Pensée du jour

Gardez-vous bien de médire sur qui que ce soit. Car les paroles s’incrustent dans la matière et s’agglutinent dans le tissu de vos Êtres. Personne n’a aucun avantage à dénigrer qui que ce soit ou à s’en moquer, car cela vous reviendra indéfectiblement et vous sera rendu au centuple.

Rappelez-vous la parabole de votre maître chrétien de passage sur votre planète, il y a deux mille ans : « Heureux les purs, car ils verront Dieu ». N’est-ce pas là un message encore très approprié de nos jours?

Éveillez plutôt en vous la bonne habitude de voir le meilleur en chacun, et soyez à l’affût de trouver ce qui vous le rend si difficile à accepter, car il se pourrait bien que ce que vous voyez chez l’autre d’irritant, soit exactement ce qu’il conviendrait de transmuter chez vous en un comportement ou un sentiment plus élevé.

© 2012 Françoise G. Roger pour la Grande Fraternité Universelle.  Nous vous remercions de partager ce texte en respectant le contenu intégral incluant cette phrase et d’en indiquer la source:    http://www.etresenevolution.com