SATPREM / par Séverine

 

SATPREM
 
 
27 novembre 2013
 

 

Bien-aimés enfants de l’Un, je suis Satprem et viens vous révéler quelques informations, vous accompagnant sur ce chemin du retour à vous-même, en ces temps ultimes, en cette heure où tout se révèle au grand jour, en cette heure où chacun rejoint la Demeure.

Chers amis, j’aimerais vous parler de la mort. J’étais déjà venu vous donner quelques précisions à ce sujet mais il me paraît essentiel de venir vous entretenir de ce sujet qui est, comment dire, tout à fait d’actualité. En effet, vous savez à quel point la personnalité a peur de mourir, à quel point cela est ancré en vos corps, en vos cellules. Pourtant, cela n’est qu’un point de vue de la personnalité inscrite dans la matière, personnalité égarée dans le songe.

Qu’est-ce que la mort ? Est-ce une fin ? Oui, c’est la fin de l’illusion et cela vous le savez. Et il est temps pour vous aujourd’hui, d’accepter cette fin, fin de toutes vos illusions, fin de tous vos désirs, fin de tout ce que vous avez cru produire, fabriquer, de tout ce que vous avez projeté. Il est temps de stopper tout cela et de vous placer fermement dans le cœur du Cœur, dans votre Centre qui est votre véritable Demeure.
 
Le siège des peurs se trouve dans le cerveau reptilien qui aujourd’hui va être comment dire « squizé »  par la venue de Christ, par le Feu. Alors ne vous inquiétez pas si certains et de plus en plus perdent leurs repères, perdent « la boule ». Cela n’est que le marqueur, le signe des résistances qui sont encore entretenues en ce monde, en leur corps. Il n’y a rien de tout cela.

Ce que j’aimerais vous dire, c’est que oui, la personnalité va disparaître, disparaître complètement. Tout ce que vous avez connu jusqu’à aujourd’hui va disparaître, sera rasé si je puis dire par l’Amour, une Force d’Amour si puissante, une Lumière si éclatante que vous n’aurez même pas le temps de vous apercevoir de quoi que ce soit. Mais vous n’avez pas à projeter quoi que ce soit, quelque espoir que ce soit, quelque questionnement que ce soit car tout est là, en vous, ici et maintenant, en le cœur du Cœur, dans votre Centre. Là est votre vraie Nature, là est le Silence.
 
Et si vous vous placez en cet « espace, qui n’en est pas un, en votre véritable Réalité profonde qui est Silence, qui est Grâce, vous ne pouvez éprouver aucune peur, ni d’ailleurs aucune émotion qui vous entraînerait dans les profondeurs de l’égo. La peur appartient à la personnalité, à l’illusion. Alors à vous de choisir où vous voulez vous placez. Nous vous avons dit et répété que vous ne pouvez vous asseoir entre deux chaises comme le dirait mon ami et frère Omraam, le Commandeur des Anciens, et je viens vous le répéter. Car cela deviendra de plus en plus difficile pour vous pour les temps en cours, pour ce qui s’annonce et ce que vous vous apprêtez à vivre. Vous êtes Amour, vous êtes Unité. Alors que vivez-vous ? Observez- un peu où vous en êtes dans ce face à face et dans votre quotidien. Êtes-vous l’Amour ? Êtes-vous l’Unité dans chacune de vos actions ? Ces actions, qu’elles soient quotidiennes ou exceptionnelles dirai-je, sont-elles guidées par votre Cœur ou par votre mental, par vos peurs ? Laissez-vous encore de la place à vos résistances, à ce que vous appelez vos blessures ? Avez-vous réellement retrouvé Ce que vous êtes ? Ou le croyez-vous seulement ?
 
Il est temps de faire le point, en votre Cœur, en le Silence et de choisir où vous vous placez. Christ, pour ceux qui ne le vivent pas encore, lorsqu’il va débarquer et frapper à vos portes, ne vous demandera pas « votre main » à deux fois. Il entrera, que vous l’acceptiez ou pas, mais s’il y a résistance, il risque d’y avoir des grincements de portes… Alors, ouvrez-lui grand la porte, ouvrez-lui vos bras, votre Cœur. Car Il vient vous annoncer tout Son Amour, Il vient vous dire que vous êtes la Vie et que la mort n’existe pas, pas pour votre Nature profonde.

Vous êtes la Voie, la Vérité et la Vie. Il est temps de la Vivre !
Je viens vous rendre Grâce… Faisons silence quelques instants.
 
(silence)
 
Les Melchisedech de l’Air vous saluent et vous offrent tout leur Amour. Là, en ce même Cœur, soyons à nouveau un seul et même battement, un seul et même pas, une seule et même voix. Car il ne peut en être autrement.
 
Je suis SATPREM et je vous salue. Grâce à tous, chers amis et à très bientôt au cœur de la Vie.

Merci de votre accueil et de votre écoute.
 
Transmis par Séverine

Partagé par :
http://www.etresenevolution.com