2 Témoignages de Louise

TÉMOIGNAGE : 1 

Source: Ayoun Jean-LucFacebook

Vécu de notre ABBA sœur LouiSa Maria

Alignement collectif au Point 0 7-10-2018

En accueil, en joie

Je sens mon corps étourdi, engourdi depuis 1 semaine. Je demeure donc la plupart du temps en état de vacuité, de repos et d’ouverture.
Lors de l’alignement de 17h (11h au Québec) à un moment j’entends en moi : la Lumière prend tout. La Lumière de la création se déverse et se résorbe en notre Cœur du Cœur.

Je perçois, vis que la Pleine Lumière dissout la matière, la transforme, l’alchimise, Éthérise, Le corps d’éternité prend la place du physique. Puis qu’après la Lumière retourne en l’Absolu, dans le grand vide Noir.

Puis, je revois en accéléré ce qui a été perçu il y a une semaine: La Fusion de la Jérusalem céleste avec les Cercles de Feu. Fusion Ciel- Terre et le retour en Absolu. Dans le Point 0 du cœur et du Tore.

Et maintenant, l’Unité Jérusalem Céleste_Terre dans un mouvement préparatoire, au Retour en Absolu, fusion avec Absolu, par le Point 0.

Je perçois l’alignement collectif au Point 0 accompli.
Puis, je perçois et vis que les corps d’Éternité sont aspirés joyeusement et fusionnent dans la Jérusalem Céleste, la Merkaba collective dans laquelle nos corps d’Éternité retournent, Ah, la stase c’est dans la Jérusalem Céleste (État) dont nous faisons partie et où nous retournons avec notre corps d’Éternité qui y est aspiré, fusionné.

Nous redécouvrant, redevenons et retournons à cette Lumière UNE (que nous avons toujours été) qui le moment venu retournera à l’Absolu. Dissolution finale. Réabsorption finale.!!!
Le retour à la Lumière UNE me semble L’État de STASE, par la Fusion également avec la Jérusalem Céleste en notre cœur.

Puis, je perçois le Tore et son centre POINT 0, trou noir-blanc. (Une espèce de tube). Puis je ressens son mouvement de VIE Éternelle que nous sommes, qui nous compose. Je ressens et vis le mouvement de VIE ÉTERNELLE, une et impersonnelle, juste État de Joie, Paix, Grâce et Amour!! On est vraiment TOUT ET RIEN. RIRES……
Autant en rire en cette phase finale, cette apothéose de révélation. Dans le centre du cœur, c’est accompli, ça n’a jamais bougé!!!!

Pourtant, nous sommes dans ce corps qui reconnaît sa Lumière et s’y abandonne rejoignant ainsi la LUMIÈRE une, impersonnelle qui elle-même s’abandonne au Point 0 qu’elle est simultanément. UNE VIE ÉTERNELLE impersonnelle, A-Consciente.

Du Point Noir, temps 0 la création se résorbe, la conscience se résorbe. Du point 0 tout est aspiré, absorbé. Nous sommes des particules de l’UN.

Louise


TÉMOIGNAGE : 2

SourceAyoun Jean-LucFacebook

Autre vécu de notre ABBA Soeur LouiSa Maria

Trou noir 7-10-2018

J’éprouve des vertiges dans les derniers jours et suis portée à y résister au lieu d’accueillir.
Aujourd’hui, au cœur du cœur, je perçois le trou noir et je m’y abandonne. Je m’y laisse aspirer.

Je perçois que mon corps luminescent y plonge, y flotte, le respire et y fond librement, joyeusement. Je laisse le trou noir m’accueillir, m’absorber et je m’y dilue, y fond.

J’ai perçu que mon corps luminescent sort par la tête, ré-entre par mon cœur en circulation libre dans le Tore, devenant une particule formant le Tore. Puis, tout revenant au point central par force centripète, puis tout disparait dans le noir doux, paisible, un souffle paisible.

Puis, je ressens que mon corps est vide, noir profond. Comme si la forme de mon corps est un grand trou de serrure, mais le contour est blanc. Le vide du trou de serrure! Hi hi! J’y sens l’air passer, tout le traverse, c’est un trou! avec un contour blanc. Une ouverture noire, sans porte, sur un grand espace blanc (toile de fond)

Puis, je perçois l’immensité du noir. L’infinie noirceur bienveillante et paisible qui m’habite et m’entoure. C’est UN. Juste Noir sans séparation. L’immense NOIR.
Je m’y baigne un très long moment. J’y ressens le repos infini, puis je m’y endors paisiblement.

Louise S