Frères résidents de Gaïa, originaires de Vénus / Le Respect de l’Être Humain

Reçu en canalisation (channelling) par Françoise G. Roger, partenaire de la Grande Fraternité Universelle © 2012

Chers amis, nous venons à nouveau vous rencontrer dans cet espace d’enseignement, puisque nous croyons en vous et en vos réalisations.

Chaque fois que vous vous intériorisez, nous sommes là. Chaque fois que vous vous questionnez, nous tentons de vous apporter la réponse la plus juste et la plus appropriée pour vous, en totale harmonie avec le Plan de votre Être, tout comme le Plan divin, rien de moins. Ainsi donc, il arrivera peut-être parfois que certaines réponses puissent vous sembler quelque peu difficiles à accepter, comme si vous n’étiez pas concernés. Mais avec votre avancée,  vous comprendrez que, comme nous avions une vision beaucoup plus vaste de la situation, il nous était possible de prévoir beaucoup plus loin dans votre avenir. Ainsi, il se peut que vous soyez conduits sur une voie totalement imprévisible, que vous n’avez jamais encore envisagée. Mais, au fil de votre avancement, si vous faites confiance à l’Esprit en vous, vous constaterez la pertinence de ce nouveau défi pour vous. Celui-ci vous apportant des bienfaits et des satisfactions immenses dans votre service à autrui.

Chacun est interpellé pour servir la communauté. Chacun trouvera sa place. Vous avez tous individuellement votre mission à accomplir incluant votre mission planétaire.

Il est vrai que votre seule présence ici, en ce temps plus que particulier, contribue exactement à l’arrivée du Plan divin. Mais, au-delà de cette situation planétaire, chacun ressent le besoin de contribuer à sa communauté de manière plus personnelle. C’est pourquoi certains ressentiront très fortement le besoin de s’impliquer dans des mouvements sociaux, des projets de développement relatif à la communauté, ainsi qu’à l’environnement. Vous êtes tous concernés individuellement et collectivement par le fait d’améliorer vos structures décisionnelles, vos institutions, vos parlements, vos leviers de pouvoir.

Dans une communauté, il arrive parfois que des éléments (décideurs) doivent être remplacés. Et vous allez, à partir de maintenant, considérer beaucoup plus la vision de cette personne que sa capacité d’orateur publique, car il vous faut donner la parole à ceux qui veulent créer un monde nouveau tout en conservant l’harmonie et la conscience envers l’être humain et son habitat. C’est pourquoi tous ceux qui mettront sur pied des projets visant une certaine destruction des habitats entourant vos lieux de vie devront s’expliquer et se verront nécessairement confrontés à des citoyens engagés dans la protection de leur territoire ou de leur environnement. C’en est fini le temps où le bien commun passait d’abord par la décision qui allait coûter la moins chère à la communauté. Bien d’autres facteurs maintenant devront être respectés : l’écologie, le bien-être physique des communautés, leur besoin de calme et le respect des environnements physiques de vos villes et de vos villages. Il ne sera plus question de bâtir n’importe quoi, n’importe où. Tous vos choix se verront dirigés vers un mieux-être individuel et collectif. Vos décideurs devront prendre en compte également l’aspect à long terme d’une décision: comment celle-ci sera-t-elle perçue par les générations futures?  Comment s’insèrera-t-elle dans une vision harmonieuse d’une vie communautaire centrée sur le respect des besoins de vos êtres tout entiers; non seulement sur l’aspect économique, mais principalement sur l’harmonie devant être respectée face aux besoins physiologiques, psychiques et environnementaux de l’être humain.

C’en est fini le temps, où pour satisfaire quelques promoteurs résidentiels, les autorités se cacheraient derrière des intérêts de profits individuels. Chacun est interpellé par les choix faits collectivement pour le développement de sa communauté; puisque l’humain de maintenant ne se sent plus séparé du Tout. Il se sent concerné par toutes prises de décision impliquant une vision communautaire à court ou moyen terme, puisque chacun sait intérieurement que vous faites tous partie du Tout, et que tout ce qui touche le Tout affecte chacune des parties du Tout. Voyez-vous ce vers quoi vos dirigeants doivent s’orienter, ce vers quoi ils doivent porter une attention toute particulière?

C’en est fini le temps où pour satisfaire quelques individus assoiffés de pouvoir ou de profit personnel, il faille sacrifier le bien commun. Car toute décision devra tenir compte du facteur humain d’abord et avant tout, c’est maintenant écrit dans vos gènes. Plus personne ne pourra aller contre la biologie humaine et ses besoins fondamentaux sans s’opposer à l’opinion publique, car de tous les horizons se lèveront quelques-uns d’entre vous pour dénoncer les projets venant troubler l’harmonie.


C’est pourquoi vous verrez de plus en plus de contestation orchestrée en mouvement de masse afin de faire entendre le bien commun. Toutes les décisions prises par vos dirigeants devront être orientées vers la réussite et le bien-être individuels autant que vers l’aspect communautaire de tous les projets. Car si la décision respecte l’individu d’abord, elle respectera la communauté. Voyez-vous vers quelle direction s’en vont vos communautés?

Vous n’allez plus vous reconnaitre dans quelques décennies. Toutes vos infrastructures municipales, provinciales, gouvernementales, sociales seront transformées. Car l’humain fera partie de vos priorités contrairement à ce qu’elles étaient par le passé.

Tout doit être revu, réétudié et harmonisé afin de contribuer, en tout premier lieu, au développement harmonieux de vos Êtres. Ainsi, vous verrez éclore de nouveaux concepts, de nouvelles façons de faire, de nouveaux produits complètement centrés sur l’aspect évolutif de l’Être et non sur l’aspect économique comme par le passé. L’argent continuera d’occuper, encore pour un temps, vos esprits, car il contribue en totalité à combler tous vos besoins de base : l’alimentation, le vêtement, l’habitation. Mais, viendra un jour où vous considérerez ces éléments comme secondaires compte tenu de votre avancée technologique et spirituelle.

L’Humain de demain, dans un futur proche, ne ressemblera en rien à ce que vous connaissez de lui aujourd’hui. Vos Êtres s’affinent, vos vibrations rehaussent vos critères d’acceptation à tous les points de vue et cela entrainera d’immenses changements dans vos sociétés comme dans vos villes, vos villages, et dans vos communautés.

Chers amis, nous espérons que vous comprendrez qu’il en est fini le temps où l’humain était mis de côté au profit du dieu-argent. Tous vos choix, en quelques matières que ce soient, devront respecter d’abord la nature, l’environnement, l’habitat des humains concernés et leurs interactions en tant qu’éléments essentiels au développement harmonieux de vos Êtres divins.

Mes chers amis, nous sommes vos gardiens et accompagnateurs depuis très longtemps. Nous profitons de votre éveil pour vous sensibiliser aux nouvelles énergies actuelles véhiculées sur votre planète. Vous découvrirez au fil de vos contacts avec nous que vous vous étiez bien éloignés de vos besoins de base. L’Être humain n’est pas seulement un amas de peau, d’os et de chair venu s’amuser pour un temps, détruire son habitat et repartir en ne laissant derrière lui que tristesse et désolation. Chacun a maintenant une implication sociale à respecter, des besoins fondamentaux à respecter également, et chacun se sentira interpellé à apporter les changements appropriés afin de favoriser son bien-être et celui de sa communauté. C’est pourquoi plus de gens se mobilisent, plus de gens s’impliquent, plus de gens s’unissent pour faire avancer des projets qui leur tiennent à cœur puisqu’orientés vers l’harmonie de leur milieu de vie. Chacun est concerné, chacun devra faire son examen de conscience : miser sur l’Humain ou se détruire à plus ou moins brève échéance.

Mes amis, nous espérons vous avoir incités à considérer que votre avenir se trouve dans le respect de vos Êtres et de leurs besoins fondamentaux. Car si vous ne redressez pas la barre, votre bateau risque de s’échouer collectivement et de se briser à jamais sans plus aucune chance de redressement. Vos Êtres vous crient actuellement de vous intéresser à eux, à leurs besoins. Vous êtes divins et nous ne vous laisserons pas détruire une si belle forme de vie par des choix mal orientés. Nous avons également une responsabilité envers vous et nous avons l’intention de nous acquitter de notre tâche le plus harmonieusement possible en respectant votre rythme. Vous serez conviés, chacun individuellement, à vous questionner sur votre environnement immédiat de vie. Est-ce qu’il correspond à ce que je ressens en mon cœur? Que pourrais-je faire pour améliorer ma situation? Toutes ces questions se présenteront à vous et chacun devra y répondre par des actions autant individuelles que collectives.

Mes chers amis, prenez le temps de vous asseoir et de définir ce que serait votre cadre de vie idéal. Imaginez-vous pouvoir réaliser exactement ce que votre cœur vous dicte comme environnement idéal. Vous réaliserez peut-être que des changements doivent être entrepris dans votre environnement immédiat à commencer, souvent, par votre demeure immédiate. Vous faites tous partie de cette nouvelle conscience. Celle-ci vous conduira vers la transformation harmonieuse de vos Êtres et de vos espaces de vie.

Mes chers amis, réfléchissez bien à notre message. Nous sommes venus en éclaireurs pour vous aider, vous diriger vers un mieux-être et plus d’harmonie. Centrez-vous en votre cœur et demandez ce qui pourrait être entrepris pour favoriser votre développement harmonieux. Vous recevrez de multiples réponses, car il y a de multiples choses à changer, à améliorer. Ce n’est qu’un début. Nous vous épaulerons dans toutes vos entreprises.
Sachez que nous vous aimons, chers humains incarnés. À une prochaine rencontre.

Vos accompagnateurs de Vénus, résidents de Gaïa en attente de nos rencontres plus personnalisées.

© 2012 Françoise G. Roger pour la Grande Fraternité Universelle. Nous vous remercions de partager ce texte en respectant le contenu intégral incluant cette phrase et d’en indiquer la source:   http://www.etresenevolution.com