OSHO / Être la Vérité – Accueillir en Vérité / 18.1.2015 / par Air

OSHO

18 janvier 2015

Fichier MP3
(pour l’enregistrer sur votre ordinateur, faites un clic droit sur le fichier, puis « enregistrer la cible sous »)

Puisqu’il faut un nom, je suis Osho, mais je suis toi, comme tu es moi. Reçois toutes mes bénédictions, tout mon Amour.

Je viens à ta rencontre afin de te poser cette simple question : es-tu prêt à m’accueillir en Vérité ?

Accueillir en Vérité nécessite d’abord d’être la Vérité. Sinon comment peux-tu m’accueillir en Vérité ?

Être Vérité, c’est être au-delà de tout le bruit fait par les croyances, fait par le mental. Le mental ne peut accéder à la Vérité. Il en fait un objet qu’il essaye de comprendre, mais jamais il ne peut l’approcher. Accueillir en Vérité, c’est donc renoncer à toute compréhension, c’est renoncer à toute interprétation.

Si vous êtes en accord avec ce que je vous dis, avec les mots que je vous propose, alors vous n’êtes pas placé en la Vérité. Car être en accord revient à être en désaccord. Pour être en accord avec quelque chose, vous devez forcément être en désaccord avec autre chose.

Être la Vérité, c’est donc renoncer à toutes ces interprétations qui vous amènent à donner votre accord ou votre désaccord, c’est renoncer à toute préférence, car à chaque fois que vous préférez quelque chose, vous éloignez autre chose.

Alors, si lorsque vous m’écoutez vous êtes en accord avec les mots, c’est que vous n’écoutez pas ce que je vous propose en Vérité. Les mots ne sont pas là pour porter une connaissance, les mots que je vous propose sont un doigt tendu vers la Vérité.

Renoncer à toute préférence, c’est laisser se déployer la Vie, c’est danser, c’est vivre l’Extase. Dès lors que vous avez une préférence, vous rejetez. Et en ce rejet, vous rejetez la Vie. La Vie n’est pas à comprendre. La Vie n’a que faire de correspondre à vos schémas de cohérence. La Vie se déploie comme bon lui semble.

Alors, si vous ne pouvez dire oui à tout ce qui se présente, vous ne pouvez dire oui à la Vie. Tant qu’il y a en vous une préférence, vous êtes loin de la Vérité et de la Vie. Comprendre les concepts ne mène nulle part. Comme je le disais de mon vivant, celui qui a reconnu la Vérité est amené à dire tout et son contraire en fonction des situations, en fonction du Vivant. L’important n’est pas les mots, mais encore une fois ce vers quoi ils pointent.

Chaque fois que vous prenez un extrait de ce que j’ai pu dire ou de ce qu’un autre intervenant a pu dire, êtes-vous sûr de conserver vivant ce qui a été partagé ?

Alors, une nouvelle fois, je viens te demander : es-tu prêt à m’accueillir en Vérité ?

Il n’y a aucune condition à remplir, rien qu’il ne faille réaliser, simplement renoncer à suivre les bruits de l’ancien qui viennent vous proposer un choix. « Préférez-vous ceci, ou cela ? » Ne répondez pas, ou alors répondez avec un grand Oui à tout ce qui est proposé. Englobez tous les choix, ne renoncez à rien.

Laissez ce Oui prendre toute la place. Et laissez-vous surprendre par le fait que ce Oui englobe ce que vous pensiez être des incohérences…

Oui !

Oui à la Vie !

Oui à la Vérité !

Oui à la totalité !

Oui au néant !

Oui !

Rien ne peut vous amener plus de Joie que ce Oui.

Remarquez qu’il ne vous est pas demandé de dire non au mental. Dites Oui en totalité. Vous n’avez pas à choisir ni ceci, ni cela. Vous êtes au-delà.

Le bruit du mental n’amène la souffrance que dès lors que vous vous identifiez à ce qui vous est proposé. Laissez tout ce qui est tel que cela est. Oui !

Si tel est le cas, lorsque je viens te demander : « Es-tu prêt à m’accueillir en Vérité ? », alors il y a juste le sourire, il y a juste l’élan, cet élan du Oui. Mais il n’y a aucun mot, même pas Oui.

S’il y a des interrogations par rapport à ce que je viens de vous proposer, alors je veux bien y répondre…

Pas de questions.

 Dans ce cas, j‘accueille votre silence comme un grand Oui… Et je vous propose de nous accueillir en Vérité, en le silence des mots…

 [Communion]

Je conclurai mon intervention en vous disant ceci : si la Vie vient vous proposer une épreuve, un choc, je vous invite plus que jamais à vous placer en ce Oui total, qui ne peut être une stratégie afin d’espérer que les choses s’améliorent. Non, je vous parle du Oui qui n’a que faire du devenir.

Alors, tout ce que la Vie vient vous proposer est une bénédiction. Elle vient vous proposer vos derniers non. Accueillez-les en ce Oui. Voilà ma proposition, mon invitation.

Chers frères et sœurs en incarnation, levons ensemble ce dernier voile, car le Oui, en accueillant tout, y compris ce voile, amène la Vérité à se dévoiler.

Frères et sœurs, mon Amour est un Oui, votre Amour est un Oui.

En cet Amour, en ces bénédictions, je vous dis à très bientôt.

Transmis par Air
Source: http://www.envol-du-phenix.org/

Partagé par: http://www.etresenevolution.com