ENTRETIENS de PENTECÔTE (mai 2015) – Les Canas Magistrales 4-5 et 6 de 7 – MARIE / SRI AUROBINDO / ESPRIT du SOLEIL

  ENTRETIENS de PENTECÔTE (mai 2015) 

Les Canas Magistrales

4 – 5 – 6  de 7

 

4 – MARIE

 

Je viens porter les Eaux d’En Haut

 

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre.

Je viens me joindre à vous, vous qui êtes ici et qui m’écoutez, où ailleurs, vous qui me lirez. Je viens me joindre à vous, en une effusion d’Amour, afin de vous rassembler, de nous rassembler, en ce jour ultime, ultime préparation à vos retrouvailles, retrouvailles de ce que vous êtes de toute Éternité.

Je viens vous bénir, en compagnie des douze Étoiles et de l’Esprit du Soleil. Je viens vous inviter à la Danse de la Vie, Ici et Maintenant, en une danse unie, la Danse de l’Un, de l’Un que nous sommes tous.

Nous venons vous porter, moi et les Étoiles, à vos pieds, en votre cœur, les Eaux d’En Haut. Nous venons fusionner avec vous les eaux d’en bas, eaux porteuses de la Vie, eaux plénitudes de Joie, car c’est la reconnaissance à vous-même.

Mes enfants, mes chers enfants, tant d’Amour que vous êtes, tant d’Amour vous attend. Alors laissez-moi, moi qui reconnaît mes enfants, laver vos robes, laissez-moi laver vos pieds. Je viens simplement, en la joie de notre cœur, tous Un, au son de la Danse de la Vie, me réjouir de nos retrouvailles.

Alors ceux d’entre vous qui doutent encore, qui cherchent, laissez-vous bercer, non pas par mes mots mais par la vibration qu’ils portent. Jusqu’au dernier j’attendrai, et en ma grâce je viens porter encore cette nouvelle de votre réveil très proche. Pourquoi continuer encore dans les peurs, pourquoi hésiter, quand ce que vous êtes est là, juste là.

L’Esprit du Soleil, parmi nous, résonne chacune de vos cellules, appelant, vous appelant encore à vous reconnaître. Alors permettez-moi, à vous qui êtes ici ou ailleurs de vous fondre en le silence, quelques instants, de mes mots, non pas pour vous abandonner mais bien plus pour être plus présente, présent à vous-même, dans ce silence qui n’est en fait que le son de la Vie.

… Silence…

Les Eaux d’En Haut traversent vos voiles et s’unissent aux eaux d’en bas. Il n’y a ni barrière pour elle, tel un feu elle dissout tout ce qu’elle trouve au passage. Si cela peut paraître encore brutal, sachez juste que cela est seul la Vie, l’Amour de ma Grâce, pour vous dévoiler à vous-même, en ces derniers temps.

Le Féminin Sacré retrouve sa place, sa royauté. Tout un chacun peut maintenant le vivre, le découvrir si cela n’est pas encore fait. Et je peux certifier alors de la joie que chacun, si cela n’est pas encore fait, pourra éprouver. Une telle joie, que plus aucun doute sur ce qu’il est en vérité, ne pourra être désormais.

… Silence…

Mes enfants, la Vie est là. Dès à présent, laissons la œuvrer et laissons-nous danser avec elle, laissez-vous glisser sur les flots, quoi que la Vie puisse vous amener, vous présenter. Que cela soit de la joie, de la douleur, de la souffrance, voyez cela de la même façon. Et la Grâce que je déploie peut justement, si vous faites appel à moi, vous porter, durant ces temps qui peuvent rester encore difficiles.

Moi-même et les Étoiles sommes là toujours présentes en votre cœur, ou dans le Canal, n’hésitez pas à nous appeler.

… Silence…

En ces temps qui suivent je viens reconnaître, et vous faire reconnaître, l’Amour que vous êtes.

… Silence…

En ces temps qui suivent je viens réveiller mes enfants qui dorment encore, car l’Appel est proche. Je viens vous appeler tous, Ici et Maintenant, à vous retrouver, à vous voir tels que vous êtes en vérité. Vous êtes moi et je suis vous. Et puisque cet Amour est Un, alors je me laisse prendre en votre cœur. Venez vous fondre en le mien, disparaissons ensemble en ce Silence majestueux, en ce Silence royal de qui vous êtes.

… Silence…

Venez mes enfants, laissez-vous porter par ma Grâce. Je viens vous bercer et vous chanter la joie de votre Amour, la joie de ce que vous êtes.

… Silence…

Je viens chercher ce qui peut rester encore de voiles, qui peut vous empêcher de voir votre réalité.

… Silence…

Je viens chercher votre cœur, non pas pour moi mais pour vous.

… Silence…

En la Grâce, je vous appelle.

… Silence…

À l’Amour que vous êtes éveillez-vous, réveillez-vous. N’attendez pas le moment ultime de mon Appel.

… Silence…

Et laissez-vous pénétrer, entièrement, sans aucune négociation, par la Vie.

… Silence…

Retirez-vous et simplement voyez se déployer la magnificence de la Vie.

… Silence…

Mes chers enfants, porteuse de la Vie je viens vous inviter, vous-mêmes à porter désormais cette Vie, à la célébrer… et danser à l’unisson, à l’unisson de l’Un retrouvé.

… Silence…

Je vous propose quelques instants d’effusion, ensemble avec les Étoiles et l’Esprit du Soleil.

… Effusion vibratoire…

L’Eau et le Feu se marient, pour ne faire plus qu’Un et se révéler à soi-même dans toute sa splendeur… source de toute créativité, source de toute vie… là où vous êtes et ce que vous êtes.

… Silence…

Nos vaisseaux sont proches de vous et nous sommes de plus en plus proches. Peut-être certains même peuvent nous voir… et cela n’annonce que la joie de nos retrouvailles, que la fin de cet enfermement, que la Liberté enfin révélée… et c’est en ce sens que nous sommes tous Ici, et Maintenant.

… Silence…

Mes chers enfants, ce monde se termine, prend fin, mais ce n’est pas une finalité en soi. C’est simplement le renouveau, le nouveau, à une nouvelle vie. À la Vie, que vous êtes simplement et que vous avez toujours été. Alors dites « oui » simplement à vous-même, car c’est bien à vous-même que vous vous offrez.

… Silence…

Mes enfants, je resterai jusqu’au dernier instant avec vous, en votre cœur, proche de vous, pour vous accompagner à cette ultime Résurrection. Alors si vous avez encore besoin d’une Étoile, d’une sœur, ou de moi-même, sachez que ma Grâce est en pleine action.

… Silence…

Alors nous vous disons à bientôt, en l’Amour et en la Grâce.

… Silence…

* * *

5 – SRI AUROBINDO

Modifications liées au Face à Face

 

Je suis Sri Aurobindo. Frères et sœurs en la chair, permettez-moi de communier en vous par la Grâce de l’Esprit du Soleil et par le Chœur des anges retrouvé, avant de commencer à exprimer ce que je suis venu vous dire en tant que Melchisédech de l’Air. Accueillons-nous d’abord dans la pureté de la Vérité.

… Communion…

Chers frères et sœurs, comme vous le constatez sûrement de plus en plus souvent dans vos vies, il se déroule un certain nombre de modifications intérieures, de modifications de perception de votre conscience, mais non seulement. Il existe aussi des variations de vos humeurs, des variations de vos émotions, des moments de grande paix et des moments qui vous semblent tout à l’opposé. Cela se déroule en cette période et comme vous le savez, cela correspond directement au Face à Face. Cela correspond directement à ce qu’il y a à transformer, à transmuter au sein de l’éphémère, et qui fait encore résistance.

Je ne reviendrai pas là-dessus mais en attirant votre attention sur le fait que dans cette période et dans ces temps, il faut bien comprendre que face à une dissonance quelle qu’elle soit se produisant dans le champ d’expérience de votre conscience, il y aura toujours deux façons de réagir, de procéder ou de solutionner. La première des façons fait appel aux règles et aux lois de ce monde. Elle fait appel à la recherche de sens, à l’explication, au besoin d’éradiquer, de transformer, mais en en ayant la maîtrise, la compréhension, l’explication et aussi la certitude, en quelque sorte, que cela va se dérouler comme d’habitude.

Si vous adoptez cette première façon, vous constaterez très vite que cela ne se passe pas du tout comme d’habitude, et qu’au contraire les mécanismes de résistance peuvent se manifester à outrance dans ces cas-là, et devenir fort envahissants. Que cela concerne aussi bien les symptômes de ce corps que les inquiétudes concernant quelque domaine que ce soit, cela se produit en vous et vous pouvez être sûr que quand il y a résistance à ce moment-là, le mental va s’emparer de ce qui se déroule, vous amenant à avoir des pensées itératives concernant la même problématique, avec une interrogation tournant en boucle dans votre tête, permettant, d’après vous, de trouver une solution, de rechercher un sens ou de rechercher une amélioration. Ceci est valable bien sûr dans les cas de la vie quotidienne, habituelle, tels que vous les vivez tous sans aucune exception sur cette terre.

Mais aujourd’hui les choses sont différentes et le deviendront de plus en plus. Car le deuxième choix va vous devenir de plus en plus accessible et de plus en plus évident, comme cela a été dit, dès l’instant où vous saisissez ce qui se déroule dans le champ de l’Intelligence de la Lumière et non plus simplement dans votre intelligence consciente, telle que vous la connaissez au sein de ce monde.

Ainsi donc la deuxième possibilité consiste donc non pas à appeler, non pas à demander mais à traverser cela en le voyant clairement, sans rien demander mais avec la grâce de la légèreté et la grâce de la foi. Car dès l’instant où la Lumière est pensée avant tout autre chose, dès l’instant où l’Amour est mis devant, il y a transformation de la perception que cela soit au niveau des idées qui émergent dans votre conscience, de vos émotions, ou encore des phrases que vous pouvez exprimer.

Vous remarquerez d’ailleurs, comme cela a été dit, que le Verbe s’activant, par l’action de l’Eau essentiellement, vous allez constater avant la venue du Feu du Phénix, qu’il y a la possibilité de parler de deux façons. La façon habituelle, celle que vous connaissez, celle que vous utilisez. Et à certains moments, il vous semble être comme inspiré, les mots coulent et s’écoulent de vous sans aucune difficulté amenant un sens nouveau et des échanges nouveaux, vous permettant d’éclairer ce qui était à éclairer, limitant les zones d’incertitude, les zones d’indécision, mais aussi les erreurs.

La spontanéité de la parole est la même chose que la spontanéité du corps car à ce moment-là, la spontanéité du cœur, la spontanéité du corps et le langage se transforment tous trois en Verbe par la vibration elle-même, par l’activation de votre Lemniscate sacré, par les contacts que vous avez établis en différentes Portes de votre corps. Cela se traduit par des manifestations de plus en plus tangibles de la Lumière, cela vous a déjà été dit, mais aussi par la compréhension et le vécu direct de l’influence, non plus seulement du mot mais de l’Intelligence supportant ces mots et non plus simplement le mental supportant ces mots. Ainsi donc, dans toute situation, vous serez confronté non pas à une dualité mais à une possibilité d’observation et de choix de ce qui découle du passé, de ce qui découle de ce qui doit mourir, et de ce qui s’écoule de vous de façon libre et spontanée et qui correspond au neuf, au nouveau et à votre Ascension.

La différence entre les deux vous deviendra de plus en plus perceptible et de plus en plus sensible. Cela fait partie du Choc de l’humanité, vous amenant le plus souvent à vous réajuster de plus en plus finement face à quoi que ce soit survenant dans le champ d’expérience de votre conscience. Ainsi vous allez pouvoir, en accéléré en quelque sorte, dès l’instant où vous ne rentrez pas en résistance concernant la demande de sens, d’explication ou de compréhension, dès l’instant où vous laissez parler réellement et concrètement votre cœur, l’Intelligence de la lumière, alors le choc quel qu’il soit, au décours d’une journée ou au décours d’une journée spéciale de l’humanité, n’aura sur vous aucune incidence et n’entraînera aucune confusion ni aucune possibilité de se trouver, à ce moment-là, pris en défaut par la peur ou par un quelconque élément d’interrogation qui pourrait vous saisir dans la stupéfaction.

Cela vous en avez bien été averti, mais bien au-delà de l’avertissement, vous en avez commencé à vivre les prémices. Vous avez commencé à en vivre les manifestations dans l’évidence de certaines choses se produisant dans votre vie. Cela peut être un sourire qui n’a jamais eu lieu sur le visage d’un frère, cela peut être un regard, cela peut être une phrase, mais ça peut être aussi un changement radical au sein de votre situation dans tous les secteurs de votre vie, se produisant à l’évidence sans vous demander votre avis, sans vous demander de choisir entre telle chose ou telle chose, entre tel événement ou tel événement.

Ainsi l’Intelligence de la Lumière se met en place sur la terre, comme cela a été expliqué par Frère K. mais cela se met aussi en place de manière plus évidente encore à l’intérieur de vos champs de conscience les plus proches, dans votre vie. Vous percevez aussi vos disparitions se produisant de différentes manières et de différentes façons et en différentes occasions. Cela, vous y assistez, vous le vivez. Vous ne pouvez à ce moment-là vous tromper en aucune manière. Parce que plus vous vous apercevez que vous suivez les lignes de moindre résistance, plus vous acceptez d’écouter la voix intérieure, la voix de votre Cœur de Cristal, au plus vous serez soutenu par le Chœur des Anges, se traduisant par une modification des sons que vous entendez ou directement de votre conscience dans ce moment-là.

Vous vous apercevrez des moments où vous passez en Éternité, des moments où vous demeurez en éphémère, selon ce qui sort de vous, selon le type de relation qu’il vous est donné à observer et selon votre interaction avec tout événement survenant dans votre vie, en quelque circonstance que ce soit. Cela va se dérouler très facilement. Dès l’instant où vous acceptez de voir, de voir ce qui est au-delà de toute apparence et de tout point de vue personnel, comme cela vous a été dit. Cet apprentissage se fera très vite. Il vous permettra de gagner en sagesse, de gagner en paix, de gagner en évidence, et de voir disparaître de vous toute interrogation sur le sens de ce qui se vit, pour profiter pleinement de la Grâce de toute situation, de tout événement de votre vie.

Alors bien sûr vous savez qu’il existe des points de vue, des points de vue même au niveau collectif profondément différents entre ce que vous nommez vos gouvernements, vos sociétés, vos états, vos nations, des groupes d’individus structurés en quelque nature que ce soit et le point de vue individuel de ceux qui ouvrent la perception à autre chose que ce qui est montré au sein de ce monde, d’une façon pouvant être parfois spectaculaire mais en tous cas inédite pour ceux qui le vivent en ce moment, et ce indépendamment de tout état vibral préalable ou de toute ouverture préalable.

Cela fait partie bien sûr, vous le savez, de la Grâce. De la même façon, les frères et les sœurs humains (âmes), n’ayant pas la capacité encore de voir au-delà de leurs voiles, par la peur présente, risquent de rentrer en contradiction, en confrontation et en opposition avec ceux d’entre vous qui auraient découvert la vérité de leur être, de leur essence profonde. Cela peut amener des situations non pas de danger mais où risque d’éclater un certain nombre d’incompréhensions amenant là aussi un solutionnement, quelles que soient les apparences. Tout au moins, tant que ces événements se produisent de façon individuelle ou ne concernent que de petits groupes de personnes. Il est évident que dès l’instant où nombre de personnes auront assisté aux manifestations célestes inhabituelles et inédites au sein de votre monde, la solution à ce moment-là changera, parce qu’il y aura réellement le Choc dans la révélation totale concernant la tromperie de l’humanité, concernant l’illusion de ce monde et concernant le retour de la Lumière.

Cela, vous y avez été préparé de différentes façons. Mais aujourd’hui, votre vie elle-même, dans tout ce qu’elle vous donne à vivre, vous y prépare au mieux et au plus près de ce qui est juste et proche de la Vérité éternelle, si ce n’est déjà la Vérité éternelle que vous vivez. Cela va se passer de manière de plus en plus récurrente, et de plus en plus intense, ne vous laissant à terme que peu de temps pour réfléchir, que peu de temps pour penser, que peu de temps pour analyser, mais vous donnant sans arrêt des accès plus intenses à la béatitude et à la Paix, au-delà de toute discussion, au-delà de toute confrontation et de tout questionnement.

C’est ces moments-là qui doivent être recherchés, parce que c’est au sein de leur manifestation que se trouve la plus grande des capacités à dépasser l’illusion de la personne le moment venu, si cela n’a pas été le cas pour vous déjà, depuis ces quelques années. Alors il y a juste à rester tranquille, plus que jamais, il y a juste qu’à laisser être. Il y a juste à ne pas vouloir se saisir de quelque situation que ce soit mais laisser réellement le flux et le flot de la vie, dans sa légèreté, vous amener là où est votre Demeure, sans résister, sans opposer quoi que ce soit.

Alors bien sûr, nous vous parlons souvent des obligations sociales, morales, affectives, telles qu’elles ont été construites au sein de cette société, là où vous êtes. Mais même cela, je vous le rappelle, est appelé a se dissoudre du fait même de l’évolution des consciences, que celles-ci soient en accord ou en résistance, nul ne pourra ignorer qu’il y a du changement dans l’air, qu’il y a du changement dans l’air avant qu’il y ait du changement dans le ciel. Et cela se produit en vous et cela vous serez de plus en plus nombreux, comme cela aussi a été dit, à le ressentir, à l’exprimer, sans pouvoir nécessairement y mettre d’images claires, mais en tout cas vous aurez ce sentiment d’imminence de ce qui se produit, accompagné de la Grâce, accompagné de l’intensité et de l’importance du moment, préparant en quelque sorte l’Appel de Marie, établissant une forme de silence de la conscience, aussi bien pour ceux qui sont en résistance que pour ceux qui sont en accord. Là seront réunies alors les conditions idéales pour réaliser ce que nous attendons tous avec vous : l’Appel de Marie.

Jusque là, soyez humble, soyez ferme dans votre destination intérieure, qui n’est autre que celle de l’Ici et Maintenant. Ne cherchez pas au-delà de ce qui vous est donné à voir et de ce qui vous est manifesté. Même si cela concerne des événements importants de vos lignées, des éléments importants de compréhension, ne vous y attardez pas, ne vous en glorifiez pas mais laissez simplement l’information s’écouler au travers de vous. Parce que si vous laissez passer ces premières informations liées aux manifestations des lignées ou à toute autre manifestation sensible survenant dans votre Canal Marial, ou dans la vibration de l’une de vos Couronnes, vous traverserez là aussi cela, qui je vous le rappelle est inscrit dans l’illusion de la personne, et pénétrerez alors de plain-pied dans ce qui vous a été annoncé en partie, c’est-à-dire le Triangle de la Nouvelle Eucharistie.

Vous vivrez à ce moment-là le Cœur de Diamant avec ses 24 triangles et leur projection au niveau du corps d’Êtreté, sur l’ensemble du corps d’Êtreté. Vous saisirez alors ce que c’est que l’animation de tel élément. Vous saisirez le sens de la co-création consciente, non plus seulement en le monde où vous vivez mais aussi en des circonstances particulières vous donnant accès à l’autre coté du miroir, là où il n’y a plus de problème et là où il n’y a plus qu’Évidence. Tout cela vous le vivez, si ce n’est pas déjà le cas, ou allez le vivre de façon de plus en plus intense, encore une fois quel que soit l’état de vos résistances, c’est-à-dire quel que soit l’état de Grâce ou d’Abandon, ou encore d’opposition à l’Éternité qui vient à vous.

Chacun d’entre vous passera successivement par des états différents. Seuls ceux d’entre vous qui sont établis avec fermeté au sein de l’Infinie Présence, là où ils n’ont pas disparu, là où ils se sont maintenus mais simplement sans que plus rien n’affleure la conscience (il y a juste la conscience du corps mais celui-ci ne répond pas), dans ces cas-là, quoi qu’il arrive dans cet état-là, il y a la même transcendance qui se manifestera, quoi qu’il se déroule, quel que soit ce qui peut se produire cinq minutes auparavant comme stress, comme événement déclencheur ou comme perturbation.

Tout cela vous allez le vivre avec de plus en plus d’acuité, vous donnant à vous positionner de manière plus directe et plus brutale dans certains cas. Vous passerez ainsi en oscillant de plus en plus rapidement de l’Éternel à l’éphémère jusqu’au moment où la superposition deviendra tellement évidente que vous vous apercevrez qu’il ne peut plus exister la moindre différence en chaque instant de votre vie. Quoi qu’il se déroule, quoi qu’il se produise, même s’il y a nécessité de parler, de se montrer de façon non-Amour pour l’œil de la personnalité, cela se produira sous l’œil de la conscience, et là il n’y a plus de problème par rapport à toute personne ou toute personnalité.

Cela vous le vivrez avec de plus en plus de grâce et de légèreté dès l’instant où vous l’aurez reconnu. Alors tout sentiment, toute idée ou tout conseil qui vous emmènerait à vous éloigner de cela, c’est-à-dire à la manifestation de la Grâce de la Lumière et de l’Évidence de l’Amour, ne serait que contraire à la Vérité Ultime et à la Vérité Une de la Loi de Grâce.

En fait, les circonstances globales de votre vie, que cela soit avec vos proches comme avec vos relations les plus lointaines ne sera faite que pour vous demander de manière incessante : « Veux-tu être la Grâce ou veux-tu être la résistance? », menant à la concrétisation de ce qui avait été appelé par le Commandeur : la peur ou l’Amour. Non plus seulement en concept, non plus seulement lors des états mystiques ou des expériences extraordinaires de vos vies, mais bien plus comme un état permanent se jaugeant à chaque instant par la capacité à établir la fluidité de la Lumière et de l’Unité sans effort, sans alignement, sans même y penser. Cela sera devenu évidence et votre nouvelle véritable nature en manifestation au sein de ce monde. Cela changera votre regard, cela changera votre mécanisme de pensée, vos mécanismes de réaction mais aussi vos mécanismes d’interaction avec les situations comme avec chacun des frères et des sœurs que vous allez rencontrer ou que vous rencontrez déjà.

Tout cela va concourir à vous amener en votre Demeure d’Éternité, celle qui est vôtre durant cette période de transition, avant la Libération finale. Tout cela s’ouvre à vous. Tout cela n’a pas à être recherché, tout cela a à être acquiescé et accueilli avec la plus grande des Humilités, avec la plus grande des Clartés, avec une Profondeur où nulle trace de ce qui peut se poser ne peut se manifester. Ainsi l’ensemble de votre vie deviendra Grâce et Évidence. Même ce qui jusqu’à présent pouvait vous sentir et vous sembler difficile, ou en tous cas s’opposant à votre Lumière, à votre Liberté ou à votre Autonomie, s’éloignera devant le sens profond qui vous était caché, de ce qui a été conduit jusqu’à ce terme, jusqu’à cette relation ou jusqu’à cette situation, sans vous poser de questions, sans le demander, sans même y penser, sans même vous y attendre.

Là est l’Évidence de la Grâce, l’Évidence de la Lumière et l’Évidence de l’Amour. Car là où vous mettez l’Amour, là où le Christ est présent, comme cela vous a été dit, eh bien il y a un baume, il y a réalité de l’action magique dans le sens le plus élevé, c’est-à-dire transmutatoire de la Lumière et du Don de la Grâce. Tout cela est une célébration de chaque minute de votre vie, ne vous permettant plus d’établir de différence entre les moments d’alignement, de méditation et les moments où vous vaquez à vos taches quotidiennes, ordinaires ou encore dans ce que vous avez à solutionner et à régler. Ainsi vous pourrez vous positionner de plus en plus facilement, ainsi vous pourrez de plus en plus affiner clairement l’endroit où vous êtes, sans vous poser la moindre question. Le monde sera en vous, nous serons en vous, en totalité, et vous-même serez devenu le monde et serez en communion avec l’Esprit de la Grâce, c’est-à-dire le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil. Tout cela est à disposition.

En ce qui concerne le Chœur des Anges il vous suffit, si ce n’est déjà fait, de le ressentir une fois pour y avoir accès à volonté, et je dirais à profusion. C’est là où la Grâce est à son maximum. C’est là où la Grâce devient apparente, et puis effectivement, je dirais, déclencher certaines réactions hostiles pour ceux d’entre vos frères et sœurs, qui ne seraient que endormis et non encore réveillés. Ne vous inquiétez pas de cela. Continuez à demeurer comme cela, laissez émaner ce qui doit émaner. Il n’y a pas de prix à payer assez fort pour être ce que vous êtes. À vous de vous en apercevoir, à vous de le manifester en toute liberté, en toute responsabilité, en votre conscience, en votre âme, si elle est encore là, et en votre Esprit de Vérité.

Parce que l’Esprit Saint et l’Ascension sont les deux mécanismes qui se rejoignent en vous durant cette période, donnant à vivre le cœur en totalité, dans son sens, son essence et sa manifestation la plus pure et la plus puissante des univers, en quelque dimension que ce soit. Trouvant cela, plus aucune prédation ne pourra exercer quoi que ce soit sur votre Liberté et votre Autonomie. Vous serez dans ce monde, vous serez sur ce monde mais vous ne serez assurément pas de ce monde. Cela vous donnera un poids, cela vous donnera une vigueur et une force à nulles autres pareilles, vous amenant aussi à vous repositionner à chaque minute, à chaque rencontre, à chaque occasion dans plus de Grâce et d’Évidence et à laisser tomber les mécanismes de défense et de réaction qui étaient communs au sein de l’humanité, concernant le sens moral, le sens social et le sens affectif. Vous ne dépendrez plus d’aucune circonstance.

Et à ce moment-là, vous ressentirez en vous un sentiment bizarre où il ne peut exister aucun manque, où tout vous semble plein, où tout vous semble tellement danser l’évidence, qu’il n’y a rien à rajouter à ce qui se déroule dans la symphonie de la Vie. Il y a juste à laisser s’écouler ce qui s’écoule. Dans ces instants-là, la Grâce s’installe. Elle se déploiera de plus en plus. Elle deviendra, en un temps qui est variable selon ce que vous observerez dans ce déploiement de votre Merkabah interdimensionnelle, au niveau de ce qui se déroule dans votre vie, dans votre corps, dans vos sentiments, dans vos émotions, jusque dans vos pensées et même dans vos rencontres, vous donnant à voir (bien sûr et cela a été dit aussi), les aspects les plus invisibles de votre monde jusqu’à présent. Vous deviendrez capable de voir toute chose qui vous était cachée dès l’instant où vous ne résistez plus, dès l’instant où vous ne vous opposez plus, même d’une manière inconsciente ou subtile, à la réalité de l’Amour, par peur, par ignorance, mais peu importe, même cela disparaîtra.

Parce que l’intensité de l’Amour, son éclatement et sa révélation à la surface de ce monde se fait de plus en plus puissante. Alors bien sûr l’ombre se débat. Celle qui a peur, celle qui ne se reconnaît pas en la Lumière, que cela soit au niveau des hommes, des pays, des situations. Mais tout cela est en train de mourir. Et comme vous le savez, avant que ce qui est mort soit réellement mort, il y a des secousses, il y a des agitations, il y a des mouvements finaux, il y a des choses qui ne concernent plus ce qui est déjà là et qui pourtant peut encore se manifester sur les champs de la conscience.

Mais cela ne doit pas vous altérer en quelque manière que ce soit. Vous découvrirez ce qu’est réellement, à ce moment-là, non pas de croire en l’Amour mais de vivre l’Amour complètement. Où l’Évidence devient de plus en plus claire et de plus en plus apparente. Alors à ce moment-là, votre cœur aura définitivement tourné la porte de toutes les illusions. Vous serez dans la plénitude de l’instant, ne redoutant ni n’espérant rien, mais étant déjà tellement bien au sein de l’instant que le sens de toute recherche vous apparaîtra comme stérile. Vous saurez, à ce moment-là, que tout est accompli pour vous, si cela n’est pas déjà le cas, et que tout s’accomplit aussi à l’échelle du monde, amenant au moment collectif dont nous avons parlé depuis longtemps.

Alignons-nous encore un moment en le Chœur des Anges, par l’Esprit du Soleil et laissons œuvrer la pénétration de ce que je vous ai donné, en chacune de vos cellules, en chacune de vos consciences, avant de poursuivre.

… Silence…

Je terminerai mon intervention, avant de vous laisser la parole pour d’éventuels questionnements, par ces quelques conseils, en ce qui se déroule pour chacun de vous en quelque secteur que ce soit.

Le premier des conseils, le plus dur pour vous peut-être, est d’arrêter (si vous n’avez pas déjà vécu la totalité de la Lumière), de réfléchir, de penser, de cogiter, de savoir si cela est bien et mal, de vous poser en quelque sorte le problème de l’hésitation et du choix. Vous allez observer que dans vos vies il va vous apparaître, même si votre hésitation est très intense, des choses qui vont vous apparaître de plus en plus évidentes, là où se trouve le choix de la Lumière. Allez vers là, même si cela vous semble incongru et si cela vous semble ne pas dépendre de vous.

Le deuxième des conseils va être d’être attentif, non pas tant comme un observateur mais de voir simplement comment se déroule l’humeur au sein de votre journée, en fonction des tâches, des occupations que vous menez, les obligations que vous avez. Repérez celles qui vous mettent en résistance, que cela soit par un sentiment de fatigue ou un sentiment de ras-le-bol ou par tout autre chose se manifestant et venant gêner votre conscience. Observez cela et retirez-vous de la personne et laissez se faire ce qui est à faire dans le cadre de la personne. Vous n’êtes pas concerné par cela.

Cela vous amènera, là-aussi, avec de plus en plus de possibilités, à voir la personne jouer son rôle de théâtre, sa pièce de théâtre. Là-aussi vous constaterez que le rôle de l’observateur, si vous acceptez non pas d’analyser mais de percevoir ce qui se déroule au sein de l’instant présent, dans l’Ici et Maintenant, alors vous aurez plus de facilité à ne pas être impliqué, si je peux dire, par la personne au sein de ce qui se déroule, mais totalement impliqué dans ce qui se déroule par l’action de la Lumière et la Grâce et l’Évidence pour vous.

Ainsi vous arriverez non plus à choisir mais à aller directement là où cela est plus facile, là où l’Amour est omniprésent, là où la Lumière vibre, là où il n’y a pas de difficulté. Ainsi donc, même les situations qui vous semblaient impossibles à vivre après certains choix que vous pouvez considérer pour la personne comme douloureux, vous vous apercevrez que survient une libération quasi instantanée. Cela peut se produire même avant le passage à l’acte d’une décision. Souvent cela se produit dès que vous avez réellement décidé dans votre tête. Cela vous permettra justement de différencier ce qui se fait réellement par la Grâce et qui devient instantané, et ce qui continue à résister, vous invitant sans arrêt à hésiter à mener à bien une décision, en pesant sans arrêt le pour et le contre, en culpabilisant, en regrettant ou en n’osant pas. Et vous verrez à ce moment-là la place que prend la peur et la place que prend l’Amour. Et vous n’aurez plus aucun doute sur l’endroit où est l’Amour et sur l’endroit où est la peur.

Cela vous donnera à vous positionner effectivement de plus en plus clairement, ici même au sein de l’éphémère, en l’Éternité. Superposant de plus en plus évidemment vos corps éphémères et votre corps d’Éternité. Cela correspond réellement à l’Ascension, cela correspond réellement à ce qui se déroule en ce moment, préparant l’accueil du Christ et l’accueil de Marie, non plus seulement en votre Temple mais révélé à ce monde par la voix de Marie, et dans un second temps par la compréhension directe de ce qu’a représenté le Christ en tant que matrice Christique venant dissoudre la matrice d’illusion et d’enfermement.

Si vous repérez comme conseil ce qui se déroule dans votre vie de cette façon, vous aurez de moins en moins de difficulté à ne pas laisser votre mental prendre les devants, à ne pas laisser la souffrance étreindre votre cœur, alors que votre cœur est le lieu où toute souffrance s’abolit. Cela dépend uniquement de votre positionnement, des peurs qui n’ont peut-être pas été vues ou encore des habitudes qui ne se sont pas effacées devant la Liberté de la vie et devant l’Autonomie de votre corps et de votre conscience. Tout cela vous allez le voir, ou alors vous vous opposerez de plus en plus et à ce moment-là, le déséquilibre sera tel que vous devrez vous rendre à l’évidence sur ce que fait la Lumière, sur ce qu’est l’Amour, et sur ce qu’elle réalise au sein même de ce monde et qui n’était pas possible jusqu’alors.

Voila les quelques éléments que je voulais vous donner. Alors rappelez-vous que vous passerez à chacune des étapes, parfois dans la même journée, que je vous avais communiquées lors de la description du Choc de l’humanité. Cela n’a aucune importance et ne doit ni vous encourager à travailler sur vous ou encore moins rentrer dans la culpabilité. Simplement, si vous observez cela comme un va-et-vient naturel de la vie, vous ne souffrirez plus de ce va-et-vient, car vous resterez bien évidemment établi au sein de la Demeure de Paix Suprême, dans la Paix et la Félicité de votre Présence au sein de l’instant présent. Quelque problématique qui se présente à vous, que cela soit en particulier par les oppositions de ceux de nos frères et sœurs qui ne sont pas encore réveillés, que cela soit par des événements climatiques, géophysiques ou encore sociétaux, vous garderez, vous le verrez, la même équanimité, le même Amour et la même Paix. Non pas comme une démission mais bien plus comme une vision réelle de ce qui se déroule, de ce qui se produit et de ce qui se réalise pour l’humanité.

… Silence…

En présence de l’Esprit du Soleil et du Chœur des Anges, j’écoute maintenant ce qui peut émaner de votre être.

… Silence…

Si aucune interrogation ne sort de votre Présence, c’est que votre Présence est dans l’instant présent, au sein de l’Infinie Présence ou de la Demeure de la Paix Suprême. En cette Évidence, en le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil, chacune des Présences est magnifiée et sublimée. Chacun d’entre nous ici, comme qui lira, de quelque plan qu’il soit, communiera au Chœur des Anges et au souffle de Vérité, qui attise maintenant le Feu de l’Amour et le Feu de la Liberté, appelant sans faillir le retour du Phénix au solstice d’été.

Dans cet état de Paix et de vacuité, dans cet état de plénitude et d’intensité, je scelle en vous, avec le Chœur des Anges ainsi que l’Esprit du Soleil, le baiser de l’Éternité accompagné de ma Lumière Bleue et du Chant de l’Aigle. En cela, cela se fait.

… Silence…

Je suis Sri Aurobindo. En l’Éternité de l’Amour. À bientôt.

* * *

6 – ESPRIT DU SOLEIL

 

Je viens révéler votre Éternité

 

Je suis l’Esprit du Soleil venant en vous, amenant la radiance et la présence du Chœur des Anges, éveillant et réveillant en vous, avec l’évidence de la Vie, votre Éternité.

Mes mots seront peu nombreux, bien moins nombreux que la quantité d’Amour en sa Vérité se déversant en chacun de vous. Là est le temps de l’Éternité, là est le temps de la Beauté, là où il n’y a rien d’autre à écouter ni à entendre que le Chant de la Vie, le Chœur des Anges venant, à chaque minute de la conscience comme à chaque minute de la a-conscience, ne connaissant aucune minute, rappeler et résonner le Chant de la Création, là où tout le reste devient futile et s’efface, là où le Blanc comble tout manque et toute insuffisance, là où je suis et là où vous êtes, unis et réunis par la grâce de la Vérité.

Dans cet espace où tout n’est que Silence, mes mots eux-mêmes deviennent le Silence… La Lumière modèle alors en vous le Chant de la Vérité et l’expression de votre forme éternelle… là en se posant… là où la conscience rejoint ses opposés, ses contraires, là où tout se réunit, là où toute distance disparaît… là où aucune forme ne peut arrêter quoi que ce soit… Là, vous qui écoutez, vous qui lisez, je vous dis à chacun : pose-toi… dépose ton fardeau qui te semble si lourd, non pas pour ne pas le voir mais bien plus pour laisser la Lumière te le montrer. Toi, au centre de toi-même… là où l’éclat de la Lumière et l’intensité de l’Amour te prend en totalité dans son Chant et dans sa Liberté.
Écoute ce qui se vivifie en toi…

Laisse apparaître ce qui est l’Être Éternel. Laisse apparaître la Joie.

Laisse apparaître le bonheur de la Vie, non pas celle qui t’assigne en ce corps mais celle qui t’assigne en l’Éternité…

Sois là et entends le Chant des Anges. Sois là et écoute ce que l’Amour a à te faire vivre… mettant fin à tout tourment et à toute résistance.

Sois le veilleur de ta propre Éternité, de cette flamme qui grandit en toi pendant que le Chœur des Anges te prend dans sa fête.

Sois plein et entier. Ne laisse aucun fragment de ce qui sera dépouille venir amputer quoi que ce soit de ton Éternité. Cela est impossible, d’ailleurs.

… Silence…

Ainsi, dans cet océan de Paix plus vaste que les univers, tu communies à ta propre essence et à l’essence de toute vie parce que l’intensité de notre Présence nous réunit en un seul souffle et en une seule pulsation, rythmée par le Chœur des Anges et par la majesté de l’Amour.

Ainsi tu t’invites toi-même à la Félicité de qui tu es. Ainsi tu invites le monde à répondre à l’appel de l’Amour et à la fin du manque. Ainsi en ce que tu vis en cet instant se trouve ce qui apaisera ta soif car c’est Lui qui vient.

… Silence…

Et là, dans le Silence, se parfait le Chant de la co-création et l’espérance infinie du Féminin Sacré.

… Silence…

Ainsi est l’Œuvre au Blanc, en sa manifestation une et universelle, ici comme partout. Là est ton évidence et l’évidence de chacun.

… Silence…

Toi qui es là, toi qui lis, ne reste pas en retrait. Rejoins-nous en le Chœur des Anges et écoute la symphonie de la Vie.

… Silence…

Ainsi, le Temple de sa Présence demeure vide de tout obstacle et crée en vous l’Ardent Fils du Soleil, l’Ardent Fils de la Vérité…

Le Feu de la Vie consume alors sans brûler, d’une flamme perpétuelle déclamant la Vie et la Liberté.

… Silence…

Là où tu es, est la majesté et la densité de l’Amour en ce que tu éprouves.

… Silence…

Toi qui t’es souvent considéré comme le pèlerin de l’Éternité, tu es saisi par la beauté de l’Amour dès qu’il n’y a pas d’autre instant que celui-là. Ainsi, il t’invite à le rejoindre là où il s’installe, dans l’ardence de ton cœur, au cœur du cœur.

… Silence…

Là où est la Vie est là où tu te tiens…

Et là, je te propose de vivre… le Paraclet… en cet instant. Tu transcendes ainsi tout temps et toute histoire, dans l’Accueil et la résonance… ouvrant à toujours en toi les douze portes de ton Éternité, résonnant alors dans les douze portes de la Jérusalem.

… Silence…

Vois-le et surtout vis-le.

… Silence…

Ainsi, tu es l’Ami et tu es l’Aimé. Tu es celui qui enfin se souvient de ce qu’il n’a jamais quitté dans ses Demeures d’Éternité…

Là est ta liberté et là est le Feu de la Résurrection qui te ravit en l’extase et te consume sans te brûler…
Alors là… en les douze portes ouvertes… chantent et dansent les Clés Métatroniques… de toute la gamme des possibles et impossibles… de la Liberté et de l’Amour.

… Silence…

Et en même temps que mes mots s’éloignent, le Verbe résonne et s’installe en ton Temple.

… Silence…

Et là où tout disparaît, t’apparaît l’intime de la Vie… l’Eau de Vie éternelle… qui te rassasie à jamais.

… Silence…

Et là… je ne te laisse pas. Je ne te laisserai plus jamais, en silence ou en mots. Je suis là… parce que tu es là.

… Silence…

Enfant de la Loi de Un, j’honore ta flamme et la Vie.

… Silence…

Je me retire et reste en toi, abolissant toute distance. Il t’appartient de jouir de notre Présence en le temps que tu estimes juste en ton temps. Reste là le temps qu’il te faut, afin d’être rassasié et ne plus avoir soif. Prends tout le temps qui est nécessaire à ton Éternité.

Je cesse mes mots et non ma Présence, et décide par toi-même du moment où la soif est étanchée.

À bientôt dans les mots.

… Silence…

Source: http://www.lecollectifdelun.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com