec l’extérieur qui va vous permettre de peaufiner comment se déroule l’effet de mettre Christ devant. Mais effectivement l’histoire d’activer tel Triangle ou d’émettre la pensée de mettre Christ devant, au bout d’un certain temps (qui est variable pour chacun de vous), vous allez constater que ça vient spontanément et sans effort. C’est justement dans ces cas-là que tout est facile, que tout est évident. Vous avez même plus à désirer quelque chose. Parce que si vous émettez une intention qui est en accord avec l’Intelligence de la Lumière, que va-t-il se passer? Cela s’actualisera très rapidement au sein de ce monde. Cela s’appelle la co-création consciente. C’est exactement cela que vous réalisez.

C’est pour ça qu’il vaut mieux faire attention à ce que vous pensez, parce qu’on dit toujours, vous savez bien : il ne faut pas juger, il ne faut pas condamner. Mais si vous avez eu la pensée même, même sans parler, même sans juger, même sans condamner, si vous émettez une pensée qui est contraire à la Lumière, vous allez le sentir passer de plus en plus vite. C’est pas une punition, c’est juste pour vous permettre de voir de plus en plus clair ici-même, là où vous êtes, dans le fonctionnement de votre propre conscience.

Dans cette superposition, si vous le vivez, dans le corps d’Êtreté lui-même si l’âme est complètement dissoute, ou dans la personnalité si vous connaissez rien de tout ça encore. Mais tout ça se réalise avec facilité et de façon de plus en plus évidente pour ceux qui le vivent. Ceux qui ne le vivent pas encore vont se servir de béquilles, comme on dit. Ils peuvent se servir des cristaux, ils peuvent se servir de ce qu’ils veulent. Mais à un moment donné, effectivement, tout cela se fera entièrement automatiquement. C’est exactement d’ailleurs comme cela que ça se passe dans toutes les autres dimensions.

La co-création consciente est instantanée puisqu’elle ne connaît pas le temps. Et en ce monde, comme vous étiez soumis au temps linéaire des mondes carbonés enfermés, vous ne pouviez pas vous rendre compte de la causalité. Parce que souvent il se passait des vies entières, voire des cycles entiers, avant que la problématique ou la récompense, on l’appelle comme on veut, c’est pareil, les résultantes karmiques se manifestent. Aujourd’hui, les délais sont extrêmement courts et aussi deviennent quasi simultanés. Vous pensez à telle chose, telle chose se réalise. Vous l’avez pas demandée pourtant, vous n’avez même pas pensé à mettre Christ devant. Et quand ça, ça se réalise, c’est que bien sûr votre matrice Christique est déjà là. Sinon y a aucune raison que la co-création consciente se manifeste de façon aussi rapide, aussi instantanée, dans tous les secteurs ou pour certains secteurs de votre vie.

Je vous avais dit, voilà un peu plus d’un mois, que vous auriez des surprises durant les mois d’avril et de mai, que vous constateriez beaucoup de choses que vous n’aviez jamais constatées avant. Tout cela parce que votre perception vibrale et aussi votre perception de l’énergie vitale, même altérée, vous devient de plus en plus sensible et je dirais même dans certains cas, pour les énergies inversées, ça devient directement insupportable. Alors cela n’est pas fait pour vous amener à tuer quelqu’un ou à foutre des baffes ou à essayer de résoudre au plus vite une situation ou à vous en échapper. C’est juste pour vous montrer ce qu’est, en vous-même et à l’extérieur de vous, l’action de la Lumière dans les univers Libres.

… Silence…

Bien, alors nous allons pouvoir continuer à lire ces questions.

Question : concernant l’action de l’activation des Triangles sur le cœur, quel Triangle est concerné pour le système endocrinien et le système nerveux ?

Ils sont tous concernés, à des degrés divers. C’est comme si vous me demandiez, dans les éléments constitutifs de l’ADN, quel était l’élément qui s’activait. Les quatre éléments sont nécessaires. Bien sûr, chacun des Triangles et chacune des fonctions des Portes et des Étoiles de votre corps apporte certaines spécificités, mais il n’y a pas d’ordre ou il n’y a pas de préférence. S’établit ce qui doit s’établir. Vous n’êtes pas encore en capacité, je dirais, de maîtriser votre corps d’Êtreté, même si vous le sentez de manière de plus en plus vivante, si je peux m’exprimer ainsi. Mais tout ça fera partie d’une étape ultérieure où vous apprendrez effectivement, débarrassé de tout ce qui est illusoire au sein des structures de ce monde, à travailler vous-même et à apprendre je dirais, non plus à marcher, mais à voler dans les dimensions.

Donc, tout cela se fait à votre rythme. Ce rythme n’est pas le même pour chacun, l’activation des Triangles n’est pas la même pour chacun. Vous avez effectivement la mise en action de certains éléments, au niveau des Triangles, qui est plus facile que d’autres, de la même façon que vous avez la quintessence des éléments sur la Petite Couronne. Certains d’entre vous vont sentir une partie de Croix, d’autres les points, d’autres les Étoiles, d’autres des Triangles sur le corps. Des manifestations qui sont toutes, toutes, absolument toutes dorénavant liées à cet emboîtement avec votre Éternité.

Vous revêtez maintenant réellement vos habits de noces, vos habits de noces pour vivre la Rencontre, avec l’Éternité, avec le Christ, avec Marie, avec nous tous et surtout, avec vous-même. Non pas dans ce que vous connaissez ici-bas en ce monde, non pas ce que vous avez pu explorer en dehors de ce corps ou en dehors de ce monde, mais bien plus ce que vous êtes en Vérité, cette Étincelle Divine, ce Créateur et cette Créature, et ces multiples Créatures en même temps. Mais tout ça c’est vous, et c’est ça qui va être à vivre. Alors pour certains d’entre vous, il faut qu’il y ait un travail d’alchimie qui se réalise maintenant; dans ce Face-à-Face, dans cette rencontre entre vos deux parts, éternelle et éphémère, y a une alchimie qui se crée. Les symptômes que vous manifestez, que ce soit au niveau du corps et de la conscience, où que vous soyez positionné, ne font que traduire la progression de la Lumière.

Alors bien sûr la progression de la Lumière, si il y a des résistances, que ça soit dans les systèmes de croyance restant sur terre, que ce soit dans vos structures, que ce soit dans votre vie, bien sûr ça va prendre un relief et une acuité plus marqués. Mais cela n’est pas là pour vous dire que ça s’aggrave mais bien plus pour vous dire que bien au contraire, ça s’éclaire. Et quand vous serez vraiment éclairé en totalité par votre cœur et non plus par le Canal Marial et non plus par l’Onde de vie et non plus par nos Présences et non plus seulement par votre corps d’Êtreté qui se superpose, mais par le cœur, le Cœur de Diamant, là vous verrez, vous re-connaîtrez, si ce n’est pas déjà fait, votre Éternité.

Et vous serez de moins en moins affecté par ce qui se déroule, je dirais autour de vous, puisque cet « autour de vous » ne sont que votre projection de conscience, de même que la projection des autres frères et sœurs, proches ou lointains. Mais tout cela ne fait partie que de la solution, si je peux dire, de cette confrontation. Et moins vous êtes présent dans cette confrontation, plus celle-ci va se dérouler avec légèreté, avec un allègement des zones de résistance ou des croyances qui peuvent encore rester enkystées dans votre conscience ou dans votre corps.

… Silence…

Bien. Alors nous allons pouvoir écouter, si vous le voulez bien, sauf si y a des questions orales, la question suivante.

Question : pour une forte pression sur le front en situation de stress, j’ai tout essayé : les Triangles, le cœur, la respiration. Au bout d’un moment, c’est parti avec la réfutation. Comment faire autrement ?

Comment faire quoi ? Faire disparaître quoi? Le fait d’être gêné ? Mais qui est gêné ? C’est la personne, bien sûr, qui est gênée. Alors bien sûr vous avez des processus vibratoires, que ce soit sur le front comme tu poses, ou parfois dans un orteil, ou dans n’importe quelle Porte ou région du corps ou de la tête. Vous avez cette fulgurance qui apparaît mais d’abord, pourquoi tu veux faire disparaître ça ? C’est la question qu’il faut se poser. C’est pas comment je vais faire disparaître tel Triangle, telle chaleur ou telle chose.

Il est pas question de donner une technique ou de trouver une technique. Il est question de se voir traverser cela et de le traverser réellement. Vous allez apprendre, si ce n’est pas déjà le cas maintenant, que les règles sont en train de changer profondément, et c’est indispensable avant le Choc final. C’est indispensable que beaucoup d’entre vous, de la même façon que vous avez ancré, semé la Lumière, que vous soyez dans une stabilité et une Transparence totale pour en quelque sorte, si je peux m’exprimer ainsi, porter la croix comme le Christ l’a fait. Non pas pour vous faire crucifier mais pour littéralement encaisser ce qui est à encaisser.

Je vous rappelle que chacun d’entre vous est le même que l’autre. Donc si l’autre se manifeste à vous violemment ou si vous-même vivez une perception désagréable sur un Triangle, sur un élément, sur un orteil, où que ce soit, pourquoi voulez vous encore chercher une sédation ? Traversez cela, soyez lucide avec de plus en plus d’acuité. Si vous êtes lucide avec de plus en plus d’acuité, non pas pour chercher comment vous débarrasser de ce qui vous gêne ou comment l’améliorer, ni l’un ni l’autre, simplement traversez cela, laissez se déployer ce qui se déploie, c’est-à-dire la Merkabah interdimensionnelle, les Triangles élémentaires qui ont rejoint la quintessence. Et vous verrez que la source du bonheur, elle est là. Elle est pas dans le fait de vouloir se débarrasser de telle chose ou telle chose parce que ça gêne la personne. Là aussi vous êtes testé par vous-même.

Êtes-vous une personne ou pas encore, ou plus du tout ? Avez-vous transcendé la personne et êtes-vous plus du tout une personne, à tel point que vous ne savez plus comment vous vous appelez, ou quelle heure il est, ou quel jour vous êtes ou sur quelle planète vous êtes. Tout ça c’est normal. C’est comme si, on va prendre l’exemple inverse, c’est comme si nous étions en train de mettre le feu, et vous aussi, et que vous appeliez les pompiers derrière. Faut savoir ce que vous voulez. Vous savez qu’il y a maintenant des évènements qui sont actualisés dans la matière, dans votre dimension, qui apparaissent de plus en plus clairement, sauf pour ceux qui ne veulent pas les voir, ou qui n’y croient pas.

Mais il n’est pas question de croyance, vous ne pouvez pas dire j’y crois ou j’y crois pas. Ce sont des évènements qui sont inscrits dans la matière, donc qui sont gravés dans le marbre et ils sont repérables. Je parle aussi bien de votre corps que du corps de la terre. Donc pourquoi vouloir, même si vous avez une brûlure intolérable à l’orteil ou sur un Triangle et que vous sentez un malaise, c’est pas la Lumière qui vous veut du mal. Ce que vous percevez à travers les Triangles, par exemple, ou à travers les picotements ou ces manifestations, si vous voulez, amplifiées ou nouvelles, c’est uniquement l’expérience et le vécu de votre corps d’Êtreté superposé à l’ancien. Donc tout cela est logique.

C’est pour voir aussi par vous-même où est votre degré de Lumière. Où est votre degré de confiance en la Lumière, où est votre degré d’Abandon, où en est votre degré d’Éternité? C’est ça qui est à voir, rien de plus. Alors après, bien sûr, on me demande des techniques. Bien sûr que vous pouvez avoir des techniques pour activer tel Triangle ou tel Triangle. Mais rappelez-vous que si ça travaille plus qu’un autre, c’est qu’y a une raison. La dernière raison, c’est aussi que vous êtes marqué au front, comme je l’ai dit, et ce marquage au front devient une réalité tellement visible que bientôt ça se verra comme le nez au milieu de la figure que vous êtes allumé.

Et c’est là où votre fonction, si je peux m’exprimer ainsi, est fondamentale au sein de ce monde. Non pas pour apporter une aide ou résoudre quoi que ce soit mais plutôt pour vous installer de plus en plus dans cette Éternité. Si vous vous installez dans l’Éternité, même en regard d’un frère qui est en face de vous et qui vous a demandé quelque chose, le soigner, lui parler, si d’abord vous mettez le Christ devant, comme je l’ai dit, et si ensuite vous disparaissez, mais il va se passer des choses merveilleuses pour celui qui a demandé quelque chose.

Mais vous, vous n’avez rien demandé, il faut surtout plus demander, laissez la Lumière œuvrer. Non pas en disant que la Lumière va vous traverser et que vous êtes un grand guérisseur. Laissez ce rôle à la Lumière que vous êtes, parce qu’elle est Intelligente et qu’elle va résoudre tout ce qui est dans l’environnement. L’environnement, c’est le frère et la sœur qui est en face de vous et qui vous demande de l’aide mais c’est aussi l’enfant qui meurt de faim en Afrique et qui va, à travers votre état d’être, si je peux dire, réceptionner encore plus de Lumière. Vous n’avez pas besoin de savoir qu’il meurt de faim, vous n’avez pas besoin de savoir comment il s’appelle, vous n’avez pas besoin de savoir son âge ni sa couleur de peau. Vous ne savez même pas qu’il existe, et pourtant l’action est bien réelle et bientôt vous allez le voir.

Vous allez constater d’ailleurs que tous ceux qui sont dans une démarche (parmi les frères et les sœurs), spirituelle et qui commencent à vouloir traiter, à agir sur les uns et sur les autres, bien sûr qu’y a des actions, mais qui fait cette action si ce n’est la personne et l’ego? Si vous disparaissez, y a plus d’ego et si vous disparaissez en face de quelqu’un (sans rien demander, vous qui disparaissez), mais l’autre il recevra ce qu’il doit recevoir, il recevra dix fois plus de Lumière que celle que vous voulez lui donner avec vos mains ou avec votre propre conscience.

Là aussi, vous avez par exemple, je vais continuer là-dessus, j’ai parlé des thérapeutes ou ceux qui ont une mission d’aide, réciproque parfois, dans les rencontres entre frères et sœurs. Mais vous demandez, bien sûr, on vous a toujours dit de demander. Mais maintenant si vous disparaissiez au lieu de demander, qu’est-ce qui va se passer ? Faites des essais ici-même durant cette semaine. Mais vous verrez que vous ne comprendrez rien à ce qui se passe, que vous n’aurez aucun moyen de vous emparer de ce qui se passe mais que l’Intelligence de la Lumière et l’Action de Grâce, elle sera là. Mais pour ça, il faut être aligné, et surtout il ne faut rien demander soi-même.

Il faut laisser être la Lumière et l’Intelligence, quelle que soit la demande de l’autre. Alors bien sûr nous vous donnons les uns et les autres, dans ces réponses aux questions, dans les entretiens privés que vous pouvez avoir avec certains d’entre nous, nous vous donnons des éléments. Non pas des techniques, même si y a des cristaux, des postures, tout ce que vous voulez, mais des moyens de vous approcher de cela, non pas de résoudre telle douleur, tel bobo et telle anomalie, mais toujours aller vers plus d’authenticité, plus de disparition, plus de Transparence.

Et là vous verrez que la Grâce elle se fait, elle s’actualise toute seule. Elle n’a pas besoin de vous, ni de l’autre. Et là c’est quelque chose qui est à dépasser, bien sûr. Vous êtes dans un monde encore duel où la dualité s’exprime même si vous êtes Libéré, dans les actes quotidiens. Pour l’instant, vous n’en êtes pas au stade où votre véhicule (la voiture), va conduire toute seule, n’est-ce pas ? Par contre la Lumière peut conduire votre corps toute seule. Elle n’a pas besoin de vous.

Et dans les soins, la thérapie, l’aide que vous pouvez apporter, là aussi selon comment vous vous comportez, vous voyez si vous avez disparu ou pas. Parce que si vous disparaissez et que l’Intelligence de la Lumière est réelle (et elle est réelle au sein même de ce monde), pourquoi poser une intention, une demande ou quoi que ce soit ? Vous allez résonner sur votre Éternité, la matrice Christique se met en place, vous mettez le Christ devant pour vous aider, mais après : vous laissez faire. La vraie Grâce, elle est là. Elle est pas de dire : « Attends, je vais te soigner ton bobo. », même si c’est agréable de le faire ou de le recevoir, mais je vous invite à passer à une autre octave de manifestation maintenant, qui ne dépend plus de vous justement. Et si ça ne dépend pas de vous, pourquoi voulez-vous que le processus de guérison dépende de vous, ou d’un circuit énergétique ou d’un chakra ou d’une lignée ? Ça se fait automatiquement. C’est ça, la co-création consciente.

Je vous rappelle que dans les dimensions Libres, non carbonées surtout, la régénération est instantanée. Y a pas besoin de passer par un processus physiologique, technologique ou un accouplement au sens où vous l’entendez pour créer la vie, ou pour restituer la vie au niveau d’un fonctionnement. Ben, vous allez vivre la même chose pendant ces temps réduits. Vous le vivez déjà. C’est pour ça que j’en parle précisément maintenant parce que beaucoup d’entre vous ont reçu l’impulsion, avec les informations qu’ils reçoivent, d’apporter une aide. C’est normal, vous êtes frères et sœurs. Nous sommes frères et sœurs et même si c’est pas avec la volonté il y a toujours, dans la nature profonde essentielle de l’être humain, ce sens du service à l’autre.

Mais ne transformez pas ce sens du service à l’autre comme une manifestation d’ego. C’est pas vous qui guérissez, c’est même pas l’autre qui guérit, c’est la Vie qui s’installe. Et laisser la Vie s’installer complètement, c’est laisser œuvrer ce qui œuvre, ce n’est pas se gargariser de techniques. Vous dépasserez ces techniques. Vous n’avez pas besoin de quoi que ce soit, je parle dans la relation d’aide surtout. Avec vous-même, c’est un peu plus compliqué parce que comment ne pas avoir besoin de soi pour conduire une voiture. Mais ça, vous aurez la solution que quand vous aurez traversé complètement. Parce que même une voiture, même si je vous demande expressément de ne pas le faire, elle peut se conduire toute seule, mais vraiment. Mais vous n’en êtes pas encore là.

Essayez déjà de conduire votre vie, tout simplement, sous l’Intelligence de la Lumière et non pas avec vos desideratas, non pas avec vos espoirs, non pas avec vos souffrances. Vous savez pertinemment, même si vous ne connaissez rien de ce que nous avons dit, si vous débarquez aujourd’hui, vous voyez bien ce qui se passe sur terre, non ? Alors si vous ne le voyez pas, ne vous inquiétez pas, vous ne pourrez plus bientôt ne pas le voir, c’est impossible. Donc laissez œuvrer. Soyez attentif non pas pour rechercher quelque chose mais pour laisser totalement la place, parce que si vous laissez la place réellement et concrètement, vous êtes tout de suite dans l’Action de Grâce et là, la co-création consciente elle se fait instantanément.

Les choses que vous pensiez auparavant compliquées vont se mettre en place avec évidence. Et puis alors, à l’inverse, des choses qui vous semblaient affreusement simples, comme écrire par exemple, vous allez vous apercevoir que vous pouvez plus écrire. Vous voulez faire un discours ou rédiger une lettre et vous allez vous apercevoir qu’y a plus rien. Parce que vous essayez de rédiger la lettre vous-même.

Laissez, là aussi, la Lumière devant et le Christ devant et vous verrez que même pour cela tout se fera avec la plus grande des facilités. C’est votre apprentissage et c’est durant cet apprentissage maintenant qui est de plus en plus intense, que vous voyez où vous êtes, que vous voyez l’appel qui est peut-être nécessaire pour respecter la liberté qui est vôtre. Mais vous ne pouvez pas prétendre à la Liberté, si vous-même vous vous limitez, si vous-même vous mettez autre chose que votre disparition ou votre Transparence en avant.

Regardez le Christ, quand il disait, par exemple quand il passait dans la foule, il demandait : « Qui m’a touché? », parce que la personne qui l’a touché a guéri. Est-ce que c’est le thérapeute qui a guéri, là ? Essayez de comprendre ce qui se passe. Mais vous avez la réponse, c’est la foi de l’autre qui a guéri, non pas en vous, là en l’occurrence c’était le Christ, mais en la Lumière. Alors comment voulez-vous que la personne ait confiance en la Lumière si au préalable il faut déjà avoir confiance en un frère ou une sœur? Je parle de confiance habituelle.

Vous êtes réellement rentrés dans cela depuis peu de temps et c’est ça qui se manifeste à vous. Je vais prendre un exemple : vous prenez votre voiture, vous dites : « Je vais mettre ma ceinture parce qu’y a la police, je vais faire attention à ce que ça fonctionne. ». Mais là, vous avez pensé « police », la police vous arrêtera. Il suffit que vous y pensiez. Vous dites, en voiture par exemple, vous allez aller à tel endroit et vous pensez que dans le passé vous aviez vu qu’y avait une frontière, qu’y avait des douaniers. Vous émettez la pensée cinq minutes : « Tiens c’est la frontière, y a la police. », mais la police, même si elle était pas là, elle va arriver pour vous contrôler. Vous voyez ce que ça veut dire, jusqu’où ça va ?

Alors faites attention non pas à vos actions, mais vos pensées aussi doivent en quelque sorte s’affiner. Elles ne vont pas disparaître en totalité mais je dirais qu’elles se réagencent ensemble. Vous voyez d’ailleurs que maintenant votre cerveau, il fait des phrases qui n’ont plus aucun sens. Nous d’ailleurs aussi parfois. Ça veut dire quoi ? Que l’intelligence de la reconnaissance verbale ou de la lecture ne vous est plus d’aucune utilité. Et vous allez vous apercevoir que quand vous faites une phrase, il va manquer un verbe, il va manquer la fin de la phrase ou alors vous saurez plus ce que vous voulez dire. Ça vous permettra, justement, de différencier ce qui est à l’origine de votre personne ou ce qui, à l’origine, vient du Christ.

Tout ça c’est pour le voir, tout ça c’est pour l’assimiler, le transmuter, non pas par la volonté personnelle mais plus par cette intériorité, cette vacuité, ce silence et cette aptitude plus ou moins naturelle que vous aurez à disparaître pour laisser le Christ, non seulement devant mais aussi en vous, et œuvrer au travers de vous certes, et au travers de l’autre, mais ni en relation avec l’un et l’autre. C’est ça aussi ce que nous avons expliqué y a quelques années.

Quand vous vous serez réunis deux au nom du Christ, ou trois, Il sera présent. Mais c’est à mettre en action maintenant, c’est plus un objectif ou un potentiel, c’est quelque chose qui est là, à disposition. En définitive, pour vous faire prendre conscience de manière définitive, irrémédiable, irréversible, de qui vous êtes. Alors, pour certains il faut la caresse d’une plume et pour d’autres il faut le poids d’une enclume. Mais ce n’est ni nous ni la Lumière, nous en tant que structures Lumineuses de transition, en tant qu’Archanges, Anciens et Étoiles, qui faisons cela. C’est vous et vous seul. Dès l’instant où vous voyez clairement les jeux que vous jouez, les uns et les autres, ou les uns avec les autres, dans les relations de couple, dans les relations de thérapie, dans les relations avec les ennemis, dans les relations avec les lignées qui vous chatouillent un peu dans le mauvais sens, etc., etc.

… Silence…

Alors nous pouvons continuer avec la lecture des questions.

Question : pendant la stase, sera-t-il préférable d’être en position couchée ou semi-assise, le Bindu vers le haut ?

Y en a encore qui rêvent qu’ils vont pouvoir se déplacer, certainement. La seule solution qui sera possible, c’est bien sûr celle qui est allongée. Y aura pas d’autres positions possibles, d’ailleurs. Bien sûr vous pouvez toujours décider de rester assis mais je doute que vous restiez assis pendant ce temps-là. Donc y a pas à déterminer, pour la stase, la position. Celle-ci est strictement identique pour tout le monde, même pour ceux qui résistent. D’ailleurs il faut trois jours, y a trois jours de stase, pourquoi trois jours ? Parce qu’y en a qui vont tomber en stase tout de suite et puis y en a qui vont résister. Ils ne pourront pas résister plus de 24 à 36 heures. Et là, bien sûr, s’il y a résistance, il y a angoisse, il y a peur, il y aura manifestations importantes au niveau du corps physique. Alors que celui qui accepte la stase directement n’a à se poser aucune question. C’est comme si il allait au lit le soir, il va vivre sa disparition, il va vivre la rencontre avec certains êtres, il va vivre la rencontre avec le corps d’Êtreté, avec le Christ, il vivra l’Absolu, il acceptera et il reviendra. Mais celui qui résiste avant, tout sera fait pour qu’avec un minimum de délai qui est, je l’ai dit, de 24 à 36 heures, tout soit absolument arrêté. Donc je vois pas comment vous pouvez imaginer nourrir des enfants, aller travailler ou vous occuper de votre chéri(e). Vous ne serez plus du tout dans cette notion de service-là.

Après les trois jours, c’est une autre histoire. Mais vous ne pouvez pas diriger votre propre stase. D’ailleurs, je l’ai dit dans une réponse précédente, vous voyez bien qu’aujourd’hui vous avez des frères, des sœurs qui ne peuvent plus conduire. Où quand y a une disparition, ils sont obligés de tout cesser instantanément. Quand Marie va vous appeler, vous allez pas dire : attends, j’ai quelque chose à terminer, non ? J’ai pas fini de faire la cuisine, j’ai pas payé mon loyer, j’ai pas dit au revoir à telle personne. Mais vous trouverez ça même, je l’espère, totalement ridicule si ce genre de pensées émerge.

N’oubliez pas que dans tout changement dimensionnel, même dans les Mondes Libres, il y a un seuil. Ce seuil, c’est le moment où vous passez d’une forme ou d’une manifestation à une autre. C’est exactement la même chose ici sur terre par rapport à ces processus finaux. Vous ne pouvez pas, vous ne pourrez pas agir sur quoi que ce soit à ce moment-là. Et d’ailleurs vous n’aurez aucune idée, si vous êtes suffisamment pacifié avec vous-même, vous n’aurez aucune idée qui vous viendra, de vous lever ou de penser à quoi que soit d’autre qu’à la Lumière et qu’à Marie, au Christ, qu’à nous, qu’à vous dans votre dimension éternelle. C’est dans ce moment, qui est donc une séparation, une rupture si vous préférez, comme quand vous changez de dimension, même si y a pas de séparation au sens où nous l’entendons sur terre.

Mais dans la rupture, y a nécessairement une rupture de la continuité, pour redémarrer un nouveau système, ailleurs. Je dirais même, pour renforcer peut-être ce qui a été dit, que de votre faculté à disparaître instantanément, c’est-à-dire par exemple, vous sentez un appel de la Lumière, vous vous posez et si vous disparaissez dans la minute, mais vous n’avez plus aucune question à vous poser. Essayez aussi par exemple de disparaître avant d’avoir un entretien important, avant de faire une demande particulière, entre vous, entre frères et sœurs, sur des situations à épurer. Ne demandez pas à la Lumière d’agir là-dessus, parce que ça c’est l’ego qui le fait, toujours, effacez-vous, disparaissez, revenez et voyez comment vous êtes.

Et vous verrez très facilement que ne mettant pas votre grain de sel sur une relation, sur une interaction, sur un problème comme sur une joie, tout cela va être magnifié et va se dérouler sans résistance, avec une grande facilité, une grande évidence et surtout une satisfaction intérieure particulière. Et ça, il suffit de le vivre une fois, cet état de Grâce particulier, pour le repérer entre mille. C’est pas simplement du bonheur, c’est pas simplement une joie, c’est pas simplement une satisfaction au niveau émotionnel, mental ou autre, c’est bien plus grand que ça. Mais pour ça il faut accepter de ne pas être là, tout en étant pleinement là.

Être pleinement là, c’est disparaître à soi-même, maintenant, c’est plus seulement vivre l’instant présent et l’alignement. C’est faire disparaître toute référence à l’éphémère. Si vous faites cela, vous verrez que tout se déroulera après beaucoup mieux. Mais n’attendez pas la stase pour le faire, parce que là ça servira à rien, c’est maintenant que ça peut se faire. Vous voyez, nous avons parlé de mettre le Christ devant, c’est-à-dire déjà de projeter quelque chose. Bien sûr, il faut continuer à mettre le Christ devant, mais surtout il faut disparaître. Si vous disparaissez, quand vous revenez, vous vous apercevrez que les circonstances, que ce soit d’une situation, d’une relation, que ce soit n’importe quoi, ce n’est plus du tout vu et vécu de la même façon, c’est profondément différent.

Mais comment pouvez-vous le savoir, si vous ne le faites pas ? Et là, y a pas de technique. Toutes les autres choses, même la Danse des Éléments de Li Shen, le travail avec les fluorines sur les éléments, tout cela sont des béquilles qui vous initialisent, je dirais, le processus. C’est comme quand vous apprenez à conduire la voiture, on vous apprend qu’il faut mettre la clé ou avoir une carte pour que ça démarre, qu’après vous avez un levier de vitesse et que parfois aussi ça peut être automatique. Mais vous devez savoir d’abord que c’est là, non pas en cherchant dans la brochure du manuel d’utilisation dans ce cas-là, mais en laissant vraiment les choses se dérouler.

… Silence…

Nous pouvons écouter la question suivante.

Question : pendant la stase, comment fera-t-on si on a besoin d’aller aux toilettes ?

Mais qui vous a dit que le corps fonctionnera ? Comment pouvez-vous imaginer ça ? Votre ADN va se déployer, votre Merkabah se déploie. Croyez-vous que vous aurez besoin de regarder la télé ou d’absorber quoi que ce soit? Y en a qui croient encore, parce que ça a été dit dans de nombreuses prophéties, qu’il fallait par exemple allumer des bougies spéciales, avoir de l’eau bénite, ne pas ouvrir les fenêtres. Mais je me demande comment vous pourriez ouvrir la moindre fenêtre. Donc manger ou boire ou faire ses besoins, vous n’y pensez même pas. Le corps ne sera pas du tout du tout dans la même physiologie que vous connaissez habituellement. La température corporelle sera pas la même et vous n’y trouverez pourtant ni chaud ni froid. Vous serez juste confrontés à votre disparition et à la Lumière et à l’Appel de Marie et au Serment et à la Promesse. Mais au niveau de la vie en ce corps ici où vous êtes, mais ça sera comme un cercueil pendant trois jours. Rien de plus, rien de moins.

C’était ça la question ? Je croyais qu’y en a qui voulaient aller faire pipi maintenant alors que j’ai pas parlé deux heures encore ? Sans ça vous avez des vessies toutes petites, hein.

Question : y a-t-il encore des possessions ?

Mais bien sûr qu’y a encore des possessions. Tant que vous êtes encore là, y aura toujours des possessions. Vous êtes possédés par le système, vous êtes possédés par une entité, vous êtes possédés par les croyances, vous êtes possédés par les habitudes. Et y a des possessions réelles par les entités. Durant cette période, vous attirez à vous ce que vous êtes. Alors c’est gentil, vous pouvez parler d’Amour, vous pouvez faire des sourires, mais si votre cœur n’est pas éclairé, bien sûr que vous allez attirer quelque chose, et de plus en plus même. Vous allez sentir de plus en plus de Présences, ici même en votre monde, comme partout. Donc vous allez entrer en contact, vous allez vivre des communions et parfois des possessions, aussi. Puisque tout est ouvert, la Lumière est là, elle éclaire justement ce qui était invisible jusqu’à présent. Vous voyez par exemple une lignée ou une origine en discutant avec un frère.

Donc bien sûr, en plus avec les énergies, comment dire, avec le feu vital, et beaucoup ont confondu et se sont laissés abuser par feu vital plutôt que Feu Vibral, la différence elle est très simple. Si c’est le feu vital, la personnalité elle est toujours présente et de plus en plus de manière évidente. Par contre, si c’est la Feu Vibral, y a plus de personnalité. Y a encore une personne qui est là, avec ses structures éphémères, mais ça s’arrête là. Donc bien sûr que vous allez voir les lignées, bien sûr que vous allez voir clair sur les êtres qui disent qu’ils nous canalisent et qui en fait sont reliés aux sphères Archontiques, non pas dans les mots, parce que c’est facile de faire des mots jolis, mais quand vous allez le voir, qu’est-ce que vous allez dire quels que soient les mots ? Et aussi pour vous, pas seulement sur l’autre.

Alors bien sûr, y en a qui sont terrifiés par ce mot : possession. Mais déjà faudrait vous posséder vous-mêmes, puisque vous n’êtes pas vous-mêmes. Et être soi-même, c’est être Absolu ou alors établi fermement dans l’Infinie Présence ou la Demeure de Paix Suprême, vous l’appelez comme vous voulez. Rappelez-vous, vous devenez de plus en plus sensibles, à des gammes de fréquences, de Présences et d’entités à nulles autres pareilles dans l’histoire de l’humanité. Donc bien sûr vous allez voir clairement l’autre, et d’ailleurs c’est très bien parce que peut-être en voyant ça, ça va permettre à ceux qui sont dans l’illusion de redresser ou de faire à nouveau « tournicoti-tournicota ».

Et c’est indispensable que tout soit vu au niveau du collectif humain, je dirais, parce que c’est une expérience et un état très enrichissant de voir réellement la Vérité dans le regard de l’autre. Non pas dans ses auras, non pas dans les mots qu’il dit ou les sourires qu’il vous fait, pas dans l’animosité qu’il peut manifester dans des relations avec des lignées qui sont antinomiques, je dirais, mais bien plus quelle est la réalité du cœur de la personne qui parle. Et vous vous doutez bien que si y a possession ou si vous voyez un magnifique Draco derrière cette personne, c’est absolument pas nous qui parlons, c’est évident.

D’ailleurs certains d’entre vous ici, voient très bien ce qui se passe. Vous voyez qui est à côté pour surveiller, vous voyez qui est là, réellement et concrètement. C’est-à-dire qu’il n’y aura plus aucune possibilité de tricher, qu’il y aura en définitive plus aucune possibilité de se tromper ou d’être trompés, sans jugement, mais juste peut-être que si vous êtes possédés comme vous dites, c’est que peut-être pour vous se trouve la solution là, la vraie pour vous. Et puis y a des histoires, comme vous le savez, de résolutions karmiques où vous allez rencontrer des êtres avec qui vous avez eu des vies, non pas nécessairement en tant que mari et femme mais surtout, je dirais, pour des vies à connotation spirituelle. Tout ça se réalise maintenant.

Alors bien sûr que vous pouvez voir tout, vous pouvez voir les auras, depuis la plus physique à la plus subtile, vous pouvez voir toutes les entités, mais ça sert à rien. Ça sert juste à vous faire prendre conscience. C’est pas quelque chose contre lequel il faut déployer, comment vous dites, l’artillerie lourde. C’est à voir, et si vous acceptez avec la même humeur, le même état, aussi bien ce que vous voyez de lumineux (en vous comme à l’extérieur de vous puisque c’est la même chose), que ce qui est sombre, vous avez transcendé tout cela. Vous n’êtes plus atteignables par cette dualité, vous vous rapprochez de la Vérité, ou vous y êtes déjà, parce qu’elle a toujours été là.

Simplement l’accroissement de vos perceptions vous donne à voir, à sentir et à vivre tout. Vous sentirez, si c’est pas déjà le cas, la moindre éruption solaire. Vous sentirez le moindre séisme de la terre. Vous sentirez la souffrance de l’enfant qui meurt de faim en Afrique, vous sentirez la Joie de celui qui vit le Christ. Et vous traverserez, avec la même Grâce, l’enfant qui meurt de faim que celui qui a réalisé le Christ. C’est-à-dire qu’il n’y aura plus de possibilité en vous d’émettre le moindre jugement de valeur (je parle même pas de jugement), la moindre distance, la moindre séparation, la moindre division. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut ne pas voir ce qui se déroule en vous comme à l’extérieur de vous.

Ça appelle simplement à voir pour traverser, non pas pour réagir, non pas pour retomber dans la dualité et dire : « Oh là là, ici y a un Archonte », « Y en a un qui parle qui dit que c’est Pépère et c’est pas Pépère », mais tout ça quelle importance ? En définitive, si vous vivez la Lumière, si vous croyez à la Lumière, bien sûr que tout ce que vous vivez ne peut être que la résultante de la Lumière. Je disais à l’époque, l’Amour ou la peur, mais c’est exactement ça. Aujourd’hui, c’est la Lumière ou l’ombre. Mais pas la Lumière ou l’ombre au sens d’un enfermement, non pas dans une prédation mais voir réellement les jeux d’ombre et Lumière. Voir la Lumière, voir les ténèbres, voir le néant. Vivre la mort comme la naissance d’un être cher de la même façon. Vous en avez les capacités, simplement vous l’avez pas encore actualisé. Vous vous en êtes pas encore rendus compte.

… Silence…

C’est toute la différence aussi que je voudrais vous dire par rapport à cela, par cette réponse que j’ai faite. Vous avez l’ombre et la Lumière, d’accord, vous avez des perceptions qui définissent votre perception, vous savez très bien que pour un évènement quel qu’il soit vous avez tous une perception, ou si vous préférez, un angle de vue qui est différent. Mais si vous acceptez cela, si vous voyez au travers même de ce qui est découvert devant vous, n’en restez pas à l’analyse ombre-Lumière, possession ou Libération, n’en restez pas là, n’en faites pas une opposition, traversez cela de la même façon parce que cela est là pour être vu, c’est tout. La correction, elle se fait par la Lumière elle-même et que toutes les circonstances qui vous sont mises sous le nez ou en vous durant cette période, c’est justement pour réaliser cela. C’est pas des obstacles, c’est pas des erreurs, c’est pas un karma, c’est la Grâce.

Alors bien sûr qu’il est très difficile de dire merci quand on vous a mis un coup de couteau dans le dos. Mais si le coup de couteau dans le dos est arrivé, c’est celui qui dit qui l’est, si vous avez le couteau dans le dos, c’est que quelque part vous l’avez appelé, non ? Ou c’est encore une injustice qui se produit dans votre vie ? Il faut vraiment arriver à changer de regard, non pas en adoptant des croyances ou des certitudes qui ne sont pas vécues, mais radicalement en arrêtant de gamberger et de penser comme vous le faisiez jusqu’à présent. Parce que c’était la seule façon de penser qui était efficace en ce monde : action-réaction, action-problème-solution. Mais ça, c’est spécifique à ce monde, c’est pas spécifique à ce que vous êtes.

Donc vous devez en quelque sorte démontrer à vous-même, pas à nous, pas aux frères et sœurs, mais vous devez vous démontrer à vous-même, vous montrer à vous-même là où vous êtes, sans faux-fuyants, sans faux-semblants, sans culpabilité et sans gratification aucune, parce que c’est la dernière chance de voir ce qui est à voir.

Rappelez-vous que la Grâce est beaucoup plus efficace que l’action-réaction. Rappelez-vous que la Grâce pourvoit à tout. Rappelez-vous les paroles du Christ, encore une fois : « Laisse les morts enterrer les morts et suis-moi », « Est-ce que l’oiseau se soucie de ce qu’il va manger demain? ». Bien sûr que la société vous a inculqué tout cela, parce que ce monde fonctionne comme ça. Et quand ce monde ne fonctionnera plus du tout, vous allez vouloir fonctionner comme ça ? Il sera trop tard pour vous acclimater au nouveau. Et il n’est jamais trop tard jusqu’à l’Appel de Marie, y a rien qui soit irréversible, si ce n’est la chute finale, ou l’Ascension finale, ça dépend du point de vue là aussi.

Mais y a ni Ascension, ni chute, y a Vérité ou y a pas Vérité. Vérité de votre être, je parle pas de la vérité des mots qui sortent de vous. Donc bien sûr, mais les possessions c’est pas toujours des Archontes, c’est peut-être le mari ou la femme qui vient vous chatouiller avec ses reptiles. Alors est-ce que parce que votre conjoint par exemple, vous prenez conscience qu’y a un Archonte derrière lui, ou une origine stellaire reptilienne que vous n’avez pas, qu’y faut tout casser ou tout résoudre ? Des actions que vous menez aujourd’hui, de ce que vous vivez aujourd’hui, vous avez l’illustration parfaite de ce Face-à-Face, de cette fusion et de la dissolution finale, c’est pas plus et pas moins que cela.

Je vous laisse la parole, par rapport à cela. D’abord, si y a rien par rapport à cela, on fait le silence.

… Silence…

Bien, maintenant, nous t’écoutons.

Question : la nuit, j’ai parfois la sensation physique de quelque chose qui monte sur mon lit. Ce n’est pas mon chat.

Je vous ai dit qu’y avait plein de Présences et la nuit est le moment propice, quand même. Y a plus de lumière, il reste la Lumière intérieure et vous sentez des Présences. Mais bien sûr qu’y a des Présences. Elles vous étaient inaccessibles avant. Vous avez des consciences dans les moindres brins d’herbe, pas seulement dans les arbres. La vie elle-même, manifestée, est conscience, ici comme ailleurs. Alors bien sûr qu’y a des choses qui grimpent au lit, bien sûr que vous voyez quand vous ouvrez les yeux, des choses. Mais vous allez les voir de plus en plus, même les pensées vous allez les voir, parce que vous ne pensez plus seulement avec le cerveau, vous pensez avec le cœur, non pas dans le sens avoir du cœur, c’est aussi cela mais surtout voir au-delà des apparences.

C’est ce que j’expliquais tout à l’heure par rapport à quand vous allez vous apercevoir, et là y en qui s’en aperçoivent déjà au lit : imaginez que vous êtes en train de dormir avec votre compagnon, vous ouvrez les yeux et vous voyez un magnifique reptile. Vous faites quoi? Vous vous rendormez, tout simplement. Y a rien à faire. La peur ou l’Amour. Rappelez-vous que ni le diable ni un Archonte ni les Petits Gris ni les races prédatrices ne peuvent rien contre celui qui est dans le cœur. Rien du tout. Ils ne peuvent strictement rien, surtout maintenant.

Alors bien sûr ça peut être effrayant, ce qui peut être effrayant c’est la surprise, y a quelque chose qui grimpe sur mon lit et vous vous dites : « Ah tiens, c’est pas mon chat », « Ah ben tiens, c’est pas mon compagnon », « Ah ben tiens, y a personne d’autre dans la maison, alors qu’est-ce qui grimpe dans le lit? ». Vous le sentez, après vous allez voir, après vous risquez d’avoir un effet de surprise parce que n’oubliez pas que ça se manifeste dans votre dimension ; c’est plus ailleurs, c’est plus en voyage astral, c’est pas des voyages en Êtreté, ça se produit ici-même, là où vous êtes. C’est tout ça qui se dévoile sous vos yeux.

Alors chacun a un sens privilégié, par exemple celui qui a une lignée Eau très puissante va voir réellement. Y en a qui vont avoir l’intuition et la fulgurance de l’Air ou du Feu. Mais peu importe, vous allez, au sens le plus noble, voir réellement derrière les apparences. Mais ce qu’y a derrière les apparences, ce n’est pas l’ombre, ce n’est pas quelque chose qui va vous manger, ni vous tuer. C’est simplement les parasites qui se nourrissaient de vous. Mais tout est en symbiose. Dans ce monde, vous aviez l’impression et nous avons l’impression que tout est séparé. Je veux pas parler d’Unité par rapport à ces Archontes par exemple, mais je parle de symbiose. C’est pas rien. C’est-à-dire une espèce d’alchimie d’entités et de consciences qui avaient non pas des finalités communes mais en tout cas des résonances communes, et la pire des résonances, bien sûr, c’est la peur.

Vous savez, les reptiles ou les Dracos, même ceux qui vous ont enfermés, ils se la jouent en se disant qu’ils sont très très puissants, très très forts puisqu’ils contrôlent tout un système solaire. Mais les pauvres, ils sont terrorisés. Ils ont oublié ce qu’ils étaient, ils vous l’ont fait oublier aussi, mais pour autant ils portent la même Éternité que vous. Je parle pas des portails organiques, hein, bien sûr. Mais même les pires des Dracos, vous croyez pas qu’on va les renvoyer ou qu’ils vont se renvoyer eux-mêmes au néant ? Non. Il faut que ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils ont fait vivre, fasse profiter le maximum de personnes dans l’expérience de la vie. Donc vous voyez, ça relativise les notions de possession, d’ombre et de Lumière, de mal, de bien. Parce que même l’ombre sert la Lumière, qu’elle le veuille ou pas.

Et vous-même, quel que soit votre état, quelle que soit votre conscience, vous servez la Lumière. Voir au-delà de l’apparence et la surprise elle viendra du fait que l’apparence de ce que vous avez cru ou vu avec vos yeux de chair va être contredite par ce que voit le cœur, par la vision du cœur ou la vision éthérique. Mais vous ne pouvez plus tricher, d’autre part parce que l’autre vous voit et que vous aussi vous allez vous voir dans vos petites habitudes, dans vos manies, dans vos besoins de préserver certains territoires. Si vous voulez préserver un territoire, c’est que vous croyez encore en « territoire ».

… Silence…

Alors, la question prochaine.

Question : des fréquences très aigües dans les oreilles peuvent-elles être assimilées à de l’acouphène, alors que je suis malentendant ?

Je suis pas sûr d’avoir compris. J’ai entendu, mais ça veut dire quoi, ça ? C’est quelqu’un qui est malentendant et il entend ce qu’y devait pas entendre, c’est ça ? Eh bien c’est merveilleux. Ça vous prouve bien que ça n’a rien à voir, le sifflement et les sons que vous entendez n’ont strictement rien à voir avec un mécanisme d’audition, la preuve. Ça vous prouve bien que ce que vous entendez vient d’ailleurs. Il vient de l’âme, il vient de la Lumière, il vient de l’Esprit. C’est la même chose par exemple pour un aveugle.

Quand il sort de son corps, même s’il n’a jamais vu de sa vie (il est né aveugle), il va voir et il va employer les mêmes termes que vous, dès l’instant où il sort de son corps. Alors, il voit avec quoi? De la même façon que ce que vous entendez n’est pas lié, le son de l’âme, le son de l’Esprit, le Chant du ciel et de la terre, bien sûr qu’y a des causes physiques réelles, dans votre plan, mais ce que vous percevez n’a plus rien à voir avec l’audition normale. C’est pour ça que vos sens habituels vont commencer… apparemment la première chose que vous direz c’est que vos sens vous trompent. Vous allez voir des choses ou entendre des choses tellement inhabituelles, surprenantes. Vous allez comprendre, sans le mental, des choses qui vont vous donner parfois le vertige devant leur immensité et leur beauté.

Donc les sons aigus, le Chant de l’âme, le son des Trompettes et l’Appel de Marie, les sourds aussi y vont l’entendre parce qu’ils l’entendent pas par l’oreille, ils l’entendent comment ? Par le corps d’Êtreté. Mais à ce moment-là, tous les êtres humains entendront Marie. Ça veut dire quoi ? Que la Merkabah interdimensionnelle collective est déployée. Donc les sens ne vous sont d’aucune utilité dans ce qui se présente. Alors bien sûr vous appelez ça entendre et nous appelons ça avec vous : entendre, voir, sentir, mais c’est difficilement superposable réellement au sens de voir ou au sens d’entendre tel que vous l’entendez, ou tel que vous voyez, ou tel que vous percevez. Donc les sons, effectivement, deviennent de plus en plus aigus, de plus en plus intenses, de plus en plus envahissants. Alors pour l’instant, vous voyez une ou deux bébêtes qui grimpent sur votre lit pour certains, ou alors au plafond. Mais bientôt vous serez immergés là dedans.

… Silence…

Prochaine question.

Question : l’alignement spécial du 28 mai annoncé par Nostradamus, rentre-t-il dans le cadre de ce « joli mois de mai » dont vous avez parlé ?

Alors les alignements, vous en vivez tout le temps. Par exemple quand vous faisiez les méditations à 19h, vous appeliez ça alignement, vous vous aligniez vous-mêmes. Qu’est-ce qui se passe quand c’est aligné en vous ? Les choses se superposent et se transforment. Alors effectivement, les alignements vous en traversez tout le temps, mais là on parle d’un évènement spécial je crois, qui a été donné par Orionis, c’est ça ?

Nostradamus.

C’est la même chose. Je demande deux minutes.

… Silence…

Alors, il y a effectivement des alignements particuliers, mais je vous rappelle qu’il y avait aussi des alignements durant l’année 2012, qui correspondaient à l’achèvement d’un cycle de transformations donné, qui a vu éclore ce que nous avons nommé l’Onde de Vie, avec vous. De la même façon, lors de cette date s’achève encore autre chose. Je pourrais dire, sans trop trahir ce qu’a voulu dire Orionis, que c’est la fin de la période d’appel et d’assignation vibrale, qui correspond donc à un autre alignement et à la découverte d’autre chose, à un octave différent de l’année 2012.

De même que quand nous vous proposions, dans les années précédentes, des alignements, ils correspondaient aussi aux fenêtres d’opportunité, d’ancrage de la Lumière de manière de plus en plus forte au niveau de la terre et en vous. Aujourd’hui c’est différent, l’alignement correspond à une mise en action là aussi, des éléments, de la même façon que ce que j’avais dit y a de très nombreuses années au niveau des volcans, au niveau des vents, au niveau de l’eau, au niveau de la terre, des séismes. Là, c’est exactement la même chose sauf que les séismes y touchent surtout ce dont je viens de parler dans toute la réponse à la question précédente, c’est-à-dire voir la totalité de ce qui est à voir. Et pour chacun ce sera profondément différent.

Maintenant, est-ce que cet alignement a valeur prédictive d’un évènement collectif, parce que votre question elle est essentiellement là? Tout dépend des autres aspects, parce qu’y a l’alignement qui crée une résonance, une fréquence, et y a aussi la réaction, ou pas, de la conscience de la terre, la noosphère, ou des consciences individuelles. Donc bien sûr il peut y avoir des évènements tels qu’Orionis l’avait dit à ce moment-là. Mais les évènements, il s’en passe maintenant chaque heure sur cette terre. On peut pas dire que la notion d’équilibre et de permanence soit établie sur cette terre. Vous avez de plus en plus de manifestations, en vous comme à l’extérieur de vous. C’était quoi la question ?

L’alignement du 28 mai, annoncé par Orionis, rentre-t-il dans le cadre du « joli mois de mai » ?

Tout-à-fait, c’est même la préparation de la clôture du mois de mai, c’est-à-dire le mois de Marie. Et comme d’habitude, cette date que vous me donnez, indépendamment des alignements précis, il y a aussi bien sûr une période sur le plan vibratoire, qui est liée à l’Ascension et à la Pentecôte, parce que vous êtes entre les deux, aussi.

… Silence…

Autre question.

Question : il n’y a rien à sauver, rien à créer, alors pourquoi la Création de Marie, Mère Divine ?

Pour le jeu, pour la joie de vivre, pour la joie d’expérimenter. Mais vous êtes libre d’expérimenter bien plus loin encore que ce que vous avez fait. Mais rappelez-vous, plus vous vous éloignez, plus l’élastique se tend, même si vous ne le savez pas. Et au point extrême, vous revenez encore plus vite à la Source. Donc, menez toutes les expériences que vous voulez, vous êtes libre. Ce qui n’est pas toléré et tolérable, c’est l’enfermement au sein d’une dimension. Mais personne n’a dit que les expériences n’existaient pas. Les dimensions, elles existent, jusqu’à un certain point. C’est pareil pour votre conscience, elle existe, jusqu’à un certain point. Et quelles que soient les expériences menées, supportant la créativité, que ce soit d’un maître généticien ou d’un artiste, c’est exactement la même chose.

Tout cela effectivement, le jour où tu réaliseras : « À quoi bon ? », alors tu auras gagné la Liberté totale et pas simplement la liberté de manifester la conscience, où qu’elle soit. Ça veut dire qu’il n’y a pas de but. Vous pouvez être Absolu, la Source, Métatron, vous balader en conscience dans des millions de corps différents et éprouver ces millions de consciences différentes, et les vivre réellement. Mais c’est comme quand vous mangez, un jour vous savez que vous n’avez plus faim, à un moment donné. C’est comme dans une relation, au début tout est nouveau, tout est magique et puis après parfois les choses se fanent et on ne voit pas, on se dit là aussi : « À quoi bon ? ». Mais quand vous direz que tout cela aussi, par vous-même, par votre vécu, quand vous le vivrez, vous direz la même chose : à quoi bon ces expériences? C’était un jeu, c’est tout. Mais quand le jeu est faussé, ça s’appelle plus un jeu.

La vie est un jeu. Permanent. Heureux les simples d’esprit, c’est-à-dire ceux qui aujourd’hui, depuis je dirais le début de cette année 2015, vivent la transformation instantanément. C’est comme si ils jouaient un rôle sur le théâtre et du jour au lendemain (en général c’est très rapide, parfois ça fait yoyo bien sûr), mais quand ça se produit durant cette période, vous tombez sur des gens qui jouent plus du tout le même rôle qu’avant. Mais ils en ont parfois même pas conscience tellement c’est naturel, tellement c’est spontané. Alors il y a bien sûr un « à quoi bon » tant qu’il y a la certitude de devoir s’améliorer, de devoir progresser, d’avoir l’illusion que ça existe.

Mais le jour où tu dis « à quoi bon » et tu t’installes dans cet « à quoi bon », tu es libéré de toute expérience. Parce que tu sais que les expériences, même les plus hautes en vibration, ne représentent rien du tout, c’est un jeu. Imaginez ça comme un enfant qui joue, sauf que quand vous jouez aux cow-boys et aux indiens, vous dites « pan, t’es mort » et l’autre y tombe, mais il est pas mort bien sûr. C’est à ce jeu-là qu’ont joué les Archontes. Le problème, c’est que c’est un jeu qui ne peut pas s’arrêter de lui-même parce qu’à un moment donné l’enfermement de la conscience est tel que le champ de conscience se restreint, ayant de moins en moins d’informations qui vous touchent, qu’elles soient Lumière, entités, vibrations, Présences, etc. Vous construisez quelque chose qui est privé de la Vérité et déjà vous vous trompez, parce que la condition initiale de ce monde n’est pas juste, dès la falsification.

… Silence…

Autre question.

Question : l’ayahuasca est-elle utile ou inutile. Nous renvoie-t-elle dans l’astral ?

Il faut pas voir l’astral comme nécessairement négatif. Le plus irréductible des réductionnistes humains (je parle âme humaine enfermée, ne croyant en rien et mettant en avant la raison), si vous mettez un produit comme ça, il va se rendre compte qu’y a autre chose. C’est déjà un changement de paradigme. Tout dépend de là où vous êtes. Comment dire, y a des strates d’expériences et ces strates se découvrent. Si vous êtes là, il vaut mieux faire cette strate-là avant de vivre la strate finale. Mais si vous êtes là, quel intérêt à aller vivre l’astral qui est en dessous ?

Donc tout dépend de votre point de départ. Si votre vibration est bien largement plus grande dans toutes les directions de l’espace, du temps et de la conscience, quel est l’intérêt d’aller vivre une expérience astrale ou autre. Mais pour quelqu’un qui est enkysté, fossilisé dans ce monde, qui a mis la raison par devant tout (vous connaissez ça, c’est les guignols et les méchants garçons), mais c’est une raison qui les arrange eux, c’est pas la vraie raison, donc ils ont mis la raison devant. Bien sûr que si on leur faisait vivre, ou s’ils s’autorisaient à vivre je dirais, les processus liés à l’Amour, que ce soit avec ce produit, que ce soit avec une prière, que ce soit par une circonstance autre ou un produit autre, pour cette personne ça sera de toute façon utile.

Mais pour celui qui a transcendé ces plans de manifestation où les sens, les sens astraux sont exacerbés, où bien sûr vous voyez une matrice astrale, bien sûr vous voyez le reflet de la Vérité. Donc, c’est très séduisant pour l’âme, c’est très séduisant pour l’ego, parce que ça explique, parce que ça conforte, parce que ça transforme aussi. Et pour celui qui est au-delà (dans les strates de la conscience) de cela, ça n’a aucun intérêt. Le risque majeur pour tout produit (comme pour un cristal, c’est pareil), c’est l’accoutumance. Vous devenez dépendant, c’est pareil que pour l’alcool, la cigarette ou n’importe quoi d’autre. Or, nous vous proposons nous, d’être indépendant et Libre.

Mais si voulez vivre des expériences, alors allez-y. Vous avez la liberté totale aussi pour le faire, puisque tout le monde est libéré, même si vos choix ne sont pas spécifiques de l’Absolu. Si votre état est je dirais, la poursuite de la co-création consciente, alors allez créer, créez des mondes, créez des univers. Voyez, y a beaucoup de mystiques, que ce soit en Orient ou en Occident, qui ont dit que la Lumière n’était pas sérieuse. Mais bien sûr qu’elle n’est pas sérieuse, c’est les Dracos qui sont sérieux avec la Lumière. La Vie est un éclat permanent de Créativité, de Joie, de Lumière. Mais tout ça n’est possible que parce qu’y a l’Absolu avant. Et quand vous êtes dans ces jeux de Lumière non enfermée, vous êtes aussi Absolu, dans de multiples formes, on va dire, celles qui vous arrangent, celles que vous avez envie d’essayer.

… Silence…

Alors, permettez-moi de vous dire que je reviens dès demain et ce soir aussi certainement. Je vous dis donc que je serai là pour surveiller aussi l’Esprit du soleil, parce qu’on sait jamais. J’aurai peut-être quelques mots à dire d’ailleurs.

Je vous transmets toutes mes bénédictions, tout mon Amour et allez en paix surtout, parce que tout va être de plus en plus paisible dans le tohu-bohu du monde, à l’intérieur.

Tout mon Amour est avec vous et en vous parce que je suis vous et vous êtes moi. À bientôt.

Source : http://www.lecollectifdelun.com

Partagé par : http://www.etresenevolution.com