Thérèse, Marie et Uriel / par Séverine

 Thérèse, Marie et Uriel


1er octobre 2013

 

Frères et sœurs tant aimés, je suis Thérèse et je viens en cette soirée d’Amour, cette soirée de Feu d’Amour, cet ultime Retournement afin de vibrer et de Communier en chaque cœur, en l’Unité de ce Cœur de Feu, de ce Cœur d’Amour.

Pour commencer je viens quelques instants saluer chacun d’entre vous, mes frères et sœurs, vous bercer de mon Amour, vous embrasser de ce Feu, ce Feu commun, cet Amour Ultime que nous sommes en Vérité et en Unité. 

Chacun, chacune, dans le Silence, je viens vous rencontrer  et vous border de mon Amour, vous offrant tendresse, vous offrant Petitesse, Enfance, Simplicité et Transparence.  Vous êtes mes frères et sœurs d’Amour, telles des roses vous embaumez ce Cœur, ce Cœur d’Unité, cette planète tant aimée qui vit là son ultime retournement. Quelle Joie, quelle Joie frères et sœurs tant aimés.

Et Marie notre Mère se joint à moi afin de vous saluer et de vous offrir tant et tant d’Amour, de Gratitude, chacun, chacune, pour ces temps chers enfants, Brémisskayàn. Les mots sont bien pâles en ces instants, en cet ultime instant de Grâce. Alors c’est dans le Silence de notre Amour  ainsi qu’avec ces Vibrations de Langage Vibral Originel et Unifié que nous venons vous embrasser, vous enrubanner, vous inviter à la Danse.

 (Langage Vibral – Silence)


Tant et tant d’Amour, frères et sœurs, enfants bien-aimés, il est temps de vous plonger  en cet Amour incommensurable et infini que nous sommes depuis toujours en Eternité. Nous le vivons dès à présent et ce moment de l’ultime Retournement annoncé par la venue de l’Archange Uriel marque ces noces et nos Retrouvailles ultimes et définitives je dirais. Tout est là. Nous sommes ce que vous êtes, vous êtes ce que nous sommes. Il n’y a que l’Amour de nos Retrouvailles, mes chers enfants, mes tendres étoiles, mes perles d’Amour, enfin nous sommes UN en Evidence et dans la Danse.

Gratitude, gratitude à chacun d’entre vous. La Joie inonde notre Cœur Unifié dans sa Complétude, dans sa Plénitude. La Libération est là chers enfants, dans la Reconnaissance de ce que vous êtes tout simplement. Et cela est tant et tant facilité.

Grâce, Grâce, Brémisskayàn, Sohàn andùlpàn.

Je vous aime en Vérité et en Unité et toutes mes Etoiles d’Amour se joignent à moi  pour vous bercer en cette soirée si particulière qui est Danse d’Unité, Danse loin de tout ce qui a été falsifié, Danse là où tout est retrouvé.

Je vous borde de tout mon Amour et ma sœur Thérèse, mon Etoile bien-aimée, qui est en mon Cœur, vient là vous saluer, vous remercier et vous inviter encore davantage à la profondeur de l’Amour, de la Simplicité de cet enfant qui est vous, à la Petitesse du grand Cœur d’Amour, pour ce Roi d’Amour que vous êtes en Vérité. 

Grâce, Danse d’Amour, Silence…  Silence au-delà des contingences, Silence au-delà de toutes les habitudes imposées par le mental, loin de tout ce que vous avez toujours connu et loin de tout ce qui a toujours été vu, la vision réelle apparaît lorsque l’Evidence se révèle Cœur, cœur d’Amour et d’Unité. Uriel vous salue en Vérité et en Unité. Nous sommes là nombreux en ce Cœur, unis dans la Danse afin de vous retrouver. Nous vous accueillons. Alors Grâce et Gratitude à votre Accueil, frères et sœurs.

(Langage Vibral)

Plus que jamais nous sommes UN. L’Evidence se manifeste en chacun à mesure que le regard falsifié est retourné. Grâce pour ce Retournement, Grâce à votre Présence, Gratitude à tous et toutes pour l’Accueil en votre Cœur de ma Présence.

Je suis Uriel, Archange de la Présence et du Retournement et en ces instants, j’infuse mon Amour, déployant toute la Grâce et la Félicité de nos Retrouvailles. Les Melchisedech  vous saluent en cette soirée particulière et tant attendue. Loin de la servitude et loin de vos habitudes, dansons l’Unité de notre Amour.

A toujours et à chaque instant à présent, frères et sœurs tant aimés, vous qui êtes ce que nous sommes, nous qui sommes en vous et qui sommes ce que vous êtes.

Accueillez le Feu, laissez-Lui toute la place et ensemble, accueillons et laissons la Dissolution de l’Œuvre au Blanc s’effectuer, chacun à son rythme, à mesure de son Abandon et de son Ouverture. Puisse cet ultime vous inviter davantage et encore plus profondément jusqu’à nos Retrouvailles ultimes.

Grâce, salutations et bénédictions de nous tous qui sommes vous.

Amour, Félicité, Joie, rien que Cela… 

Belle soirée à tous, belles Retrouvailles.

Transmis par Séverine

 Partagé par: http://www.etresenevolution.com

Merci de partager en conservant l’intégralité ainsi que les liens sources