Entretiens d’Octobre 2017 / O.M. AÏVANHOV – Partie 2 + PDF Final d’octobre

Blog (español) : Link   

Lecture et téléchargement PDF : OMA – Q-R – PARTIE 2 – OCTOBRE 2017

PDF Download : español

ENTRETIENS D’OCTOBRE 2017

LIVRE PDF  –  Téléchargement (download) PDF :

ENTRETIENS D’OCTOBRE 2017

ENTRETIENS D’OCTOBRE 2017 

O.M. AÏVANHOV

PARTIE 2 

Eh bien, chers amis, je vous transmets toutes mes bénédictions et je vous remercie de m’accueillir pour la clôture de tous ces entretiens. Alors bien sûr, je vais répondre aux questions et je glisserai quelques éléments, parce que je dois dire que beaucoup de choses vous ont été dites, de nature extrêmement simple, parce que tout devient extrêmement simple. Alors bien sûr, nous allons nous prêter au jeu des questions et des réponses, qui bien sûr ne concernent pas les évènements ni quoi que ce soit de cette nature. Tout le reste, j’y répondrai.
 
Question : à l’adolescence, sous l’emprise de substances hallucinogènes, j’ai vécu l’état d’évidence que vous décrivez, fugace mais si intense que l’empreinte est demeurée jusqu’à ce jour, et j’ai l’impression que cela a été le moteur inconscient de mon cheminement. Quelle est la valeur de cette expérience ? 
 
Alors là, cher ami, il faudrait déjà que je connaisse quel genre de produits ont été absorbés. Vous savez que les peuples primitifs, si je peux dire, au niveau de leur origine, qui sont restés naturels dans différents pays et continents, utilisent des substances, non pas comme des drogues mais qui sont des produits psychoactifs. Aujourd’hui, la science redécouvre la vertu de ces substances psychoactives dans d’innombrables domaines. Le problème, c’est que vous ne pouvez pas vous appuyer sur des substances quelles qu’elles soient parce que le plus souvent ça ouvre des brèches au niveau de ce qui était nommé l’astral, l’émotionnel, le mental. Un produit, quel qu’il soit, va vous mettre face à vous-mêmes, et selon comment vous recevez l’expérience, même si elle est réellement et concrètement multidimensionnelle, dépend de votre état antérieur. C’est valable pour n’importe quoi.
 
Donc bien sûr, pour certains êtres et certains rituels, par exemple chamaniques, il existe des produits psychoactifs qui sont la vérité, mais le problème étant cette ouverture qui se fait aussi sur des plans dits intermédiaires. Si votre maturité d’esprit est suffisamment claire, qu’il n’y a pas d’état émotionnel exacerbé ni de problème au niveau mental, c’est-à-dire ne pas faire comme font les occidentaux aujourd’hui pour vivre des expériences mais sans se tourner vers eux-mêmes, sans rien regarder d’eux-mêmes afin de voir le personnage, bien sûr là y a des risques qui sont conséquents. Mais c’est vrai qu’il y a le témoignage de ce frère, de son vécu il y a de très nombreuses années, qui a laissé une marque, bien sûr.
Alors la différence, elle se fait aujourd’hui, non pas sur le souvenir d’une expérience passée ou même des éléments qui resteraient présents aujourd’hui, mais dans la qualité de votre vécu. Ce que je veux dire par là, substances ou pas substances, si vous vivez un état particulier, mystique, mais si vous n’avez pas la conformation d’âme, et même de personnalité, un minimum épurée, vous allez ouvrir ces brèches. Donc vous voyez, chaque cas est différent, mais c’est pas un conseil que je donnerais, même aujourd’hui, vous voyez. Mais là, il parle bien de son passé. La différence, elle se fait, par rapport à quelque expérience que ce soit, c’est pas le magique et le merveilleux de rencontrer je sais pas quoi, c’est surtout comment ça va se traduire dans votre vie normale.
 
J’ai toujours insisté, quand j’étais incarné, sur l’amélioration de la personne, parce qu’il était pas possible d’accéder, comme vous y accédez aujourd’hui, même à l’Infinie Présence, parce que c’est un processus collectif et qui fait rentrer en résonance nombre de frères et sœurs sur la Lumière, donc les circonstances sont un peu différentes, mais ne faites jamais des choses pareilles si vous  n’êtes pas suffisamment calmes, si vous n’avez pas de pacification de votre mental, parce que y aura plus d’inconvénients qu’autre chose. Maintenant, si vous avez des Couronnes qui vibrent, si vous avez travaillé sur vous déjà depuis longtemps, si vous vivez les vibrations, vous ne vivrez que ce qui est adapté pour vous, mais n’oubliez pas que quel que soit le produit, il y a toujours, toujours, et surtout si vous n’êtes pas purifiés, une brèche, pas une ouverture béante mais une brèche qui peut se créer et laisser la place à des choses pas très agréables.
 
Vous avez d’ailleurs des témoignages de frères et de sœurs qui sont partis faire des voyages chamaniques dans d’autres pays et qui ont été pour le moins perturbés. Bien sûr, parce que y a des êtres qui utilisent ça pas vraiment pour une finalité de Lumière mais plus pour le sensationnel ou pour vivre des expériences. Tout dépend de comment s’est passée l’expérience pour ce frère, et tout dépend dans quel état vous êtes au départ. Et aujourd’hui, c’est beaucoup plus simple de se tourner directement dans le cœur. Y a aucun risque, à part d’être consumé vivant mais ça c’est très bien. Alors on continue.
 
Question : rêve : je suis dans un lieu désert, vaste et ensoleillé, comme une plage, lorsque je prends conscience, sans crainte, que l’eau monte et m’entoure. Je suis maintenant dans une eau calme, bleue, qui semble profonde, et j’aperçois un petit bateau blanc vers lequel je décide de nager. En montant dedans, je suis étonnée de constater qu’il est propulsé en avant et glisse très rapidement jusqu’à la rive, qui était finalement proche, et je me réveille. Pouvez-vous m’éclairer ? 
 
Alors, être sur une plage et effectivement voir l’eau monter, l’eau c’est le symbole de l’inconscient, l’eau de la mer, c’est l’eau primordiale, ce n’est pas l’eau de l’inconscient, par exemple, comme dans un étang ou dans une piscine, ou dans une eau sombre. L’océan, la mer, c’est la vie. Donc l’eau monte, tu nages et tu pénètres un bateau. Un bateau sert à traverser pour aller d’un lieu à un autre. C’est aussi, comme tous les véhicules, que ce soit la voiture, l’avion, c’est aussi en rapport avec votre corps, comme votre corps est un véhicule. La couleur du véhicule ici, le blanc, signifie la pureté. Et donc, prendre le bateau, même si c’est pour pas aller loin, c’est d’aller d’un rivage à l’autre, c’est affronter l’océan primordial, les forces inconscientes, se retrouver dans un véhicule qui va vite et qui est blanc, qui est le bateau, et être déposé finalement à un autre lieu qui n’était pas si loin que ça. Donc tout ce rêve évoque la traversée et le changement de conscience, d’état et de corps. C’est clair, net et précis. Nous pouvons enchaîner.
 
Question : chaque fois que je me mets dans le cœur, je sens un picotement qui commence à la jambe droite, passe à la jambe gauche puis à tout le corps. Avez-vous une explication ? 
 
Alors vous savez très bien que l’afflux de la Lumière vibrale qui est répandue partout, les rayonnements cosmiques qui vous touchent de plus en plus fréquemment à travers les vagues galactiques qui sont en cours, et qui sont liées au cosmos, à Nibiru, à la Confédération Intergalactique, au Soleil dans certains cas, permet, si vous voulez, de sentir des picotements, même si vous sentez pas le cœur. Là, ce que dit ce frère (cette sœur ou ce frère, je sais plus), est un peu différent, à savoir que ça se produit quand elle se met dans le cœur. Quand vous vous mettez dans le cœur, vous êtes dans l’Éternité, mais le corps physique est encore là, mais quand vous êtes dans le cœur, le corps d’Êtreté, la Lumière se précipite. Alors bien sûr, si les Portes ne sont pas complètement perméables, nous vous avons dit que le corps d’Êtreté se resynthétise à travers, d’abord, la descente de la Lumière, l’activation des Couronnes, l’Onde de Vie, le Canal Marial mais aussi maintenant, en périphérie sur tout le corps. Vous le sentez tous à différents moments.
 
Le fait que ça se produise avec intensité quand ce frère ou cette sœur est dans le cœur, signifie qu’à ce moment-là, malgré le corps, elle vit ce rayonnement de Lumière, et les particules adamantines se précipitent sur son corps. C’est exactement ce qui se produit, et c’est pour ça qu’on vous dit sans arrêt, maintenant, de retrouver le cœur, parce que vous n’avez plus besoin de faire d’exercices particuliers, de méditation, ça se fait tout seul dès l’instant où vous tournez votre conscience vers le cœur.
 
Et effectivement, si les Portes ne sont pas complètement déverrouillées au niveau de toutes les Portes, la Lumière va quand même pénétrer, en périphérie cette fois-ci, c’est-à-dire essentiellement les jambes, les membres supérieurs et les membres inférieurs. C’est en général dans ces endroits que sont localisées les particules adamantines qui ne peuvent pas encore chez tout le monde rentrer directement par toutes les Portes. Et même chez les frères et sœurs qui ont activé toutes les Portes du déploiement du corps d’Êtreté, c’est aussi un processus que vous vivez, c’est-à-dire que dès l’instant où vous rentrez en le Cœur du Cœur, la Lumière est là, même si vous ne sentez pas la Couronne ou la vibration du Cœur Igné. C’est la même chose.
 
Voilà donc, c’est très précis, c’est pas un déséquilibre, au contraire. Ça signifie que dès que y a une conscience qui se tourne vers le Cœur du Cœur, la Lumière est là, même si vous ne la sentez pas au travers de la Couronne radiante du cœur.
 
Avez-vous d’autres questions ?
 
Il n’y a plus de questions écrites. 
 
Alors si vous avez des questions orales ici, je vous écoute. Ou des choses à dire hein, on peut échanger aussi.
 
Question : c’est un rêve : je suis face à une table sur laquelle il y a beaucoup de dossiers et mon téléphone. De l’autre côté de la table, il y a un homme ; je ne le vois pas mais je sais que c’est un personnage masculin. Il prend mon téléphone et me dit qu’il a trouvé une personne pour ce téléphone. Je réponds : « J’espère que c’est pour un bon prix ». Il me demande s’il y a des choses que je veux garder. Je réponds « Non, il n’y a aucune mémoire. Il y aurait eu la voix de ma mère décédée il y a quatre ans mais je ne l’ai pas gardée ». Il rajoute : « Tu as la nuit pour te séparer de ce qu’il y a dans ces mémoires ». Les dossiers semblent constituer toute ma vie ou toutes mes vies.
 
Alors, la table, c’est le lieu où l’on mange, le lieu de travail, et c’est aussi, en l’occurrence ici, même si c’est pas la vraie vision de ce qui était nommé les Annales akashiques qui sont tenues, je vous le rappelle, par les Archontes. Il y a, dès qu’il y a des dossiers, des livres, en plus tu parles du téléphone où y a toute ta mémoire et tu dis toi-même que c’est toutes tes vies passées, le téléphone porte aussi ces mémoires, il est relié aux dossiers qui sont là. Donc ça te dit qu’il faut voyager léger et qu’il faut te débarrasser de tout ça, c’est-à-dire que si tu veux que le Cœur et la Paix, la Joie, l’Éternité, s’installent totalement, et pas seulement oscillant d’un état à un autre, tu ne dois plus t’intéresser à tout ce qui est passé, tu ne peux y trouver aucun appui.
 
Et c’est une autorité masculine, tu ne sais pas qui c’est, qui te propose de prendre ton téléphone. Alors toi, tu réponds que ça a un prix, parce que tu penses que tes vies passées ont un prix, que tes mémoires vécues de ton passé sont importantes, mais il faut voyager léger, comme j’ai dit. Tu n’emportes strictement rien dans le Cœur du Cœur, dans l’Éternité, et surtout pas une quelconque mémoire de vies passées, sauf pour certains, mais ça j’en ai déjà parlé. Mais dans ton rêve, c’est extrêmement précis, on te dit que y a pas de prix ou de valeur à accorder à ça, ça ne sert à rien.
 
Voilà ce que te dit le rêve : c’est une injonction à ne rien garder par devers toi, de ne jamais, dans ce que tu vis comme état intérieur, le référencer ou le repérer par rapport à quelque chose passé. L’instant présent n’a besoin d’aucun passé, c’est d’ailleurs un poids mort. Dès que vous essayez de raccrocher ce que vous vivez au niveau de la poitrine, vous constatez que c’est ça qui ralentit la conscience que vous avez au Cœur du Cœur. C’est pas le fait de faire les activités quotidiennes, c’est que votre conscience et votre mental demeurent dans l’habitude de toujours expliquer le présent par le passé, ou de croire que ce que vous vivez en l’instant présent est le résultat d’une longue évolution, ou de votre passé, ou de votre travail, ou de votre spiritualité. C’est entièrement faux, aujourd’hui, et pratiquement et concrètement, n’importe qui peut le vérifier.
 
C’est-à-dire que à l’heure actuelle, si vous pensez que vous avez encore besoin d’épurer, d’améliorer, plutôt que de traverser sans rien faire, vous allez mettre une distance qui n’existe plus entre vous et la Vérité. C’est une constante. C’est pas une punition, c’est pas mal, c’est simplement ça qui vous apprend à voir où est la Vérité. Et la Vérité absolue, c’est le Cœur, y a rien d’autre. Les connaissances, comme on vous a dit, ne sont qu’ignorance. Bien sûr, vous avez tous vécu, et nous-mêmes avons rajouté des connaissances, mais c’était dans un objectif très précis, n’est-ce-pas ? Mais tout ce qu’il y a dans le vécu, vous rapprocher d’une manière ou d’une autre, d’avoir besoin de comparer ou jauger ça par rapport au passé, vous prive de la Liberté que vous êtes en train de vivre. C’est certainement le réflexe du mental le plus persistant à l’heure actuelle, même je dirais chez ceux qui s’installent dans cette Infinie Présence au saint des saints.
 
C’est ce que j’ai nommé, ce qui a été nommé, les habitudes. Et les habitudes, elles concernent aussi bien la matière, le déroulement ordinaire, que les habitudes de comportement de l’âme qui, dans ses dernières bribes de consumation, va tenter de faire retrouver des mémoires, des éléments de comparaison, mais qui ne sont pas la Vérité. Et vous allez constater d’ailleurs que si vous retombez, entre guillemets bien sûr, dans le mental ou dans les besoins d’une explication de ce qui est vécu vibratoirement et en conscience, ça va se ralentir. C’est la façon que vous avez de mener l’apprentissage pour vous perfectionner, non pas dans quelque chose de la personne mais dans la qualité intrinsèque du Cœur du Cœur qui est en émanation. C’est exactement ce qui sera à vivre aussi après l’Appel de Marie, durant les 132 jours. Vous voyez ?
 
Donc le rêve, et ce rêve-là, et les circonstances de vos vies, vont vous amener à vous repositionner extrêmement facilement parce que quand vous sentirez, que ça soit la Paix, la Joie qui vous a habités, que ce soit une minute ou plusieurs semaines, après vous avez l’impression de dire que vous sentez plus la même Joie, mais c’est pas vrai. C’est simplement votre point de vue qui s’est replacé dans l’histoire de la personne et qui a oublié de simplement diriger son attention vers le Cœur. Et ça, dans les scènes de la vie quotidienne, hein, mais aussi si vous avez tendance à avoir cette mauvaise et fâcheuse habitude de toujours comparer ce que vous vivez, pour le jauger par rapport à des choses que les autres vivent ou qui ont été vécues avant. C’est un réglage extrêmement fin que vous avez la possibilité de faire tant que l’Appel de Marie n’est pas là, quel que soit ce qu’il se déroule dans votre vie, mais aussi dans les habitudes liées au mental ou à l’âme. Vous voyez ?
 
Donc ne pestez pas si votre vibration diminue, si elle change d’aspect, si vous avez l’impression que vous étiez dans une joie réelle, sans objet et totalement spontanée, et qu’elle vous semble, au bout d’une minute ou de plusieurs semaines, diminuer. C’est simplement que vous n’avez pas nourri, avec votre attention, ce que vous êtes, et que vous vous êtes laissés emporter, certes de manière temporaire, par les habitudes ou par autre chose que le Cœur. Et très vite ça se corrigera, dès l’instant… et vous voyez d’ailleurs qu’y a des frères et des sœurs qui vivent la Joie sans rien sentir au niveau de la Couronne cardiaque, aujourd’hui. Ils ne simulent pas, c’est la vérité. Et tout un chacun doit avoir, non pas cet effort mais cette attention maintenue, je dis pas 24 heures sur 24, vous devez vivre votre vie, ce qu’il en reste, mais néanmoins prenez pour habitude, même si vous n’avez pas le temps, de consacrer quelques minutes, et vous avez aussi ce qui vous a été transmis par l’Archange Anaël, qui replace instantanément au Cœur du Cœur. C’est même plus un yoga, comme ça a été dit, c’est instantané.
 
Et d’ailleurs certains parmi vous constatent qu’ils n’ont pas besoin de mettre les doigts, la vibration suit votre pensée même ordinaire. C’est pour ça que nous vous avons toujours mis en garde, non seulement pour ceux qui vibrent, si je peux dire, mais aussi pour ceux qui ne sentent rien, parce que les pensées sont opératives et la Lumière suit vos pensées, de manière directe et de plus en plus immédiate. Alors vous imaginez bien, que vous vibriez ou pas, que vos Couronnes soient allumées ou pas, que si vous passez, par exemple, une heure (je dis une heure mais ça peut être n’importe quoi), un certain temps à ressasser, à rabâcher un problème, à être dans le non-pardon, à vous et tous les autres, bah à ce moment-là vous allez le payer. Mais c’est comme ça que vous apprenez, c’est comme ça que vous vérifiez, par l’expérience.
 
Et vous saurez que votre personnage n’est plus sur le devant de la scène, sans parler même de disparition, mais quand vous serez dans cette Paix ou dans cette Joie, ou les autres qualificatifs que vous voulez, et que vous constaterez par vous-mêmes que le passé ne peut plus affluer, que vous n’êtes pas en train de gamberger ou de comparer, et qu’en plus votre vie se déroulera avec évidence et sans effort, quoi que vous soyez dans votre vie, quoi que vous fassiez.
 
Autre questionnement, ou autre chose à dire.
 
Je crois que Bidi a épuisé toute velléité de questionnement ou d’interrogation. Mais il peut y avoir aussi des témoignages, parce que les témoignages sont profitables à tout le monde.
 
Question : un soir, avant de m’endormir, j’ai vu un oiseau vert chatoyant. Sur le dessus de sa tête, il y avait un triangle noir, pointe en bas, avec une ligne blanche au milieu. Depuis je l’ai revu sur une branche, en vision intérieure.
 
Ah, c’est pas un oiseau réel, c’est une vision, et après, vu éthériquement ou avec le cœur. C’est pas un oiseau physique, c’est ça que tu veux dire ?
 
Question : oui. 
 
Alors l’oiseau, de manière générale, est un messager, vous le savez. Le rouge-gorge est lié au Christ, la mésange est liée à l’Archange Gabriel, et vous avez tous, dans toutes les traditions, y a des animaux totem avec… et vous l’avez en Égypte, vous l’avez en Amérique du Nord, vous l’avez partout. Donc l’oiseau, globalement, vient t’apporter un message. La couleur de l’oiseau, bien sûr, signifie quelque chose, hein. Comme c’est pas quelque chose de physique, ça sert à rien de chercher le nom de l’oiseau, ce qui est important, tu l’as dit toi-même, c’est un oiseau, il est vert et il a un triangle noir sur la tête. On est d’accord.
 
Question : avec du blanc.
 
Avec du blanc. Le vert, au niveau des messagers, c’est le messager qui vient apporter la guérison ; c’est la couleur de la guérison et de la médiation, le vert. Ensuite il a, au niveau de la tête, c’est-à-dire du 7ème chakra ou de la Couronne de la tête en tout cas, il est porteur d’un triangle noir avec du blanc, c’est bien ça, une ligne blanche.
 
Question : oui, c’est bien ça.
 
Alors ce triangle noir est le seul triangle qui n’est pas représenté encore au niveau de votre Couronne de la tête, parce que vous savez qu’il y a les quatre Hayot Ha Kodesh, mais que vous avez ce triangle pointe en bas au niveau de la Nouvelle Eucharistie. Vous savez que vous avez l’image du chakra du cœur au niveau de la petite Couronne de la tête. Ça veut dire que lors du mécanisme de l’Ascension, le Triangle de la Nouvelle Eucharistie va fusionner avec la petite Couronne de la tête et va vous donner à sentir un 5ème triangle qui, effectivement, est parcouru depuis sa base par, en passant par la pointe, si c’est le cas, de l’axe qui est nommé AL-OD, c’est-à-dire l’axe de la Lumière directe. Donc, le messager vient t’apporter le message de ton ascension, tout simplement, et tu l’as vu deux fois, une fois le soir au lit et une fois d’une autre façon, dans un arbre. Donc là, c’est très très clair.
 
… Silence…
 
D’autant plus que tous les oiseaux, sur ce monde comme partout, ont des récepteurs à la Lumière extrêmement importants, comme les humains d’ailleurs, au niveau du 7ème chakra. Donc là, le message qui t’a été délivré, apporté, te signifie cela.
 
… Silence…
 
D’autres choses ?
 
Question : j’ai fait ce rêve cette nuit. J’étais dans un endroit comme une très grande île. Je voulais aller me baigner parce que l’eau était très claire, très belle, et je ne savais pas comment y accéder. Une personne m’a dit qu’il y avait de grandes dunes de sable qu’on utilisait comme un toboggan pour aller dans l’eau, ce que j’ai fait. L’eau était superbe, et à ce moment-là, on a vu un bateau qui venait de s’échouer. On est montés dessus pour voir s’il y avait quelqu’un. Il n’y avait personne, mais le bateau, très luxueux, était intact à l’intérieur. Un téléphone a sonné dans le bateau, c’était le propriétaire et capitaine du bateau…
 
Tu sais où est ton téléphone, toi, maintenant… Excuse-moi, continue.
 
Question : il voulait savoir où et dans quel état était le bateau.
 
C’est un drôle de capitaine, il est parti sans son téléphone.
 
Question : quand le bateau s’est échoué, le capitaine avait quitté le bateau et était parti dans la ville. Une femme qui semblait diriger l’île a dit de ne pas laisser le bateau à cet endroit, que des ports étaient prévus à cet effet. C’est à ce moment que j’ai vu qu’il avait une limite entre l’île et l’extérieur.
 
Et ça veut dire quoi ça ? J’ai pas compris, une limite entre l’île et l’extérieur.
 
Question : sur cette île, il faisait très beau, tout était magnifique, soleil, ciel bleu, et j’ai pu voir la limite, à l’extérieur, où la mer était déchaînée, il y avait une pluie battante, et c’était la nuit.
 
L’île entourée de mer, c’est une forme d’oasis, aussi. C’est là où tout est paisible. Le sable, en plus, est lié au temps qui passe. Tu franchis la dune de sable et tu te retrouves dans l’eau, l’eau de la mer ou de l’océan, surtout autour de l’île, comme tu le dis, est calme, c’est-à-dire que les gens qui sont avec toi vivent non pas un isolement mais un phénomène de regroupement, quelque part. Le bateau, là aussi, renvoie à la notion de traversée. Mais je précise que ça fait deux rêves où y a des bateaux comme ça et un rivage, même si tout à l’heure c’était pas une île.
 
Vous ne dormiez pas dans le même endroit ? Celle qui m’a exposé le rêve tout à l’heure.
 
Question : non.
 
Parce que vous allez aussi, j’en profite pour le dire, ça, avant de terminer avec ton rêve, vous allez constater que vous avez des rêves qui sont de plus en plus communs. Alors bien sûr, pas dans les détails mais dans la symbolique, et ce que ça signifie pour votre éternité. C’est-à-dire que aujourd’hui de plus en plus, les rêves parlent à votre cœur et ne sont plus liés aux choses quotidiennes. C’est normal, c’est la fusion, la rencontre de l’éphémère et de l’Éternel qui change, si je peux dire, la polarité des rêves, qui ne sont plus eux-mêmes tournés vers les préoccupations de la personne mais sur ce que vous vivez en ce moment, qui est, on l’a vu avec la vision de l’oiseau ou d’autres rêves tout à l’heure, c’est le moment où vous liquidez les dernières choses inconscientes. La mer, l’océan primordial, c’est l’inconscient ; c’est Marie aussi, bien sûr. Et comme tu le dis toi-même, le port où y faut mettre le bateau, si le capitaine l’a mis ici, c’est que là où y a le port, c’était pas quelque chose de sûr.
 
Donc le bateau qui est resté sans capitaine, le téléphone qui est dedans, te prouvent que tu peux communiquer même sur ton île, bien sûr. Donc on est sensiblement dans le même processus que le rêve du rivage tout à l’heure, sauf que là, y a pas vraiment de traversée, le bateau reste là, mais y a quand même, dans le bateau, qui est très beau comme tu le dis, une communication avec le capitaine du bateau. Le bateau, c’est ton véhicule ; le capitaine du bateau, c’est l’Esprit. Alors là, bien sûr, tu dis qu’y a d’autres personnes, dont une personne qui semblait diriger quelque part et qui dit que le bateau… une femme qui dirigeait, qui dit que le bateau n’a rien à faire là, mais vu la ligne de démarcation, ce bateau, il est venu de là-bas pour venir ici, même sans le capitaine. Donc ça veut dire qu’il n’a pas à y retourner.
 
Ça veut dire aussi, qu’il faut rester dans cet environnement calme et paisible où les forces inconscientes sont tranquilles, transparentes, vues. Donc, tout ça parle de ton éternité, parle du transit qui est en cours, c’est-à-dire votre ascension ou votre libération. Voilà ce que je peux en dire.
 
Question : lors de la Théophanie proposée par Gemma Galgani dans sa dernière intervention, j’ai eu la vision d’un cerf qui se trouvait face à moi. Peu après, il a tourné la tête vers la gauche, me montrant donc son flanc droit. Que pouvez-vous dire à ce sujet ?
 
Alors pour le cerf, bien sûr, ça renvoie au roi de la forêt, ça renvoie aux cornes célestes avec les bois, ça renvoie à la majesté, à la royauté, à l’Éternité, bien sûr. Alors tu dis que c’était… je vois pas le lien nécessairement avec Gemma, si ce n’est que la Théophanie avec Gemma travaille, bien sûr, sur l’Étoile Unité et sur la Porte Unité. Je te rappelle que le Canal Marial emprunte ce chemin pour rejoindre le cœur. Pas sur les circuits de la Nouvelle tri-Unité, mais directement d’ici au centre du cœur. Ça passe pas vraiment par les côtés du Triangle de la Nouvelle Eucharistie mais plutôt par le centre, ce que vous appelez le barycentre, je crois, le centre de ce triangle qui est juste en dessous, bien sûr, qui est entre le cœur et le 9ème corps. Parce que c’est aussi une zone importante qui communique avec KI-RIS-TI à l’arrière, ça vous le savez, pour ceux qui ont suivi toute cette historique. Pour les autres, c’est pas important.
 
Par contre, la Théophanie avec Gemma te met en synchronicité entre ce qu’il reste d’éphémère, et en premier lieu le corps, mais aussi les habitudes, et ton éternité, et il t’est donné de voir ce cercle donc, qui est un symbole spirituel. Et tu verras d’ailleurs que, aussi bien dans les rêves que dans les symboles, le cercle dans la forêt a une signification très importante, hein. Là, est-ce que c’est lié, est-ce que c’est en relation, pardon, avec Gemma, non. Je crois que c’est tout simplement lié à la Théophanie du Cœur, branchée sur la Porte et l’Étoile Unité, qui a permis cela, d’accéder au royaume, si je peux dire.
 
Alors bien sûr, la forêt c’est aussi ce qui est caché, mais c’est aussi, et surtout aujourd’hui, ce que je vous dis déjà depuis déjà pas mal de temps, c’est que ce sont les arbres qui reçoivent la Lumière, plus que l’humain même, parce qu’ils ont des antennes par tout le feuillage, par toutes les branches, et donc ils drainent la Lumière et ils sont les ancreurs de cette Lumière, et surtout la manifestation, maintenant, de cette Lumière au sein du Feu Igné. Vous voyez ? Donc ce qui s’est produit pour toi, c’est la découverte du royaume, et le royaume n’est rien d’autre que ce qui se passe au Cœur du Cœur. Donc, c’est très clair.
 
Question : que signifie le fait qu’il ait tourné la tête vers la gauche ?      
 
Ça n’a aucune importance, il t’a montré ses bois. Le fait qu’il te présente tel flanc ou tel flanc, ça sert à rien de rentrer dans des détails là, pour ça. Ce qui est important, c’est le cerf qui apparaît, c’est-à-dire le roi de la forêt.
 
Question : c’est un rêve de ce matin.
 
Tu rêves le matin, toi.
 
Question : aux premières heures du matin.
 
Il est tout frais, donc.
 
Question : je me trouvais dans un paysage un peu noyé par des inondations.
 
L’eau revient, mais là, l’eau du ciel, pas les inondations. C’est de l’eau du ciel, ou des rivières qui débordent, ou de l’eau qui envahit ? C’est pas pareil. Il pleut ?
 
Question : c’était de l’eau qui montait, plutôt de l’eau du ciel qui faisait déborder les rivières.
 
D’accord, c’est les Eaux d’en haut qui viennent féconder les eaux d’en bas, dans les circonstances actuelles que vous vivez. Ensuite ?
 
Question : se trouvaient deux petits enfants orange, vraiment très orange…
 
Soit ils avaient mangé trop de carottes, soit ils avaient la jaunisse… Non, c’est une blague bien sûr. Continue.
 
Question : … j’en avais la charge et je m’en occupais. Leur mère est arrivée, un personnage orange comme les enfants… 
 
Quoi ?
 
Question : la mère.
 
La mer était un personnage orange ?
 
Question : oui, comme les enfants, avec des ailes, comme des ailes de chouette. La mère, la maman. 
Ah, j’y étais pas. Moi j’étais dans l’eau, donc je voyais la mer, le tsunami. Faut préciser quand même. Donc la maman des enfants, elle est orange. Les enfants, y a un garçon, une fille, ou c’est deux garçons ou deux filles ?
 
Question : un garçon et une fille.
 
Très bien.
 
Question : la maman est arrivée et, de ses ailes, a recouvert la petite fille mais pas le petit garçon. Je me suis réveillée.
 
Alors l’eau du ciel a fécondé les eaux d’en bas. Là aussi, c’est en rapport avec l’inconscient et la découverte de tout ce qui vous était caché, comme ça se produit en vous comme sur toute la terre aujourd’hui, et à une vitesse de plus en plus accélérée. Tout ce qui était caché vous est révélé. Bien sûr pas par les guignols, qui vous parlent devant vos écrans, mais vous avez internet pour aller chercher la vérité, n’est-ce-pas ? Et vous êtes tous, que vous soyez branchés et allumés ou pas, aujourd’hui c’est un secret de polichinelle, comme disait Frère K y a très longtemps, que tout ce qui est images de la boîte à images est inversé et ne sert qu’à une chose, à vous distraire et à vous empêcher de trouver votre Cœur, c’est tout.
 
Alors, qu’est-ce qu’il se passe, là ? Je reviens à ton rêve : tu as deux enfants, un garçon, une fille ; il y a donc les deux aspects de ton enfant intérieur qui naît quand la Porte étroite se franchit. Or, la couleur réelle du troisième chakra, elle est laquelle ? Elle est orange, c’est le soleil du ventre. Donc les eaux d’en haut t’ont permis de vivre l’enfant intérieur dans ses deux polarités. Arrive la maman, qui avec ses ailes, donc un ange ou un être de Lumière bien sûr, lui aussi de couleur orange, qui te montre bien, donc, une espèce de filiation, puisque d’ailleurs elle te dit elle-même que ce sont ses enfants. Et elle prend sous l’une de ses ailes la fille et pas le garçon, parce ce qui est important dans la période qui est à vivre, c’est l’enfant intérieur dans sa totalité, mais c’est surtout l’expression et la manifestation du Féminin sacré. On a longuement parlé de ça voilà quelques années, et de la cocréation consciente.
 
Donc il t’est montré que la Lumière adamantine vient laver tout ce qui restait inconscient, le révèle, te donnant à voir ton enfant intérieur, enfant intérieur qui te rallie à Marie et donc à ton origine, ne serait-ce qu’à travers ce corps et l’ADN, et aussi les lignées. Et donc à Sirius.
 
Et d’ailleurs, mes souvenirs ne sont pas bons à ce niveau-là mais il me semble qu’y a une relation particulière entre le bleu et l’orange, même au niveau symbolique, hein. Alors je sais pas vous parler des couleurs complémentaires, si le bleu et l’orange se passent dans une dynamique particulière, mais ça veut dire, grosso modo, cela. Donc vous voyez, à travers les rêves tout récents ou que vous exposez maintenant, le mécanisme de la Libération qui est en cours, commence à se manifester dans vos rêves, quand la personne a disparu.
 
Tout ça, l’important, les explications, je vous les donne, mais les explications, vous le savez, nourrissent la personne, mais ça vous montre que ce qui se produit la nuit quand vous êtes au lit ‒ vous savez, avec les Présences qui viennent vous voir mais aussi dans les rêves maintenant ‒, parle uniquement de voyage, d’Ascension, de traversée, de Libération, vous voyez les eaux. C’est parfaitement logique. Et même dans les visions, comme tout à l’heure avec l’oiseau, vous avez des messages, même sans être dans le rêve.
 
Et d’ailleurs, ce que nous vous avions annoncé, dans la phase finale qui est en cours, on vous avait toujours dit que plus le désordre apparent du monde vous apparaîtrait, et là vous pouvez plus le nier, hein, au plus vous vivrez des choses merveilleuses, à condition de ne pas mettre le doigt ou de participer d’une manière ou d’une autre à tous ces évènements qui se déroulent à l’extérieur. C’est-à-dire que plus vous vous tournez vers vous, plus votre cœur vous parle, et il parle vraiment, par l’enfant intérieur, par la cocréation consciente, par les rêves, par les énergies, par les vibrations, par la Paix. Et chacun, bien sûr de différentes manières, avec diverses intensités, mais qui signent vraiment l’émergence de la Vérité, sur le plan sensible hein, je vous l’ai dit.
 
C’est pour ça d’ailleurs qu’il sert plus à rien de parler des évènements. Je pense que vous pouvez vous renseigner de manière réelle sur ce qui se déroule partout sur la terre maintenant, et vous le voyez, même si dans certains pays on essaye de vous distraire de tout ça, alors que c’est la seule chose fondamentale. C’est ce qui se produit à l’extérieur, qui produit l’ouverture du cœur, et chez des frères en nombre toujours plus important, et sœurs bien sûr.
 
Je crois que d’ailleurs Bidi, dans un des exemples, avait parlé de la balance avec l’équilibre des plateaux. C’est exactement ça. Plus vous grandissez en Joie, plus la personne s’éloigne et moins vous êtes affectés par les circonstances de votre corps, de votre vie et du monde. Vous avez trouvé la porte, de sortie, et de rentrée chez vous. Et nous vous l’avons toujours dit, y a pas d’autre porte. Tous ceux qui sont perdus et qui restent dans des connaissances, dans des croyances, ils peuvent pas trouver le Cœur. Ils trouvent le cœur de la tête, mais pas le Cœur du Cœur.
 
… Silence…
 
Je crois que vous êtes repus. Ça se voit, hein.
 
Non, il y a encore une question.
 
Question : c’est un rêve que j’ai fait ce matin…
 
Eh ben dites donc, vous rêvez en commun là. Alors vas-y, je t’écoute aussi.
 
Question : j’étais sur une plage splendide…
 
Eh ben dis donc, vous êtes tous sur des plages ou au bord de l’eau, là. C’est le paradis, n’est-ce-pas ?
 
Question : oui. Un temps magnifique, plein de gens et d’enfants qui s’amusaient. C’était la joie, le soleil, et cela m’a donné envie de prendre un bain mais j’avais pas ce qu’il fallait…
 
Qu’est-ce que tu appelles « ce qu’il fallait » ? Ah, les sous-vêtements…
 
Question : ça m’ennuyait et en plus j’aperçois, sous une petite tente, un homme assis qui observait ce qu’il se passait. Il était habillé en tenue de ville. J’étais gênée mais j’ai laissé tomber ma pudeur et me suis mise en culotte. Mais au lieu d’aller nager…
 
Ah, la culotte, c’est pas une pudeur. T’aurais été tout nue, encore, je comprends.
 
Question : au lieu d’aller nager, j’ai été attirée par les dunes…
 
Par les ?
 
Question : des dunes de sable.
 
Ah, y a aussi des dunes de sable. Ben dis donc, vous êtes tous allés au même endroit, c’est pas possible ça.
 
Question : je me suis mise à courir dans ces dunes, et chaque fois qu’un pied s’enfonçait dans le sable, je ressentais comme la montée de l’Onde de Vie. 
 
Alors ce rêve signifie exactement la même chose que les autres rêves. Alors, j’ai l’air étonné, comme ça, de vous dire que vous rêvez la même chose, mais comment est-ce que le Cœur pourrait vous montrer autre chose que des choses communes ? C’est la même vérité pour tout le monde. Le sable, « Tu es poussière et tu retourneras poussière », le sable est jaune. La mer, l’océan, toujours très beau, cette plage, la dune de sable, tout ça vous parle de votre libération et de votre ascension. Y en a encore qui ont rêvé de plage, ou pas ?
 
Question : oui, moi aussi.

Oui, oui, vous avez été beaucoup quand même à avoir fait ce genre de rêve, mais ça montre une chose, que les rêves qui sont pas impulsés par la personne mais de la rencontre de la personne avec le Cœur, font appel à des symboles universels, qui ne sont pas de ce monde bien sûr, hein, parce que le symbole n’est qu’une illusion, si vous voulez, mais dans le rêve, vous êtes obligés de vous référer aux symboles connus sur cette terre. Mais là, c’est très caractéristique : l’île, la plage, le rivage, annoncent la traversée. L’eau autour, qui est parfaite, dans laquelle y a un besoin de se baigner, c’est de rejoindre l’océan primordial. Alors qu’il y ait pas de maillot, c’est pas grave. D’ailleurs tu le dis toi-même, il y en a qui sont habillés. Ça, c’est ce que trafique votre cerveau. L’important, c’est l’eau, la dune de sable, le beau temps, l’eau, le bateau éventuellement aussi, on a eu deux bateaux différents, tout ça vous parle de votre libération et de votre ascension, pour ceux qui font ces rêves, qui est en cours.
 
Marie vous avait dit que l’Ascension de la Terre a démarré au mois de mars. Quelles que soient les apparences des guignols qui vous font croire que c’est autre chose, qui essaient de vous distraire, d’attirer votre attention hein, que ce soit par des attentats, que ce soit en vous mettant en colère par rapport à des lois, et ça dans tous les pays. Et ils ne peuvent rien faire, donc c’est pour ça que les guignols, partout sur la terre, qui sont encore pour peu de temps aux commandes, on se demande de quoi, vous pondent des lois nouvelles et des états d’urgence, parce que eux, ils le savent, ce qu’il se passe, beaucoup plus que vous, ne vous y trompez pas, mais ils sont comme vous, ils n’ont pas la date précise, ils ne peuvent que constater, avec leurs outils de mesure et ce qu’ils observent dans le ciel, que tout ça est dramatiquement en cours pour eux. Mais vous savez, vous, même à travers ce que vous vivez, que ça n’a rien de dramatique, sauf pour celui qui croit à la scène de théâtre et à l’illusion de ce monde ou de son personnage. Tout dépend du point de vue, hein, ça a été expliqué d’innombrables façons.
 
Et ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle naissance. C’est exactement, cette expression que j’ai employée quand j’étais incarné, avec vous pendant les Noces Célestes, après les Noces Célestes, c’est exactement ce qui est en train de se passer, non seulement pour certains d’entre vous, mais à l’échelon de toutes les consciences de la terre. Le résultat, vous le voyez, est profondément différent : soit vous êtes en paix, soit vous rentrez dans la folie, c’est même plus la peur. Et vous le verrez de façon de plus en plus courante, chaque jour un peu plus, et même autour de vous, hélas. Et vous n’y pouvez rien. Parce que même la folie, les pétages de plomb comme vous dites, ou les résurgences des peurs, font partie du travail de la Lumière pour ces frères et ces sœurs, jusqu’à temps qu’ils lâchent, leurs scénarios, leurs croyances, leurs peurs, devant l’évidence de la Lumière.
 
Et vous avez… on peut pas parler de chance mais c’est une opportunité, extraordinaire, de pouvoir vivre ça avant même l’Appel de Marie et je dirais, en si grand nombre. De partout sur la terre ça se produit. Les deux types : le Cœur, ou même plus la peur parce que la peur débouche sur la folie, c’est-à-dire sur ce qui n’est pas raisonnable, sur ce qui n’est pas centré, sur ce qui n’est pas aligné, et sur ce qui n’est pas léger.
 
Les rêves où vous êtes au bord de l’eau vous montrent que vous vous êtes libérés ou en voie de libération de l’attachement quelconque à ce monde ou à votre histoire. Et c’est pour ça. C’est votre Cœur qui le fait, c’est la Lumière qui est partout, c’est les vagues galactiques qui sont arrivées, comme je vous l’ai stipulé, depuis le 1er octobre, et qui ne vont que se renforcer. Tous les phénomènes que j’ai évoqués, même depuis longtemps, au niveau des climats, des volcans, de l’humanité, se produisent en ce moment même. Partout autour de vous comme en vous. Alors bien sûr, y en a encore qui font les autruches ou qui sont tellement terrorisés qu’ils font tout pour minimiser eux-mêmes, ou travestir les choses comme le font les guignols. Mais bon, c’est valable un temps tout ça. À un moment donné, le collectif humain va quand même se poser des drôles de questions. Et les guignols seront partis, eux, se planquer.
 
Globalement vous le sentez tous, que vous soyez dans la folie ou dans le Cœur, y a une pression pour la liberté. Même si vous ne vivez rien, vous savez pas exactement même que vous êtes immortels, vous croyez en rien, mais vous étouffez littéralement, et ça c’est commun. Et à force d’étouffer, eh bien soit on devient fou, soit on accepte, même sans savoir que c’est le Cœur qui crée l’acceptation. Et quand vous commencez à dire « à quoi bon » et que vous tombez dans la folie, et que vous voyez aucune issue, il ne reste que l’issue principale et la seule issue, c’est-à-dire le Cœur. Ça c’est l’Intelligence de la Lumière.
 
Donc c’est pour ça qu’on vous a toujours dit de ne pas juger des circonstances, du positionnement de chacun, parce qu’en définitive, vous allez tous au même endroit. Peut-être pas la même destination, mais vous allez tous au Cœur, que vous le vouliez ou pas. Ça, c’est la Résurrection de l’Appel de Marie, c’est le Serment et la Promesse, avant même le grille-planète. Et c’est maintenant, en ce moment, chaque jour un peu plus.
 
Et je vous rappelle, je veux pas parler de dates hein, mais je vous rappelle que toutes les années, je vous ai parlé de certaines dates propices, pas les années mais les jours précis qui étaient importants, mais comme nul ne connaît la date, ça sert à rien de faire des plans sur la comète, elle viendra bien assez tôt. Mikaël vous l’a dit, je crois hein, pour l’instant il laboure par petits bouts. Les gros bouts arrivent, ils sont très proches. Et les signes dits apocalyptiques ou de fin du monde, qui ne sont que la Joie qui revient, vont être de plus en plus employés. D’ailleurs les mots « apocalypse », « fin du monde », « catastrophe », même avec un air ironique ou même en vous, se foutant de ceux qui pensent que c’est l’Apocalypse, c’est tout à fait réel. Et vous le vivez.
 
Autre chose à dire.
 
… Silence…
 
Ah, je crois qu’il est temps d’aller dormir et de faire de beaux rêves, apparemment, hein.
 
Il n’y a plus de questions. Avec toute notre gratitude.

Alors moi, j’ai dit les quelques éléments que j’avais à dire à travers des réponses, puisqu’on m’a donné… vous avez eu envie que je revienne et que ça m’a permis de clôturer, comme je le fais depuis de nombreuses années. Voilà. Donc j’ai rien d’autre à vous dire, si ce n’est que chaque minute, chaque jour, vous allez constater que plus vous acquiescez et plus vous accueillez, plus votre Cœur est vivant et plus vous êtes en joie, ou en paix, ou en sérénité, quoi qu’il se déroule dans votre corps, dans votre intimité, ou à l’autre bout de la planète.
 
Et c’est pour ça que j’ai insisté aussi de vous dire, surtout, de ne pas parler. Ça sert à rien de prévenir quiconque aujourd’hui, parce sans ça vous allez déclencher encore plus de folie. C’est le silence qui agit, au travers de ce que vous accueillez, qui se répercute et qui agit sur l’ensemble de l’univers, pas seulement sur cette planète, pas seulement à côté de vous. Et comme les vagues galactiques arrivent maintenant et vont se succéder les unes derrière les autres, il est évident que ces radiances, ces radiations, ces lumières, ces différentes caractéristiques de Lumière vibrale entraînent tout cela et permettent, effectivement, d’envisager une visibilité de Nibiru à tout instant.
 
D’ailleurs vous avez des prémices liées à ce qui entoure Nibiru, qui commence à être pris en photo, les couleurs des ciels changent, les volcans réagissent de plus en plus, les ouragans vont se manifester de façon de plus en plus inhabituelle, le temps va changer avec l’impression de vivre, dans la même journée, les quatre saisons… Tout ça, c’était annoncé, hein. D’avoir deux printemps dans l’année, avec des récoltes qui se sont effondrées, c’est le cas partout. Donc tout ça a été écrit de partout, que ce soit en Orient, que ce soit en Occident, que ce soit dans la Bible, dans le Coran. Mais retenez que l’important, c’est pas la justesse de ce qui est décrit, qui vous donne pas la véracité des enseignements hein, ça je l’ai dit à plusieurs reprises, mais ce qui est important, c’est ce que vous constatez comme effet en vous. C’est la seule vérité.
 
Et d’ailleurs, si vous n’aviez pas, en nombre de plus en plus important, la perception, le vécu de la vibration ou la perception de la Paix ou de la Joie, vous seriez peut-être aussi en train de réagir et de vous poser des questions. Mais laissez se poser les questions, même si c’est un enfant, un mari ou une femme. N’allez pas le contrarier dans son propre dévoilement, dans son propre plan de dévoilement. Vous aidez au mieux en étant silencieux et en étant vrais, c’est tout. Y a rien à se prémunir, y a rien à préparer, y a rien à anticiper, vous êtes dedans. La seule protection, c’est le Cœur, y en n’a pas d’autre.
 
Mais bien sûr, et je terminerai là-dessus, vous vous rendez-compte que la nature est bien plus propice que les cités, les villes, pour vivre cette tranquillité. Alors si vos arbres n’ont pas brûlé, profitez-en pour vous immerger là-dedans, même si des branches tombent, il paraît. Voilà. Alors là-dessus Pépère va vous souhaiter une très bonne nuit, avec des rêves très riches et surtout de grandes joies, de grandes félicités, de très beaux échanges d’Amour et de très belles transparences.

Je vous transmets tout mon Amour, ainsi que l’ensemble des Melchisédech qui vous transmettent aussi, et je suis leur porte-parole, ils vous remercient d’avoir suivi l’histoire que nous vous avions proposée, ou de l’avoir rejointe maintenant, parce que les signes sont évidents. Chacun est à sa très juste place, et nous nous faisons un plaisir de vous retrouver, pour la plupart d’entre vous, très bientôt, là où vous savez.
 
Je vous embrasse, je vous serre sur mon cœur, et tous les Anciens vous transmettent leur fraternité, leur amitié et leur Paix. Et je vous dis, moi aussi, à toujours et à bientôt. 

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com