ANAËL ARCHANGE 25.11.2014 / par Catherine

ANAËL ARCHANGE

25 novembre 2014

transmis par Catherine

Je suis Anaël Archange. Bien aimés enfants de la Loi de Un, me voici avec vous et en vous. Permettez-moi de vous saluer par mes bénédictions et mon Amour, au sein de votre Amour.

Ma présence est destinée, si vous le voulez bien, à essayer d’éclairer ce qui peut encore vous poser question. Ainsi donc, j’écoute ce que vous avez à demander.

Question : suite à ce dont on a eu conscience dans le protocole d’assignation vibrale avec les Melchisédech, notre destination est-elle définitivement fixée, Ascension ou Libération, ou cela peut encore changer ?

Bien aimé, il convient de saisir que la Libération est acquise pour l’ensemble de l’humanité. Ce processus d’assignation vibrale correspond simplement au Face à Face, destiné à vous montrer là où vous êtes actuellement, vous donnant des éléments de différentes manières, vibrales, visuelles ou autres, vous permettant d’éclairer votre situation actuelle.

Comme cela a été signifié, votre situation actuelle est le résultat de l’ensemble de ce que vous êtes, non seulement au sein de ce monde, à travers vos prises d’incarnation, bien au-delà de tout karma, mais en résonance aussi, directe, avec l’expression de vos lignées au sein de ce monde, en cette fin des temps. Bien sûr, l’assignation vibrale est irrévocable, mais je vous rappelle que cette notion d’irrévocable bénéficie, comme dans vos procédures, ce qui est appelé l’Appel, par rapport à cette décision que vous-même avez prise. Ce Face à Face vous permet éventuellement, si telle est votre destinée, au sens le plus spirituel, au sens de l’Esprit, si votre destinée est autre que celle qui vous est attribuée par vous-même, il vous reste la possibilité de faire Appel. Cet Appel n’est rien d’autre que la manifestation de la totalité de la Grâce, au moment appelé collectif du Choc de l’humanité qui, je vous le rappelle, correspond à l’apparition, dans votre ciel, d’un corps céleste suffisamment important pour causer nombre de modifications aussi bien au niveau de la conscience que de l’ensemble des éléments de la terre, et le retour de l’Éther primordial au sein de ce système solaire et de cette planète.

Ainsi donc, si l’assignation vibrale qui t’a été proposée au travers des différents signes et formes de manifestations qui sont survenues à ta conscience, il y a toujours, ainsi que vous l’a précisé Thérèse, la possibilité de rentrer dans l’Abandon total au Christ. Ceci ne dépend aucunement de votre personne, ne dépend aucunement de votre état de Soi, mais bien plus d’un acte de courage final correspondant à laisser œuvrer le Christ en vous, à laisser œuvrer la Lumière en vous, simplement, sans plus jamais vous poser des questions à vous-même concernant aussi bien ce devenir, aussi bien que votre situation actuelle ; mais pour l’objectif de votre conscience que nous avons nommé Attention et Intention doit se porter, à chaque souffle de votre vie, à chaque moment de votre vie, sur la présence Christique.

Dès l’instant où vous réalisez cela, il n’y a plus d’obstacle à ce que l’assignation vibrale soit modifiée par la teneur de l’Appel que vous avez formulé. Cet Appel n’est pas une demande autre que la Présence du Christ en vous, par l’Intention et l’Attention. L’ensemble des structures qui ont été créées durant l’ensemble de cette période correspondant à trente années, est très exactement, encore une fois, l’endroit où vous devez être. Toutefois, la loi de Grâce, qui est la seule loi, qui vient transcender toutes les lois de ce monde, permet effectivement, aussi bien à celui qui ne s’est jamais posé de questions qu’à ceux d’entre vous se posant encore des questions, si la qualité de votre Cœur, non pas au sens amoureux, ni sentimental, ni affectif, correspondant plus à ce que je nommerais le don de soi et le sacrifice de soi, don du Soi comme sacrifice du Soi, permet, quelles que soient les circonstances, de changer cette assignation vibrale.

Ce que nous voulons dire par là, c’est qu’il n’y a pas de possibilité par la vibration, par l’énergie, ou par l’Onde de Vie, ou par le Canal Marial, par quoi que ce soit d’autre, de réaliser ce changement. Le changement ne peut donc venir que de votre Intention et de votre Attention au Christ. Si cette appellation ne vous convient pas, il conviendra de prendre son représentant au niveau de la Porte des Étoiles, c’est à dire le Soleil. Ce principe permet effectivement de modifier la teneur des composantes de vos lignées stellaires, afin de vous permettre, selon votre origine stellaire, de regagner les espaces de la Liberté infinie précédant l’Absolu.

Toutefois, et comme cela a été dit et répété durant suffisamment longtemps, l’Absolu ne peut être en aucun cas une quête mais bien la cessation totale de la quête, afin de s’installer dans ce que j’ai appelé, voilà des années, Hic et Nunc, c’est à dire l’Ici et Maintenant. Je vous rappelle que l’Ici et Maintenant ne reconnaît aucune blessure du passé ni aucune souffrance du passé comme étant sienne, ni aucune projection dans l’avenir étant sienne. Ceci correspond à une forme de neutralité de la conscience qui correspond à son ouverture maximale, à ce qui est nommé l’Œuvre au Blanc et ce qui est nommé le Féminin Sacré. L’Œuvre au Blanc consiste à laisser dissoudre ce qui doit être dissous, concernant essentiellement tout ce qui est éphémère ; le sens d’une identité, le sens d’une histoire, le sens même d’un devenir ne doit plus vous affecter, excepté de demeurer en plénitude, l’instant présent et l’Appel du Soleil, du Christ Mikaël ou de la nouvelle Trinité. La nouvelle eucharistie est celle qui peut vous proposer, dès l’instant où vous disparaissez à vous-même, dans tous vos questionnements d’ordre spirituel ou de devenir, ainsi donc ce que vous nommez votre devenir peut être modifié par la Grâce.

Simplement, l’assignation vibrale correspond aussi à ce qui a été nommé, voilà plus de deux ans, l’Avertissement. Cet Avertissement correspond, comme je l’ai déjà dit, à ce qui a été nommé le Choc de l’humanité par Sri Aurobindo. Ce qui se passe actuellement en vous, à titre individuel, correspond très précisément à l’une des étapes proposées dans ce chemin du Choc de l’humanité : êtes-vous dans le déni ou le refus, êtes-vous dans la colère, êtes-vous dans la négociation ou êtes-vous dans l’acceptation ? C’est à vous de voir, selon comment vous êtes au sein de ce monde et non pas ailleurs, pour réaliser votre état par rapport à ce qui est là. Si vous arrivez, et ceci ne peut se faire que par la cessation du mental, la cessation des émotions, non pas en vous en privant mais en étant conscient et lucide qu’au sein de l’espace présent, réellement vécu et conscientisé, il n’y a aucune place pour le passé, aucune place pour l’avenir et encore moins pour quoi que ce soit comme éventualité de l’avenir, excepté la Fusion avec le Christ.

Les principes que vous avez vécus, de façon plus ou moins intense, jusqu’à présent, concernant les épisodes de Communion et de Fusion sont déjà des marqueurs de votre capacité à vous effacer devant la Grâce, à vous effacer dans le sens d’une individualité au sein d’une forme ne connaissant pas le sans forme. Ne connaissant pas le sans forme, il n’y a aucun moyen, au sein de cette forme, de le connaître si ce n’est de le vivre. Pour cela, il convient d’adopter une attitude de vacuité, d’accueil bienveillant, de non jugement et surtout la capacité à laisser œuvrer la Lumière en vous, dans toutes les circonstances de votre vie. Dans ces cas-là, l’assignation vibrale, si elle ne vous convient pas, correspond à un Appel. Cet Appel formulé selon votre état d’être, et non pas selon une demande mentale ou émotionnelle, permettra en quelque sorte de modifier votre positionnement, voire ce que vous nommez votre destination.

Je rappelle toutefois que l’Absolu ne peut être en aucun cas une destination mais un état au-delà de tout état, ne connaissant aucun passé, aucun avenir, aucun futur ni aucune autre dimension excepté l’origine des dimensions, c’est-à-dire ce qui est appelé ce Néant, qui correspond en fait à l’origine primordiale de la Lumière. Retrouver l’origine permet de déployer votre conscience, dans quelque dimension que ce soit, dans quelque fonction que ce soit, en totale liberté et ce indépendamment même de ce qui a été nommé le corps d’Êtreté, vous permettant de voyager sans bouger de l’Absolu, dans toute conscience existant sur l’ensemble des univers et des multivers, c’est-à-dire devenir réellement et concrètement le Grand Tout nommé le Parabrahman. Mais pour cela, vous le savez, il vous faut disparaître totalement, entièrement et intégralement de tout ce qui est appelé l’éphémère. Bien sûr, vous avez à mener un certain nombre d’activités, de fonctions ; celles-ci ne sont pas, ni à dédaigner, ni à rejeter, mais vous offriront, justement, dans le cadre de vos fonctions et de vos positions au sein de ce monde, le sens du Service, le sens de la dévotion et en définitive, le sens du sacrifice menant à la consumation totale de l’âme, afin de libérer totalement l’Esprit éternel que vous êtes, au sein même de ce monde, avant que l’Esprit, dans sa globalité, remplisse les espaces et les interstices de vos vies au sein de ce monde.

Question : pourquoi, lorsque je ferme les yeux, j’ai un défilé d’images qui se superposent les unes aux autres ?

Bien aimé, étant donné l’ouverture des centres énergétiques, en particulier de la Couronne radiante de la tête, il existe effectivement un certain nombre de processus qui peuvent être vus, indépendamment de toute volonté de voir, qui ne concerne plus ce qui fut nommé le troisième œil mais bien plus des éléments de miroir intérieur concernant votre propre fonctionnement. Ainsi, si il vous semble être attiré ou dévié de votre état d’Ici et Maintenant par rapport à des mécanismes de vision quels qu’ils soient, excepté, je précise, ce qui correspond à des passages, soit de visages, soit d’animaux en résonance avec vos lignées, dans ces cas-là, ces images ne sont pas ni à travailler ni à réfuter mais à traverser tout simplement.

Maintenant si ces mécanismes visuels, les yeux fermés, concernent les scènes de la vie quotidienne, des objets que je qualifierais d’incongrus, à ce moment-là il convient de ne aucunement s’y attacher et de recentrer son attention simplement sur deux points. En tout premier lieu la respiration, afin d’établir ce que je nommerais une respiration consciente avec inspiration – pause – expiration – pause – inspiration, à votre rythme, tout en portant l’intention sur, et l’attention et l’intention, au niveau de ce qui a été nommé le Chant de l’âme. À ce moment-là que se passera-t-il ? Il y aura une telle modification de la perception vibratoire sur l’ensemble du corps, ainsi qu’une fréquence totalement différente au sein de l’oreille gauche ou des deux oreilles, à ce moment-là, comme vous le constaterez, les visions, excepté celles qui doivent demeurer, disparaîtront en totalité et procureront l’accès à ce qui est nommé l’Infinie Présence traduisant, si une vision demeure, qui n’est plus la vision du troisième œil ni la vision du Cœur mais la vision directe, par l’intermédiaire de vos lignées constituantes, à autre chose qui est la Lumière Blanche.

Dès l’instant où votre écran mental est rempli de Lumière Blanche, vous constaterez très facilement que survient ce que vous nommez endormissement. Cet endormissement par la Lumière Blanche n’est rien d’autre que ce qui fut nommé la conscience Turiya ou l’Infinie Présence, et donc votre capacité d’accès à l’Absolu. Je vous rappelle que l’accès à l’Absolu n’a que faire des processus illusoires que vous nommiez vies passées, que vous nommiez vies futures, que vous nommiez visions, dans son acceptation la plus large et la plus profonde. Ainsi donc, contrairement à ce que vous pourriez penser dans un premier temps, le fait de ne rien voir mais le fait, en même temps, de disparaître à soi-même et à ce monde est le signe patent de votre accès à ce que vous êtes au sein de l’Éternité.

Il n’y a donc pas, si ce n’est au niveau de la personne qui croit qu’elle n’y est pas, il n’y a rien à revendiquer, excepté de saisir, de comprendre la finalité de cela. De la même façon qu’au niveau de votre civilisation, dans cette période, est connu un processus qui s’appelle expérience de mort imminente ; certains êtres ont des souvenirs extrêmement précis d’un voyage dans l’astral ou au-delà de l’astral, ceci suffit largement à changer la vie.

En ce qui vous concerne, le témoin de votre accès à l’Absolu et de ce que vous êtes en permanence, même si vous n’êtes pas établi au sein de cela, a été nommé, pour le différencier, Infinie Présence. Dans l’Infinie Présence, il n’existe ni forme, ni personne, ni différenciation, tout au plus peut-il exister l’immersion au sein de la Lumière Blanche. Vous constaterez dans les semaines qui viennent d’autres mécanismes, à la fois vibratoires et visuels, concernant votre structure nommée corps d’Êtreté. Ce corps d’Êtreté, présent en vous et autour de vous, est ce qui vous permettra, le moment venu, de réaliser le saut quantique de la conscience, permettant de passer sans difficulté de ce corps physique au corps d’Êtreté, sans aucune souffrance, sans aucun regret et sans aucune appréhension. Les seules luttes existant par rapport au moment final seront ce que nous nommons, comme vous, l’angoisse de la dissolution, l’angoisse de la mort, qui en fait est un retour à la Vie.

Question : y a-t-il encore des âmes errantes dans l’astral alors qu’il est dissout ?

Bien aimé, je réponds à cette question qui a été abordée, où il vous a été signifié que bien avant la libération de la terre, pour éviter le piégeage des âmes par les Archontes, nous avons simplement, lors de la dissolution de l’astral, créé ce que nous nommons une poche astrale, entourée et protégée de Lumière Blanche, dans laquelle les âmes sont mises en stase avant leur libération par le phénomène collectif. Certaines âmes, choisies par elles-mêmes, décident de rejoindre, pour attendre ceux qui vont les rejoindre, certains endroits de cette terre, dans cette dimension, sur un plan toutefois invisible à vos yeux, pour préparer votre accueil.

Question : les trois jours sont-ils toujours d’actualit ?

Bien aimé, ce que vous vivez en ce moment, pour certains d’entre vous, en particulier dans les moments où vous disparaissez dans ce que vous nommez le sommeil, qui se traduit au moment de votre retour par une incapacité à se situer, ne pouvant durer qu’un dixième de seconde, est le témoin de votre retour au sein de la condition limitée mais cela veut dire, nécessairement, que vous êtes parti en ce qui est nommé Infinie Présence.

Le mécanisme de stase que vous vivez par épisodes, si vous les vivez, vous conforte et vous confirme dans l’idée de votre Libération mais vous permettra aussi, au moment de ce qui fut nommé la stase, durant ces trois jours, de vous préparer. N’oubliez pas cependant qu’avant ces trois jours, trois jours avant retentiront les sons du ciel et de la terre de manière continue et vous entendrez distinctement Marie vous parler. Ce processus est plus que jamais d’actualité et il est incontournable.

Le saut quantique d’une humanité n’a rien à voir avec le saut quantique d’un individu. Certains êtres parmi vous ont réalisé ce saut, aujourd’hui comme hier dans toutes les traditions, dans tous les recoins de ce monde, quelle que soit l’origine culturelle, sociale ou spirituelle. Cela a toujours été possible. Simplement, et comme vous le savez, l’ensemble des protections mises, les voiles de l’ignorance posés sur vos yeux, sur votre conscience et sur vos sens, vous ont fait oublier, en quelque sorte, votre origine. Le Face à Face, le Serment et la Promesse, ne sont que le rappel de votre origine. La stase est donc quelque chose qui effectivement est toujours, plus que jamais, d’actualité.

Question : pouvez-vous nous parler du Féminin sacré ?

Bien aimé, je vous rappelle d’ores et déjà que si vous avez vécu les différents processus vibratoires, que cela soit récemment ou depuis les débuts des Noces Célestes, il a été parlé de l’activation d’un corps nommé 12ème corps qui est l’androgyne primordial. Cet androgyne primordial a été réalisé dès l’instant où les vibrations se sont manifestées au niveau de votre nez, selon des circuits précis que vous avez vécus. Si vous les avez vécus, vous n’êtes absolument pas concernés par l’intégration du Féminin sacré qui se fera tout naturellement en vous, par l’activation conjointe du 11ème et du 12ème corps. Le Féminin sacré est quelque chose qui se trouve sur la route de l’androgynat primordial mais ceux d’entre vous qui ont déjà vécu cette activation n’ont rien à faire avec l’activation nouvelle du Féminin sacré qui a déjà eu lieu pour eux.

Ceux qui auraient encore quelque chose à vivre par rapport au Féminin sacré est simplement destiné à favoriser ce que nous nommons l’accueil de la Lumière, non pas seulement pour se laisser traverser mais pour devenir définitivement et irrémédiablement soi-même la Lumière et la source de votre propre Lumière.

Attention toutefois à ne pas confondre le Féminin sacré avec une quelconque dimension présente depuis des temps immémoriaux au sein de la falsification et concernant la poursuite de l’incarnation au sein d’un monde, même unifié. Le Féminin sacré est simplement la résolution, par rapport à l’énergie nommée patriarcale, au sein de l’accueil et de la disparition en vous de toute velléité, inconsciente ou consciente, de prédation, d’asservissement ou de domination. Bien évidemment, selon la composition de vos lignées stellaires, ce processus peut vous concerner ou ne pas du tout vous concerner. Je précise, en ce qui concerne ce qui est nommé la domination, le pouvoir, l’asservissement, qui est caractéristique de l’énergie masculine privée de sa part féminine. Toutefois, si cela se produit en vous, cela correspond simplement à augmenter la capacité d’accueil de Marie. Cette capacité d’accueil est inscrite de par la présence du Canal Marial ou par la pureté de votre Cœur ou de votre intention Christique. Maintenant, ce Féminin sacré authentique n’a rien à voir avec le Féminin sacré véhiculé par une quelconque déesse de la terre, ou encore quelques dieux, quels qu’ils soient, qui ne sont en fait que des archontes visant à vous récupérer dans ce processus. Toutefois, il convient aussi d’accepter que chaque chose est très exactement à sa place, et à sa juste place, et a nulle autre place en ce moment. Seule la Grâce peut effectivement modifier ce qui se déroule dans votre vie. Ceci se traduira alors, si la Grâce est présente, en fonction d’une assignation vibrale qui n’a pas été acceptée ou comprise, et faisant l’objet d’un Appel. À ce moment-là, le changement de manifestions de vos lignées, actif aussi bien au niveau de votre physiologie, de vos comportements et de votre environnement de vie, changeront du tout au tout, brutalement, pour votre plus grand bien.

Question : pourquoi l’Onde de Vie n’est pas ressentie ?

Bien aimé, l’Onde de vie correspond à la libération de la terre. L’Onde de vie, lors de ses différentes phases, a permis à un nombre important d’individus de se vivre en tant qu’Absolu ou en tant qu’Infinie Présence, établis au sein de l’Infinie Présence et non pas par expérience transitoire de l’Infinie Présence. L’établissement au sein de l’Infinie Présence supprime en vous toute notion de dualité comme dans ce qui est vu à travers ce monde dualitaire, par la transcendance du bien et du mal, ne concerne plus la conscience ayant vécu et ayant établi sa présence au sein de l’Infinie Présence. Dès l’instant où l’Infinie Présence est réellement installée, toute revendication du bien ou du mal n’a plus aucun sens et signifie, si elle est présente, que vous n’êtes absolument pas là où vous croyez que vous êtes. L’assignation vibrale vous montrera donc le déficit de placement par rapport à ce que vous prétendez. À ce moment-là, il y aura effectivement, si la Grâce est présente, un changement brutal survenant dans votre environnement global de vie, vous permettant de vous réaligner, en quelque sorte, avec la Vérité et non pas la vérité de ce que vous vivez ou croyez comme vrai.

Question : les 132 jours sont-ils toujours d’actualité ?

Bien aimé, je répondrai : plus que jamais. Et nous nous préparons à célébrer nos retrouvailles.

Question : quelle est la voie la plus directe pour parvenir à stabiliser le Silence intérieur dont a parlé Hildegarde ?

Bien aimé, le Silence intérieur survient comme une évidence permanente dès l’Infinie Présence stabilisée, ou bien sûr au sein de l’Absolu. Tant qu’il existe une personne, vous allez vous trouver confronté à des pensées parasites venant de l’ego refusant de se laisser chevaucher par votre Éternité. Dans ces cas-là, il y aura des mécanismes de résistance qui vont se traduire, au niveau de votre corps, au niveau des perceptions vibratoires qui deviendront un feu brûlant qui brûlera ce qui doit être brûlé. Ces phénomènes de résistance se voient aujourd’hui chez nombre d’individus ayant vécu les étapes d’ouverture des Couronnes, ayant vécu la première phase de l’Onde de vie, mais n’ayant pas suffisamment épuré au niveau de ce qui était nommé le premier et le deuxième chakra, justement ce qui correspond à un feu vital excessif associé à une énergie de domination ou d’asservissement, ou de pouvoir, encore présente.

Mais encore une fois, là aussi, il n’y a aucune erreur ; tout est justement à sa place. C’est pour cela qu’il vous est dit de ne pas juger, pour cela qu’il vous est dit d’aller en profondeur de vous-même, car vous n’aurez plus, dorénavant, de réponse extérieure à vous-même concernant tous les domaines de votre vie. Ceci, en quelque sorte, vous permettra de tester, dans ce temps relativement court avant le Châtiment, nommé ainsi lors de mon intervention en 2012 mais qui en fait, est la délivrance. La délivrance met fin à l’Illusion, la délivrance met fin à la forme fixée, la délivrance vous restitue à votre Liberté.

Ainsi donc ce que vous observerez durant ces temps, c’est soit l’augmentation de vos propres résistances, se traduisant par des mécanismes morbides divers et variés, mais surtout par une incapacité à votre conscience à se maintenir au sein de l’unité, retombant alors extrêmement facilement dans le jugement, la critique et dans, surtout, l’expression de la dualité, bien évidemment et comme toujours exprimée par le combat entre l’ombre et la Lumière. Qui n’est pas un combat mais qui est, simplement, le fait de nourrir l’action-réaction et donc la dualité plutôt que la Grâce.

Mais chaque individu vivant cela n’a pas à culpabiliser mais bien plus à se voir soi-même et je vous garantis que tout ce qui peut être confusant, en vous comme autour de vous, trouvera très bientôt une résolution évidente, de par le fait de voir réellement les mécanismes, et les tenants et les aboutissants, sans porter aucun jugement mais simplement comme un observateur qui regarde la scène de théâtre et qui voit se dérouler un certain nombre de scénarios. Cela se produira assurément dans un temps que je qualifie d’installé déjà maintenant. Certains d’entre vous le découvrent aujourd’hui, d’autres le découvrent depuis quelques jours, d’autres depuis quelques semaines et je dirais que l’ensemble de l’humanité l’aura vécu avant le solstice d’hiver, permettant alors l’Appel de Marie, permettant alors la stase et permettant alors, à un horizon très proche en termes humains, de ce qui fut nommé la Libération collective de la terre. Ainsi, le simple fait de vous poser la question de votre Libération, montre simplement là où se situe votre Présence à l’heure actuelle.

Nous n’avons plus de questions.

Bien aimés enfants de la Loi de Un, je vous remercie pour votre attention, je n’ai rien de particulier à rajouter ; mon rôle durant cette rencontre est simplement de servir de support à ce que vous avez vécu hier ou à d’autres moments. Bien évidemment cette rencontre, placée sous l’égide de ce qui a été nommé le Féminin sacré, concerne l’intervention, comme vous l’avez vu, des Étoiles. D’autres Étoiles interviendront, afin de compléter cette ronde et de vous donner l’ensemble des éléments vous permettant de choisir entre la Grâce ou la résistance, si toutefois vous êtes encore dans des mécanismes de résistance. Toutefois, il faut bien comprendre que ces mécanismes de résistance ne vous appellent absolument pas à un quelconque éclaircissement du pourquoi de ces résistances, mais bien plus, elles sont là pour les voir, les reconnaître et les laisser se dissiper, à condition de voir clair, ce qui sera le cas, comme je l’ai dit, pour tout un chacun, au plus tard le 21 décembre 2014.

Ainsi donc, vous êtes dans une période intense, à la fois de vibrations, à la fois, peut-être, de remise en question totale, non pas de votre vie mais de votre positionnement. Afin d’obtenir un accord total entre la manifestation extérieure de votre vie, en ces temps si précis, comme avec votre intérieur, il existera peut être, durant cette période, des réajustements très importants, très violents, mais ne durant pas longtemps, vous permettant de vous replacer au sein d’une position plus centrale, plus profonde et surtout plus aimante. Ainsi donc, si vous n’avez pas d’autres questions, permettez-moi d’établir avec vous un moment particulier vous permettant, si vous le voulez bien, de vous rapprocher de ce que j’ai nommé l’état de Grâce ou encore l’Action de Grâce. Ainsi donc, je vous demande simplement de placer votre main droite sur le Cœur.

Je suis Anaël Archange, que la radiance de ma Lumière bleue soit la résonance de votre être. En tant qu’Archange de l’Amour et de la Relation, daignez m’accueillir en vous afin d’être ce que je suis.

… Silence…

Bien aimés enfants de la Loi de Un, que la Paix du Christ soit votre demeure, je vous dis à bientôt.

Transmis par Catherine

Source: lecollectifdelun.com

Partagé sur : http//www.etresenevolution.com