MIKAËL / par Collectif de Un

Partage d’un article du site http://www.lestransformations.wordpress.com
 

MIKAËL

par le Collectif de UN

27 novembre 2013
Version PDF français par : Les Transformations 

AUDIO 
Téléchargement  MP3   français 

PDF – português – Texto português Téléchargement MP3 – Audio português

Catala:  Download PDF  català   Download MP3català
 English : Download  PDF File  Audio File (MP3)

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes.
Bien-aimées Consciences, bien-aimées Lumières, je viens par cette voie ainsi que par d’autres voies dans le même temps du fait même de la multidimensionnalité, de l’éternité, de l’humilité et la simplicité. Je viens, suite à Christ et Marie, en tant que terme de la nouvelle Eucharistie afin de celer en votre Cœur les Noces du Cœur, là où ne réside nulle ombre, nulle souffrance, nulle interrogation, car tout est évidence, tout est réponse. Le temps annoncé et redouté est arrivé. Les signes célestes visibles en vos cieux ne font que refléter ce qui se déroule en votre Temple, ce qui se déroule en votre Éternité. Je viens révéler et trancher afin de parachever l’œuvre énoncée, annoncée voilà quatre ans, permettant aujourd’hui à ceux d’entre vous, ouverts à leur éternité et vivant l’une des manifestations de la Lumière en leur Temple et en leur conscience, vous confirmer, vous adombrer. Je viens avec le Feu trancher ce qui n’appartient pas à l’éternité, ce qui est illusoire. En ce temps et en ces temps de votre linéarité humaine s’achèvent l’illusion, la souffrance, la séparation. Il ne tient qu’à vous par le principe de la loi de Grâce de retrouver cet état de Grâce, cette plénitude que vous êtes en l’éternité. Il ne tient qu’à vous de demeurer dans le silence, silence de la projection de la conscience, silence de la manifestation illusoire.

Mon message de ce jour et ma vibration est une invitation à vous préparer de garder votre Temple, de laisser toute la place à votre éternité, à Christ, Marie et moi-même. Impulsé par Uriel et par Métatron ainsi que par une multitude de consciences dans leur éternité, quels que soient leurs véhicules venus assister à l’accouchement de la Terre au sein de son nouvel espace, au-delà du temps de la tyrannie, au-delà du temps de la souffrance. Vous êtes les Semences d’Étoiles, ceux qui ont accueilli, laissé grandir et paraitre au monde la Lumière. En cela, la Grâce vous incombe et il vous incombe aussi de demeurer dans la paix et la tranquillité. Cela ne peut se produire que si vous faites abstraction de toute projection de la conscience à l’extérieur de vous. Nous sommes en vous définitivement et éternellement.

Ainsi, les signes des cieux ne font que confirmer ce que beaucoup d’entre vous avez vécu depuis ces années passées, voire depuis plus longtemps, le temps de la délivrance, le temps de la joie, le temps de l’action de Grâce. Mais il vous faut vous positionner : soit dans ce que vous nommez le libre-arbitre, issu de la personnalité et des lois de l’enfermement ou, de vous installer de manière définitive dans l’action de Grâce. Action de Grâce qui, je vous le rappelle, est traditionnellement attribuée à la journée de demain en votre calendrier, 28 novembre de l’année 2013. Ainsi, en pénétrant dans l’action de Grâce, vous pénétrez à plein cœur dans le calendrier nommé de l’Avant qui va voir, sous vos yeux et en votre conscience, disparaitre l’ensemble des fondements illusoires de ce monde. Seul celui qui demeure en paix, seul celui qui demeure en action de Grâce, sous la protection et l’adombrement de Marie, Christ et moi même, peut mener à bien sa propre transsubstantiation. Ceci se déroule en vous, pour certains d’entre vous déjà depuis quelques semaines de votre temps linéaire. L’appel de la Lumière n’est plus un appel mais une évidence. Là où se produit, s’entretient, se génère et se manifeste l’état de Grâce de l’éternité retrouvée. Ainsi, au mieux vous rentrerez en votre Temple intérieur, au mieux vous éviterez d’être confronté à, ce qui peut être appelé, vos propres ombres, vos propres peurs. Cela a été énoncé et annoncé à de multiples reprises, sous de multiples formes, par de nombreuses voies, par de nombreux canaux. C’est ici et maintenant. En paix, centré dans le cœur du Cœur, là où est votre présence, là où se situe l’Arche d’Alliance à l’Absolu. La nouvelle Alliance, nouvelle Eucharistie, n’est rien d’autre qu’une célébration perpétuelle de votre divinité, de votre êtreté, de votre essence et de votre nature.

Ainsi, par ma présence en cet instant, conjointe à Christ, conjointe à Marie, nous impulsons directement le signe du Ciel à venir dans vos cieux afin d’éclairer ce qui doit l’être, afin de dissoudre ce qui peut rester de l’illusion du mental, de l’illusion d’une quelconque évolution. Vous êtes parfaits, de toute éternité. Seul le sens d’être une personne, seul le sens d’avoir un mental, vous fait croire encore l’inverse de cette vérité. Ce que nous vous demandons n’est pas de croire en qui que ce soit ou en quoi que ce soit si ce n’est en ce que vous êtes réellement et en vérité, c’est-à-dire la Voie, la Vérité et la Vie, celle du Christ. Enfant du Soleil, enfant d’éternité à toujours relier à vous-même, relié à la Source dans la liberté la plus authentique et la plus invulnérable. L’enfermement vécu depuis tant de temps au sein de principes illusoires, nommés libre-arbitre, karma et autres, s’efface dorénavant dans la majesté de l’Amour dès l’instant où vous cessez toute projection à l’extérieur de vous-même. Il est temps maintenant de poser les outils de tout combat stérile, de toute volonté d’améliorer quoi que ce soit, vu ce qui se déroule en vos cieux, en votre Temple et sur l’ensemble de cette Terre, déjà depuis quelques semaines. Le recueillement, l’accueil sont les moyens les plus fins pour vivre en totalité ce que nous vous avons annoncé de différentes manières, par différentes voies, pour les temps qui s’installent, dès la journée de l’action de Grâce jusqu’à votre Noël.

C’est durant cet ultime cheminement qu’il vous convient de cesser toute errance, toute peur. Vous n’aurez le choix en définitive qu’entre la peur et l’Amour de manière de plus en plus éclatante, et parfois violente, si vous persistez à demeurer dans la peur dans le sens d’être une personne attachée à une histoire. Votre histoire dépasse largement le cadre de toute personne, de toute incarnation et de toute évolution. Votre histoire n’a jamais commencé et n’aura jamais de fin car elle est inscrite dans le silence de l’éternité, de la paix, de l’humilité et de la vérité. Les signes ne sont plus à chercher car ce qui est annoncé arrive maintenant et ce maintenant est irrémédiable, irrévocable et irreportable. Ainsi, en a décidé celui qui est nommé le Père, la Source ainsi que Christ, Marie et moi-même ayant en charge le retour de la Grâce en ce monde afin que celui-ci évolue, non pas vers un monde meilleur, mais vers un monde libéré de toute entrave à la Lumière, de toute peur, de tout doute ou de toute interrogation. La réponse finale à votre interrogation de qui vous êtes se trouve de toute éternité dans votre Cœur. Nous n’avons fait, vous et nous, que fortifier ce moment, le précipiter dans des dimensions supérieures afin qu’un jour il se manifeste en ce monde et ce jour est arrivé. Il signe l’achèvement. Il signe le retour du Christ en votre sein. Il signe l’achèvement des prophéties, le retour à la vérité, à la beauté et à la gloire qui est la seule possibilité de manifestation de la Source, la seule possibilité d’être ce que vous êtes et de ne dépendre d’aucun contingentement quel qu’il soit. La fin de l’enfermement, la fin de la privation de liberté, est arrivée. Vous êtes aujourd’hui autonomes et libres. Dès l’instant où vous ne voyez pas autre chose que cela, dès l’instant où il n’existe plus la possibilité de projection et de réflexion de votre conscience limitée au sein de ce monde. L’heure du sacrifice dans son expression la plus noble, la plus élevée, la plus lumineuse qui soit, est là. Le sacrifice de chacun prend une tournure qui peut sembler encore personnelle mais qui, pour l’ensemble de ce que vous êtes les uns et les autres, converge vers un point précis nommé l’ultime Retournement, l’ultime basculement. L’irruption de la Lumière Blanche est là. Il ne sera pas nécessaire de faire appel à un quelconque sens subtil mais bien par l’évidence de vos sens ordinaires, par l’évidence de vote conscience, par l’évidence de votre vibration, vous vous rendrez compte par vous-même de la réalité de la vérité de la Lumière, telle qu’elle est, de toute éternité et en tous mondes.

Le temps d’isolement de la Terre a pris fin. Quelles que soient les velléités de lutte de certaines personnes, de certains gouvernements, de certaines forces opposées à la Lumière, elles ne pourront manifester une quelconque opposition, une quelconque dualité et une quelconque entrave à l’ensemble de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres sous quelle forme que ce soit, sous quel qu’approche que ce soit. Les Anges du Seigneur sont positionnés (comme certains d’entre vous les voient) maintenant en poste fixe, prêts à répondre eux aussi à l’appel de Marie. Les chants du Ciel et de la Terre, les explosions célestes et terrestres qui se manifestent quotidiennement en votre monde n’en sont pas encore à leur acmé. Ceci deviendra visible pour chacun qu’il soit dans la peur ou dans l’Amour mais les conséquences, bien évidemment, ne seront pas les mêmes pour celui qui est dans la peur et pour celui qui est dans l’Amour. Là est la vraie liberté. Là est la vraie libération. Nous vous avons toujours parlé de libération de la Terre, d’ascension personnelle mais jamais il n’a été dit que la libération serait une ascension collective de l’ensemble de l’humanité. Nous ne pouvons diriger personne vers là où il ne veut pas aller, quoi que dise son mental, quelles que soient les projections de ces personnes. Aujourd’hui, la transparence est de mise, l’humilité doit être totale afin de laisser la place en totalité à ce que vous êtes en éternité. Christ est avec vous, Marie est en vous et je me tiens aussi à votre Porte.

La dernière impulsion de Lumière, liée à la Lumière Blanche, interviendra durant cette période de l’action de Grâce et de l’Avant. Ceci est maintenant. Beaucoup d’entre vous ont perçu, soit l’Amour du Christ, soit la peur du Christ, et vous l’avez traduit d’une façon fort personnelle dans l’extériorisation de votre conscience au sein de ce monde. Il sera fait à chacun selon sa vibration, à chacun selon son point-de-vue et sa vision. Celui qui entretient la dualité sera libéré de la même façon que celui qui rejoindra les sphères de l’éternité de la création au sein de l’Absolu, de la Source ou de son origine stellaire. Nous ne pouvons, en aucun cas, aller à l’encontre de ce que vous créez en ce moment même, dans votre vie illusoire, dans votre Temple intérieur. La peur ou l’Amour prendra chaque jour une évidence de plus en plus grande pour chacun de vous mais aussi pour le collectif de l’humanité. Collectif de l’humanité libéré en fonction de la vibration, en fonction de ce que vous croyez ou ne croyez plus et surtout en fonction de votre vécu. L’ultime Grâce et l’action de Grâce en œuvre dès demain sur cette Terre permettra à ceux qui renonceront à l’illusion de la peur de trouver plus facilement l’Amour. Mais cette date est une date, que je qualifierais, d’échéance. Nul retour en arrière et nul changement de choix ne pourra être appliqué dès la journée de demain achevée. Il vous appartient de rentrer au plus profond en vous-même, dans cet espace de temps alloué, afin de bien regarder si vous êtes dans l’action de Grâce ou dans la dualité, c’est-à-dire dans la peur. Ceci n’est pas un jugement, ceci n’est aucunement une condamnation, mais une loi qui respecte la liberté de chacun selon son vécu, sa croyance et ce qu’il est. Rappelez-vous que tous, sans exception, de quelle que dimension où nous nous exprimions, ainsi que vous de quelle que dimension que vous veniez, doit aujourd’hui laisser la Grâce s’épandre et se répandre tel un manteau de Grâce. L’Onde de Vie, le Manteau Bleu de Marie, la Présence à votre gauche d’Anges Gardiens, de guides, d’Archanges, de Christ, de Marie, de moi-même ainsi que de toutes présences libérées de l’illusion de ce monde, dépassant bien évidemment ce qui peut rester de forces astrales, vous conduira encore plus profondément dans la Joie éternelle. C’est dans cette période de l’action de Grâce à la fin de la Noël que doit se manifester ce qui n’a pas encore été rendu évident dans votre conscience comme en toutes consciences. Cela n’appelle de notre part comme de votre part, aucun jugement, aucune condamnation car la mesure avec laquelle vous jugez vous serez jugé. Le Christ vous l’avait dit : « Et que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre. » L’expérience prend fin. L’expérience qui n’est pas la vie mais qui est la privation de la vie, la privation de la vérité et surtout, la privation de votre autonomie en tant qu’être multidimensionnel comme toute création, d’où qu’elle vienne et où elle se dirige.

Ainsi, je vous invite en ce jour à vous voir clairement et à ne pas réfléchir ce qui peut vous sembler trouble ou contraire à la Lumière car tout ceci ne demeure en définitive qu’une illusion de plus et une entrave à votre propre libération et surtout, à votre propre ascension. La Terre est donc libérée, libérée en totalité. Chaque être humain vivra le face-à-face quoi qu’il refuse ou quoi qu’il accepte. Il n’existe aucune échappatoire d’aucune sorte à la Promesse et au Serment. Cela, je vous l’annonce de manière formelle mais cela deviendra évidence pour chacun de vous, si ce n’est pas déjà le cas depuis quelques semaines. Je vous propose maintenant, par l’intermédiaire de celui dans lequel je suis, de rester en silence au sein de la nouvelle Eucharistie vous renvoyant par cela à ce que j’avais annoncé le 29 septembre de l’année 2009, confirmé depuis par vos vécus et par la joie de votre cœur retrouvé.

Je vous invite donc, ici et maintenant, en votre présence et en toutes présences, à accueillir en vous tout ce qui est illusion afin que la Lumière, dans le chaudron et le Feu de votre Cœur, le purifie et le pacifie. L’action de Grâce est une réconciliation ouverte à chacun et même à celui qui, jusqu’à demain, avait été opposé le plus farouchement à la Lumière. Ne jugez point, contentez-vous d’être. Contentez-vous de la Lumière car elle est tout et cette Lumière est Amour. Aucune parole qui ne serait pas Amour ne pourra plus dorénavant sortir de vous car elle vous sera renvoyée dans votre propre face-à-face. Ainsi, par la Grâce qui m’est conférée et par la Grâce qui vous est offerte, j’installe et je cèle en vous le Baiser de l’éternité, celui de la liberté.

Beaucoup d’entre vous, de plus en plus nombreux, sont appelés à nous rencontrer de manière de plus en plus évidente avant que cette Rencontre ne devienne effective pour le collectif de l’humanité en sa totalité. Rappelez-vous que tout, absolument tout, ne dépend que de vous. Où voulez-vous être? Dans le Cœur ou dans la personne? Dans l’illusion ou dans la vérité? Le Cœur étant la vérité qui ne souffre aucune illusion, aucune ombre et aucune manifestation de cette ombre quelle qu’elle soit. Vous n’avez pas pour autant à jouer le jeu de la dualité. Le temps de voir ce qui n’appartenait pas à la Lumière est révolu car cela disparait et disparaitra de plus en plus rapidement dans chaque jour de ce calendrier de l’Avent.

Ainsi, vous êtes la Grâce en action, vous êtes la Grâce en vérité, vous êtes au moment du face-à-face. Et si vous êtes transparent, rien ne peut heurter, rien ne peut choquer et rien ne peut dévier la joie et le témoin de la paix et de l’éternité. L’Amour en est la manifestation de chaque souffle. Et la Lumière en est le Feu purificateur, celui qui brûle l’ultime voile. L’approche de Christ vous a été décrite par d’innombrables voies, en particulier par les Étoiles. Je vous invite à vous y replonger, non pas comme un texte qui se lit, mais comme une vérité qui se vit dès l’instant où il n’existe plus en vous la moindre réticence à votre éternité. Ainsi, par la présence de Christ, par la présence de Marie, par ma présence et votre présence, la Grâce est là.

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. D’autres choses vous seront apportées par ceux qui continuent à me transmettre en ce moment même. Comme vous le constaterez par vous-même, ce que j’ai dit par cette voie comme par toutes voies ainsi que par votre voie intérieure, ne fera que confirmer la synchronicité et l’évidence de ce qui est là. Au nom de la Grâce, au nom de Christ, je vous dis donc : à demain.
 
Transmis par : Le Collectif de Un

Publié officiellement par : Les Transformations

Partagé sur : http://www.etresenevolution.com

Merci de partager en conservant l’intégralité ainsi que les liens sources