O.M. AÏVANHOV 12.10.2014 / par Air

O.M. AÏVANHOV

12 octobre 2014par Air

 

Fichier MP3
(pour l’enregistrer sur votre ordinateur, faites un clic droit sur le fichier, puis « enregistrer la cible sous »)

ESPAÑOL

PORTUGUÊS

Mes bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver ce soir, et je viens inaugurer cette nouvelle Rencontre.

Alors, comme vous dites, rencontre entre vous, rencontre entre vous et nous, rencontre de vous à vous-même, et c’est surtout de cela qu’il est question. Car en définitive, pour les rencontres en Vérité, ça commence toujours par une rencontre de vous à vous-même.

Je vous propose de commencer mon intervention par un moment de Communion…

[ Communion ]

Alors, comme vous le savez, parce que cela vous a déjà été dit, mais surtout parce que cela vous le vivez en vous, la Terre a répondu à l’appel de la Lumière. Nous sommes maintenant, je dirais, en des temps qui vont aller de plus en plus vite. Cela vous invite à vous installer toujours plus en profondeur, là où vous n’êtes plus soumis aux mouvements et, je dirais, aux turbulences du monde extérieur. Car cet appel, cette réponse à l’appel de la Terre, va inviter l’ensemble de l’humanité à accueillir la Lumière – comme j’ai déjà pu le dire – de gré ou de force.

Alors bien sûr, les vécus seront bien différents en fonction de la manière dont la Lumière sera accueillie. Pour certains d’entre vous et, je dirais, pour la majorité d’entre vous qui m’écoutez maintenant et qui avez accompagnés ce travail fabuleux que nous avons fait ensemble. Je tiens d’ailleurs à profiter de cette occasion pour vous remercier de tout Cœur…

Alors, pour la plupart d’entre vous, cela est le temps de la Célébration. Mais pour la plupart des frères et sœurs qui sont, je dirais, effrayés par la Lumière, qui font tout pour résister à cela, cela va plutôt être un choc. Cela vous le savez, nous en avons longuement parlé.

Alors, au niveau de l’humanité, je dirais que les conditions sont réunies pour amortir ce choc de la meilleure manière possible. Suffisamment d’entre vous sur ce monde se sont rencontrés en Vérité, se sont reconnus, et peuvent maintenant accueillir la totalité de la Lumière, la totalité de ce qu’ils sont sur cette Terre.

Alors, si je vous parle de cela, c’est bien évidemment non pas pour vous inviter à regarder ce qui va se passer à l’extérieur. Cela vous le savez, tout cela est normalement terminé : vous avez vécu que la Vérité était en vous, et que vous n’aviez pas besoin de telle ou telle validation à l’extérieur pour savoir ce qu’il en était, je dirais, du déploiement de la Lumière. En vous, vous savez très bien ce qui se passe.

Alors, ne vous intéressez pas à l’extérieur, ne cherchez pas non plus à être dans l’évaluation de ce qui se passe pour le voisin, car à ce moment-là vous vivrez inévitablement cette phrase qu’a pu dire le Christ : « Pourquoi t’intéresses-tu à la paille dans l’œil du voisin ? Pourquoi ne t’intéresses-tu pas à la poutre dans ton œil ? » Parce qu’en définitive, si vous voyez une paille dans l’œil du voisin, si vous évaluez la situation du voisin, ça veut dire que vous maintenez une séparation, et cette séparation ce n’est pas le voisin qui la maintient mais bien vous, vous-même, et seulement vous.

Alors, en définitive, c’est cela la poutre : quand vous voyez la séparation, y a la poutre de la personnalité que vous allez prendre de front. Mais cela, je le répète, bien que vous le savez tous. En définitive, tout ce que nous avions à partager avec vous, je dirais au niveau de la connaissance, nous l’avons fait. Aujourd’hui, il n’y a plus rien à partager au niveau de la connaissance. La connaissance devient maintenant fulgurance. La plupart d’entre vous avez pu le remarquer. La Vérité apparaît instantanément en fonction de ce que la Vie vous donne à vivre. Vous n’avez rien à chercher, rien à comprendre : dès qu’une question est posée, la réponse arrive.

Voilà où vous êtes rendus, en ces temps. Restez en votre Vérité, et suivez ce que la Vie vous donne à vivre. Il n’y a plus à le regarder, il n’y a plus à reconnaître. La question maintenant est plutôt de savoir si vous allez pouvoir vous laisser porter par le flux, sans chercher à contrôler quoi que ce soit au niveau du flux. Un peu comme vous pourriez être portés par la mer, par l’océan, partout sur la planète…

Etes-vous prêts à vous laisser porter par la Vie ?

Je pose la question, mais nous savons très bien, vous en votre intérieur, et nous, que vous êtes prêts. Vous n’avez rien à accomplir de plus pour pouvoir accueillir complètement ce que vous êtes en Vérité. Ce que vous êtes en Vérité a toujours été là.

Alors, mon intervention – vous l’avez bien compris – est surtout un encouragement, je dirais, à rester forts dans les temps qui viennent, et je dirais à chaque instant maintenant. Non pas parce que quelque chose arrive, mais simplement parce que vous avez reconnu que vous êtes la force. Tout vient de là.

Alors, restez forts, non pas la force qui sépare, mais bien la force qui aime, la force qui reconnaît, qui reconnaît la Vérité, et qui se laisse prendre par la Vérité.

Alors voilà les quelques mots que je voulais partager avec vous ce soir.

Je profite de ce moment pour vous inviter à nous rencontrer maintenant en le Cœur du Cœur, en le Silence des mots…

[ Communion ]

Pour terminer, je ne vais pas ouvrir un espace de questionnements, car vous l’avez compris : nous ne sommes plus au temps des questionnements, car la réponse à toutes vos questions, c’est vous-même et rien d’autre.

Alors, je vous envoie toutes mes bénédictions, tout mon Amour, et je vous dis, bonne Rencontre.

 

Transmis par Air
Source: http://www.envol-du-phenix.org/

Partagé sur : http://www.etresenevolution.com