MIKAËL / Je viens ordonner, en totale conformité avec l’Ordonnancement Divin, la remise en ordre de ce monde. 18.9.2014 / par Marc

PDF à Télécharger

ESPAÑOL

MIKAËL 

18 septembre 2014

« L’avènement d’une Nouvelle Ronde »

 

Bien-aimés Enfants de la Lumière, bien-aimés Enfants de La Source, je vous salue.  Je suis MIKAËL, Prince et Régent des Milices Célestes.

Je viens à vous vous dire, en résonance directe avec la Volonté du Père, que ce qui doit s’accomplir s’accomplira, avec ou sans la participation de tel ou tel être à la surface de cette planète, car la Grâce, dorénavant, ne s’embarrasse plus d’aucune question de personnes afin d’établir et de rétablir ce qui doit l’être.

Ceux qui ont répondu à l’Appel se voient donc instruits de la Vérité qu’ils se servent à eux-mêmes, tout simplement en se mettant totalement au service de cette Vérité.

Ceux qui n’ont pas encore répondu à l’Appel, et qui y répondront ou pas, se verront tout simplement proposés la résonance la plus parfaite à leur positionnement de conscience. La clarté ira à la clarté. La mise à l’épreuve ira aux atermoiements. La confusion, ou l’ignorance, répondra à l’ignorance et à la confusion.

Ainsi, chacun se verra servi, par la Vie, ce qu’il sert.

L’heure est au rassemblement des Enfants de La Source qui, tout simplement, se reconnaissent en tant que tel.

Ainsi donc, je proclame, en cet espace comme en votre humanité, l’avènement d’une Nouvelle Ronde, la Ronde Fraternelle des Enfants de La Source, joignant leur Coeur au nôtre, en cet unique Coeur, joignant leurs pas de Danse en notre Danse, en cette unique Danse, Danse de Vérité dirigée par la Grâce en l’Amour que nous Sommes.

Je ne viens pas vous dire de sauter de joie, je viens vous dire que tout ce qui ne se reconnaît pas comme la Joie vous sautera littéralement à la figure. Car désormais, il ne peut plus y avoir le moindre écart de conscience entre ce que vous prétendez être, et ce que la Vie vous renvoie de là où vous Êtes en Vérité.

Je suis MIKAËL, Prince et Régent des Milices Célestes, et je viens ordonner, en totale conformité avec l’Ordonnancement Divin, la remise en ordre de ce monde.

Alors je ne vous dis pas : soyez aux ordres, mais je vous dis : si tel est l’Appel de votre Coeur, n’attendez plus une seule seconde avant de vous remettre totalement en ordre de marche. Car dans l’Ordre naturel des choses qui vient se révéler en ce monde, dans toute sa Magnificence, il va vous être donné à vivre, avec la force implacable de la Vérité, que rien ne peut marcher plus longtemps en dehors de l’Amour.

Ce qui n’est qu’illusoire ne sera plus soutenu en cet Ordre Divin, et donc ne marchera tout simplement plus.

Ce qui n’est pas conforme en l’Amour, après avoir été appelé, à maintes et maintes reprises, à reprendre pied en cette Marche intérieure qui n’avance qu’en direction du Coeur, se perdra en démarches de plus en plus confuses.

Le temps s’est écoulé où vous pouviez jouer à marcher de travers. Ce qui marche tout seul de toute Éternité, en la Perfection de la Création, dorénavant ne s’encombrera plus de pas disgracieux et de démarches contre nature.

Car la seule démarche naturelle est bien celle qui abandonne les marchés et marchandages conscients et inconscients de ce monde, pour ne plus inscrire ses pas qu’en ce qui marche déjà sans aucune intervention de la petite personne, que vous n’êtes pas.

Cette Marche se déroule à partir du Coeur de ce que vous Êtes déjà.

Et selon que vous y êtes placé, ou pas, en votre Vérité éternelle, ce qui se déroulera sera de plus en plus, soit un tapis de roses, soit un chemin de croix. Non pas pour infliger quoi que ce soit à la petite personne, mais pour qu’elle se retourne, enfin, pour vivre qu’il n’y a en fait personne dans tout ce cinéma. Et que lorsque le Père sonne, il est temps de se Relever en soi et de quitter la projection du film.

Alors ce qui s’Élève, se détournant de ce que vous n’êtes pas, n’a pas à mettre ses affaires en ordre, mais juste s’aperçoit dans un éclat de rire, que la place qu’il cherchait, il y Est déjà.

Car chaque être qui s’éveille à cette Vérité retrouve alors sa place en cette Ronde des Mondes, qui en fait, dans ce Rappel à l’Ordre, lui rend précisément la place correspondante à la place qu’il a faite, en lui, à cette Vérité.

Soyez bénis, quelle que soit votre place.

 

Source : www.accordanceaucoeur.com

Transmis par Marc

Partagé sur : http://www.etresenevolution.com