RENCONTRES JUILLET 2018 / Satsang 4 avec Texte et PDF+ BIDI 3 + BIDI 4

RENCONTRES JUILLET 2018

 

SATSANG –  4

LECTURE AUDIO (MP3)

Satsang par : Jean-Luc Ayoun

Téléchargement (Download) : Audio MP3  Texte PDF


Alors qui parle, qui demande, allez Maurice, vas-y !
 
Jean-Luc, si on avale toutes les têtes couillonnées et tous les glands de ce monde, est-ce que ça ne va pas changer….
 
Avec le nombre qui a bouffé Macron, il est toujours aussi con, mais bon.
 
Oui, oui mais est-ce que ça ne va pas empêcher à la Lumière de réaliser les prophéties telles qu’elles ont été données ?
 
Pour quelle raison ? Attends je te signale qu’en Mai/Juin, on a bloqué réellement et concrètement d’ailleurs vous l’avez vu, toutes les actions au niveau du G7 de tous les Illuminati. Donc, ils sont dans un statut quo comme nous, y a plus d’actions, c’est comme si le système, si tu veux, le système de la matrice tournait maintenant en roue libre, y a plus de Van Halen, y a plus de possibilités pour eux de déclencher des évènements catastrophiques, tu vois bien ils ont essayé par tous les moyens de déclencher des guerres, ça ne marche pas, c’est comme si on tournait en roue libre, tu vois ?
 
Y a un système qui est mort mais qui continue tranquillement malgré tout, malgré tout ce qui se passe, ça fait partie de la logique, y a une force d’inertie je suis d’accord, mais le travail le plus important, c’est ce que j’expliquais hier en satsang, c’est plus d’aller rêver, d’aller casser quoique ce soit, c’est vraiment de réaliser cette phase si tu veux qui permet de rejoindre le UN, comme j’ai dit, l’Ether Primordial par le Féminin Sacré en s’absorbant au niveau de  l’Essence ou l’Étincelle (vous appelez ça comme vous voulez).
 
La différence essentielle, je pense que vous commencez à le sentir, avec ce que l’on a dit hier, quand vous faites soit des soins, soit dans les alignements ou autres, nous, dans les soins, c’est très, très clair, c’est à dire que maintenant on pense à quelqu’un, on prononce son nom , même si on ne le connaît pas, ou on a son image si on le connaît et instantanément la personne est absorbée, alors plus ou moins instantanément, y en a qui pénètrent d’un coup, d’autres c’est en plusieurs étapes, d’autres on sent que ça frotte un peu mais c’est ce principe là qui recrée non pas le feu , le feu y en a suffisamment, on arrête pas de cramer,  c’est plutôt ce qui va recréer ce champ ultime acausal de la physique que l’on appelle le Temps Zéro qui est lié à la présence de l’Ether Primordial.
 
C’est ce qu’on a expliqué : on a rembobiné tout le film, y a plus de film et pourtant on est encore là. Tout est arrêté sur le plan développement on va dire ou « évolutif » ou « involutif » peu importe, c’est comme si on était dans une espèce de hall, ce n’est même pas un hall de gare (je ne sais pas comment l’appeler) ou on était tous, et pas que nous, pas que les gens ouverts mais aussi fermés, les Illuminati, les guignols en train de se demander réellement et concrètement : Et maintenant ?
 
C’est vraiment l’impression qui domine parce que bon, les vibrations ça va, le feu du Cœur ça va, le feu igné ça va, Être les uns dans les autres ça va de plus en plus facilement, on le constate et c’est une réalité, c’est concret, c’est vécu ; mais on constate aussi que c’est comme si y avait, pas de direction tu vois ?
Autant avant y avait comme un objectif qui a été atteint, c’est comme quand tu cours, tu cours, tu fais un truc t’es content c’est fait et après ? Ça c’est résolu par la notion comme je l’expliquais hier par toutes les informations qui sont arrivées, à force de se poser des questions depuis une semaine, mais sans se poser de question simplement, c’est pas une attente ou un désintérêt mais d’attendre que se concrétise une action ou un état, donc y a pas 50 actions, c’est soit on se met tous en silence à l’intérieur chacun dans son coin, mais ça même si on est des milliers je pense pas que ça fasse grand chose sur le schmilblick comme je dis maintenant.
 
La seule façon, c’est de renforcer la fusion de ce feu igné avec ce que j’ai appelé l’Eau Primordiale c’est à dire magnifier le Féminin Sacré par le sens de l’accueil comme cela a été expliqué par ABBA, par BIDI, par moi pour déclencher quelque chose et ça a été dit hier, c’est nous qui déclenchons mais encore faut-il savoir quoi déclencher. Il ne suffit pas de se mettre en béatitude, ça je peux le faire, je peux rester des années comme ça, on est plein à pouvoir le faire alors ok c’est sympa on est en extase, on est à l’intérieur, y a plus d’image, y a plus de vision, y a plus de rêve, y a juste cette félicité totale et quand tu rouvres les yeux on s’aperçoit bien que ….
 
…Il n’y a rien de changé…
 
et pourtant, tout, je te le promets, encore si j’étais seul, mais on est des milliers à avoir œuvrer dans le processus qui était en cours en Mai/Juin et là on est comme pas dans une attente de quelque chose mais on se demande où se positionner finalement, tu vois, parce que soit tu te mets dans ce silence total, ce vide et cet état d’amour inouï qui se produit quand y a les soins, quand y a tout, mais le réel est toujours là, le réel l’illusion de ce monde est toujours là, elle tourne toute seule donc y a plus de direction.
 
Alors peut-être que c’est aussi quelque chose qui est préalable au Temps Zéro à l’arrêt de la Terre, et tout…mais intimement je suis convaincu que non. Ce n’est pas comme me disent certains, surtout en France paradoxalement et non au Brésil, des gens qui sont des adeptes de la…(inaudible), qui vivent l’Absolu ok, pour eux non, non on change rien, on reste là…..mais il se passera rien ! il se passera rien d’extérieur à soi tant qu’il n’y a pas cette communion, cette fusion mais vécue à un autre niveau, je pense que rien ne pourra se modifier, donc y a que nous effectivement et ça j’en suis de plus en plus convaincu mais encore une fois, y a que nous, mais agir sur la Terre c’est fait, agir sur les volcans ça va, agir sur les archétypes ça va, agir sur le rêve ça va, donc, à part rejoindre l’Éther Primordial c’est à dire l’Instant Ultime premier de la Création, je vois pas ce qu’on peut faire pourtant c’est une œuvre collective, on nous parle sans arrêt de collectif. Quand je dis collectif ce n’est pas la totalité de l’Humanité mais c’est un nombre suffisant d’individus et on l’est ce nombre suffisant d’individus, largement….
 
…Mais ce que je voulais dire, c’est que, la guerre au Moyen Orient, Macron, enfin disons que ce qui a été dit sur Macron, tout ça c’est toujours valable ?
 
Oui, sauf que le plan qu’ils avaient eux mis en place n’existe plus, c’est comme si y avait plus de plan…
 
Et les prophètes alors ? est-ce qu’on peut croire encore aux prophètes ?
 
…Bien non….
 
Lesquels ?
 
…Tous…
 
Mais je te signale que toutes les prophéties sont sous tes yeux. Que ce soit dans le Coran, que ce soit dans l’Islam, que ce soit …tous, tous, tout est là, absolument tout. Or, cet absolument tout qui est là ne déclenche rien, donc on a bien quelque part dans l’autonomie nouvelle une forme de responsabilité, pas d’implication en voulant quelque chose, mais on est obligé de constater que les volcans, c’est bon y en a 40 tous les jours qui explosent, les climats, on voit bien les orages qu’il y a partout dans le monde. Tous les signes, si tu veux, géophysiques, climatologiques, sociétaux, les prophètes sont là, on est dedans c’est clair pour tous ceux qui suivent l’Islam, et ils sont un milliard et demi, ils savent pertinemment que c’est la fin des temps.
 
Alors vous attendez tous un nadi extérieur, un sauveur extérieur, il n’y en a pas. Tout ceux qui se présenteront seront des imposteurs, ça c’est clair, même pour les gens qui sont dans les religions, pour beaucoup en tout cas, mais en tout cas ce qui se passe c’est pas l’impression d’être figés parce que le brasier est de plus en plus fort, c’est génial, y a de plus en plus de vibrations, y a de plus en plus d’amour, de plus en plus de disparitions mais c’est pas le but çà ! enfin je sais pas, c’est pas le but de rester tout seul dans son coin, dans son extase, dans son Samadhi, je peux le faire et on est plein à pouvoir le faire….
 
…Alors le déclencheur, il est où ?…
 
Mais on doit déclencher quelque chose ?
 
…Mais qui va le déclencher…
 
Hein ?
 
Comment on va le déclencher ?…
 
Pour moi, à part se réunir en communion comme on va le faire à partir de dimanche soir, à travers le feu sacré et l’absorption non plus des personnes, alors petite précision parce que chaque jour ça se précise, hier je vous avais parlé de cette respiration en 3 temps que je ne peux pas élucider, c’est comme si y avait 3 temps d’inspiration, 3 temps d’expiration, on ne peut pas l’expliquer mieux. En tout cas ce qui est certain, c’est que dans le processus d’absorption de l’autre maintenant, c’est plus du tout la personne que l’on absorbe. On absorbe vraiment quelque chose, alors parfois ça déborde un peu effectivement c’est dur à digérer ou ça coince un peu mais c’est plus comme avant.
 
Là on a, bien sûr quand la personne elle est mangée par la pensée ou par le Cœur parce que d’abord c’est la pensée l’appelle, la personne est là instantanément, elle se fait manger, elle rentre plus ou moins facilement, bien évidemment ça te remplit d’amour, de félicité à chaque fois plus y en a meilleur c’est, à part ça je ne vois pas parce que le feu, il n’est pas question de cramer aussi la matière, ça c’est le grille planète final mais c’est la lumière blanche.
 
Là pour l’instant je pense qu’il manque un élément qui est cet Ether, je ne vois pas ce qui peut manquer d’autre. L’Éther Primordial quand même je vous rappelle que on a appelé l’Ether Primordial, l’Esprit de Dieu peu importe les noms qu’on emploie, c’est quand même la première impulsion de vie, donc en recréant la première impulsion de vie, en communion, en fusion mais avec un nombre beaucoup plus important et en traversant les personnes, c’est à dire il n’est pas question d’accueillir la douleur de l’autre cette fois-ci mais d’accueillir son essence comme j’ai dit, vous l’appelez étincelle divine. En tout cas ce qui est certain, c’est que quand vous l’absorbez réellement et concrètement, à ce moment là il n’y a pas de diffusion de la personne dans votre corps, processus de Walk-In comme je faisais pendant les soins mais ça reste vraiment le plus près possible du Cœur du Cœur et c’est là où y a des effets surprenants. Sur ceux qui se sont endormis hier, vous avez bien vu dans les soins que c’est quelque chose de très particulier et je pense que cet état là qui est induit justement parce qu’on est les uns dans les autres mais avec un nombre suffisant, est susceptible et réel puisque y en a qui se sont baladés en ultra temporalité, je vous l’ai dit, c’est suivi d’effet, par le déploiement de la lumière blanche de façon beaucoup plus sensible et visible.
 
Donc on va encore déclencher un processus de seuil quantique, c’est clair, bien sûr les vibrations vont monter en folie….
 
…Ce n’est pas parce qu’on aura switché tous en Ether qu’on aura dissout la matrice hein ?…
 
C’est clair, faut surtout pas rester dans l’Ether sans ça vous allez vous retrouver comme je le disais avec plein de gens hier : comme un idiot tout seul dans votre monde, c’est pas le but on est bien d’accord, c’est pas le but même si y en a qui commencent à avoir des visions, des lignes temporelles de 5D, de11D on peut vivre les autres dimensions ici et c’est le cas quand vous avez votre corps d’Éternité qui prend la conformation  de la dimension d’origine ou d’un véhicule qui n’est pas de cette dimension. Ça c’est réel…
 
…Justement, définitivement disparaître et dissoudre la matrice, il manque un élément…
 
Oui mais je vous rappelle que cet un évènement collectif. Il ne peut pas être autrement que collectif puisqu’à partir du moment où on est les uns dans les autres et que c’est vérifiable maintenant tout le temps, ce n’est même pas une question de personnalité, tu peux avoir un problème personnel avec quelqu’un et quand même le manger, ça se passe très, très bien, tu vois ?
 
Donc là on a franchi l’obstacle de la forme, l’obstacle de l’identité, l’obstacle des miroirs, l’obstacle des archétypes, y a plus d’obstacles et on constate qu’individuellement oui, on peut effectivement aller très loin dans cet état d’amour, mais à ce moment là, on se déconnecte nécessairement, on n’emmène pas ce plan…
 
…Mais aller très loin, c’est aller dans l’Absolu !…
 
Oui c’est dans l’Absolu mais Être conscient de tous les autres plans, c’est pas nécessairement s’établir dans le grand Vide, c’est ce qui se passe maintenant dans le brasier d’amour ou d’autres moments tu arrives à le faire tout seul d’ailleurs où vraiment il n’y a plus d’informations de ce monde qui reviennent à la conscience, que ce soit le corps, les mémoires ou autres, tu es soit dans une vacuité totale avec une joie infinie, tu peux même parcourir d’autres mondes tout en restant dans cela, mais la transmutation si tu veux qui est réelle parce que je veux dire, on peut changer l’ADN, on peut faire beaucoup de choses, on peut changer la matière oui mais là c’est pas un problème de changer la matière, changer les consciences c’est largement fait aussi, c’est un problème de synchronicité…
 
…Comment ?…
 
…Y a que BIDI qui l’a réalisé, donc c’est à lui de nous faire passer tous….
 
Mais BIDI ne peut pas nous faire passer, pas plus qu’ABBA, pas plus qu’ABBA puisqu’il nous faut suffisamment réabsorber d’Êtres mais de façon simultanée et non plus chacun dans son coin parce que dans les brasiers d’amour ou tous les rendez vous qu’on a eu pour l’instant, c’était une émission on est d’accord ? même si on ressentait quelque chose ou pas, on était dans un état élémentaire c’était le but, mais sortir de la forme, là déjà avec le processus maintenant d’absorption au Coeur du Coeur c’est évident individuellement, donc à part faire ça collectivement où l’on démontre par notre action, par notre vécu qu’on a dépassé l’identité, la forme, les miroirs, les archétypes et tout ça, au niveau individuel c’est très facile, on est plein à le vivre à volonté, à .profusion.
 
Mais ce plein n’est pas synchrone, on ne l’a jamais fait de façon synchrone…
 
…Pourquoi de façon synchrone, puisque l’élément déclencheur c’est quand même la manifestation d’Hercobulus sur un plan visible…
 
Ou les trompettes ou autre chose…
 
…Pourquoi ne pas absorber aussi l’essence d’Hercobulus collectivement ?…
 
Alors, Nibiru j’y suis allé, comme par hasard on y est allés un soir sans se concerter, heu…ça va, tu perds 2 ou 3 kg à chaque fois tellement c’est intense…et c’est pas Nibiru qui…c’est sa visibilité ; l’action de Nibiru vous la voyez tous les jours y a aussi ce qu’on fait et la proximité déjà, donc si tu veux le déclencheur collectif, bien évidemment que ça va pas être nous quand on va faire les communions-là, mais on va créer les conditions propices à l’apparition de l’Évènement qui est déjà inscrit bien sûr, quelque soit l’évènement, on s’en fout que ce soit l’Ether Primordial qui fait résonner le premier Ether de Marie qui crée l’Appel de Marie, Nibiru qui apparaît, mais tant qu’il n’y a pas, et ça a été redit je crois, tant qu’il n’y a pas cette notion de sidération, c’est à dire de choc. Si tu vis ta sidération seul, tu te retrouves dans l’Amour Absolu, ok t’as été sidéré, c’est parfait, c’est passé.
 
Mais, la sidération collective c’est une autre paire de manche et pourtant y a plus d’obstacles.
 
Normalement, ça devrait se passer en 1/4 de seconde…
 
Oui.
 
Y a 3000 degrés avec la fusion du feu soleil et la terre, c’est fini le carbone ?…
 
Oui, je suis d’accord, complètement d’accord.
 
…C’est tout simple…
 
Mais personne ne peut le faire seul dans son coin, même si on agit en utlra-temporalité.
 
…Mais qui peut fusionner avec le soleil pour agir avec nous ?
 
Mais je l’ai fait sur le soleil…
 
…Et bien, on n’a pas eu 3000 degrés…
 
Y a aucun problème, même dans les volcans c’est à 4000 degrés au corps d’Éternité, ça ne lui fait ni chaud ni froid.
 
Justement, faut que le carbone disparaisse…
 
Sincèrement, là, ce n’est pas une inconnue, c’est que l’agencement des évènements dans la fluidité de l’amour, de la matrice christique commence seulement à se présenter je vous l’ai dit, depuis 2 jours, ou je commence à élucider et d’autres aussi comment œuvrer.
 
…Oui, Manu, 2 secondes…
 
…Hier, l’axe de la Terre qui a commencé à se dévier de…
 
Ça on le sait.
 
…Hier, hier…
 
Y a en plus 8 pôles magnétiques sur la Terre, ils sont pas retournés, on en a 8…
 
…Il insiste, c’était hier, hier…
 
Il n’a eu une bascule de 230 degrés à l’ouest de….
 
Tu sais n’importe qui, nous on a des plantes sur la terrasse, il suffit de voir que chaque jour à la même heure, le soleil n’est jamais au même endroit, ça on le voit tous les jours, donc, le ??? de la Terre, le basculement de base sur le basculement des pôles du soleil, le basculement des pôles de la Terre….c’est là.
 
Y a 8 pôles magnétiques sur Terre : 4 pôles nord et 4 pôles sud
 
…Brouhaha…
 
…Tu peux répéter, on entend pas…
 
…Allo, on n’entend rien là sur l’enregistreur…
 
Donc, effectivement tout ce qui est concret, sur le plan dense matériel est bien réel, on peut pas l’inventer, ces volcans qui se réveillent, ces volcans qui se réveillent tous les jours, le ???de la Terre tout est cohérent si tu veux, totalement cohérent, on peut pas dire y a un élément qui est un retard, ou un évènement qui est en retard y a une jonction (je vais l’appeler comme ça) une jonction, je sais pas laquelle certainement celle de l’Éther qui n’est pas encore réalisée sans ça comme tu dis ça se ferait comme ça d’un coup de baguette magique, c’est pas lié au nombre à part la synchronicité de ce mécanisme d’absorption et de ..les uns dans les autres…
 
…Et le trou noir là-dedans ?…
 
Comment ?
 
…On a chacun un trou noir ?…
 
Oui
 
…Pourquoi il ne coopérerait pas au processus de dissolution du carbone ? ….
 
Je ne sais pas, mais vous voyez bien que tout tourne en roue libre sur la terre, c’est vraiment le sentiment que j’ai, tout part en sucette comme on dit, mais ça continue à tourner en sucette
 
…C’est ça le problème…
 
Alors c’est peut-être normal aussi, je n’en sais pas plus, moi je vous l’ai dit, le Maître du Temps a rendu à tout le monde la maîtrise du temps et c’était indispensable à la fin de l’anomalie primaire, ça ne pouvait pas être autrement, parce qu’aucun être humain quel qu’il soit, même sa puissance quelque soit, il peut impulser un processus mais il ne peut pas vivre le processus tout seul c’est impossible et encore une fois le nombre de frères, de sœurs de part le monde qui vivent tout ça. C’est devenu…. C’est invraisemblable et la progression qu’on a par exemple sur le site live et sur d’autres est absolument phénoménal. C’est très bien, on est beaucoup, bravo.
 
…Quand même le trou noir qui peut absorber toute la matière et la transformer en Absolu, donc il faut aller vers les trous noirs, tous…
 
…Le trou noir, c’est l’Absolu…
 
Mais pour moi le trou noir, il est maintenant au Cœur du Cœur, d’ailleurs le Cœur du Cœur, c’est là qu’on voit dans les soins par exemple avant-hier et surtout hier, il suffit de penser à la personne, tu sens instantanément cette respiration ternaire du Cœur qui se fait. La personne est là et elle est absorbée…
 
…Tu dis la personne…
 
Pas la personne, l’image de la personne…
 
…C’est important la nuance…
 
La personne on passe à travers, bien évidemment les effets peuvent être très très physiques pour ceux qui le vivent, mais c’est plus la personne parce que je sens plus la personne, moi je la vois quand elle arrive, on peut apercevoir des choses mais je m’en fout, c’est ce à travers de la personne qui rentre donc, le processus de la fusion alchimique des étincelles divines (on peut appeler ça comme ça) mais cette fusion elle ne dépend pas que du feu, il faut qu’il y ait cette douceur et ça j’en suis convaincu, qu’il y est cet aspect d’accueil en douceur et non plus par ce feu insensé qui monte de plus en plus déjà dès ce matin-là, qui peut être est la logique aussi mais qui pour moi doit être contrebalancé par l’aspect le plus…..pas de prudence, mais en tout cas le plus porteur d’informations c’est à dire l’eau.
 
L’eau et le feu rejoints, on rejoint l’Éther c’est ça, à travers toutes les étoiles, les circuits qu’on connait, c’est évident c’est à dire réunir le TROIS en UN, la respiration bien ternaire. L’UN c’est plus l’autre en tant que personne, identité, âme c’est une étincelle d’esprit, un fragment d’esprit, ce fragment d’esprit est réabsorbé et à chaque fois qu’il est réabsorbé pour n’importe qui, à chaque fois ça vous remplit vraiment, vous vous sentez à la fois, comme je le disais, dans quelque chose qui est tellement vaste et en même temps tout petit, petit, riquiqui.
 
Donc on fait la jonction du Tout et du Rien.
 
Mais quand tu vis l’Éther, quand tu es dans l’Éther, ton corps carboné est toujours là, c’est ça qui ne va pas.
 
Oui, mais ça c’est prévu au moment final, au grille planète final.
 
Le moment final, c’est toi qui as dit que nous déclenchionsalors…
 
Non on déclenche, l’évènement. Il faut qu’il y ait un évènement, même s’il n’y a que 2 jours entre l’évènement et le grille planète final, c’est l’évènement, c’est à dire c’est cette sidération de la A-Conscience, de la Conscience elle-même qui met dans cet état de choc et qui installe le Temps Zéro.
 
…Ouais..
 
…Là tout est accompli, tout est fait, n’y a rien à faire, y a juste à finaliser et ça se fait là…
 
Ouais, on a tout fait…
 
…C’est fait…
 
Mais le faire tout seul.
 
…Mais on l’a fait, là, il n’y a plus rien à chercher ….
 
Oui, là, c’est clair que c’est ça, après ça maintenant je pense sincèrement qu’on sera obligé, je pense sincèrement de rentrer dans ce silence intérieur parce que si tu ne rentres pas dans le silence intérieur, d’abord tu vas continuer à te consumer mais réellement, réellement et concrètement et comme on disait tu vas te retrouver comme un con tout seul ou avec quelques individus mais ce n’est pas le but donc on va être obligé de pondérer…
 
…Non pas avec la matière qui suit derrière…
 
…Voilà, on va être obligé par ce silence de pondérer...
 
Il y a tout qui suit, les éléments suivent, l’Éther suit, tout suit…
 
Mais si on est plusieurs à toucher….
 
…La consumation elle n’est pas seule là, elle est collective…
 
Oui mais la consumation si tu veux.
 
…Ça s’est fait…
 
Attends, attends, la consumation, elle met fin à la matière de ce monde, mais n’oublie pas que le processus qui est engagé et qui lui est bien réel et bien concret, c’est ce qu’on a appelé la décréation, c’est à dire on boucle le cycle, mais on ne boucle pas uniquement pour nous, le faire faire, si ce n’était que ça encore, on poursuit et c’est fini.
 
…C’est pour ça que ça prend un bout de temps….
 
Hein ?
 
…Ça prend le temps que ça prend…
 
Je n’entends rien.
 
…C’est pour ça que ça prend un bout de temps, puisque ce n’est pas que nous qui sommes impliqués, mais l’ensemble de la Création…
 
On est bien d’accord mais y a une limite de rupture et que je sens parfaitement. Moi je m’en fous de mourir, ça me fait ni chaud, ni froid mais dans le processus qui a été acté, c’est à dire la dissolution, la réabsorption des dimensions, on peut pas se contenter de ça, sans ça bien sûr que on se laisserait consumer totalement, y a aucun problème et pour tout ceux qui vivent ça, y a aucun problème, soit Brigitte, toi et des milliers d’autres partout, y a aucun problème avec ça, mais on ne peut pas quoiqu’on dise, à partir du moment ou tu conscientises….
 
…Je parle au niveau collectif, pour moi c’est déjà accompli…
 
…Le feu mettra fin à la matière, mais je te signale que quand tu es dans les autres dimensions en tant qu’Élohim, le feu ça ne te fait rien, bien au contraire, ça te recharge un maximum.
 
…Non mais il dit qu’au niveau collectif, pour lui, c’est déjà accompli…
 
Ben oui mais on est toujours là.
 
…Brouhaha…
 
C’est une question de semaine ?
 
C’est une question de temps, de semaine.
 
Je suis d’accord que c’est une question de temps, ce n’est même pas une question de patience parce que je m’en fous, mais c’est une question que ça soit (comment dire) dans une forme de perfection et cette forme de perfection pour l’instant on n’y est pas. On a fait tourner le système en roue libre, la matrice, la conscience Christique elle est là, y a aucun problème, on est tous reliés
 
…On est en train de le cocréer là en ce moment…
 
Oui c’est ce qu’on est en train de préparer pour dimanche, je suis bien conscient de ça parce que ça a été non pas un choc mais on constate chaque jour, tous, vous voyez bien autour de vous que vous viviez les vibrations, que vous vous intéressiez, aux actus, aux volcans ou au climat, faut être vraiment aveugle ou la tête comme une autruche dans la terre pour pas le voir.
 
A tel point que vous avez même maintenant des vidéos de certains cheiks musulmans qui annoncent à Altair que l’Absinthe, l’Étoile, ils nous disent tous : ça y est elle est là, elle est là. Nous aussi on la voit, elle est là., oui elle est là.
 
On est d’accord, c’est bien réel, c’est bien concret, donc on a réellement, réellement précipité quelque chose mais cette précipitation qui a dissout la matrice binaire, remplacée par la matrice christique qui est la conscience christique elle est aussi bien réelle et concrète mais, cette notion de temps qui s’écoule n’est pas lié au fait que je sois pressé, moi ou quiconque,, c’est simplement que, avec ce temps qui s’écoule, on n’a toujours pas collectivement même si on est de plus en plus nombreux vécu ce Temps Zéro.
 
Or il est indispensable, même si on est plusieurs à avoir passé ce Temps Zéro et à prendre des lignes temporelles transitoires où y en a qui se retrouvent à vivre leur lignée stellaire ici même sur Terre, puisqu’on résout toutes les dimensions, donc on a touché tout ça, il nous reste à toucher ce que j’ai appelé l’Éther Primordial c’est à dire le premier impulse de la manifestation de la conscience et ça ça doit être vu comme cela a été expliqué pendant des années par la totalité de l’Humanité, ça doit être vécu, cette stase, ces 3 jours d’Absolu doivent nécessairement être vécus de manière collective, qu’on soit d’accord ou pas,  parce que c’est à ce moment là qu’il y a non pas une réinitialisation mais vraiment la certitude pour tout être humain de ce qu’il est et sans aucune équivoque même sans aucune vision et sans aucune expérience.
 
A partir de là,  oui là, je pourrai dire après cet évènement c’est gagné définitivement, de toute façon c’est déjà accompli, mais y aura pas cet inconvénient qui commence à apparaître non pas de l’impatience, parce que l’impatience, comme cela a été dit, même quand on est impatient cela génère de la colère et ça fait monter encore plus la vibration, ça déclenche même plus de désordre dans le corps, ça peut déclencher des désordres dans les voitures, faut faire attention, ou dans l’électronique,  mais le corps il encaisse sans problème, il encaisse et donc c’est pas à ce niveau là que ça se passe, mais comme tu le dis ça se met en place.
 
Ça se met en place dans les idées, ça se met en place dans ce qui est véhiculé, dans les visions, dans l’ultra temporalité, donc  tout est parfait par rapport à ça, mais c’était parfait de la même façon quand on a commencé à bousiller tous les archétypes, à emprunter tous les costumes des Dieux,, bon c’était marrant, on s’est bien amusé, mais maintenant il faut vraiment aller à cet essentiel et cet essentiel c’est cet amour sans forme, cet amour Nu dont on nous rabâche les oreilles sans arrêt, que certains vivent sans aucun problème même sans être passés par les voyages, la Conscience Nue mais faut qu’on s’y installe, pas tous c’est pas possible, à travers les possibles  jusqu’au moment de l’évènement mais qu’on s’y installe en grand nombre et quand je dis un grand nombre, encore une fois…
 
…Permanent…
 
Oui on peut le mettre permanent
…De façon permanente…
 
Faut que ce soit permanent mais il faut quand même impulser comme on a fait avec le brasier….
 
…Il y aura toujours des gardiens ?…
 
Après y a un effet boule de neige…
 
…Pour accueillir….
 
Par l’accueil, je ne vois pas.
 
…Justement, y aura toujours des gens en permanence dans cet accueil et ça va être de façon exponentielle…
 
Ça va être présenté comme ça, indépendamment des 3 rendez vous à partir de dimanche, vous savez après c’est à chacun….
 
…Moi je peux être carrément dans le Darshan permanent…
 
Alors soyez pas trop gourmand, parce qu’on est plein à avoir bouffé la planète, le système solaire, il doit y avoir quand même une spécificité même si on est dans le collectif une spécificité en premier, pas des individus mais des étincelles avant de parler comme on faisait jusqu’à présent on pouvait absorber la Terre, tout ce qu’on voulait, mais là on est dans une relation d’étincelle divine à étincelle divine avant tout, donc ça concerne, c’est quand même pour chaque personne une étincelle divine, qu’on le veuille ou pas.
 
…Oui mais pour moi, c’est don de lumière, don de lumière, tu vois, c’est ce que fait un peu Mère Meera quand elle fait ses trucs, ses parabrahman, mais je peux le faire 24 sur 24, et là je serai super efficace…
 
Mais c’est de la responsabilité de chacun…
 
…Il ne faut pas le faire tout seul…
 
…Oui mais en le faisant moi, il y a un effet…
 
Oui il y a un effet démultipliant on est d’accord mais donc c’est une réorientation de la pensée, de l’idée et de l’action qui est liée non plus cette fois-ci à ce feu qui monte ou ces vibrations qui montent, mais vraiment l’accueil crée la disparition, et ça j’en suis convaincu parce que au fur et à mesure que l’accueil se fait, je parle dans les soins du soir, je vois bien que plus c’est accueilli, plus…en même temps tu es vraiment dans un amour insensé et en même temps t’es rien, donc là on a rejoint tous les plans d’actes d’absorption, de manger l’autre, même si le terme n’est pas très joli, mais c’est pas aimer l’autre parce que aimer l’autre c’est encore une projection et accueillir, c’est vraiment l’accueillir en son intimité, au travers de la personne et ça par contre c’est résolutoire, c’est résolutoire au niveau individuel et ça va être résolutoire au niveau collectif, ça peut pas être autrement.
 
…Pour moi, y a plus que ça à faire…
 
Il y a plus que ça.
 
Qu’est ce qui manque pour que la planète s’arrête puisque notre corps c’est aussi la Terre, la planète, donc on devrait être en stase, qu’est ce qui manque pour qu’on soit dans cet état-là ?…
 
Ça été dit, qu’on arrête de rêver… tous les rêves qu’on a cassés.
 
…Mais on ne rêve pas…
 
Si tu rêves, tu rêves même dans ce réel là, dès l’instant où ta conscience, ta pensée, tes émotions, toute ta vie n’est pas tournée vers cet état de béatitude et vécu en permanence et c’est très facile d’y arriver sans avoir besoin d’être flyé en extase à l’intérieur, tu peux le manifester 24 h sur 24
 
…En stase…
 
Ouais à ce moment là, la stase arrivera d’autant plus vite, d’autant plus vite.
 
…Normalement ça doit être synchro avec la Terre qui se met à…
 
La Terre on est en syntonie totale avec la Terre, chaque fois qu’on fait un brasier d’amour, la fréquence Schumann, les harmoniques montent au top, au-delà de…
 
…On est déconnectés maintenant ?…
 
Maintenant ça y est on a déconnecté par rapport à la fréquence de Schumann parce que ça servait plus à rien, la seule chose qu’on a reconnecter, c’est ce que je disais tout à l’heure c’est ce trou noir, cette espèce de…, mais ça, ça ne peut se faire non pas par émission, non pas par le feu, le feu a permis de révéler mais maintenant il faut réabsorber tout ça, c’est à dire réabsorber le rêve.
 
L’étape c’est d’arrêter de rêver ensemble par l’absorption mais ça ne vous prive pas les uns et les autres et même par la pensée, ça a été dit lors d’une question, vous n’avez pas besoin de sentir les vibrations, ou de voir les Êtres arriver. Si vous passez votre temps à aimer les autres, on l’a dit et  vraiment passer outre tous les problèmes de personnalité, tous les problèmes d’ego, tous les problèmes de pensées différentes, là à ce moment-là vous êtes dans la Vérité, mais c’est pas quelque chose qui doit être fait uniquement parce qu’on a donné rendez vous pour le collectif, c’est des actions qui doivent se mener automatiquement, comme maintenant le feu est automatique quand vous pensez au feu, y a pas besoin de s’allonger, y a pas besoin de quoi que ce soit mais ça doit être la même chose pour cette notion d’accueil.
 
Ya pas besoin de se prendre dans les bras pendant 1 heure ou de connaître les gens, vous pouvez être dans cette disposition d’accueil intérieur et de silence par la vigilance et par l’attention mais à chaque minute de votre vie. Ça nécessite peut-être les premiers jours une espèce d’attention et de vigilance plus importante qu’à l’accoutumée, mais je vous garantis qu’après ça se réalise tout seul.
 
Ça j’ai pu le vérifier bien antérieurement à ça, quand vous rencontrez des gens et que vous êtes dans cet état, tout le monde vous sourit et vous avez des cadeaux de partout, c’est réel, c’est tout à fait réel et concret….
 
Je suis d’accord mais c’est pas ça qui te met en stase et c’est pas ça qui met la planète Terre en stase ?
 
Oui on est d’accord mais si on est beaucoup à le faire indépendamment des premiers rendez vous à orienter ses pensées et sa vie sur cela, ça va se faire d’autant plus vite puisque c’est la seule solution. Tu peux balancer de l’amour, du feu, réveiller tous les volcans, on l’a fait, casser tous les mythes, tous les archétypes, effectivement ça a été un sacré travail mais maintenant y a quelque chose qui doit être évident là aussi, c’est à dire que ça ne doit pas être quelque chose qu’on doit chercher, cogiter ou s’aligner, attendre que ça se fasse. Ça doit se faire naturellement, mais pour que ça se fasse de façon naturelle, il faut que ta pensée, puisqu’on est relié aussi par la pensée maintenant dans cette Conscience Christique soit orientée en permanence sur ça quelque soit ta personne…

…Moi c’est au-delà de la pensée, au-delà de la conscience…
 
Oui mais c’est la pensée qui nous dirige, il faut bien que ta pensée soit polarisée là-dessus…
 
…Zéro pensée, point zéro…
 
Non parce que là encore, il y a cette notion d’accueil. Après oui effectivement, si ça ça ne marche pas, à part être dans le silence de façon de plus en plus extensive, dans cet état de vacuité, y aura plus d’autres actions menables et là, la seule chose qui est gênante c’est que, pour moi, peut-être que je me trompe, de vision que j’en ai même en ultra-temporalité c’est que c’est toujours cette notion de collectif, tu vois ? c’est que le rêve doit devenir commun et le rêve doit cesser de façon commune
 
…Alors pourquoi BIDI dit que si y en a un seul qui y arrive, il réussira justement à dissoudre cette matrice totalement. Si y en a un seul qui y arrive…
 
En tout cas, ce n’est pas moi. Moi j’ai l’impression que plus on est, meilleur c’est. Tout seul j’ai suffisamment joué pendant 2 mois même avec les acolytes de partout, je ne suis pas certain du tout et je ne le ressens pas comme ça en plus si tu veux, y a un…pas un respect du libre arbitre de l’autre, ça veut rien dire, mais là ce phénomène collectif, je sais pas comment l’appeler mieux où y a un champ unifié qui est réellement créé par les individus, on sait très bien, que même la prière, quand y a des gens qui prient, des bombes y en a moins. On sait très bien que quand on est dans le brasier, il se passe des choses, on l’a vu, la résonnance Schumann qui montait, les volcans qui se réveillaient, c’est concret, c’est réel, donc de la même façon, ce que l’on vit pour ceux qui atteignent cet état et qui vivent cet Amour Nu est aussi réel et concret, c’est devenu très, très présent.
 
Donc la seule force, effectivement, c’est l’Amour, mais l’Amour Nu, là je ne parle pas d’Absolu, ou tu es antérieurement à ça, parce que les gens qui sont en Absolu, ok on en a plein, y en a qui y sont depuis 20 ans mais ok c’est bien.
 
Or, ça passe nécessairement par des êtres incarnés, nécessairement,
 
…Il faut peut-être les deux…
 
Mais quand je dis des êtres incarnés, c’est un collectif qui a la même pensée au départ qui est cette notion d’Accueil, d’Amour Nu, de Féminin Sacré. A partir de là, chacun le vivant soit tout seul dans son coin, soit au moment collectif à partir de dimanche, on aura vécu, on aura saisi et on saura le refaire de manière naturelle et spontanée et d’ailleurs ça fait que 2 – 3 soirs que c’est comme ça et chaque soir c’est de plus en plus clair ce qui se produit, c’est d’une netteté absolue et effectivement ça te met dans un état où y a le Tout et le Rien dans le même temps.
 
Et ça c’est exceptionnel car c’est exactement ce qu’à dit BIDI c’est réunir tous les temps dans le même temps donc pour moi c’est la solution mais pas parce que ça va être dimanche, lundi, mardi, là on va initialiser un processus que chacun doit reproduire spontanément où que vous alliez.
 
Moi j’ai bien vu même en étant en réaction par rapport à Paris, il suffisait de me replacer instantanément les faits et j’avais des cadeaux de la vie, c’était inouï, inouï, à tous les niveaux, même au niveau le plus dense. Tu veux acheter un truc, la personne te l’offre, tu laisses passer quelqu’un n’importe où, la personne te fait un grand sourire, ça n’existait pas en France, donc si vous voulez y a une efficacité réelle, donc cette notion d’amour et d’accueil où on se vide de soi pour accueillir tout le reste mais ça on peut le faire après ces rendez-vous en n’importe quelle circonstance, ça a été redit encore par BIDI avant-hier, qu’est-ce qu’on met devant ?  Est-ce qu’on met nos revendications personnelles par rapport à quelque chose qui ne nous plaît pas, pas juste et pas normal ? ou est-ce qu’on met malgré tout l’Amour devant et ça c’est le test, c’est le test pour chacun et avec ça on ne peut pas tricher. Tu ne peux pas avoir une posture ou un comportement, parce que là tous ceux qui sont dans l’apparence et dans les concepts, tout ça, ça ne marchera pas, mais comme on est de plus en plus nombreux à être capable de le vivre et de le réaliser, je dirai même spontanément, c’est à dire sans méditer, sans s’aligner, sans être allongé mais dans la vie courante, hein, dans la vie courante.
 
Sans ça on crée encore une séparation : ah je suis bien, je vis des expériences, et puis après y a la vie habituelle, on doit faire passer cet état, cette conscience, cette A/conscience, cet accueil dans le quotidien, dans le quotidien et là il n’y a pas besoin d’énergie, de vibrations, c’est comme ça a été dit, c’est un changement de posture, de comportement, d’habitude, on doit se forcer même à mettre devant pour s’oublier soi-même.
 
…C’est bien Orionis qui gère les mondes…
 
Oui.
 
…Et bien justement, il a bien un rôle à jouer pour la dissolution des 7 mondes là ….
 
Ça y est, ils ont tout remis, Orionis, Yaldabaoth, c’est fini.
 
…C’est fini quoi ?…
 
C’est fini au niveau du programme, le programme et les contrats qui avaient été signés sont tous caduques, tous sans exception. Y avait des accords, si tu veux je l’ai déjà dit, entre la Confédération Intergalactique et les forces qui étaient opposées à la Confédération « des forces de l’ordre », mais y avait des règles à respecter, y avait un programme et un plan qui a été parfaitement respecté par tout le monde.
 
…Ce n’est pas fini, c’est dissout…
 
L’acte final, si tu veux, on le sait tous, quand on a parlé de décréation, c’est la réabsorption des mondes, c’est d’ailleurs décrit chez les Indous, c’est ça qu’on vit, mais cette réabsorption des mondes puisqu’on est, nous le point d’impact de cette réabsorption de toutes les dimensions, y a nécessairement un moment synchrone, je parle même pas du grille planète final, celui là il est acquis mais ce moment synchrone il est impératif même si les prophéties sont un peu modifiées, le moment synchrone on peut pas s’en passer. C’est le moment ou justement on se reconnaît tous en la Vérité qu’on le veuille ou pas.
 
Or, on nous met une sacrée responsabilité puisqu’on nous dit, BIDI, ABBA, moi-même je le dis : c’est nous qui sommes maintenant responsables et autonomes de ça, c’est nous qui avons toutes les cartes en main et on ne peut pas échouer, donc on est sûr de gagner, c’est déjà gagné mais c’est simplement de savoir comment tu poses les cartes, c’est tout, comment tu agences le territoire….
 
…C’est un jeu…
 
Oui, oui, mais enfin je n’ai pas envie de jouer plusieurs fois la partie
 
…Nous non plus…
 
Personne, donc si tu veux effectivement comme tu dis on laisse venir comme on a fait, les infos commencent à arriver et on laisse dérouler simplement.
 
On a posé l’intention, on a laissé arriver les idées, les concepts ou le vécu en ultra-temporalité, ok c’est parfait, mais par contre, ce qui est important, c’est que chacun comprenne, c’est pour ça que j’insiste dans le satsang que ce n’est pas manger l’autre comme on l’a fait à tout va ces derniers temps, c’est vraiment traverser la personne et avoir l’intention dans la tête que l’autre personne elle n’est rien c’est une réabsorption d’étincelle divine. On n’est même pas sur l’âme, on n’est même pas sur le corps d’Éternité et quand ça se passe correctement je vous le dis, vous sentez cette respiration en 3 phases au niveau du Cœur et surtout la personne ne diffuse plus dans le reste du corps. Bon y en a certain ça diffuse encore sur le plexus parce que c’est plus dur à digérer mais c’est de plus en plus rare, ça reste pour la plupart même des gens que je ne connais pas, que je n’ai jamais vu ou même des gens qui sont en opposition, là il ne peut pas y avoir d’opposition, c’est à dire quoiqu’elle dise, quoiqu’elle fasse elle est de toute façon absorbée au niveau de son étincelle divine et ça, c’est suivi d’effet.
 
…Brouhaha…
 
…Je vais le faire ce soir avec vous….
 
On clôture sur ça, ça se met en place progressivement, mais faudra qu’on le présente on ne peut plus clair et sans aucune équivoque parce que même dans ce processus là, c’est très facile, c’est arrivé avec une ou deux personnes le premier jour, vous vous laissez emporter par l’âme ou par la personne donc vous commencez à sentir plein de trucs, à voir plein de trucs. Il faut shunter ça, d’ailleurs BIDI m’a suffisamment engueulé les premiers temps, même si c’est hyper efficace, ça m’arrive encore de le faire, quand j’ai une maladie précise, quelqu’un qui me demande, je fais l’effort de le faire, mais ce n’est pas la finalité ça.
 
La finalité c’est vraiment qu’il n’y est plus aucune différence entre toutes les étincelles divines, que toutes ces étincelles divines se voient face à face et s’absorbent les unes les autres et là aucune matière, aucune conscience ne peut être un problème, donc le mois de juillet va être passé à ça et on n’a pas besoin d’autre chose que de le faire, y a pas besoin de rapporter de vision, y a pas besoin de vision, y a pas besoin de rapporter de scénario, y a juste à laisser grandir ce qui se passe quand on fait ce genre d’absorption, cette joie inouïe qui est là, qui prend tout l’espace autour de toi et qui te ramène en plus au centre, dans le même temps.
 
Donc là, c’est effectivement du Tout au Rien, et du Rien au Tout réellement vécu et conscientisé et qui débouche nécessairement sur la A-Conscience mais pas tout seul dans son coin encore une fois, pas tout seul dans son coin, vraiment tous ensemble. Donc ça nécessite, comme ça a été dit, une forme de responsabilité et d’autonomie de chacun non pas pour partir avec l’idée de déclencher un évènement sans ça on a tout faux mais de partir uniquement avec l’étincelle divine de l’autre ou l’essence comme je l’ai appelé parce que étincelle y en a qui vont imaginer des flammes sur la tête, ou…faut rien imaginer, faut rien conceptualiser, faut rien imager, simplement je mange l’essence de l’autre j’ai pas besoin de représentation et c’est effectivement ce qui se passe.
 
Parce que rappelez-vous, on l’a répété des milliers de fois, on est reliés par la pensée et par le Cœur, donc si notre pensée est cohérente, pas en demandant, mais vraiment d’aimer l’autre, c’est à dire de devenir le vase de l’autre, là y a plus aucun problème parce qu’on met en œuvre les paroles « Aimez-vous les uns dans les autres » à la perfection mais pour cela ça nécessite un seul effort au niveau de la personne dans la vie courante, c’est de ne jamais entrer en opposition, on peut être en colère, piquer des colères mais ne pas jouer le jeu de la dualité dans ce jeu-là .
 
Donc on ne peut que traverser les personnes, les âmes, les histoires, les individualités pour aller au Cœur de l’autre, le ramener dans notre Cœur à nous au-delà de toute personne, c’est à dire qu’il ne doit pas y avoir d’intention de guérison, il ne doit pas y avoir d’intention autre que de vivre cela, c’est très pointu au niveau du mécanisme de la pensée, parce que si vous partez avec une idée préconçue d’en finir ou de guérir l’autre, vous allez vivre la personne, vous allez guérir l’autre…
 
…Oui…

…Moi, je n’ai jamais fait des trucs comme ça, je risque de faire n’importe quoi, alors je ne vais pas visualiser les autres parce que ça va m… (inaudible), donc est-ce que je pourrai prononcer : je mange l’essence de Untel intérieurement, est-ce que ce serait bien de prononcer intérieurement : je mange l’essence de Emmanuel Macron, je mange l’essence de…
 
Mais commence déjà à manger ceux qui sont ouverts, ceux qui sont comme toi….
 
Non mais d’accord, peu importe qui je mange, mais le fait de prononcer intérieurement je mange l’essence…
 
Je n’ai pas dit de prononcer intérieurement, je t’ai dit : tu es dans la pensée, tu ne sens pas les vibrations, tu es dans ta pensée, tu te poses, tu vois quelqu’un dans la rue, tu l’accueilles, ce n’est pas compliqué ça ?
 
…Non mais d’accord mais après tu dis : attention faut pas accueillir la personne mais son essence….
 
Là, c’est mental.
 
C’est trop compliqué pour moi.
 
Non, non, l’énergie, la vibration, la conscience suivent ta pensée. Si ta pensée est claire, même si tu ne vis rien, l’action sera clair et le résultat sera clair. Si tu commences à gamberger en te disant mais qu’est ce qui va se passer, il faut le vivre et tu comprendras après et le vivre correctement, c’est surtout ne pas s’encombrer de concepts, de techniques ou autres, n’y a rien de plus simple.
 
Vous pouvez le faire les yeux ouverts, après vous voyez quelqu’un, quoiqu’il vous dise, quoiqu’il fasse mais n’allez pas plonger comme on l’a fait au début parce que c’était marrant avec Macron, simplement dans votre vie, les gens que vous connaissez, les gens que vous rencontrez dans la rue, le plus simple possible
 
…D’accord, tu dis c’est simple mais en même temps tu dis oui mais attention ce n’est pas absorber la personne mais son essence…
 
Oui, oui.
 
…Alors tu vois…
 
Mais c’est ta pensée qui crée ça, t’es têtu hein ? Ce n’est pas tes concepts dans ta tête ce que tu penses dans tes constructions mentales, si tu regardes quelqu’un dans les yeux avec amour sans rien d’autre, il est mangé, je ne peux pas te dire mieux. Ils sont où les concepts là ?
 
…C’est toi qui as fait une distinction de concepts…
 
Comment ?
 
…C’est toi qui as fait une distinction de concepts…
 
Mais la distinction, elle est fondamentale dans l’intention de départ, mais si dans ton intention, tu penses déjà oui mais…oui, mais…oui, mais, non c’est fini, ce n’est même pas la peine.
 
Oui.
 
…A partir du moment où notre essence est christique, ce ne serait pas plus simple de fusionner dans la matrice christique tous ensemble, point, au lieu de penser individu, individu, notre essence elle est christique…
Attends, non, non, non, y en a plein qui l’ont fait déjà. Demande à Manu, demande à Brigitte, demande à plein d’autres, mais ça n’a rien fait, ben si ça augmente la fréquence Schumann, ça augmente les volcans, ça augmente le nombre de frères qui s’ouvrent, on l’a fait et archi-fait.
 
Là, ce qui est important et ce que j’essaie de vous faire saisir parce que je le vis en plus, après faut trouver les mots pour l’expliquer mais faites l’expérience vous verrez, si vous passez outre quand je dis la personne, vous êtes obligés de vous fixer, vous pouvez même le faire en prononçant à haute voix le nom et le prénom, même si vous n’avez pas vu la personne, ça marche de la même façon
 
…Tout ça, c’est très limité par rapport au milliard d’individus sur la planète…
 
Mais je m’en fous, le principal c’est qu’il y ait un nombre, ce n’est pas arithmétique proportionnel au nombre.
 
…C’est un effet de masse…
 
C’est un effet de masse, mais l’effet de masse tu l’auras pas en bouffant tout le système, en bouffant Macron, Poutine même si c’est marrant, tu l’auras uniquement quand y aura cette pureté d’intention, de Cœur à Cœur entre 2 Êtres qui peut se faire dans la rue, en présence de n’importe qui, parce que là vous allez vous prouver à vous-même et à l’Intelligence de la Lumière que vous êtes régis par ça, mais si vous êtes, si vous sortez d’ici et que dans la rue, ou même un ami vous appelle et vous fait ch….au téléphone, c’est fini, vous n’êtes plus dans cet état-là.
 
Ça on le sait tous, nous le vivons tous.
 
…Moi j’ai fait l’expérience hier après-midi quand je suis monté dans ma chambre pour avoir un peu de silence et je me suis dis, je vais faire un échantillon puisque ça doit être commun sur 3 ou 4 personnes. J’ai fait ce que tu avais expliqué et je vous assure d’une chose, c’est qu’on éprouve une joie absolument fabuleuse….
 
C’est une joie que vous ne pouvez pas comprendre.
 
…Je chantais sur le lit, j’étais dans le calme en plus tant mieux, je chantais dans le lit c’était quelque chose d’extraordinaire…
 
Mais c’est extraordinaire, ne cherchez pas midi à 14 heures à essayer de réabsorber l’Humanité et tout, vous n’y arriverez pas, même si vous le faites, ce ne sera pas suffisant, oui y aura des effets sur la Terre, vous allez avoir quelques milliers de frères qui vont s’ouvrir, c’est génial.
 
Là on parle d’autre chose, c’est se mettre dans cet état de joie qui comme tu le décris est constant, dès que vous faites réellement ça, vous le mettez en œuvre, ne vous posez pas de questions vous allez constater la même chose et quand vous allez vivre cette joie, là vous êtes allongés consciencieusement pour le faire, moi j’ai commencé à le faire dans la rue, avec des gens que je croisais.
 
Je n’ai pas besoin de leur dire, je n’ai pas besoin de 10 minutes, c’est instantané.
 
…On peut le faire n’importe où…
 
Mais oui
 
…C’est très simple…
 
Ne vous posez pas de question, le marqueur… si vous mangez correctement, vous allez le sentir cette joie inouïe qui grandit, qui grandit… avec ça c’est fini.
 
…Moi je fais ça aussi, quand je vais sortir mon chien, je croise des gens…hop je les prends dans mon cœur, j’ai un grand sourire et je continue….
 
…Tu prends quoi dans ton cœur ?…
 
…Mais là maintenant l’objectif c’est de le faire collectivement…
 
Aussi et d’initier ce processus individuellement pour tous les gens qui ne vivent rien mais qui le vivront quand ils le feront sincèrement et concrètement cette même joie, parce que la joie, tu l’as vue, elle n’est pas liée à une vibration, t’as un sourire jusque là, ça ne s’appuie même pas sur le feu du Cœur, c’est la conscience qui exulte. Elle exulte de joie, elle passe du Tout au Rien dans le même temps et si ça vous le faites, attention si tu le fais, comme tu dis, quand tu promènes le chien mais qu’après tu reviens chez toi dans tes pensées et tes tracas, tu perds cet état là, y a que la répétition de cet état de joie et tu ne peux l’obtenir même pas en Samadhi.
 
Le Samadhi je connais, les extases je connais, les voyages dimensionnels je connais, j’ai vécu, mais là ce que j’ai vécu dans la chair à ce moment là  que j’essaie de vous dire depuis 2 jours et je suis content que tu l’es testé, c’est une joie que vous ne pouvez comparer à rien et plus vous le faites, plus vous l’êtes et qu’est-ce qui va se passer un moment donné : vous allez être addictifs à ça, et vous ne pourrez plus vous en passer.
 
Et là ce n’est pas une question d’absorber toute la Terre, c’est d’individu à individu qui crée le collectif, ce n’est pas la même démarche
 
…Oui…
 
…Étant donné qu’il faut aller vers cette sidération collective, le fait de faire ce processus, je le comprends et j’adhère totalement à 100 % ça ne va pas provoquer la sidération collective
 
Si, et Brigitte l’a parfaitement décrit dans l’article qu’elle a écrit le premier soir où ça s’est produit et je le vois, aussi c’est que dès l’instant et je parle pas des rendez-vous qu’on va faire, parce que les 3 rendez vous vont permettre aux gens de le vivre, de le comprendre et de l’assimiler, mais ensuite durant tout le mois de juillet, chaque jour, chaque minute de votre vie, vous avez la possibilité d’être dans cette joie inouïe que même en extase tu n’as pas, même dans l’Absolu tu n’as pas, que même quand tu aimes quelqu’un que tu prends dans ses bras, tu n’as pas, donc ça c’est réel, je suis pas le seul….
 
…Là, je suis d’accord….
 
Le reste se fait de lui-même, qu’est-ce qui se passe…
 
Oui tu vas déclencher par cette joie qui est inimaginable même quand tu as vécu le feu du Cœur, les différents feux, l’Absolu tout ce que tu veux. Là, c’est au-delà c’est une joie sans objet, sans sujet, sans cause et sans raison et tu le sais très bien que c’est ça, quand tu le vis, il n’y a pas d’autres trucs.
 
…Oui mais toi, tu le vis, mais les personnes que tu croises…
 
Mais je m’en fous.
 
…Ah bon, c’est peut-être ça l’important c’est que les autres le vivent…

Non ils vont le vivre nécessairement, pourquoi ? parce que au fur et à mesure que vous générez ce champ de joie qui est le champ ultime acausal de la physique et qu’on peut vivre ici l’autre est impliqué sans le perturber, c’est à dire que tu vas par ton action d’amour, d’accueil, tu vas le mettre dans le même état collectivement pas seulement celui auquel tu t’adresses, tu t’en fous, mais plus vous allez être dans cet état d’absorption et d’accueil qui est inconditionnel parce que vous allez pas mégoter sur la personne….celui là je l’aime, je l’aime pas, je le digère pas, c’est un acte d’amour inouï.
 
…Oui, oui d’accord….
 
Et quand vous faites cet acte d’amour inouï que vous vivrez tous cet état particulier de joie, qui a pas besoin des yeux fermés ou d’être en silence, vous êtes devenus le silence et à ce moment là vous avez tous, pour ceux qui vivent de leur côté, quand vous le vivez une fois, c’est pareil que pour l’Absolu, pour tout le reste, vous le savez que c’est ça, parce que ça vous met un sourire inouï que rien, rien, rien ne peut approcher, ni le feu igné, ni la disparition, ni l’Absolu, ni l’Infinie Présence et son extase.
 
…De toute façon même le fait d’en parler, cette joie revient tout de suite…
 
Bien oui, c’est ça, c’est ça, donc ne cherchez pas à ergoter pour savoir si ça va être suivi d’effet chez l’autre ou pas, faites-le, vivez-le et quand vous l’aurez vécu, vous comprendrez, je ne peux pas vous dire mieux, je ne vais pas dialoguer pendant des heures, on ne va pas échanger des heures sur ce principe-là.
 
Ils nous l’ont dit et répété : vivez et vous comprendrez après, et après la compréhension elle est instantanée, elle ne passe pas par la tête mais tu sais que quand tu vis ça, t’es tranquille.
 
Quand je vis le feu d’amour, oui c’est génial mais là j’en ai ras le bol, ras le bol, j’en ai marre de consumer surtout que maintenant j’ai vu la différence dans ces 3 derniers soirs : l’état dans lequel ça met, c’est inouï.
 
…Ça, ça va permettre d’ouvrir le ciel ?…
 
Je n’ai pas terminé, oui.
 
…Et de faire débarquer la confédération intergalactique et tout…
 
Oui ils sont déjà là on a plus qu’à les découvrir, simplement quand tu mets cet état là, cette joie, je peux même pas parler d’Amour, c’est une joie inouïe, je peux pas dire c’est de l’Amour, c’est du feu…non…c’est inconnu mais cette joie-là  elle consume plus que le feu et sans douleur parce qu’on a rejoint l’eau et donc y a la douceur qui est là et cette douceur, personne ne peut y résister et c’est cette douceur et cette joie qui est vécue qui déclenche la tornade blanche, ce qu’on appelle les spirales de lumière qui déclenchent l’évènement, c’est aussi simple que ça et en plus pour vous même ça va être résolutoire, vous serez moins centrés sur vos petites problématiques personnelles, de vous interroger, j’y suis, j’y suis pas, j’ai mal là, je vis ceci. Dans cette joie-là, dans le temps où on le vit, plus rien d’autre n’existe, ni toi, ni l’autre, ni rien, mais c’est l’intention d’aimer l’autre, son essence qui crée ça, tu ne peux pas le créer par la vibration, tu ne peux pas le créer par le feu igné, tu ne peux pas le créer en prenant l’autre dans tes bras parce que là. C’est de l’Amour, là cette joie-là, on a mis le mot joie parce que c’est le mot qui vient tout de suite, mais faudrait inventer un nouveau mot mais on ne va pas encore en inventer un.
 
Ce n’est pas de l’extase, j’en ai vécu des extases, des intases très longues, ça n’a rien à voir, rien à voir, parce que tu as un sourire de béatitude, de joie mais tu n’es pas obligé de quitter ce corps, ou de quitter une dimension ou une autre, c’est à dire que là y a plus rien, y a que cette évidence de cette joie, ce que Betty appelait la grande joie, c’est ça….
 
…Jubilation…

Tu vois réellement parce que tu vis concrètement que tous les autres sont en toi, ce n’est pas une idée, un concept ou quand tu absorbes l’Univers, c’est que c’est vécu à chaque minute, donc étant vécu à chaque minute, dès que tu demeures dans cet état et pas uniquement l’apprentissage en étant, comme on le fait mais c’est évident que je pense comme tu dis, ça revient.
 
Donc à ton avis, ça va permettre comme tu dis, de dissoudre l’histoire de la Création, de la Matrice, du monde carboné, tout…
 
Oui parce que cette joie-là, c’est la première joie de la première conscience, on sort du silence absolu, de la perfection totale, de l’Amour total, on expérimente le fait de se voir soi même dans cet état, la première émanation de la forme et la première conscience, donc là non seulement on a rembobiné le film mais on a rejoint le Temps Zéro, j’ai pas de meilleure explication et c’est exactement ça, parce que dans ce Temps Zéro et que je vous rappelle on n’a pas besoin de vibration, de feu du Cœur. Il suffit de le penser correctement, je ne vous demande pas d’élaborer des concepts, des trucs mathématiques ou autres, c’est affreusement simple, il faut rester simple, c’est à dire tout autre devient l’occasion, et là je ne parle même pas des relations et des situations parce que le plus important, je le dis aujourd’hui parce que je l’ai vérifié encore cette nuit, le plus important c’est l’essence de l’autre parce ce que là tu deviens UN réellement et concrètement
 
…Mais justement cet état de joie peut aussi alimenter encore ce principe de vie…
 
Non, non, plus du tout, c’est plus possible, on ne peut pas entraîner de création avec ça
 
…Puisque tu disais que ceux qui l’avaient vécu étaient en train de commencer à ouvrir leur conscience à des rêves….
 
Non, ils vivaient les autres dimensions, il n’est pas interdit de les revivre ici, y en a qui vivent la 6éme race racine, moi je me suis vu ici même avec le bec de l’aigle d’Altair, avec les aigles de l’aigle, les ailes de l’Élohim, c’est génial, mais ça ne fait pas avancer le schmilblick mais par contre cette joie là sans objet, sans sujet, on se sert de l’essence de l’autre pour la réabsorber dans notre essence. La joie est là.
 
Si vous n’avez pas cette joie, c’est que vous ne pratiquez pas correctement
 
…Et en fait en absorbant l’étincelle divine de l’autre, le UN qui s’est dispersé partout, c’est comme si on rassemblait le UN….
 
Se rassemble.
 
On passe du multiple ou du DEUX, de la dualité au UN et ce UN vécu ensemble par l’accueil débouche sur le zéro, sur le Temps Zéro, c’est évident, y a une telle joie, faites le, je peux pas vous dire mieux
 
…Mais ça se fait déjà…
 
Pas à ce niveau là, parce que là tu passes à travers la personne, ça c’est une différence fondamentale. Tu ne dois pas par exemple pour ceux qui sentent les vibrations, quand tu mangeais l’autre, tu sentais bien que tu devenais l’autre ou que l’autre était en toi, mais là non, il n’est pas question de ça.
 
Rien qu’avec la joie de croiser une personne, tu mets de l’amour, tu ne la connais pas et elle te sourit.
 
Oui c’est exactement ça, partout, je l’ai vu partout….
 
…Brouhaha…
 
…Dans mon village, ça se fait couramment…
 
Oui mais faites-le tout le temps, et n’oubliez pas que si pour une raison ou une autre, comme tout le monde on a un emmerde X ou Y qu’on a envie de résoudre, cet état s’éloigne, mais plus on va installer ce champ de joie, c’est un champ morphogénétique, c’est le 100éme singe, plus ça va être ça
 
…Mais même des fois, je ne souris pas encore…
 
L’intention suffit.
 
Et les autres me sourient…
 
Oui, oui, oui, c’est exactement ça, ce n’est rien d’autre que ça
 
Donc ne vous mettez pas martel en tête, je ne sens pas les énergies, je ne sens pas les vibrations, ou alors si vous ne le faites pas c’est que vous êtes opposés à ça. Ça ne peut pas échouer dès l’instant où vous n’êtes pas dans les concepts, ou vous n’êtes pas dans le dire : qu’est ce que ça va faire ou autre, ne vous préoccupez pas de ce que ça va faire.
 
Si ça guérit, tant mieux, si ça ne guérit pas tant mieux, s’il meurt, tant mieux, ce qui est important ce n’est pas le résultat encore une fois, c’est l’intention qu’on y met, cette intention d’amour déclenche la joie, je ne peux pas vous dire mieux
 
Et ça déclenche aussi quelque chose à l’extérieur, on dirait que le temps est plus beau, que la lumière est plus belle.
 
Mais c’est la vérité, c’est la stricte vérité, ce n’est pas on ne dirait pas : c’est ce qui se passe. Moi j’ai vu par exemple, le samedi ou le satsang a été interrompu, j’ai failli étriper tout le monde dans la maison, après je suis sorti je me suis calmé.
 
Là j’étais dans cette joie parce que je me suis dit : ça sert à rien de se mettre en colère même si ça a été vécu et là le Sundog est apparu, Nibiru est apparue et vous rechanger complètement le climat et ça a continué 2 heures plus tard en étant chez d’autres amis  qui n’ont rien à voir avec la spiritualité ou j’ai gardé le même état d’amour et où tous les éléments répondaient, les oiseaux….et d’ailleurs tout ceux qui goûtent les canas de BIDI, ABBA, les satsangs, ils ont tous les oiseaux, ils décrivent tous ça, c’est quand même des signes forts quand vous avez un oiseau qui vient se poser, enfin je sais pas, qu’est ce qu’il faut de plus ?
 
Donc et vous ne pouvez pas tricher avec ça, si vous le faites réellement et concrètement vous ne pouvez qu’éprouver cette joie
 
Les papillons aussi bien sûrs…
 
Toute la nature vous parle dans ces cas là, et ce n’est pas compliqué, il n’y a pas besoin de postures, de vibrations de mesures de concepts, rien, c’est accessible à tout le monde et là on a besoin d’un grand nombre de personnes qui vivent ça parce qu’effectivement, c’est le 100éme singe, donc là qu’est ce qu’on va propager ? c’est pas l’énergie du feu qui peut faire peur, c’est l’énergie de la joie et de l’amour. Qui peut refuser çà ?
 
La douceur….
 
Donnez-moi un seul individu sur cette Terre même le plus sombre qui soit ne peut refuser ça,
Vous lui parlez d’amour, il peut avoir peur, il peut vous dire vous êtes fous mais cette joie là, je l’appelle joie parce que je ne sais pas comment l’appeler, mais vous avez un sourire, c’est ça, parce que là vous n’avez pas d’idée préconçues, ni sur la fin, ni sur le feu, ni sur les archétypes, ni sur rien, vous êtes disponibles totalement dans l’instant présent et cet instant présent se passant dans cette joie parce que vous reconnaissez l’autre non pas à travers la forme, les liens, mais au-delà de toute apparence, et de toute scène de théâtre, à ce moment là le seul résultat possible pour vous, même si l’autre le vit pas, vous l’avez mangé c’est pas grave
 
…Excuse moi, mais quelques fois, quand tu souris comme ça à une personne que tu rencontres, tu vois une lueur de surprise et après elle sourit comme si elle était obligée de sourire…
 
Même le plus méchant,  même le flic qui est là pour te verbaliser, c’est réel, y a rien de plus concret, de plus tangible et de plus efficace parce que quand tu parles de feu, y a des gens qui ont peur, quand tu parles d’amour, y en a qui ont peur, ou qui te prennent pour un fou, mais cette joie qui va s’imprimer en toi, qui va peut-être pas s’imprimer dans tous les autres que tu vas absorber en essence elle est extrêmement contagieuse, tu le dis toi même dans ton village, moi je le vois de partout où je vais. Si je suis dans cet état d’esprit, pas besoin de monter en vibration ni rien et que j’ai cette notion de joie et d’amour devant, mais tout se passe à merveille et il ne peut pas en être autrement.
 
Donc le champ ultime acausal de la physique du 100éme singe, ça ne peut être que çà et ce n’est pas l’amour parce que l’amour, même des gens qui sont ouverts au niveau vibratoire qui ne veulent pas entendre parler de ça pour des raisons qui leur sont propres.
 
…Ils ont une connotation de l’amour, c’est différent…
 
Parce qu’on a tout le vécu de l’amour conditionné et des souffrances, alors que le mot joie y a rien derrière et cette joie là elle peut pas être simulée, c’est pas de l’excitation, c’est pas de l’exaltation, c’est quelque chose qui est… waouh …..et personne ne peut refuser ça, personne c’est impossible parce que ça shunte la personne, ça shunte les concepts, ça shunte le mental, ça shunte les définitions qu’on a en nous de l’amour, du feu, des éléments et de  tout ça, il ne reste que ce mot : la Joie, mais cette joie en plus, elle est tellement différente des autres joies ou des satisfactions même de l’extase que t’es obligé de convenir que : bien oui, c’est là la solution et ne vous posez pas de questions pour savoir si ça va être vécu, si ça va guérir, si ça va entraîner le Temps Zéro, ça l’entraîne nécessairement c’est évident, donc la contagion ça plus être de l’épidémie de la pandémie, c’est un champ morphique, donc c’est une résonance informationnelle qui va diffuser d’emblée par la conscience christique sur tous les individus alors que le feu de l’amour, y en a qui le refuse, moi j’ai eu pour des soins des gens ouverts, des frères et des sœurs ouverts où quand je me présentais, ils ferment la porte, peu importe je sais pas pourquoi, je n’ai pas à juger mais avec la joie c’est impossible.
 
Mais, ce matin nous avons été au dragon
 
Ouais.
 
J’ai trouvé qu’il y avait de la joie dans la nature.
 
Oui bien sûr.
 
La joie que je n’avais pas connue avant
 
Tout à fait.
 
Une ouverture de la nature, une joie, alors peut-être parce que j’étais en joie je ne sais pas, c’est pour ça que je ne voulais pas en parler, je me suis dis : c’est peut-être toi comme dit BIDI, ça vient de toi.

Non y a beaucoup de gens, beaucoup de gens qui s’en aperçoivent
 
Ah bon.
 
Malgré le tohubohu.
 
La nature s’ouvre, elle est en joie, elle répond presque. Elle nous envahie…
 
Et en plus qu’est ce qu’on shunte, la notion d’alignement, même si on va faire 3 alignements précis dimanche, lundi, mardi, y a plus besoin de personne, ni d’ABBA, ni d’individus, vivez le plus simplement possible ce que vous avez à vivre. Si vous devez rester chez vous, vous restez chez vous. Si on vous appelle faites les, comme disait Pépère l’amour devant mais cet état métamorphique de temps zéro qui est la joie pure, on peut même pas parler de joie première parce que ça va encore renvoyer à une origine, mais ce qu’on appelle, même Ma Ananda Moyi appelait Sat Chit Ananda mais c’est Sat Chit Ananda sans avoir besoin de disparaître pas besoin de se mettre dans un coin et de rester sur un siège pendant 20 ans donc la Vie, Être la Vie et non pas sa Vie c’est ça, c’est uniquement ça et quand vous allez constater que la joie vous comble et vous satisfait et vous remplit et vous sature totalement de cela, de quoi pouvez-vous encore arguer au niveau personnel, au niveau maladie de rien du tout, de rien du tout et cette joie là et je l’ai constaté pas 24 H sur 24 mais pendant les soins où dès j’y repense parce que maintenant il faut y penser, c’est pas une habitude qu’on prend facilement mais elle va s’établir facilement et cette habitude de joie entraine aucun un scénario, aucune dimension, aucune vibration et là on touche le Temps Zéro mais pas en disparaissant, pas en s’installant dans l’Absolu comme on l’a vécu en 2012 : je suis sur mon petit nuage, c’est l’extase, le reste n’existe pas, c’est l’illusion.
 
On le sait tout ça que c’est l’illusion, mais le problème c’est que l’illusion doit se résoudre d’elle-même maintenant et elle ne peut se résoudre que par cette joie parce que cette joie là elle n’est même pas connotée comme quand tu parles d’amour.
 
Quand tu parles d’amour inconditionnel, l’autre va toujours référencer dans sa pensée dans son histoire, par rapport à son histoire et par rapport à tout le reste, alors que le mot joie, je suis désolé, dans toutes les langues vous êtes capable de différencier l’intensité d’une joie, si elle est avec objet, si elle est sans objet, si elle est sans sujet ou si elle est conditionnée, vous n’avez pas de préalable dans votre tête et dans votre vécu qui puisse s’opposer à ça et en plus c’est tellement évident quand on le vit et cet élément de joie n’est pas accessible par le feu, qu’on l’appelle le brasier d’amour, ou par la montée vibratoire, il est accessible par l’accueil qui préfigure la disparition ,dans cet état d’amour indescriptible que le  feu seul ne peut pas mettre en avant ou réaliser, il peut l’impulser chose qu’on a faite, mais maintenant le réceptacle de ce feu ne doit plus être le feu, mais l’eau.
 
Nous sommes constitués d’eau, donc plus vous laissez cette joie s’écouler de vous, par le regard, le sourire, dans les alignements qu’on va faire pendant 3 jours ou pendant les guérisons, appelez ça guérisons si vous le voulez, mais le témoin, le marqueur de cela c’est la joie et là tu peux plus tricher parce que tu le vois en toi, tu le vois dans la nature, tu le vois avec les papillons, tu le vois avec les Êtres, tu le vois avec tout, donc ça y a personne qui nous empêche d’y rester 24 h sur 24 . Simplement ce 24 h sur 24 ne se fait pas en 1 minute pour l’instant on est dans l’apprentissage, déjà quand je le vis le soir dans les soins, c’est magique, j’aurai envie de continuer à soigner toute la nuit mais ce n’est pas l’objectif non plus, mais l’objectif c’est d’Être comme ça tout le temps. Qu’est-ce qui s’y oppose ?
 
On va le faire.
 
Voilà, ce qui s’y oppose, c’est simplement notre personne, nos histoires, nos concepts, quand on se met à penser, à réfléchir, là j’aime, là j’aime pas, là on sort de ça, ça n’empêche pas de toujours pas aimer ou aimer quelque chose ou quelqu’un de se mettre dans la joie, mais simplement ce qu’on va générer comme champ morphique que tu sais même pas où ça se situe au niveau des auras ou par rapport au corps d’Éternité, je m’en fous, mais c’est quelque chose de concret, plus vous donnez cette joie en étant simplement ce que vous Êtes, plus cette joie sera présente partout et là y a plus d’obstacles d’archétypes, de conception de l’amour parce que cette joie là quand vous la vivez vous avez pas de problème de mental, de reconnexion, de savoir ce que c’est que comme  joie, elle est là point barre, ça remplit tout.
 
Bien évidemment que c’est de l’amour mais c’est de l’amour manifesté au sein de ce monde, c’est à dire non plus seulement par la puissance de l’amour, du feu igné des autres dimensions mais par la réceptivité de la Terre, par l’Eau et par les mères généticiennes qui ont créé ça qui te permet si tu veux de réaliser non pas? L’esprit qui flotte sur les eaux et qui fait la création, mais la décréation, c’est à dire qu’on retrouve le moment initial, le moment initial qui est un moment de pure joie et votre mental ou votre personnage ne peut rien contre ça, mais c’est quelque chose que vous devez d’abord accepter et vivre.
 
Quand vous l’avez vécu une fois, je vous garantis que vous n’avez plus d’autre objectif que celui-là et là ça se fait tout seul parce que vous allez être comme un con. Si à un moment donné  vous dites : ça y est je suis en colère contre, vous vous rappelez la joie, vous vous mettez tout de suite dans ça, et c’est fini,   c’est instantané, donc y a plus rien qui peut t’entrainer dans une réaction, dans une réactivité, dans la dualité, ou dans le personnage, bien sûr que le personnage sera là jusque à la fin mais il est revêtu non pas seulement du manteau de Marie ou du canal marial ou des ondes de partout, il est dans cette joie et cette joie, elle est pure, on va pas remettre encore des qualificatifs mais vous êtes obligés de la reconnaître, vous ne pouvez vous poser aucune question par rapport à ça et c’est évident, vous ne pouvez pas avoir de question, parce que là c’est pas compliqué à vivre, c’est pas comme l’amour, est-ce que c’est du feu vibral, est-ce que c’est le feu de l’ego, est-ce que c’est le feu igné parce que le témoin là c’est la joie.
 
Que vous ayez des vibrations ou pas.
 
Dans la joie là, je trouve qu’il y a de l’amour…
 
Oui, c’est une joie amour
 
Dans la nature ce que j’ai ressenti, c’est cette joie mais derrière y avait cet amour…
 
Oui mais la manifestation c’est la joie, peu importe pour les gens qui ne vivent pas l’amour, les vibrations, ils auront aussi cette joie, nécessairement par la joie le Cœur sera installé
 
Émanation de la joie…
 
Je ne sais pas si c’est juste mais ça me rappelle la chanson de Charles Trenet : y a de la joie qui est merveilleuse.
 
Oui bien sûr, on l’avait mis au mois de mai
 
À mon sens, quand il chante La Mer, moi ça me relie à l’océan cosmique, je l’ai ressenti bien souvent, je suis envahi à en pleurer
 
Oui, alors si tu veux bien, on va éviter les intermédiaires comme la mer, les chansons tout ça, c’est vrai
 
C’est personnel mais je voulais partager, je ne sais pas si j’ai bien fait.
 
Oui mais faut que tu sois comme ça sans le support de la chanson maintenant
 
Oui, ça pourra certainement, mais ça m’a quand même bien aidé avant qu’on en parle en ce moment, j’ai déjà pratiqué.
Oui, y a plein de gens avec les chansons, c’est pour ça qu’on a révélé les chansons des années 80 et qu’on a joué tout ce jeu en mai/juin parce que ça a permis à plein de gens de se réveiller mais une fois qu’on est réveillé, encore une fois je le répète, parce que maintenant je le vis d’une façon tout en ayant vécu les feus d’amour, les voyages dimensionnels, les échanges d’âme, les échanges de conscience mais rien de tout ça, quelque soit la beauté, la justesse de ce qui a été vécu, ne s’approche de près ou de loin de cette joie.
 
Je peux pas dire mieux, maintenant je vous le dis, je n’ai aucun moyen de vous le démontrer de l’extérieur même pas en vous envoyant de l’énergie ou en vous faisant méditer, c’est à vous de le faire, et y en a qui le font spontanément en écoutant de la musique, dans la nature, mais ça, ça ne soit pas être seulement dans la nature, ça doit devenir une constante et y a pas d’effort à faire, simplement l’effort de l’intention et de la pensée qui se tourne vers ça, parce que tu l’as vécu, tu sais ce que c’est et tu l’as repéré et plus tu vas le revivre et plus ça va être fort.
 
Et plus tu vas en « manger » simplement par le regard en passant dans la rue, pas dans ce qu’on va faire les 3 soirs dimanche, lundi, mardi, après c’est acquis. Il est de la responsabilité de chacun vibrant, pas vibrant, content pas content de vivre ça et plus vous le vivrez vous-même en durée de temps et je ne parle pas en nombre de personnes, plus vous allez imprimer dans le champ morphique de la Terre, de la Conscience Christique, la joie
 
…Et en nous ça deviendra naturel…
 
Mais c’est naturel, ça va redevenir naturel parce que c’est notre état naturel et tu t’aperçois en le vivant que tout le reste : les sautes d’humeur de la personne, les regards que tu peux porter parfois et qui ne sont pas justes sont dissous tout de suite, ça ne t’intéresse même plus, parce que c’est passé et que c’est brûlé non pas par le feu mais par cette joie et derrière cette joie bien sûr y a l’amour.
 
Mais que cette Intelligence de la Lumière, ce feu d’amour prend l’aspect et la manifestation de la joie parce que cette joie, n’importe quel être humain, qu’il soit dans la religion, dans une secte, seul, marié c’est universel, bien plus que l’amour, parce que tout le monde peut se reconnaitre dans cette joie là. Tu ne peux pas te reconnaître. Contrairement à l’amour, y en qui disent : est-ce que je sens le feu, est-ce que je suis dans l’amour, ça ne sert à rien.
 
Donc dés l’instant ou vous le vivrez une fois et c’est pour ça qu’on va faire le travail collectif, parce qu’il va accélérer bien évidemment l’effet boule de neige démultipliant mais après ce n’est pas fini, c’est vous qui chaque jour devez être comme ça, et plus vous le serez, plus vous serez dans la satisfaction et le contentement moins vous serez gênés par le temps, par l’espace, par les personnes, par les relations, plus vous demeurerez dans cet état de joie pure et c’est tout. Et tout est fini quand vous êtes là, alors que là malgré tout ce qu’on a fait les uns et les autres à quelque niveau que ce soit, sur les volcans, dans les dimensions, dans les soins, les soins magiques, extraordinaires, on est obligés de constater effectivement qu’à l’intérieur c’est comme ça, mais qu’à l’extérieur ce n’est pas toujours comme ça.
 
Oui mais il fallait le faire quand même…
               
Il fallait le faire, il est pas question de renier ce qui a été fait, il est question maintenant de le transmuter dans cette joie et si vous êtes capables même en étant éveillés face à celui qui vient vous faire chier, avec l’administration, avec le fisc, avec les impôts,, vous faites la même chose, mais tout va se transformer et même si ça ne se transforme pas, vous resterez dans la joie et cette joie là elle est plus que contagieuse, c’est un champ morphique, c’est de l’information pure, c’est même pas de l’énergie ou des niveaux vibratoires, c’est quelque chose qui devient naturel, dès que vous l’avez vécu une fois, et moi je l’ai vécu y a 3 jours à cette intensité là, y a pas photo par rapport à l’extase, au Samadhi ou même aux voyages dimensionnels puisqu’il y a juste la joie, y a rien y a pas de décor, y a personne et pourtant vous êtes passés à travers des personnes pour le faire puisque vous réabsorber l’essence de l’autre mais c’est ça, c’est la seule chose maintenant qu’il y a à faire et toute votre vie, vos vacances, même dans les trucs les plus chiants, même avec des tomates dans votre jardin, avec n’importe quoi, même avec quelque chose qui vous contrarie et bien si vous le faites à ce moment là vous allez le vivre et ça se règle tout seul
 
Et cette joie là est jouissance…
 
C’est une jouissance totale, ha oui, oui c’est…voilà, donc comme tu disais ta voiture, ce qui est arrivé, arriver à rire même de l’absurde et des choses les plus dramatiques, , ça veut pas dire s’en foutre comme je disais hier, c’est traverser ça, pour aller dans cette joie et la joie va mettre fin à tous les inconvénients. Elle le fait réellement en plus.
 
Et ça me fait toujours rire et encore…
 
Oui, oui et quand vous serez là, plusieurs heures par jour, indépendamment des alignements, des rendez vous, ou des moments où vous décidez de le faire, et que vous apercevez effectivement comme a dit Franka que tu peux le faire dans la nature et que c’est déjà le cas depuis de nombreux mois mais simplement on n’en avait pas la conscience, là maintenant avec la lucidité qu’on a, c’est fini
 
Vous n’avez même plus à vous poser de question, vous vivez cette joie, vous émettez cette joie sans rien vouloir, sans rien demander dès l’instant où vous absorbez une essence.
 
Oui…
 
…Pourquoi on ne le fait pas aussi pour tous les animaux?…
 
Parce que…mais ça été dit, faut le faire sur toutes les consciences, mais parce que dans un premier temps n’oublie pas que c’est nous humains, pauvres humains, qui résolvons l’équation, donc le plus important c’est l’humain, le reste va se faire, les animaux répondent tout de suite à ça. Dès que tu es dans cet état de joie, dans des canas, les gens qui écoutent y en a qui ont des pigeons, des chardonnerets, tout sorte d’oiseaux qui viennent se poser devant la fenêtre pendant tout le temps de la cana. Ce n’est pas un rêve…
 
…Là y a plein de papillons qui viennent sur toi, autour de toi…
 
Je sais.
 
Voilà, ça c’est la magie de l’amour, magie de la joie, magie de l’évidence et maintenant je comprends mieux quand on a parlé d’évidence, bien sûr qu’on vit l’évidence, quand on voyage dans les dimensions, quand on casse les décors, les archétypes et quand on revient on est toujours là.
 
Par contre là, vous êtes là mais dans la joie, c’est affreusement simple, il ne peut pas y avoir plus simple et si vous dites l’inverse, c’est que non seulement vous ne l’avez pas vécu mais que vous mettez votre mental devant c’est tout.
 
Cette joie là elle n’a pas besoin d’archétypes, elle n’a pas besoin de Jésus, elle n’a pas besoin de Marie, elle n’a pas besoin d’ABBA, elle a pas besoin du voisin, elle a besoin de personne puisque vous passez à travers les personnes, mais faites le avec les humains, les animaux suivront. Le plus important c’est vraiment l’humain, pas parce qu’il est plus important que le reste mais parce qu’on est le théâtre d’opération, on est le lieu de résolution.
 
Donc plus vous allez nourrir ça, plus vous allez le vivre, plus ça va s’installer comme une habitude. Forcément dans ces moments là vous n’avez plus de douleur, vous n’avez plus rien. Il faudrait vraiment être fou pour refuser cela ou pour chercher autre chose. Donc c’est non seulement la solution, mais c’est aussi l’évidence à la fois pour le temps collectif mais même avant le temps collectif de demeurer tous de façon permanente dans cette joie sans effort et je vous garantis que plus on restera dans cette joie moins vous aurez de parasitage par le mental, les entités ce que vous voulez ou de sautes d’humeur ou de douleur parce que c’est résolutoire totalement parce que là, comme je l’ai dit, on expanse tellement les champs de conscience et en même temps on les rétracte totalement avec une lucidité totale et on est TOUT et RIEN dans le même temps, dans le même espace, dans la même personne, au travers de la personne et là c’est fini, et c’est accessible à tout le monde, y a pas de préalable, d’énergie, de vibrations, sentir les couronnes, sans ça c’est des alibis et encore une fois plus on sera nombreux indépendamment des rendez-vous, après la mise en place de tout ça, plus ça va être facile.
 
Ouais…
 
Mais avant je sentais toujours de l’amour dans la nature mais c’est la première fois que je sens cette joie, donc y a quelque chose qui s’est passé…
 
… Brouhaha…
 
C’est quand même les 40 jours qu’on s’est tapés à jouer aux guignols avec les chansons, les musiques, les voyages, heureusement qu’il y a eu ça. Attends, l’anomalie primaire était l’évènement le plus important à rayer de la conscience, simplement je pensais qu’effectivement, surtout après avoir vu le flash de lumière blanche qui a été d’ailleurs identifié comme venant d’on ne sait pas où et qui a lieu vers le 12-13 juin au 40éme jour, c’est le 14 juin, je savais que c’était fini, mais dans mon esprit, j’ai annoncé l’évènement  Carrington parce que je pensais que ça pouvait être le soleil, ce qu’on voit quand je suis là-haut n’a rien à voir avec ce que je vois ici, mais en tout cas, ça y est depuis le 14 juin effectivement c’est fini, mais encore une fois comme je le disais y a 2 jours, ok on a tout fait, mais maintenant c’est la joie, c’est tout, ne cherchez pas midi à 14 H, ne cherchez pas de vibrations, ne cherchez pas autre chose, d’ailleurs ça se cherche pas, ça se vit.
 
…Il n’est pas midi à 14 H, mais 13 H…
 
…Rires collectifs…
 
Il est 13 H, allez on arrête, le satsang va être très important car il va permettre aux gens d’affiner….


BIDI – 3

Téléchargement (Download) : Audio MP3


 

BIDI – 4

Téléchargement (Download) : Audio MP3

 

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com

Une réflexion au sujet de « RENCONTRES JUILLET 2018 / Satsang 4 avec Texte et PDF+ BIDI 3 + BIDI 4 »

  1. Ping : M.à jour 30.7/RENCONTRES DE JUILLET 2018 / TEXTES ET PDF DISPONIBLES | ÊTRES EN ÉVOLUTION

Les commentaires sont fermés.