Pensée du jour

De l’autre bout du monde, vous entendez ou voyez parfois des informations saisissantes. Cela vous chagrine, vous chamboule ou vous trouble parfois, même.

Chers amis, malgré votre grand cœur, il n’est pas nécessaire de prendre sur vos épaules tous les désastres étalés devant vous par vos médias si empressés de vous les faire découvrir. Offrez plutôt un regard compatissant à tous ces gens qui souffrent ou qui doivent subir soit les effets de la nature ou de tout autre intervention. Ouvrez grand votre cœur, mais ne prenez pas sur vous toute la peine ou tous les malheurs des autres.

Être aimant ne veut pas dire prendre la douleur de l’autre, car, ce faisant, vous empêchez l’autre de vivre ce qu’il s’est lui-même programmé pour son évolution.

Voyez-vous comment vous pouvez interférer à votre insu dans l’évolution d’autrui?

Voici une affirmation suggérée : « À partir d’aujourd’hui, j’offre amour et compassion à tous les affligés de la Terre. Cet amour me revient au centuple tel que défini par la Loi universelle. Que la volonté divine soit faite. »

© 2012 Françoise G. Roger pour la Grande Fraternité Universelle.   Nous vous remercions de partager ce texte en respectant le contenu intégral incluant cette phrase et d’en indiquer la source:    htttp://www.etresenevolution.com