Entretiens Septembre 2017 / ORIONIS

Blog (español) : Link   Blog (português) : Link

Lecture et téléchargement PDF :  ORIONIS – SEPTEMBRE 2017

PDF Download : español   português

ENTRETIENS SEPTEMBRE 2017

ORIONIS

Sœurs et frères stellaires, salutations éternelles d’Orionis.

En termes terrestres, voilà fort longtemps que je n’ai pas eu l’opportunité et l’intention de m’exprimer parmi vous.

Installons-nous ensemble quelques instants dans la Paix du cœur éternelle.

… Silence…

Je m’adresse aujourd’hui à chacun de vous, sœurs et frères stellaires, au travers de votre identité et de votre personne. Je m’adresse à ce qui est en train de se révéler et de se réveiller quant à ce que vous êtes en vérité et en éternité.

Tout d’abord, je souhaiterais vous inviter à relire ce qu’il vous a été donné comme prophéties venant de mes deux incarnations sous forme de walk-in qui vous ont été connues, c’est-à-dire Bença Deunov et Michel de Notre-Dame. Les temps sont venus pour vous de comprendre, au-delà des mots, ce que j’avais exprimé de façon fort hermétique voilà plusieurs centaines d’années, et de manière plus directement accessible dans l’unique prophétie que j’ai pu donner avant de repartir au sein de l’Ordre des Melchisédech, en tant que Bença Deunov. Vous y trouverez non pas seulement une description des éléments et des évènements qui sont maintenant entrés en manifestation sur la terre, tout ce qui semblait abscons s’éclairera de par ce que vous êtes en vérité, et non pas par une quelconque compréhension humaine et personnelle.

Au-delà de cela, mes mots de ce jour ne s’adressent pas à votre personne, à votre identité terrestre, mais bien à votre identité stellaire.

Le temps de la fin de l’oubli est arrivé pour l’ensemble du collectif humain, quel que soit le positionnement de votre Êtreté comme de votre éphémère.

Je viens vous inviter, afin qu’une fois ce qu’il vous a été énoncé par certaines sœurs Étoiles soit arrivé, je viens vous inviter en toute chose à être la Paix, à ne pas vous laisser emporter ni déstabiliser, quoi qu’il advienne en votre intime, en votre vie, ou à la surface de ce monde. Rappelez-vous les quelques allusions qui vous ont été faites durant cette rencontre, au fur et à mesure que le tohu-bohu règnera au sein de la personne comme au sein du collectif, la Lumière émergera en votre conscience, en votre corps d’Êtreté et en l’ensemble de votre personnage, et en l’ensemble de ses structures éphémères. Vous saisirez très vite qu’il ne peut y avoir d’autre évidence que celle que vous êtes, quel que soit ce qu’il vous reste à vivre, individuellement comme collectivement, au sein de l’Illusion.

Dit autrement, laissez être ce que vous êtes, sans effort, sans questions. Ainsi, à chaque minute, à chaque jour, l’évidence de votre éternité remplacera toutes les évidences fausses de votre personne.

Au fur et à mesure que votre conscience vivra les processus qui vont se dérouler, vous constaterez l’éloignement de tout ce qui pouvait encore aujourd’hui sembler vous tracasser, vous obstruer. De votre conduite habituelle, au sein des jours qui vont se présenter à vous, il vous appartiendra d’observer la prédominance de la Joie ou la prédominance de tout autre chose. Sachez simplement que quel que soit le lieu d’où vous regardez aujourd’hui et vivez votre vie, cela changera profondément. Au-delà de ces changements qui ne doivent en aucun cas vous alarmer, le plus important n’est pas même la nature des changements qui vous sont propres mais bien la résultante, qui, je le répète à mon tour, ne peut être que la Paix et la Joie.

Au fur et à mesure de la révélation individuelle et collective, précédant donc, vous l’avez compris, l’Appel de notre Grande Mère, chacun de vous sera en mesure de progresser, à son rythme, dans le dévoilement de votre éternité. Accueillant la Grâce, accueillant la Vérité, vous constaterez aisément que tout ce qui pouvait vous préoccuper, que cela soit en le corps, que cela soit en la vie éphémère, s’éloignera spontanément de vous, et à chaque éloignement, vous progresserez en la Joie de qui vous êtes. Ce processus, car c’en est un, peut être qualifié d’entièrement naturel et ne dépend d’aucune posture de votre personne, d’aucune intention de votre personne, ni même d’aucune de vos circonstances de vie actuelles, intérieures comme extérieures.

Il vous a été dit d’accueillir, et effectivement cette notion d’accueil est fondamentale pour l’harmonie et la paix de ce qu’il va se dérouler, pour vous-mêmes et pour la Terre qui vit donc la phase finale de l’ascension réelle et concrète de la Terre. Le mécanisme ascensionnel de la Terre a commencé au mois de mars 2017. Vous le constatez donc, par rapport à l’échéance qui avait été communiquée par Séréti mais aussi par Ramatan, un certain nombre d’années se sont écoulées. N’y voyez ni retard ni dérèglement, car ce temps illusoire a été mis à profit pour vous préparer de plus en plus finement à ce qui dorénavant est là sur un plan palpable et tangible de votre corps, du corps de la Terre.

La ressource essentielle de cette transition entre la personne et l’Éternité réside exclusivement en l’Éternité que vous êtes, en votre dimension stellaire, en la source de la conscience que vous êtes.

Vous constaterez aisément, par une intention bienveillante envers vous-mêmes et envers chaque élément que la vie vous propose sur l’écran de l’éphémère, que plus vous acquiescez, plus la Joie grandira, plus la Paix s’exprimera, et qu’à l’inverse, si vous êtes tentés de revenir en arrière, sur vos habitudes, sur les blessures illusoires de ce monde, et même sur la notion de l’enfermement que nous vous avons expliquée, cela retardera l’émergence de la Paix, et vous avez besoin, tout comme nous, tout comme la Terre, que la Paix soit de plus en plus importante, quelles que soient les circonstances de l’éphémère. Et le mécanisme qui est à l’œuvre, nommé impulsions ‒ au pluriel ‒ de Lumière, vont vous permettre de vérifier cela avec de plus en plus de facilité. En quelque évènement que ce soit, au sein de la personne, qu’il soit le plus contraignant comme le plus agréable, la seule résultante sera la majoration et l’accroissement de la Paix et de la Joie.

Pour nombre d’entre vous, cela pourra représenter, dans les premiers jours, une forme de déséquilibre qui ne durera pas devant l’intensification permanente de la Joie et de l’Amour, permettant d’éclairer les dernières illusions cachées de ce monde, mais surtout d’éclairer votre éternité, de la rendre palpable, de la rendre sensible, de la rendre, enfin, évidente. Rappelez-vous qu’il n’y a pas d’effort à fournir, rappelez-vous qu’il n’y a pas de recherche ou d’explications ou de compréhension qui soient nécessaires. Seul l’abandon, le sacrifice, l’accueil de cet inattendu, est la clé. L’accueil n’est pas un état de prière ou de demande, encore moins un état de méditation, c’est, je dirais, un état de lucidité au sein de la conscience ordinaire, pendant que cet ordinaire, cet éphémère, s’éloigne de vous.

La déstabilisation, pour certains d’entre vous, ne durera que très peu de temps, vu l’intensité de ce qu’il se produira au sein de votre révélation intérieure. Cette révélation n’est pas située sur l’interfaçage entre l’éphémère et l’Éternel, concernant par exemple le corps d’Êtreté, ni même en l’activation de vibrations, ni même en la perception du Feu Igné, mais directement dans le jeu de votre conscience, permettant alors de n’exprimer et de ne vivre aucun regret concernant tout passé, toute expérience, toute joie vécue au sein de cette vie que vous menez.

Cela signifie entre autres qu’à titre individuel, nombre d’entre vous vont découvrir de façon spontanée, souvent fortuite, la vérité de ce qu’ils sont, au-delà de la forme, au-delà de toute caractéristique, simplement la vérité de la Lumière, de l’Amour, de la Paix, et de la Joie. Autrement dit aussi, la Paix et la Joie s’imposeront d’elles-mêmes, quoi que vous ayez encore à vivre au sein de votre corps, au sein de votre psyché, au sein de vos habitudes comme des derniers attachements.

Rappelez-vous qu’en vivant le Cœur du Cœur, il n’y a besoin ni d’explications, ni de mots, ni de compréhension, ni de bâtir quelque histoire nouvelle que ce soit.

Il vous est donc proposé, il vous a donc été proposé, durant cette semaine que vous allez vivre ou que vous avez vécue, je m’exprime de cette façon car d’ores et déjà vous allez être nombreux à constater la relativité du temps, la relativité de l’éphémère, au fur et à mesure que se prépare le retour au sein de la Vérité qui sera donc réalisé, pour la totalité du collectif humain et de la Terre, au moment de l’Appel de Marie et au moment de la visibilité du signe céleste.

Ce qui peut encore vous sembler tellement loin de votre vécu foncera littéralement vers vous et en vous au décours des impulsions de la Lumière. Il ne vous faudra que peu de temps pour réaliser l’imminence du rétablissement de la Lumière.

Comme cela a été dit, quel que soit ce que vous avez à mener de façon fort justifiée au sein de ce monde, cela s’éloignera aussi de vous, même au sein des relations les plus intimes, non pas pour une quelconque séparation, non pas pour un quelconque changement au sein de l’éphémère, mais pour vous donner le temps, en quelque sorte, d’intégrer et de déployer ce qui arrive en vous.

Quant à votre conduite au sein de l’éphémère, de votre quotidien, il doit se mener selon les possibilités des injonctions de la Lumière et des impulsions de la Lumière, de façon quasi habituelle, même s’il peut vous sembler vivre un sentiment bien réel d’inutilité ou d’irréalité. Et ce jusqu’à l’Appel de Marie, quelles que soient les conditions de votre vie, parce que c’est ainsi que vous aimez et que vous servez, sans volonté et sans intention ; l’Amour redevient donc spontané.

Cet Amour qui s’impose, vous le savez pour l’avoir vécu ou entendu, est un feu dévorant qui ne s’arrête jamais, qui vous comble à chaque souffle, qui dévore tout ce qui n’est pas vrai. Cela s’appelle la consumation dans le Feu de l’Amour, et c’est ainsi que beaucoup d’entre vous passeront leurs derniers temps sur la terre, et ce, indépendamment même de l’Appel de Marie.

La totalité de la Lumière et des codages vibratoires de la Lumière sont ensemencés et ne demandent qu’à apparaître. Les derniers évènements solaires survenus au début de ce que vous nommez le mois de septembre, ainsi que de la fin août, permettent d’envisager le mécanisme de la transition et de l’Ascension, ainsi que de la Libération, sous les meilleurs hospices qui soient au niveau de votre intimité, quelle que soit l’apparence de ce monde.

Les manifestations de nos frères stellaires non incarnés et anthropomorphisés, de quelque dimension ou origine que ce soit, déployés comme vous le savez tout autour de la Terre, vont rentrer de manière extensive en contact avec vous, que cela soit de manière visuelle, que cela soit dans vos alignements, que cela soit dans des activités ordinaires, sans rien demander, sans rien rechercher. Chaque rencontre ou chaque contact qui se produira dès le début du dernier trimestre de l’année 2017 sera votre dû, sera vos encouragements et fera partie de la certitude de votre éternité, quoi que vous en pensiez, quoi que vous en disiez, et quoi qu’il reste comme illusions en vous.

L’éclairage va devenir de plus en plus intense, et ceci est déjà perceptible au niveau de votre véhicule physique et au niveau de vos sens par la couleur du ciel, et surtout le rayonnement du ciel, même quand il n’y a pas de soleil.

De la même façon qu’il vous a été donné de constater une plus grande proximité, depuis quelques années, et une plus grande capacité à vivre les contacts avec les peuples de la nature, aujourd’hui, le contact avec les frères stellaires, le contact avec votre lignée stellaire et origine stellaire vont s’imposer à vous de différentes manières.

L’ensemble des évènements à venir, de manière immédiate, qu’ils concernent aussi bien votre vie en ce monde que votre vie éternelle, deviendront de plus en plus évidents, sans qu’il soit nécessaire de parler de perceptions, de vibrations ou de pensées.

L’évidence de la Lumière se déploiera pour chacun de vous jusqu’à un certain stade avant l’Appel de Marie. L’intensification de cette révélation, en quelque sorte, vous permettra de jauger la distance qu’il reste à Hercobulus par rapport à votre cœur. J’invite d’ailleurs ceux d’entre vous qui ont effectué des Théophanies régulièrement, à réaliser chaque jour, ne serait-ce que quelques minutes, une Théophanie avec Hercolubus ou Hercobulus, afin de constater par vous-mêmes l’intensité de son rayonnement qui affecte déjà grandement les conditions climatiques de la terre, et qui affecte grandement le positionnement de votre conscience.

Ainsi, par des Théophanies régulières, quotidiennes avec Hercolubus, vous constaterez chaque jour l’accroissement du signal, de la résonance et de l’effet sur votre conscience de ce jumeau du Soleil, vous permettant d’anticiper, non pas pour préserver quoi que ce soit de l’éphémère, mais d’anticiper en conscience le Choc de l’humanité.

Du fait du déploiement complet de la Lumière sur la terre, beaucoup d’éléments, indépendamment des Théophanies, vont vous sembler curieux, que cela soit dans votre corps, dans votre vie, ou de ce que vous pourrez entendre venant des quatre coins de cette planète. Les signes de changement profond, les signes de l’ascension de la Terre ainsi que de votre libération deviendront de plus en plus évidents, que vous l’acceptiez ou que vous le refusiez, et rappelez-vous que même si vous êtes dans le déni, la colère, ou le refus, la Paix et la Joie vous amèneront à vous repositionner, naturellement, spontanément.

Cela veut dire aussi que dans ce principe de l’accueil, dans ce principe des Théophanies, il n’y a strictement rien à refuser de ce qu’il se déroule dans votre conscience. Même si vous n’en saisissez pas tout de suite les tenants et les aboutissants, soyez assurés que très rapidement, le vécu qui vous sera proposé sera une justification et une explication totales, venant vous débarrasser de la logique et de la raison raisonnante afin que vous pénétriez, de manière quasi concomitante avec l’Appel de Marie, dans cet état de félicité que vous expérimentez et dont certains des intervenants expriment, à leur manière, la réalité.

Tout ceci représente en définitive une grâce parfaite. Même le délai qui s’est écoulé entre la libération du noyau cristallin et la véritable ascension physique de la Terre a permis de stabiliser un certain nombre d’éléments afin que ceux-ci se vivent en un temps réduit. Le Christ, d’ailleurs, l’avait dit : « À la fin des temps, les jours seront abrégés afin que les élus ne faillissent pas. » N’y voyez aucune notion d’élite ou de supériorité, car, que vous en pensiez exactement l’inverse, vous avez tous été élus de la même façon. Il est de votre responsabilité de vous y conformer ou pas. Cela ne dépend ni de vous, ni de nous, ni de la Terre, ni du ciel, cela est juste le face-à-face ultime entre l’éphémère et l’Éternel qui déploie son jeu, qui déploie sa Vérité sur l’écran de votre conscience.

Accueillir veut dire aussi ne pas expliquer ou travailler sur la moindre résistance qui pourrait survenir mais de faire vôtres ces paroles : « Cherchez le Royaume des Cieux qui est au-dedans de vous. » Étant au-dedans de vous, il n’a pas à être cherché en quelque connaissance que ce soit, en quelque mémoire que ce soit. Il est toutefois possible de vous aider par vous-mêmes à être réceptifs à cet accueil, que cela soit par la nature, par les méditations, par les Théophanies, ou par tout autre moyen que vous jugerez bon, de cultiver la Paix, de cultiver la Joie, non pas par un effort mais simplement en créant, selon vos temps libres, les conditions les plus adéquates pour ne pas être perturbés par votre corps, par vos attachements ou par ce qui n’a pas encore été vu.

Ainsi, d’ores et déjà, je vous donne la garantie totale que si vous vous engagez dans ces quelques préceptes, vous en constaterez immédiatement les effets palpables en ce que vous percevez et en ce que vous avez à vivre.

L’ajustement qui va se réaliser dans quelques jours, dont vous ne serez au courant au travers de mes mots qu’après, viendra vous conforter dans ce que je vous dis aujourd’hui, c’est-à-dire quelques jours avant le début. Dès cette période passée, vous pourrez mettre en œuvre, et même pendant la période, mettre en œuvre tout ce qui vous semble bon pour accueillir et non pas pour comprendre, pour vous abandonner et ne pas contrôler, pour laisser la place à l’Enfance et la spontanéité plutôt qu’à la réflexion ou à la cogitation.

C’est ainsi que vous remettez votre Esprit entre les mains de la Source. C’est ainsi que ce qui résiste peut-être encore aujourd’hui, que cela soit à travers la maladie, les doutes, les souffrances, les interrogations, sera lavé, comme le Christ l’avait dit. Il vous appellera un à un pour laver vos robes dans le sang de l’Agneau, ainsi que saint Jean l’avait écrit sous la dictée du Christ.

C’est ainsi que comme le Commandeur vous l’a dit, de lire de manière littérale l’Apocalypse de Jean, comme je vous l’ai dit aujourd’hui de lire ma dernière prophétie en tant que Bença Deunov, ou encore certains écrits quand je fus Michel de Notre-Dame, quels que soient les quatrains, ce qui vous semblait abscons ou pas digne d’intérêt vous apparaîtra clairement.

La notion d’accueil, de silence sont essentiels pour vivre la Paix et la Joie, que cela soit durant les impulsions de Lumière, et surtout à partir du premier jour de votre mois d’octobre.

Vous n’avez besoin d’aucune connaissance, d’aucun repère au sein de l’éphémère, vous n’avez besoin d’aucune mémoire, vous n’avez besoin d’aucune explication, parce que la Lumière est l’explication, par son Intelligence ‒ que vous êtes, vous aussi, mais au-delà du mental. Cette Intelligence-là doit être prise dans son sens étymologique, la capacité de relier, la capacité de saisir au-delà des mots et au-delà du mental, qui pourrait être appelée une forme particulière d’intuition mais qui n’est que la voix de l’enfant intérieur, la voix de votre éternité, que certains d’entre vous d’ailleurs commencent à entendre, vous donnant l’impression d’avoir une autre voix qui s’exprime en vous. Tout cela est parfaitement logique, même si cela vous semble surprenant, voire déroutant dans un premier temps.

Comme cela vous a été expliqué voilà de nombreuses années, les Cercles de Feu restants, les six, sont réactivés de façon importante, permettant, en ces lieux comme auprès de chaque arbre, mais de façon peut-être plus originelle, si je peux dire, sont des supports à ce que vous avez nommé votre élévation de conscience ou élévation vibratoire, permettant à la supraconscience de s’approcher de la a‑conscience, mettant fin de manière irrémédiable à la soumission aux dernières forces de prédation, aux dernières forces présentes au sein de ce qui a été nommé l’inconscient collectif comme l’inconscient individuel.

Beaucoup de masques vont tomber, vous amenant à voir la vérité crue et nue de ce qui n’était pas conforme, en vous comme à l’extérieur de vous, avec la Lumière et la Vérité. Au-delà parfois de la stupeur, n’en concevez aucune idée de vengeance, aucune idée d’explication, je le répète la Lumière est l’explication. Vous aurez accès donc, non plus seulement à la vibration de la Lumière, non plus seulement au Feu Igné, non plus seulement aux circuits de l’Êtreté, mais à la vérité intime de la Lumière où se trouvent toutes les réponses, où se trouve le contentement, afin que plus jamais vous n’ayez soif car vous aurez effectivement bu l’Eau de Vie de votre propre Fontaine de Cristal. Cela signifie aussi, et cela avait commencé déjà avec les Théophanies, que le Lemniscate sacré situé entre votre poitrine et votre tête est dorénavant pleinement actif, ayant réveillé la Merkabah interdimensionnelle personnelle, et aussi collective.

Les dernières impulsions de Lumière rendront ces véhicules, individuels comme collectifs, efficaces, vous permettant alors d’apprécier de différentes manières que je ne peux détailler, ce qu’est la Liberté, et surtout que vous n’êtes pas ce corps, que vous n’êtes pas cette histoire et que vous n’êtes pas de ce monde, même s’il est votre origine, par rapport au noyau cristallin, pour la plupart d’entre vous qui avez au moins une lignée, si ce n’est une origine, en résonance avec Sirius.

L’anomalie primaire, qui se traduit au sein de votre monde par ce que je nommerais une société patriarcale de pouvoir et de prédation, ne pourra plus bientôt s’exercer en aucune manière, déjà de par la désagrégation de l’inconscient collectif et de l’inconscient individuel, mettant fin aux ultimes lignes de prédation personnelles comme collectives, résiduelles des habitudes, mais aussi, comme vous le savez, au niveau de lignes de prédation liées à certaines architectures ayant consolidé, si je peux dire, l’enfermement de ce système solaire.

Quoi qu’il vous arrive, quoi qu’il vous arrivera, maintenez fermement ce que je viens de vous dire. Au plus l’évènement sera stupéfiant, au plus il vous semblera incongru, au plus il vous semblera ne rien avoir à faire dans ce que vous avez vécu par rapport à l’antériorité de votre cheminement, plus la Lumière sera en abondance. Là aussi, ne jugez rien, ne condamnez rien, et laissez se dérouler l’accueil pour chacun.

L’un des marqueurs essentiels de l’éclairage de la Lumière qui se déploie, et vous êtes nombreux à le vivre, sera les modifications des sons perçus, que cela soit du côté gauche, du côté droit, comme dans votre tête. Ce son est votre Trompette intérieure, dorénavant, c’est le chant du réveil, c’est le son de la Résurrection, c’est le chant des Trompettes, c’est les tambours de la Terre, qui résonnent telle une symphonie accompagnant, avec le Chœur des Anges, le processus ascensionnel de la Terre.

De la même façon qu’au sein de l’humain, il y a, lors d’un accouchement et d’une grossesse, un délai de neuf mois, de la même façon l’ascension réelle de la Terre, matérielle, ayant débuté au mois de mars, je vous laisse en conclure quant à la finalité du processus ascensionnel et de votre libération, c’est-à-dire neuf mois depuis le mois de mars. Il ne sert à rien de rechercher la date précise car en l’Éternité, nous ne sommes pas à quelques jours près ‒ j’ai bien dit quelques jours près.

Je ne peux enfin que vous transmettre mes félicitations sincères, où que vous soyez aujourd’hui, pour avoir œuvré à votre manière à la libération de l’humanité et à l’ascension de la Terre. Même si vous vous êtes opposés, par le déni ou la colère, à ce qui s’en vient, cela a aussi servi votre propre libération et l’ascension de la Terre. En définitive, même ce qui s’est opposé à la Lumière en cette phase finale, parfois de manière que je qualifierais de vicieuse sur un plan humain, en définitive n’a été que pour permettre la Grâce de la Lumière. C’est en cela que vous ne savez pas ce qu’il y a derrière les apparences, et que le plus important est effectivement tout ce qui se révèle cette année depuis le démarrage de l’ascension de la Terre.

Vous constaterez d’ailleurs, dès les impulsions de l’Ultime terminées, que même l’intérêt pour une date, pour un espoir, ou pour une peur, n’aura plus de prise sur vous, par l’intensité de l’Amour, par l’intensité de la Joie et la Paix.

Le démarrage de votre dernier trimestre de l’année 2017 ne représente strictement rien. Quoi qu’il vous arrive, rappelez-vous cela, ce n’est que quelque chose à passer qui, quelle que soit son évidence ou sa dureté, aboutira à la même conclusion pour chacun, c’est-à-dire l’Appel de Marie et la Libération. Quelle que soit votre route en tant que consciences libres, tributaires et porteurs d’un corps de 3D encore, libérés de toute corporéité ou uniquement présents au sein de votre corps d’éternité, cela sera exactement la même chose à l’intérieur de vous.

Je vous encourage donc à la douceur envers vous-mêmes, à la patience envers vous-mêmes, de ne pas vous juger en aucune manière, ni aucune des circonstances de ce monde, même générées par des évènements humains calculés et préparés par ceux qui se sont opposés à la Lumière. Ils ne peuvent plus rien. Ce qui fut nommé, dans l’Église catholique, le règne de Satan, touche irrémédiablement à sa fin, et il n’y aura aucune prolongation ni aucun délai. Vous le vivrez par vous-mêmes et si cela n’est pas clair encore aujourd’hui, pour ceux qui entendront avant ou liront avant les dates d’impulsions de la Lumière, vous constaterez très rapidement ensuite la véracité de cela.

Je vous remercie de votre accueil, je vous remercie de votre présence, et je remercie chacun de vous, qu’il ait nourri la Lumière ou l’inverse, de la même façon, car l’un et l’autre, vous avez permis la fin de l’Illusion afin que ce cycle ne se reproduise plus, en tout cas pour vous qui êtes présents sur terre ou qui êtes morts depuis quelques années.

Permettez-moi enfin, au-delà de mes mots, de vous accueillir d’ores et déjà, en signe de gratitude et d’évidence, en le Feu Igné de ma présence parmi vous.

… Silence …

Je suis Orionis, ancien Commandeur des Melchisédech et signataire, voilà 50 000 ans, des accords qui ont permis d’éviter la disparition de votre éternité au sein de corps fossilisés nommés électroniques. Je rends grâce à votre patience, à votre persévérance et à votre Lumière. Merci.

 

Lien Dernière prophétie de Bença Deunov: 

LA DERNIÈRE PROPHÉTIE DE PETER DEUNOV

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com