MARIE – « Décembre, temps de l’intégration » 6.12.2014 / par Sève

MARIE 

« Décembre, temps de l’intégration »

 6 décembre 2014

transmis par Sève

Mes chers Enfants, je viens en ce jour pour faire vibrer et diffuser, plus en Profondeur encore, tout mon Amour, tout mon Amour pour ce que vous Êtes, tout mon Amour pour tous les êtres vivants, tout mon Amour pour tout ce qui Est, tout mon Amour pour toute cette Création.

Mon Amour est votre Amour, non pas l’amour que vous connaissez à travers la recherche éperdue de l’amour à l’extérieur de vous, mais bien l’Amour qui est là, indépendamment de toute manifestation, et qui caresse à travers sa douce Présence votre Terre intérieure, et tout ce Temple qui vous reçoit et vous porte sur ce monde de la plus magnifique des façons.

Ce Temple, véritable miracle du Vivant, vous appelle de plus en plus fortement à l’écouter, à vous déposer au sein de ses rondeurs, les rondeurs de ses Terres accueillantes et douces dont l’Appel, en cette période du mois de décembre, est cette fin d’année qui commence à s’évanouir en ce qu’elle était venue vous proposer de réaliser en vous.

Ce mois de décembre est un mois, comme nous l’avons dit, qui vous permet d’arrêter ce qu’il est encore temps d’arrêter de nourrir. Et qui vous fait dépenser toute votre énergie d’Amour à l’extérieur de vous, vous empêchant alors de le laisser, en se retournant, vous sculpter, vous forger à travers cette grande Alchimie – qui est bien en route, bien sûr, pour chacun, mais dont l’accélération que nous avons lancée vous fait vivre cette Force du Rappel de façon beaucoup plus intensive, de façon beaucoup plus insistante.

La Terre vous appelle au repos. La Terre vous appelle à prendre soin, le plus grand soin de votre Jardin intérieur. Et vous avez eu l’occasion, tout au long de cet automne, de laisser les Eaux nettoyer cette Terre, mes Eaux d’Amour que nous avons déversées sur votre monde en très grande quantité, et qui sont venues faire remonter des Profondeurs toutes les eaux d’en bas, charriant toutes sortes d’histoires appartenant aux voiles, aux différents voiles de la conscience, en ce qu’elle se vit encore dans une conscience séparée.

Cette Terre maintenant a besoin de respirer. Cette Terre maintenant peut s’ouvrir. L’ouverture de cette Terre, la plus grande possible, est tout au long de cet hiver ce que votre Nature profonde vous invite à suivre comme mouvement – cette Terre qui est retournée, et se retourne encore, et encore, pour se dégager de tout ce qui est lourd, pour se dégager de toutes ces eaux qui forment la boue qui vous fait glisser de votre Rectitude.

Cette Terre est appelée par le Feu à s’ouvrir et se retourner entièrement, afin d’accueillir dans ses Profondeurs la graine, les graines qui sont accessibles et choisies très précisément pour que cet Ensemencement offre, à travers divers potentiels et possibles, les plus beaux Fruits que nous espérons pouvoir cueillir avec vous lors de votre année 2015.

Cette Terre vous appelle à lever le pied, à lever le pied de toute cette activité extérieure que votre société occidentale tente, à travers ce que vous appelez les fêtes, de vous attirer dans le guetapens de tout ce qui constitue les fêtes dites de Noël.

Le mois de décembre est le mois de la Terre qui se retourne, et qui a besoin de faire le jeûne des nourritures qui l’alourdissent. Où alors, vous pouvez voir, et vous le savez déjà, que ces fêtes vous proposent un mouvement totalement contraire, à travers cette abondance de nourriture, d’alcool et de dépenses d’énergie à travers ce que vous appelez l’argent, dans ces obligations de vous faire des cadeaux matériels, mettant ainsi des gens en grande difficulté.

Le mois de décembre est le mois qui permet cette Paix, qui lui permet d’être vécue en cette levée de pas qui alors place ce pas au-dedans. Ce mois de décembre porte, bien sûr, la Présence de CHRIST, du Père et de moi-même, et je vous invite et nous vous invitons à vivre ces Présences en vous. Et pour cela, lever le pied et placer votre pied en les pas, en le pas de CHRIST, est le moment parfait, en ce mois de décembre qui permet cela avec grande facilité.

Ce mois de décembre est la parfaite occasion de vous laisser donc Ensemencer, et de prendre soin de l’intégration – et l’intégralité, si cela est votre souhait – de ce que nous sommes venus vous offrir, à travers différentes voix, les messages essentiels porteurs des Vibrations essentielles, qui vous ont été donnés ces 3 derniers mois, et les 6 derniers également.

Il n’est plus temps, comme nous vous l’avons dit et redit à travers différentes voix, encore une fois, de nourrir la consommation des messages. Et je vous demande que vous vous regardiez bien en face, que vous écoutiez au-dedans de vous ce que votre propre guidance vous dit et vous indique par rapport à des messages à relire plusieurs fois – non pas dans une forme de compréhension du mental, mais pour vivre et éprouver ce qui y est dit, ce qui y est vibré. Car il n’y a rien à dire de plus que ce que nous vous avons donné, et c’est à vous de donner, à travers cette Terre qui se retourne et qui s’ouvre pleinement, dans une grande respiration, à se laisser pénétrer par les différentes vibrations nouvelles du 12, comme nous sommes venus vous les faire vibrer.

Ce mois de décembre est donc le temps de prendre le temps pour l’intégration, de prendre soin de vous. Et de regarder ce qui est véritablement intégré, et ce qui a des difficultés à être intégré, sans jugement, mais en vous appliquant, dans une forme de constance, de revenir à ce que nous vous avons dit, de nous réécouter, d’écouter sur différents modes d’entendement, et de vous laisser pénétrer à chaque fois plus profondément par nos Présences.

Ce temps que vous accordez à ce repos des activités extérieures, en commençant à lever le pied – bien sûr, au rythme qu’il vous est possible d’accompagner – afin que cette Terre, en l’immobilité qu’elle offre, puisse être épousée pleinement et rencontrée, en vous déposant dans ce lit qu’elle offre, douillet, chaud, et dans lequel nos bras vous bercent, et dans lequel nos caresses diverses se ressentent.

Cette Terre alors, en vous recevant, pourra alors vous porter tout au long de l’hiver, et plus précisément dans la période parfois un peu délicate du début du mois de janvier. Le mois de janvier vous offrant déjà, pour ceux qui y sont sensibles, l’odeur d’un air nouveau, l’odeur du printemps nouveau qui vient vers vous, l’odeur de différents possibles – mais qu’il ne vous est pas demandé d’anticiper, de projeter quoi que ce soit, mais d’accepter d’accueillir encore en vous un certain temps de gestation.

Chaque temps, à travers chaque mois, chaque saison, porte les mouvements précis de la Danse de l’Intelligence Vivante. Et qu’en cette reconnexion de la Vérité que vous Êtes au-dedans, ses cycles, ses mouvements, ses temps vous prennent tout entier, car l’écoute alors des mouvements de la Création s’intègre et se retrouve pleinement en vous. Le Féminin Sacré porte cela.

Il y a un temps pour épouser ce Féminin Sacré, et un temps pour laisser émerger le Masculin Sacré, tout au long de cette gestation. Accompagnant alors la sève et sa Danse parfaite, qui circule en des mouvements de haut et de bas, tout au long de votre Rectitude, la rendant souple, véritablement.

Voilà ce que je voulais vous dire à travers ce message simple, si simple, qui vous rappelle l’évidence de la Nature que vous Êtes. Et qu’il est, somme toute, très amusant, voire absurde de devoir vous le rappeler, car il n’y a que la tête qui ne suit pas ces mouvements et ces temps. Car votre corps, lui, porte cette Intelligence, sinon il ne pourrait être présent à vous porter sur ce monde.

Alors redécouvrez votre Nature, et épousez la nature en ses mouvements. Et intégrez les Fruits que nous vous avons donnés, les Perles que vous avez retrouvées à travers tous les dégagements que vous avez vécus, et prenez soin que cela s’imprime et retrouve sa place en vous.

Alors prenez soin de la graine que vous Êtes, et que la Présence de CHRIST illumine en vous cette Terre profonde où Je Suis.

Recevez tout mon Amour, recevez tout mon Amour, chaque jour et chaque nuit de ce grand hiver, là où Je Suis, là où je vous attends, pour qu’enfin vous embrassiez votre humanité. Car il n’y a qu’en embrassant votre humanité que vous retrouvez qui vous Êtes, véritablement.

Alors Aimez-vous comme je vous Aime.

Et Aimez-vous les uns les autres, non pas par je ne sais quel concept d’Amour du Coeur, non authentique, mais tout simplement en accueillant maintenant que l’autre – au-delà des apparences, en accueillant son humanité qui est la même que la vôtre – est CHRIST lui-même, retrouvé ou en devenir. Et qu’il n’y a que l’ignorance et le regard malade qui met encore une séparation entre vous et l’autre.

Alors accueillez-vous en votre humanité, et que ma tendresse soit la vôtre, dans l’accueil de l’imperfection de la petite personne, et d’arrêter de nourrir ce qu’elle vous dit de ce que vous devriez être ou ne pas être. Car vous n’Êtes rien de cette petite personne, comme vous l’avez entendu, et entendu, et entendu… mais qu’il est temps maintenant, par des Actes, de l’éprouver et de le vivre pour de vrai.

Alors, ces fêtes de fin d’année se transforment en de véritables Célébrations des Êtres de Lumière que vous Êtes, et les cadeaux que vous vous offrez les uns aux autres sont la qualité d’Être que vous manifestez de votre Vérité qui s’est dégagée de tous les faux-semblants. Alors, la Fête est véritable et nous Sommes avec vous, en cette Trinité qui se retrouve au Centre de votre Être.

Alors mes Enfants, entendez bien mes mots, et entendez-moi vous parler à travers ce corps même. Et ouvrez-vous à ce que mes bras soient les vôtres. Et que là où je vous accueille en tout ce que vous êtes, vous puissiez tout simplement faire de même.

Aime-toi mon Enfant, et Aimez-vous.

À bientôt.

 

Transmis par Sève

Source : www.accordanceaucoeur.com / modifié pour www.accordance.info

Partagé sur : http://www.etresenevolution.com