ARCHANGE MIKAËL – 1er Décembre 2017

Blog (português) : Link

Lecture et téléchargement PDF : MIKAËL – 1er DÉCEMBRE 2017

PDF Download :  português

ARCHANGE MIKAËL

1er Décembre 2017

 

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Bien-aimés enfants de l’Un, que la Paix, l’Amour et la Vérité soient l’expression permanente de votre cœur.
 
Au-delà bien sûr de ce rendez-vous du vendredi 1er décembre de votre année 2017 à 22 heures, la communion des cœurs en le Feu Igné de ma Présence et de votre Présence est accessible dorénavant pour chacun de vous en quelque jour, en quelque heure ou en quelque lieu que cela soit.
 
… Silence…
 
Installons-nous tout d’abord ensemble en ce Feu Igné.
 
… Silence…
 
En ces temps que vous vivez depuis le mois de mars de votre année 2017, vous êtes de plus en plus nombreux, bien-aimés de l’Un, à vivre votre révolution intérieure. Nombre parmi vous, quel que soit l’état antérieur à cette période, découvrent de plus en plus aisément la Vérité. Celle qui ne peut s’accompagner d’aucun mot concernant ce monde comme d’aucune histoire concernant ce monde vous apparaît de façon de plus en plus franche et de plus en plus claire, vous donnant à vivre, par la Théophanie, même si vous n’en percevez pas la vibration ni même les énergies, implique un certain nombre de conséquences.
 
Ces conséquences, que nombre d’entre vous vivent maintenant de façon de plus en plus extensive et évidente, concernent l’accès à la vacuité, à l’Éternité et à la Paix, et ce quel que soit ce qu’il se déroule en votre histoire personnelle éphémère, vous amenant, chacun de vous, à vous repositionner au plus proche de la Vérité, Vérité qui transcende toute histoire de ce monde comme toute expérience de la conscience, annonçant l’imminence du Serment et de la Promesse que nombre d’entre vous vivez d’ores et déjà.
 
Ainsi que vous le constatez de multiples façons, les injonctions de la Lumière se font de plus en plus pressantes, amenant une proportion importante parmi votre grand nombre, aujourd’hui, à évaluer ce qu’est votre éternité et ce qu’est l’éphémère, impliquant un repositionnement que je nommerais ultime, de votre conscience.
 
Tout ce qui devait être accompli par les Milices Célestes concernant mon labourage de la Terre en l’ensemble de ses Éléments, est aujourd’hui achevé. Ainsi, dorénavant et dès ce jour, je transmets l’épée de Vérité à l’Archange Uriel qui vient impulser les ultimes retournements, les ultimes basculements, et fait se fracasser en vous les ultimes résistances, les ultimes incertitudes quant à ce que vous êtes. Que vous en viviez la quintessence ou que vous ne fassiez que le penser ou l’imaginer ne change rien à la vérité de ce qui est là.
 
Pour ceux d’entre vous qui perçoivent les mécanismes vibratoires de l’Éternité, vous constatez aisément, au-delà de tout descriptif, des manifestations nouvelles perçues. Que cela soit en votre tête, en votre conscience, en vos sens, et en votre corps, manifeste clairement pour chacun de vous qu’il n’y a plus d’autre possibilité que d’accueillir la Joie, la vérité de qui vous êtes, et ce, quoi que disent votre corps ou votre personnage, quoi que disent vos histoires au sein de ce monde. L’important n’est pas là. L’important est la Vérité nue de ce que vous êtes, et qui apparaît de façon de plus en plus probante et de plus en plus évidente, amenant, comme cela avait été stipulé par le Commandeur des vingt-quatre Anciens, que nombre d’entre vous verrait l’intensité et la durée des moments de vacuité s’intensifier d’une telle façon que l’éphémère de votre vie sera de moins en moins présent, remplacé alors par cet état de béatitude, de Joie et de vacuité qu’aucun mot ne saurait traduire ni même expliquer.
 
Ceux d’entre vous qui les premiers ont réalisé l’alchimie de la Couronne radiante ascensionnelle du cœur avec la tri-Unité, et la Couronne des quatre Éléments de la tête, signe en vous la libération effective de tout attachement et de toute croyance concernant votre personnage au sein de ce monde.
 
Les injonctions de la Lumière, dès ce jour, vont être surmultipliées pour chacun d’entre vous, vous amenant, en définitive, à ne plus avoir aucun choix devant l’Évidence qui est là.
 
La conscience éternelle ou supraconscience entre concrètement en manifestation au sein même de cet éphémère.
 
Comme vous vous en doutez, et comme peut-être, pour ceux d’entre vous qui s’intéressent aux évènements de ce monde, de quelque nature qu’ils soient, et en particulier au niveau des signes géophysiques, cosmiques et planétaires, démontrent à l’évidence que le processus terminal de la Terre arrive enfin en manifestation.
 
L’intensité de la Joie, ou de la Paix, ou de la vacuité, lors des injonctions de la Lumière, et de multiples façons, vous amène à réaliser et à conscientiser que vous n’êtes rien de ce que vous pouvez connaître, et qu’en la Paix, nul scénario, nul rôle, nulle fonction, même la plus prestigieuse au sein de ce monde, ne vous est d’aucune utilité devant l’évidence de la Paix à laquelle la Lumière vous appelle et vous enjoint de vous rejoindre vous-mêmes, en les sphères de la beauté, de la Vérité, là où nulle mort et nulle naissance ne peut entraver la Joie de la conscience prenant sa source au sein de la a-conscience.
 
Chaque jour, ce qu’il vous sera donné à voir, sur l’écran de votre éphémère comme sur l’écran du monde, ne pourra se traduire que par deux positionnements : l’indifférence ou la Paix.
 
Comme cela vous a été stipulé, l’accroissement des mécanismes de dissolution de la matrice arrivent à leur terme, vous donnant et dévoilant la vérité sur vous-mêmes, concernant la personne, et surtout sur vous-mêmes en ce que vous êtes en vérité. Il en est de même dans toutes les histoires de ce monde, qu’elles concernent les pays, les familles, les individus, les couples, ou quelque relation que ça soit. L’éclairage parfois brutal de la Lumière ne peut laisser aucun doute sur ce qui est vrai et sur ce qui est faux, en vous comme à l’extérieur de vous. C’est ainsi que la majesté de la Grâce, le Manteau bleu de la Grâce, le Feu Igné et la Théophanie perpétuelle vous réalignent de manière de plus en plus évidente, quoi que vous en pensiez et quoi que vous en disiez, à vivre la vérité de l’humilité et de la simplicité, là où il n’y a effectivement dorénavant aujourd’hui, au sein même de ce monde, pour vous, plus aucune place pour la dualité, plus aucune place pour le choix, et plus aucune place pour ce qui ne fait que passer.
 
Ainsi, selon le degré de dévoilement de chacun de vous, la Lumière va vous enjoindre, de manière de plus en plus itérative et intense, à cesser toute lutte, à cesser toute revendication, et je dirais même, à vous placer de manière spontanée en la félicité de votre éternité, là où rien de ce qui ne fait que passer au sein même de ce monde, là où aucun concept, là où aucune religion, là où aucune pensée ne peut vous être d’aucune utilité. Ainsi est la vérité de l’Amour en sa nudité première, bien antérieure à la manifestation de ce qui est nommé la conscience, en quelques dimension et forme que ce soit.
 
La transsubstantiation de votre corps de chair se déroule de façon plus intense, vous amenant parfois à un sentiment de confusion quant à l’existence de ce corps, de votre vie, bien plus que les désagréments vécus ces dernières années, vous amenant à l’Évidence avec encore plus de netteté et surtout plus d’intensité. C’est ainsi que le mécanisme nommé la stase, consécutif à l’Appel de Marie, se manifeste pour certains d’entre vous, en quelque lieu que vous soyez, entre les tranches horaires de 17 heures jusqu’à minuit, vous amenant à vivre, quelle que soit votre occupation du moment, et même si vous êtes en train de dormir, à repositionner votre conscience dès votre réveil, dès votre retour, en le souvenir ou le vécu qui persiste de cette vacuité, de cette Joie sans objet qui aujourd’hui, trouve son aboutissement en la dissolution même de votre propre histoire individuelle et collective, sur le plan le plus dense et le plus concret de votre matière, telle que vous la nommez.
 
Ainsi donc, de par l’achèvement de mon rôle au sein de ce monde, il m’est loisible aujourd’hui d’intervenir auprès de chacun de vous, sans discrimination d’Éveil, de religion, de sexe, d’âge, ou de quelque antériorité que ce soit. Ainsi est la Grâce de la Lumière, elle ne tient compte d’aucune histoire, d’aucun karma, mais simplement de votre capacité à accepter le sacrifice de votre conscience afin de retrouver ce qui est antérieur à l’expression de votre conscience. C’est ce processus qui se déroule maintenant, et déjà pour certains d’entre vous depuis de très nombreuses semaines, qui aujourd’hui se déploie à l’échelon collectif de l’humanité, expliquant par là même le Feu Igné de la Terre, comme le Feu Igné du ciel à travers les météorites, à travers le Soleil, à travers les volcans en ce qui concerne la Terre, ou les mouvements du manteau terrestre, vous signe de manière indubitable que la Lumière a rétabli son règne, permettant alors, à vous, de retrouver de manière collective la Liberté, et pour la Terre, de retrouver son domaine de Liberté nommé Ascension.
 
Saisissez bien que dès aujourd’hui il n’est plus temps de vouloir progresser, de quelque manière que ce soit, il n’est plus temps de chercher l’Évidence qui est là, car toute recherche, plus que jamais, vous éloigne de la Vérité et de ce qui est à vivre. L’injonction de la Lumière est telle, collectivement et individuellement, que chaque circonstance de votre vie, de quelque nature qu’elle soit, vous amène systématiquement à vous repositionner là où tout est vacuité, là où tout est Vérité.
 
Comme cela avait été annoncé par Marie, Reine des Cieux et de la Terre, le temps de la gestation, pour la Terre et pour vous, s’achève maintenant, en ce mois nommé décembre de l’année 2017. Il vous a été dit de ne pas rechercher de date ni d’attendre quelque date que ce soit, car vous n’avez plus rien à attendre pour être vous-mêmes. Quelles que soient les apparences de dureté de ce monde, les apparences de dureté de votre vie, sachez que tout un chacun, d’où qu’il vienne et où qu’il soit situé aujourd’hui, a la même capacité de retrouver son éternité, dès l’instant où la notion de sacrifice est accueillie et acceptée. Il suffit, pour cela, d’être de plus en plus simple, de ne pas se poser de questions quant à un quelconque jour de l’Appel de Marie ni à un quelconque évènement survenant dans votre scène intérieure comme sur la scène du monde, car quelque évènement qui survienne de quelque nature qu’il soit ne fait que traduire l’installation définitive du règne de la Lumière sur cette Terre qui vit, en ce moment même, la phase ultime de son ascension.
 
Il vous appartient de demeurer dans cet état de vacuité, dans cet état de simplicité, afin que votre résurrection en l’Éternité se produise d’ores et déjà, afin de pacifier, non pas vous-mêmes mais ce qu’il reste à pacifier dans le dévoilement de l’obscur de ce monde.
 
Rien de ce qui a pu être encore caché durant ces quelques mois ne pourra plus être caché, de quelque façon que ce soit.
 
Il n’y a de dureté que dans la résistance, alors que dans l’Abandon, l’Accueil et la Crucifixion, il y a la légèreté de la Résurrection. Votre positionnement ne dépend plus d’aucune pensée, d’aucune croyance, d’aucune adhésion à quelque concept que ce soit, de quelque démarche ou de quelque nature qu’elle soit, il y a juste en effet et dorénavant, avec la présence de l’Archange Uriel conjointe, comme je vous l’ai dit, à la mienne, au plus proche de vous, un pouvoir de résolution à nul autre pareil, mettant bas aux résistances, qu’elles soient liées au corps, à votre vie, à vos croyances, à vos idées, à vos pensées, ou encore à vos attachements.
 
Autrement dit, rien ne peut tenir devant la Lumière, rien ne peut demeurer d’illusoire en la Vérité. C’est à cela que vous assistez, en vous, autour de vous, comme sur l’ensemble de ce monde.
 
Pour ceux d’entre vous qui vivez les vibrations et percevez les Couronnes, l’alchimie de la Merkabah interdimensionnelle, par l’intermédiaire du Lemniscate sacré, a permis effectivement, et permettra de plus en plus de déployer le 5ème Élément, Éther, vous donnant à percevoir, pour un nombre restreint encore d’entre vous, la réalité de votre corps d’Éternité doublant votre corps physique. Ceci s’accompagne, dans les prémices, par des variations subites et brutales de vos perceptions énergétiques, de la propre perception de l’emplacement de votre corps, et surtout par des troubles thermiques inopinés et extrêmement violents.
 
Les cycles du sommeil, de l’alimentation, les cycles relationnels, que cela soit dans le domaine affectif, fraternel ou amical, ou social, se trouvent modifiés et transmutés par les injonctions itératives de la Lumière qui dorénavant, jusqu’à l’Appel de Marie, ne cesseront plus, et seront de plus en plus importantes en durée comme en intensité. C’est à travers ce processus d’injonctions de la Lumière accompagnant l’ascension finale de la Terre, que se trouve en vous l’espace de résolution, par l’Intelligence de la Lumière et la Grâce de l’Amour en vous. Autrement dit, tout ce que vous croyez pouvoir tenir vous échappera, tout ce que vous croyez pouvoir préserver de votre éphémère s’évanouira entre vos doigts, seule l’Éternité, vécue et assumée au-delà même du processus nommé vibration, vous permet d’être libres au sein même de ce monde, avant même l’Appel de Marie.

Alors chaque jour, vous êtes encore plus nombreux à découvrir la Vérité, cette vérité qui n’a pas besoin de mots, ni de scénario, ni d’histoire, ni d’attente de quelque élément extérieur ou intérieur à vous-mêmes. Là est l’évidence de l’Amour, là est l’évidence de la Lumière.
 
Quelles que soient les manifestations de la Terre, de plus en plus violentes, quelles que soient les manifestations de votre personne, en votre corps, en votre histoire, ou en vos pensées ou croyances, cela ne fait plus aucune différence car la majesté de la Lumière opère d’elle-même, effectuant par l’Abandon et l’Accueil que vous réalisez, l’ultime transmutation de ce qui doit l’être. Rappelez-vous que vous ne pouvez plus contrôler l’énergie, la vibration et la conscience, et pour nombre d’entre vous, le contrôle même de votre vie qui jusqu’à présent pouvait encore être possible, va s’évanouir, remplacé par la félicité et la béatitude, telles que les Étoiles, en leur temps, les ont vécues et vous les ont narrées.
 
Ainsi donc, que cela soit en cet instant ou en tout temps où vous écouterez, entendrez ou lirez mes mots, je vous propose, durant le reste de l’heure qui nous est impartie, de laisser cette communion des cœurs en le Feu Igné réaliser cela en vous. Ne cherchez rien, ne demandez rien, n’observez rien, soyez simplement là, comme vous l’êtes en cet instant, en d’innombrables lieux de la terre.
 
… Silence…
 
Mes mots, au sein de cet espace qui nous est attribué, seront de plus en plus éloignés.
 
Les mots que j’exprimerai seront conjoints à la présence de l’Archange Uriel, en chacun de vous, comme en moi-même.
 
… Silence…
 
Laisse le Silence de ta Présence révéler ton Essence.
 
Toi, en ta nouvelle naissance, tu es re-né de nouveau en la Vérité, là où il n’y a besoin ni d’alibi, ni de forme, ni d’espace, ni de temps, ni de dimensions.
 
… Silence…
 
Alors le chant du Silence se lève en toi, et là tu te tiens, où rien ne peut être mesuré ni compté, là où toute forme est superflue.
 
Là où le temps ne compte plus, et où aucun espace ni aucune dimension ne sont séparés.
 
… Silence…
 
Laissant alors transparaître l’évidence de l’Amour, qu’aucune loi ne peut encadrer, qu’aucun territoire ne peut limiter.
 
… Silence…
Alors, en l’accueil de notre cœur Un, se dévoile l’Ineffable.
 
… Silence…
 
Écoute et entends ce que te dit le Silence, ce que te dit la Vérité.
 
… Silence…
 
Laisse-toi être la source de vie et la source de toute conscience.
 
Laisse-toi être, sans rien réfréner, sans rien demander, et sans rien attendre.
 
… Silence…
 
Au-delà de toute perception comme de toute vision.
 
… Silence…
 
Toi, l’ami et l’aimé. Toi, toi qui est antérieur à toute forme comme à tout nom, bien antérieur à toute création, il est grand temps de répondre à l’Appel. Le temps de la Joie, les temps derniers sont pour toi les temps premiers, car en la Lumière et en l’Amour, il n’y a rien à gagner car tout y est déjà présent. Aucun manque n’a à être comblé car l’Amour comble tout.
 
… Silence…
 
En la communion des cœurs de cet instant, chacun de vous est la Voie, la Vérité et la Vie.
 
… Silence…
 
Dorénavant, chaque jour et chaque moment qui s’écoule en le temps illusoire de ce monde te donne à être la Paix, au-delà de tout mot et même de tout regard, indépendamment de tout avis comme de toute résistance, car l’Évidence ne peut plus attendre un instant de plus.
 
… Silence… 
 
Laisse ainsi le Feu Igné te révéler et te montrer ce que tu es, car dès maintenant, plus jamais l’oubli ou la mort ne pourra t’affecter ni t’altérer.
 
… Silence…
 
En cette communion, se réalise et se vit l’union indéfectible à la Liberté.
 
… Silence…
 
En ce Silence-là, tous les Verbes sont présents, en ce Silence-là, le cœur s’embrase de l’intérieur de lui-même, mettant fin à l’ignorance comme à toute résistance.
 
… Silence…
En le Feu Igné de l’Amour, il n’y a plus rien à attendre, et encore moins à redouter.
 
… Silence…
 
Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes, portant la radiance d’Uriel, en le Blanc immaculé de votre cœur.
 
Je vous laisse achever, en la communion silencieuse de tous les cœurs réunis en cet instant, et je salue chacun de vous en son éternité et en sa paix, laissant dorénavant se dérouler la communion des cœurs en ce Feu Igné, en le Silence, parce que maintenant chaque mot serait superflu.
 
… Silence…
 
Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes, je vous salue en l’Éternité, et laissez le Silence établir la Vérité, en totalité.
 
… Silence…      

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com