Entretiens de Décembre 2017 / MAÎTRE RAM

Blog (español) : Link   

Lecture et téléchargement PDF : MAÎTRE RAM – DÉCEMBRE 2017

PDF Download : español

ENTRETIENS DÉCEMBRE 2017

MAÎTRE RAM

Je suis Maître Ram. Bien aimés sœurs et frères, je transporte jusqu’à votre cœur la Paix, la Joie et l’Amour.
 
…Silence…
 
Permettez-moi d’exprimer ma gratitude pour votre accueil et votre présence.
 
Ma Présence avec vous fait suite à ce qui vous a été explicité par les sœurs Étoiles et par mes frères Melchisédech. Mes mots seront beaucoup moins nombreux que ceux de mes frères et sœurs qui se sont exprimés.
 
Voilà de nombreuses années, je vous avais expliqué la réponse du Silence et avait par ailleurs explicité un certain nombre d’éléments concernant le Silence. Aujourd’hui, le silence, à ce monde, est essentiel. Le silence à ce monde n’est pas seulement le silence des mots, mais c’est bien se placer en l’intime de votre Cœur, là où il n’y a besoin ni de mot, ni d’image, ni de quelconque idée. Ce placement au Cœur du Cœur est aujourd’hui réalisable par un nombre toujours plus grand d’entre vous et ne suit plus la progression que vous avez suivie peut-être depuis tant de temps.
 
Le Silence est la meilleure préparation à l’accueil du Verbe, de l’Esprit et du Feu Igné. C’est un silence global dont je parle. C’est le silence de la conscience ordinaire. Et c’est dans ce silence de la conscience ordinaire qu’il y a le plus de possibilités de laisser naître et émerger la conscience de votre corps d’Éternité qui est là chez chacun. Et cela vous a été expliqué, c’est au travers de cette rencontre et alchimie entre l’éphémère et l’Éternel que se déroule votre résurrection avant même, effectivement, la stase.
 
Le Silence dont je parle, qui est global, est en fait le silence de la conscience ordinaire. C’est-à-dire que celle-ci, dans ses modes de fonctionnement habituel, s’efface pour laisser la place à ce qui est inconnu pour ceux qui ne le vivent pas. C’est le silence qui permet l’accueil afin de ne pas projeter votre conscience ordinaire en quelque activité de ce monde. Là non plus je ne parle pas de renoncement à quoi que ce soit de votre vie pour l’instant, mais simplement une disposition intérieure qui est la plus propice pour vivre la Vérité.
 
Il n’est pas dans mon propos aujourd’hui de faire de longs discours, mais bien plus, de s’installer ensemble en ce Silence. Et le plus important aujourd’hui, comme toujours, de façon de plus en plus visible et extensible est cette notion d’accueil qui ne peut se faire que dans le silence et sans aucune demande.
 
Le Silence est l’antichambre, en quelque sorte, de la résurrection. Plus le silence se fait en vous, que cela soit des mots, des visions, et de l’attention même, portés à quelque élément de ce monde, vous met en adéquation et en disponibilité par rapport à ce que vous êtes vraiment. C’est le moment où plus rien ne peut être projeté de la conscience ordinaire et où tout se réalise en l’intime de votre Cœur. Il y a là, non plus, aucune circonstance particulière préalable ou condition.
 
Il vous a été évoqué l’utilité, depuis déjà quelques années, de la nature et des peuples qui l’habitent. Le Silence d’aujourd’hui, que nous allons exercer ensemble, permet à la fois l’émergence de la conscience d’Éternité, mais aussi peut-être, pour certains d’entre vous, la perception directe de votre cœur d’Éternité.                                                                                                            
 Le Silence n’est pas seulement le silence des mots. C’est une posture de la personne qui accueille ce qui émane justement quand la personne n’est plus active en quelque secteur que ce soit. Là non plus, il n’y a ni technique, ni yoga, il y a simplement un positionnement de votre être éphémère et Éternel qui permet de les mettre en confrontation et en dissolution de l’un au profit de l’autre. Parce que dans le silence, qu’il soit des mots, des regards, des relations, et cela dans les instants où vous le souhaitez et dans les instants où la Lumière vous le demande, soit par des injonctions puissantes ou alors par ce qui a été décrit par mes frères Melchisédech.
                                                                                                            Il convient alors, sur tous les plans, de vous poser. Il ne s’agit pas de sommeil dont je parle ni de disparition, mais bien plus, je dirais, simplement d’astuces que je vous communique, pour tout un chacun, mais de manière plus adaptée, je dirais, à ceux d’entre vous qui ne vivent aucune manifestation liée à la Lumière et à la Vérité.
 
Le corps au repos, les yeux fermés, dans le silence, sans bruit, sans aucune demande autre que celle d’être là, sans rien espérer, ni attendre, sans volonté quelconque, se produira ce qui est essentiel pour vous, c’est-à-dire, apercevoir, vivre, sentir ce qu’est l’Éternité, ici même. Malgré la présence de votre corps et malgré la présence de votre conscience éphémère et malgré l’absence de vibration et de perception.
 
Le silence aussi des signaux du corps, qui nécessite à ce moment-là, une position plus avantageuse qui n’est pas celle peut-être que vous avez en cet instant, qui est de vous étendre, dans le noir, sans bruit, sans demande, simplement être là, les yeux clos, en une disposition d’esprit et de conscience particulière où il n’y a ni objectif, ni recherche, ni demande, juste une forme de neutralité de repos dans tous les sens du terme.
 
Je vous rappelle, de plus, que le Feu Igné va devenir de plus en plus sensible, même pour ceux qui ne le vivent pas au niveau de ses effets et ce, dès l’instant où le soleil est couché, quelle que soit la phase de lune, quel que soit l’endroit où vous viviez.
 
Ce Silence sera d’autant plus facile à concrétiser. Effectivement cela se produit dans les moments que vous décidez, après le coucher du soleil, vous donnant, de plus, après vos occupations quotidiennes, en soirée, la possibilité de trouver un instant, un moment plus ou moins long pour vous étendre sans rien demander, sans bruit, dans le noir, de respirer le plus calmement possible et s’il vous semble exister des pensées, des besoins de bouger, portez simplement votre conscience sur le fait de respirer, sans rien d’autre.
 
Et là, en un temps variable, mais court, de l’ordre de quelques minutes, un certain nombre de mécanismes vont se produire d’eux-mêmes sans aucune participation de votre personne si ce n’est la mise au repos, sans aucune énergie pour ceux qui ne les vivent pas et ne les sentent pas. Se produiront un certain nombre de faits et d’événements, même si vous ne les percevez pas, ils vous deviendront perceptibles à l’issue de ce repos et de ce silence assez aisément sans pouvoir vous tromper.
 
En effet, ce silence et ce repos conscient, sans demande et sans objet, va faciliter en vous la progression du Feu Igné, tel que cela a été décrit par mes frères Melchisédech. Je ne suis pas là pour compléter quelque élément qui ait déjà été donné, mais pour demeurer où que vous soyez dorénavant, même si vous n’êtes pas étendus, ensemble, dans ce Silence. De la même façon en repos, sans demande et sans objectif, simplement, être là, sans rien d’autre. Vous mettant dans cette posture, que vous soyez présents, que vous entendiez, que vous viviez, ne fait pas de différence.
 
C’est dans cette attitude là, que vous êtes maintenant, et c’est ainsi qu’ensemble nous accueillons.
 
…Silence…
 
Voici donc ce qu’il se produit en ce Silence…..
 
…Silence…
 
Et nous allons ainsi, durant le temps de mon intervention, passer du silence aux mots. Les mots serviront simplement à vous donner quelques éléments concernant ce silence et ce repos. Ils rythmeront le Silence.
 
…Silence…
 
Les moments les plus propices à vivre cela correspondent aux horaires, là où vous êtes, du coucher du soleil jusqu’au milieu de la durée de la nuit.
…Silence…
 
Il n’y a aucun conseil de durée. Cela peut-être de l’ordre de quelques minutes jusqu’à plusieurs heures. Parce qu’en le Silence vous le constatez, le temps ne se décompte plus de la même façon.
 
…Silence…
 
Il est souhaitable aussi que ce moment de silence et de repos soit pris dans une pièce où il fait suffisamment chaud et où vous-mêmes avez chaud, plutôt que froid.
 
…Silence…
 
En ce Silence là il ne faudra pas même penser à son Cœur afin de ne pas induire de mouvements, ni de la conscience, ni du Feu Igné. Afin que celui-ci ne soit freiné ou réfréné par quelque élément de votre personne ou de votre fonctionnement physiologique.
 
…Silence…
 
Il faut veiller aussi, simplement, que s’il apparaissait des manifestations, que cela soit des pensées, des visions, de ne pas y attacher d’importance, c’est-à-dire de ne pas mobiliser votre conscience sur ce qu’il se déroule même. Ce repos est donc aussi un repos de toute intention quelle qu’elle soit.
 
…Silence…
 
C’est dans ce repos et ce silence que la conscience éphémère s’apaise et va venir d’elle-même, sous l’impulsion du Feu Igné, se placer au Cœur du Cœur, je le répète sans y avoir pensé au départ, c’est-à-dire sans intention.
 
…Silence…
 
Vous constaterez aisément que contrairement aux éveillés, aux libérés, il n’y a pas ni disparition, ni endormissement. A ce moment-là, ce silence et ce repos déboucheront sur un Silence de plénitude. Ce que je nomme le Silence de plénitude correspond, si vous préférez, à une intensité particulière et une qualité particulière de silence.
 
…Silence…
 
Même s’il existait, à ce moment-là, des perceptions inhabituelles de votre corps, ne vous y intéressez pas plus.
 
…Silence…
 
Ce qui va alors se proposer à vivre, par l’intensité de ce Silence, pourra être qualifié sans vibration, de simplement, de quelque chose qui est dense et plein, pas dans votre corps, mais dans votre conscience. Cela ne s’accompagne ni d’image, ni de vision, excepté, parfois, l’écran bleu. Voire blanc. Si le blanc apparaît à la place du bleu, il signera l’imminence de la perception Vibrale et l’imminence de la perception de votre corps d’Éternité.
 
…Silence…
 
Alors ce silence et ce repos seront la réponse au-delà de toute perception. L’état de votre conscience et de votre humeur changera du tout au tout avec aisance.
 
…Silence…
 
Ce qu’il se produira alors en vous, même sans avoir aucune vision, ni vibration, sera l’installation du Cube Métatronique au sommet de votre tête.
 
…Silence…
 
Ainsi, de par la présence du Feu Igné, même non perçu, vous constaterez la plénitude de ce Silence et non plus la peur du néant.
 
…Silence…
 
Il vous est donné alors de vivre concrètement, que quand il n’y a plus personne, il ne reste que la Paix et l’Évidence. Au-delà de toute perception et vibration. C’est de cette manière que vous pourrez réaliser l’accueil de votre Éternité sans en avoir vécu aucune des étapes préalables.
 
…Silence…
 
Vous constaterez aussi aisément, que dans votre lieu de vie, dans le pays où vous êtes, s’il existe quelque événement collectif, quel qu’il soit, vous conserverez, au-delà de toute attente, cet état de Paix. Ce silence et ce repos dont je parle sont pour vous la façon de préparer votre Éternité et vous mettre dans les conditions les plus propices à l’accueil des Trompettes, à l’accueil de Nibiru et à l’accueil de Marie et surtout de votre Vérité. Là aussi vous pourrez, vous aussi, constater et dire qu’il n’y a rien de plus simple et très rapidement qu’il n’y a rien de plus évident.
 
…Silence…
 
La Paix et la Joie qui en découleront, en quelque intensité que cela soit, faciliteront bien des choses dans le déroulement de ces temps.
…Silence…
 
Faîtes cela, si vous le souhaitez, je le répète sans idée préconçue et sans objectif. Ce qui est important, c’est votre présence, l’accueil et le Silence. Rien d’autre.
 
…Silence…
 
Maintenant, que vous soyez présents, ici ou ailleurs, il est temps de vous faire vivre, directement en la conscience, les effets de ce Silence.
 
…Silence…
 
Je vous rends Grâce pour votre participation.
 
…Silence…
 
Je suis Maître Ram et établis, pour vous saluer, une Théophanie avec chacun.
 
…Silence…
 
Je suis Maître Ram, et je vous dis à toujours en l’Amour.
 
…Silence…
 
Au revoir.

 

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com