Entretiens de Juillet 2017 / 11 – O.M. AÏVANHOV – Partie 3

Note Importante

Pour des raisons pédagogiques, il est impératif de lire les textes dans l’ordre,
plus précisément à partir d’Eriane.


Blog (español) : Link  

Lecture et téléchargement PDF : OMA – Q-R – PARTIE 3 – JUILLET 2017

PDF Download : español 

ENTRETIENS DE JUILLET 2017 

O.M. AÏVANHOV

Partie 3

Eh bien chers amis, c’est avec une joie immense que je vous retrouve pour la clôture de nos entretiens. Alors je suis venu pour, encore une fois et comme toujours, répondre à vos questions. J’ai certaines choses aussi à dire mais je pense que les questions vont nécessairement se produire avant que je les dise, les éléments que je veux dire. Donc je vous transmets toutes mes bénédictions et tout l’Amour de mon cœur dans votre cœur, et nous allons pouvoir commencer dès maintenant. Je t’écoute.
 
Question : Sri Aurobindo a dit que la Confédération Intergalactique des Mondes Libres serait prête à déclencher un signe solaire avant l’arrivée de Nibiru. Pouvez-vous nous éclairer ?
 
Ben c’est très éclairant, c’est moi-même qui ai dit à Sri Aurobindo de dire tout ça.
 
Question : donc vous allez pouvoir nous éclairer.
 
Mais c’est déjà éclairé, c’est très simple. Ou alors Sri Aurobindo, il a encore employé des mots compliqués, mais c’est très simple. Comme vous savez, nous ne connaissons pas la date de visibilité de Nibiru. C’est impossible, elle change tous les jours, d’emplacement, de vitesse – parfois elle est directe, parfois elle devient rétrograde –, donc nous ne pouvons pas savoir, à part peut-être quelques jours avant, et encore, nous ne vous le dirons pas parce que l’effet de surprise doit être quand même assez conséquent, mais vous savez pertinemment que vous êtes extrêmement près. Mais d’un autre côté, les guignols aussi, ils sont prêts. Donc si vraiment ça allait trop loin dans le déclenchement de certaines choses, nous déclencherions un évènement solaire, comme nous l’avions fait y a déjà de nombreuses années, pour envoyer, si je peux dire, sur la Terre, certaines fréquences qui permettraient de mettre un peu à bas l’orgueil des guignols, n’est-ce-pas ? Donc c’est tout à fait vrai.
 
Et vous avez d’un autre côté, dans quelques jours, les Théophanies perpétuelles qui commencent dès 20 heures, partout sur la terre, et donc vingt-quatre heures sur vingt-quatre, ça veut dire, bien sûr. Donc tout ça signe pour vous, bien sûr, quelque chose qui est à portée de vue. Que ce soit demain, une semaine, un mois, quelques semaines de plus, nous ne savons pas, mais nous sommes obligés, comment dire, de prendre les devants et de – tout en respectant le libre-arbitre de la Terre –, de solliciter un peu le Soleil afin qu’il envoie quelques éléments qui rafraîchissent un peu les guignols, et la Terre. Voilà ce que je peux dire.
 
Donc voilà, y a simplement la possibilité, à un moment que nous déciderons, qui n’est pas décidé, et si cela est nécessaire, de déclencher un signal solaire fort, pas tant pour remplacer l’Appel de Marie, c’est impossible, mais en tout cas pour freiner les ardeurs des méchants garçons tout simplement, et préparer un peu mieux la tranquillité de l’arrivée de Nibiru. Voilà ce que je voulais dire par rapport à cela. Que voulez-vous d’autre comme éclaircissements ?
 
Question : à quel moment, par rapport au déploiement et à l’utilisation des armes à impulsion électromagnétique, la Confédération des vaisseaux intergalactiques interviendra-telle ? 
 
Mais qui vous a dit que nous allions intervenir ? Vous devez assumer jusqu’au bout. Qui a dit que nous allions protéger quoi que ce soit, à part évacuer certains frères et sœurs qui sont placés en des endroits délicats. Pourquoi voulez-vous que la Confédération Intergalactique intervienne ? Et pour faire quoi, pour sauver quoi ? Qu’est-ce que vous voulez sauver encore ? Nous n’avons jamais dit ça. Nous avons dit que la Confédération Intergalactique était maintenant très proche de votre visibilité de 3ème dimension, nous étions d’ailleurs visibles au-dessus de certaines villes de plus en plus fréquemment, mais qu’est-ce que vous nommez « intervention » ?
 
Je sais pas d’où vient cette idée farfelue que nous allions intervenir dans des évènements qui sont voulus et qui ont été prophétisés. Nous avons toujours dit qu’ils seront abrégés, raccourcis, bien sûr, mais il est pas question d’interrompre le scénario de la scène finale. La question signifie que cette personne a peur pour elle-même. Donc, il n’a jamais été dit que la Confédération Intergalactique des Mondes Libres interviendrait pour vous sauver d’un quelconque évènement terrestre déclenché par la Terre elle-même, que ce soit au niveau des centrales nucléaires, des bombes quelles qu’elles soient. La seule façon d’arrêter ça, c’est à peu près durant la période de visibilité de Nibiru, c’est tout, mais il n’a jamais été dit que la Confédération pourrait intervenir, si ce n’est pour vous évacuer, si je peux dire, de manière individuelle. C’est surtout pour les frères et les sœurs incarnés dont nous avons besoin des mémoires, c’est tout.
 
Bon, continuons, parce que je sais pas si la personne est ici, mais…
 
Question : si, elle est là.
 
Alors elle peut préciser. D’où ça vient ça ? Certainement pas dans ce que nous vous avons dit.
 
Question : une nuit, je me suis mis en Théophanie. Une fragrance de roses m’a envahi, puis j’ai ouvert les yeux. Sur la gauche, il y avait un être, grand, mince, dont le corps transparent était dessiné par un fil ténu de lumière blanche, sauf la tête qui était remplie de lumière de couleur or en mouvement. Dès que mon regard s’est posé sur lui, il a disparu. Que pouvez me dire sur ce vécu ? 
 
C’est un être de Lumière, tu l’as défini toi-même comme un être de Lumière. Maintenant qu’est-ce que tu veux que je te dise ? J’étais pas là, c’est toujours pareil. Donc cet être de Lumière, avec les éléments que tu me donnes, je peux rien en dire, mais c’est un être de Lumière, oui bien sûr. Et vous savez d’ailleurs que durant les Théophanies, celles qui viennent de s’écouler ou celles qui démarrent très bientôt, bien sûr, et comme sur les endroits de la nature comme les dômes à l’orée des villages des elfes, la Lumière restera omniprésente, les présences des frères galactiques aussi. Nous aussi nous serons là. Et je précise d’ailleurs, durant ce mois de juillet, si il doit y avoir des informations importantes à vous communiquer, selon le déroulement des Théophanies, selon le déroulement des guignols en leurs plans, et selon l’arrivée de Nibiru, j’interviendrai parce que Marie, elle va être très occupée et elle a de multiples tâches à réaliser. Donc ça sera moi qui viendrai m’exprimer au nom de la Confédération Intergalactique, si y a des éléments importants.
 
La question était quoi ? J’ai fini de répondre d’ailleurs. On peut passer à la suite.
 
Question : enfant, la foudre est tombée à mes pieds, m’a entouré d’un cercle parfait pour disparaître à son point d’impact au sol. Ce vécu signe-t-il mon appartenance à une lignée de Feu ?
 
Comment ? J’ai pas compris la fin.
 
Question : ce vécu signe-t-il mon appartenance à une lignée de Feu ?
 
Mais jamais de la vie. Quel rapport entre la foudre et une lignée de Feu ? Vous avez tous une lignée de Feu, la question ne veut rien dire. Vous avez bu quoi, à midi, là ? Je comprends pas ce qui est posé dans cette question. Comment est-ce que vous pouvez faire une corrélation ou une analogie entre la foudre et… vous avez tous une lignée de Feu, non ? Donc cette question ne veut rien dire. Y a aucun rapport, aucun, puisque vous avez tous une lignée de Feu, donc la question est… je sais pas ce qui est posé là. En tout cas, établir une relation avec la foudre qui fait un cercle parfait au sol, tant mieux, t’as été protégé, par qui, je sais pas, mais ça veut pas dire que vous avez une lignée de Feu. Vous avez tous des lignées de Feu. Donc je peux pas répondre. J’espère que toutes les questions sont pas comme ça, hein. Ça veut rien dire, là.
 
Question : une forte accentuation du son dans les oreilles peut-elle être considérée comme un appel de la Lumière à se recentrer ou s’allonger ?
 
Non, c’est la signature électromagnétique de Nibiru qui se fait de plus en plus présente, pour les éveillés. Quelque part, le son, effectivement, est devenu de plus en plus aigu et de plus en plus intense, et de plus en plus souvent, que ce soit à gauche ou à droite. Donc ça signe l’imminence, nous vous disons déjà depuis plusieurs mois. L’Ascension a démarré, Marie vous l’a dit, donc c’est normal que vous viviez des choses qui sont amplifiées. Et d’ailleurs, à travers ce que vous a dit Ma sur les trois voies de cette période, tout est amplifié. La Joie est amplifiée, la souffrance est amplifiée, et les voiles sont amplifiés. Donc les sifflements, les sons que vous entendez dans les oreilles, signent d’ores et déjà la modification qui est survenue dans l’atmosphère de la Terre, et qui correspond grosso modo aussi à une période propice, je vais dire, aux Trompettes et à Nibiru.
 
… Silence…
 
Tu peux continuer hein.
 
Question : continuer à manger beaucoup peut-il dépendre des lignées ou d’origines stellaires ? 
 
Ça dépend surtout de la gourmandise et des habitudes comportementales, rien d’autre.
 
Question : pouvez-vous donner l’origine stellaire d’Osho ?
 
Et de quel droit je vous donnerais quelque chose qu’il vous a pas donné lui-même ? Certains Anciens              vous ont dit d’où ils venaient, d’autres non. C’est encore de la curiosité qui vous sert strictement à rien dans ce qui est à vivre maintenant. Y a encore des vélos qui tournent.
 
Question : y a-t-il une signification particulière lorsqu’on est un homme dont le groupe sanguin est O négatif et qu’on a une lignée reptilienne ?
 
Ben oui. Ça veut dire que dans ce cas-là, l’influence stellaire reptilienne est beaucoup plus marquée que chez, par exemple, un rhésus positif. Donc c’est double punition pour ces frères-là, au niveau de la résonance de ce que j’avais expliqué, et qui vous a été aussi expliqué par d’autres voix concernant les lignes de prédation personnelles. Un reptile, et quelqu’un qui a une origine reptilienne, ne peut pas voir ce qui se déroule, je dirais, à un niveau inconscient, et bien sûr, c’est tout ce qui est lié à la prédation, l’asservissement, le vol énergétique et le vol de conscience. Mais les pauvres, ils n’ont aucun moyen d’arrêter ça par eux-mêmes, sauf d’être dans le cœur. Et bien sûr, si vous avez un groupe rhésus négatif, vous êtes d’autant plus impactés par vos origines ou vos lignées stellaires. Voilà ce que ça veut dire surtout.
 
Ça donne pas une origine précise mais ça signifie que votre ADN, qui lui est matériel, a des codages vibratoires qui ne sont pas liés à ce monde, même si vous êtes sur ce monde et que vous avez une lignée de Sirius. Ça va se traduire par une perméabilité beaucoup plus importante à l’influence des lignées, et donc les comportements, et surtout quand il s’agit de lignées prédatrices, vont apparaître en ce moment avec perte et fracas dans l’environnement de ces êtres comme dans leur corps de chair. Mais ça, nous vous l’avons dit, c’est inéluctable, et je vous avais dit que ce qui allait être touché le plus, c’est les vaisseaux, le cœur et le cerveau. Vous allez le voir autour de vous. Mais c’est pas des punitions puisque ces personnes, ces frères et ces sœurs, n’ont aucun moyen de voir ce qu’ils font vivre aux autres, donc c’est comme ça que ça se résout.
 
De toute façon, faut bien résoudre vos incarnations un jour ou l’autre, n’est-ce-pas ? Et puis, comme les temps sont arrivés, c’est qu’ils doivent passer par ce… Si c’est quelque chose de très grave sur le plan de la personne, ça veut dire que ces êtres-là doivent passer par là pour reconnaître certaines choses. Encore une fois, c’est pas une punition, c’est leur origine stellaire et le codage vibratoire de leur ADN, totalement inconscient et non conscientisable, même si ces êtres sont dans l’Infinie Présence ou en voie de libération. Donc c’est pas très marrant pour l’entourage parce que ça donne des énergies, si vous sentez les énergies, qui sont particulièrement détestables, je vais pas dire autre chose.
 
Donc il émane d’eux… vous savez que vous êtes en phase d’extériorisation de la Lumière. Sri Aurobindo et d’autres vous ont parlé de ce qui allait se passer possiblement sur le 9ème corps, sur la Porte ER. Mais bien sûr, si y a encore des mémoires, liées en particulier à l’origine stellaire prédatrice ou une lignée prédatrice, ça va donner un rayonnement qui est pas vraiment de l’Amour, et ces frères-là et ces sœurs-là n’ont aucun moyen de s’en rendre compte. C’est pour ça qu’il faut les aimer.
 
Mais je suis désolé, je vous ai dit que ça allait apparaître de plus en plus, c’est normal puisque ces frères et ces sœurs n’ont pas de moyen, ni avec la conscience ni avec la disparition, de résoudre ces équations. Alors bien sûr, ça sera résolu lors de l’Appel de Marie, pour ceux qui ont activé les Couronnes, mais même chez ceux-ci, ils doivent passer par des choses très désagréables pour la personne, c’est la seule façon de se libérer. Parce qu’on peut pas laisser ces frères et ces sœurs qui ont activé les Couronnes maintenant, déjà depuis de nombreuses années, laisser se déployer la Couronne élémentaire de la tête au niveau de la fusion des Éthers et balancer dans la nature des énergies archontiques quand même. Donc l’obscurcissement de la conscience est la chose la plus logique, selon l’Intelligence de la Lumière, pour que y ait pas de désordres, en eux déjà mais aussi autour.
 
… Silence…
 
Les questions deviennent plus intéressantes. Continue.
 
Question : concernant la potion donnée par Hildegarde, peut-on utiliser une eau déminéralisée vendue dans le commerce ou de l’eau de pluie ?
 
L’eau de pluie est une eau souterraine, c’est parfait. Comme l’eau des fontaines des elfes. Par contre, l’eau déminéralisée, comme tu dis, risque d’être un peu dure. Il faut une eau faiblement minéralisée ou de source, ou souterraine, avec peu de minéraux à l’intérieur, mais je vous signale que l’eau que vous achetez dans le commerce, qui est déminéralisée, elle est morte. C’est pas vraiment l’objectif. Donc quand ça a été dit, je pense que ça vous a été répété aussi après, c’est de l’eau très peu minéralisée mais pas de l’eau non minéralisée, sans ça, ça s’appelle de l’eau dure et cette eau dure ne peut pas véhiculer l’information. Donc il faut qu’y ait un peu de minéraux mais très peu, sans ça, bon c’est trop compliqué, sans ça l’eau peut pas s’arranger selon la structure de la Lumière. Mikaël vous avait dit qu’il ensemençait les mers et les eaux. Les océans d’abord, mais maintenant aussi les eaux non salées.
 
Autre question.
 
C’est trois questions d’une sœur absente.
 
Question : d’après ce qui a été dit concernant les lignées, j’ai constaté que je pourrais avoir une lignée arcturienne. J’ai aimé organiser, comprendre. J’étais dans le « oui mais ». Est-ce suffisant pour arriver à cette conclusion ?
 
C’est quoi le huit mai ? J’ai pas compris. C’est un jour ? Le huit du mois de mai ?
 
Question : « oui », le contraire de non, et « mais », jamais vraiment d’accord, elle discute.
 
J’ai rien compris à la formulation de la question. J’ai compris « oui mais », effectivement, c’est pas « huit mai » mais « oui mais », mais ça veut rien dire. Oui mais quoi ?
 
Question : cette sœur a toujours tendance à discuter quand on fait une affirmation. Elle va dire « oui » et puis elle va dire « mais peut-être que… » 
 
C’est pas nécessairement relié à Arcturius, ça.
 
Question : c’était sa question. 
 
Non, c’est pas relié à Arcturius. Ça, c’est sa structure de personnalité. C’est un rebelle, c’est tout, une sœur rebelle. Dès que vous avez des « oui mais » tout le temps, c’est quelqu’un qui n’écoute pas, qui est déjà en train de réfléchir à ce qu’il va répondre et qui est donc dans la réaction. C’est systématique. J’en ai eu tellement, quand j’étais incarné, qui me disaient « oui mais », que j’avais interdit l’emploi de cette expression. Parce que « oui mais », ça veut rien dire. « Oui mais », ça veut dire que vous n’êtes pas d’accord et que vous avez déjà gambergé pour répondre quelque chose avant d’avoir écouté, donc c’est de l’activité mentale.
 
Et je vois pas comment on peut raccrocher ça aux Arcturiens. C’est pas parce qu’ils ont un besoin de comprendre et d’explications. Au contraire, un véritable scientifique ne dit jamais « oui mais ». Il écoute jusqu’au bout et après il réfléchit, mais il réfléchit pas pendant que vous exposez quelque chose. C’est pareil pour un scientifique qui va lire un article. Il va pas dire « oui mais » à toutes les phrases. Il attend de comprendre la teneur de ce qui est dit et après, si éventuellement il veut répondre, il tourne la langue sept fois dans sa bouche et il peut pas dire « oui mais » tout de suite après ce qu’a dit quelqu’un, ou ce qui est écrit. Là, ça veut dire que c’est typiquement un processus réactif de la dualité. Vous savez, à travers les mots que vous employez, et je vous ai pris l’exemple pour la première question, ça traduit où vous êtes situés dans votre conscience. Ça peut pas tromper, maintenant. L’éclairage de la Lumière est tel que vous le voyez tout de suite, sauf bien sûr celui qui en parle.
 
Alors on continue.
 
Question : mon père est décédé un matin. La nuit de sa mort j’ai fait un rêve : je suis assise devant mon maître de l’époque…
 
Attends. Là aussi : « mon père est décédé un matin ». La nuit suivante ou la nuit d’avant ?
 
Question : la nuit de sa mort.
 
Donc après, le matin ?
 
Question : ce n’est pas écrit. La nuit de sa mort.
 
C’est incompréhensible les questions, là. Je sais pas d’où elles viennent mais elles sont mal formulées. Tu n’y es pour rien mais c’est… J’ai jamais vu ça. Continue.
 
Vous avez le mental qui est plus là, hein.
 
Question : je suis assise devant mon maître de l’époque. Je m’avance vers lui et mon corps rentre en lui. Ce vécu est si fort que cela me réveille. Parfaitement consciente de cette position assise, je me retrouve couchée dans le lit. Je vis un état de bien-être absolu, me disant que si la maison venait à brûler, je ne sais pas si je bougerais. Cela a duré un bon moment, puis le mental a repris les rênes et cet état a disparu. Pouvez-vous m’éclairer et me dire…
 
Mais ce que je comprends pas… Vous voyez, les questions, ça me pose des problèmes. Quel est le rapport avec le papa ?
 
Question : il est mort.
 
Oui, ça j’ai entendu, merci. Mais vous faites des relations ou des corrélations qui ne… je sais pas d’où ça sort. Enfin bon, c’est pas grave. Donc la question, c’est très simple. Durant ce rêve, elle a communié avec son maître, tout simplement, et elle a vécu le Feu de l’Esprit et de la Vérité, le Feu solaire, le Feu Igné, en communion avec son maître d’alors. Mais je vois pas le lien avec le père, si ce n’est que son père, c’était le père physique, et que son ancien maître, c’était peut-être un père spirituel. C’est la seule corrélation que je peux trouver.
 
Question : troisième question. Quelques jours après un gros choc émotionnel, étant debout, je suis comme tombée de dix mille mètres. J’étais comme tombée du ciel, vierge de tous les principes, lois, dogmes et règles de ce monde. J’étais libre de tout cela, comme tombée du nid. Cela a duré plus d’une semaine jusqu’à ce que le quotidien reprenne sa place.
 
Tout ça avec une émotion ? C’est bien ce que tu as dit ?
 
Question : quelques jours après un gros choc émotionnel.
 
Ah d’accord. Le choc émotionnel entraîne une sidération du corps astral. Et je crois d’ailleurs que Frère K vous avait expliqué ce qui lui était arrivé, y a fort longtemps déjà. Donc la question est quoi ?
 
Question : que pouvez-vous me dire sur ce que j’ai vécu ? Je relis ?
 
Non j’ai compris, mais je cherche ce que ça veut dire. Parce que les trois questions de cette même sœur sont un peu particulières quand même, et c’est pas formulé correctement. Je suis désolé mais y a quelque chose qui est pas clair, parce que même quand les frères et les sœurs sont pas là, à travers la question, je vois bien sûr autre chose que ce que tu me lis. Même si je sais pas quel est le frère ou la sœur qui la pose, puisqu’il est pas là, ça me donne quand même des éléments très précis, et là c’est un peu confus, pour ne pas dire autre chose. On a l’impression que c’est une sœur… Donc je vais répondre sur l’ensemble des trois questions. On a l’impression que c’est quelqu’un qui est totalement accroché et scotché à ses expériences passées et qui, dans le présent, est tellement mal qu’elle essaye toujours de se remémorer ce qu’elle a vécu dans le passé pour le faire revivre dans le présent. Elle est attachée, tu vois ?
 
Donc j’ai compris l’histoire de choc émotionnel mais je comprends pas ce qu’elle me demande après, comme pour les deux autres questions. C’est comme si y avait un témoignage d’évènements qui se sont produits (et d’ailleurs j’espère que cette sœur lira la réponse), des témoignages de choses passées qu’elle essaye de raccrocher, non pas pour l’explication, parce que ça c’est mental, vous l’avez bien compris, mais de faire revivre cela et de se rassurer sur ce qu’elle est parce qu’elle ne voit pas clair. C’est tout à fait typique. Donc ce qui explique les formulations qui sont un peu bizarres, non ? Vous ne trouvez pas ?
 
Questions: Si. 
 
On est d’accord, merci. Donc y faut revoir les formulations, mais ça traduit un malaise certain chez cette sœur, qui a effectivement vécu des processus mystiques, peut-être y a très longtemps, et qui aujourd’hui est dans un état un peu particulier.
 
Donc ce que je vais répondre à cette sœur, c’est surtout : « Ici et Maintenant ». Je crois que ça a été répété de toutes les façons. Autant je veux bien éclairer vos rêves, parce qu’ils correspondent à votre situation présente, même si c’est des rêves plus anciens, autant vouloir corréler ce que vous avez vécu dans le passé à des lignées, à des choses présentes, ne vous apportera rien, si ce n’est que vous êtes dans la peur, en train de réfléchir et de chercher un cadre. Donc voilà pourquoi y a cette ambigüité qui est très nette hein, dans les trois questions qui viennent d’être posées, y a une espèce de confusion. Mais bon, ça fait partie aussi des voies dont vous a parlé Ma. Hein, les voies, là on est plutôt dans une voie des voiles. Tout est embrouillé, y a plus de logique mentale élémentaire. C’est une confusion mentale. Alors on continue. 
 
Question : le soir, nous étions allés à l’orée du village des elfes, et j’avais bu près d’un litre d’eau elfique. Dans la nuit, j’ai ressenti un froid intense mais c’était un effort terrible pour atteindre mes vêtements ou fermer le vasistas. J’ai réussi à m’habiller mais j’avais toujours aussi froid. Je transpirais abondamment mais je n’étais pas fiévreux. J’étais calme, comme si je n’étais pas là. Il n’y avait pas d’observateur, je vivais ça, c’est tout. Le matin, j’étais un peu ailleurs, sans plus.  
 
Simplement, tu l’as dit toi-même, tu étais dans la douche de Lumière la veille, donc ça a lavé ce qu’y fallait laver. Donc le Feu Igné a déclenché la suée et a déclenché le froid. Donc, s’est éliminé quelque chose, et comme tu le sais, ça sert à rien de savoir, le principal c’est que ça soit éliminé. C’est ce qui se passe quand vous allez aller dans la nature, de plus en plus. Vous allez constater qu’au-delà de l’amour que vous y vivez, comme dans les villages des elfes, à l’entrée, là, les orées, les dômes à l’orée des villages, vous allez constater que des choses vont s’évacuer – c’est l’éclairage de la Lumière – et que des choses vont s’éliminer. D’ailleurs, les trois voies qui vous ont été évoquées sont liées là aussi à des éliminations, soit des automatismes, des comportements stéréotypés, mais aussi des influences des lignées qui peuvent être gênantes pour vous. La suée nocturne avec le froid, si c’est pas une maladie bien sûr, hein, si ça a disparu après, c’est directement lié à ce que t’as vécu la veille, tu l’as dit toi-même.
 
Donc c’est un travail d’épuration, pour rester le plus large possible. Et d’ailleurs, si c’est un travail d’épuration, à quelque niveau que ce soit, tu dois constater, et d’ailleurs, tu as peut-être constaté avant, pas nécessairement, la douche de Lumière a été le déclencheur de l’élimination mais l’élimination elle est en cours depuis longtemps. Donc tu as peut-être dû constater depuis quelques mois, et surtout depuis le mois de mars, qu’y avait un certain nombre de changements dans tes modes de fonctionnement, dans ta physiologie…
 
C’est vrai ?
 
Question : oui.
 
C’est normal donc. C’est une épuration ou une élimination.
 
Question : qu’en est-il de Mayak, le satellite russe CubeSat ?
 
C’est quoi cette histoire encore ?
 
Question : un satellite, paraît-il. 
 
Mais faudrait-il encore que je sache de quoi vous parlez.
 
Question : il s’agit d’un satellite qui va être lancé le 15 juillet…
 
Mais des satellites, y en a tous les jours qui sont lancés, enfin tous les jours…
 
Question : celui-là est particulier. Il est très petit et va déployer, en s’ouvrant, une pyramide translucide brillante, sur environ 10 mètres de large, et il va apparaître dans le ciel comme un objet brillant, comme une étoile…
 
Ah là déjà, c’est beaucoup plus intéressant. Et c’est prévu pour quand ça ?
 
Question : le 15 juillet.
 
Je te remercie de l’information, parce que bien évidemment, que ce soit un vrai satellite ou pas, ça correspond à autre chose qui devait être visible dans votre ciel que ce qu’ils disent, comme d’habitude. Et la date qui est donnée, c’est quelle date ?
 
Question : 15 juillet.
 
Et ils en parlent dans les médias ?
 
Question : oui. Ce sont les russes qui lancent ce satellite fabriqué par les français.
 
Et ça sert à quoi ?  
 
Question : peut-être pour faire croire qu’il y a une étoile très brillante dans le ciel. 
 
Et qui serait visible ?
 
Question : qui sera visible et qui fera le tour de la Terre. 
 
Comme tout satellite. Mais un satellite se voit déjà, normalement.
 
Question : pourquoi lancent-ils une forme pyramidale qui n’a aucun instrument de mesure de…
 
Une forme pyramidale qui se déplace en orbite, mais ils vous prennent pour des idiots, là. Vous voyez bien la forme des satellites, quelle que soit leur taille. En général, c’est des formes… Et tu m’as parlé d’un CubeSat, c’est quoi ça ?
 
Question : c’est un cube qui est lancé, qui se déploie et qui forme une pyramide.   
 
Ah, là c’est intéressant ce que tu dis : un cube qui devient une pyramide. Ça vous évoque rien ça ? Le Cube métatronique, le cube inversé de La Mecque et la pyramide, rien que ça. Tout ça dans un satellite. Mais c’est un signe qui vous est donné, formel, par les guignols, je te remercie de  l’information. Ça veut dire que vous allez avoir un show particulier.
 
Mais aucune pyramide, surtout si tu dis que c’est un film très fin d’aluminium, ne peut tourner autour de la Terre. C’est quoi ? Vous savez très bien que les volets des satellites d’alimentation solaire, ou de modification d’orbite, ce sont des structures extrêmement solides, avec des armatures, avec des panneaux solaires, et tout, et tout. Tous les satellites sont bâtis comme ça. Et là, écoute bien ce que tu me dis : « y a un cube qui va se déployer en pyramide ». Le Cube métatronique qui est autour du Soleil, il se déploie en la Jérusalem Céleste, qui a rien à voir avec une pyramide. Donc c’est un langage codé qui vous est délivré à travers cela. Donc les guignols ont prévu quelque chose le 15 juillet.
 
Question : c’est dans la nuit du 14 au 15 juillet.
 
Et visible depuis la Terre ?
 
Question : oui.
 
Si vous savez que les satellites géostationnaires, ou même qui sont en orbite et qui tournent autour de la Terre, il faudrait, pour que ça soit visible de la Terre… En plus, tu m’as dit un petit cube de quelle… y a des tailles, y a rien ?
 
Question : le cube, avant de se déployer, fait 10 centimètres de côté.
 
C’est ça. Et on vous fait croire que vous allez voir. Même si c’est quelque chose qui se déplie réellement depuis un cube de dix centimètres, qu’il forme une pyramide qui est à six cents kilomètres ou quatre cents kilomètres, va se voir depuis la Terre ?
 
Question : c’est ce qu’ils disent.
 
Ah oui, c’est ce qu’ils disent. Mais en tout cas, c’est un message codé, ça je peux vous le certifier, ils pratiquent toujours comme ça. Donc vous pouvez être certains, si ils vous ont dit que c’était fait et que ça serait visible de la Terre, vous imaginez bien que les proportions ne collent pas.
 
Donc j’aurai peut-être la réponse et je vais me renseigner à la pause, et je reviendrai là-dessus, s’il vous plaît, après la pause, parce que là, c’est pour moi, quand j’entends un cube qui devient une pyramide, je ne peux que avoir la barbe qui se tend vers vous. Parce que réfléchissez bien, un cube de dix centimètres, envoyé sur une orbite, allez disons une orbite basse, à trois cents ou quatre cents kilomètres, qui se déplace comme un satellite et que vous voyez de la Terre… Vous savez comment se présente un satellite quand vous en voyez, pour les plus brillants qui sont nommés les satellites à  iridium ? C’est bien évidemment beaucoup plus petit qu’une planète, qu’une étoile, et vous voyez le mouvement. Donc là, on vous dit qu’y a quelque chose qui est un cube, qui va devenir une pyramide et qui va se voir. Vous avez d’autres informations ? Y a un nom de ce truc-là ou pas ?
 
Question : Mayak. 
 
Vous pouvez m’épeler ça, s’il vous plaît ?
 
Question : M. A. Y. A. K.
 
Et c’est russe ?
 
Question : oui.
 
Alors peut-être que Mayak, ça veut dire des choses en russe. Mais en tout cas, tel que vous me l’écrivez, si c’est écrit Mayak partout dans les médias, c’est très simple.
 
Question : ça voudrait dire « phare ».
 
En quoi ? En russe ? En plus ça veut dire « phare » en russe. Mais vous savez ce que ça veut dire en langue des oiseaux, en syllabaire originel, Mayak ? C’est l’Illusion de Satan. Or comme je doute fort, vu les mots employés, « le cube qui devient une pyramide », je pense que c’est vraiment un langage codé et c’est peut-être le grand destructeur qui arrive. En tout cas, si c’est ça, vous savez très bien que vous serez informés avant. Pas par nous mais par les Trompettes. Et vous savez d’ailleurs que les sons dans les oreilles sont en train de s’intensifier grandement. J’essaierai d’avoir des informations tout à l’heure.
 
Question : les deux témoins rentrent-ils en scène avant ou après la destruction de Paris ?
 
C’est décrit dans l’Apocalypse de Saint-Jean, sauf que c’est situé à Jérusalem, mais c’est la nouvelle Jérusalem, effectivement, qui est Paris. Et les deux témoins, ils auront pas grand monde pour les voir si c’est après la destruction de Paris, hein ? Donc les témoins entreront en scène, vous le savez, c’est au moment, dans l’atmosphère de Nibiru.
 
Le 14 juillet, mais c’est la fête nationale française aussi. La fête des francs-maçons, des Illuminati, de ceux qui ont mis fin à la Lumière sur la France. C’est pas par hasard non plus, ça. Et vous dites que ça part de Russie et que c’est fabriqué par les français ? Alors là vous avez beaucoup d’éléments quand même, hein. C’est un langage codé, ça j’en suis formellement sûr, mais faut que je me renseigne avant de compléter peut-être certains éléments. Mais de toute façon, nous ne l’avons pas caché hein, vous êtes très proches de l’évènement, et il peut être n’importe quand, déjà depuis de nombreuses semaines, je vous l’avais dit. Donc le 14 juillet, c’est la fête nationale française…
 
Question : on a la visite du président américain…
 
Pour la fête nationale française ?
 
Question : … qui va défiler sur les Champs-Élysées… 
 
Oui. Alors là, ça commence à faire beaucoup. Et y a pas les dignitaires de Lisieux aussi qui viennent ? Vous n’êtes pas au courant, bon. Ah c’est très signifiant. Je vous rappelle que le président américain, il veut dire « trompette » hein, son nom. Alors avec le cube, qui devient pyramide, qui est lancé de Russie, qui est fabriqué par des français, qui va devenir visible comme une étoile à quatre cents kilomètres, et en plus le jour ou la nuit qui suit l’arrivée des Trompettes à Paris. Je crois pas que les guignols étaient assez stupides. Ou alors, ils sont tellement orgueilleux qu’ils vous annoncent clairement quelque chose. Mais regardez les éléments quand même.
 
Bon, j’aurai peut-être d’autres informations tout à l’heure, il faut que je me renseigne. On continue.
 
Question : lors de la dernière intervention de Bidi, je ressentais une impatience dans tout le corps avec l’incapacité d’être dans le rôle du témoin. À la fin, une aspiration dans le haut de la tête a tout dégagé et m’a permis d’être calme et détendu. Est-ce dû à l’énergie vibrale de la présence de Bidi ? Comment gérer ce phénomène qui m’arrive souvent lors de Théophanies de Marie, par exemple ? 
 
Ah, y a pas à le gérer, faut laisser faire. Pourquoi le gérer ? Je comprends pas : la Lumière est intelligente et spontanée. Pourquoi voulez-vous intervenir d’une quelconque manière dans les Théophanies ? C’est contraire totalement à ce qui avait été dit. Qu’est-ce qui est gênant dans le fait d’être aspiré par la tête et d’avoir des impatiences ? C’est le Feu Igné qui fait ça. Et puis Bidi vous l’a dit je crois, la dernière fois là qu’il est venu, que vous étiez perméables. Vous devenez de plus en plus perméables. Donc à partir de là, ça a été expliqué par Ma, ne cherchez pas à réagir à ce qui se produit ou de chercher un confort quel qu’il soit. Laissez se dérouler ce qu’il se déroule. Sans ça, comment vous allez faire quand ça va être l’Appel de Marie et que vous allez sentir des picotements terribles dans tout le corps ?
 
Nous savons parfaitement que vous êtes perméables, les Théophanies et tout ce qui se déroule a ouvert, je dirais, ce qu’on a appelé cette transparence, cette perméabilité. Pourquoi encore est-ce que votre personne veut à tout prix diriger, organiser la Lumière ? Si vous adoptez ce point de vue, c’est que c’est votre personne qui veut agir. Votre éternité, elle veut pas agir, elle laisse faire. Mais c’est tout à fait normal que vous ayez cette impression d’impatience, pas seulement dans les jambes, ça peut être dans la tête, dans les bras, n’importe où. Mais c’est le travail de la Lumière, du Feu Igné ; le Feu Igné, ça a été dit : c’est radioactif. Pas les particules que vous connaissez sur terre, c’est des particules dites radioactives pour vous mais qui sont des particules de Lumière aussi qui s’accumulent sur vous.
 
Vous le savez, quand y a résistance, c’est l’inflammation, à différents endroits. Si vous êtes installés dans les spiritualités lucifériennes liées au troisième œil, on va vous mettre des voiles de partout, et si vous êtes dans l’Abandon à la Lumière et dans le cœur, vous allez vivre la Joie. C’est pas compliqué à comprendre. Donc, si dès l’instant où vous sentez, que ce soit avec Bidi ou des Théophanies à venir, là, que vous commencez à vouloir changer les choses plutôt que d’accueillir, comme ça a été dit, et d’accepter, vous allez avoir des très gros problèmes de résistance, je vous préviens. Ça commence dans quelques jours aussi, hein. Vous vous prouvez à vous-mêmes que votre personne éphémère veut contrôler la Lumière. Ça s’appelle une prédation de la Lumière, que vous le vouliez ou pas, et dans ce cas-là, il y aura nécessairement résistance ou voiles plutôt que la Joie.
 
Donc c’est vous-mêmes, avec votre personnage, vos habitudes, votre souhait de contrôler et diriger, qui êtes responsables des trois voies. S’il y a la moindre velléité de contrôler, diriger, comprendre la Lumière, vous n’êtes plus vrais, vous êtes dans le personnage. Et là il y a résistance, et ça sera instantané. Il peut pas y avoir de meilleure preuve, n’est-ce-pas ? Jusqu’à présent, vous voyiez pas les blocages, le besoin de contrôle, et y avait des problèmes sur les chevilles, y avait des problèmes sur la jambe droite… Ça c’était dans les deux, trois mois, quatre mois qui viennent de s’écouler, mais là, nous vous avons prévenus par différentes voix. Soit vous êtes dans la Joie, soit vous cherchez à comprendre ce qui se passe et vous n’y couperez pas, vous vivrez des processus liés à l’atteinte du corps, mais organiques et autre chose que sur l’os, cette fois-ci. Nous vous avons suffisamment prévenus cette semaine.
 
Hein, je cherche pas à vous faire peur en aucune manière mais nous essayons de vous montrer ce qui va se produire en vous, qui se produit en vous déjà. Soit vous l’acceptez, mais vous avez aussi la liberté de faire totalement à l’envers. Mais si vous cherchez à accaparer la Lumière, c’est-à-dire que… surtout dans cette période, comme ça a été dit, ça va pas aller jusqu’à la disparition. Avant, c’était facile, vous pouviez pas résister, vous aviez des endormissements, des disparitions à l’emporte-pièce, mais si maintenant, quand vous vivez ce processus du Feu Igné, avec les Théophanies, avec les évènements qui se produisent, et que vous êtes encore en train de vouloir vous approprier cette Lumière, vous n’avez rien compris et vous assumerez nécessairement les conséquences, et la Lumière n’y est pour rien. Et vous le voyez déjà d’ailleurs en vous, très vite, de différentes façons, mais ces différentes façons sont subtiles, elles vont devenir très grossières.
 
Vous ne pouvez pas être la Lumière et en même temps vouloir contrôler ou diriger la Lumière. Mais bon, vous ferez les expériences pour lesquelles vous avez prévu de vivre cela pour vous libérer, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise de mieux ? Nous vous avons suffisamment mis en garde depuis bien longtemps, hein. À l’époque, c’était les orgueilleux spirituels avec leur tournicoti-tournicota, mais bon, ça tombait très bien parce qu’on recrutait, et puis maintenant, vous avez des ego qui ressortent et qui veulent s’emparer de la Lumière. Mais voyez votre emplacement. Si vous agissez comme ça, c’est que vous êtes plus que jamais dans l’ego. Elle est où la Liberté là-dedans ? Elle est où l’Intelligence de la Lumière ? C’est vous qui la freinez.
 
De toute façon, ça sera très simple hein. Quand Ma vous a dit qu’y avait les trois voies, vous restez pas sur une voie. C’est justement, même si y a une voie privilégiée pour l’appel de Nibiru, et avant l’Appel de Marie et la présence de Nibiru, pardon, vous pouvez avoir la Joie certains jours, à un autre moment la souffrance. Justement, quand vous aurez fait l’expérience des trois, à vous de voir où vous êtes. Ma Ananda vous a expliqué ça parfaitement, il me semble. Et ça a été dit : le Feu du Cœur ou la Joie du cœur, ou la souffrance. Même pour les Libérés hein, ne vous amusez pas à aller jouer encore à ces jeux. Laissez passer, laissez-vous traverser, vous ne commandez rien. C’est l’ego qui commande, surtout pour la spiritualité. Et même dans votre vie, nous vous l’avons suggéré durant cette semaine, soit vous suivez l’Intelligence de la Lumière et vous acquiescez, vous acceptez, soit vous cherchez encore, avec votre petite personne, à faire des choses qui ne vont pas dans le sens de l’Intelligence de la Lumière.
 
Alors ça peut être totalement inconscient, par une origine ou une lignée reptilienne, mais ça peut être aussi l’orgueil spirituel. Ça veut dire que votre point de vue n’est pas le bon et c’est comme ça que vous allez vous réajuster, mais je suis obligé de vous le dire. Je répète : la Joie, la voie du cœur, qui s’installe avec les Théophanies et tout ce qui se passe en ce moment, vous êtes dans la Joie irrépressible, ou alors vous présentez un masque de tristesse et de souffrance, vous êtes mal dans votre tête ou dans votre corps, mais vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-mêmes. Y a pas de punition, c’est fini tout ça, c’est juste votre emplacement de la conscience qui n’est pas bon, et si vous déviez de ce qui est bon, vous verrez apparaître instantanément la souffrance, ou le voile. Comment voulez-vous vous tromper dans ces conditions, sauf si vous interprétez de travers ? Ça a été très clair.
 
Soit vous êtes la Lumière, soit vous êtes autre chose. Et y a aucune justification qui tient maintenant, hein, y a pas de karma, de souffrance, de non-compréhension ou je ne sais quoi d’autre. C’est tellement évident. C’est là où Sri Aurobindo avait parlé aussi d’une forme de déni, même parmi les éveillés, qui veulent pas se voir ou qui n’ont pas la possibilité de se voir. Alors c’est complètement stérile, même si c’est nécessaire pour vous, de vivre trop longtemps ces voiles ou ces souffrances, d’autant plus que je crois, et Sri Aurobindo vous l’a dit, ça pouvait aller très vite jusqu’à la mort et aller très vite jusqu’à la guérison. Tout dépend de vous et aucunement de nous, parce que c’est le passage de la dernière Porte. Vous le faites seul à seul. Et vous avez tous les éléments, même avec, comment vous dites, un quotient intellectuel d’huître, pour comprendre cela. Ou alors vous êtes dans le déni, et après vous exprimerez la colère. Alors soit sur vous, si vous êtes honnêtes, soit sur les frères et les sœurs autour de vous. Y en a qui sont très malins pour faire ça, c’est toujours l’autre, le responsable. Alors on continue.
 
Question : en 2012 ; dans une grande extase, j’ai senti l’Onde de Vie monter jusqu’à la gorge. J’étais allongé sur le côté gauche et j’ai senti une Présence très concrète se coller dans mon dos, comme un amoureux qui se lovait derrière moi.
 
Dans le dos ?
 
Question : oui.
 
Ah oui, quand même.
 
Question : qui était-ce ?
 
Ah ben certainement pas la Lumière, hein. Et d’ailleurs c’est très simple, ça se comprend très bien. Ce frère ou cette sœur dit que l’Onde de Vie est montée jusqu’à la gorge. La gorge, c’est le corps causal, c’est la libération des mémoires, c’est-à-dire que y a eu à ce niveau-là… et pas les mémoires des habitudes, hein, là c’est directement les blessures, si je peux dire, soit liées aux lignées, soit liées à soi-même au niveau du corps causal, c’est-à-dire du karma. Et si une Présence vient se plaquer dans le dos, très dense et très compacte, vous savez très bien que y a que les Archontes qui peuvent venir faire ça. Donc je vous laisse imaginer la conclusion, c’est-à-dire que ce frère ou cette sœur est passé par le corps causal. La Lumière d’ailleurs, l’Onde de Vie, s’est arrêtée à la gorge, c’est ce qu’elle dit, et c’est à ce moment-là que l’entité est venue se plaquer dans le dos. Aucun être de Lumière ne s’amuserait à ça, aucun. Et un désincarné peut pas le faire non plus, hein.
 
C’est-à-dire qu’il y a des mémoires qui étaient présentes en ce frère ou cette sœur, qui sont liées soit à quelque chose, effectivement, de karmique, mais la personne étant dans la personne et pas dans le cœur, bien sûr que le karma s’élimine comme ça, ou alors une résonance liée à ce qui est causal. Là c’est encore plus grave. Plus grave, je relativise si le frère ou la sœur est là, ça veut dire simplement qu’au niveau de votre corps causal, y a quelque chose qui vient peut-être d’une lignée ou pas, je sais pas, mais qui est en rapport avec une prédation ou une manipulation exercée autour de soi, dans le présent et dans le passé. Donc pour ce frère ou cette sœur, je te conseille de surveiller tes vaisseaux du cou dans cette période, quand même, hein.
 
Question : je n’étais pas endormi mais couché dans mon lit sur le côté, quand je ressens soudain une forme humaine se coller à moi…
 
Par où ?
 
Question : … en épousant mon corps. J’ai senti alors deux bras m’enserrer, j’ai eu le sentiment d’une réelle présence. Je me suis dressé sur mon lit en criant. Il n’y avait personne. 
 
Ah oui, parce ce que ce qui est important, vous le savez, c’est par où arrive l’entité, comme j’y étais pas. Mais bon, ce qu’elle dit là, c’est une Présence qui est tout à fait humaine. Mais encore une fois, j’aurais aimé savoir si ça arrive par devant, par derrière…
 
Question : par derrière.
 
Par derrière, à forme humaine. C’était ce que vous nommiez dans l’ancien temps les incubes et les succubes. C’est un désincarné, effectivement, qui vient profiter de ce que vous lui ouvrez. Donc ça peut être nécessairement, puisque les désincarnés maintenant, vous savez qu’ils sont tous en stase ou sur les Cercles de Feu, donc sentir un humain, alors soit c’est un frère ou une sœur humain incarné, mais si y vient te faire ça pendant que tu vis ça, c’est pas très gentil. Mais je peux pas préciser plus parce ce que le frère ou la sœur ne dit pas si c’est l’Onde de Vie ou quoi, comme la question précédente. Elle était sur le côté aussi, c’est ça ?

Question : oui.
 
Allongée dans un lit. Et elle faisait quoi ? C’était le soir avant de dormir. Y avait pas des…
 
Question : j’étais en train de m’endormir.
 
Alors, je précise que les désincarnés sont mis en stase, quand nous les réceptionnons là-haut, mais vous savez qu’y a des désincarnés qui sont tellement lourds qu’ils errent dans l’atmosphère physique de la terre, et si c’est un proche… Mais en tout cas, s’il a fait ça, c’est pas très malin. C’est soit un désincarné qui était mort y a pas longtemps, donc c’est à toi de voir si t’avais perdu quelqu’un, maximum je dirais, un an auparavant, parce qu’après on les récupère hein, même ceux qui erraient.
 
Donc soit ça s’est produit après la mort d’un proche, quelqu’un que tu connaissais bien – de la famille, mari, femme, compagnon, peu importe –, mais en tout cas les désincarnés, vous le savez, dans l’ancien temps ils venaient par la droite. Depuis qu’ils sont en stase, par exemple les frères et les sœurs qui sont pas en stase mais qui sont sur les Cercles de Feu, peuvent tout à fait venir vous voir, mais ils viendront du côté gauche. Mais si il se plaque dans le dos, ça veut dire que c’est quelqu’un qui était pas très clair de son vivant, hein, et qu’en toi y a bien sûr la même faille qui a permis que ça se manifeste. Et surtout dans des processus vibratoires, parce que c’est là où les portes se sont ouvertes. C’est la même chose que ce que je disais par rapport à tout à l’heure, quand l’Onde de Vie a travaillé sur la gauche.
 
… Silence…
 
Autre question.
 
Question : la coiffe de Lumière au-dessus des arbres maîtres près des villages des elfes, est-elle permanente et d’intensité égale ? Est-ce la même chose dans tous les villages d’elfes ?
 
Tout à fait. Tous les dômes de Lumière sont reliés entre eux. D’ailleurs y a pas de distance entre eux. Vous le verrez, pour certains d’entre vous, quand vous irez sur les Cercles de Feu, vous serez dans un Cercle de Feu mais vous pourrez être instantanément dans un autre Cercle de Feu. De la même façon, vous allez constater aussi des petites choses bizarres que je vais vous dire maintenant. Vous savez que quand vous allez, enfin bon, je pense que la reine des elfes vous a expliqué ce qui allait se passer, les douches de Lumière et tout ça, hein. Bien sûr que y a la même énergie, aussi bien dans les Cercles de Feu à l’heure actuelle qu’à l’orée de ces villages des elfes. Bien sûr que l’intensité va être de plus en plus palpable, pas parce que le dôme se charge, il est parfaitement créé, mais parce que vous, vous devenez chaque jour plus perméables. Vous voyez ? Et la question était quoi ?
 
Question : est-ce la même chose dans tous les villages d’elfes…
 
Oui c’est la même chose partout, oui bien sûr, mais ça va changer, ça va s’amplifier. Vous avez vu, vous aviez un frère tout à l’heure à côté de moi qui a vécu une épuration la nuit après, hein. Donc là, vous allez en vivre de plus en plus. Et par ailleurs une petite parenthèse : si vous êtes dans la voie de la souffrance, ou dans les voiles, bien sûr, si vous allez prendre la douche de Lumière, ne vous inquiétez pas, il risque d’y avoir une exacerbation très brutale et très fugace, rapide, des symptômes que vous présentiez avant que ça disparaisse. Donc c’est à vous de vous ajuster par rapport à vos résistances, à vos voiles.
 
Si vous êtes dans la Joie, y a aucun problème, ça pourra pas éclairer et donner une souffrance, parce que ça va venir magnifier la Joie de votre cœur. Par contre, si vous êtes en phase où vous avez une souffrance ou des voiles, les voiles, c’est différent, parce que ça va remplacer le voile par la vraie Lumière authentique et non plus la Lumière luciférienne, par contre si vous êtes en résistance à travers des vaisseaux, des organes des sens, ou autres, ça peut très très bien se passer, à ce moment-là vous constaterez une sédation des problèmes, mais si vous êtes trop en résistance, ça va casser un peu. Mais encore une fois, c’est pas la faute des dômes de Lumière, c’est pas la faute de la Lumière, c’est juste le jeu entre vos résistances et la Lumière. Donc oui, c’est la même énergie partout, bien sûr.
 
… Silence…
 
Autre question.
 
Question : c’est un rêve…
 
Ah ça c’est bien.
 
Question : en plein jour, une multitude de vaisseaux est apparue dans le ciel. Ils étaient très proches, de taille et de formes différentes, et certains d’entre eux émettaient les couleurs de l’arc-en-ciel. J’ai pointé du doigt ceux qui émettaient les couleurs et j’ai dit aux personnes autour de moi, figées : « Regardez, c’est eux, je les reconnais ». Comment interpréter ce rêve ? 
 
Oh, c’est pas interpréter, c’est prémonitoire. Vous avez depuis, allez, on va dire une quinzaine d’années, énormément de frères et de sœurs qui ont eu cette vision des vaisseaux qui apparaissent partout dans le ciel, et il vous a été dit que ça deviendra tout à fait réel. Et ça, ça va être, je vous promets, un choc beaucoup plus terrible que de voir Nibiru, encore. Surtout pour ceux qui croient, comme dans certaines religions, que tout ce qui est extraterrestre, c’est le diable. On va bien rire. Enfin, ils vont moins rire, eux, hein. Et puis tous les gens qui veulent surtout pas entendre parler de quelque chose d’extérieur de la Terre, qui sont tellement sûrs d’être seuls en vie dans tous les univers, que le choc va être terrible. Y en a qui vont mourir de peur là, tous ceux qui ont été en déni des extraterrestres de façon importante.
 
Vous en avez plein, soit par la religion qui leur a induit et qui a identifié les extraterrestres au diable, carrément, c’est écrit, et puis tous les matérialistes forcenés qui n’imaginent même pas. D’ailleurs s’ils voyaient quelque chose d’invisible, comme un mort, ils tomberaient dans les pommes parce que eux, ils sont persuadés qu’ils vont finir mangés par les vers de terre. Eux, ils ont du souci à se faire, hein, le jour de l’apparition des vaisseaux.
 
Donc ce rêve prémonitoire, vous êtes très, très, très nombreux à l’avoir fait depuis une quinzaine d’années, comme les rêves de tsunamis. C’est des rêves qui sont de plus en plus récurrents et qui sont captés dans l’inconscient collectif, et qui traduisent une certaine forme de réalité. Mais vous savez que la matrice astrale est dissoute en grande partie, et si vous le vivez, ça veut dire que c’est pas dans l’astral collectif. Ça vient peut-être de l’inconscient collectif mais c’est quelque chose qui s’inscrit dans votre mémoire et qui correspond effectivement à des éléments qui vont survenir très bientôt partout sur la planète, les vaisseaux comme les tsunamis. Voilà la signification.
 
Question : un frère vient d’être opéré d’une crise d’appendicite, à soixante-huit ans…
 
Il a mangé trop de bonbons à son âge.
 
Question : … que pouvez-vous en dire ?
 
Mais qu’est-ce que vous voulez que j’en dise. Il a été opéré de l’appendicite. Vous avez, ils ont des drôles de questions par moments, hein. L’interprétation des rêves, c’est pas la même chose. Être opéré de l’appendicite, qu’est-ce que vous voulez que je dise ? Que c’est symbolique, que c’est karmique, que ça signifie quelque chose d’important pour la personne ? Ça veut dire simplement qu’elle a été opérée de l’appendicite.
 
Vous voyez, autant les rêves présentent des éclairages, autant quand vous cherchez des corrélations entre des évènements, comme là, ça prouve quoi ? Que vous êtes dans la cogitation et le besoin de symboles et d’explications. C’est pas la même chose pour les rêves, ou ce qui se passe la nuit. Ce genre de question, d’ailleurs je sais pas si c’est le frère qui a été opéré ou quelqu’un de proche qui l’a posée, mais prouve, pour la personne qui pose la question, que y a encore une recherche d’explication au sens du symbole, c’est-à-dire typiquement la recherche de connaissances et le jeu au sein du symbolisme luciférien. Là aussi, vous voyez, les mots traduisent parfaitement où est la personne. Allez, continue.
 
Il n’y a plus de questions écrites.
 
Eh ben, vous passez aux questions orales.
 
Vous pouvez parler, hein. Je vais pas vous manger. Je vais simplement, à travers ce que vous dites, c’est quelle est la meilleure façon de vous démontrer à vous-mêmes où vous êtes et de ne pas être leurrés par quoi que ce soit, et surtout pas par le mental ou l’ego, ou par l’énergie, qui n’est pas la vibration. Au contraire, c’est extraordinaire de pouvoir bénéficier de cet éclairage, alors allez-y.
 
Question : maintenez-vous que l’Appel de Marie aura lieu dans une période de très grand froid ?
 
Oui, de très grand froid perçu. Le très grand froid, il peut être en été. Vous voyez bien comment les températures, d’un bout de la planète à l’autre, changent. Vous avez même, dans des pays européens, de la neige qui est tombée en plein été. Bon certes, c’est pas au niveau de la mer mais c’est quand même très bas, donc croire que le grand froid ne survient qu’en hiver… Mais en plus, en hiver pour qui ? Si vous, vous êtes en hiver, dans l’hémisphère nord, dans l’hémisphère sud ils sont en été. Donc vous vous doutez bien que si tout le monde perçoit un grand froid, ça concerne pas uniquement l’Europe. Le grand froid est consécutif à l’arrêt de rotation de la Terre.
 
Donc je maintiens, bien sûr, qu’il fera… par une journée de grand froid. Mais ce grand froid peut être n’importe quand, avec une chute des températures de plusieurs dizaines de degrés en l’espace de quelques heures. Donc ça sera effectivement par un jour de grand froid, mais n’allez pas imaginer que ça va survenir nécessairement en hiver puisque ça sera partout un grand froid, et pas seulement dans l’hémisphère nord en hiver. D’autres pays sont en été à ce moment-là.
 
Donc la journée… « par un jour de grand froid » est totalement indépendant de la saison. Mais vous avez des repères qui ont été donnés par les prophètes, qui eux sont beaucoup plus précis. Et d’ailleurs, ça vous renvoie à l’Apocalypse de Saint-Jean où il parlait des cultures. Cherchez par vous-mêmes, vous verrez. Les cultures, je parle agricoles hein.
 
Autre question, oui.
 
Question : un pinson, en stase, se trouvait à l’entrée de ma maison. Quel en est le sens ? 
 
Un pinson, c’est un oiseau ou c’est autre chose ?
 
Question : oui.
 
Eh tu peux me dire ce que c’est qu’un pinson ? C’est l’oiseau ? En stase ?
 
Question : oui, l’oiseau, et il était vraiment en stase.
 
Bref, il était immobile, les yeux fermés ?
 
Question : voilà.
 
Merci, donc c’est pas une stase. Pourquoi tu emploies ce mot-là ?
 
Question : parce qu’il ne bougeait plus, il était totalement immobile.
 
Ben oui. Mais vous pouvez être… ne plus bouger, avoir les yeux fermés, si vous faites une syncope ou un coma. La stase, c’est pas vraiment la même chose, hein. La stase, votre conscience est là mais votre corps ne répond plus du tout. Y a plus aucun sens, y a plus aucun mouvement possible, y a plus de respiration, y a plus de battements cardiaques. Ça s’appelle la mort – et la conscience est là, pourtant. À ne pas confondre avec l’obscurcissement de la conscience, qu’il soit un malaise ou une syncope. Alors cet oiseau, tu dis qu’il était devant ta porte. L’oiseau, c’est le messager du ciel. Beaucoup d’oiseaux sont messagers du ciel. Ah y en a qui sont très connus comme les rouges-gorges par exemple, qui est un symbole christique. Le pinson, c’est plus petit qu’un moineau. C’est de quelle couleur déjà, ça ?
 
Question : gris orangé.
 
Gris-jaunâtre, hein, je crois. C’est ça ? Y a du jaune dans le pinson. Donc c’est un symbole solaire et christique, avant toute chose. Et l’oiseau, après, il est reparti ?
 
Question : oui.
 
Bah, il dormait ou il a fait un malaise, mais en tout cas, pour toi, oui, c’est un signe. Ça veut dire quoi ? Que le Christ est venu frapper à ta porte. En plus l’oiseau était immobile, comme tu dis, en stase, ou en syncope, ou il dormait tout simplement, ou il était malade. Mais un oiseau jaune-orangé comme le rouge-gorge qui vient frapper à votre fenêtre ou qui rentre chez vous, y a pas de plus magnifique symbole qui vient te dire que le Christ vient frapper à ta porte. Et c’est pas un symbole, excusez-moi, parce que les symboles, vous savez ce que j’en pense, c’est plutôt une synchronicité et un signe céleste.
 
Autre question.
 
Question : c’est un rêve : j’ai vu mon corps allongé sur le lit…
 
Ah ça c’est intéressant. Tu as vu ton corps étendu, et toi t’étais dans quoi ?
 
Question : au-dessus.
 
Mais dans un corps ou en conscience pure ?
 
Question : en conscience pure.
 
T’as pas vu de corps ?
 
Question : non.
 
À part le corps physique ?
 
Question : voilà.
 
D’accord. Ensuite.
 
Question : ce corps était entouré d’un cocon de Lumière…
 
Donc y avait superposition du corps physique et du corps d’Êtreté.
 
Question : … le cocon de Lumière était de couleur bleu foncé (la partie extérieure), puis bleu clair, et le corps était blanc.
 
Et puis blanc après. Oui, c’est typique du corps d’Êtreté ça. Simplement, comme tu l’as vu dans la 3ème dimension, tu vois la résonance, c’est-à-dire ce que vous appelez l’aura de ce corps d’Êtreté, qui n’existe plus après, quand vous êtes dans la Lumière ou dans les dimensions unifiées. Or, comme tu n’étais pas dans ce corps physique ni dans le corps d’Êtreté, que tu voyais en surimpression du corps physique, tu étais dans la conscience pure. C’est un processus de délocalisation de la conscience mais qui te concerne toi-même. Ça, ça confère quoi ? La capacité d’être l’observateur permanent et donc de ne plus être identifié à la personne et au personnage. C’est très bien. Et te sens-tu différent depuis ?
 
Question : oui, intérieurement très en paix.
 
Eh bah oui, tu as eu la preuve que tu existais en dehors de ton corps, donc l’identification au corps n’est plus possible.
 
Question : des douleurs dans le sacrum accompagnées de vibrations, ainsi qu’au niveau de la Porte KI-RIS-TI, avec correspondance avec le chakra du cœur et de la Porte ER, et en même temps des vibrations douloureuses sur le Triangle de Terre, le point ER et des migraines, cela signe-t-il l’installation du pilier de Lumière ?
 
Tout à fait.
 
Question : pourquoi les douleurs persistent-elles ?
 
Parce que quelque part tu résistes. Vous voyez, on peut résister, ça va très loin, c’est-à-dire que vous pouvez avoir le corps d’Êtreté, le corps d’Éternité qui est là, vous pouvez le vivre, le conscientiser, donc vous avez plus de peurs, et pourtant y a des douleurs. Donc ça, ça fait pas partie des mémoires ou des peurs, c’est ce qui a été nommé toute cette semaine les automatismes, les habitudes, et l’habitude physique mais aussi les habitudes de comportement, et aussi les mauvaises habitudes dites spirituelles.
 
Mais bon, c’est très beau déjà de vivre ça. La douleur, c’est simplement parce que ça résiste, pas toi consciemment, bien sûr, hein. Quand je parle des automatismes, des mémoires, pas au sens « blessures » mais simplement de la mémoire de ces automatismes.
 
Question : ayant vécu de nombreuses sorties de corps, j’avais toujours le souvenir de ce qu’il s’était passé lors de ces absences du corps. Récemment, après une Théophanie, allongé, j’ai vu un corps semblable au mien sortir de mon corps physique par lévitation, parallèlement au-dessus de moi. La tête avait du mal à sortir. Puis le néant. Je me suis réveillé plusieurs heures plus tard sans aucun souvenir. Qu’était-ce ?
 
Bah c’est le corps d’Êtreté qui sort, avec une accroche dans la tête. Ça veut dire quoi ? Que la structure mentale, liée toujours aux mêmes automatismes, n’a pas été vue. Vous savez, les automatismes, ça va très très loin, sans parler de blessures, de karma. D’ailleurs, c’est pour ça que ceux qui dirigent ce monde vous font rentrer de plus en plus dans des procédures. Vous savez que dans des pays, pour obtenir des papiers, vous devez suivre des choses très compliquées. C’est pas parce que la bureaucratie est compliquée, c’est parce que c’est très important, pour ces êtres-là, de vous faire rentrer dans des rituels, quels qu’ils soient : des commémorations, des rituels pour avoir des papiers, des règles et des lois dans tous les sens. C’est pas pour vous distraire ça, c’est pour vous enfermer.
 
Et ce que tu décris, c’est-à-dire le corps d’Êtreté qui s’élève ou qui bascule, et qui sort avec un point de résistance où la tête, comme tu dis, a du mal à sortir, ça te montre directement que des automatismes sont encore présents. Donc c’est très bien de le voir. Et le plus souvent, bien sûr, les automatismes, ils sont inscrits dans votre tête ; c’est pour ça, je vous ai dit que vous auriez les atteintes des vaisseaux, les atteintes du cerveau et les atteintes du cœur.
 
Donc si le corps d’Êtreté, dans ce cas précis, tu l’as vu sortir, mais que ça coinçait au niveau de la tête, ça veut dire que tu es encore bourré d’automatismes, c’est-à-dire que tu n’es pas dans l’instant présent et dans l’acceptation totale. Et pourtant vous avez vu que y a des expériences très concrètes qui se passent à travers les deux témoignages, là. Et c’est justement ces expériences qui, d’une part, vous font prendre conscience réellement de votre éternité et que vous n’êtes pas ce corps, et d’un autre côté peuvent vous montrer les résistances. Vous avez par exemple des frères et des sœurs qui vont se retrouver à sortir, la conscience dans le corps d’Êtreté ou dans l’observateur, avec effectivement un point d’accroche, sur les épaules, sur le cou, sur la tête, sur le cœur (plus rarement), parfois sur les jambes. Tout ça, c’est que les automatismes, y a ni karma, ni blessures, ni réellement de souffrance. Par contre ces automatismes deviennent des résistances inconscientes, comme dans le cas des lignées, par exemple hein, la prédation exercée de manière constante par tous ceux qui ont une origine ou une lignée reptilienne, depuis qu’ils sont bébés, même si ils sont dans le cœur. Ils ne peuvent pas fonctionner autrement.
 
Donc tout ça, c’est ce que vous voyez. Alors si vous commencez à le voir visuellement et non plus seulement par le ressenti, ça vous prouve que pour vous, et je dirais même à l’échelon collectif, vous êtes extrêmement proches de l’acte final, c’est-à-dire de l’Appel de Marie, et donc de la visibilité de Nibiru. N’oubliez pas d’ailleurs de me reparler de ce pseudo-satellite-là, hein. Et le nom, répétez-moi que je regarde plus précisément ?
 
Question : Mayak.
 
D’accord.
 
Question : comment se séparer de ces automatismes ?
 
En les voyant. Comme c’était pas vu puisque c’était inconscient… C’est ce que je disais quand je disais que j’étais désolé. Vous n’avez pas d’autre moyen que la voie de la souffrance ou du voile dans certains cas, mais ça débouche immanquablement sur la Joie, après. Vous ne pouvez pas agir vous-mêmes, ça a été répété des dizaines de fois, sur les automatismes, parce qu’un automatisme n’est pas conscient. Il devient conscient quand vous percevez une douleur ou un mécanisme particulier au moment où l’automatisme se produit, que ce soit la prédation, que ce soit simplement des habitudes alimentaires ou autres, mais avant, vous ne pouviez pas le voir. Sans ça, si vous les aviez vus, ça aurait disparu.
 
Donc tu ne peux pas chercher à les voir. C’est comme, par exemple « les petits diables ». Vous pouviez très bien traiter les petits diables et voir des choses, parce que ça, c’était plus que des habitudes, hein, c’était quelque chose qui était lié à, comme c’est appelé, des « petits diables ». Mais là, c’est des automatismes tout cons, tout stupides. Même les automatismes de la prédation, pour ceux qui sont porteurs de ces lignées, ça doit être vu. Ils les voyaient pas jusqu’à présent, alors avec les atteintes des organes des sens, avec les inflammations de la tête, du cœur, des carotides et des cous, ça va être vu. Et une fois que c’est vu, il vaut mieux arrêter, hein, et pas faire le malin avec vos comportements habituels, même si vous en retiriez des avantages. La Lumière vous invite à cesser, une fois que c’est vu.
 
C’est pour ça aussi, indépendamment des évènements de la Terre, que je vous avais dit le mois dernier, et que ça a été dit à plusieurs reprises, que vous ne pouvez plus ignorer ce qui allait se dérouler. Jusqu’à présent, y avait l’alibi de la vibration et le travail sur votre libération, y avait les vibrations, mais maintenant la Lumière est suffisamment rentrée, il est temps d’accepter. Ce que je viens de dire là concerne exclusivement, presque exclusivement, ceux qui sont porteurs de lignées ou d’origine prédatrices.
 
Autre question.
 
Question : commençant à m’endormir lors d’une intervention, je me vois entrer dans une salle voûtée où il y a un cercueil. À l’intérieur, il y a mon corps, mort. Je lui dis au revoir puis je vais dans une pièce ressemblant à une chambre. Sur le lit, mon corps dort, en position fœtale. Quelle en est la signification ? 
 
Ah ben on t’a montré ta voie de libération, tu dis au revoir à ton corps, libre totalement. Bah, le moment venu hein, t’en vas pas maintenant. Mais effectivement, c’est important, surtout que c’était pas en rêve, là, c’était pendant une intervention. Ça veut dire simplement que tu n’es plus soumise aux mécanismes de la 3D unifiée.
 
Question : pourquoi avoir vu mon corps endormi en position fœtale alors qu’avant, il était mort ?
 
Parce que dormir, c’est mourir, en rêve. Vous avez vu beaucoup de gens, en rêve ou en vision, qui se voient dormir comme ça ? Dans le cercueil, par contre là c’est formel : t’en as fini avec la matière carbonée. Et en plus, tu dis, tu vois deux fois ton corps, mais dans un cas il est dans le cercueil et dans l’autre il est en position fœtale. T’en as fini avec la matière et y a aucune possibilité, ni volonté de ta part, de réincarnation, même au sein de la 3D unifiée. Donc il t’a été montré que tu es libre – après avoir éliminé les derniers automatismes, hein. Je vous répète que même les Libérés vivants ont encore quelques automatismes. Les plus connus : les heures des repas, les gens qui font tout, toujours la même chose à la même heure, vous savez. Ils ont un chronomètre dans la tête. Ça, c’est les automatismes aussi qui doivent être vus, et qui disparaissent.
 
Et encore une fois, ces automatismes, ils sont présents même chez le Libéré vivant. Regardez les automatismes de Bidi d’ailleurs, avec ses bidis. Bien sûr que ça jouait pas sur sa conscience ni sur ce qu’il était, mais ça a quand même joué de façon particulière sur son corps, hein, même s’il n’était pas chevillé à son corps ni attaché à son corps. Ça c’est une habitude, par exemple, et rassurez-vous, vous en avez tous, éveillés, ouverts, fermés, libérés. D’ailleurs valait mieux avoir des habitudes jusqu’à présent en ce monde pour réussir sa vie et être en bonne santé, mais c’est fini ça. Au contraire, les habitudes vous rendent malades parce qu’elles vous figent, elles empêchent la Liberté, et elles empêchent la Lumière d’œuvrer totalement en ce que vous êtes.
 
… Silence…
 
Autre question.
 
… Silence…
 
Tout le monde s’est endormi ?
 
Question : un arbre maître peut-il être à plus de cinq cents mètres de l’orée d’un village d’elfes ?
 
Mais les arbres maîtres ne sont pas tous liés, heureusement, aux villages elfiques, vous avez des arbres maîtres partout, même si y a pas de villages de gnomes, d’autres, ou autre chose. Les arbres maîtres ne sont pas nécessairement reliés aux elfes ou à d’autres peuples de la nature. Et d’ailleurs, ces arbres maîtres, dans cette période, même s’ils ne sont pas liés aux villages elfiques ou aux peuples de la nature, sont aussi puissants. Bien sûr, y a pas de dôme, mais néanmoins la vibration-Lumière de cet arbre maître sera décuplée. Vous savez, les arbres, ils  reçoivent la Lumière, c’est eux qui la transmettent du ciel à la terre. Après, y a eu les piliers de Lumière. Mais les arbres maîtres, les arbres en général, mais les arbres maîtres deviennent des piliers de Lumière, même si y a pas de village de quoi que ce soit à côté.
 
Question : le village est à cinq cents mètres.
 
Alors non, c’est un arbre maître qui a pas de dépendance avec les elfes. Alors attention aussi, il a jamais été dit qu’y avait systématiquement des arbres maîtres à côté des elfes. Vous avez des elfes, quand même, qui vivent dans des environnements où y a pas de forêt, certains elfes. Donc l’arbre maître n’est absolument pas indispensable. Par contre, c’est sûr que si les villages elfiques sont en forêt, ils choisiront toujours l’orée du village où y a des arbres, de façon à ce qu’un arbre maître soit généré par la Lumière qui est présente avec les cérémonies qu’ils font tous les mois, comme vous le savez, entre le printemps et avant l’hiver, à la nouvelle lune.
 
… Silence…
 
Question : si une très belle forêt est située à un endroit où il y a eu la guerre ou un camp de concentration, les arbres peuvent-ils être pollués par cette énergie ?
 
Mais absolument pas, dans la mesure où ils sont les piliers de Lumière aujourd’hui, et de tout temps ils ont été cela. Les seules marques que vous puissiez avoir, dans un arbre, c’est certainement pas la souffrance humaine, c’est parfois les lignes telluriques, quels que soient les noms que vous leur donnez. Vous allez voir, par exemple, dans une forêt, qu’à une certaine hauteur tous les troncs font un décalage, un décrochage. Ça oui, c’est l’altération des arbres, mais pas dans leur énergie, dans la forme qui est liée à des courants telluriques, des failles souterraines, etc., mais pas au niveau de l’humain.
 
Quoi qu’il ait vécu au niveau humain, même la souffrance la plus terrible s’évacue avec la Lumière, ce qui n’est pas le cas pour, non pas des souffrances mais des anomalies comme des failles, des souterrains, des cours d’eau souterrains, parce que là c’est permanent dans la croissance de l’arbre. Mais une souffrance humaine, même importante, ne peut pas demeurer dans un arbre. Et encore une fois, l’anomalie, faille, courant électrique ou autre, altère la structure physique, pas l’énergie.
 
… Silence…
 
Question : depuis que je suis allée au village des elfes, j’ai des nausées et une tension dans la nuque et dans la tête qui s’est accentuée. Et ça travaille beaucoup à l’arrière de la tête.
 
Ah ouais. Qu’est-ce qui se passe ? C’est pareil, c’est ce que j’ai dit : c’est la douche de Lumière. Faut bien évacuer ce qui vous bloque. Donc ça se situe où ? Nausées ?
 
Question : nausées, tension dans la nuque et douleurs à l’arrière de la tête.
 
Qu’est-ce qu’y a, à l’arrière de la tête ? Le Triangle de la Terre. Qu’est-ce qu’y a dans la partie postérieure de la tête ? Les mémoires. Donc c’est le même processus que un frère ou une sœur précédemment. La douche de Lumière fait le même effet que les voies : souffrance, Joie, voile. Donc remercie, parce que ça élimine des choses.
 
Question : mais ça se passe aussi dans la Joie.
 
La Joie est en train de remplacer la souffrance et la résistance, c’est très bien, c’est-à-dire que ça a été vu. Dès l’instant où t’as quelque chose au niveau du corps et que tu acceptes de ne pas t’en saisir… Bon, bien sûr, tu peux le comprendre et tu poses la question. Là c’est normal, c’est un vécu immédiat, mais en même temps tu constates que la Joie est là. C’est ce que je disais, vous passez d’une voie à l’autre.
 
Question : lors de notre première visite sous le dôme, au village des elfes, j’ai vu toutes les Étoiles de la tête et les Portes du corps s’allumer comme des bougies. Quelle en est la signification ?
 
Et quand tu dis que tu as vu, ça veut dire quoi ? Tu as vu les yeux ouverts ?
 
Question : non, j’avais les yeux fermés et j’ai senti, enfin j’ai vu, je ne sais comment expliquer…
 
Mais la douche de Lumière, elle arrive par la tête. Vous sentez ce qui se passe et y a des vibrations. Après, ça va aller où ? Ça va aller bien sûr là où sont vos propres vortex de Lumière vibrale, ça s’appelle des Étoiles et des Portes. Et vous le savez, que la particule adamantine, elle pénètre par les Portes, y en a qui ont eu suffisamment de douleurs sur les Portes pour le comprendre. Donc c’est normal qu’une douche de Lumière te donne à voir les Portes et les Étoiles.
 
Question : à chacune des interventions, je ressens le côté droit de la tête comme s’il y avait des vagues jusqu’au milieu. Et cela s’arrête à la fin de l’intervention.
 
Bah, c’est le travail sur un Triangle élémentaire. Vous vous rappelez qu’il y a la fusion des Éléments à travers les quatre Triangles élémentaires qui rejoignent le centre ER au niveau de la tête, qui est relié à ce que vous a dit Sri Aurobindo sur la Porte ER. Alors pourquoi c’est du côté droit ? Parce que c’est le Triangle de l’Eau qui travaille le plus, c’est-à-dire tout ce qui est lié aux émotions, entre autres, mais aussi à l’intuition.
 
Il vaut mieux le vivre au niveau de l’Eau que de la Terre parce que c’est plus fluide. Donc ça veut dire, le corolaire, c’est que tu peux éprouver à la suite de ça des petites émotions qui passent, non pas par rapport à toi mais par rapport à ton environnement. Faut que ça sorte.
 
… Silence…
 
Question : sous le dôme, au village des elfes, j’ai senti un travail au niveau du point ER de la tête comme s’il y avait un prolongement au-delà de la tête.
 
Oui, ça rejoint le 7ème chakra, le point ER central de la tête, fusion des Éthers, trajet qui vous a été expliqué de ER à ER, ER de la poitrine à ER de la tête. Et après, ça rejoint quoi, ce point-là ? Le 13ème corps, le Vajra, qui est situé à quelques dizaines de centimètres de la tête. C’est le même processus de la douche de Lumière qui active les structures en vous. Quand ça a été employé « douche de Lumière », ça veut dire que ça vous aide à nettoyer, ça évacue, donc c’est des manifestations tout à fait normales. De la même façon que dès que les Théophanies nouvelles vont commencer, vous verrez que dans les vortex, que ce soit les villages des elfes, les arbres maîtres, les gnomes, les dragons, les ondines, dans la nature, vous allez vous allumer comme un sapin de Noël, et c’est très intéressant parce que ça vous donne à vivre ou à voir les processus. Mais retenez qu’à travers cette Lumière, y a aussi les résistances des automatismes qui peuvent se manifester.
 
… Silence…
 
Et je suppose que vous comprenez mieux maintenant l’articulation entre ce qu’il se produit avec la Lumière, que ce soit chez vous ou dans un endroit privilégié, l’action de cette Lumière qui pénètre, bien sûr préférentiellement par les chakras, les Portes, les Étoiles, par l’Onde de Vie aussi, par le Canal Marial, et qui après, soit s’allume, soit vibre, soit donne des symptômes tels que vous les décrivez tous dans vos questions, là, c’est normal.
 
… Silence…
 
Question : une sœur qui suit vos enseignements, rencontre sans cesse des difficultés matérielles. D’où cela peut-il venir et que peut-on faire ? Que peut-on lui conseiller ?
 
Mais ça a été dit, que vous savez très bien que le déroulement, le dévoilement de la Lumière, l’Ascension, votre libération, vous met exactement à la place qui est nécessaire pour vous. Si c’est l’abondance, c’est l’abondance, si c’est la privation, c’est qu’y a une raison. Pourquoi veux-tu faire quelque chose ? Aime-la, point. C’est tout. Y en a qui ont besoin de souffrir, y en a qui ont besoin d’être couchés, y en a qui ont besoin d’avoir un personnage détestable en face d’eux, et y en a qui sont tranquilles. Pourquoi veux-tu modifier quelque chose ? Je conçois que tu veuilles l’aider, alors aide-la. Je conçois que par empathie, par charisme, tu trouves que c’est pas normal quelque part de vivre la Lumière et d’avoir ce genre de problèmes.
 
Et que vas-tu dire alors des frères qui cherchent la Lumière, qui vivent la Lumière, et qui font quand même des accidents vasculaires cérébraux. Qu’est-ce que tu vas leur dire à eux ? Ou des problèmes au niveau des organes des sens. Ils doivent passer par là. À partir du moment où tu comprends que chaque chose est à sa très juste place, quelle peut être cette volonté de vouloir changer quoi que ce soit ? Bien sûr que tu dois aimer. Aime, aide si tu penses devoir aider, mais ne compte pas sur moi pour te dire quoi faire alors que cette personne est à sa très juste place. Si elle doit trébucher et si elle doit tomber pour être et vivre l’Éternité totalement…
 
Nous avons toujours dit que suivre les enseignements, ça vous sert à rien si vous n’êtes pas Lumière, surtout maintenant ; sans ça, c’est de l’information, sans ça, c’est uniquement un intérêt. D’ailleurs, à l’époque, j’avais dit, maintenant c’est un peu différent, que ceux qui ne vivaient pas les processus, pourquoi est-ce qu’ils s’intéressaient aux processus qu’ils ne vivaient pas ? Posez-vous la question. Parce qu’ils sentaient bien qu’y avait une nourriture de Lumière. Mais vous savez très bien que si vous vous nourrissez de Lumière, c’est que vous n’êtes pas Lumière. C’était une étape, ça, qui a permis les Noces Célestes, de bâtir, si vous voulez, toute l’architecture du corps d’Êtreté, de vous donner des exercices pour pouvoir conscientiser ce corps d’Êtreté à travers les Portes et les Étoiles, vous donner un certain nombre d’éléments de compréhension de ce qui se vivait. Donc quand tu dis qu’elle suivait les enseignements, qu’est-ce que tu sous-entends ? Rien ou quelque chose ? Regarde honnêtement en toi.
 
… Silence…
 
Si vous partez du principe que la Lumière est réellement intelligente, vous le vivez, elle est là. Comment pouvez-vous douter que quoi qu’il vous arrive soit lié à autre chose qu’à la Lumière et à votre liberté ? Y en a qui ont besoin de rester au repos, y en a qui sont toujours en train de bouger, y en a qui deviennent riches, y en a qui perdent tout, y en a qui sont malades, y en a qui sont joyeux, mais la finalité, elle est exactement la même. C’est toujours l’ego et la personne qui est gêné par ça. D’ailleurs es-tu sûre que cette sœur t’a demandé de poser ce genre de question ou c’est toi qui la poses toi-même ?
 
Question : c’est moi parce que je la vois souffrir.
 
C’est bien ce que je pensais. Voilà, donc c’est encore la trilogie infernale victime-bourreau-sauveteur. Donc de quel droit poses-tu la question de quelqu’un qui ne t’a rien demandé ? Vois ce qui se joue derrière cela, parce que ça te concerne toi, c’est toi qui poses la question. Réfléchis à cela, vois ce qu’il y a derrière, c’est pas anodin. Rien n’est anodin, tout est signifiant. Avec l’éclairage de la Lumière, tu peux plus te cacher.
 
N’oubliez pas hein, ça vous a été dit et répété : vous ne pouvez plus tricher, ni avec l’autre ni avec vous-mêmes. Alors bien sûr, y a l’excuse des automatismes hein, dans certains cas, vous le savez, mais à part ces cas précis dont nous avons longuement parlé, je vous ai dit que même vos mots traduisent ce que vous êtes. Je parle même pas de ce que je vois, parce que ça vous est pas nécessairement accessible, mais les mots, c’est bien vous qui les prononcez, non ? Même ces mots signifient quelque chose.
 
Il est très difficile d’accepter, pour l’ego, que la Lumière en telle quantité, vibrale, puisse vous faire souffrir. Mais elle vous fait pas souffrir, la Lumière, ça c’est la vision de l’ego, c’est la résistance qui fait souffrir. Et tu peux suivre tous les enseignements du monde, tu peux suivre tous les gourous du monde, toutes les religions du monde, s’il te manque l’Amour, eh bien la Vie va te replacer dans les circonstances qui vont te permettre de vivre l’Amour. Et si vous croyez qu’il faut être jeune, avoir de l’argent, être à l’aise pour vivre l’Amour, vous n’avez rien compris.
 
Autre question.
 
C’est l’heure de la pause. 
 
Donc c’est l’heure, tu m’as dit. Alors chers amis, je vous laisse aller vous aérer et je vous dis : à tout à l’heure.

Source: http://www.lestransformations.wordpress.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com