GEMMA GALGANI (Étoile Unité) 15.8.2014 / par Jacob

** Mise à jour 27.8.2014

GEMMA GALGANI  (Étoile Unité)

15.8.2014

Message reçu et transmis par Jacob

** mise à jour 27.8.2014

L’Unité  vous invite  à laisser œuvrer le Feu de  l’Esprit, non plus celui qui  va consumer l’âme  et retourner  l’âme  vers  l’Esprit,  mais  bien  manifester  et  je  dirais, en  quelque  sorte,  incarner l’Esprit afin de libérer cet Esprit dans ce phénomène qui est nommé l’Ascension…

Téléchargement PDF français | Téléchargement MP3 français

Texto   português 

Je suis GEMMA GALGANI, frères et sœurs en humanité, que la Paix du Christ soit en vous.

 J’interviens  auprès  de  vous  en  tant  qu’Étoile  Unité  parce  que,  comme  cela  vous  a  été  énoncé, c’est l’Unité que vous retrouvez tout d’abord, la vôtre en totalité.

Je  vous  rappelle  aussi  que  la  porte  qui  illustre  ma  Présence,  représente  aussi  le  Feu  de l’Esprit.  Ma  proximité  avec  le  Christ,  avec  KI  RIS  TI,  ainsi    que  l’ensemble  des  éléments  que  je vous    ai    communiqués  au  cours  de  ces  années,  sont  à  même  aujourd’hui,  je  dirais,  d’éclairer d’une  façon  beaucoup  plus  claire,  tout  ce  que  je  vous  ai  dit.  Je  vous  invite  donc  à  relire l’ensemble  de  mes  communications    où,  je  vous  le  rappelle,  j’exprimais  aussi  bien  ce  que  j’ai vécu  durant mon parcours terrestre et ce qui  allait être  votre  vécu dans  les années  à venir, que  j’avais  exprimé  dès  l’année  2010.  Vous  y  trouverez  nombre  d’éléments  concernant  cette période,  concernant  ce  que  la  vie  va  vous  proposer  à  chacun  de  vous,  afin  de  rejoindre l’Unité.  **(NDE: Suivre ce lien relativement à  » L’Appel de la Lumière qui vous demande d’Être la Lumière, de devenir Transparent  » – message de Gemma Galgani 26.11.2011 http://autresdimensions.info/article7767.html)  Bien au-delà de ce monde, bien au-delà de ce que vous avez déjà expérimenté.

Je suis  venue  aujourd’hui, par  ma  Présence, parce  que nous  sommes, ici  et ailleurs, réunis en tant que Enfants de la Loi de Un, Enfants de l’Unité et Enfants de l’Éternité. Tout ce qui se vit  en  vous, tout  ce  que  votre  chair  imprime dans  ses perceptions, dans  ses ressentis, est signifiant et  signifie  simplement  ce  retour à  l’Unité.  Plus  rien  ne  peut  s’opposer  à  ce  que vous êtes,  plus rien    ne  peut  venir  porter    ombrage  à  cela.  Je  vous  invite  aussi    à  m’appeler,  durant  cette période,    car    je    suis    la    Conscience    et    la    Vibration    qui    est    le    plus    à    même    de    vous permettre  de  vous  assister, en  quelque  sorte,  dans  ce  Retournement  à  l’Unité  et  dans  ce Retour  à  l’Unité. Par votre présence ici, par votre présence dans la vie de ce monde, quelle que  soit  votre  position, quelles que  soient  vos  joies, quels  que  soient  vos  tourments, vous êtes à  même  de  manifester  cette  Unité,  beaucoup  plus  qu’auparavant,  beaucoup  plus  qu’il   y  a quelque  temps,  beaucoup  plus  que  lors  de  vos  expériences  qui  ont  été  conduites  et  vécues jusqu’à ce jour.

L’Abandon à la Grâce dont vous parlait l’Ange MÉTATRON  est vraiment ce qu’il  y a, si  je peux le  dire,    à    comprendre    en    ce    moment.    C’est    à    vous    qu’il    appartient    de    vérifier,    par    vos expériences,  par  votre  vécu,  que  la  Grâce  et  la  Volonté  de  la  Grâce  qui  est  une  Volonté d’Amour,    sera    bien    plus    forte    que    votre    volonté    personnelle   la   plus   aiguisée,   la   plus clairvoyante car, même la  plus  clairvoyante des personnes n’est rien par  rapport à la Vérité de l’Amour.  Laissez-vous,  en  quelque  sorte,  insuffler  par  cette  Grâce,  par  cette  Vie  qui  circule  en  abondance    dorénavant,    comme    peut-être,    vous    l’observez    à    travers    le    ciel,    dans    les particules  adamantines  ou  peut-être  encore  le  vivez-vous  à  travers  l’observation  de  l’intensité de  l’Onde  de  Vie  ou  de  l’une  des  manifestations  vibrales  qui  vous  ont  été  décrites  durant  ces années.

Quoi qu’il  soit vécu, gardez présent à l’esprit cette Unité, cette Unité d’Amour, cette Unité de la  Vie,    cette    Unité    d’Être    qui    n’a    que    faire    des    jugements,    de    la    morale,    des    conduites sociales  habituelles,  des  habitudes,  qui  n’a  que  faire  des  liens  d’attachement.  Ce  Face  à  Face devient pour  certains  une grande  solitude  mais  la  solitude est justement ce  qui  permet  de trouver    l’Unité,    de    la    vivre,  quel    que    soit    d’ailleurs    votre    environnement,   qu’il   soit solitaire donc ou  qu’il soit rempli  de  frères  et de  sœurs  autour de  vous, c’est  la circonstance qui  est, pour vous, la plus adaptée et la plus idéale, malgré les apparences parfois trompeuses. 

L’Unité  vous invite  à laisser œuvrer le Feu de  l’Esprit, non plus celui qui  va consumer l’âme  et retourner  l’âme  vers  l’Esprit,  mais  bien  manifester  et  je  dirais, en  quelque  sorte,  incarner l’Esprit afin de libérer cet Esprit dans ce phénomène qui est nommé l’Ascension. 

L’exemple  de    Marie,    en    ce    jour,    est    très    précis    parce    qu’il    a    été    montré,  en    quelque  sorte, que l’Ascension pouvait aussi  se vivre avec  ce corps, en  le transfigurant, en le changeant de  niveau    vibratoire    ou    d’état  vibratoire  et  de    conscience.  Alors    je    vous    ai    parlé    des  différents chemins  de l’Ascension  durant ces  années, au-delà de  mon  expérience  personnelle  lorsque j’étais  une  personne,  tout  comme  vous. Nourrissez-vous  de  l’évidence, nourrissez-vous    des  mots    qui    ont    pu    être    prononcés.    Vous    trouverez    un    fil    conducteur    à  travers  l’ensemble    de  mes  interventions  qui    vous  permettra  de  relier    le  tout  et  de  vous  montrer, effectivement, ce que vous avez déjà vécu depuis ces quelques années, le chemin parcouru à la surface de ce monde,  vers  l’Esprit.  Aujourd’hui  plus  que  jamais,  l’Unité  vous  invite  à  être  cet    Esprit    en  totalité.    Celui    qui    ne    connaît    ni    limite,    comme    le    disait    FRERE    K,    ni  jugement  et  surtout  aucune   comparaison,  abreuvez-vous  à  la   Vie   plutôt   qu’aux   sphères  dites  relationnelles, sociales  ou  familiales,  ça  ne  veut  pas  dire  qu’il  faut  rejeter  cela,  bien  au  contraire,  mais transcender  aussi  ces  relations  avec  l’Amour,  transcender  les  rapports  entre  les  êtres  par votre  présence,  non  par  votre  volonté  mais  par  votre  qualité  d’Être  d’Amour. Si  vous  êtes l’Amour  alors  l’Amour  est  autour  de  vous.  Si  vous  êtes  réellement dans  cet  Amour inconditionné dont vous parlait FRERE K, vous n’aurez aucune difficulté à vivre au centre du cœur et au centre du centre, quel que soit le nom  que vous donnez à ce point qui  contient  le  tout,  selon  le  principe  bien  connu  de  l’hologramme.  Il    vous  appartient  de  vous établir là. Ma Présence et la Présence de mes Sœurs ainsi  que des Anciens et des Archanges à vos  côtés,  par    le    Canal    Marial    ainsi    que    dans    votre    propre    Cœur,    sont    des    aides inestimables  pour franchir,  non  pas  cette dernière  porte, mais  cet  Ultime  Abandon.  Passer  de  l’Abandon  à  la Lumière à l’Abandon à la Grâce ne peut se faire que grâce à l’Unité encadrée par  l’Humilité  et  la    Simplicité.    Et l’impulsion    vibrale    de    la    Terre    comme    les    impulsions  Vibrales    du    Soleil    ou encore  de  la  Source  vont  vous  devenir  de  plus  en  plus  évidentes  parce que marquées dans la chair. La descente de l’Esprit et la remontée de l’Esprit vers l’Esprit passe par    cette  étape  où  le  Feu  du  Cœur  et  le  Feu  du  Corps  se  manifestent  d’ores  et  déjà  à  vous  si vous êtes attentifs, que cela soit au  niveau  de  vos pieds ou encore de  sensations  brutales  ou  aiguës   au  niveau de votre  corps, que  cela soit des   coups d’aiguille ou des coups de  marteau, cela n’a aucune importance. C’est l’ajustement  de ce  face à  face qui  vous  conduit  à l’Unité  et à ne  devenir qu’UNE FACE comme disaient ceux qui m’ont précédée.

Si  vous  êtes  attentif  à  cela,  si  vous  ne  portez  ni  jugement,  ni  comparaison,  ni  échelle  de valeur  à  cela,  alors  soyez  assuré  que  ce  qui  n’était  jusqu’à  présent  que  des  expériences éparses   plus  ou  moins  fréquentes,  deviendra  votre  état   d’être   permanent,   ce  qui  vous permettra  de  vivre  ce  qui  est  à  vivre  sur  ce  monde  et  dans  ce  monde  de  manière  la  plus  utile pour vos frères et sœurs. Non plus seulement être des Ancreurs de Lumière ou des Semeurs de Lumière mais Être la Lumière. Non pas en  ayant à prouver quoi  que ce soit à qui  que ce soit, mais  simplement en    vous  plaçant  délibérément  dans  cette  évidence,  dans  cette  facilité,  parce que la facilité est là quel  que soit ce qui  semble vous gêner, en  aucun cas, en aucun cas cela ne peut être une gêne.

Cela  est  pour  vous, dans  cette  période  le  défi  que  vous  avez  à  remporter, mais  ce  défi  à emporter  n’est  pas  une  lutte  ni    un  combat,  c’est  un  Abandon  à  la  Grâce,  c’est  profondément différent.  Faire  comme  le  Christ,  remettre  au    moment  de  sa  mort,  la  mort  de  la  personne,  la mort de l’égo, la mort du mental, peu importe, comprendre et vivre que cette mort n’est que la Renaissance et la Résurrection de l’Esprit. L’Esprit peut tout, même au niveau de ce corps.

L’Esprit  peut  tout  car  il  est  le  TOUT.  Reconnaissez-le,  voyez-le  à  l’œuvre  en  vous  et  tout autour  de  vous  et  dans  les  circonstances  de  vos  vies,  de  vos  relations   et  de  ce  qui  fait irruption dans votre vie en  ce moment. Tout ce qui  est apparu depuis quelques semaines et qui  apparaîtra  de  plus  en  plus,  ne   sont   finalement  que   des   invitations  à cet  Abandon  à  la Grâce, une  invitation  à  vivre  et  à célébrer  ces  Noces  quelles  qu’elles  soient,  au  niveau  où  vous  êtes,  parce  que  vous  pouvez  aussi  croire  qu’il  y  a  des  niveaux,  même  si  l’Esprit  ne connaît  pas  de  niveaux,  peu  importe.  Au  plus  vous  serez  dans  cette  simplicité  d’être,  au  plus vous  serrez  spontané,  au  plus  vous  serez  libéré  de  ce  qui  peut  interférer  avec votre  Être profond et éternel. 

Le  marqueur en  est  la Paix,  bien  plus  que  l’Extase,  bien  plus  que  la  Béatitude, bien  plus  que  le Samadhi ou  les expériences   mystiques. Vivre la  paix,  quelles que  soient  les   circonstances  de votre corps ou de votre vie est indispensable parce que la Paix se propage elle aussi. Et si vous  êtes    le    témoin    de    l’Amour    et    êtes   vous-même    l’Amour,    alors    la   Paix   se   propagera   et aidera  plus   que  jamais  ceux  de  nos  frères  et  sœurs  incarnés  qui,  par  peur,  n’ont  pas  encore accès à  l’Amour. Il  vous a été répété  longuement  par  le  Commandeur des  Anciens qu’il  n’y avait en définitive que deux choix possibles, la peur ou l’Amour. Il ne peut pas y avoir peur s’  il  y  a  Amour,  il    ne    peut  pas    y  avoir  Amour    s’il    y  a  peur.  C’est  l’un    ou    l’autre,  et    cela  vous apparaîtra    de    plus    en    plus    comme    une    évidence    comme    quelque    chose    qui    est incontournable et en plus qui ne peut être à aucun moment faussé.

C’est  votre  Vérité,  celle  que  vous  avez  à  assumer,  sans  jugement,  sans  culpabilité,  sans exaltation,  mais  simplement  comme  une  évidence  qui    se  présente  comme  la  Vie  qui  est  là  et qui  ne  se  pose  pas  la  question.  Le  Soleil  distribue  sa  lumière  à  tous,  il  ne  fait  pas  de différence  entre  la  plante  et  l’humain,  entre  tel  animal  ou  tel  autre  animal,  même  si  les circonstances  de  la  réception  de  sa  lumière sont  différentes,  selon  un  végétal  et  selon  un animal  ou  encore  selon  un  humain.  Le  plus  important  n’est  pas  là,  le  plus  important  est d’abandonner, de ne plus résister à ce qui est là. 

L’ouverture  totale  à  la  Grâce  inconditionnée, elle  aussi,  est  certainement  le  plus  beau  des messages,  la  plus  belle  des  Transparences  que  vous  puissiez  donner  à  voir  à  ce  monde, comme au monde de l’Esprit. La superposition, si  je peux dire, de l’éphémère et de l’Éternité, si vous  préférez,  de  la  personne,  de  son  égo,  de  ses  composantes,  avec  ce  que  vous  êtes  en Éternité,  se  fait  de  plus  en  plus  de  manière  intense,  de  plus  en  plus  rapide  et  de  plus  en  plus percutante,  je  dirais,  dans  les  circonstances  de  vos  vies.  Non  pas  pour  vous  montrer  un  point faible, non  pas  pour  vous  montrer  un  défaut, mais bien  pour  vous  montrer  comment faire pour  évacuer  cela.  Et  vous  ne  pouvez  rien  faire  pour  évacuer  cela,  vous  ne  pouvez  que  vous abandonner  à  la  Grâce  en  totalité. Si  vous  vous  abandonnez  à  la  Grâce, ne  serait-ce  que vingt-quatre  heures  de  votre  vie,  vous  en  constaterez les  effets, mais  immédiatement, que cela soit dans votre bien être intérieur, dans cette fameuse paix dont je parlais, comme dans les circonstances même de votre vie.

L’Amour  est  simple,  il  l’a  toujours  été  et  il  le  sera  de  plus  en  plus.  Redevenir  comme  un enfant,  être  un    enfant,  c’est  s’émerveiller    de  chaque  souffle,  de    chaque  minute.  Alors,  bien sûr,  les  circonstances  humaines  ont  fait  que  cette  vie  linéaire  et  éphémère  que  vous  vivez  se déroule  selon  un  espace  et  un  temps  donné,  où  il  fallait  prévoir  et  anticiper  le  temps  et l’espace, prévoir  et anticiper toute chose de la  vie. Aujourd’hui  il  vous  est demandé de faire confiance,   ça  ne   veut  pas  dire  ne   rien  faire,  ni  ne   rien  émettre   comme   volonté  mais simplement voir  la différence entre ce qui  ressort de votre volonté, de votre désir, fusse-t-il de votre Éternité, et le désir et la volonté, si je peux dire de la Lumière et de la Grâce, c’est-à-dire  de  l’Amour,  qui    n’ont    pas    besoin    de  l’intervention  de    votre    personne,  de    votre  corps,  de  votre chair. Vous  avez  d’ailleurs  peut-être  déjà  constaté qu’à certains  moments  il  existe une paix et pourtant il  n’existe ce que vous nommez « aucune vibration ». Ces moments de Paix-là sont des moments  uniques  parce que ce  n’est plus  la  vibration  de la conscience  qui induit  la  Paix, mais  l’Esprit  lui-même.  Et  l’Esprit  n’a  pas  besoin, excepté  de  son  Feu, pour brûler  ce  qui  est  éphémère,  il  n’a pas  besoin  de   signe, il  n’a  pas  besoin  de  manifestation, qu’elle  soit  énergétique  ou  vibrale.  Alors  c’est  une  invitation,  lors  de  cet  abandon,  à davantage laisser s’exprimer la Grâce. Bien  sûr il existe des manifestations au sein du corps, il  vous  en  a  été  fait  état  à  différents  moments,  il  vous  a  été  expliqué  nombre  d’éléments durant  cette année.  Quant  à    moi,  si    vous    vous    penchez    sur    ce    que    j’ai    pu    vous    dire  déjà,  vous vous apercevrez  que  je  n’ai    parlé  que  de  positionnement  de  la conscience,  que  de  l’état  de    la  conscience,  parce  que,  en  définitive,  la  seule  solution  est  là.  Est-ce  que  votre conscience s’efface  devant  Lui,  devant  le  Christ, devant  la  Lumière  et  devant  la  Grâce  ou pas ? Tout dépend de cela et rien que de cela maintenant.

En résumé, il  n’y a plus d’efforts à faire, il  n’y a pas de « travail sur soi » à faire au sens où vous  pourriez  l’entendre. Il  y  a  juste  à  voir  clairement,  sans  faux  semblant,  sans  regard partisan  vis-à-vis  de vous-même  ou  de  quiconque, la  Vie elle-même  s’écouler  parce que  si vous  êtes dans cette  Grâce  et de  plus en plus souvent, comme  je   le disais ne  serait-ce que  vingt-quatre  heures,  vous    vous    apercevrez   que    cette    journée-là    est    bénie    entre    toutes    les  journées parce que tout se déroule avec facilité, avec simplicité, de manière fort fluide, alors que les jours où    vous  résistez,  eh  bien,  c’est  loin  d’être  fluide.  Il  y  a  des  choses  heurtées  qui  se  produisent dans le corps comme dans ce que vous avez à mener.

Je  vous  dirais  simplement  cherchez  la  solution  de  Facilité,  celle  de  la  Simplicité,  celle  de l’Évidence, celle où il  n’y a pas  d’effort  à fournir, que   cela soit  d’effort  du corps, d’effort  du mental  ou d’effort au  niveau  des conventions sociales, morales, affectives, familiales, soyez le plus  spontané  possible.  Quand  quelque    chose    vient,  laissez-le  sortir  de  vous,  ce  n’est  pas nécessairement  une  pensée,  ce  n’est  pas  nécessairement  un    jugement,  mais  c’est  peut-être déjà  l’Appel    de  l’Esprit  et  cet    Esprit  ne  juge  jamais,  ne  condamne  jamais,  il    porte  un    regard aimant sur toute chose. Alors, même si les circonstances ou l’état de votre corps ou de votre vie  n’est    pas    cette    Paix-là,    je    peux    vous    garantir    qu’au    sein    de    l’Unité,    la    Paix    est  omniprésente.    La    légèreté    vous    accompagnera.    Alors    soyez    cette    Légèreté,    soyez    cette Unité.  Si  vous  êtes  cela  en  totalité, vous  comprendrez  très  vite,  avec  vos  outils  habituels, quand Il se manifeste que la solution est là. Elle est là et Elle ne peut être ailleurs. C’est cela qui va apparaître de plus en plus fortement de diverses façons dans vos vies.

Rappelez-vous  qu’il    n’est  pas  utile  de  se  juger,  qu’il    n’est  pas  utile  de  comprendre  la  Source, l’origine  d’une  problématique  quelle  qu’elle  soit,  seul    l’égo    croit  cela,  seule  la  personne  croit cela. Vous êtes au-delà de tout ça, et si  vous vous abandonnez à la Grâce de la même façon que  vous    avez    vécu    l’Abandon    à    la    Lumière,    vous    verrez,    par    vous-même,    se    dérouler    la magie de  la  Vie,  libéré  des entraves  liées à  l’action/réaction. Servez-vous  de  la  respiration, servez-vous si  vous  voulez des perceptions  de votre  Canal  Marial  qui  se rapproche  de vous, mais  ne  soyez  pas  vous-même   cette   conscience maintenant   qui  voyage   ;  par  exemple, l’Onde  de  Vie  qui  remontait,  au  début  où  celle-ci  s’est  manifestée  sur  terre,  a  conduit  un certain nombre d’entre vous à vivre ce que nous avons nommé la Libération, l’Absolu.

Aujourd’hui  il  vous  est  demandé  de  faire  preuve,  même  pour  cela,  dans  cette  vie,  de  montrer cela    à  cet  Absolu,  cette  Vérité,  cette  Libération.  Allez  vers    les  zones  de    moindre    résistance, allez vers les  zones qui vous rendent le plus léger  possible, le plus clair possible, parce que c’est dans  cet  état  que  vous touchez  à  l’Indicible  et  que  vous  vous maintenez  dans  l’Indicible.  Alors, bien    sûr,    on    pourra    toujours    arguer  qu’il    y    a    des  obligations,  qu’elles    soient    sociales, familiales,  affectives  ou  autres  mais,  est-ce  que  par  exemple,  si  je  vous  cite  et  si  vous regardez  ce que  je   vous ai décrit de  mon vécu, ou si  vous regardez plus proche de vous  en terme  temporel  la  vie  de  MA  ANANDA  MOYI  : est-ce  que  MA  ANANDA  MOYI,  quand  elle était  en    Extase  se  souciait  de  son    corps,  se  souciait  de  manger,  se  souciait  de  répondre  aux gens  ?  Non    et  c’est  pourtant  dans    cet  état  que  vous  êtes  le  plus  efficace  pour  la  Lumière  et pour l’Amour que vous êtes. À vous de choisir.

Mais  la  Vie,  encore   une  fois  je  vous  le  redis, va  vous  montrer  de manière   de   plus  en  plus puissante cela. Et c’est en connaissance de cause alors que vous choisirez la Liberté ou alors de rester au sein de l’action/réaction, ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

La    Liberté  est  éternelle,  la  liberté  de  l’action/réaction  est  une  illusion,  même  si    votre  vie  est remplie,  comme  vous  le  dites  en  occident  facilement   aujourd’hui  d’un  bon  karma.  Est-ce  que, lors  de  ma  courte  existence,   j’ai  eu  la  moindre  vision,  le  moindre  mot  sur  la  notion  de karma,    quelle    importance    a    cela    face    à    Christ,    quelle    importance    a l’action/réaction?  Aucune,    par    rapport    à    la    Lumière.    Ce    n’est    pas    une    comparaison    que    je    fais,    mais simplement  pour  vous  montrer,  en  quelque  sorte, l’antinomie  de  la  peur  et  de  l’Amour, l’antinomie  de  la  personne  et  de  l’Esprit.  Cette  antinomie  est  une  complémentarité  aussi, parce que l’Esprit  prend  possession  du  corps  en  totalité, le  Face  à  Face  se  résout  en  cette Union,  en  cette  Unité  si  vous  l’acceptez.  Alors  à  vous  de  voir,  parce  que  cela  se  déroule devant  vous  et  pour  chacun,  comme  pour  l’ensemble  de  la  terre,  il  n’y  a  plus  d’endroit  pour cacher  quoi  que  ce  soit  parce  que  la  Lumière  ne  cache  rien,  elle  donne  tout,  elle  montre  tout comme la Vie et l’Amour. 

Êtes-vous  la  Vie,  êtes-vous  l’Amour  ou  êtes-vous  encore  la  peur  ?  Bien  sûr  les  peurs  ont  des raisons  d’être, que  ce  soit une souffrance passée,  que ce  soit  une habitude liée  à  quelque peur    que    ce    soit,   Christ    disait    «    est-ce    que    l’oiseau    se    soucie    de    ce    qu’il    va   manger demain  ?  »  Alors,  bien  sûr  l’égo  et  la  personne  vont  répondre,  le  mental  va  répondre  qu’il  y  a des obligations. Ceci  est valable pour un  monde linéaire, qui  ne subit pas  de  transformation or,  vous  savez  pertinemment  qu’il  y  a  une  transformation,  et  celle-ci  est  de  plus  en  plus présente  dans  nos  vies.  Alors  là  aussi  positionnez-vous,  choisissez,  voyez  clairement,  sans faux    semblant,   sans   fuir   ce    qu’il   y    a    à   voir,    ne   jugez    pas,    ne  condamnez    ni   ne    vous condamnez, allez  simplement  vers  l‘évidence  de  la  Grâce.  Cela va  devenir  de  plus  en  plus facile, de  plus  en  plus  visible  surtout. Voilà  les  quelques  éléments  que  j’avais  à poser pour compléter un peu ce qu’a dit MÉTATRON, ce qu’a dit FRÈRE K. 

Ma  Présence  en  votre  présence,  en  cette  Unité  est  un  moment  d’Abandon  à  la  Grâce. L’Abandon  à  la  Grâce,  c’est  remettre  son  Esprit  dans  les  mains  du  PÈRE,  et  accepter  de  n’être rien,  quelle  que  soit  votre  position  en  ce  monde,  quels  que  soient  vos  actes,  quels  que  soient votre  courage  ou  vos  faiblesses,  n’ont  aucune  importance,  parce  que  l’Esprit,  qui  est  le même  pour  tous, il  est  Amour, Lumière,  Vérité,  il  est  la  Vie,  non  pas  tel  que  vous  l’avez conçu    ou  imaginé,  construit  ou  détruit  dans    votre  propre  vie,  en    cette vie, mais  dans  la  Vie tout court.

Demeurez  dans  cette  Joie,  soyez  vigilant  à  cela,  dès  l’instant  où  s’exprime  autre  chose  que  la Paix  et  la  Joie,  même  dans  les  contrariétés  de  la  vie  ordinaire,  alors, vous  êtes,  je  dirais décentré,  désaligné.  Et  vous  en    payez  quelque  part  le  prix,  mais  ça  vous  le  voyez  et  dès  que vous  le  voyez, réajustez. Choisissez  l’Amour, la  Vie,  l’Esprit, la  Lumière  plutôt  que  les  faux semblants, plutôt que  ce  qui  va  vous  rassurer  en  ce  monde  ou  en  ce  corps,  parce  que  la solution est là, et nulle part ailleurs encore une fois.

Alors  ma Présence  aujourd’hui, est  simplement pour  vous inviter  à me relire, vous inviter  à vous  voir  vivre  non  pas  simplement  comme  l’observateur  mais  bien  plus  comme  celui  qui joue  le  rôle,  comme  vous  disait  BIDI  «  sur  sa  scène    de    théâtre  »    et  qui  est  celui,  en  même temps  qui  observe  cette  scène  de  théâtre  et  qui  est  en  même  temps  celui    qui    sait  très  bien, parce  qu’il  l’a  vécu,  que   le  théâtre   n’existe   pas,  que   ce   n’est  qu’un  fantasme,   qu’une construction,  qu’une  chimère,  qui    n’a  qu’un  temps, et  le  temps  de  la  fin  de  cette  chimère  est venu.  Votre  corps  le  sait, votre   âme  le sait, votre conscience  et votre  esprit   le  vivent  aussi avec  déni,  avec  joie  avec  appréhension  ou  avec  Amour,  mais  avec  Amour  c’est  beaucoup  plus aisé, beaucoup plus évident encore, mais soyez certain que la Vie va vous le montrer si vous ne  l’avez  pas  encore   vu, ou  si  vous  doutez  de   vous, ou  si  vous  doutez  d’autres   que  vous autour de vous, cela n’a aucune importance. Restez dans le flux de la Vie, le flux de l’Unité, dans  le  flux  de  l’évidence, là  est  véritablement  l’Amour,  parce  que,  justement,  aucune condition ni    aucune  supposition    ne  peut  l’altérer,  ne  peut  le  dévier,  c’est  votre  apprentissage  de  ce moment et c’est le dernier.

Alors, bien  sûr, nombre  d’outils  vous  ont  été  donnés, que  cela  soit la respiration,  que cela soient  des  conseils qui  peuvent être  prodigués  par  nous  ou  par  d’autres  que vous incarnés sur terre, parce que chaque phrase qui  est émise envers vous, même si  elle ne vous semble pas  à    sa  place,   même  carrément  déplacée,  a  un    sens   dans  la  logique    de  l’Esprit.    Acceptez  cela sans  porter  encore  une  fois  de  jugement  sur  qui    que  ce  soit ou  sur  quoi    que  ce  soit,  en  vous  laissant  simplement traverser par ce  Feu. Voyez-en  là  où vous êtes  le mieux, non  pas après avoir mûrement réfléchi, mais dans la spontanéité, dans la facilité. Faites cela et vous verrez que durant ces semaines, vous vivrez des expériences à nulle  autre pareille, non  pas par  leur  côté  merveilleux    ni    expansif,  comme    au    début    de    la    naissance    de    l’Onde    de    Vie,  mais  de manière, je   dirais, à  la fois plus sensible et  plus puissante, comme  une évidence,  il n’y  a  pas  d’autre  mot,  parce  que  l’Amour  est  Évidence.  Tant  qu’il  y  a  peur,  il  n’y  a  pas d’Évidence  de  l’Amour.  L’Évidence  de  l’Amour  ne  peut  s’accompagner  d’aucune  peur.  Les peurs  sont  multiples  bien  sûr.  Le  corps  humain  en  lui-même  possède  ses  propres  peurs inscrites. Je n’en  voudrais pour  exemple que  l’existence de l’instinct  de  conservation  ou  les réflexes de protection quels qu’ils soient, visant à prémunir de ceci ou de cela. 

Laissez,  ne  serait-ce  que  vingt-quatre  heures,  la  Grâce  abonder  dans  votre  vie  et  dans    cette abondance  vous  y  verrez  la  solution  clairement,  sans  effort,  sans  aucune  difficulté,  et  vous  y calerez,  si  je  peux  dire,  vous  serez  de  nouveau  aligné  en  permanence,  quelles  que  soient  les circonstances. Le Feu  de l’Esprit alors réalisera la fusion en  vous du Canal Marial avec ce qui est nommé  la Couronne  Radiante  de  la  Tête  et  du Cœur, une  forme  de  latéralité de ce  qui avait  été nommé le Lemniscate Sacré. Mais  encore une  fois  ce n’est  pas  mon  rôle  de vous parler  de  cela.  Je  vous  donne  juste  un  élément  qui  est  d’observer  comment  se  comporte,  si  je puis dire, votre Canal  Marial, et vous saurez alors instantanément, par la Paix éprouvée ou non, si vous vivez cet Amour inconditionné et inconditionnant.

Rappelez-vous  aussi    les  paroles  de  certains  Anciens  qui    ont  vécu  comme  vous  en  occident  et qui ont  bien parlé  de cette notion de  petitesse, d’humilité qui  conduit à la grandeur éternelle. Aucun  d’entre  eux  ne  vous  a  menti, ils  vous  ont  tous  dit la  vérité  à  leur  manière, mais  le canevas  finalement  reste  identique. Il  conduit  toujours  à  la  même  finalité : l’Ascension, la Libération.

Vous  avez  suffisamment  de  signes  tangibles  en  vous  comme  sur  ce  monde  maintenant  et dorénavant, pour ne plus avoir à douter ni à vous renseigner même sur ce qui se déroule. Ce qui  est  dedans  est comme  ce  qui  est  dehors, ce qui  est  en  haut  est  comme  ce qui  est  en bas,  excepté    la    falsification    bien   sûr.  Alors,  si    vous  le   vivez,   vous   le   verrez,   mais   très distinctement. Je ne peux que vous encourager à cela. Mais n’oubliez-pas que votre volonté ne peut  strictement  rien  par  rapport  à  cela  car  c’est  justement  la  disparition  de  cette  volonté,  la cessation  de    toute    recherche,  parce    que  tant  que    vous    croyez  qu’il    y    a  quelque  chose    à chercher,  vous  mettez  entre  l’Amour  et  vous  une  distance  incommensurable  qui  ne  sera jamais  réduite  à  néant.  La  seule  façon  de  ne  plus  mettre  de  distance  entre  vous,  l’Éternité  et l’Amour, c’est  justement  de   considérer qu’il  n’y a aucune  distance. C’est  exactement ce  que vous    avait  enseigné  un  certain  BIDI,  c’est  ce  qu’aujourd’hui,  de  plus    en    plus  de  frères  et  de sœurs témoignent et vivent.

Rappelez-vous  qu’il  n’y  a  aucun  obstacle  qui  peut  tenir  devant  l’Amour.  Si  vous  acceptez  cela, vous    en  verrez  les    bienfaits,  les  béatitudes    et    les  paix  surviendront.  Ces  Paix-là,  c’est  parce qu’elles  sont  innombrables,  de  la  même  façon  que  les  extases  sont  classifiées, si  je  peux dire,  en  différents  stades,  vous  verrez  qu’il  y  a  plusieurs  paix  possibles, il  y  a  la  paix  du mental bien sûr, il y a la paix du corps, même s’il souffre, il y a la paix des émotions, il  y a la paix des relations, il y a la Paix de l’Amour.

Voilà ce à quoi vous êtes invité. 

Mon  intervention  se  terminera  là  aujourd’hui.  Je  vous  propose  simplement  un  moment  de Silence. Dans cette Communion et surtout dans cette Unité, je vous dis à très bientôt si vous le souhaitez, si vous souhaitez m’appeler et me nommer.

 En attendant, partageons. 

 Au Revoir.

 Source : Message reçu et transmis par Jacob.

 Fichiers PDF et MP3 par : Les Transformations

 Partagé sur : http://www.etresenevolution.com

Autre lien relativement à l’Ascension Processus et manifestations – Gemma Galgani