MARIE / Collectif des Enfants de la Loi de UN

 MARIE


21 octobre 2013
par Séverine

 

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Chers enfants d’Amour, je viens en cette journée vous bercer, et vous adresser un message particulier. Toutefois, avant de commencer, je vous invite à vivre un instant de Communion, dans le Silence, au cœur du Cœur.

(Silence – Communion)

Les Melchisedech se joignent à moi également, ainsi que mes Etoiles d’Amour qui sont là, accompagnant les Archanges et tant et tant de frères et sœurs intergalactiques qui sont là si présents à vos côtés afin de vivre ce retournement final qui se déploie et que vous vivez de plus en plus, chacun à votre rythme, chacun à votre façon.

Chers enfants d’amour, j’aimerais vous dire à quel point je suis présente en ces temps auprès de vous et en votre cœur. Je le suis depuis l’éternité des éternités mais aujourd’hui ma Présence se manifeste de plus en plus en chacun de vous, dans le cœur de mes frères et sœurs qui osent m’accueillir, qui acceptent de s’ouvrir à ma Présence.

Oui, le moment est venu de regagner le Berceau de la Vie que nous sommes. Et de plus en plus, ma Présence rejoint sa demeure si je puis dire, demeure étant ce temple et ce cœur de chacun de mes enfants. Alors osez vous ouvrir à ma Présence. Oui je vous demande, chers enfants d’amour, de m’ouvrir votre cœur et d’accueillir ma Présence car votre corps, votre cœur est ma demeure. Et il est temps pour chacun et chacune de vous ouvrir totalement à ma Présence, à la Grâce que vous êtes et que nous sommes.

Sur chacun et chacune d’entre vous je dépose ce Manteau bleu de Grâce, de Félicité, d’Amour infini afin de vous permettre de retrouver toute votre Nature, chers enfants. Alors accueillez-le, accueillez-moi, permettez-lui de se déployer tel un oiseau d’amour qui vient vous rendre à votre Eternité, qui vient déposer toute sa Grâce en votre cœur. Alors je vous en pris, soyez transparents, soyez totalement transparents afin que la Grâce s’installe et se déploie à travers vous afin de vous faire pénétrer cet océan d’amour. Océan d’amour loin des vagues, loin de l’écume de votre éphémère. Là, dans le Silence, pénétrez le Cœur de cet océan de Grâce. Il a toujours été là, il ne vous a jamais quittés. C’est votre Nature.

Aussi je vous invite, aujourd’hui et plus que jamais, à vous Abandonner, à vous Ouvrir en totalité et à Accueillir ma Présence de Mère, à accueillir votre Eternité, à accueillir ce Feu, ce Feu d’Amour qui transcende tout ce que vous avez pu connaître en ce monde, tout ce que vous croyez être mais qui pourtant ne l’a jamais été.

Ensemble, prenons quelques instants de Silence en ce Cœur d’Amour que nous formons afin de vivre cet accueil, cette ouverture à votre Eternité chers enfants.

(Silence – Communion)

Mon Manteau de Grâce vient vous border, vient se répandre et recouvrir ce monde, illuminé par mes douze Etoiles tant aimées, qui, chacune à sa place, fait son œuvre, son Œuvre d’Amour, son Œuvre de Grâce. Tel un parfum d’amour, il se répand sur votre cœur alors à votre tour, ouvrez-vous afin que, telle une fleur qui s’ouvre face au soleil laisse ainsi l’abeille ou le papillon qui viendra butiner son Nectar d’amour et que dans la Grâce, son parfum gracieux se répande à travers toute la Création.

Chers enfants, ensemble soyons ce Parfum, ensemble nous sommes ce Nectar d’Amour, ce Nectar Divin. Alors que la fleur que vous êtes en ce monde illusoire ne soit plus affectée par quelque éphémère que ce soit, que ce soit par le mental ou par une croyance. N’oubliez pas que votre vraie Nature n’est pas la fleur mais le Parfum. Oui, chers enfants, nous sommes Parfum d’Amour, Océan de Grâce, de Félicité. Et nous tous, nous vous invitons à rejoindre le cœur du Cœur, au cœur de la fleur. Bien au-delà, retrouvez, replongez le Nectar Divin. Oubliez les pétales, oubliez la vie des feuilles, oubliez la caresse du vent qui peut venir secouer la fleur et enfin, en toute tranquillité, et en toute humilité, pénétrez ce nid douillet qu’est le Silence, au-delà de tout nid, au-delà de tout enfermement, rejoignez la Vacuité que nous sommes en Vérité et en Eternité.
Ainsi placé en le cœur du Cœur la vie de la fleur peut s’écouler en toute tranquillité et en toute Fluidité.

Mes chers enfants, vous êtes tous là tels des milliers de fleurs au cœur d’un champ et vous déployez votre chant d’amour, notre chant commun qui est Onde de Grâce, mélodie de Joie éternelle et de Félicité.

Je vous Aime, Brémisskaya, de tout mon Amour de Mère, de tout mon Cœur, de ce même cœur qui est UN, qui est ce que vous êtes depuis toujours. Aucun de mes enfants n’est seul car jamais je ne vous ai quittés, et même si aujourd’hui je reprends ma place, je rejoins ma demeure, nous sommes UN.

Alors certes, mes chers enfants, il vous est demandé aujourd’hui d’accueillir ce que vous êtes dans le Silence, face à vous-même. Seul face à vous-même car quelque part c’est dans la solitude et le dans silence que vous pouvez vous retrouver, vous retourner. Et dans ce retournement face à vous-même, là au cœur du Cœur, vous découvrirez que la solitude n’existe que dans ce rêve collectif, que dans vos projections.

L’Amour Ultime se répand sur chacun de vos cœurs et vous appelle à l’ultime retournement, retournement final qui vous rendra à vous-même, à votre Eternité. Car il est l’Heure, il est l’heure chers enfants pour le retournement final. Osez ce face à face, quitte à en perdre la tête, quitte à en perdre votre vie éphémère, cette vie illusoire que vous vous êtes fabriqués mais qui n’a aucune consistance face à votre Eternel.

Alors accueillez, accueillez ma Présence, accueillez cet Inconnu qui vient frapper à votre porte. Ouvrez-vous, ayez Foi, Foi totale en la Vie, en la Grâce, en l’Ultime qui se présente et qui vous invite à vous abandonner. Alors tel un enfant dans les bras de sa Mère, ayez confiance, laissez-vous porter, laissez-vous bercer telle une fleur sous la caresse d’un vent solaire, laissez-vous inonder d’Amour, sans vous soucier de ce qui pourrait arriver, sans vous inquiéter d’un hypothétique lendemain car seul l’Instant vous fait pénétrer le présent éternel au-delà de tout temps. Et telle une jeune épousée dans les bras de son amant, abandonnez-vous à cet Inconnu, à ce Feu d’Amour qui se déploie et qui vient reprendre toute sa place.

Soyez vides, vides, totalement vides de Silence afin d’entrer dans la Danse, afin que la cadence de l’Amour se déploie au rythme de l’Eternel.
Le Chœur des Anges vous accompagne tout comme le mien. Nous sommes un seul et même Cœur… Silence… Vacuité… Eternel enfin retrouvé.
Accueillez notre Présence car elle n’est autre que votre Présence. Oubliez tout ce que vous avez appris, soyez prêts à tout perdre afin de tout retrouver.

Le moment est maintenant, chers enfants. Sous le firmament de l’Eternel Amour que nous sommes, osez briller de tout votre éclat car l’Amour est là. Aussi je vous le demande, n’ayez pas peur de ce Feu qui vient brûler tout votre éphémère car le Feu de l’Amour ne peut brûler ce que vous êtes en Eternité puisque vous êtes ce Feu.
En ce jour et en l’Eternel, mes chers enfants, je vous appelle au retour ultime vers votre Eternité. Brémisskaya, rejoignez votre Demeure tandis que je viens rejoindre la mienne et rencontrons-nous en ce point, ce point au-delà du temps et de l’espace, en le cœur du Cœur afin que la symphonie de l’Amour se déploie et se révèle dans une explosion de Joie et de Félicité.

Chers enfants, aujourd’hui et plus que jamais, je viens à vous alors soyez prêts à m’accueillir en totalité et à vous ouvrir à ma Présence qui n’est autre que vous-même.
A chacun, chacune, j’offre mes caresses d’amour, je vous embrasse de cœur à cœur, recevez ce Baiser immaculé, marquant ainsi le sceau de votre Libération et nos Retrouvailles ultimes.  Les Melchisedech vous saluent, tout comme mon Armée d’Amour qui est là et se déploie à vos côtés dans ce temps, cette fin de temps afin de vous accompagner. Nous tous, de la Confédération intergalactique des mondes Libres et Unifiés, vous rendons Grâce. Nous vous rendons Grâce pour toute l’œuvre qui é été accomplie, pour votre Accueil et votre Abandon.

Nous sommes UN. Alors ainsi, aujourd’hui, que l’UN se révèle en chacun.
Je vous embrasse, mes éternels amours, je vous embrasse et vous rends Grâce en l’éternelle Vacuité qui est notre Nature.

Je vous remercie de votre Accueil et vous dis à très bientôt, à très bientôt au cœur du Cœur, pour le Banquet final, pour la grande Fête qui est là, qui est là.
Merci à vous, à toujours et à chaque instant.

 

Transmis par Séverine

Partagé sur : http://www.etresenevolution.com
Merci de partager ce message dans son intégralité et d’en indiquer la source