ANAËL 23.2.2014 / par Air


ANAËL

23  février  2014
Fichier MP3
(pour l’enregistrer sur votre ordinateur, faites un clic droit sur le fichier, puis « enregistrer la cible sous »)

PORTUGUÊS                      ESPAÑOL                      ENGLISH

 

Je suis Anaël Archange. Je viens à vous afin d’ouvrir l’espace de la Célébration.

La Célébration, c’est reconnaître que la Liberté a toujours été là, que vous n’aviez qu’à l’accueillir.

La Célébration, c’est reconnaître que la Paix a toujours été là, et que vous pouviez dès à présent en faire votre demeure.

La Célébration, c’est reconnaître que votre nature est l’Amour et la Sagesse.

La Célébration, c’est reconnaître qu’entre l’Un et vous, il n’y a rien que l’Un, vous plaçant ainsi au sein de l’Unité. L’Unité, reconnaissance de l’Un par l’Un, qui a toujours été là et qui ne cesse d’être célébrée.

Célébration encore de la reconnaissance que l’autre n’est rien que l’Un. Reconnaître également qu’entre vous et nous, vous pensiez qu’il y avait une distance mais qu’en définitive, il n’y a rien. Nous sommes vous, comme vous êtes nous, non pas dans le corps de chair, non pas au sein d’une quelconque manifestation. Mais ce que vous êtes par essence, nous le sommes.

Alors, la Célébration nous invite à accueillir l’Un. Sur ce monde comme au Ciel, il n’y en a qu’Un, que nous sommes.

La Célébration, c’est enterrer ce qui n’a jamais été Vérité, et que vous pouvez vérifier par vous-même. C’est enterrer avec, les conséquences de la croyance de vivre isolé, séparé.

Car comment l’Un pourrait-il être séparé de l’Un ?

L’Un retrouvé, Célébration de l’Unité, Célébration de la Paix, car il n’y a plus à se sécuriser, il n’y a plus de guerre à mener. Cela vous le voyez, cela est votre Vérité.

Alors, tout est léger, tout est Humilité, car comment l’Un pourrait se voir plus grand que l’Un ?

Tout est Simplicité,  car l’Un ne peut se compliquer la Vie.

Tout est Transparence, car l’Un se reconnaît dans le jeu des miroirs, dans le Jeu de la Création.

Tout est Enfance, car l’Un s’émerveille de l’Un… Il accueille tous ces miroirs avec Joie, étonnement et Amour.

Alors, que voulez-vous attendre ? La fin d’une Illusion qui n’a jamais été Vérité ? Que voulez-vous attendre alors même que la Vérité a toujours été là, attendant la fin de votre expérimentation de l’Illusion ? L’Un a fait le Serment et la Promesse de se reconnaître… Et ceci ne peut être que Maintenant, car aussi vrai que le passé n’a jamais existé, aucun futur ne peut se présenter.

La Célébration se place en l’Eternel présent, Chant de Gloire, Danse de la Vie. Voilà, non pas ce qui vous est promis, mais ce qui est là, dès lors que la place est donnée à l’Un. Non pas qu’il soit parti, mais simplement qu’il a joué à s’oublier. Mais, quel que soit le masque que vous avez porté, l’Un a toujours été placé juste là, derrière, à regarder jouer l’oubli. Il vous appartient – et cela est votre liberté, liberté qui a toujours été là – de retirer le masque, ou de continuer de le porter.

Voulez-vous encore guerroyez contre vous-même, contre la Vie ? Ou voulez-vous célébrez ? Le Banquet est dressé, il l’a toujours été. A vous de décider.

Ceci est notre Fraternité, Fraternité de l’Un qui n’a jamais cessé. Quel que soit le masque qui a été porté, toujours la Fraternité a résonné.

Alors, si tel est votre souhait, nous vous attendons en le Banquet de la Vie.

A tout de suite, en l’Amour…

 

Transmis par Air
Source: http://www.envol-du-phenix.org

Partagé sur : http://www.etresenevolution.com

Merci de partager en conservant l’intégralité ainsi que les liens sources.