ARCHANGE MIKAËL – La Vérité de l’Être et du Non-Être / …Bien-aimées Semences d’Étoiles, en ce temps et en cette période de la Terre vous vivez la nouvelle Eucharistie, celle qui vous met face à ce qui est, face à ce qui est de toute éternité et qui ne dépend de rien d’autre que de cette éternité. ….suite

MIKAËL

La Vérité de l’Être et du Non-Être 

 

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes.

Bien aimés enfants de la Loi de Un, ensemble, en l’Un, installons-nous dans la Présence Une du KI RIS TI par la Grâce de l’Esprit du Soleil avant que je ne m’exprime.

… Silence…

Bien aimées Semences d’Étoiles, en ce temps et en cette période de la Terre vous vivez la nouvelle Eucharistie, celle qui vous met face à ce qui est, face à ce qui est de toute éternité et qui ne dépend de rien d’autre que de cette éternité. En ce Face-à-Face, celui que vous vivez et que vit ce Soleil, se situe la Vérité, celle de l’être, des évènements à vivre et que vous vivez dorénavant, vous donnant à percevoir de diverses manières et en diverses façons la Vérité de l’être et la Vérité du non-être. En chacun de vous, assumant et assurant la fonction de son être, se trouve la réalité de la nouvelle Eucharistie, celle qui vous donne à vivre le Feu et le Baptême de l’Esprit, celui de la Vérité éternelle ne connaissant ni personne ni limite ni contrainte en aucune manière de l’élan de vie, de la force de vie, de l’Amour, de la Lumière en sa vibration.

En le temps de cette année qui est vécue et qui se déroule en votre conscience et sur les jours de la terre, se passe en ce moment ce qui est à même de révéler enfin le Grand Tout au sein de chacun, vous donnant à vous placer définitivement et à vous stabiliser là où est votre Demeure. Il y a de nombreuses Demeures dans les Demeures du Père. Il y a de nombreux mondes, de nombreuses dimensions, l’ensemble étant relié au Un, lui-même source de l’Absolu. En cela l’Absolu est Source, la Source est Absolu, en cela vous êtes éternels et êtes éphémères en le même temps, en le même espace et en la même conscience. En cela, et jusqu’à l’Appel de Marie, vous est donné l’affermissement et la stabilité de votre être profond dans ses manifestations, dans ses expressions comme dans le déroulement de son plan de conscience lui-même.

Vous en êtes tous, à votre façon, au même stade de cette confrontation. Seul le degré d’ouverture ou de fermeture au Grand Tout fait une différence, mais en définitive cela ne fait aucune différence. Ainsi donc, en tant qu’Archange, je viens sceller en vous la vérité de l’œuvre accomplie par l’ange Uriel, ange et Archange du Retournement, ange de la Présence, vous montrant votre Présence d’où découle, possiblement, votre Absence et votre Éternité.

En ce temps-là, en l’Ici et Maintenant de votre terre, au centre du Centre de votre Être se trouve la Vérité, celle du Christ, celle de l’Esprit, celle de l’Esprit du Soleil, se manifestant et œuvrant à chaque souffle et à chaque jour que vous passez en ce monde, vous approchant, à chaque souffle, toujours plus proche de là où vous avez toujours été, de là où vous avez toujours manifesté quelque conscience que ce soit.

Cela est maintenant, non pas à portée de main, non pas à portée de regard mais bien plus à portée de cœur. Là où dans le Temple du Silence se révèle la majesté de la Création ainsi que l’origine de toute création. En vous est l’Alpha et l’Oméga. En vous est la Vérité Une et imprescriptible de la conscience comme de la A-conscience. En cela est le Vrai, en cela est ce qui est immuable et permet l’ensemble des mouvements, l’ensemble des danses de la conscience et des manifestations de celle-ci en quelque lieu, espace ou temps que ce soit, même inscrit en l’Éternité.

En cela il y a en vous Révélation, en cela il y a en vous Apocalypse, en cela il y a combat entre non pas le bien et le mal, entre l’Illimité et le limité, le limité ignorant qu’il s’appuie sur l’Illimité pour trouver sa propre limitation. Cela est votre Révélation, cela est votre éclairage lié aux particules de la Lumière vive et Une, dites adamantines, ainsi que l’ensemble des rayonnements de la Source, de l’Ultraviolet, du soleil et de l’Esprit Saint du soleil, ainsi que l’Esprit Saint du soleil central, Sirius, venant par votre tête, par vos pieds, par l’intérieur et par l’extérieur vous restituer au Vrai de votre Éternité. Là où vous êtes, se situe votre vérité, là où je suis se situe ma vérité, là où nous nous situons dans la même Unité se trouve la seule Vérité qui dépasse toute vérité.

En cela la Lumière vous appelle, en cela les étoiles dansent dans vos cieux afin d’amener à la manifestation et à l’actualisation totale de la Vérité en ce monde, de l’Esprit du Soleil et de la matrice Christique. Votre corps d’Êtreté, corps d’Éternité et corps de manifestation, résonne à vous et en vous, vous donnant à vivre ce qui est juste pour chacun de vous, vous abreuvant à la Source d’Eau vive, celle qui jamais ne peut être assoiffée, celle qui jamais ne peut faire autre chose qu’Aimer la totalité de la Vie, en votre vie comme en toute vie, parce que cela est son essence, parce que cela est la seule vérité.

Amis et aimés de l’Un, écoutez.

Comme vous l’a chanté Uriel à de nombreuses occasions et en de nombreuses circonstances, vous êtes ce que vous avez toujours cherché, vous êtes l’Éternité inscrite au sein d’un périssable qui n’a pas plus de durée que le temps d’un souffle de l’Éternel, que le temps d’un Feu venant de l’Esprit et de la sainteté. Cela se vit en vous à chaque souffle, cela vous est rappelé par le son de vos oreilles, cela vous est rappelé par les manifestations vibrales mais cela aussi vous est rappelé par chaque signe de votre vie, chaque élément de votre vie dès l’instant où vous acceptez de ne plus accaparer et de ne plus posséder quoi que ce soit ou qui que ce soit, rendant à la Liberté ce qui revient à la Liberté, rendant à l’illusion sa propre illusion, vous donnant à vous établir au sein de qui vous êtes mais aussi au sein de l’ensemble des êtres en présence, en ce monde comme en tout monde.

Ainsi est l’ultime Grâce, celle de l’action de Grâce qui n’a besoin de rien d’autre que de sa présence et de sa manifestation, et surtout pas de la vôtre en tant que manifestation mais bien plus en tant qu’Essence éternelle œuvrant au sein de ce qui se déroule dans la rencontre sacrée vécue en ce moment de la Résurrection et de l’Ascension.

En vos cieux existent des rythmes, cela nous les avons évoqués dès le début des Noces Célestes, dès les neuf étapes et les neuf marches. Ensuite nous vous avons aiguillés là où vous êtes afin de récupérer ce qui jamais n’a pu disparaître. La magnificence et la beauté de la Lumière ainsi que de l’Amour qui est concomitant et préalable à la manifestation, est le ciment de la Liberté, est le ciment de la solidité. Là où vous vous trouvez se trouve la totalité des possibles, là où vous êtes se trouve le Christ. Chacun de vous le voit à sa manière, ou le refuse à sa manière.

Quoi qu’il en soit et en définitive, en ce laps de temps, il y a la capacité réelle et concrète au sein même de votre monde de vivre cette résolution avec la plus grande des harmonies, avec le plus grand des bonheurs, avec la plus grande des simplicités et la plus grande des humilités. En cela vous êtes ceux qui ont ancré et semé la Lumière, vous êtes ceux qui avez participé à la Libération de chacun et de chacune en ce monde comme en ce système solaire.

Aujourd’hui où la Libération s’étale et s’étalera de plus en plus devant vos sens communs, ouvrant aussi vos sens non communs aux réalités présentes ailleurs, vous donnant à voir et à vivre non seulement les communions entre nous et vous, non seulement entre chacun de vous, non seulement entre vous et les éléments de la nature mais bien plus dans les fondements de votre propre constitution, de votre propre constitution élémentaire au travers des quatre Hayot Ha Kodesh.

Ainsi la fleur est née, elle éclot, elle brille et elle nourrit de Lumière et de Beauté, par le chant de sa création, l’ensemble de l’Éternité. Là vous êtes, à cet espace et en ce lieu, au-delà de tout temps et au-delà de tout temps qui passe, parce que le temps qui passe est passé et dépassé. Il y a dorénavant l’Ici et Maintenant, incluant et constituant et superposant l’Éternel et l’éphémère, le corps de chair, les corps subtils et le corps d’Êtreté, jusqu’au corps Atmique, celui de la Résurrection finale et de l’Ascension précédée par l’Appel de Marie.
Cela est maintenant dès l’instant où vous faites silence, non pas bien sûr de vos activités humaines mais le Silence de votre appel, vous donnant à entendre l’Appel de la Source d’Eau vive, de Marie et de vous-même qui chantent ensemble le même Chant d’Éternité et le même Chant de Vérité.

Amis et aimés de l’Un, enfants de l’Un, à votre tour il vous est demandé d’être et d’incarner en ce monde l’énergie de votre propre disparition et de votre propre Présence, passant de l’un à l’autre et de l’autre à l’un, vous donnant parfois la stabilité et parfois l’instabilité. Rien de cela ne peut entraver le déroulement de la Lumière, son déploiement et son recouvrement. Le temps est venu de solder les comptes, ceux issus de l’illusion, ceux issus de vos croyances, ceux issus de vos expériences, si tel est votre être et si telle est votre vérité.

En tant qu’Archange Mikaël, j’interviens au sein de l’Esprit du Soleil, accompagné d’Uriel, accompagné d’Anaël, incarnant le sceau archangélique de la tri-Unité présente dès cet instant, dès ce moment, dès l’instant où vous l’accueillez. Ainsi et dans l’espace de mon Silence se trouve le Plein de la Vie et du … (mot inaudible). En ce Silence se trouve l’Éternité de la Danse et l’Éternité du Chant de Vie. Alors ensemble écoutons le Chant, celui de la délivrance, celui où la Création retrouve son Éternité et sa Liberté s’exprimant partout.

… Silence…

Bien aimés enfants de Un, votre Présence est l’Essence de ma Présence. En cela saisissez le sens du mot Éternité.

… Silence…

Et dans la Danse du Silence de la Présence, là, présent à vous et présent à moi, présent en chacun… le présent de la Grâce vous est offert.

… Silence…

En présence du Silence et dans le silence de votre Présence, là… se vit le flux de l’Amour.

… Silence…

Je suis Mikaël Archange et là, en présence des uns et des autres, se remplit l’Esprit du Soleil apporté par la Grâce des Quatre Vivants.

Alors je peux te dire à mon tour, comme Uriel le disait : écoute et entends.

… Silence…

En le Temple de Un, qui est ton Temple… je dépose les stances de l’Un, chantant le Verbe. Dans le Feu de l’Éclair, l’Eau est fécondée, alors le son se propage et s’inscrit dans la chair de ce corps.
Écoute et entends ce que la Vie te dit, laisse-toi enivrer du nectar de la Vérité.

… Silence…

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Fils Ardents du Soleil, que mon épée de Vérité soit vôtre afin de trancher ce qui est mort et qui doit être ôté, afin de laisser apparaître le Diamant de votre cœur au sein même de ce monde envers et contre tout, afin que seule la Lumière Une de l’Amour soit votre résidence éternelle.

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes, par l’Esprit du Soleil qui est l’Esprit de Vérité, par le Paraclet que le Christ émane.

… Silence…

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes, je suis en vous et je célèbre en vous, jusqu’à la fête des Archanges, le retour en votre Éternité.

Au revoir.

Source: Ce message fait partie des Canalisations magistrales des « Entretiens d’Avril 2015 »   http://www.lecollectifdelun.com

Partagé par: http://www.etresenevolution.com