ENTRETIENS de PENTECÔTE (mai 2015) 2ième partie de 3 – Canas Magistrales 1 de 7 – NO EYES

ENTRETIENS de PENTECÔTE (mai 2015)

2ème partie   de 3

LES CANAS MAGISTRALES

1 de 7  

NO EYES 

Le rôle de l’Élément EAU   

No Eyes salue en vous la Flamme éternelle de votre Présence. Installons-nous ensemble, si vous le voulez bien, avant que je commence à m’exprimer, envoyée par Marie, afin de vous donner un certain nombre d’éléments que peut-être vous connaissez, concernant l’eau de la terre.

Mais par ma place en tant qu’Étoile Vision, je viens relier en vous les éléments concernant l’eau et son rôle au sein de toutes vies et en ce monde. Avant toute chose, installons-nous ensemble avec le Souffle du Grand Esprit.

… Silence…

Je viens exprimer, de par ma position à proximité de l’eau et de la terre. Je viens vous donner un certain nombre d’éléments correspondant à la modification de l’eau de la terre. Pour cela, il nous faut avant, préciser et spécifier ce qu’est l’eau en toutes créations et en toutes terres.

L’eau est la matrice de vie, l’eau porte la vie, l’eau ensemence la vie, l’eau permet la création au niveau des mondes carbonés. L’eau est liée, bien sûr, à la vision et à la terre et à l’eau en tant qu’archétype. Les eaux d’en bas sont les eaux de la manifestation, les eaux de la matrice et donc les eaux où s’imprime la création.

L’eau est le premier cristal de la Création. C’est un cristal liquide portant en lui la capacité d’enregistrer et de délivrer un certain nombre d’éléments de connaissance liés à la matrice astrale mais aussi liés à la transcendance de la matrice astrale et donc de la terre.

L’eau est aussi, si je peux dire, un feu liquide permettant la cristallisation de la vie et permettant aussi de développer la vie au sein d’une dimension donnée. L’eau possède des caractéristiques évidentes, elle coule et s’écoule, elle se répand, elle infiltre tout, elle est au courant de tout. L’eau a souvent été présente comme surface de réflexion, propre à la voyance et à l’anticipation.

Les formes de l’eau sont profondément différentes sur terre, comme dans les corps carbonés.

L’eau est le vecteur de la vie mais il est aussi l’agent transformant de la vie permettant sa re-création, permettant sa purification. Ainsi en est-il de l’Eau du Baptême, ainsi en est-il pour nous, peuples natifs, des rites de l’eau, permettant là aussi de purifier, de nettoyer, et surtout d’élever.

L’eau est un médium, il est le médium qui laisse voir au-delà des apparences et qui laisse voir au-delà de la vue ordinaire. L’eau est ainsi le vecteur de ce que j’ai exprimé voilà de nombreuses années, concernant la vision du cœur, la vision éthérique et la vision tout court, ne dépendant d’aucune claire vision, d’aucune clairvoyance mais étant l’Évidence de l’eau en tant que matrice de vie dans laquelle s’impriment toutes énergies, toutes formes.

L’eau est ce qui permet à la fois de recouvrir, d’étendre, de dépasser et de transcender les limites imposées par la terre par ses capacités d’infiltration mais aussi par ses capacités d’évaporation. L’eau peut se présenter, bien sûr et vous le savez, sous différentes formes, depuis l’état le plus proche de la terre à l’état le plus « aérique » en ce qui concerne la vapeur et l’évaporation.

L’eau est liée au Mystère de la Vie parce que la source de la vie en le monde carboné se trouve à son niveau. Les peuples de l’eau sur cette terre, comme en toute terre carbonée, sont des peuples qui ne sont pas privés, comme peut l’être l’humain au sein de son monde dissocié, ils ne sont pas privés de la claire vision et de la vision.

L’eau est liée bien sûr, à ce que vous nommez aussi sur terre les émotions et que nous nommons, nous, peuples natifs, les « accroches » et les « ancrages » aussi aux mémoires passées. L’eau est liée aux souvenirs, l’eau est souvenir, l’eau est aussi matrice. Elle est aussi l’élément qui va permettre de fluidifier et d’unifier l’ensemble des éléments. L’eau est le feu liquide, l’eau est le feu condensé sous une forme différente de celle du feu. L’eau ne brûle pas si elle n’est pas chaude mais l’eau peut brûler, l’eau peut refroidir, l’eau peut s’échapper par le bas ou par le haut. L’eau est plastique, elle est mobile. Elle est une surface de réflexion, elle est une surface de méditation. Elle est aussi ce qui permet de transmettre la vie et de transmettre l’Amour.

Les rites de l’eau sont innombrables sur la terre en tous peuples et en toutes traditions. L’eau a été utilisée aussi bien pour le baptême que dans les cérémonies particulières, que cela soit chez nous sous sa forme de chaleur dans les huttes de sudation, que cela soit l’eau absorbée, support et médium de certaines plantes permettant de vivre des états que vous nommez « expansion de conscience » et que nous, peuples natifs, nommons : « états naturels ».

L’eau est le récepteur parfait de l’information de la vie. L’eau est l’élément le plus plastique et le plus permanent des éléments au sein des mondes carbonés. L’eau est constituée aussi de gaz, avant même, elle-même, de redevenir un gaz. L’eau est donc à la fois l’air, à la fois le feu et en partie la terre.

Au rôle dévolu à Isis ou Marie, l’eau est dévolue à la féminité et à la créativité. Cette créativité est liée à sa plasticité, à sa capacité à épouser tout récipient, toute forme, et tout contenant. L’eau vivifie et nourrit, par les cours d’eau, par les fleuves et les océans, la vie qu’elle abrite mais aussi la vie végétale, à l’intérieur comme à l’extérieur.

L’eau est omniprésente dans les corps carbonés, elle en représente une grande partie. Cela aujourd’hui, en ce monde, tout le monde le sait. Mais l’eau est bien plus que cela, elle a des aspects mystiques, des aspects de régénération, des aspects qui permettent de renouer avec le Grand Esprit. Ainsi en sont un certain nombre de rythmes et de rites appliqués chez tous les peuples de la terre.

L’eau porte et supporte la vie et je dirais même que l‘eau accomplit la vie au sein des mondes carbonés, vers un stade Vibral plus large et plus vaste. L’eau permet donc tous les mouvements, vers le haut, vers le bas, vers le dedans, comme vers le dehors. L’eau vient restaurer le vide des affects, le vide se produisant dans de nombreuses maladies. L’eau est le support de vie et l’eau est le support qui agence la vie et la met en harmonie et en cohérence avec les lois du Ciel et la Grâce. L’eau est donc à son tour un Don de la Grâce parce que l’eau peut enregistrer ce que vous voulez et peut le retransmettre à son tour, identique à l’intention de départ ou identique à la programmation ou l’intention qui y est déposée.

Beaucoup de chercheurs sur la terre, dans votre monde occidental, se sont intéressés à l’eau et ont retrouvé des choses que nous connaissions de manière ancestrale. La cérémonie de l’eau est quelque chose qui était pratiqué par mon peuple parce que l’offrande de l’eau est l’offrande à la nature de l’élément le plus féminin, le plus maternant et le plus libérant en même temps. Il existe de très nombreuses cérémonies de l’eau.

L’eau résonne de façon uniforme sur l’ensemble de la terre. L’eau sur terre est le réceptacle complet de la Lumière vibrale, de la vibration et de l’énergie. L’eau est un support de vibration et de résonance et d’élévation ainsi que de dissolution.

L’eau correspond aussi à ce que vous avez nommé, voilà quelque temps, l’actualisation du Féminin Sacré qui correspond à la co-création consciente et à l’actualisation dans la matrice de la Vérité. Il existe de multiples façons de célébrer l’eau. Vous en connaissez quelques-unes. Une de ces façons a été donnée par les mouvements du maître chinois Li Shen. Beaucoup de guérisseurs connaissent les vertus de l’eau et ses capacités d’adaptation et de correction de toute situation et à toute situation.

Vivre l’élément de l’eau dissout les résistances. L’eau va permettre de laver, non seulement le corps mais aussi les émotions. L’eau absorbe et l’eau émet. Elle émet plusieurs choses : elle émet bien sûr de la Lumière, elle émet aussi des protons, elle émet donc de la matière et de la Lumière. Elle est constituée, rappelez-vous, d’éléments de l’air et d’éléments du feu.

Une terre sans eau, dans un monde carboné, ne peut vivre que difficilement et se transformer difficilement.

L’Esprit Saint est aussi une eau, mais une Eau du ciel, je laisserai pour cela l’Archange Anaël exprimer ce qu’est cette Eau du ciel. L’eau ne stocke pas seulement l’information et les mémoires, l’eau est un support qui va émettre aussi, et qui va agencer et organiser la Création. L’émotion, les émotions sont aussi bien sûr liées à l’eau (mais pas seulement) mais elles y prennent leur appui, leur essor et leur manifestation. L’eau est la vie elle-même au sein des mondes carbonés.

L’eau est toujours en mouvement, même l’eau croupie au fond d’une mare est en mouvement, même si ce mouvement ne vous apparaît pas comme une circulation dans un fleuve. L’eau n’arrête jamais son mouvement sauf quand elle est gelée où l’information alors, est figée. Quand l’eau chauffe, alors elle libère son information, la chaleur appliquée à l’eau par le feu, par l’air et par la terre la rend à son tour ignée et chauffante et mobilisante. L’eau dissout, non seulement les toxines, non seulement ce qui est figé mais l’eau aussi transforme, l’eau éveille à ce qui est de l’autre côté du miroir.

L’activation de l’élément eau en vous se traduit en ce moment par un échauffement de l’eau de votre corps, comme un échauffement des eaux de la terre. Ces eaux sont chauffées de différentes façons : à la fois par les volcans, à la fois par le soleil et à la fois par vous-mêmes. L’eau qui chauffe vibre plus largement et plus amplement. L’eau ouvre les portes. Chez l’humain, l’eau qui s’écoule permet la naissance d’un nouveau corps humain. L’eau est donc le support de vie adapté à ce monde. L’eau est aussi ce qui va relier et libérer.

Mais bien sûr, comme je l’ai dit, il existe de très nombreuses eaux avec autant de différences qu’il peut exister entre la mare croupie et l’eau de l’océan. L’eau est donc plastique, malléable et adaptable.

L’eau de la terre a longtemps été privée de l’Eau du ciel mais depuis la libération de la terre, l’Eau du ciel rencontre à nouveau l’eau de la terre. Les Eaux d’en haut et les eaux d’en bas qui se rejoignent, mettent fin à l’illusion et au tohu-bohu. L’eau est l’agent du passage, du dernier passage parce que cette eau-là, réunie à l’Eau du ciel, est l’Eau du Baptême, non pas celui de votre naissance en ce monde mais celui de votre Résurrection.

L’eau est donc omniprésente, en votre corps comme en votre conscience. Elle est la matrice de vie, elle est l’origine de la vie, elle est la manifestation de la vie, elle est l’incarnation de la vie et elle est la libération de la vie en ce monde.

Peut-être avez-vous eu l’occasion de lire ou d’entendre parler que dans nombre de traditions il a été fait état d’une inondation majeure sur la terre, survenue au temps de celui qui a été nommé Noé. Mais cela est présent aussi dans mon peuple et dans tout peuple natif, où qu’il soit, qui a gardé cette reliance à l’Éternel féminin, au Féminin Sacré.

L’Eau du ciel est en train de rejoindre l’eau de la terre, mettant fin au mystère de la vie ici-bas. L’eau est l’agent qui va favoriser, dans très peu de temps, la superposition et l’adéquation de l’éphémère et de l’Éternel. L’eau et le feu conjoints dissoudront ce qui est périmé et ce qui brime la liberté.
L’eau vous donne à voir, l’eau rassasie, l’eau est transparente et dans cette transparence, elle cache ce qu’elle contient, non pas parce qu’elle l’a décidé mais parce que justement l’Eau du ciel n’est plus là.

La rencontre des Eaux du ciel et de la terre est en cours, le feu exulte de partout sur la terre pour accueillir l’Eau du ciel, mettant fin au mystère de l’illusion. En vous aussi l’eau se réveille, permettant de vivre ce que j’avais expliqué voilà quelques années concernant la vision et les différentes formes de vision. Cette vision-là n’est pas seulement visuelle, elle est une vision bien plus lucide et bien plus élevée que simplement l’aspect visuel et matériel de ce monde.

L’eau donne donc accès à ce que vous, occidentaux, nommez archétypes. L’eau de la fécondation se retrouve aussi partout dans le monde parmi les peuples natifs.

Que se passe-t-il sur l’eau de la terre ? Elle a été souillée, dans ses océans, dans ses fleuves, dans ses rivières mais aussi dans votre corps. L’eau a été altérée. En plus d’être privée de l’Eau du ciel, elle s’est retrouvée à transmettre, bien malgré elle, des informations erronées, à transporter des poisons, malgré elle, jusqu’au plus intime de votre corps et de votre conscience.

Tout cela va se révéler et se manifester à vous quand l’Eau du ciel fusionnera avec l’eau de la terre. Ceci est en cours, parce que cela vous a déjà été expliqué et vous le vivez pour certains d’entre vous. Les Triangles élémentaires se rejoignent en la quintessence des éléments au-dessus de la pointe, au niveau de ce que vous avez nommé la Petite Couronne de la tête.

De cette rencontre entre le principe de l’élément eau et le Triangle de l’eau qui représente, au niveau de votre tête, la fusion de l’Eau du ciel et de la terre vous donnera à vivre ce que je nommerais, sans rentrer dans les détails : l’Évidence. L’Évidence qui se passe de mots, qui se passe de jugement, qui se passe de réflexion, qui se passe de compréhension. C’est l’Évidence de l’Éternel féminin, du Féminin Sacré, de la création éternelle.

La transformation de l’eau qui se vit en ce moment se fera grâce à l’Eau du ciel et permettra de laver les blessures de la souillure de l’eau, de la souillure des émotions, enfermée ici même en cette terre, vous donnant à vivre l’émotion libre, celle qui n’est ni conditionnée, ni issue d’une expérience mais qui est totalement libre dans sa manifestation, dans sa vibration, dans son rayonnement et dans sa qualité. L’eau a été ralentie sur la terre, bien au-delà de la séparation des eaux du ciel et de la terre, l’eau de la terre a été souillée comme je le disais, mais elle a été transformée, limitant par là même ses capacités de mémoire et ses capacités de don de la même façon que le féminin a été souillé sur la terre par l’élite patriarcale.

Mais l’eau retrouve aujourd’hui sa liberté et sa quintessence et son principe. Cela se traduit en vous par un feu ou par un apaisement. Soit il y a à brûler certaines choses, soit il y a juste à apaiser et à appliquer un baume réparateur. Là est le rôle de l’Eau du ciel et de la terre enfin réunis à nouveau.

La Source se miroite elle-même, l’Esprit se miroite lui-même à la surface de l’eau. Cela est inscrit d’ailleurs dans les premiers mots de la bible. Les eaux d’en bas, les eaux de la terre sont les eaux de la manifestation, bridées ici en ce monde, souillées ici en ce monde. Ainsi l’eau elle-même va se libérer par l’action de l’Eau du ciel et du Cavalier de l’Eau. L’Eau va venir laver la terre comme elle va laver ou dissoudre notre âme si ce n’est déjà fait par le Feu céleste et le Feu de l’Amour.

L’eau est en quelque sorte la concrétisation de l’Amour en ce monde. Même altérée et souillée. Elle garde en elle la mémoire éternelle de sa propre création et de votre propre création en tant que système carboné. L’eau renvoie à l’homme et elle renvoie à l’âme. Elle est le médium qui permet, avant l’altération et la souillure, de relier les plans du plus dense au plus élevé.

Le Triangle de l’eau est directement relié à l’eau d’en bas mais aussi à l’Eau d’en haut.

La rencontre de l’Eau d’en haut et de l’eau d’en bas se fait par l’Appel de Marie, c’est ce qui sera l’agent transformant de la terre par l’eau et par le feu. L’eau est la paix, l’eau est un baume qui est appliqué sur l’âme ou sur le corps, qui permet réellement de laver ce qui est visible, comme ce qui était invisible.

L’heure de l’eau va bientôt sonner, provoquant ainsi le lavage de la terre et son nettoyage et activant ainsi sa propre transcendance. L’eau est aussi le silence et la paix de ce qui s’écoule sans entrave en un murmure que parfois vous entendez, comme auprès d’une cascade, comme auprès de l’océan.

L’eau peut circuler dans un sens mais aussi dans les deux sens avec les allées et venues de l’eau tels qu’ils sont visibles au bord de l’océan. L’eau va toujours dans le même sens le long des fleuves et des rivières mais quand l’Eau du ciel rencontrera l’eau de la terre, il n’en sera plus de même parce que l’eau recouvrira la terre, parce que l’eau se conjuguera au feu pour réaliser la dernière étape de votre Ascension au moment de votre Résurrection.

Tout ce qui vous a été caché sur l’eau vous apparaîtra très bientôt clairement et en toute limpidité. N’oubliez jamais en ces temps d’avoir à vos côtés une eau pure, que cette eau baigne dans votre aura avant d’être consommée afin de faire résonner et d’appeler l’Eau d’en haut, afin de rejoindre la quintessence de l’eau : le Féminin Sacré, et pacifier la co-création consciente, apaisant les anomalies liées aux blessures de cette co-création consciente.

Ces blessures de votre passé, de l’histoire de la terre, de la souffrance de l’eau, de la souffrance du féminin sont inscrites bien sûr en toutes sœurs, comme en tous frères.

L’eau de la terre a soif de l’Eau du ciel. Elle aussi veut renouer avec sa source et avec son Éternité. L’eau elle aussi, à sa manière, se prépare à sa Libération. Certains de ses habitants sont d’ailleurs en train de rejoindre leurs demeures d’Éternité et quittent la terre déjà depuis quelques années. Les animaux de l’eau sont les premiers à être sensibles à l’arrivée de l’Eau du ciel mais aussi aux souillures, aux pollutions de l’eau. Le peuple de l’eau est donc le premier à quitter la terre, non pas comme une punition mais bien plus comme une soif de liberté d’évoluer au sein de l’Eau du ciel et non plus seulement au niveau de l’eau de la terre.

Le rôle des peuples de l’eau s’achève donc : ils ont été les gardiens afin d’éviter que l’eau ne disparaisse et ne puisse plus jamais retrouver l’eau du ciel.

En ces temps, vous êtes aussi donc invités à célébrer l’eau, celle de votre corps, ainsi que l’élément lui-même « eau ». C’est en ce sens que le Maître Li Shen vous a communiqué aujourd’hui ce dernier élément, avant le Feu.

Vous pouvez demander à l’eau de la terre aujourd’hui ce que vous voulez pour vous, pour vos proches. Vous pouvez demander à l’eau, comme vous demanderiez à un arbre, comme le disait ma Sœur Snow. Il y a dans l’eau une capacité de régénération importante et une sensibilité extrême à vos humeurs et à vos pensées. L’eau peut aussi stabiliser les humeurs et la pensée afin d’éviter que les larmes ne coulent, afin d’éviter que l’âme ne se dessèche sans pour autant disparaître.

Mes mots vont devenir maintenant de plus en plus espacés parce que j’ai délivré l’ensemble des mots que je devais délivrer et pour laisser la place à l’eau du ciel.

Dans les espaces de Silence maintenant, le déploiement de l’eau et les prémices de l’Eau du ciel vous pénètrent. L’eau d’en bas accueille l’Eau d’en haut afin que l’eau d’en bas rejoigne l’Eau d’en haut, il en est de même pour vous en votre Résurrection et en votre Ascension.

Vous pouvez donc demander à l’eau, et boire cette eau, vous pouvez appeler la mémoire de l’eau avant de boire l’eau, non pas la mémoire de ses souillures mais bien sûr la mémoire de son origine, la mémoire de la Création ainsi que la mémoire de l‘Éternité qui ne dépend d’aucune création. Tout cela est présent dans l’eau, même souillée, même altérée.

L’eau d’en bas et l’Eau d’en haut, en se refusionnant, dévoilent l’Esprit, l’Esprit de Vérité et l’Esprit du Soleil. L’eau d’en bas se régénère en ce moment comme l’eau de votre corps se transforme sous l’action de la Lumière, sous l’action du Feu Vibral. L’eau permet d’éteindre l’incendie du Feu Vibral rencontrant le carbone de votre chair. L’eau deviendra pour vous, non plus simplement une source de vie mais bien plus, un réveil de la vie éternelle, si cela n’est pas encore le cas.

Alors gardez cette eau à côté de vous avant de la boire, et prenez une eau sans minéraux, une eau que vous sortirez des contenants artificiels pour la mettre dans la terre, c’est-à-dire dans une cruche. Cette eau peut être vivifiée bien sûr par l’Esprit du Soleil directement en la solarisant, en l’exposant au soleil du matin jusqu’à midi. L’eau doit être aussi stockée à côté de vous, afin de s’imprégner de vous, afin de s’imprégner de ce qu’il reste de résistance en vous, vous donnant, lorsque vous la boirez, un baume qui apaisera ce qui peut résister et souffrir en vous.

Et quand vous lavez votre corps, n’oubliez pas de demander à l’eau de laver aussi ce que vous ne voyez pas et que vous percevez. Demandez à l’eau qui lave votre corps de laver aussi l’ensemble de vos robes subtiles.

L’élément eau est ce qui est le plus sensible à votre humeur mais aussi à vos demandes. La restauration du Féminin Sacré passe aussi par l’androgynat de l’eau, quand l’Eau du ciel rejoint l’eau de la terre, parce que l’eau vous apparaît toujours sous forme d’eau, qu’elle soit souillée ou qu’elle soit propre, le plus souvent elle reste transparente. Mais quand l’Eau du ciel rejoint l’eau de la terre, alors son action est décuplée. L’élément eau est celui que l’humain aujourd’hui sur terre peut modifier le plus facilement, par la demande et par la pensée mais aussi par la résonance, si l’eau est stockée à côté de vous et est solarisée avant ou après, avant de l’absorber.

Nombre d’entre vous, comme annoncé par le Commandeur des Anciens, ont commencé à percevoir le peuple de l’eau qui était celui qui se cachait le plus de l’être humain parce que les peuples de l’eau, subtils, ceux qui étaient non incarnés dans des corps de chair mais évoluant dans cette dimension, je veux parler des élémentaux de l’eau, ont aussi fait un travail énorme pour maintenir l’intégrité de l’eau quelles que soient ses souillures.

L’Eau du ciel, Anaël vous en parlera, mais je peux d’ores et déjà vous dire que ce que vous nommez l’Eau du ciel se retrouve dans l’allusion qui avait été donnée du temps où il fut Saint Jean par Sri Aurobindo, autre Ancien, Maître de l’Air. Quand il a écrit que « l’humain verrait ses robes lavées dans le sang de l’agneau », il ne parlait pas du sacrifice du Christ mais bien plus de la Résurrection pascale et bien sûr de votre Résurrection, car en lavant vos robes dans le sang de l’agneau, vous recevez le Baptême du ciel et l’adombrement de Marie. Non plus seulement sa Présence au sein de votre Canal Marial, non plus seulement sa Présence en votre cœur mais aussi son Manteau, celui de la compassion de couleur bleue, vous rappelant l’Œuvre au Bleu tel que cela fut exprimé par Sri Aurobindo et qui fut préalable à l’Œuvre au Blanc.

Aujourd’hui vous avez tous retrouvé votre Féminin Sacré, vous allez tous vous relever de la souillure de la vie. Cela apporte la preuve que jamais ce qui souille le féminin ne peut s’établir dans l’Éternité.
L’Eau originelle sera restituée au moment de votre Résurrection de manière évidente, en quasi synchronicité avec l’Appel de Marie. L’eau ne vous demande rien d’autre que de l’accueillir, l’Eau d’en haut comme l’eau d’en bas, l’Eau du ciel et l’eau de la terre unies dans la même résonance en vos enveloppes subtiles, comme dans votre corps d’Éternité.

L’eau, enfin, contient le Souffle de l’Esprit dans sa polarité féminine et l’Eau d’en haut prend sa source dans Sirius. L’Eau d’en haut accueille l’Esprit en totalité, l’eau de la terre va donc se mettre en conformité avec la loi du ciel. L’eau est l’incarnation de la Grâce. L’eau d’aujourd’hui, déjà sur cette terre, comme celle de votre corps, vous appelle à la Résurrection et à votre disparition de l’illusion. C’est cela que vous vivez et qui sera accompli quand l’Eau du ciel rejoindra définitivement l’eau de la terre.

Allez aussi, et cela avait été aussi expliqué par ma Sœur Snow, allez marcher le long d’un cours d’eau, allez tremper vos pieds, faites-vous laver les pieds par un frère ou une sœur. Laver les pieds permet de libérer l’Onde de Vie, dorénavant, puisque l’Eau du ciel arrive. L’eau vous invite à la célébration, au lavage et à la purification. Que vous l’absorbiez ou que vous l’utilisiez, ce que certains peuples anciens faisaient, cela aura les mêmes vertus.

Au temps du Christ et avant Lui, certains ont baptisé dans l’eau, l’eau s’écoulant sur la tête. Vous pouvez aussi réaliser cela : lavez les pieds et accueillez l’eau au sommet de votre crâne, cela créera en vous un alignement inébranlable, sans aucune possibilité d’être ébranlé ou déstabilisé.

Quand vous utilisez l’eau, pour quelque usage que ce soit, rendez grâce aussi. Que cela soit pour arroser vos fleurs, que cela soit pour laver votre sol, n’oubliez pas que c’est la même eau qui parcourt votre corps. Quand vous lavez vos mains, honorez l’eau et vous constaterez très vite que vous ne faites pas seulement que vous laver les mains mais que vous lavez aussi beaucoup d’autres choses dans les enveloppes du corps émotionnel et dans les enveloppes du corps mental. De la même façon que vous pouvez aussi, non pas vous laver comme vous le faites habituellement mais appliquer de l’eau sur votre front d’une tempe à l’autre et vous verrez comment réagit l’élément feu. Bien sûr il faut prendre une eau non souillée, c’est-à-dire sans minéraux et sans terre à l’intérieur, mais surtout une eau qui a baigné dans votre rayonnement à proximité de vous et une eau qui a pris le soleil. La magie de l’eau vous est à nouveau ouverte parce que l’eau du ciel est très proche, faites en l’essai, essayez par vous-mêmes, ne croyez pas ce que je vous dis mais vérifiez-le.

No Eyes a parlé, elle reste à vos côtés le temps que l’eau circule.

… Silence…

No Eyes vous salue et rend grâce à votre écoute. À bientôt.

Source: http://www.lecollectifdelun

Partagé par : http://www.etresenevolution.com