LA SOURCE / Ainsi, mes biens-aimés, je vous appelle à laisser tous les jeux de ce monde en Paix, et à ne plus regarder que l’Amour qui arrive, en vous, par vous, au travers de ce que vous Êtes, dans la magnificence de la résonance qui est la vôtre.

Nouvelle Conscience -etresenevolution.com

LA SOURCE

30 août 2014

Ultime appel

 par Marc 

Mes biens-aimés, je suis LA SOURCE.

Je viens à vous, en cet espace et en cette humanité, pour vous donner un certain nombre d’éclairages sur ce qui se déroule en ces Temps bénis.

Tout ce qui se déroule l’Est selon une Perfection totale, et suit un cours qui ne peut que vous échapper, mais qui vous ramène de façon certaine en cet endroit d’Éternité qui est votre Demeure.

Alors, je viens vous dire que vous n’avez pas à lutter, à combattre de quelque manière que ce soit pour regagner cette Demeure. Elle est vôtre, elle a toujours été vôtre, et il n’y a que le jeu de l’illusion qui a pu vous faire perdre de vue cette Vérité éternelle.

Je viens vous dire au contraire, mes biens-aimés, qu’il est temps, plus que temps de cesser toute lutte, de porter tout regard empreint de jugement sur ce monde. Car ce monde est un théâtre d’expériences auquel je viens mettre un terme, et à ce terme, le jeu de ces expériences doit cesser définitivement.

Ainsi, mes biens-aimés, je vous appelle à laisser tous les jeux de ce monde en Paix, et à ne plus regarder que l’Amour qui arrive, en vous, par vous, au travers de ce que vous Êtes, dans la magnificence de la résonance qui est la vôtre.

Il ne peut plus y avoir d’ambivalence de regard, d’hésitation de positionnement, de déviation du cours des choses. Parce que je l’ai voulu, tout s’accomplit de la manière la plus parfaite, selon un Plan que vous ne pouvez saisir, un Plan qui vous porte d’un plan à un autre, d’un plateau de jeu à un nouveau Plateau de Jeu – et au-delà de tout jeu, en l’Amour que vous Êtes.

Il n’y aura nulle concession accordée à ceux qui résistent ou tentent d’entraver ce mouvement et ce Plan, car ce qui doit s’accomplir s’accomplira.

Je vous invite donc, mes biens-aimés, une dernière fois, à cet ultime choix, en cette ultime période. Qui Êtes-vous ? Où vous placez-vous ?

L’Amour respecte tous les choix, mais il vient également vous dire qu’il est un temps où le choix est fait avec ou sans votre permission. Car telle est ma Volonté.

 Il ne peut non plus être question, d’une quelconque façon, qu’il soit touché à un seul des cheveux de mes Fils, Fils du Ciel et de la Terre, Enfants chéris désormais portés en nos bras d’une façon pleine et entière, qui assure à chacun qui a répondu à l’appel une sécurité totale, en les bras indéfectibles et le soutien parfait de l’Amour que vous Êtes de toute Éternité. Et qui désormais non seulement vous rappelle, mais vient vous prendre et vous enlever en ce que vous n’êtes pas, pour vous restituer en ce que vous Êtes déjà.

Cette Manoeuvre qui s’opère ne demande rien d’autre que votre Abandon total à la Grâce qui se déploie en ce monde.

Alors mes biens-aimés, où Êtes-vous ? Êtes-vous encore dans votre tête, ou avez-vous rejoint votre Coeur d’Éternité ?

Il n’est plus temps de vous attarder. Des portes s’ouvrent et d’autres se ferment. Il est temps de franchir, en vous, ce voile invisible, ce déplacement de la conscience qui seul vous sépare de ce que vous avez toujours Été.

Je lance un avertissement à ceux qui n’entendront pas ces paroles : qu’ils ne se plaignent pas de ne pas les avoir entendues, car tout est Parfait. Et celui qui a daigné entendre, alors retrouvera ce qu’il Est, tout simplement parce qu’il s’y est ouvert, en Vérité.

Cet avertissement n’est qu’un ultime empressement d’Amour, Amour qui vous est accordé de toute Éternité au travers de ce Fil inviolable qui nous unit, toi et moi, mon Enfant. Mais qu’il t’importe, à toi seul, de retrouver, car tout le chemin déjà vers toi a été fait.

L’Amour te tend les bras, t’y abandonneras-tu ?

Je ne viens pas vous sermonner. Je viens simplement vous dire : regardez là où vous êtes, et si cela est réellement, et totalement, qui vous avez la certitude d’être. Car plus aucun écart de conscience ne peut désormais être toléré dans ce Jeu de déplacements de consciences et de terrains de jeux. Car la complexité de cette Manoeuvre est exécutée d’une main infaillible, qui ne peut tenir compte d’aucune espèce d’atermoiement, d’hésitation ou d’indécision.

Ainsi donc je vous appelle, mes biens-aimés, une ultime fois à Voir Clair, avec une limpidité totale, ce que vous Êtes en qui vous êtes.

Ceux qui ont déjà pris le Chemin au-delà de tout chemin, seront portés par ce qu’ils Sont.

Mais ceux qui persistent à s’égarer, ou à vouloir jouer en un jeu qui se replie déjà, comme vous l’a dit mon Fils, se trouveront happés dans ce Mouvement qui vient mettre fin à cette illusion.

Alors oui, bien-aimé, qu’attends-tu encore pour me rejoindre, et pour te rejoindre ?

Laisse tout cela s’éloigner.

Laisse ce monde où il est, sans plus y accorder la moindre importance, sans nourrir son existence illusoire de tes propos ou de tes remarques, qu’elles soient positives ou négatives. Car tout ce qui se déroule désormais le fait selon une Justice Divine qui n’a nul besoin d’aucun commentaire, et qui se passe de toute explication et toute justification.

Car les Temps sont dorénavant ceux de l’Action, pleine et entière, et non plus d’une quelconque mise en perspective des tenants et des aboutissants de ce Mouvement, de cette Révolution d’Amour, alors qu’elle est déjà pleinement engagée.

Ainsi donc, MIKAËL et son Épée de Vérité vous a signifié, à ma demande (ndr : le 15 août 2014), que le temps est venu d’une allégeance totale en l’Amour, et en cet Ordre Divin qui réapparaît sous vos yeux ébahis – encore masqué, ici et là, par d’anciennes scories de haine, d’ignorance et de mépris manifestées par cette humanité. Mais cela ne durera guère car les temps sont décomptés, de cette Transition où s’efface totalement ce qui n’est pas conforme en l’Amour, pour refaire la place nette au Nouveau Jeu qui vous est proposé.

Alors ce qui t’arrive, c’est là où tu es placé, tout simplement, mon bien-aimé.

Je t’invite à le voir, et je t’invite à l’accepter. Mais je ne puis te convaincre, car cette liberté d’aller jouer au jeu qui t’attire encore, aux expériences que tu souhaites mener, cette liberté, je te l’ai laissée depuis toujours.

Il t’appartient donc à toi seul, face-à-face avec Toi-même en ce que tu Es, de déterminer où tu te places sans plus l’ombre d’un doute, ni l’ombre d’une hésitation. Et en cette place, d’où tout ce qui arrive se détermine et se co-crée, alors tout ce qui doit t’arriver t’arrivera, servi avec une Perfection et une Précision totale, celle qui a toujours été celle de la Création.

Alors mon bien-aimé, une ultime fois, je t’appelle : souhaites-tu me rejoindre ?

Si tel est le cas, alors lâche tous les jouets, tous les doutes, toutes les illusions.

Laisse chaque être libre de là où il se place et ne t’occupe plus que de ce qui te regarde, et qui n’est autre que ce regard que tu entretiens sur le monde – et au travers duquel ton rapport au monde se reflète et vient souligner là où tu es, suivant que ce regard nourrit la distance, le jugement et la séparation, ou bien qu’il nourrit l’Amour, l’Unité et la Fraternité.

Il sera fait à chacun selon ses actes, et ces actes découlent en droite ligne du regard que chacun entretient encore sur cette illusion, suivant qu’il s’en est affranchi ou non, suivant qu’il joue encore à juger d’autres soi-mêmes ou non. Car tout, absolument tout est en vous. Et ce monde et vous êtes Un.

Alors, il est grand temps de ne plus rien juger, et de voir l’Amour en tout.

Car tout ce à quoi vous persistez à donner un poids au travers de cette méprise, se manifestera par un poids en votre conscience, vous éloignant de cette Légèreté qui permet l’Ascension – et non seulement contrariant la vôtre, en cette individualité que vous expérimentez, mais également venant gêner l’Ascension de la Terre qui a choisi sa Liberté.

Et cette gêne ne pouvant être tolérée d’une quelconque manière désormais, vous sera retournée, directement, par la Terre elle-même et par la Vie Une, qui ne s’encombre désormais de plus aucune entrave qui viendrait gêner sa Manoeuvre de Retour en l’Amour.

Alors mes biens-aimés, je vous invite simplement à voir cela clairement. Car désormais, tout rentre dans l’Ordre, Divin, et les désordres, égarements et jeux stériles ne peuvent plus durer.

Je suis LA SOURCE, et j’ai porté chacun de tes pas en cette Terre d’expériences. Et je viens te dire à présent qu’il est temps de te tenir Debout, et Droit, en l’Amour, afin que dorénavant l’Amour te transporte.

Si tu ne le souhaites pas, l’Éternité est là qui t’attend patiemment, car elle a tout le temps et nous nous retrouverons.

Mais si cela t’appelle, ne laisse pas passer cette opportunité magnifique qui t’est offerte, parce que tu te l’es offerte et que la Terre te l’offre dans la portance de sa propre Ascension, de déchirer tous les voiles. Pour cela, tu n’as pas à te débattre – juste arrêter de tenir ces voiles illusoires et laisser le théâtre là où il est, dans cette disparition programmée.

Alors, bien-aimé, répondras-tu à mon appel ?

 

Source : www.accordanceaucoeur.info

Transmis par Marc

 Partagé sur : http://www.etresenevolution.com