Entretiens de Novembre 2017 / GEMMA GALGANI

Blog (español) : Link  

Lecture et téléchargement PDF : GEMMA GALGANI – NOVEMBRE 2017

PDF Download : español 

ENTRETIENS NOVEMBRE 2017

GEMMA GALGANI

Je suis Gemma Galgani. Sœurs et frères dans la chair, que la Paix et l’Amour du Christ se révèle en vous. Permettez-moi tout d’abord, de communier avec vous en silence…
 
… Communion …
 
Je me présente à vous aujourd’hui, en tant que porteuse de l’Étoile Unité.
 
Voilà de nombreuses années, et comme peut être vous pourrez le retrouver à travers certains témoignages de mon vivant, auxquels je vous renvoie dores et déjà, si vous voulez plus d’explications  sur ce que vous vivrez et ce que vous vivez. C’est la rencontre avec l’invisible, avec  la Vérité sous tous ses aspects, toutes ses facettes, tel que mon chemin de vie bref sur cette terre l’a démontré.
 
Parce que, comme vous le vivez de manière progressive pour nombre d’entre vous, depuis déjà quelques années, vos contacts avec l’invisible s’expriment de plus en plus souvent quel qu’en soit le mode opératoire. Tous ces contacts, toutes ces expériences qui vous ont été proposés et que vous vivez, découlent bien sûr du processus qui est en cours depuis de nombreuses années, et que vous connaissez quant à sa finalité. Aujourd’hui, plus que jamais, il vous est possible à tout un chacun, quel que soit le préalable que vous ayez vécu jusqu’à aujourd’hui, depuis quelqu’endroit que vous vous situiez, dans votre conscience, dans votre vie.
 
Le déploiement de la Lumière et de l’Éternité vous permet, de différentes façons, de communiquer, de communier, de voir, de sentir et d’expérimenter, les relations avec ces peuples et ces consciences, d’ici ou d’ailleurs, qui elles ne sont pas enfermées. Parallèlement à cela et parallèlement aux processus vibratoires qui sont peut être présents en vous, vous constatez pour beaucoup, une plus grande intensité dans ces relations. Elles deviennent non seulement plus évidentes, plus réelles en quelque sorte. Elles vous permettent en quelque sorte, ces expériences, qui ne servent pas à accumuler les expériences, mais à vous rapprocher au plus proche de ce que vous êtes, qui n’a rien à voir avec ce que vous pouvez connaître de ce monde, ni même de ce que vous pourriez nommer vos vies passées.
 
Ce que vous êtes en effet ne dépend ni du bien, ni du mal, ni d’une quelconque dimension, ni d’une quelconque forme. Je pourrais dire que vous êtes pur Esprit de Lumière et pur Esprit d’Amour et que tout le reste est accessoire, quelles que soient votre forme, vos expériences même au sein des mondes libres. Mais tout cela vous a été expliqué et tout cela, certains d’entre vous l’ont vécu avec plus ou moins d’acuité et d’évidence.
 
Quelles que soient vos perceptions aujourd’hui, le déploiement de l’Éternité au sein même de votre éphémère, vous donne une proximité bien plus importante que les expériences menées jusqu’à présent. Nombre d’entre-vous d’ailleurs,  – comme cela vous a été expliqué – constatez qu’au delà de votre corps, il y a un autre corps, que vous sentez, non plus seulement par les vibrations, mais carrément et directement, par la capacité à ce que votre conscience perçoive, par exemple, l’emplacement des différentes portions de ce nouveau corps qui est présent maintenant.

Cela peut être déroutant, mais cela s’accompagne ainsi que vous le voyez, par des moments de plus grande Félicité et de plus grande facilité et d’évidence, quel que soit ce qui se déroule sur le plan de l’ordinaire de votre vie, dans vos problématiques, vos tracas ou vos joies.
 
Cela signifie plus que clairement, que l’Amour prend toute la place et que votre conscience, dans sa globalité, est de plus en plus ancrée dans l’inconnu qui se dévoile, ici-même, au travers de la conscience ordinaire et de ce corps de chair, vous donnant à éprouver au-delà des expériences, la Paix, la Joie, la Certitude aussi et l’Évidence de ce qui se vit.
 
Comme cela vous a été explicité, à un moment donné, et au delà des perceptions de cette Éternité, un certain nombre de mécanismes, vont se mettre en œuvre, dont la finalité est fort simple. C’est de vous démontrer par le vécu, que la Vie en Éternité ne peut être en rien comparable à la lourdeur de votre monde. Quelle que soit la légèreté de votre vie, dans ses plaisirs, dans ses satisfactions, vous amenant soit brutalement, soit progressivement, à vous établir réellement et concrètement dans ce corps d’Éternité, dont vous percevez les mouvements déjà. La scène de votre vie s’éclaire et donne à voir, en certaines circonstances, l’Invisible qui a toujours été là et duquel vous étiez complètement isolés et séparés.
 
Il existe aussi un mécanisme de la conscience, dans sa globalité, qui se traduit par ce qui vous a été expliqué, là où votre forme disparaît, même celle d’Êtreté et où il ne reste plus que cette Vacuité.  Alors, que cela se traduise pour vous, par cette Lumière Blanche où aucune forme ne peut être distinguée, ou alors même comme cela est le cas pour d’autres parmi vous, d’avoir ce que vous pourriez nommer un écran noir où il n’y a ni image, ni couleur, ni vision, ni perception mais d’où découle la Paix et la Sérénité.
 
Vous rentrez donc si je peux dire de plain-pied dans la vraie réalité ; vous amenant petit à petit à glisser si je peux dire et à vous préparer de manière complète à vivre l’Éternité, que cela soit sur cette Terre, ou ailleurs, ne fera plus de différence.
 
Mais l’intensité de ce qui se déroule en ce moment, comme cela vous a été expliqué, ne permettra plus pour nombre d’entre vous de poursuivre en même temps vos obligations, votre vie éphémère, parce que la Vie Éternelle vous attirera par la beauté et la Vérité et l’évidence de celle-ci à dire OUI à l’Éternité, et OUI à la Vérité.
 
Quels que soient vos attraits et vos attaches au sein de ce monde, il existe un réel détachement que vous n’avez pas cherché, ni demandé, mais qui est la conséquence directe de ce qui se déroule en ce moment, en cette phase finale de l’Ascension de la Terre, en cette phase de délivrance.
 
L’Amour inconditionné peut vous emporter dans ses bras en de multiples occasions, et pas seulement dans les occasions intérieures ou intimes, ou dans le travail que vous pourriez nommer encore spirituel. C’est à dire qu’au sein même de ce quotidien, ces processus qu’il y a encore quelque temps pouvaient vous sembler impossibles ou merveilleux, déroulent leur majesté dans votre conscience et se vivent avec de plus en plus de facilité et d’évidence donc. Et ces allées et venues entre la conscience de l’éphémère et ce que vous êtes en Vérité, s’accompagnent petit à petit, d’un relâchement de toutes formes d’attachement, à ce plan où vous êtes encore.
 
À ce moment là, quoi qu’il advienne après l’Appel de Marie, ou pendant, ou après, plus rien des circonstances de ce monde, même dans le désarroi de certaines situations, ne pourra plus imprimer en vous quoi que ce soit. Parce que vous serez presque définitivement affermi dans l’Éternité malgré la présence de ce corps et malgré la présence de vos habitudes, de ce qui est automatique chez vous.
 
Et vous le savez, au travers et au décours de tout ce que vous avez vécu jusqu’à présent, que plus vous abandonnez et vous lâchez toutes certitudes concernant ce monde, plus la Vérité vous est offerte au centuple et vous comble.  Il n’est pas question ici de possession, ni même de relation, il est simplement question de la vérité de l’Amour, car c’est cela qui s’exprime maintenant.
 
Comme cela vous a été dit, même au travers d’événements parfois douloureux effectivement pour la personne, comme ce fût le cas avant ma mort …si jeune. Je n’avais aucun regret. Parce que ce que je vivais, était tellement intense, avec mon ange gardien, avec mon époux, le Christ, que tout ce qui se déroulait en ce monde, alors que j’étais parfaitement vivante et aucunement limitée, ne pouvait lutter ou se comparer à cette beauté là. Et c’est très exactement ce qui est en train de vous arriver.
 
Alors bien sûr, il vous a été demandé d’être humble, simple, afin de faciliter cela. D’ailleurs vous êtes nombreux à constater que dans certaines occasions l’état d’Être, l’état de Lumière, l’état de Vérité, s’accommode parfois très mal de certaines conventions au niveau de la vie en ce monde. C’est à dire que vous ne pouvez plus tricher, vous pouviez encore jusqu’à présent faire semblant, et maintenir, – et cela vous était demandé – autant que faire se pouvait, vos occupations, vos activités, vos obligations et vos relations.
 
L’octave nouveau aujourd’hui, fait que la Lumière devient telle, la dose d’Amour, l’intensité de  cet Amour inconditionné, occupe progressivement et parfois brutalement tout l’espace de ce que vous êtes ; laissant de moins en moins de place à ce qui pourtant pouvait être encore la veille, vos objectifs en ce monde, et même vos buts. Ce que vous aviez bâti, recherché, ce que vous aviez solidifié, vous semble certainement de plus en plus loin de vos préoccupations.
 
La Lumière, l’Amour, la Vérité prennent tout l’espace de votre conscience, vous obligeant parfois à certains réajustements, qui pouvaient se traduire, vous le saviez, dans votre corps. Mais aujourd’hui cela se traduit directement dans la conscience, de plus en plus. Et dans la conscience, il n’y a pas besoin de souffrance, peut-être parfois simplement d’interrogations sur les changements qui se produisent, et qui viennent rompre les habitudes même les plus stabilisantes et les plus équilibrantes. Cela ne doit pas vous alarmer, mais plutôt doit vous inciter à toujours plus regarder le Blanc, regarder la Vacuité, l’Éternité, l’Amour qui vient prendre effectivement tout l’espace de votre conscience et de votre vie.
 
L’achèvement de l’Ascension de la Terre et de votre libération n’est pas un vain mot, parce que vous êtes maintenant innombrables à vivre cette ouverture à l’inconnu et à l’invisible ici-même. Même si vous n’avez pas de mots et d’explications, qui ne sont d’ailleurs pas importants. Mais comme toujours, c’est le vécu qui prime sur le reste, et en vivant cela, vous vous rendez compte de la futilité de tout ce qui vous tenait encore au corps et au cœur.
 
C’est ainsi que pour nombre d’entre vous, avant même l’Appel de Marie, vous est donné et offert, la possibilité de comprendre au delà de tout mot, et de vivre surtout, en manière simultanée, la superposition de cette Éternité sur l’éphémère, et cette dissolution de l’éphémère.
 
Cela concerne bien sûr, aussi bien votre corps, avant même l’Appel de Marie, que vos obligations. Parce qu’aucune résistance ne peut maintenant, consciemment s’opposer à la Vérité. Même votre corps, qui pouvait encore se manifester par habitude et par comportement certaines douleurs, certaines souffrances, ne peut plus se manifester. Parce que la cible maintenant et le point d’impact est toujours, et sera de plus en plus votre conscience pure, et non plus les relations avec qui que ce soit, et même avec nous. Même si celles-ci se poursuivent et s’amplifient, l’important est le résultat observé et vivable dans votre poitrine et dans votre conscience pure. Même si vous n’en percevez pas l’énergie, la vibration, cela fera de moins en moins de différence.
 
Beaucoup d’éléments inconnus donc, se manifestent à vous, de différentes façons. Ce qui se révèle au sein de l’Invisible, vous appelle à la Vérité et à l’Invisible aussi par rapport à ce monde. Cet appel se fait dorénavant sans relâche, en de multiples occasions, et ce indépendamment bien sûr, d’être exclusivement lié à vos relations et à vos moments intérieurs.
 
Il y a une forme d’acclimatation qui se fait, même si vous y résistez, même si vous ignorez précisément de quoi il s’agit, mais la résultante en est toujours, plus de légèreté, plus de disponibilité à l’Amour et à la Vérité. Et c’est cela qui vous comble. Bien plus que tous les   plaisirs de ce monde, vous amenant progressivement à ne plus donner de poids aux problèmes, à ce monde, à votre corps, à votre vie,  à vos problèmes comme à vos joies éphémères. Parce que  la Vérité est une Félicité sans fin, et avec laquelle, aucun élément de ce monde, en quelque activité que ce soit, ne peut être approché. Je vous le dis, même dans la relation la plus parfaite et dans les expériences même les plus intenses, que certains d’entre vous, avez vécues.
 
Au delà du fait d’être parfois interrogatif ou parfois même déstabilisé par ce qu’il se produit sur votre Éternité, une fois les premières surprises passées, vous acquiescerez à cela, parce que vous sentirez et vous le sentez déjà, qu’il n’y a que ça qui vous apporte la vraie Paix. Celle qui ne dépend d’aucune circonstance, qui vous met en Joie, en Légèreté, et surtout dans la vision de cette Lumière magnifique sur votre écran intérieur, là où rien d’autre n’est nécessaire, parce que tout y est inclus.
 
Alors bien sûr, au sein du déroulement de votre vie, on peut considérer qu’il y a d’un côté, ce que vous avez à mener : l’éphémère. De l’autre côté vous avez la Vérité, l’Absolu. Et entre les deux, vous avez le terrain d’expériences de ce qui se rencontre et qui donne un mélange des deux ; parfois déroutant, parfois détonant, mais qui ne laisse aucun doute sur la vérité de l’Amour et de la Lumière.
 
Il ne s’agit plus simplement d’expériences, fussent-elles les plus fabuleuses. Il ne s’agit plus seulement  d’états d’Extase, mais comme cela a été dit, comme une forme d’Intase qui est appelée  à devenir perpétuelle, elle aussi. Je dirais même au delà de toutes vibrations et de toutes expériences. Parce-que, vivant cela ne serait-ce qu’une fois, vous ne pouvez mettre en doute la véracité de ce qui est.
 
Vous vous reconnaissez vraiment ! Non pas à travers une histoire, non pas à travers vos affects, vos plaisirs, votre personnage mais vraiment en l’Éternité. Et là vous le constatez, il y a légèreté, contrastant d’autant plus avec ce qui peut vous heurter au sein de votre éphémère, même dans des aspects les plus insignifiants, je dirais.
 
Cela vous permet non pas de vous jauger, de vous mesurer, mais de mesurer vraiment, avec précision, l’énorme différence entre votre vie au sein de la personne et la vie en Éternité. N’oubliez pas que vous retrouvez ce que vous avez toujours été et que le voile de l’oubli lié à l’incarnation en ce monde, se dissipe maintenant très vite.

Là aussi, cela représente une opportunité et quelque part une grâce conséquente, de pouvoir découvrir et vivre, ce que voilà encore quelques dizaines d’années, était exclusivement réservé à certains êtres qui y étaient prédisposés. Mais aujourd’hui, chacun de vous l’est prédisposé à cela. À le vivre, à le reconnaître, à l’accepter comme une Évidence telle, que tout ce qu’il pourrait rester au sein de l’éphémère vous concernera de moins en moins ; aboutissant comme vous le savez au moment de l’Appel de Marie, à la stase et à la disparition de ce monde ; vous amenant à ressusciter, à renaître de nouveau comme le Christ l’avait dit.
 
Le plus souvent, surtout si votre vie est calme, cela se fait avec facilité, évidence et sérénité. L’Extase peut se conjuguer, se marier avec l’Intase, avec l’écran blanc ou l’écran noir, peu importe, mais là où il n’y a plus rien d’autre que la pureté de la Vacuité.
 
Vous ne pourrez plus confondre ce que parfois l’ego pouvait appeler le néant avec cette sublime Vérité. Parce que ceci, je vous le rappelle est inscrit malgré l’enfermement au plus profond de votre poitrine. D’ailleurs aucune vie ne pourrait se manifester quel que soit l’enfermement s’il n’y avait cette étincelle de Vie, cette étincelle dite divine, cette Flamme que nous sommes tout un chacun.
 
Alors, quelles que soient, je dirais, vos interrogations, parfois encore vos besoins d’explications ou de compréhensions, vous ne pourrez plus douter de ce qui est vécu. Cela sera de moins en moins fugace et de plus en plus présent au sein de l’éphémère et cela augmentera surtout l’Amour qui est manifesté et irradié en ce monde. Vous découvrirez sans rien chercher l’évidence de la Douceur, l’évidence de la Transparence et de l’Enfance. Il ne s’agit même plus d’une voie à emprunter ou d’un chemin à parcourir mais tout simplement de se rendre à l’évidence qui est là, en quelque intensité que ce soit. Vous constaterez que cette Paix ne peut être obtenue dans aucun état de prière, de méditation ni même dans aucun cadre de vie, si ce n’est à l’intérieur de votre poitrine.
 
C’est en cela, qu’aussi bien le Commandeur, que d’autres intervenants vous ont dit récemment que c’était la phase finale de l’Ascension de la Terre et la phase finale de votre libération qui a été nommée délivrance, je crois. Et c’est vraiment comme cela que vous allez le vivre. Comme une délivrance du lourd, du pesant, comme une délivrance de ce qui ne fait que passer, vous remplit de joie ou de peur, mais qui ne fait que passer. Vous découvrez l’immuabilité de l’Amour au delà de toutes formes et surtout de toutes histoires. En quelque sorte il y a actualisation du Serment et de la Promesse au préalable à l’Appel de Marie. Parce que les circonstances se produisent ainsi, et elles sont dictées ces circonstances, par l’Intelligence de la Lumière, quoi que vous observiez dans le monde et quoi que vous observiez dans votre vie.
 
C’est à dire qu’au delà de toutes souffrances, qu’elles soient corporelles, sociétales ou psychologiques, il y a cette Vérité qui vous attend. Tout dépend de, où vous tournez votre conscience et votre regard, mais vous ne pourrez plus tourner votre regard sur les deux en même temps. Vous ne le souhaiterez plus ! Parce que la légèreté est préférable aux plaisirs de ce monde et parce que la Vérité ne se termine jamais.
 
Il n’y a rien à soupeser, à jauger, mais juste se rendre à l’évidence. C’est vraiment ainsi que cela se produit et se produira. C’est dans ce sentiment de Liberté et ce vécu de la Liberté intérieure, que vous allez saisir, quelque part, que tout ce que vous faites au sein de ce monde n’est qu’un jeu morbide. Même dans les activités les plus salutaires d’aide, vous ne faites que maintenir en fait l’illusion. Il n’y a que dans l’Amour, dans le Christ si vous voulez, que se trouve la Vérité et le Contentement, qui jamais ne peut s’arrêter. Et c’est en le vivant sans le chercher, en l’expérimentant, que vous vous démontrez à vous-même, parce qu’il ne peut exister aucun argument valable en regard de l’Amour, en regard de la délivrance.
 
Restez humbles et restez simples. Nous vous l’avons répété d’innombrables fois. Continuez à laisser la Vie vous vivre. Continuez votre éphémère si la Lumière le permet. Ce n’est plus vous qui décidez de faire ceci ou cela. Ce n’est pas vous dorénavant qui décidez de méditer ou de vivre telle expérience, parce que l’injonction et l’impulsion de la Lumière, et l’impulsion Métatronique ne vous laissent plus le choix, et vous le laisseront de moins en moins. Il ne peut y avoir aucune justification, ni aucun délai dorénavant à la manifestation de la Lumière, de votre Éternité, de la Vérité.
 
Ce qui, même aujourd’hui, peut encore vous sembler parfois hésitant ou résistant, n’aura que très peu l’occasion de se manifester dorénavant. Quoi qu’en dise votre entourage, quoi qu’en disent vos obligations, quoi qu’en dise la société. Parce que vous serez tellement affermi dans cette Vérité de l’Amour, dans votre vécu, qu’aucun argument ne pourra tenir, pourra vous ramener vers des choses qui sont périmées et qui ne font que passer et qui sont presque définitivement passées maintenant.
 
Alors bien sûr, cela va changer votre regard, changer votre état, changer vos relations au monde, et à tout le reste, comme à vous même. Au delà des premiers moments d’apprentissage, comme je l’ai dit, vous comprendrez très vite là où est la Vérité et là où elle n’est pas et ce au delà de toute explication, de tout mot, et de toute expérience.
 
Votre regard brillera d’une façon nouvelle, réellement et concrètement. Vos sens habituels, que vous connaissez bien sûr, seront magnifiés en quelque chose de différent, de profondément plus grand et profondément plus juste.
 
Quoi qu’il se déroule, contentez vous d’accueillir, de regarder, et, au fur à mesure du dévoilement de l’Éternité, d’acquiescer et de constater la Paix, la Joie qui grandit, que vous n’aviez connue jusqu’à présent que dans vos moments intérieurs ou dans vos contacts avec la nature ou avec nous ou en Théophanie.
 
Cela veut dire que cela se produira inopinément et spontanément, sans rien chercher, bien sûr, sans rien demander, sans rien attendre. Plus vous êtes présent et plus vous êtes disponible, plus vous êtes humble et transparent, plus cela se produit avec aisance et avec de plus en plus de persistance. Vous sourirez alors de vous-même et votre réelle compassion s’exprimera depuis votre Cœur envers chaque vie, chaque conscience, chaque erreur.
 
Il y aura de moins en moins de possibilité de discuter, d’argumenter, de justifier, encore une fois parce que cette Évidence sera telle qu’elle n’a besoin d’aucune justification et encore moins de démonstration. Ce qui s’ouvre depuis quelques jours est vraiment cela, sans aucun doute possible, et je le répète encore une fois, que vous ayez vécu les processus nommés vibrations ou pas ne change rien.
 
Et vous savez aussi qu’il y a des frères et des sœurs, et peut-être même parmi vos très proches, qui eux doivent ignorer tout de cela, ni rien vivre de cela jusqu’à l’Appel de Marie. Ce n’est pas une punition, bien au contraire. Ce délai et cette latence est nécessaire pour ces sœurs et frères, pour de multiples raisons d’ailleurs. Il ne sert à rien de savoir mais simplement de comprendre que chaque chose réellement, concrètement et définitivement est à sa juste place en quelque apparence que cela prenne dans votre vie ou sur le chaos du monde qui arrive à grands pas.
 
L’important n’est pas le chaos. L’important n’est pas ce monde. Même si c’est sur ce monde qu’il a fallu l’incarner et c’est comme ça que vous l’avez manifesté, et c’est comme ça que vous le vivrez. Mais à un moment donné, même ça doit être relâché et ce n’est pas vous qui le décidez : c’est l’intensité de ce que vous êtes.
 
Alors, que cela se produise ou que cela se soit déjà produit, la période est plus que propice maintenant pour réaliser cela. Et rappelez-vous que cela se réalise tout seul. Même si vous aimez, – et cela vous a été préconisé d’ailleurs – d’aller dans la nature, d’échanger par Théophanie, de rencontrer les Peuples de la nature ou, au pied de votre lit certains Anciens, certaines Étoiles ou Peuples galactiques, avec des réminiscences qui sont de plus en plus précises maintenant.
 
Et je vous garantis, ce ne sont pas des rêves même si vous avez tendance à les appeler encore comme cela. C’est réellement ce que vous vivez. Et c’est votre vie qui vous apparaîtra de plus en plus comme un rêve, voire pour certains comme un cauchemar. Quels que soient les plaisirs et les possessions que vous avez, parce-que là  vous aurez réalisé que tout cela n’a qu’un temps et ne vous sert à rien en votre Éternité.
 
De très nombreux mystiques vous ont montré cela, mais c’étaient des Êtres, à l’époque, qui avaient un chemin particulier. Nous sommes de nombreuses Étoiles à vous l’avoir expliqué et vous avez d’innombrables témoignages. Où que vous tourniez vos regards, aussi bien en Occident, qu’en Orient, qu’en Asie, qu’en Arabie. Vous avez des êtres qui ont pu par leur Amour et sans le vouloir, s’extraire de l’illusion, ils ne fuyaient rien, ils cherchaient simplement l’Amour.
 
Aujourd’hui l’Amour vous a trouvé, tous autant que vous êtes, que vous le sentiez, que vous le viviez ou pas, parce que l’Amour est de partout et la Joie est de partout. Même si ce que vous pouvez constater, dans ce premier temps de cette finalité, c’est qu’effectivement cela peut être conflictuel. Cela peut être guerrier. Cela peut sembler rendre difficile la vie. Mais la vraie Vie est en vous, elle n’est pas à l’extérieur ! C’est de cela que vous prenez conscience.
 
Le Royaume des cieux est au-dedans de vous et il n’est dans aucune circonstance de ce monde, dans aucune représentation de ce monde, vous amenant à comprendre, ce que vous a asséné Bidi et aussi d’autres Anciens, le plus souvent d’origine hindoue, qui vous ont dit que ce monde était Maya, illusion totale. Et c’est pourtant dans ce monde, que vous avez trouvé cela. Mais ce que vous avez trouvé ou ce qui se trouve en vous ne permet plus de jouer le jeu de l’illusion, et le permettra de moins en moins. Quel que soit ce que vous en pensez. Et d’ailleurs vous le savez au moment de l’Appel de Marie, personne ne pourra vaquer à quelque occupation que ce soit même en résistant. Alors ne résistez pas !
 
Maintenant que l’Amour vous a trouvé, accueillez ! Accueillez toujours et encore plus la Lumière. Ne demandez rien, laissez-vous traverser et suivez les lignes d’évidence, de facilité.
 
Je ne parle pas des plaisirs ou des choses qui vous feraient éviter les désagréments de quelque situation que ce soit. Parce que parfois, il vous faut encore les traverser,  mais enrichi de cette Vérité. Cela veut dire autrement que, quel que soit votre état d’humeur lié à une situation, à une perte, à une souffrance, à une maladie, la Joie prendra le devant et l’Amour aussi, et c’est cela qui met fin à l’illusion, à la Maya. Vous, vous êtes tellement vivant alors que ce monde se meurt. Mais il se meurt, pas parce que c’est la fin de la vie, quelles qu’en soient les apparences, quelques soient les pollutions, la dégénérescence, de tout ce que vous voyez de partout.
 
Si vous voyez l’Amour cela ne représente plus rien. Il n’y a que l’ego qui n’a pas vaincu, en quelque sorte, sa croyance en son immortalité, qui réagit et qui demande à agir.
 
Le soi veut encore projeter de la Lumière et pense que tout va s’améliorer mais celui qui est dans la Vérité sourit, de tous ces jeux, de toutes ces illusions. Il ne les condamne pas. L’Amour n’est jamais un redresseur de torts. Il se contente d’être là, tout simplement comme vous l’êtes, et de laisser la Lumière s’occuper.
 
Bien sûr, dans certains cas vous avez besoin de votre personne. Mais même dans cela vous allez constater, que si d’abord vous faites confiance à l’Amour et à la Lumière qui sont là, l’effort sera beaucoup moins grand à fournir et les événements qui doivent être résolus sur l’écran de votre vie éphémère, se résoudront de manière beaucoup plus aisée. Et là aussi malgré la souffrance initiale en toute légèreté, et surtout en toute Évidence.
 
Qui serait assez fou, même le plus athée, celui qui ne croit en rien, quand il vit cela, pour résister à l’Amour.
 
Il y aura donc d’innombrables changements de points de vue et de positionnements où des frères et des sœurs autour de vous, peut-être même très proches, qui s’opposaient à cette notion de fin du monde, d’un monde, vont réaliser que c’est la Vérité.
 
D’autres aussi, peut-être parmi vos proches, vont se placer de plus en plus en opposition et en confrontation avec vous. Parce que celui qui a peur, vit l’intolérable de l’Amour qu’il voit en l’autre… pour lui c’est intolérable. Et comme vous devenez visible à travers votre regard, à travers ce que vous êtes, ne vous étonnez pas de réactions parfois particulières. Mais ces réactions ne vous déstabiliseront pas. Elles ne sont que pour celui qui l’émet, qu’une façon pour lui d’accepter. Mais vous le verrez aussi, vous ne pourrez avoir de ressentiment pour quiconque si ce n’est déjà le cas. Vous ne pourrez qu’être ce que vous êtes et rien d’autre.
 
Quels que soient vos traits de personnalité ou de traits liés à vos origines stellaires – qui comme cela vous avait été expliqué – représentaient jusqu’à aujourd’hui parfois une certaine gêne, une certaine résistance pour voir la Vérité – se manifestera de moins en moins. Alors vous rirez vous même de vos colères, de vos habitudes, de vos maux, de vos comportements, de vos attitudes, face à vous-même et face à toutes vos relations. Vous ne pourrez plus tricher, vous ne pourrez plus mentir, même si vous le voulez, vous ne pourrez qu’être vrai. Qui peut alors à ce moment là, encore choisir le conflit, le karma, l’évolution devant cette intensité de Joie et de Vérité.
 
Alors bien sûr, il vous a été dit que parfois, tout s’effacera : vos sens, votre corps semblera osciller, vibrer, être recouvert d’autre chose. Mais la Joie sera là ! Passées les premières inquiétudes et les premières interrogations logiques de votre mental ou de l’observateur. L’observateur lui même, vous l’avez compris, disparaîtra dans la Joie. Parce qu’il n’y aura plus rien à percevoir que le Blanc de votre propre Flamme de Vie et d’Éternité.
 
Alors, les jours qui vous attendent et que vous vivez déjà, quelle que soient leur apparence, ne sont rien par rapport à cette Vérité. Et ça vous le constaterez vous même. Je l’ai dit, vous n’aurez rien à peser ou à soupeser. L’Évidence sera telle, que vous n’aurez pas besoin de mots, ni de votre raison, ni d’un avis extérieur, ni même d’une confirmation de quoi que ce soit. Ainsi est l’Amour, et ainsi est la Vérité en émanation de partout sur  la terre. Et vous le voyez d’ailleurs dans le jeu de vos sociétés en tous les pays, l’action des éléments à quelque niveau que ce soit. Mais même au niveau de la société, en tout pays, sous différentes formes bien sûr selon la façon de fonctionner des pays, il y a une soif de liberté que rien ne peut entraver. Même si cela est exprimé avec violence ou avec des revendications qui sont fausses. Vous verrez que derrière cela, il n’y a que la soif de la Liberté et l’appel de la Vérité, rien d’autre. Même si les gens ne peuvent pas le formuler, ni l’expliquer, même si c’est maladroit de la façon dont c’est exprimé ou revendiqué. Car nul ne pourra échapper à la Liberté, vous le savez.
 
Alors bien sûr, les forces opposées à cette Liberté jouent en quelque sorte leur va-tout, avec un besoin de contrôle, de répression et d’enfermement à tous les niveaux. Mais beaucoup d’entre vous n’êtes plus dupes. Non pas parce que vous voyez clairement les choses, elles ont toujours été là, pas plus qu’auparavant, mais vous vous êtes tellement rapprochés de la Vérité que cela vous semble intolérable et insupportable. Rassurez-vous, vous le savez aussi, la Lumière s’en charge et s’en chargera de plus en plus. Vous avez juste à être vous-mêmes. Vous n’avez rien à entreprendre par rapport à ces faussetés qui sont vues. Que cela soit chez vous ou sur l’écran de votre pays, de votre région, de votre famille, de vos voisins, de vos frères et sœurs que vous fréquentez régulièrement.

À ce moment là vous aurez réellement compris, et c’est en train de se produire maintenant. Je parle au futur, mais ce n’est pas demain. Cela se produit pour chacun de vous. Certes avec des intensités différentes, mais le processus si je peux dire, est définitivement enclenché. Et vous vous doutez bien qu’à un moment donné,  Appel de Marie ou pas, visibilité de Nibiru ou pas, la situation sera intenable pour les peuples, pour les individus, pour les familles. Mais ce n’est pas grave, la situation est intenable parce qu’elle n’a plus à être tenue. Elle vous engagera alors à vous tourner définitivement vers le Cœur, faisant fi de vos obligations, de votre famille, de vos enfants, de vos parents, faisant fi de toutes vos responsabilités. Mais ce n’est pas vous qui l’avez choisi, ce n’est pas vous qui l’avez décidé, et cela fait toute la différence.
 
Nous vous avons toujours dit de mener votre vie au mieux que vous pouviez. Mais aujourd’hui, le stade de déploiement de la Lumière change la donne, si je peux dire. Parce que l’Amour veut toute la place, il ne s’accommode d’aucun mensonge, et tout ce qui est falsifié, tout ce qui est caché explose à la figure de ceux qui le cachent ou qui l’ont falsifié.
 
Ce n’est pas une rétribution, ce n’est pas lié à un quelconque karma, mais c’est juste le rétablissement complet de la Lumière, avant l’Appel de Marie et avant l’Ascension de la Terre et votre délivrance finale. Que voulez-vous de plus ? Les preuves abonderont chaque jour, autour de vous comme en vous. Ne vous fiez pas aux apparences. Laissez votre Cœur voir ce qu’il y a derrière les apparences, de toutes souffrances, de toutes animosités, de tous conflits, voyez la liberté qui est derrière.
 
Rien n’est contraire à la Lumière. Combien de fois nous vous l’avions répété ? Quelle que soit l’expérience, quelle que soit la douleur, parce que dorénavant la douleur se résout dans l’Amour, quelle qu’elle soit. Il n’y a pas d’autre alternative, il n’y a pas d’autre possibilité. Il n’y a que l’Amour et la Vérité. Et cela fait très mauvais ménage, même avec votre personnage fusse-t-il le plus raffiné qui soit, fusse-t-il le plus libéré qui soit.
 
Et tout est simple, et plus certaines situations seront compliquées, plus la simplicité sera à l’intérieur de vous. Cherchez le Royaume des cieux qui est au-dedans de vous et tout le reste vous sera donné de surcroît
 
Et là vous n’avez plus à chercher. Je vous l’ai dit : la Lumière vous a trouvé, individuellement et collectivement ! Quelles que soient les apparences, quels que soient les événements annoncés qui doivent se produire pour aller vers plus de liberté. Non pas au sein de ce monde, parce que la liberté au sein de ce monde ne veut rien dire. Quel que soit l’argent que vous ayez, quels que soient les bonheurs que vous ayez.
 
Il y aura toujours un contingentement lié à votre forme et surtout à votre mort et à l’oubli, quelle qu’ait été l’intensité que vous vivez. Par contre la vraie vie en Amour, telle que je vous l’ai contée et telle que mes sœurs Étoiles vous l’ont contée, où que vous tourniez vos regards quand vous regardez la vie des Saints, des Mystiques, cela vous semblait peut-être tellement inaccessible et tellement lointain de vos intérêts, de ce que vous aviez à faire en ce monde. Mais vous allez comprendre pourquoi ces Êtres, soit ont tout abandonné – regardez parmi les premiers Mystiques ayant suivi le Christ, les êtres comme celui qui fût nommé Saint-François d’Assise, qui était extrêmement riche et qui a fait vœu de pauvreté – cela vous concerne dorénavant chacun. Il n’y a aucune circonstance et aucun obstacle qui tiennent en ce que vous demande la Lumière que vous êtes. Et plus vous acquiescez, même si cela prend la forme de ce que vous pourriez appeler dans la conscience ordinaire un sacrifice. Cette notion de sacrifice prendra pour vous une toute autre valeur. Parce que le sacrifice n’en est pas un. Il vous permet de retrouver le Sacré et surtout de vivre votre Résurrection, sans animosité quelconque, avec évidence.
 
Alors dites OUI à l’Amour ! Dites OUI à la Vérité ! Vous n’avez rien d’autre à faire, juste à accepter ce qui se vit et quand cela est difficile à vivre, tournez vous en DEDANS ! L’Amour est là ! Même si vous n’en percevez pas les vibrations, les énergies, votre conscience le sait. Votre pensée aussi, même si elle est contraire à l’Amour, au travers de ce que vous traversez, que cela soit du ressentiment, de la peine, de la peur, de la souffrance, une appréhension, aucun de ces éléments ne peut s’imposer quand l’Amour se manifeste.
 
Alors oui, je suis venue vous dire, de vous réjouir à chaque minute. De profiter de votre vie  à chaque minute avec intensité. Que cela soit même dans les relations éphémères. Que cela soit dans  les communications avec les autres plans. Que cela soit au sein d’une histoire qui se termine. Que cela soit au sein d’une maladie. N’oubliez pas que le baume de l’Amour est dorénavant accessible pour chacun avec de plus en plus d’intensité, avec de plus en plus d’évidence.
 
A un moment donné, le Commandeur vous avait dit voilà longtemps : « mettez l’Amour partout, devant, derrière » là vous n’avez plus besoin de l’y mettre. Il y est déjà ! Il faut juste le voir. Accepter de regarder au dedans de vous et ne pas juger les apparences, même les plus opposées, apparemment à la Lumière. Elles ne sont là que pour laisser éclater la Joie de la Lumière et rien d’autre, en quelque situation que ce soit. Acceptez cela et vous le vérifierez sans aucune difficulté, plus les jours vont passer.
 
Vous ne serez jamais plus prêts que maintenant. Et vous serez chaque jour de plus en plus prêts à vivre ce qui est à vivre, l’Appel de Marie, la confrontation, tout ce qui était annoncé. C’est en cela que vous aidez et servez l’humanité et permettez d’adoucir ce qui doit se passer et se traverser pour vous comme pour chacun.
 
Même si parfois, effectivement, cela appelle de votre personnage des actions précises. Émettez une intention, confiez-là à la Lumière et laissez-là se dérouler. Vous n’avez pas besoin de vous y impliquer outre mesure.
 
Ceci était mes mots. Il reste maintenant à vivre ensemble une Théophanie avec votre petite Gemma. Si vous le voulez bien, où que vous soyez en cet instant précis où vous entendez, où vous êtes présent, où vous lisez, ça ne fait pas de différence, parce que ce que je vous propose est au delà du temps et au delà de l’espace bien sûr.
 
Et je suis présente en chacun de vous, ici ou ailleurs.
 
Alors il est temps de faire silence maintenant et de nous accueillir les uns les autres, en Vérité, en Unité, en Fraternité, en la Paix du Christ.
 
…Théophanie… …
 
Je suis Gemma Galgani, votre petite sœur, Étoile Unité, je vous aime, et je vous offre toutes mes bénédictions en toute simplicité, en tout amour.
 
Je suis Gemma Galgani, je vous dis, à toujours, mes sœurs et frères de la chair.
Nous ne nous quitterons plus jamais, je vous dis donc à toujours.

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com