MARIE / Le Don de la Grâce à la Grâce 21.11.2014 / par Sève

marieamour

MARIE

Le Don de la Grâce à la Grâce

 21 novembre 2014 

 

 Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre.

Je viens à vous, en cet espace et en tous les espaces sur cette Terre, non pas pour vous annoncer le retour de la Grâce, mais pour faire résonner et appeler la Grâce en vous, en ce que vous Êtes de toute Éternité.

L’ère dans laquelle nous entrons se voit être en totalité immergée en les mouvements de la Grâce.

En ce monde, cette Grâce se redécouvre en chaque Être et en chaque manifestation qui prennent, dès à présent, non plus leur origine au départ de la petite personne de surface, mais bien directement en l’Origine du Coeur de l’Être de Vérité, en cette Voie directe, en cette trajectoire directe offerte du Coeur de l’Être de Vérité à la manifestation de l’être de surface, en ce qu’il laisse en totalité la place, à travers cette trajectoire sublime, à la manifestation donc de cette Grâce.

Cette Grâce qui n’est autre que le mouvement parfait de la Vie véritable, et qui tout simplement par ce nom – la Grâce – vous donne sur ce monde la Perfection et la Beauté de la manifestation de l’Être qui se vit, non plus au départ de la petite personne de surface, mais prend tout simplement naissance en ce coeur du Coeur, en l’immobilité de l’Être qui se savoure lui-même en ce mouvement qui émerge en son Centre. Et qui le porte au-delà de toute embûche, au-delà de tout obstacle, en cette Puissance de l’Amour véritable, en ce jaillissement étincelant de l’Être qui perce en ces temps les couches illusoires.

Apparaissant alors royalement sur ce monde, totalement Libre et en Joie d’enfin apparaître à la surface de ce monde en ce qu’il Est, de toute Beauté, totalement Parfait en ce qu’il Est – et qui vient tout simplement diffuser tout naturellement alors, des Profondeurs de l’Être qui portent cette Légèreté de surface, en cette diffusion d’Amour et des parfums naturels de l’Essence de l’Être.

La Grâce est cette Danse parfaite, cet Enfant de l’Esprit qui vient danser dans la Matière, offrant ainsi la parfaite cohérence de cet Être qui se retrouve en son Intégrité et en sa Complétude, pleine et entière, en ses diverses articulations emboîtées parfaitement l’une en l’autre à travers la Création. Et qui se vit en votre Coeur, au coeur du Coeur, en ces Profondeurs de l’Être donc, qui tout simplement irradie et diffuse la splendeur, et la chaleur, et les parfums de ce qu’il Est de toute Éternité, et dont la Joie des retrouvailles en ces Dons et cette Essence sublime vient émaner sur ce monde l’Amour qu’il Est.

La Grâce n’est pas quelque chose séparée de vous. La Grâce est tout simplement ce Chant harmonieux où la Pensée originelle, la Parole véritable et le geste se relient en une et même chose, offrant alors cette Puissance en cette Intégrité, en toute manifestation, que l’Être peut ainsi savourer.

La Grâce se joint à la Grâce en cette Attraction irrésistible, en ce que le Don appelle et répond au Don, en ce que l’Amour appelle et répond à l’Amour, en ce que la Beauté appelle et répond à la Beauté.

Ainsi la Grâce, sur ce monde, se redécouvre et est à redécouvrir. Elle vient vous révéler à ce que vous Êtes. Elle vient caresser, en vous, en cette trajectoire en laquelle vous êtes porté, dès lors que vous vous êtes libéré de tout ce que vous n’Êtes pas.

La Grâce, dès qu’elle vous prend, vous fait goûter cette Présence délicieuse, de vous à vous, redécouvrant vous-même ces Dons et ces Parfums qui sont les vôtres, et qui sont de toute saveur pour l’Être qui les redécouvre du dedans, au coeur de ce Coeur, en cette Source retrouvée qui laisse jaillir ses Eaux d’Amour, et qui glisse tout simplement en les différents espaces de votre Être, en ces goûts délicieux qui se redécouvrent de l’Essence que vous Êtes de toute Éternité.

Et qui, en vous traversant en cette remontée, vous offrent tout simplement cette pétillance et cet état Amoureux qui ne dépend de rien à l’extérieur, mais qui est tout simplement vécu à l’intérieur, en ce que vous redécouvrez de vous, en cet Être splendide que vous Êtes et qui se révèle et se remanifeste en ce Coeur – et que vous êtes venu sur ce monde retrouver, et goûter en ces Effusions divines qui vous traversent et émanent de vous.

N’est-ce pas incroyable de redécouvrir l’Amour que vous Êtes, et dont vous tombez vous-même Amoureux ? Enfin, tout ce que vous avez cherché, tout ce que vous avez tant espéré sur ce monde, retrouvé, se révèle être ce que vous Êtes.

Chaque être, en l’Essence qu’il retrouve, se retrouve lui-même en cet Amour qu’il retrouve de Lui-même à Lui-même, totalement en Paix, baigné en cet Amour qu’il Est, écoutant et savourant cet Amour qu’il Est. Faisant disparaître toute comparaison, toute recherche d’être quelqu’un d’autre que cet Autre de soi-même qui se redécouvre en cette volupté, en cette Merveille que jamais, en l’être de surface que vous étiez, vous n’auriez pu imaginer un instant, que ce que vous Êtes est ce que vous avez toujours espéré, en le projetant sur d’autres ou en essayant de le devenir en surface. Mais qui ne pouvait et ne peut se redécouvrir qu’en se laissant prendre et absorber en ce coeur du Coeur, où se retrouve cet élan, cette Danse qui illumine, en ce que vous Êtes, l’Amour parfaitement incarné.

Ainsi, pour celui qui se vit en cet état Amoureux qui effuse en Lui-même, la Grâce se redécouvre, portée en toute la Transparence de cet Être qui s’est retrouvé en ce Centre, abandonnant tout ce qui appartient à la surface. Et qui alors laisse être cette Perfection se manifester à travers lui, et qu’il redécouvre en le même temps qu’elle se manifeste, car la Grâce ne s’approprie pas, car la Grâce ne s’attrape pas, car la Grâce ne se retient pas. La Grâce se suffit à la Grâce elle-même, qu’elle répand des Profondeurs à la surface et qui offre, pour celui qui le vit, cette Paix, et sans le moindre effort, ce Chant et cette Danse qu’il Est – et qu’il peut non seulement en vivre toute la Beauté, et en même temps, en recevoir tous les bienfaits.

La Grâce, alors, irrigue tout ce qui entoure cet Être, venant ainsi rejoindre d’autres Êtres qui retrouvent cette circulation de la vraie Vie, et qui alors résonnent en ce Coeur amoureux de l’Amour véritable, qui circule en cette Abondance et s’offre alors, sans aucune intention de donner ni de recevoir, ces résonances, ces Dons de la Grâce à la Grâce. Permettant alors que les Parfums divers, en les multiples reflets de cette Beauté parfaite de chaque Un, dansent alors ensemble. Permettant alors que ces Délices divins se partagent en le même temps, en le même instant, en ce même Bain d’Amour où la Beauté de chaque Un se livre à des Bains, des Danses et des Chants d’Amour infinis.

La Grâce, alors, se répand sur ce monde, et l’Amour se rétablit en ces Coeurs redéployés en totalité en l’Amour, véritable Joyau. En ce Joyau, ces Êtres se rencontrent, ces Êtres se regroupent naturellement, en cette Attraction irrépressible de la Grâce elle-même s’attractant elle-même, en les Essences communes qui se retrouvent en ce Diamant joyeux.

Il n’y a pas à comprendre ce qui coule de ces mots, mais de laisser vibrer cette Grâce qui se rétablit sur ce monde, venant offrir les Ensemencements et les Fondations, les Fondements de la Nouvelle Terre, et qui circule à travers les Êtres qui sont totalement attractés et abandonnés à l’Amour qu’ils Sont.

Ainsi, mes Enfants, ceci n’est pas un rêve. Ceci est la réalité de ce qui s’en vient pour chaque Être qui résonne en ce Retour et en cette nouvelle Aventure, pour ceux qui se sont dégagés de toute interférence, pour ceux dont l’Amour crie si fort au dedans que rien, plus rien ne peut freiner cette Attraction et cette émergence, et cette manifestation de cet Amour du dedans. Dont le voeu  le plus cher, en ces Coeurs, se dissout en une forme non plus d’espérance, mais directement d’évidence en ce qu’ils vivent réellement de cet Amour qu’ils Sont, et qui est là, au-dedans.

Ainsi, mes chers Enfants, se voit en le même temps non seulement se vivre, comme vous le vivez, cette période de grand dérangement, et en même temps donc le Miracle, l’émerveillement de cette redécouverte en ce qui rejaillit et réemerge, en vous et de vous, sur ce monde.

Pour ceux et celles qui le vivent, bien sûr, cela est une évidence que cette Grâce répond à la Grâce, en ce Don d’Amour naturel qui circule.

Pour ceux qui ne le vivent pas, la Grâce ne peut être comprise. Elle n’est possible d’être entendue pour ce qu’elle est véritablement que si elle s’éprouve. Ainsi, n’utilisez pas ce mot comme une étiquette placée sur je ne sais quel concept, car la Grâce ne porte aucune étiquette : elle est Vie, elle est Amour, non pas de votre surface, mais d’une Grandeur si vaste qu’elle ne peut être contenue en une définition.

Pour ceux qui commencent à la vivre, elle va vous appeler de plus en plus fort. La Grâce s’éprouve dès lors que plus rien de vous ne se vit au départ de cette vision séparée qu’il y a quelque chose à donner et quelque chose à recevoir. En la Grâce, cette vision ne tient pas debout.

Ainsi, et cela est bien ce dont je viens vous parler, c’est qu’il est temps, mes Enfants, de vous affranchir de toute vision en ce que vous appelez les échanges, en ce qu’un être donne et un autre reçoit. Vous êtes invités à vous affranchir de tout calcul, de toute stratégie en relation avec ce que vous pouvez recevoir ou ce que vous pouvez donner au regard de la petite personne. Ce que vous avez vécu en ces circulations, en ces échanges limités, n’a de place pour la circulation de l’Amour, en cette vision duelle et restrictive.

En cet Amour qui se rétablit sur ce monde, émerge en différents lieux sur cette Terre le battement des Coeurs reliés directement au Coeur de la Terre, et qui émergent en leur manifestation en différents lieux sur cette Terre. En des Centres qui n’ont rien à voir avec vos centres, comme vous les appelez, mais en des Centres où la Grâce palpite et diffuse les Nouveaux Codes des Nouveaux Fondements de la Nouvelle Vie.

Ainsi, en le même temps que se déconstruit ce qui doit l’être sur ce monde, apparaît, en cette transition de la Terre vers son Nouveau Corps de 5ème Dimension, les Fondements et les Lois qui portent la Vie de cette 5ème Dimension.

Ainsi, différents Coeurs, manifestés donc directement par la Grâce, attractent ou vont attracter des Êtres de façon tout à fait naturelle, en ce que ces Êtres rejoignent ces Centres de Coeur à Coeur, en cette Grâce qui circule et qui vient offrir les mouvements de cette vraie Vie qui se redécouvre, et qui permet ainsi, en ces Consciences qui se retrouvent, de permettre à la Grâce un Rayonnement de plus en plus grand.

Ces Coeurs, en ces différents lieux, seront reconnaissables directement en cette Grâce véritable qui y circule. Ces Centres n’ont rien à voir avec les centres que vous pouvez connaître, et qui vous offrent quelque chose à venir chercher ou contacter. Ces Centres nouveaux appellent le Don de la Grâce à la Grâce.

En cela, mes Enfants, je vous invite à enfin laisser Être l’Amour que vous Êtes. Et qui, dès lors que cet Amour prend son origine en les Profondeurs de l’Être que vous Êtes, ce que vous venez vivre par votre Présence en ce Centre, n’est plus pour venir y chercher quelque chose et nourrir votre propre petite personne, mais bien d’Être l’Amour que vous Êtes, qui se joint à l’Amour des Autres de lui-même, rassemblés en ces Coeurs du Nous-même. Laissant alors leur Essence, leurs Dons, participer pleinement de la circulation de la Grâce à la Grâce.

Ainsi, ces Centres ou ces lieux n’appartiennent qu’à la Grâce : aucun être n’est propriétaire de ces lieux.

Ainsi, ces lieux sont nourris directement par les Êtres attractés en ces lieux, et qui prennent soin, dans l’évidence même, que palpite en ces lieux la Grâce, et offrent alors tout simplement tout ce qu’ils sont naturellement. S’affranchissant donc de regards séparés, et qui pourraient tenter de venir butiner en ces Coeurs sans rien offrir et donner d’eux-mêmes, vivant encore dans une circulation pauvre – pauvre, tout simplement, de l’Amour qu’ils Sont.

Ainsi, pour les Êtres attractés en ces différents lieux par la Grâce qu’ils Sont, en ces temps de mise en lumière, en ces temps de préparation de l’année qui s’en vient vers vous – et qui est l’année qui offre en la Matière la manifestation de la Grâce sur ce monde, en ces nouveaux Fondements et ces nouvelles Révélations qui viennent à vous, vous permettant de redécouvrir et participer donc aux nouvelles Fondations de cette nouvelle Création, de ce Nouveau Jeu, de cette Nouvelle Terre en transition – cette période donc dans laquelle vous êtes, pour ceux qui sont attractés par la Grâce en résonance directe à la Grâce qu’ils sont, ils sont invités et seront invités, par la Grâce donc elle-même, à se dégager de toute ancienne vision concernant donc le Don de l’Amour.

Venant ainsi dissoudre toute vision que la petite personne, sur votre monde, se fait de ce que la circulation par exemple de l’argent, en ce que vous avez l’habitude sur ce monde de calculer, de garder, de mettre de côté et de nourrir toutes les insécurités par rapport à l’avenir de la petite personne, ne peut et ne pourra subsister en ces Attractions de ces Centres et de ces Coeurs palpitants et rayonnants de la Grâce, où aucune personne ne peut prendre place.

Il n’y a pour la Grâce que la Beauté de l’Être à ses yeux. Et elle viendra donc tout simplement affermir l’Amour que les Êtres sont véritablement, ou dégager radicalement de ces lieux les êtres qui nourriront encore des projections en ce que ces lieux pourraient leur apporter telle ou telle chose, sans rien donner de qui ils sont.

L’être humain, sur cette Terre, a pris l’habitude, en cette fâcheuse habitude, de calculer un donner pour un recevoir. Cela fait partie des prismes de l’ancien monde. Il n’y a donc, en ces Coeurs, rien à recevoir que le Don de l’Amour à l’Amour.

Nous avons besoin de la Puissance de l’Amour que vous Êtes. Et que cette Puissance de l’Amour que vous Êtes soit enfin révélée, afin que chacun des Êtres retrouvant qui ils Sont véritablement puisse se joindre à ces Coeurs rayonnants. Afin que la Grâce, à travers tous ces Êtres, puisse oeuvrer de façon grandissante à mesure où les Êtres rejoignent ces Coeurs.

Ces regroupements se font tout naturellement, sans aucune volonté de la petite personne, bien entendu. Il n’y a donc pas à vous poser la question autour de ce qui pourrait, ou non, être votre place en ces Reliances spécifiques contenues dans ces regroupements.

Ce ne sont donc pas des regroupements de petites personnalités, mais bien de résonances d’Être de Vérité à Être de Vérité, oeuvrant ensemble en donnant tout ce qu’ils Sont à ce Coeur commun, dans la Joie de ces retrouvailles et de ces rendez-vous actualisés en la Matière, et qui avaient été pris il y a bien longtemps.

Ces Centres vous inviteront tout naturellement à ce que vous rejoigniez leurs Coeurs, de façon évidente, ou plutôt en certains mouvements qui vous attracteront en ces Coeurs à certains moments. Cela viendra donc, tout simplement, appeler en vous cette évidence du Don de la Grâce, qui vient tout simplement nourrir ces Coeurs de ce que vous Êtes en l’Amour que vous Êtes.

Alors, si vous venez chercher quelque chose pour vous-même – que cela soit des messages, des accompagnements ou des soins – ces Centres-là vous appelleront, soit dans l’évidence de ce qu’il vous sera manifesté en ces Centres que la Vérité de votre Être y contribue en totalité, ou soit vous montrera en diverses manifestations que vous êtes les deux pieds dans l’ancien système, et que donc ce que vous venez chercher ne pourra tout simplement pas circuler.

Ces Coeurs donc, qui s’éveillent en différents lieux, seront reconnaissables pour tous ceux dont la Conscience sera appelée à être Retournée. Ainsi, chacun se verra Enseigner directement en ce qu’il aura besoin de voir et de reconnaître de ce qu’Est la Grâce, en Vérité, et de ce qu’elle n’Est pas.

La Grâce est Don, et fait recirculer les Dons sur différents plans de manifestations, que cela soit des Plans les plus subtils, que cela soit au niveau Vibratoire, mais aussi au niveau de la Matière elle-même, et de ce que vous appelez l’argent également.

Ces Coeurs, en ce qu’ils permettront de redécouvrir et d’expérimenter, permettront et offriront un support pour tous les systèmes de gouvernance de votre monde, et tout ce qui en découle. Je ne peux en dire davantage. Cela est donc à laisser réémerger de votre Être de Vérité directement, porté donc par cette Grâce qui vient offrir les mouvements parfaits de cette nouvelle construction fondamentale.

Ainsi, je vous invite à vous laisser, en cette période, fondre en le Féminin Sacré, car c’est en lui que sont cachées les Clés de ces Nouvelles Fondations.

Ces Clés ne peuvent être qu’éprouvées en ce que vous redécouvrez de ce que vous Êtes, et qui vous donne alors directement les informations de ces Nouveaux Fondements. Signant alors, en les diverses résonances et les Nouvelles Alliances retrouvées, la véracité de ces Fondements qui sont partagés entre vous, en ces Coeurs où aucune organisation de surface n’est possible, où aucun être de surface n’est le maître, mais bien la résonance en ces Coeurs de Vérité. Qui permet alors à la Grâce de remonter à votre conscience ces Clés et ces Fondements, qui ensemble, alors, prennent place en la juste Place que vous-même retrouvez.

Ainsi, mes Enfants, accueillez ce qui vient à vous. Et laissez la Grâce que vous Êtes vous montrer ce qui doit être lâché, et qui enserre ce Coeur abondant, et qui ne peut que faire éclater tout ce qui peut encore venir l’empêcher de se donner pleinement.

Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre, et ce message porte les Vibrations de cesFondements essentiels. Ainsi, si le Don de la Grâce que vous Êtes y répond, alors n’essayez de rien comprendre, mais laissez-vous prendre par ces Fondements et l’Effusion vibratoire qui est donc au coeur de ce message, au-delà des mots, et en ce Silence.

Alors Silence, et que chantent les Coeurs sur cette Terre qui se révèle à sa Splendeur.

 

Transmis par Sève

Source : www.accordanceaucoeur.com / modifié pour www.accordance.info

Partagé sur : http://www.etresenevolution.com