Article en avant:

MARIE / Le temps de mon Appel va bientôt retentir dans vos cieux et en vous …

MARIE

Par Marie

Septembre 2015

PORTUGUÊS

 

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Grâce. Mes enfants bien-aimés, accueillons-nous les uns les autres dans les temps de la Grâce.

… Silence…

En ce temps que vous vivez, je vais déposer sur vos épaules le Manteau Bleu de la Grâce, celui qui vous permettra de manière irrémédiable et définitive de passer de l’action de Grâce à l’état de Grâce, là où ne peut plus exister le moindre doute et la moindre interrogation sur l’être d’Amour que vous êtes. Ainsi donc le Manteau Bleu de la Grâce qui va se déposer sur vos épaules va permettre en vous de vivre la Grâce non plus par expérience mais comme un état permanent. Je viens aussi vous annoncer la présence ici-même de quatre Archanges qui m’encadrent et qui permettent de délivrer ce que j’ai à vous délivrer aujourd’hui.

Le temps de la bénédiction, le temps de la prière est venu, celui où il convient de remettre tout ce qu’il peut rester d’obstacles en vous, d’incompréhensions, au pied du Seigneur. L’Archange Mikaël, visible en vos cieux très bientôt et non plus seulement auprès du Soleil, vient accomplir l’ensemble des prophéties délivrées à cette humanité depuis si longtemps.

Le temps de mon Appel va bientôt retentir dans vos cieux et en vous. Cela sera concomitant au Manteau Bleu de la Grâce qui s’installera sur vos épaules. Il n’est plus temps de me chercher dans quelque forme que ce soit mais bien plus de retrouver l’affiliation, celle de votre éternité, celle de votre création dans les Mondes Libres. Je viens accomplir la parole. Je viens vous revêtir de ce Manteau et donc de la Grâce, celle qui vous permettra avec facilité de vous établir dans votre éternité, quels que soient l’avenir et le devenir de cette chair dont vous êtes faits ici-bas. La place que vous laisserez en votre cœur pour ma Présence aimante sera le témoin direct de ce qui se déroule en vous comme à la surface de cette planète.

Il n’y a rien à redouter, vous le savez, nous l’avons répété depuis tant de temps. Il n’y a plus rien à attendre non plus, ni à espérer. Il y a juste à être dans cet état de Grâce permanent, là où la prière est permanente, là où rien de ce monde ne peut venir interférer ni modifier le cours de ce que vous êtes de toute éternité. Il n’y a rien à prévoir, il n’y a rien à anticiper, il n’y a rien à préparer non plus si ce n’est, comme vous le disait mon Fils, de garder votre Maison propre et de la maintenir. Alors je vous dis, comme lui le disait à l’époque : « Veillez et priez » parce que le temps est décompté maintenant. En temps terrestre, cela est imminent. Les signes en sont innombrables à la surface de cette Terre, comme cela vous avait été annoncé voici fort longtemps maintenant, par le Commandeur des Anciens mais aussi par les nombreux prophètes à qui j’ai donné ma voix et ma parole.

Vous êtes dorénavant chacun à la juste place qui est la vôtre pour vivre mon Appel. Il n’y a rien à rechercher ou à changer dans ce que vous êtes dans l’instant présent. Vous ne pourrez vous appuyer que sur votre Lumière parce que le temps des ténèbres touche à sa fin et il faut que chaque âme et chaque corps présents à la surface de cette Terre ressentent cela, avec effroi ou avec bonheur peu importe, mais nul ne pourra ignorer l’Appel du ciel et de la Terre, le deuxième signe céleste, et aussi ma venue en votre Temple, accompagnant le retour du Christ en vous.

Ne cherchez pas de sauveur extérieur, même si certains de vos Frères galactiques et certains vaisseaux seront présents pour des raisons précises. Le moment du Face-à-Face, intégral et total, est à votre porte. L’ensemble des Archanges, l’ensemble de la Confédération Intergalactique est dorénavant présent à l’orée de vos cieux, à l’orée de votre conscience, à l’orée de vos regards, à l’orée de votre cœur.
Nous vous avons toujours dit que nous étions à l’intérieur de vous, et cela vous allez le découvrir. En gardant votre Maison propre, vous n’y découvrirez rien d’autre que notre Présence aimante ainsi que votre propre source de Lumière que vous êtes dans l’Éternité. Ne redoutez rien, ne craignez rien, n’espérez rien. Quoi qu’il se déroule sur l’écran de votre vie ou l’écran de votre conscience, cela n’est rien par rapport à ce qu’il y a dans votre cœur. La seule chose qui puisse vous sauver, nous l’avons suffisamment répété, est l’humilité, la simplicité, la joie. Cet état de Grâce qui s’installe, et qui est présent chez nombre d’entre vous, met fin à la souffrance, met fin à toute question. Il n’y a pas de meilleur moment que de savoir maintenant la proximité des événements tant attendus parce que cela vous donnera l’énergie nécessaire et suffisante pour vous préparer intérieurement à mon Appel.

Beaucoup d’entre vous ont senti l’intensification de la vibration, l’intensification de la Lumière, l’intensification de votre propre appel d’Esprit à l’intérieur de vous-même par le Chœur des Anges chantant à vos oreilles, par l’Esprit du Soleil vous élevant et vous tirant en dehors non pas de l’incarnation mais en dehors de l’illusion. Cela se passera dans votre chair. Il n’y a rien à fuir, il n’y a rien non plus à préserver. Celui qui voudra sauver sa vie la perdra. Celui qui connaît, celui qui voit ou celui qui commence à reconnaître, de quelque manière que ce soit, ce qui est son éternité n’a aucun souci à se faire de quoi que ce soit. Laissez la Grâce s’établir pleinement afin que le Manteau Bleu de la Grâce qui va vous recouvrir ne rencontre aucun obstacle. La Grâce est ainsi. Elle n’a que faire de ce qui a été modifié, de ce qui a été mensonger. Elle n’a que faire de ce qui a pu vous affecter au niveau individuel comme au niveau collectif, du fait même des forces d’enfermement et de leurs conséquences au niveau de votre vie à la surface de ce monde.

Vous étiez sur ce monde mais vous n’êtes pas de ce monde. Nombre d’entre vous l’ont vécu à travers la découverte de leurs lignées stellaires ou de leur origine stellaire. Nombre d’entre vous aussi, qui jusqu’à présent n’ont rien perçu et n’ont rien vécu mais qui ont gardé leur cœur d’enfant ou leur âme d’enfant, m’accueilleront sans difficulté au moment où le Manteau Bleu de la Grâce vous recouvrira en totalité, vous amenant ainsi dans la paix et la plénitude de mon Appel.

Le ciel va bientôt s’entrouvrir de manière définitive, laissant place à la vérité et la beauté de l’Amour. Bien sûr, pour celui qui est tributaire et uniquement tributaire des circonstances de ce monde, ce qui se déroulera alors ne sera pas la même chose. Mais ne vous inquiétez pour quiconque parce qu’il sera fait exactement à chacun selon sa foi, il sera fait exactement à chacun selon sa vibration et non pas selon ce qu’il croit ou selon ce qu’il a projeté dans un avenir. Vous le savez, seul le regard change, le même événement qui survient au sein de ce monde peut être perçu et vécu de différentes façons selon l’endroit où vous vous placiez, cela avait été dit. Mais dès l’instant où l’Amour est dans votre cœur, dès l’instant où l’humilité et la simplicité sont présentes en vous, vous m’accueillerez sans difficulté et acquiescerez à votre propre dissolution, quelle qu’en soit la forme, quelle qu’en soit la modalité.

Beaucoup de choses ont changé en vous, vous l’avez senti, vous l’avez vécu, vous l’avez peut-être intégré ou vous êtes en cours de l’intégrer. Rappelez-vous, il n’y a que l’Amour, le reste n’appartient qu’à ce monde et n’a rien à faire avec votre éternité. Regardez comment la Lumière vous a permis de voir réellement ce qui se déroule sur l’écran de votre vie durant ces dernières semaines. Percevez-vous le changement à la surface de la Terre ? Percevez-vous le changement qui est en vous ? Percevez-vous cette soif d’amour parfois de plus en plus brûlante ? Le Baptême de l’Esprit Saint va se déverser en totalité sur la Terre et l’ensemble des corps célestes y participeront. Il n’y a pas que les corps célestes, il y a bien sûr la Terre qui vous le montre par le réveil de ses volcans du fait de la libération du noyau cristallin que j’avais apporté sur cette Terre voilà plus de vingt millions d’années de votre temps.

Aujourd’hui est un jour de grâce. Chaque jour qui va maintenant vous rapprocher de l’événement sera comblé de grâce au fur et à mesure de votre abandon à ma Présence et à Sa Présence qui n’est autre que votre propre Présence déjà inscrite dans l’Éternité. Soyez humble et soyez simple, accueillez tout ce que la vie vous propose. Ceci n’est pas fait pour vous apporter des difficultés mais bien plus pour vous permettre de voir clair, et de voir surtout au-delà des illusions de ce monde afin que plus rien ne puisse vous attacher à ce qui est illusoire, à ce qui vous enferme et à ce qui vous prive de votre don de naissance, non pas cette naissance mais la naissance depuis la Source.

Aujourd’hui, nombre d’entre vous commencent à rentrer en contact avec des éléments présents à la surface de ce monde et qui pourtant ne sont pas de ce monde, mais bien plutôt de la dimension nouvelle de la Terre.

Vous le savez, certains d’entre vous accompagneront la Terre dans sa nouvelle dimension de vie. D’autres retrouveront leur origine stellaire ; d’autres enfin iront accompagner ceux qui devront rester sur cette Terre jusqu’à la fin ultime des temps. Mais le temps de la fin est enclenché de manière irrémédiable et définitive. Cela est déjà arrivé au niveau des forces que vous nommez intermédiaires, astrales et maintenant éthériques. Tout ce que vous ressentez dans votre corps, tout ce que vous ressentez dans votre conscience n’est que la traduction de ce qui est là. Toutes les portes ont été ouvertes, vous avez franchi les unes et les autres. Certains d’entre vous ont franchi toutes les portes vous conduisant à vivre votre réveil définitif et non plus seulement en ce monde. Pour beaucoup d’entre vous la mémoire revient, non pas de l’histoire ou des histoires que vous avez vécues en ce monde mais l’histoire même de ce que vous êtes, bien avant la falsification de ce monde.

Alors je viens lancer un appel solennel : laissez tomber et abandonnez tout ce qui peut vous encombrer. Ne résistez à rien parce que l’Amour ne résiste à rien. Regardez, regardez dans vos vies comment cela se passe. Voyez comment durant ce qui vient de s’écouler comme temps depuis le début de cette année 2015, comment vous avez réussi à vous débrouiller dans votre propre libération. Bien sûr nous avons été souvent à vos côtés, et nous le serons de plus en plus. Il vous reste toutefois, pour nombre d’entre vous, à ne plus être tributaire des circonstances de ce monde, ni même de ce corps je dirais. Cela sera réalisé très bientôt par mon Appel, et le moment où vous serez revêtu en totalité du Manteau Bleu de la Grâce signera ce que j’avais nommé depuis toujours « Les trois jours » auprès de mes nombreux prophètes.

Ne redoutez rien du scénario de l’histoire qui se joue en ce monde parce que jusqu’à la dernière minute de ce monde les forces opposées à la Lumière ne font que jouer leur rôle. Alors vous, jouez le rôle, celui de votre éternité, celui où le don de vous-même est bien plus important que tous vos acquis, que toutes vos richesses de ce monde, que tous vos liens.

Il faut vous positionner maintenant au sein de votre éternité. L’Appel de la Lumière et l’établissement de la Grâce, en totalité, vous facilite cela. Tout est simple, nous vous l’avons répété d’innombrables fois. Alors aujourd’hui, vivez-le. Il n’y a rien à comprendre pour cela, il n’y a rien à envisager comme progression de quoi que ce soit. Il y a juste à vous poser là, dans le silence de votre vie, dans le silence de votre cœur, dans le silence de votre corps.

Nombre d’entre vous perçoivent le martèlement de votre chair par la Lumière agissant en ce corps périssable. La Lumière s’approche de vous, la Lumière s’accroche en vous, la Lumière est là. La reconnaissez-vous, quoi que dise votre personne, quoi que dise votre corps, quoi que disent vos relations, quoi que dise d’une manière générale ce monde ? Vous n’êtes pas cela. Aujourd’hui, il faut enfin le vivre en totalité. Il n’y a pas de meilleure façon de m’accueillir que de disparaître à vous-même. Il n’y a pas de meilleure façon de m’accueillir que de rester dans le don et le service de vous-même à ce que la vie vous présente, afin que vous demeuriez humble, afin que vous demeuriez patient. La patience, l’humilité, sont l’antichambre de ce que vous êtes en éternité. Ce sont aussi les clés qui donnent à vivre ma Présence, non plus seulement au sein de votre Canal Marial mais bien plus comme la vérité essentielle de la reconnexion à la chair de ma chair, à votre chair et à ma chair, non pas celle qui est altérée et qui périt en ce monde mais la chair originelle de cette matrice si belle que nous avons, moi et mes Sœurs, créée à la surface de ce monde, pour vous permettre d’exploiter les diverses manifestations de votre conscience en ce monde comme en tant d’autres mondes.

Aujourd’hui, le Serment et la Promesse de la Source sont aussi à l’orée de vous. Le Christ, par la Porte Ki-Ris-Ti, pénètre déjà pour certains d’entre vous par l’Esprit du Soleil qui s’est manifesté à vous. Vous observez bien dans votre vie que la manière dont vous vous conduisez, tout simplement dans les actes quotidiens, traduit résistance ou abandon. Les circonstances que vous avez rencontrées, comme vous l’ont répété les Anciens, les Archanges et mes Sœurs Étoiles, ont été pour vous l’occasion de vous ajuster à la Vérité, afin de devenir vous-même la Vérité, la Voie et la Vie, ainsi que mon Fils l’avait dit.

Vous observez en ce moment que l’ensemble des croyances qui pouvaient encore faire tenir debout votre monde disparaissent de manière très intensive et extensive. Nombre de peuples quittent la Terre actuellement, non pas pour une mort quelconque, non pas à cause d’une pollution quelle qu’elle soit mais bien plus comme un grand chant de liberté. Ne vous lamentez sur aucune perte car en définitive il n’y a rien à perdre en ce monde, car tout était déjà perdu au sein de ce monde. Il y a juste à regagner votre éternité qui vous est acquise depuis toujours, quels que soient les voiles que vous avez encore portés jusqu’à présent. Le Manteau Bleu de ma Grâce mettra fin à tout voile, sans aucune exception.

Alors effectivement oui, tout vous apparaîtra nu dans la Vérité Absolue de ce que sont les événements, les faits, les relations. Surtout ne jugez pas, surtout ne condamnez pas. À chaque fois que la volonté peut réapparaître de juger, de condamner, d’entrer en conflit, posez-vous, posez-vous et reposez-vous en moi et en vous, là où tout n’est que beauté, là où rien ne peut résister en votre éternité. Vous êtes les enfants de la Grâce, même si jusqu’à présent certaines de vos vies ne vous montraient pas, par les yeux de chair, la Grâce. Cela en est fini.

Encore une fois, quelle que soit la dureté apparente de certaines déconstructions et dissolutions finales, vous ne serez pas affecté par cela. Acceptez de détourner votre regard, non pas pour fuir mais vraiment pour regarder en totalité ce que vous êtes. Vous n’êtes rien de ce que vous croyez, cela a été répété longuement par certains enseignants particulièrement brillants qui ont accepté, eux aussi, de mener à bien cette mission dans ce laps de temps de 31 ans qui nous était assorti.

Tout se découvre, tout se révèle, la puissance de l’Amour aussi. Vous avez constaté la puissance de votre pensée, quand celle-ci est en accord avec l’Amour, par le principe de la co-création consciente, par le principe de l’état de Grâce et de l’action de Grâce. Alors aujourd’hui ne replongez pas dans quelque dualité que ce soit, dans quelque réaction que ce soit. Accueillez, accueillez et bénissez en mon nom quelque circonstance se produisant à vous. Accueillez la douleur comme la joie. Accueillez la pauvreté comme la richesse. Accueillez celui qui vous en veut comme celui qui vous aime. Ouvrez complètement les vannes de l’Amour car vous n’êtes que ça. Tout le reste ne durera pas et tout le reste disparaît en ce moment-même. Alors quoi qu’il disparaisse, que la même Grâce soit présente en vous, que ma Présence vous comble.

Les Archanges veillent. Nombre d’entre vous commencent à percevoir les Présences, non pas seulement des peuples de la nature, non pas seulement par le Canal Marial mais aussi de manière directe comme là aussi un face-à-face. Ceci n’a pas d’autre implication que de vous aider à être ce que vous êtes, non plus par expérience mais vraiment de manière permanente et définitive.

Vous avez été les ancreurs et les semeurs de Lumière, vous avez été ceux qui ont propagé la parole de différentes façons. Aujourd’hui écoutez ma parole, car elle vient mettre fin à tout ce que vous avez traversé, à tout ce qui vous semble parfois si aisé ou au contraire si difficile. Reposez-vous, reposez-vous en moi comme je me repose en vous. Il n’y a plus rien à faire, il n’y a rien à demander même. Soyez vous-même, soyez ce cœur aimant que vous êtes, ne craignez rien de ce monde car il ne peut rien contre vous et il le pourra de moins en moins, quelles qu’en soient les apparences.

Si vous avez à manger, mangez ; si vous n’avez plus à manger, jeûnez. Et si vous avez trop donné, vous n’avez plus besoin d’aucune nourriture, ni spirituelle ni matérielle, vous retrouvez et vous recouvrez la vérité de l’Éternité, la puissance de la Grâce, la puissance de la Lumière et de l’Amour, ici même. Voyez cela, reconnaissez-le. Pour cela vous n’avez besoin ni de perceptions ni de votre mental, vous avez juste besoin de laisser se dérouler votre vie avec la même prestance, avec le même Amour, avec la même inconditionnalité de votre Présence.

Alors soyez heureux, soyez léger, parce que bientôt tout sera léger et tout sera heureux. Vivez votre Libération de la façon dont vous avez à la vivre. Acceptez tout parce qu’en définitive, même si vous ne le savez pas, c’est très exactement ce que vous avez choisi et décidé pour vivre mon Appel. Il n’y aura jamais de circonstances meilleures que celles que vous vivez en ce moment-même, quels que soient les cris et les souffrances et les grincements de dents, parfois, de ce corps ou de cette personnalité que vous avez jouée depuis votre dernière incarnation en ce monde.

Chaque chose est à sa place. Il ne peut dorénavant exister aucune erreur parce que le cadre temporel qui se finit est parfaitement fixé par les forces de la Lumière. Alors bien sûr, les réactions de l’ombre résiduelle, qu’elle soit en vous ou à l’extérieur de vous, peut encore jouer des tours. Mais quelle importance cela a-t-il par rapport à l’Éternité ? Pesez le pour, pesez le contre. Regardez objectivement avec vos yeux de chair ce qui se déroule dans votre vie. Ne jugez pas l’autre, ne vous jugez pas vous-même, ne jugez pas ce qui se déroule, ce n’est que la conséquence directe de l’action de déconstruction menée depuis les Noces Célestes par l’Archange Mikaël. L’Archange Uriel a pris le relai, vous le savez, l’Œuvre au Blanc s’est commencée voilà un an et s’achève maintenant.

Il est temps de vous restituer à vous-même, il est temps de ne plus souffrir de quoi que ce soit appartenant à l’illusion. À quelque âge que vous soyez aujourd’hui, en quelque condition que vous soyez, retenez que seule la Grâce vous sauvera.

Alors mon Appel, que certains d’entre vous commencent à entendre, non pas l’appel par votre prénom qui signait mon Appel à l’époque, mais aujourd’hui l’Appel de la Lumière directement, et de mon Fils, se fait sentir en vous. Regardez les moments où vous disparaissez de ce monde, regardez les moments où la paix vous gagne, dans les circonstances parfois les plus terribles de votre corps ou des évènements que vous avez à vivre, car vous savez que vous n’êtes pas cela, même si cela vous affecte encore par moment. Ceci n’est fait que pour vous encourager à être dans votre éternité.

Au moment où mon Manteau Bleu se déposera sur vos épaules, au moment où les Trompettes retentiront, non plus seulement en quelques endroits mais sur l’ensemble de la terre de manière simultanée, en même temps que les signes du ciel apparaîtront, là est la Lumière. Bien sûr les forces de l’ombre joueront sur cela pour essayer de vous entraîner dans la peur, dans le conflit, dans la souffrance et dans la dérision, mais vous savez pertinemment que cela n’existe pas. Et si cela vous ne le percevez pas encore, dès l’instant où le deuxième signe céleste sera visible, vous saurez de manière distincte et formelle que ce que je vous dis aujourd’hui est totalement vrai.

Même s’il existe encore à ce jour certains doutes en vous, non pas par rapport à la solution finale de ce monde mais justement par rapport à vous-même, n’ayez crainte. Les évènements de ce monde qui se déroulent à l’heure actuelle sont très exactement ceux qui avaient été prévus pour la Lumière et par la Lumière. Même si certains jouent avec ça et pensent pouvoir troubler la Lumière, rappelez-vous que plus rien ne pourra rester caché.

Le temps de l’Apocalypse touche à sa fin. Les signes célestes vont vous apparaître, indépendamment de la deuxième Étoile, de plus en plus clairement au fur et à mesure que la pression de la vibration et de la Lumière deviendra de plus en plus intense sur vos structures éphémères, afin de les faire disparaître effectivement selon la voie qui a été choisie par votre âme, par votre Esprit et par votre conscience.

Regardez, regardez-vous les uns les autres dans les yeux, ne trichez pas, exprimez réellement la vérité de ce que vous êtes en chaque circonstance parce que si vous agissez au sein de l’état de Grâce ou de l’action de Grâce, il ne pourra y avoir nulle opposition devant vous, ni entre vous. Seule la personne, la personnalité, l’ego comme vous l’appelez, peut encore se mettre en travers de cela. Alors acceptez de voir ce qu’il peut rester encore, et surtout ne vous jugez pas mais traversez cela.

Vous êtes des êtres d’Amour et vous êtes aimés de toute éternité, il vous faut maintenant assumer ce que vous êtes et non plus ce que vous croyez être à la surface de ce monde. Quel que soit votre âge, quelle que soit votre richesse ou votre pauvreté, à quelque niveau que ce soit, vous allez vous apercevoir que cela est bien dérisoire. C’est-à-dire que l’Éternité gagne en présence, l’éphémère s’éteint. Vous le savez, vous le vivez, certains de façon parfois plus importante que d’autres. Mais rappelez-vous : les premiers seront les derniers, les derniers seront les premiers.

Alors ne vous préoccupez plus, excepté de ce qui se produit directement dans la chair de ce corps et dans votre vie. Ne faites plus aucune projection, ne recherchez plus rien, soyez simplement Amour et aimant. Dès cet instant-là la Grâce vous comblera, les Présences lumineuses seront à vos côtés nuit et jour, comme le font aujourd’hui ceux qui se tiennent au sein des vortex multidimensionnels, les peuples de la nature, ou encore les Présences qui vous accompagnent. Que cela soit vos anges gardiens, que cela soit ma Présence ou l’une de mes Sœurs, l’un des Anciens ou toute autre Présence qui se manifeste de manière conforme et en accord avec la Lumière, vous deviendra de plus en plus accessible, quel que soit votre état vibral, comme vous dites.

Ainsi mon Appel d’aujourd’hui est un Appel solennel, parce qu’il n’y aura pas d’autre appel avant ma venue. L’Appel de la Lumière est suffisamment pressant chaque jour pour ne plus avoir à chercher quoi que ce soit comme explication, comme justification, comme preuve. Soyez vous-même le plus simplement possible, ne réfléchissez à aucune conséquence, soyez dans la spontanéité la plus totale en toute relation et aussi en votre être intérieur, en votre éternité. Soyez en paix et allez en paix. La Lumière est en vous, le sang vient laver les robes de l’Agneau, il vient vous appelez un à un. Les Anges du Seigneurs, qui se massent dans vos cieux et qui sont de plus en plus vus maintenant, ne pourront plus maintenant empêcher l’action des forces Mikaëliques sur cette Terre, venant à leur tour épouser la Terre dans un fracas cosmique qui n’est que la dernière Trompette, celle qui fait tomber les murs de l’illusion, en ce monde comme celles qui peuvent rester en vous.

Mon Appel solennel est un appel à l’Amour, un appel à la Vérité. En vous et dans la manifestation de votre conscience, par votre Présence aimante, vous êtes le baume. Par votre Présence aimante tout se résout en vous, sans réfléchir, sans chercher, sans rechercher quoi que ce soit d’autre. Voyez cela car vous allez le voir de plus en plus, jusqu’à ce que cela devienne de plus en plus éclatant et de plus en plus vrai, si je peux dire.

Soyez vous-même. Quelles que soient l’absence de vibration ou les vibrations qui vous parcourent, laissez-les vous parcourir librement, de même que ce qui arrive dans votre vie, laissez-le librement arriver, ne résistez pas. Parce que même ce qui semble aujourd’hui vous faire réagir, vous apparaîtra comme stérile dans très peu de temps parce que tout a une fin et le temps du Choc de l’humanité est révolu. Il est temps maintenant de le vivre de manière collective et non plus individuelle. Cela entraînera une formidable poussée, si je puis dire, d’Amour et d’élan d’Amour. Beaucoup d’entre vous tomberont à genoux en larmes, beaucoup d’entre vous se frapperont la poitrine d’un désespoir apparent pour avoir ignoré si longtemps ma Présence et mon Appel, et leur propre éternité. Ceux-là seront sauvés par ma Grâce à la dernière minute. Alors ne les jugez pas, ne les condamnez pas, car qui d’entre vous connaît la vérité de chacun ? La seule vérité que vous connaissiez, ou que vous deviez accepter et que vous devrez accepter, est que chaque conscience présente à la surface de cette planète, quel que soit son comportement, quel que soit ce qui vous semble contraire à la Lumière, n’a fait que refléter la peur qui l’habitait, l’empêchant de découvrir son propre cœur.

Ne vous inquiétez pour rien, ni pour les situations ni pour les évènements ni par quoi que ce soit qui se déroule dans votre vie. Tournez-vous vers vous-même, tournez-vous vers l’Éternité, maintenant le temps est venu. Il est temps de rentrer en vous, alors si pour cela il vous faut trouver une grotte, alors faites-le. Si pour cela il vous faut enfin pardonner et rencontrer ceux à qui vous n’avez pas pardonné, alors faites-le, parce que c’est le temps de la réconciliation, celui où vous apprenez que vous êtes poussière et que vous retournez poussière au sein de votre corps éphémère.

Quelle que soit la façon dont cela se produira, vous serez dans l’allégresse, parce que je serai en vous et avec vous, parce que les Frères intergalactiques seront aussi présents, ceux de vos origines stellaires, ceux de vos lignées. Nous serons tous là, non pas pour vous sauver car vous le savez, il n’y a que vous pour vous sauver vous-même en accueillant mon Fils et en vous accueillant vous-même et en entendant mon Appel.

Le Manteau Bleu de la Grâce vous donnera tout ce qui est nécessaire pour vous nourrir. Il n’y aura plus besoin d’aliments extérieurs, il n’y aura plus besoin de rechercher dans le regard de l’autre l’Amour parce que vous le découvrirez en regardant en vous, parce que vous le découvrirez en dessillant vos yeux et en voyant le ciel se déchirer, mettant fin à l’illusion de manière totale.

Bien sûr cela est maintenant. Vous le savez, il y a chaque année, d’ailleurs, des dates importantes, des dates qui sont des mémoires qui transcendent la mémoire de ce monde, et qui sont liées à des cycles cosmiques bien plus vastes même que ceux que vous connaissez ici depuis ce cycle d’enfermement ou depuis tous les cycles d’enfermement, si certains d’entre vous en ont vécu plusieurs. Laissez éclater votre joie, laissez éclater l’Amour, ne retenez rien, lâchez tout. Le temps est venu.

Enfants bien-aimés, permettez-moi de vous offrir ici, comme pour tous ceux qui m’entendront et me liront, cet Appel solennel au sein de la Grâce, par ma Présence et par votre Présence, par la Grâce des quatre Archanges qui m’accompagnent en cet instant, par l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges, par le Christ,
Je dépose en vous l’allégresse et la joie, celle de la Liberté,
Je dépose en vous la liberté de votre éternité,
Je dépose en vous ce que vous êtes, frappant à votre porte.
Vous êtes les aimés de l’Amour parce que vous êtes l’Amour aimé.

Chaque soir, mes bénédictions vous accompagneront. Vous avez tous la possibilité, au moment où vous vous mettez au lit pour plonger dans le sommeil, de vous relier à ma Présence, au Manteau Bleu de la compassion, au Manteau de la Grâce, afin que découvrir que vous êtes cela.

Alors oui le chant d’allégresse résonne en vous. Alors oui la Lumière est là, presque en totalité. Personne ne pourra l’ignorer, personne ne pourra le nier. Réjouissez-vous.

Aimez-vous les uns les autres comme Il vous a aimés. Aimez surtout celui qui vous en veut, aimez surtout celui qui vous semble sombre, parce que tout cela n’est rien au regard de l’Éternité. Et rappelez-vous que celui qui est sombre et qui a conscience en lui, n’est que simplement le reflet de la peur extériorisée et manifestée, et qu’au-delà de ces couches de peur il y a le même Amour que celui qui vous habite. Alors bien sûr ce sont ces êtres-là, ces forces opposées à la Lumière, qui ont le plus besoin de votre Amour, non pas en leur renvoyant de l’Amour mais bien plus en leur montrant que vous êtes Amour, quoi qu’ils vous disent, quoi qu’ils vous fassent, comme ce fut le cas pour les premiers chrétiens après la venue de mon Fils, accueillez !

Je dépose en vous, à nouveau, la vibration d’abord de l’Archange Gabriel, Archange de l’Annonciation…

Je dépose en vous ensuite le Manteau Bleu de Mikaël, qui est le même que le mien, le Guerrier de la Lumière, celui qui porte la Lumière non plus au front mais dans le cœur, se dépose en vous…

Je dépose en vous la Grâce de l’Archange Uriel, celui qui vous a fait vibrer et qui a chanté les chants de la Liberté en vous, que je vous réengage à écouter pour vous stabiliser en cette période, non pas lire mais bien écouter ce qui vous avait été chanté voilà quelques années…

Et enfin je dépose en vous la compassion, l’Amour et le sens de la relation de l’Archange Anaël, celui qui vous a accompagnés dans son rayonnement et sa Présence, dans la liberté de l’Amour, dans la liberté de l’Éternité…

Et je dépose enfin en vous la totalité de ma Présence et de mon Amour, afin que vous me reconnaissiez entièrement, en ce que vous êtes et en ce que je suis.

… Silence…

Il est temps maintenant d’oublier tous les jeux auxquels nous avons joué pour vous permettre d’arriver à ce moment, afin de vous dépouiller de tout et de n’être que vous-même, c’est-à-dire votre Présence éternelle, qui se suffit à elle-même au sein de la Grâce et de la Lumière qui investit ce plan en totalité.

… Silence…

Je vous aime, mes enfants. Parce que vous êtes les enfants de la Création, vous êtes les enfants de l’expérience. Quel que soit votre positionnement futur au sein de l’Absolu, au sein de vos états multidimensionnels, vous verrez que cela ne fait aucune différence. Ne cherchez rien à atteindre que vous n’avez pas atteint, soyez simplement vous-même. Vous découvrirez alors la confiance en l’Éternité, celle qui se passe de toute vibration, de toute projection de la conscience. Soyez heureux, car vous êtes des êtres de bonheur, non pas celui de ce monde qui obéit aux satisfactions des plaisirs ou désirs mais intrinsèquement, sans dépendre de rien d’autre.

Alors permettez-moi de déposer le baiser de ma Présence sur votre joue gauche. Maintenant que le Canal Marial s’est suffisamment aligné avec vos Couronnes, vous allez nous sentir de plus en plus présents dans votre chair.

Que la Paix, l’Amour, la Lumière et la Vérité soient présentes.

… Silence…

Je rends grâce à votre accueil, je rends grâce à votre écoute, je rends grâce à votre lecture.
Mes enfants, les temps sont venus. Où que soit votre place, nous ne pourrons plus jamais nous quitter. Que vous soyez établi au plus proche de la Source, que vous soyez établi au-delà de toute forme de manifestation de conscience ou que vous ayez décidé d’expérimenter la matière, mais libérée de la peur, c’est le même Amour qui se dépose en vous.

Au revoir

Source: http://www.lecollectifdelun.com/

Partagé par: http://www.etresenevolution.com