Entretiens de Décembre 2017 / SRI AUROBINDO

Blog (español) : Link  

Lecture et téléchargement PDF : SRI AUROBINDO – DÉCEMBRE 2017

PDF Download : español  

ENTRETIENS DÉCEMBRE 2017

SRI AUROBINDO

Je suis Sri Aurobindo. Frères et sœurs humains incarnés, que la Paix, la Joie et l’Amour soient votre demeure. Installons-nous tout d’abord, dans le silence, et accueillons ce qui est.
 
… Silence…
 
Dans mon intervention de ce jour, mes mots seront espacés de manière à laisser œuvrer ma Présence et votre Présence en l’Amour, par la grâce du Feu Igné.
 
Voilà quelques années, je vous avais entretenus de la Fusion des Ethers, de l’Œuvre au Bleu. Je vous avais entretenus longuement sur les différentes étapes du Choc de l’Humanité sur lesquelles, bien sûr, je ne reviendrai pas. Mais ce que je vais dire aujourd’hui s’inscrit comme une suite logique de l’Œuvre au Bleu, de la Fusion des Éthers qui se réalise, non plus simplement dans vos cieux ou sur la Terre, mais de manière la plus intime en vous dans cette union, ou dans ce face-à-face, entre l’éphémère et l’Éternel. Cela concerne aussi bien votre corps de chair, votre corps d’Éternité, votre conscience ordinaire et la Supraconscience.
 
Frère K vous a donné un certain nombre d’éléments. Je complèterai ces éléments au travers des informations que je vais vous donner maintenant et qui sont portées autant par mes mots que par mes silences, permettant alors de libérer les derniers liens à l’éphémère, je vous rassure, non pas pour le quitter ou le fuir, mais bien pour le laisser se consumer dans la Joie de l’Amour, comme cela vous a été expliqué par les Sœurs Étoiles.
 
Ce qui se déroule en vous, que vous en ayez la pleine conscience ou une totale inconscience, est effectivement une œuvre alchimique visant à la transsubstantiation de vos composants de chair en une nouvelle substance beaucoup plus éthérée et inhabituelle en ce monde. Il s’agit donc réellement d’un changement de densité, qui est à vivre en cette période, avant même les signes annoncés. Et c’est dans cette période, qui s’est déjà ouverte début novembre et qui se renforcera dans quelques jours, qu’il vous est offert la possibilité concrète d’être délivrés de toute croyance concernant les identités et l’identification à ce corps, à ce monde et à votre vie. Je ne parle pas ici des attachements, je ne parle pas ici simplement des relations mais bien de la conséquence directe du Feu Igné.
 
Au-delà de ce qui a été expliqué concernant l’extase, l’intase de la béatitude concernant ceux qui vivent les vibrations, il y a un processus individuel et collectif qui se déroule et qui, pour votre information, aurait dû se dérouler après l’Appel de Marie. Mais le jeu de la libération, qui est acquise et l’Ascension finale de la Terre nous obligent, vous le savez, nous aussi à nous adapter à ce que nous voyons sur Terre avec de plus en plus de clarté maintenant, parce que nous sommes comme vous le savez très proches de vous.
 
Le Feu Igné, qui est relayé jusqu’à vous par le simple fait du déploiement de la Lumière vécu ces dernières années sur la Terre, permet aujourd’hui, je dirais, de relâcher le lien global de l’humanité à l’illusion. Pour employer une autre terminologie, je dirais que l’âme collective humaine est en quasi-totalité retournée vers la Lumière, et le tohu-bohu que vous observez en vous, autour de vous ou n’importe où sur le monde à quelque niveau que ce soit est la conséquence directe des relâchements des liens de l’âme collective à ce monde.
 
Bien sûr, comme vous l’avez vécu au niveau individuel, cela se traduit aussi au sein du collectif humain par les mêmes mécanismes de déni ou de colère, aboutissant à la fois à la révélation de ce qui était caché mais aussi de manière très générale à la confrontation des différents modes de pensée  et de vie, de religions, de sociétés présentes sur cette Terre, ainsi que je l’ai décrit – sur le plan Vibral comme sur le plan concret dorénavant – sous la dictée du Christ voilà deux mille ans.
 
Je vous ai déjà engagés, il y a quelque temps, à relire de manière littérale l’Apocalypse car tout y est parfaitement décrit, et vous rentrez très précisément, dès le 15 décembre, dans ce qui a été nommé à l’époque « la guerre de tous contre tous ». Ceci n’est pas l’action directe du Feu Igné mais la conséquence logique des résistances au Feu Igné, cette fois-ci, non plus à travers vos corps de manière individuelle, mais à travers l’ensemble du corps planétaire et l’ensemble de l’âme collective humaine.
 
Du fait même du relâchement des liens de la conscience ordinaire avec ce corps de chair, induite par le Feu Igné, s’il y a résistance au niveau collectif – et cela est bien évidemment le cas jusqu’à l’Appel de Marie – il y a nécessairement confrontation, chacun en fonction de ses croyances, revendiquant au nom d’un dieu, au nom d’une économie, au nom d’une culture, la primauté et donc la prédation sur les autres secteurs, régions ou pays. Il existe donc une exacerbation des deux extrêmes : la paix et la guerre. Cela a été vécu en vous entre vos différentes composantes et en les différentes interactions qui étaient amenées sur l’écran de votre vie.
 
Si vous êtes objectifs, vous ne pouvez voir que la même chose que nous, concernant ce que j’avais décrit il y a deux mille ans. Dit autrement, l’ensemble des pions et des décors de la scène finale sont tous à leur place pour jouer cette scène, le paradoxe étant qu’au décours de cette confrontation, et pour un nombre toujours plus grand d’entre vous – et là aussi sans aucune distinction entre éveillés, endormis ou libérés – ce processus va voir en vous grandir ce relâchement, cette forme de Vacuité et de Paix. Pour vous qui êtes vibrants, cela sera bien plus que la Paix, mais une Joie et une Félicité à nulle autre pareille qui je vous le rappelle n’est pas la conséquence de voir le chaos, mais parce que la Lumière prend le relai sur le chaos et parce que votre conscience éphémère est relâchée par rapport au corps.
 
Ce choc bien réel est dorénavant, au niveau de la chronologie, totalement synchronisé avec l’apparition du signe céleste, des Trompettes et de façon concomitante, de l’Appel de Marie. L’éventuelle souffrance de l’âme collective comme individuelle se verra appliquer le baume de l’Amour et du Feu Igné de façon spontanée, que vous soyez éveillés ou pas, à la condition expresse d’être attentifs à ces éléments de paix ou d’irréalité, comme cela a été dit par Frère K, pour comprendre de manière exacte ce qu’il se déroule, non pas sur l’écran du monde, cela sera bien sûr visible de toutes parts, nul ne pourra l’ignorer, même dans les endroits les plus reculés, puisqu’il s’agit je vous le rappelle, de la guerre de tous contre tous.
 
Paradoxalement, la guerre cette fois-ci, et dans le même temps, conduit à la Paix, non pas en tant que cessation de la guerre et poursuite de quelconque activité au sein de ce monde, mais une Paix qui permettra, lors de l’Appel de Marie ou de la visibilité du signe céleste, de vous faire entrer de manière générale, avec plus ou moins d’intensité bien sûr selon les régions, les pays, et selon vous-mêmes, en Joie. Saisissez bien que cette Joie n’est pas la conséquence de voir la guerre, mais de ce qu’il se déroule en parallèle c’est-à-dire la manifestation du Feu Igné.
 
Il vous a été fait état de l’Œuvre au Blanc, se traduisant pour vous par un écran blanc ou un écran noir quand votre conscience s’éteint, la conscience ordinaire. Au niveau de ce qu’il se déroule et va se dérouler de manière, tel que nous le voyons, indubitable et plus que proche, c’est-à-dire imminente, vous donnera à constater, quelles que soient les appréhensions, quels que soient les réflexes normaux de survie, de préservation, vous constaterez tous – si l’Appel de Marie vous en laisse le temps – qu’au fur et à mesure qu’il y a dissolution, la Joie grandit avec la même intensité et la même vitesse.
 
Pour ceux d’entre vous non éveillés, l’Œuvre au Bleu sera l’un des premiers éléments qui se manifestera pour vous, au-delà de tout ce qui a été dit par Frère K, et l’élément le plus saillant est l’observation de cette Paix, et parfois de cette Joie, qui contrastera d’autant plus avec la fin du monde technologique. Il convient d’ores et déjà de vous prévenir que quel que soit le moment où vous cueille le signe céleste, ou l’Appel de Marie, ou la guerre, cela ne fera pas de différence, car au-delà de la Joie, au-delà de la simple Paix, vous constaterez l’émergence dans votre tête, à défaut de donner d’autres localisations pour vous, l’apparition d’une lumière bleue survenant les yeux fermés, et surtout, vous pourrez le vérifier par vous-mêmes, dès l’instant où les yeux fermés, ceux-ci se tournent vers les deux coins internes de l’œil, c’est-à-dire comme si vous vouliez regarder votre nez les yeux fermés mais vers le haut, à la racine du nez.
 
Vous constaterez alors aisément que la perception de ce Bleu majore la Paix et majore la Joie, et met fin à l’inquiétude, à la souffrance si elle existe ou à toute projection dans quelque futur que ce soit. La simple vision de ce Bleu suffira à vous décrocher encore plus des affres du mental, des affres de la vision. Beaucoup parmi les endormis se réveilleront brutalement lors de cette confrontation, qui tel que je l’avais écrit voilà fort longtemps sous la dictée du Christ, ne durera qu’un temps.
 
Parmi vous qui êtes maintenant éveillés ou libérés, vous constaterez effectivement une mise en service de vos sens spirituels, bien plus réels et tangibles pour vous que toutes les expériences qui ont pu être menées jusqu’à présent, que cela soit en délocalisation de conscience ou encore en Théophanie, ou encore dans vos contacts avec vos vibrations ou avec les peuples de la nature.
 
La période, donc, qui s’est ouverte depuis début novembre et qui va se modifier dès le 15 décembre, va vous apporter, où que vous vous situiez aujourd’hui dans le monde comme dans votre conscience, des éléments formels de preuves de ce qu’est la Vérité. Même si vous n’avez pas la vision, ni la vibration, cela ne pourra plus faire aucun doute pour vous en ce qui se déroule, c’est-à-dire la fin d’une dimension et votre résurrection.
 
Quelle que soit la difficulté de votre région, de votre environnement, de votre pays ou de votre environnement le plus proche, vous constaterez par vous-mêmes et rapidement qu’il n’y a pas de meilleur positionnement que celui de l’acceptation sans condition de ce qu’il se déroule. Vous constaterez d’ailleurs que si vous essayez de réagir comme à l’accoutumée, ou de mettre en place des stratégies dites de protection, celles-ci échoueront systématiquement, alors que dès l’instant où vous faites le silence, même sans rien percevoir excepté l’écran bleu, alors tout se déroulera de la manière la plus légère, et que tout s’ajustera selon l’Intelligence de la Lumière plutôt que selon votre propre intelligence, mettant fin alors à certaines peurs, et qui permettront alors à l’Appel de Marie de vous trouver et de vous saisir dans les meilleures conditions.
 
Aussi je veux vous dire de ne pas vous alarmer de quelque événement concernant cette Terre, qu’il soit d’origine humaine, céleste, élémentaire ou lié à l’Appel de Marie, parce que vu le temps écoulé et vu la préparation menée par la Terre elle-même et par vous-mêmes, tout a été amoindri. J’avais déjà eu l’occasion de vous le dire peu de temps après l’année 2012. Aujourd’hui cela est d’autant plus vrai que l’œuvre de la Lumière, dans son déploiement et son installation, permet d’amortir les éléments opposés à la Lumière et les résistances.
 
Les ultimes résistances concernent bien évidemment les croyants, de quelque nature qu’ils soient, parce que ceux-ci défendent, de manière collective au sein d’un égrégore religieux, des positions par leurs prières, par leur adhésion à des rites, à des cultes, à des rituels, l’illusion. C’est au niveau de ces religions, qu’elles soient du Livre, ou révélées, ou philosophiques, que se produisent d’ores et déjà les plus grandes révélations et que se produiront les conflits les plus intenses.
 
Je vous invite donc et nous vous invitons, nous, l’ensemble des Melchisédech, à constater la différence fondamentale qui peut exister quand vous pensez être encore tributaires d’une religion quelle qu’elle soit, et le moment où vous décidez de ne plus en être tributaires, que cela soit au niveau des pratiques, des adhésions. Mais je parle bien des religions et non pas des êtres qui en ont été à l’origine et qui pourtant n’ont jamais voulu créer de religions.
 
Vous le savez, les religions ont constitué de partout sur la Terre un cadre particulier d’enfermement, vous empêchant de vous retrouver en l’Instant Présent et remettant toujours à plus tard un quelconque salut. Aucune religion, aucune philosophie n’a échappée à cela durant des millénaires. Vous êtes donc invités, et surtout – et d’ailleurs je crois que cela ne concerne que ceux d’entre vous qui ne sont pas libérés – vous êtes invités à ne plus donner votre attention, votre énergie et votre âme, à tout ce qui a été nommé « religieux » au sein de cette Terre.
 
Où que vous tourniez aujourd’hui votre regard concernant l’ensemble des égrégores dits spirituels, vous ne pouvez que constater que l’affrontement est inévitable. Il me semble me souvenir que Frère K vous a déjà dit – et nous en parlons souvent là où nous sommes – cette phrase essentielle : quand vous êtes adeptes d’une religion, vous êtes violents parce que vous excluez tous les autres. Le principe fondamental des religions était celui-là : de cloisonner la conscience humaine, de la mener à croire à un futur quel qu’il soit plutôt qu’à vivre l’instant, à vouloir organiser et fédérer et faire adhérer les humains à des cultes de quelque nature qu’ils soient, qui ne sont que des scléroses de l’âme et qui aujourd’hui représentent l’obstacle le plus important à la Liberté, pour une raison qui est fort simple, c’est que les Archontes avaient prévu que les religions aboutiraient à cela, surtout en ayant donné les unes comme les autres des éléments prophétiques parfaitement réels qui viennent tout naturellement vous renforcer dans la foi en un dieu de ces religions, qui n’est, je vous le rappelle, que le diable.
 
Aujourd’hui plus que jamais, là où vous portez votre attention, là où vous portez votre regard, là où vous portez votre énergie, au sein de ces religions, va représenter la confrontation personnelle la plus importante qui soit. Comme disait le Christ : « Heureux les simples d’esprit ». Il y a plus de faculté aujourd’hui au sein de celui qui se nomme athée de vivre la Lumière que pour celui qui croit en un dieu ou en une autorité extérieure ou supérieure.
 
Je suis parfaitement conscient que l’ensemble des discours de toutes les religions vous disent exactement l’inverse pour être sauvés. Rappelez-vous que le diable inverse toujours tout. S’il vous dit blanc, c’est que c’est noir. S’il vous dit noir, c’est que c’est blanc. Ce jeu est extrêmement simple dans un monde enfermé. La tromperie est aujourd’hui dévoilée, que cela soit par vos médias, que cela soit par vous-mêmes, mais aussi de manière de plus en plus évidente par certaines Sœurs expliquant ce qui se déroule sur l’écran de ce monde. C’est-à-dire que le système de contrôle du mental humain étant tombé voilà quelques années lors de la disparition des lignes de prédation, les choses se révèlent d’elles-mêmes et vous donnent à voir, même avec vos yeux et au-delà de l’image, la programmation qui est en œuvre depuis le plan archontique, qui sont les reliquats de précipitation du système de contrôle du mental humain qui, je vous le rappelle, n’existe plus autrement que par les cultes et les habitudes.
 
Toutefois, c’est dans cette phase finale nommée  « bataille de l’Armageddon » que l’ensemble des exacerbations religieuses, se manifestant déjà d’ailleurs depuis quelques années en certains endroits, vont devenir collectives en tout lieu de la Terre. C’est donc une invitation aujourd’hui pour chacun de vous à vous réfugier dans le Bleu, même si vous ne vivez rien, et à vous désengager le plus rapidement possible de toute référence à un culte ou à une pratique envers quelque être que ce soit sur cette Terre, et en particulier au niveau des religions constituées. Et cela va même plus loin puisque cela concerne aussi l’ensemble des mouvements spirituels présents sur la Terre, qui vous ont tous promis un Nouvel Âge, qui vous ont tous promis une transformation sans changer de dimension, qui vous ont tous dit que le paradis ne dépendait que de vous et qu’il était à l’intérieur de vous, et que tout le reste se passerait normalement à l’extérieur.
 
Vous constatez avec évidence, que vous le vouliez ou non, même si vous êtes dans le déni, que c’est exactement l’inverse qui se produit depuis l’année 2013. Au-delà des révélations, l’enfermement des cultures religieuses les placent bien évidemment en confrontation logique les unes avec les autres. C’est le dernier élément, si je peux dire, qui peut encore réfréner dans une faible mesure, puisque vous avez dorénavant, et dès le 15, la possibilité par votre pensée d’accélérer le processus maintenant, non pas pour combattre, non pas pour dénoncer – qui n’est pas votre rôle, même si je le fais aujourd’hui – mais simplement d’être vrais, de voir les choses, de constater, même dans la logique ordinaire de ce monde, ce à quoi aboutit, comme toujours, les religions.
 
Ce n’est pas spécifique à ce monde, mais à tous les mondes enfermés, parce que la religion telle que vous l’appelez fait partie de l’enfermement. Une fois sorti de l’illusion matricielle, quelle que soit la dimension, le mot religion ne veut rien dire d’autre que ce qu’il veut dire, c’est-à-dire le troupeau. Croire ne vous sera d’aucune utilité concernant quelque religion que ce soit. Croire en votre Éternité et sa révélation est le sauf-conduit afin de ne plus être littéralement emportés par les confrontations et les chocs de ces religions les unes envers les autres.
 
Cette partie du plan, qui n’est pas de la Lumière, était l’ultime pion prévu par les forces archontiques pour vous détourner de la vérité de votre Cœur et de votre Éternité. Si aujourd’hui, en vous, il reste quelque adhésion à quelque mouvement que ce soit au niveau spirituel – je ne parle pas d’associations de tir à l’arc ou de courses de voitures – je parle vraiment de ce qui concerne l’organisation spirituelle, et d’ailleurs Frère K, dès la fin de l’année 2011, à l’issu de ses entretiens de cette année-là, vous l’avait à nouveau dit d’une autre façon que de son vivant : la spiritualité n’a pas à être organisée. Elle doit demeurer en ce plan, libre, pour retrouver la Liberté. Elle ne doit dépendre d’aucune autorité extérieure, d’aucun maître et surtout d’aucune culture religieuse.
 
Si aujourd’hui vous êtes encore tributaires, même si vous ne le percevez pas, d’une quelconque affiliation, par la pensée ou par la signature – cela ne change rien – à quelque mouvement que ce soit, de quelque nature qu’il soit, affranchissez-vous-en. Car l’Autonomie et la Liberté ne peuvent se trouver que dans l’affranchissement de toute croyance, et en particulier au niveau religieux ou spirituel. C’est ainsi que vous réalisez la Liberté, car à ce niveau, c’est à vous qu’il appartient de trancher les ultimes adhésions à ce monde, non pas à votre famille, à vos enfants ou à votre métier – sauf si la Lumière vous le demande – mais surtout par rapport aux croyances religieuses et aux croyances spirituelles, les concepts, c’est-à-dire tout ce que vous avez accepté mais sans jamais rien en vivre.
 
Vous acceptez le Christ, l’avez-vous rencontré ? Pouvez-vous vérifier par vous-mêmes que ce qui a été écrit est la vérité ? Absolument pas. Seuls quelques grands mystiques, en Occident, ont pu voir les vies du Christ et de Marie et ont en fait d’ailleurs des livres, et pour cela ils ont dû sacrifier leur vie et demeurer au fond d’un lit, toute leur vie durant. Mais cette histoire, vous le savez, ne représente plus aucun intérêt. Je parle bien de l’histoire et non pas du personnage. Je parle bien de la religion, mais non pas de celui depuis qui elle est née. Il faut bien faire la différence.
 
Le désengagement de tout culte, de toute croyance au niveau spirituel est fondamental, pour ceux qui ne vivent pas les vibrations comme pour ceux qui les vivent, afin de ne pas avoir à vivre ces ultimes attachements avant l’Appel de Marie. Or comme la conscience et le Feu Igné en partie suivent la pensée, c’est une décision que vous pouvez prendre mentalement. Elle sera suivie d’effet et vous le constaterez aujourd’hui très facilement. Dès l’instant où vous rompez un contrat avec un culte quel qu’il soit, vous éprouverez instantanément le souffle de la Liberté, même si vous n’avez rien vécu jusqu’à aujourd’hui. J’ai bien parlé de rompre les engagements au niveau de tout ce qui concerne la spiritualité, mais non pas les engagements professionnels ou familiaux, sauf bien sûr si dans un cas particulier l’injonction de la Lumière le fait pour vous.
 
Il est effectivement, quel que soit votre positionnement aujourd’hui, important de ne pas être affilié de manière formelle comme de manière invisible par l’attention et la conscience à quelque mouvement ou quelque religion que ce soit. Encore une fois je ne vous impose rien, mais c’est à vous de vérifier par vous-mêmes ce qu’il se produit dès l’instant où vous rompez un engagement par rapport à ce monde-là. Alors à ce moment-là, vous ne pouvez plus nourrir le diable en vous, ni les forces archontiques, ni même le système de contrôle du mental humain qui n’existe plus.
 
Pour ceux qui voient clair, il vous est de plus en plus aisé de constater ce que moi personnellement je nomme les simulacres et les simagrées de l’ensemble des forces archontiques par leurs représentants humains au niveau d’un ensemble d’événements, survenant, pour eux, soi-disant de façon inopinée, mais créés de toutes pièces. Cela concerne aussi bien, là aussi, les cérémonies, mais non plus les cérémonies religieuses, mais des cérémonies sociétales. Que cela soit par des enterrements, par des guerres, par des spectacles quels qu’ils soient, tous ces éléments de plaisirs ou de deuils collectifs ne sont là que pour vous programmer encore plus en l’adhésion aux rites et aux règles de ce monde, ce qui littéralement aujourd’hui vous empêche de trouver la Liberté. Ce ne sont pas des vains mots. Là aussi je ne vous demande absolument pas de me croire mais je vous engage à le vérifier par vous-mêmes.

Redevenir, comme le disait Frère K, autonome et libre passe aussi par ces actes conscients au sein de votre propre personne, de votre propre éphémère. Vous constaterez alors aisément et de manière brutale et joyeuse que dès l’instant où vous rompez ces habitudes  – et là au niveau spirituel et non plus vos habitudes comportementales à vous – vous observez une différence fondamentale sur votre vécu et ce au niveau du corps comme au niveau de votre conscience.
 
En cette période, pour ceux qui ne vivent rien, il n’y a rien d’autre à faire que de bien vérifier quels sont vos engagements, que cela soit au niveau des croyances par rapport au monde spirituel, et aussi d’être un peu vigilants sur les moments, comme vous l’a expliqué Frère K, d’irréalité ou de disparition incomplète, pour la nommer ainsi. Ces deux éléments-là, s’ils sont mis en œuvre, vous donneront à constater le vent de Liberté qui souffle en vous, au-delà de toute vibration et de toute énergie, parce que cela agit directement sur votre conscience. En rompant les derniers liens au niveau des mondes spirituels illusoires vous permettez à votre âme de se retourner enfin vers l’Esprit.
 
Vous le voyez aujourd’hui – et cela a été dit aussi par Frère K – il n’est plus temps de réfuter, il n’est plus temps même d’être l’observateur, car pour ceux qui sont fermés, l’observation minutieuse de ce qui se déroule dans leur corps ou sur l’écran du monde crée une forme de répulsion salutaire à ce monde, qui implique d’emblée, par l’action du Feu Igné, une attraction à la Lumière Une et à l’Amour, tout le reste se faisant de lui-même.
 
En conclusion, et comme nous vous le disons les uns et les autres, il n’existe aujourd’hui, et de manière encore plus flagrante dans quelques jours, plus d’obligations intérieures qui tiennent face à la Liberté, face à l’Amour, face à la Vérité, et ce au-delà de toute vibration, de toute Couronne comme de toute perception. C’est la Conscience pure qui agit, qui est je vous le rappelle présente par-dessus, si je peux employer cette expression, votre conscience éphémère. Cela fait partie aussi de ce qui a été appelé le sacrifice, parce que le sacrifice met fin au simulacre, met fin à l’illusion. C’est à vous qu’il appartient de le vérifier, de le vivre, de l’expérimenter et de voir les fruits.
 
Cette période, vous l’avez compris, est donc la période de tous les extrêmes, extrêmes de l’Amour, extrêmes de la laideur. Vivre l’un ou l’autre dorénavant, quel que soit votre devenir, ne dépend que de vous-mêmes, de vos croyances, de vos attachements, non pas personnels mais surtout maintenant au niveau spirituel. Vous constaterez d’ailleurs que dès l’instant où vous ne nourrissez plus un mouvement spirituel ou quelque religion que ce soit, l’écran bleu apparaîtra, au-delà de toute modification de votre personne et de votre conscience, vous apportant la preuve indubitable et formelle de la réalité de ce que je viens de vous dire.
 
Voilà les quelques éléments que j’avais à vous communiquer. S’il y a besoin d’éclaircissements concernant mes dires, supplémentaires ou des questionnements, je vous écoute.
 
Question : les religions ont conditionné les personnes à faire des prières à des moments réguliers. Qu’en est-il maintenant de cette programmation ?
 
Elle est toujours encore plus efficiente maintenant qu’avant. Mais il y a prière et prière. Il y a la prière en mots, il y a la prière du Cœur qui ne dépend d’aucune religion. Mais la prière inscrite au sein d’un mantra ou d’un culte est aujourd’hui l’unique vecteur d’enfermement qu’il reste. Nous parlons bien évidemment des prières religieuses, non pas de la prière spontanée du Cœur.
 
D’un autre côté, et pour ceux qui sentent l’énergie et les vibrations, cela va vous devenir accessible, et ce dans toutes les parties du monde : ce que vous nommez temples, églises, synagogues, mosquées, vous dévoileront les énergies altérées et inversées qui les abritent. Je ne dis pas par là que tous les temples sans aucune exception sont falsifiés, mais dès l’instant où ils sont reliés à l’égrégore religieux, je vous laisse constater par vous-mêmes ce qu’il existe à l’intérieur de ces endroits. Je vous l’ai dit : rien de ce qui a été caché maintenant au niveau spirituel ne restera caché dans les jours qui viennent.
 
Là aussi, faites vous-mêmes votre propre expérience. Allez dans un temple, une mosquée, une synagogue, une église, et voyez par vous-mêmes. Je parle bien sûr des temples, quelle que soit leur nature, où il n’y a pas bien sûr des personnages Saints qui y sont présents sous forme de leur dépouille, parce que la présence de ces Saints dans quelque tradition que ce soit et dans quelque pays que ce soit, permet une certaine authenticité. Mais dans les lieux créés par l’homme, quels qu’ils soient, vous constaterez effectivement, pour le sentir et dans certains cas les voir, qu’il n’y a pas de lieu plus habités que ceux-là et pas nécessairement, je dirais même jamais, par des entités de Lumière. Que vous l’acceptiez ou non, surtout en cette phase de conflits interreligieux, ces lieux sont chargés du simulacre et du faux qui se dévoilent aujourd’hui.
 
Faites-en l’expérience, faites l’expérience de la différence qui peut exister dans la nature, à l’orée d’un village d’elfes et dans un temple que pourtant vous pourriez connaître et qui vous semblait pourtant pas si négatif que ça. Vous verrez la différence, et je précise bien, de quelque nature que soit ce temple appartenant à quelque religion ou mouvement que ce soit.
 
Les égrégores, vous le savez, participent à l’enfermement. Ces égrégores ne peuvent plus être nourris par les lignes de prédation. Ils ne peuvent être nourris que par ce qu’il reste, c’est-à-dire les cérémonies quelles qu’elles soient, de quelque culte que ce soit. Autrement dit, les forces archontiques résiduelles ne peuvent plus drainer l’énergie de l’humain, excepté dans ces lieux et excepté par la guerre. A vous de voir à quoi vous voulez participer et décider en votre âme et conscience.
 
La seule Lumière est en vous. Elle est authentique, elle ne passe jamais, elle n’a pas besoin de sauveur, elle n’a pas besoin de libérateur, elle n’a pas besoin de foi et d’espérance, elle a besoin uniquement d’Amour.
 
Vous remarquez d’ailleurs, que les prises de position de ces religions, à tous les niveaux de la société, sont pour le moins tendues. Car comme je vous l’ai dit, les forces archontiques, et nous-mêmes d’ailleurs, avons laissé des prophéties, le problème étant, et vous le savez aujourd’hui, que toutes les prophéties se rejoignent dans toutes les religions et chez tous les prophètes et chacun revendiquant son prophète ou sa religion, alors que tous ces prophètes disaient exactement la même chose. Mais chacun y voit la victoire de son dieu, de son peuple, de sa tradition, de sa culture, espérant encore réaliser un paradis sur terre, ce qui est faux. Le seul paradis possible sur terre était avant la falsification et maintenant après son Ascension.
 
Ça veut dire d’une manière très générale, en fonction de ce que je viens de vous dire, qu’il n’y a de salut que dans le Cœur et qu’il n’y a pas de salut sur l’écran du monde, ni dans aucune sécurité de quelque nature que ce soit, parce que, vous l’avez compris, l’Éternité prend le relais. L’éphémère, même à travers ce corps, ne vous est plus d’aucune utilité, et il vous faut pourtant demeurer ici, au minimum jusqu’à l’Appel de Marie, sauf bien évidemment si la transition s’est réalisée pour vous durant ces dernières années, par une maladie ou par un accident.
 
Mais si vous êtes là aujourd’hui, à cet âge-là, comme cela vous a été affirmé à d’innombrables reprises, c’est qu’il n’y a pas d’autre place possible, pour le moment, pour vivre la Liberté et la libération. Mais encore une fois, ce ne sont pas des mots, ce ne sont pas des conseils ou des injonctions des Anciens, mais comme toujours, c’est à vous qu’il appartient de vérifier la véracité, par vous-mêmes, sans autre avis extérieur. Les religions ont été créées par les Archontes, sans aucune exception, justement pour cette fin des cycles. Et je vous garantis que dans les tous les mondes comme dans les cycles précédents, ils ont toujours usé de cette stratégie. Etant donné que le monde est coupé de la Lumière quand il est enfermé, il a fallu recréer l’illusion de la Lumière, en se servant bien sûr des êtres libérés de cette Terre comme dans tout monde, qui portaient un message d’Amour, et que ce monde était une illusion, afin de maintenir l’enfermement de la conscience à chaque passage de cycle.
 
Encore une fois, je ne peux que vous inciter à vérifier par vous-mêmes. Même en des lieux dits saints, selon les pays, et encore une fois ce lieu doit être dit saint, par la présence d’un saint, parce que la présence d’un Saint ou d’un corps d’un Saint de quelque nature que ce soit suffit à changer et à limiter la falsification du lieu. Mais si c’est un lieu érigé par l’homme, qui n’a pas été marqué par la vie d’un saint, d’un mystique, alors le lieu possède la même vibration inversée que toutes les autres religions, qui sont des facteurs d’enfermement et qui vous empêchent de vous trouver, alors que la Lumière aujourd’hui, à travers toutes les manifestations visibles, observables et vivables, que vous soyez libérés ou pas, éveillés ou pas, est telle qu’il n’y a pas de meilleure preuve que celle-là.
 
La Fusion des Éthers en vous, pour ceux maintenant qui vivent les vibrations, correspond à la fois à un certain nombre de mécanismes qui sont, dans cet ordre, ou de manière conjointe, ou dans d’autre ordre : activation du Lemniscate Sacré, déversement depuis la Fontaine de Cristal de la Source et de son Feu Igné par Impulsion Métatronique, réactivation des quatre Hayoth Ha Kodesh de la tête au niveau de la petite Couronne, mise en service non pas seulement des Triangles élémentaires mais des sens spirituels, activation de la fréquence et de la présence cardiaque au centre de la tête, et bien sûr toutes les manifestations, pour ceux qui les vivent, liées à la présence de votre corps d’Êtreté. Cela a déjà été expliqué.
 
Pour ceux d’entre vous qui ne vivent rien, il devient aussi, indépendamment de l’aspect religieux, extrêmement facile de suivre l’Intelligence de la Lumière même sans la vivre, et ce en chaque réflexion de votre vie, en chaque acte de votre vie, tout simplement en suivant ce qui vous rend légers. Et il y a vraiment cette notion de légèreté ou de pesanteur. Cela est valable dans toute relation, dans toute activité. Ce qui vous rend léger est lumineux, ce qui  vous pèse n’est pas de l’ordre de la Lumière, et cela va concerner absolument tous les secteurs de votre vie. Je ne parle pas ici, pour ceux qui vibrent, de la réponse du cœur ou de la vibration, mais pour nos frères et sœurs humains incarnés qui n’ont vécu aucune énergie ni aucune vibration.
 
Ce simple élément de légèreté ou de pesanteur est pour vous le meilleur guide pour vous diriger, et qui permettra plus aisément la conscientisation de votre corps d’Eternité, même si vous n’avez jamais vécu de vibration.
 
Avez-vous une ou deux autres interrogations ?
 
…Oui.
 
Question : j’ai une question qui me préoccupe depuis quelques mois à travers ce que vous avez dit sur les religions. Je fais partie de chorales qui ne sont pas des chorales religieuses mais des chorales civiles. Mais il se trouve que samedi nous avons un concert qui se passera dans une église et nous chanterons des chants populaires de Noël, ou religieux. Pour moi se pose la question de savoir si je peux participer à ce genre de spectacle, n’adhérant pas particulièrement à cette religion même si je suis baptisée. Et ça ne se passe pas dans un cadre religieux mais civil.
 
Si cela n’est pas dans un temple, j’ai bien dit que vous pouviez continuer de participer à un club de philatélie, de voitures ou de quoi que ce soit d’autre.
 
…Le concert se passe dans une église et ce sont des chants de Noël.
 
Oui, mais tu ne vas pas rendre de culte. Au contraire, même un chant de Noël chanté par une chorale élève les vibrations. Et vous le savez pertinemment, par exemple quand vous écoutez des morceaux très connus en Occident qui élèvent vos vibrations, même dans un lieu comme ça. Il est quand même différent de rentrer dans un lieu de quelque religion que ce soit pour en éprouver ce qu’il se passe, pour aller y chanter, ou pour y suivre et subir un culte. Ne vois pas le danger là où il n’y en a pas.
 
…Notre sœur vous remercie avec soulagement.
 
Dernière interrogation.
 
S’il n’y en a plus, permettez-moi de vous apportez mes bénédictions, celles de mon Bleu. Et pour paraphraser et imiter Un Ami, je dirais : de mon Cœur à votre Cœur, et de chacun de vos Cœurs à mon Cœur.
 
… Silence…
 
Je suis Sri Aurobindo. Je vous dis à toujours en l’Éternité.

 

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com