ABBA – Résumé retraite du 21.9 au 28.9.2018

SourceAyoun Jean-LucFacebook

ABBA RÉSUMÉ: (RETRAITE DU 21/09 AU 28/09 2018)

« De nombreux chemins sont parcourus à l’heure actuelle. Et je vous l’ai dit, que vous soyez en Joie, ou que vous soyez, au contraire, en résistance ou en souffrance, ne fait aucune différence parce que, que cela soit la Joie, nue, par moments, ou permanente, ou que ce soit la résistance ou la souffrance de quelque nature que ce soit, quelque événement qui survienne, ne peut, en définitive, que concourir à cet événement collectif.

Il n’y a ni échappatoire, ni possibilité d’erreur, ni possibilité d’annulation de quoi que ce soit. Reconnaître cela, c’est déjà se rapprocher de la liberté intérieure, de la Vraie Liberté, et se rapprocher aussi, collectivement, de l’événement.

Vous n’avez pas besoin d’autre chose que d’être vivants, d’être pleinement présents, ici et maintenant, quel que soit votre état, d’accepter cela, non pas comme une fatalité, non pas comme quelque chose auquel vous vous résignerez, mais bien, comme je l’ai dit, comme quelque chose qui est à laisser traverser, à laisser disparaître de lui-même, quitte à vous occuper, bien évidemment, de votre véhicule, de la manière, là aussi, la plus simple et évidente possible.

…………..

C’est cela qui installe la Joie ineffable de vous être reconnus, de vous être retrouvés, en ce qui n’a jamais bougé. Ceci met fin au rêve de la conscience. Ceci met fin à l’enfermement, et ceci met fin au concept lui-même de libération, comme d’ascension.

Ce qui passe finit de passer, ce qui n’est jamais passé, restera à nu, sans avoir besoin de soleil, sans avoir besoin de sphères planétaires, sans avoir besoin de dimensions, sans avoir besoin de forme, sans avoir besoin de manifestation, d’aucune sorte.

Rien ne pourra y manquer, aucune histoire, aucune conscience, aucune dimension. Tout sera révélé. Mais la révélation la plus importante est ce que vous êtes, et non pas un élément historique, même se déroulant en ce moment précis sur la Terre. »