JUIN 2015 – Dans le Feu de l’Amour / ERIN – Roi des Elfes

JUIN 2015 – Dans le Feu de l’Amour

ERIN, Roi des Elfes

Rencontre avec le peuple des Elfes lors du solstice d’été  

 

Première rencontre avec les Elfes :

« La reine des elfes s’est mise devant nous et nous a touché le bras, c’est leur salut. Elle nous a transmis la vibration elfique. La vibration elfique est simplement un sceau vibral qui permet de rentrer en contact par le cœur avec la nature de façon beaucoup plus aisée. Ce contact s’établit quand il y a une relation de confiance, cela donne l’impression d’être touché au bras et ça remonte jusqu’au cœur.

Les elfes sont des reliquats de 5ème dimension de la terre originelle ; les villages d’elfes sont des invaginations, cela forme comme des poches sur terre dans des endroits très restreints, qui sont restés ou qui sont déjà en 5D. Les elfes voyageurs, qui sont des gardiens, ne se déplacent pas de village en village, mais ils remontent de cette poche de 5D et se retrouvent dans une frange toute blanche qui ceinture la terre et qui est la matrice de création de la terre de 5D.
Dans cette frange toute blanche qui cerne la terre maintenant, il y a des poches qui ont toujours été là et qui maintenant sont reliées à cette frange, et ils voyagent donc par ces lignes de boucle temporelle pour atterrir à un autre endroit.

Eux, ils parlent des « 3 nuits » et ils attendent que la frange de création toute blanche se déploie pour retrouver l’ensemble de leur territoire en 5D. »

À l’occasion de cette rencontre, nous avons eu la joie d’être invités le 24 juin au soir – pour la Saint Jean – à une cérémonie liée au solstice d’été, par le peuple des elfes de 5ème dimension, sous l’égide du Roi des elfes Érin, de la Reine Ériane et du Prince Orian, dans leur lieu qu’ils considèrent comme sacré.

Nous avons été très honorés et sensibles à cette invitation, nous permettant une reconnexion avec ces êtres qui ont gardé certains lieux intacts depuis l’origine 5D de la terre.

Le rapprochement avec les différents êtres élémentaires, stellaires ou autres signe l’imminence du retour à nos origines.

Que ces êtres soient remerciés de cœur à cœur.

Voici donc cette intervention du Roi Érin en préalable à cette Fête :

Je suis Érin, Roi des Elfes en ce lieu et je salue tous mes frères et sœurs ici.

Êtres de différents peuples, nous sommes tous autour de vous afin de nous réjouir, en ces temps de la fin de cette illusion, de la disparition de ce monde mais surtout de la suppression de toutes séparations, nous permettant ainsi de communiquer.

Différents elfes sont autour de moi et proches de vous. Nous sommes venus en ce lieu comme vous êtes venus en notre lieu partager, découvrir pour certains, vous réjouir. Nous avons maintenu certains lieux pour les énergies primaires de la vie, permettant ainsi, dans quelque temps, de profiter ensemble de la disparition de toute illusion et surtout de retrouver pour vous votre liberté.

Jusqu’à maintenant, nous sommes restés cachés à vos yeux, à votre entendement pour certains mais aujourd’hui nous sommes heureux de nous découvrir à vous et nous avons préparé pour ce soir, avec d’autres peuples élémentaux, cette réjouissance, là où certains pourront peut-être nous voir, nous entendre. Mais peu importe, même pour ceux qui ne pourront pas encore, puisque tout ceci est un ensemble, un ensemble qui se vit, non pas pour un mais pour vous tous, en la réjouissance de la vie dans sa continuité, dans sa perpétualité.

Des fées, des ondines, des lutins et d’autres encore se joignent à nous, profitant de ce que vous êtes et partageant ce que nous sommes en un lieu que nous avons gardé précieusement. Maintenir la Vie originelle, la préserver en ce lieu, là était notre fonction.

Aujourd’hui, nous arrivons à la fin de ces temps pour nous aussi et nous ouvrons donc votre espace, comme vous nous ouvrez aujourd’hui le vôtre en ce temps, en ce moment. Ce soir, nous vous proposons une fête. Même pour ceux qui ne perçoivent pas, qui ne percevront pas, laissez-vous aller en votre cœur d’enfant. Laissez-vous tout simplement aller dans la simplicité. Ne cherchez pas, ne cherchez surtout pas à nous voir. Laissez-nous apparaître simplement.

Si vous êtes touchés, si vous sentez la Présence à côté de vous, restez simplement là en présence, dans la tranquillité et dans la paix, dans la joie. Il n’y a rien d’extraordinaire à faire, il n’y a rien à demander, simplement jouer ce jeu avec nous, simplement partager la fin de cette folie, la joie de la liberté, dans un lieu où la vibration est identique à l’originelle, à l’origine, simple, dénuée de toute attention, libre. Libre dans son expression, sans que rien ne soit venu perturber le déploiement de la vie.

Chers êtres humains venant des étoiles, tout comme nous d’un autre monde, nous finissons de fouler cet espace et c’est dans une sorte de banquet, non pas avec de la nourriture comme vous connaissez mais avec l’Essence même, avec le substrat, que nous vous proposons de partager ce soir notre repas.

Certains des êtres qui m’accompagnent sont heureux de vous rencontrer. En fait, je dis ça parce qu’en fait ils sont farfelus et pourront peut-être venir chatouiller quelques parties de votre corps ou déployer leurs farces, mais ce ne sont là que des jeux, de jeux de joie, simplement pour vous permettre à vous aussi de jouer et d’être en le cœur de votre enfant intérieur. Oubliez alors pendant quelque temps, ce soir, tout ce qui a pu être ce monde, tout votre vécu, toute votre histoire, toute cette illusion. Nous vous proposons ensemble de jouer, de fêter, de nous réjouir un peu avant le moment ultime. Mais quelle importance puisque tout est déjà fait.

Nous ici nous fêtons avec vous ce soir. Mais en d’autres endroits, la nouvelle est établie et ils se joindront à nous dans l’allégresse, sans rien attendre d’autre qu’être simplement en l’Amour que chacun est et surtout en la Vérité.

Certains des elfes sont venus m’accompagner ici et se placent autour de vous ou à côté. Je me fais le porteur de leurs remerciements et de nos remerciements pour tous vos présents mais surtout pour votre présence respectueuse en notre lieu. Ériane est présente, ainsi que le Prince, mais ils sont surtout heureux et pressés en quelque sorte de nous voir tous là-bas, porteurs de notre Amour, porteurs de notre Joie, porteurs de notre folie de la vie, la vie véritable, l’unique.

Nous vous proposons quelques instants de nous ressentir, de nous percevoir dans notre vibration … …

Nos déplacements sont là pour vous faire percevoir notre émanation, nos frôlements, nos touchers également. Quelques fées se déplacent aussi autour de vous et passent devant vos yeux. Ce petit contact préliminaire à ce soir pour vous permettre d’approcher encore plus notre émanation. Mais n’attendez rien, ne demandez rien, laissez faire simplement.

Ce soir, vous viendrez en petits groupes, au son des tambours qui vous accueillera et qui refermera en quelque sorte derrière les derniers, et qui refermera la porte. En arrivant sur le lieu, après le salut de l’arbre gardien, buvez quelques gouttes d’eau et installez-vous tout autour de lui. Nous aimons les chants, nous aimons la danse. Alors soyez dans cette joie et laissez-vous exprimer les chants qui vous viennent, les danses. Ne soyez pas surpris de nous voir, nous aussi, nous déplacer en quelques mouvements, déambulant à droite ou à gauche ou vous imitant. Il n’y a que place ce soir pour la joie et la fête. Chacun pourra apporter une feuille, une feuille de son choix qu’il disposera sur la table ronde, un dernier cadeau que les êtres de ce lieu ont demandé.

Le pays des elfes vous ouvre ses portes car il est temps – ensemble – puisque les voiles se dissolvent, de se réjouir de notre rencontre. Comprendre notre monde, c’est tout d’abord partager sa vibration. C’est partager en le silence, en le silence de la nature qui nous offre tout ce dont nous avons besoin car tout est là, dans la simplicité de son essence et de l’essence même qu’elle apporte, qu’elle porte.

Alors, je vous souhaite à tous de découvrir ce soir, en toute simplicité ce lieu et nous, les êtres qui y sont et qui avons gardé pour cette terre – depuis des temps anciens – maintenant la vie, la vie dans la justesse de ce qu’elle a toujours été.

Alors je ne vais pas m’étendre avec des mots plus longtemps mais vous dire simplement que nous vous attendons ce soir avec joie et avec impatience car pour nous aussi c’est la première fois que nous allons partager, non plus entre nous mais avec des humains, avec vous, un moment de réjouissance.

Alors les elfes et moi-même qui sommes ici, qui sommes venus partager en votre espace ce que nous sommes, je ne vous dis pas au revoir mais simplement à tout à l’heure.

Source: http://www.lecollectifdelun.com

Partagé par : http://www.etresenevolution.com