Pensée du jour

Le don de soi fait également partie de ce qu’un humain peut offrir aux autres : le don de sa personne tout entière au profit d’une cause, d’une organisation, d’une communauté.

À ne pas confondre avec l’oubli de soi. Car en toutes circonstances, le respect de soi et des besoins essentiels du corps, de l’Être, se rapporte à l’amour. Le non-respect de l’Être et de ses besoins, quels qu’ils soient, engendre la disharmonie.

Respectez-vous donc, chers amis, en offrant une partie de votre temps ou de votre disponibilité à des œuvres caritatives. Nul besoin de vous ruiner la santé ou de vider votre portefeuille. Tout est question de respect. Car, en situation de disharmonie, examinez bien vos sentiments : ma satisfaction d’œuvrer en cette organisation satisfait-elle mon cœur ou mon ego, ma personnalité?

© 2012 Françoise G. Roger pour la Grande Fraternité Universelle.  Nous vous remercions de partager ce texte en respectant le contenu intégral incluant cette phrase et d’en indiquer la source:   http://www.etresenevolution.com